• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 7 novembre 2014

Le gouvernement s’est laissé dicter une réforme de la médecine du travail par le patronat !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 novembre 2014

 

Révélation :

Comment le patronat a prescrit à Valls la suppression

de la médecine du travail

 

Capturecisme

Dans son choc de simplification, le gouvernement s’est laissé dicter une réforme

de la médecine du travail par le Cisme, lobby patronal des services de santé au travail.

L’Humanité publie l’intégralité du document qui a servi à la dictée.

Un projet, une réforme, une politique du gouvernement « dictés par le patronat » : le propos peut

parfois paraître caricatural. Las, 
la réalité confirme, jour après jour, que la caricature est bien du côté

d’un gouvernement « de gauche » qui s’est engagé, bras dessus, bras dessous avec les employeurs,

dans une campagne de destruction des acquis sociaux. 
La preuve, cette fois, avec le projet de 
réforme,

en forme de laminage, des services de médecine du travail, annoncé dans 
le cadre du « choc de

simplification » la semaine dernière .

Jeudi 30 octobre, très précisément, les médecins du travail ont découvert de manière totalement brutale,

dans le chapeau des 50 mesures de simplification, deux items les concernant.

L’un prévoyant de mettre fin à la visite périodique obligatoire pour chaque salarié

chez le médecin du travail. L’autre suggérant de supprimer la possibilité pour ce médecin

de demander l’aménagement d’un poste de travail pour un salarié ayant des problèmes

de santé (voir notre édition du 4 novembre).

Or, le contenu et la formulation de ces mesures s’avèrent directement inspirés d’un document patronal

rédigé le 23 octobre, soit sept jours plus tôt, revendiquant cette réforme et appelant les employeurs

à la « mobilisation », afin de saisir « l’opportunité » du choc de simplification pour obtenir satisfaction.

Pari réussi.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans droit du travail, France, Liberalisme, POLITIQUE, SOCIAL | 1 Commentaire »

Hollande face à l’échec de sa politique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 novembre 2014

 

Hollande sur TF1 : un long face à face avec ses échecs

 

hollande 1

L’émission de François Hollande a été un long face à face

avec ses échecs. A une chômeuse de 60 ans, il ne propose

rien : ni le relèvement de son allocation de solidarité,

ni le droit à la retraite à 60 ans. À une patronne qui propose

de supprimer 3 millions d’euros de ses impôts et cotisations

sociales, il lui donne raison.

 

 

François Hollande n’a fait tout au long de l’émission que confirmer les politiques qui nous enfoncent

dans l’impasse. On annonçait de nouveaux chantiers, il n’en a annoncé aucun sur les grandes urgences

du pays : le chômage, le pouvoir d’achat, la relance industrielle, la transition écologique.

L’annonce vague d’un référendum éventuel sur la création d’un service civique universel ou celle

d’une candidature de Paris aux JO de 2024 sont plus apparues comme des sujets de diversion

que comme des grands projets de conviction. François Hollande croit en sa politique mais il est le seul

dans ce cas.

Après le vide de l’émission de ce soir, il est plus que jamais urgent de préparer une alternative

de gauche à l’échec programmé de François Hollande et Manuel Valls.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

 

Face à une chômeuse, Hollande fait naufrage

 

hollande-gattaz-et-consorts

  Le président de la République s’est montré incapable

  de répondre aux préoccupations d’une employée

  au chômage, jeudi, sur TF1. Il a en revanche comblé

  le Medef sur le financement de la politique familiale

  et annoncé un futur service civique universel

  aux contours inquiétants.

 

À qui n’a pas eu le courage d’endurer les quatre-vingt dix minutes de bavardage présidentiel, jeudi soir

sur TF1, il suffira d’avoir vu la séquence où le chef de l’État s’adresse à une chômeuse âgée de Drancy

pour mesurer le naufrage de la politique élyséenne. On se souvient de Lionel Jospin pour qui l’État

ne pouvait « pas tout » ; avec François Hollande, l’État ne peut plus rien. Du moins pour les victimes

d’une politique toujours plus dure aux plus modestes.

Nulle question piégée de la part de l’ex-employée de bureau, mais cette interpellation simple :

comment faire pour avoir droit à une retraite quand l’âge de départ est sans cesse repoussé et

le nombre d’annuités allongé, et que l’on survit au chômage à soixante ans avec un minima social

de moins de 500 euros par mois ?

