• Accueil
  • > Archives pour décembre 2012

2013, rallumons les étoiles !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 décembre 2012

 

Vœux 2013 du PCF : rallumons les étoiles !

 

En cette veille de fin d’année, il est grand temps de rallumer les étoiles et de rappeler à l’occasion

au Président Hollande les engagements du candidat et les attentes de millions de français.

 

http://www.dailymotion.com/video/xw3p5v

sur dailymotion

Par

2013, rallumons les étoiles ! dans F. Hollande humour20

Publié dans F. Hollande, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

2013, année sombre pour le pouvoir d’achat

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 décembre 2012

 

2013, année sombre pour le pouvoir d’achat selon la CLCV

 

2013, année sombre pour le pouvoir d'achat dans ECONOMIE economie

La CLCV ( Consommation, logement et cadre de vie)

souligne les nombreuses hausses des dépenses

contraintes qui attendent les consommateurs à partir

de janvier pour affirmer que l’année 2013 pourrait

être « au moins aussi difficile » que 2012 concernant

la baisse du pouvoir d’achat.

Selon l’association de consommateurs, « les dépenses

contraintes augmentent plus vite que l’inflation et pèsent

d’autant sur notre pouvoir d’achat ».

Elle rappelle ce lundi qu’à partir du 1er janvier, les prix

du gaz et de l’électricité vont augmenter de respectivement

2,4% et 2,5%, et que les tarifs du fioul ont eux, doublé

depuis 2008.

« A un moment où l’on pointe 4 millions de ménages en

situation de « précarité énergétique », l’accès aux énergies

pour tous ne peut plus être garanti par les seuls tarifs

sociaux dont le pouvoir solvabilisateur s’érode au fil des augmentations tarifaires », estime la CLCV.

Le constat est identique pour les prix des assurances, qui devraient prendre entre 2 et 7% d’augmentation

en 2013, et des transports qui « augmentent ces dernières années beaucoup plus vite que l’inflation ».

Ainsi au 1er janvier, les tarifs des billets de trains vont progresser de 1,9%, ceux de la RATP de 2,4%,

tandis que les courses en taxis seront revalorisées de 2,6%.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Ce qui va augmenter au 1er janvier (liste non exhaustive, hélas)

  • Impôt sur le revenu : + 2% pour les redevables (barème gelé)
  • Énergie : + 2,4% pour le gaz ; +2,5% pour l’électricité
  • Automobile : malus pour les voitures émettant entre 135 et 149 g de CO2/km : 100
  • Redevance Télé : 131 € (85 € en outre-mer)
  • RATP : + 2,4% (moyenne)
  • Timbre : lettre prioritaire : 0,63 € ; lettre verte : 0,58 €

….

Publié dans ECONOMIE, Energie, France, Pouvoir d'achat, Salaires | Pas de Commentaire »

Réforme des collectivités : interview de Charles Marziani

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 décembre 2012

 

3 questions à… Charles MARZIANI, conseiller régional Midi-Pyrénées…

*

http://www.dailymotion.com/video/xv8j9r

sur dailymotion

Par Frontdegauche-Rhonealpes

Interview de Charles MARZIANI, conseiller régional Midi-Pyrénés,

par le groupe Front de Gauche Région Rhône-Alpes, au sujet de l’acte III de la décentralisation

*

Journée RÉFORME TERRITORIALE : Le Bilan

par Gilles Ravache

Cher-e-s ami-e-s,

Pour parler de la réforme territoriale qui s’annonce nous nous refusons à reprendre le terme d’acte III

de la décentralisation qui a trois inconvénients :

- d’abord de faire comme si nous étions dans la simple continuité de ce qui a été fait en 1982,

alors que la crise politique, de la représentation, de notre démocratie est au paroxysme,

- ensuite de considérer la loi du 13 août 2004 comme un acte décentralisateur alors qu’il ne s’est

agi que d’un transfert de responsabilités non assorti des moyens de les exercer,

- ensuite de nous réduire à discuter la répartition des pouvoirs entre l’État et les collectivités territoriales,

et entre les collectivités elles-mêmes ; alors que c’est de la reconquête du pouvoir démocratique, au sens

étymologique : pouvoir du peuple, sur la société que nous avons à répondre face au pouvoir exorbitant

des marchés financiers

 

Pour notre part nous voulons placer le débat à la hauteur des enjeux.