Face à la pudeur de cette « séniore » qui ne demandait qu’à travailler et avoir droit à une retraite,

le chef de l’État n’avait rien à proposer, sinon le refrain usé d’un énième contrat aidé « qui s’ajoutera

à votre ASS » (allocation spécifique de solidarité) pour les personnes qui n’ont pas acquis

toutes leurs annuités.

Une rustine inefficace (31 000 contrats de génération ont été signés à ce jour, très loin de l’objectif de

500 000 à la fin du quinquennat présidentiel, a-t-il été rappelé durant l’émission) pour un problème

qui va frapper un nombre de travailleurs âgés de plus en plus important « dès lors que l’âge de

la retraite va être repoussé », a reconnu lui-même François Hollande. Et si les entreprises ne les

embauchent toujours pas, eh bien, le chef de l’État les y « incite » fermement…

Rien, en revanche, sur les contreparties au pacte de responsabilité, sur les moyens de combler

des carrières incomplètes, sur le montant des retraites ou même des minimas sociaux.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans F. Hollande, France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

« Cash Investigation » : le patron de Huawei France menace la journaliste Élise Lucet de représailles

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 novembre 2014

Vu sur PCF Arras

 

Investigation : Elise Lucet journaliste de France 2 n’aura plus

aucun grand patron en interview »

 

Si on comprend bien, il ne faut poser que les bonnes questions, dès qu’on pointe les agissements

pas toujours éthiques des lobbies, on se fait bannir des carnets d’adresses des grands patrons.

Madame Lucet est une des journalistes qui n’hésite pas à mettre en évidence les dérives

et les scandales. C’est tellement rare de nos jours où la langue de bois est maîtresse dans le milieu

des médias. Garder sa place est plus important qu’informer ? En fin d’article un autre scandale dénoncé

par Élise Lucet..

 

http://www.dailymotion.com/video/x29da87

 

Mardi soir, France 2 diffusait un numéro de « Cash Investigation » très accablant pour l’industrie

des smartphones. Travail d’enfants en Chine par des sous-traitants, conditions de travail inhumaines

dans les mines de tantale en RDC, l’émission n’épargne aucune grande marque de téléphone,

de Samsung à Apple en passant par Nokia ou encore LG.

Interpellé de manière très directe par Elise Lucet (voir ci-dessus), le patron de Huawei France a

répondu à la controverse.

CaptureHuaweiQuentin

Revoir l’émission sur francetvinfo.fr

Merci à 7sur7.be

Publié dans Culture, INFOS, Liberalisme, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Pierre Laurent : Mettre fin à l’évasion fiscale en Europe est une urgence

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 novembre 2014

 

Luxleaks : mettre fin à l’évasion fiscale en Europe est une urgence

 

luxleaks

  Une enquête de la presse internationale vient de dévoiler

  les accords secrets passés entre le Luxembourg et

  340 multinationales, alors que Jean-Claude Juncker était

  Premier ministre.

  Ces “rulings” contiennent une mécanique sophistiquée

  d’optimisation fiscale permettant aux grosses firmes

  de bénéficier de taux d’imposition jusqu’à vingt fois

inférieurs à la norme.

Le manque à gagner pour les recettes des États se compte en centaines de milliards d’euros

alors que Jean-Claude Juncker, qui préside aujourd’hui la Commission européenne, supervise les budgets

des États membres et impose l’austérité aux peuples européens.

Puisque ce dispositif est légal, il faut changer les règles et sortir de la logique qui permet à Apple,

Amazon, Heinz, Pepsi, Ikea, ou la Deutsche Bank, de payer moins d’impôts que le citoyen moyen.

Le parti de la gauche européenne (PGE) exige la transparence sur la fiscalité des multinationales en Europe.

L’UE doit impérativement mettre un terme au dumping fiscal consacré dans ses traités,

notamment celui de Maastricht. Il est évident que nos pays doivent se doter de mesures de lutte

contre l’évasion fiscale.

Je soutiens l’initiative des eurodéputés de la GUE-NGL qui veulent déposer une motion de censure

contre la Commission européenne au Parlement européen ainsi que la demande des députés de Dei Lenk

à la Chambre des députés d’une réunion extraordinaire du Parlement Luxembourgeois.