[Lire la suite sur Front de Gauche-Rhône-Alpes]

 

Publié dans Democratie, France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

La plus grande offensive menée depuis la seconde guerre mondiale à l’échelle européenne par le Capital contre le Travail.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 décembre 2012

 

Série « Banques – Peuples : les dessous d’un match truqué ! » (3e partie)

La plus grande offensive contre les droits sociaux menée

depuis la seconde guerre mondiale à l’échelle européenne

 

La plus grande offensive menée depuis la seconde guerre mondiale à l’échelle européenne par le Capital contre le Travail. dans ECONOMIE le_capitalisme_ne_recule_a4c

23 décembre par Eric Toussaint

La première partie de la série, intitulée

« 2007-2012 : 6 années qui ébranlèrent les banques »

a été publiée le 19 novembre 2012,

la seconde partie intitulée

« La BCE et la Fed au service des grandes banques privées »

a été publiée le 29 novembre 2012

 

Ne pas sous-estimer la capacité des gouvernants à mettre à profit une situation de crise

De manière régulière, les grands médias abordent les questions d’un possible éclatement de la zone euro,

de l’échec des politiques d’austérité en matière de relance économique, des tensions entre Berlin et Paris,

entre Londres et les membres de la zone euro, des contradictions au sein du conseil de la BCE, des énormes

difficultés pour trouver un accord sur le budget de l’UE, des crispations de certains gouvernements européens

à l’égard du FMI à propos du dosage de l’austérité. Tout cela est vrai, mais il ne faut surtout pas oublier

un point fondamental : la capacité de gouvernants, qui se sont mis docilement au service des intérêts

des grandes entreprises privées, de gérer une situation de crise, voire de chaos, pour agir dans le sens

demandé par ces grandes entreprises. Le lien étroit entre les gouvernants et le grand Capital n’est même

plus dissimulé.

A la tête de plusieurs gouvernements, placés à des postes ministériels importants et à la présidence de la BCE,

se trouvent des hommes directement issus du monde de la haute finance, à commencer par la banque d’affaires

Goldman Sachs. Certains hommes politiques de premier plan sont récompensés par un poste dans une grande

banque ou une autre grande entreprise une fois qu’ils ont accompli leurs bons offices pour le grand Capital.

Ce n’est pas nouveau mais c’est plus évident et régulier qu’au cours de 50 dernières années. On peut parler

de véritables vases communicants.

Considérer que la politique des dirigeants européens est un échec parce que la croissance économique n’est

pas de retour, c’est en partie se tromper de critère d’analyse. Les objectifs poursuivis par la direction de la BCE,

par la Commission européenne, par les gouvernements des économies les plus fortes de l’UE, par les directions

des banques et des autres grandes entreprises privées, ce n’est ni le retour rapide à la croissance, ni la réduction

des asymétries au sein de la zone euro et de l’UE afin d’en faire un ensemble plus cohérent où serait de retour

la prospérité.

Parmi leurs objectifs principaux, il faut en souligner deux :

1. éviter un nouveau krach financier et bancaire qui pourrait se révéler pire que celui de septembre 2008

(les deux premières parties de cette série ont abordé cet objectif qui sera à nouveau développé dans la quatrième

partie) ;

2. utiliser plusieurs armes (l’augmentation très importante du chômage, le remboursement de la dette

publique, la recherche de l’équilibre budgétaire, le fouet de la quête de l’amélioration de la compétitivité des États

membres de l’UE les uns par rapport aux autres et par rapport aux concurrents commerciaux des autres continents)

pour avancer dans la plus grande offensive menée depuis la seconde guerre mondiale à l’échelle européenne

par le Capital contre le Travail. Pour le Capital, il s’agit d’accroître encore la précarisation des travailleurs, de réduire

radicalement leur capacité de mobilisation et de résistance, de réduire les salaires et différentes indemnités sociales

de manière importante tout en maintenant les énormes disparités entre les travailleurs dans l’UE afin d’augmenter

la compétition entre eux. (…)

[Lire la suite sur CADTM]

Copyleft

 

Publié dans ECONOMIE, IDEES - DEBATS - PHILO, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Vous qui volez au secours de Gérard Depardieu, dans quel pays et quel monde vivez-vous ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 décembre 2012

 

Exil fiscal de Depardieu :

« Permettez aux syndicalistes que nous sommes d’exprimer notre rage »

 

Vous qui volez au secours de Gérard Depardieu, dans quel pays et quel monde vivez-vous ? dans Belgique depardieu4

Vous qui volez au secours de Gérard Depardieu, dans quel pays

et quel monde  vivez-vous ?

 Depardieu décide de s’exiler pour des raisons fiscales en Belgique,

un premier ministre juge cette attitude minable, et le débat s’emballe… 

Par Patrick Brody, Gérard Billon, Raymond Vacheron,

Jean-Claude Branchereau, Jean-Claude Mamet,

syndicalistes CGT.

C’est quelquefois autour de faits divers qu’émergent des débats politiques de fond qui traversent la société.

Marie-Antoinette souleva le peuple français, en lançant son méprisant: « Qu’on leur donne de la brioche. »

Plus récemment, c’est un pauvre vendeur à la sauvette, brutalisé par la police de Ben Ali qui déclencha

la révolution tunisienne. Ce qui est posé à travers l’affaire Depardieu, acteur de talent et populaire, c’est

le comportement indécent des très riches, alors que l’accroissement des inégalités atteint un point jamais

vu depuis 1945.

En effet, l’écart entre les très, très riches et l’appauvrissement des classes populaires se creuse de plus en plus.

La peur du lendemain taraude ces mêmes classes. De ce point de vue, permettez aux syndicalistes que nous

sommes, nous qui luttons au quotidien pour la justice sociale, de nous immiscer dans ce débat pour dire notre

écœurement, notre rage à ceux qui viennent au secours de Gérard Depardieu. Florilège non exhaustif.

Charles Berling nous assène: « Il fait ce qu’il veut de son argent. » (Ah bon, quelqu’un l’en a empêché ?)

« Le procès qu’on lui fait, c’est du maccarthysme », enfin, « Catherine Deneuve, qui est une grande dame, a eu

le mot parfait ».

Diantre, qu’a-t-elle pu nous dire ? Toute tremblante, Catherine s’interroge : « Qu’auriez-vous fait en 1789 ? »

Notons que les mêmes propos sont repris par le lunetier Afflelou le lendemain. Nous sommes héritiers des sans-culottes

Madame, et nous ne regrettons pas l’Ancien Régime où les paysans étaient tyrannisés par l’impôt. Quant à Stéphane

Guillon, il nous balance comme un banal Jean-François Copé: « Le salaud de riche est dangereux. » On pourrait continuer

car les soutiens à la figure emblématique du cinéma français sont nombreux.

Mais bon sang, dans quel pays vivez-vous ? Dans quel monde êtes-vous ? Êtes-vous coupés

à ce point des réalités du quotidien de la population pour ne pas vous apercevoir que vos propos sont outrageants,

blessants, révoltants au regard de ce que vivent des millions de concitoyens qui sont aussi parfois votre public ?

En deux mots, leurs conditions d’existence sont celles-ci :

  • 8 millions de pauvres, salariés ou pas, à moins de 854 euros !
  • 3 millions de salariés au Smic (1 121 euros net)!
  • 5 millions de chômeurs, développement à outrance de la précarité du salariat, etc.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Belgique, CGT, Cinema, POLITIQUE, Politique fiscale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

L’Humanité hisse haut les valeurs de solidarité et de progrès social pour 2013.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 décembre 2012

 

Dans l’Humanité ce lundi, haut les cœurs de lutte pour 2013

 

L'Humanité hisse haut les valeurs de solidarité et de progrès social pour 2013.  dans l'Humanité huma3112

L’Humanité hisse haut les valeurs de solidarité

et de progrès social pour 2013.

Un message d’autant plus nécessaire après le rejet

de la taxation à 75% des très hauts revenus.

 

A lire dans notre édition de lundi disponible aussi mardi :

  – Taxe à 75% : la droite offre de belles étrennes

aux super-riches

  – Au Parlement, l’opposition est arc-boutée sur

les privilèges

  – « Le gouvernement ne doit pas lâcher« , le point de vue

de Nicolas Sansu, député Front de gauche du Cher

  – La « charge excessive », alibi de la censure

 

 

 

A découvrir aussi :

  • Double reportage : Solidarité, valeur d’avenir. L’Humanité est partie en reportage auprès

des animateurs du Fourneau, association d’aide aux sans-abri à Besançon et dresse le portrait de deux jeunes

du Blanc-Mesnil et de Longjumeau qui ont choisi de s’engager pour les autres

  • Enquête : les Think tanks, une véritable sous-traitance de la pensée politique
  • Rue de Solferino, les voeux du PCF ont un goût amer
  • La survie de Virgin en jeu
  • Inde : une société face à sa violence
  • Vendée Globe : Gabart-Le Cléac’h, course-poursuite autour du monde
  • Culture : les expositions à ne pas rater au musée des Beaux-Arts d’Angers et au musée

du Luxembourg à Paris

Et toute l’actualité sur l’Humanité.fr

 

Publié dans l'Humanité, Presse - Medias, Solidarite | Pas de Commentaire »

L’Inde face aux violences faites aux femmes après la mort de « fille de l’Inde »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 décembre 2012

 

L’Inde face aux violences faites aux femmes après la mort de « fille de l’Inde »

 

 

L'Inde face aux violences faites aux femmes après la mort de

La mort samedi matin de l’étudiante de 23 ans

victime d’un viol collectif mettra-t-elle fin

aux violences faites aux femmes en Inde 

en toute impunité ?

C’est ce que suggèrent les premières réactions

politiques et gouvernementales.

 

Le Premier ministre, Manmohan Singh, a été le premier dans la classe politique à rendre hommage à la jeune

femme, dont on ignore le nom et qui a été surnommée « la fille de l’Inde » (« India’s Daughter »), affirmant

comprendre la vague de protestations. Il a été imité par Sonia Gandhi, chef du parti du Congrès (au pouvoir) :

« En tant que femme et mère, je comprends la douleur. Son combat n’aura pas été vain ».

Manifestations

Le chef des autorités locales de New Delhi, Sheila Dikshit, a demandé l’apaisement et assuré que « des décisions

substantielles seraient prises très bientôt » pour protéger les femmes dans la capitale. Samedi, la population est

sortie dans les rues en Inde pour exprimer son émotion après la mort de l’étudiante, dont le viol brutal avait déjà

provoqué d’importantes manifestations.  »Le viol de la jeune femme et le traumatisme qu’elle a vécu ne sont pas

nouveaux et cela est arrivé dans le passé mais cette affaire a fait sauter le couvercle de la marmite », a expliqué

l’une des manifestantes à l’AFP, lors d’un rassemblement.

Craignant de nouvelles manifestations, la police de New Delhi a appelé samedi la population au calme et a bouclé

 la zone autour du monument de l’India Gate, épicentre de la colère des protestataires, et de dix stations de métro.

Viols collectifs quotidiens

La nouvelle du décès a été rapidement diffusée en Inde à travers les réseaux sociaux. Les chaînes de télévision

ont assuré une large couverture de l’événement. La chaîne NDTV a notamment fait défiler un bandeau

« RIP India’s Daughter » (« Repose en paix fille de l’Inde »).

Les viols collectifs sont quotidiens en Inde et beaucoup d’entre eux ne font pas l’objet d’une plainte de la part

des victimes, qui ne font pas confiance au système judiciaire poussif et sont découragées par les réactions

des policiers hommes. Mais la nature particulièrement violente de l’attaque du bus a fait exploser la colère jusque-là

contenue et a poussé le gouvernement à promettre plus de sécurité pour les femmes et des peines plus lourdes

pour les crimes sexuels.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire également :

Femmes manquantes en Inde et ailleurs. Une logique imparable, frustration sexuelle, viols,

violences entre mâles, barbarie, les femmes sont une denrée rare

 

Publié dans Droits des femmes, Inde | 1 Commentaire »

Humour et Politique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 décembre 2012

 

Fausse alerte vous pouvez sortir de vos abris, une fois !

Humour et Politique dans Dessin de presse humour19

Vu sur Dazibaoueb

Publié dans Dessin de presse, Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Le conseil constitutionnel donne raison à Mélenchon et au Front de gauche. (Simon Ulrich)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 décembre 2012

 

Le conseil constitutionnel donne raison à Mélenchon

et au Front de gauche.

 

Par Simon Ulrich

 

Le conseil constitutionnel donne raison à Mélenchon et au Front de gauche. (Simon Ulrich) dans F. Hollande holland

 

 

 

 

 

 

 

Hollande n’a pas les boules !

Le Conseil constitutionnel vient de censurer à l’instant la taxe de 75 % de Hollande. Je l’avais déjà prévu

dans un article précédent. C’était prévisible.

Je ne vais faire qu’un bref rappel des faits, mais Hollande, face à la vague rouge de Mélenchon, un soir sur TF1,

avait ainsi décidé d’avancer cette proposition.

Il l’avait défendu, car c’était sa seule façon de stopper l’hémorragie de son électorat qui donnait alors vie et force

au Front de Gauche. Cette proposition est clairement un marqueur de Gauche et un signe de bon sens économique.

Chaque citoyen doit financer selon ses facultés les dépenses publiques ! Un riche doit donc donner plus. Elle est là

l’égalité. Ce fait, c’est d’ailleurs un droit de l’homme sanctifié dans l’article XIII de la déclaration de 1789.

Ce n’est même pas un dogme socialiste. Pour dire, Roosevelt, ce fameux bolchévique au couteau serré entre les dents,

avait lui-même mis l’impôt à 90 % pour les plus riches Américains. N’oublions pas que la justice fiscale est ce préalable

qui permet à toute justice d’émerger et de s’instituer dans toutes les strates et les sillons de la nation.

Mais disons-le ! Hollande n’a jamais voulu de cette taxation. Il ne veut pas faire payer les riches. Il est un enfant

de l’idéologie Reagan-Tatcher. Pour lui, plus on taxe les riches, moins l’économie fonctionne. Ce postulat est faux.

Les crises que l’on subit et le monde dans lequel nous vivons depuis les années 80 en sont les plus belles preuves.

Depuis que l’on détaxe les plus hauts revenus, la société n’a jamais connu autant de crises systémiques et économiques.

Lire la suite

 

Publié dans F. Hollande, Front de Gauche, IDEES - DEBATS - PHILO, Jean-Luc Melenchon, POLITIQUE, Politique fiscale | Pas de Commentaire »

La mesure fiscale phare du candidat Hollande retoquée, celle du Front de gauche tient toujours.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 décembre 2012

 

Après la taxe à 75%,

le revenu maximum de 360.000 euros par an ?

 

La mesure fiscale phare du candidat Hollande retoquée, celle du Front de gauche tient toujours.  dans F. Hollande capitalisme1

La taxation exceptionnelle à 75% sur les revenus

supérieurs à 1 million d’euros a