Pierre Laurent, Président du Parti de la gauche européenne

 

Lire également :  Luxleaks : « Des pratiques qui tournent à l’obscénité »

Publié dans ECONOMIE, EUROPE, Parti de la Gauche européenne, Pierre Laurent, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Évasion fiscale : Apple ne paie que 2% d’impôts sur ses bénéfices

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 novembre 2014

 

      Apple : la meilleure machine à évasion fiscale

 

Pierric Marissal – 23 octobre 2014

apple-bourse

Grâce à ses filiales irlandaises, l’une par laquelle l’argent rentre,

l’autre par laquelle il sort,

Apple réussit à ne payer que 2 % d’impôt 
sur ses bénéfices.

Un système qui ne tombera pas sans une réelle volonté politique.

Denis Healey, ministre des Finances britannique dans les années

1980, disait : « La différence entre l’optimisation et l’évasion fiscale

est dans l’épaisseur des murs d’une prison. »

Apple, firme californienne riche à milliards, surfe sur l’ambiguïté. Championne de l’optimisation fiscale,

technique consistant à utiliser tous les moyens légaux possibles pour échapper à l’impôt, la marque

à la pomme est à l’origine de la mise en place d’un système qui frôle parfois la ligne jaune. Et fait

des adeptes. Si le géant de l’économie du numérique était imposé en France comme n’importe quelle PME,

il aurait dû s’acquitter de 317,5 millions d’euros d’impôt sur les sociétés en 2011. Il n’en a payé

que 6,7 millions. Un record d’économies qui sont autant de recettes manquantes dans le budget de l’État.

« Savoir qu’Apple ne paye que 2 % d’impôt alors qu’on demande des efforts aux citoyens, cela devient

insupportable », s’agace Lucie Watrinet, de CCFD Terre Solidaire, coordonnatrice de la plate-forme

Paradis fiscaux et judiciaires.

Cliquer sur l’image pour agrandir.

apple_infographie

La déréglementation fiscale qui sévit dans l’Union européenne constitue une aide précieuse

pour permettre à la multinationale d’échapper au fisc. Car Apple profite de la complicité de l’Irlande

pour payer le moins d’impôts possible.

« Avec deux filiales en Irlande, dont une domiciliée fiscalement aux Caraïbes, ce que l’on appelle

le double irlandais est la méthode phare pour éviter de payer des impôts sur les bénéfices »,

explique Lucie Watrinet. La première filiale, Apple Sales International, sert à rassembler le gros

du chiffre d’affaires mondial. Les recettes de chaque iPhone, iPad ou Macbook vendu dans le monde,

à l’exception des États-Unis, y sont centralisées. Ce subterfuge permet à Apple de déclarer en France

un chiffre d’affaires 12 fois inférieur à la réalité. La seconde filiale, présente en Irlande mais domiciliée

dans un paradis fiscal des Caraïbes, permet de faire sortir un maximum de bénéfices nets d’impôt.

Apple dispose d’un trésor de guerre 
de plus de 150 milliards de dollars

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans ECONOMIE, Liberalisme, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Transatlantique arnaque – La casse du siècle (le film)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 novembre 2014

Vu sur : Moissac au Coeur

 

     Transatlantique arnaque – La casse du siècle

 

tafta5

Dans la plus grande discrétion, l’Union

européenne et les États-Unis négocient

actuellement la création d’un grand marché

transatlantique.

Objectif ? Supprimer les «obstacles au commerce»,

 au bénéfice des entreprises multinationales.

Dans le dos (et sur le dos) des populations.

Date butoir : 2015.

Ce projet de grand marché transatlantique porte en lui de très lourdes menaces :

systèmes sociaux et services publics démantelés, explosion des inégalités, destructions environnementales,

répression des mouvements sociaux, atteintes aux libertés fondamentales…

Explications, témoignages et propositions de démontage dans ce court documentaire,

qui vous propose une incursion derrière les murs du silence. Avec notamment Bruno Poncelet,

Martin Pigeon et Raoul-Marc Jennar.

Réalisation : Yannick Bovy – Septembre 2014 – 29 mn

 

Image de prévisualisation YouTube

A voir en ligne sur  YouTube

Publié dans Culture, documentaire, ECONOMIE, ETATS-UNIS, EUROPE, IDEES - DEBATS - PHILO | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy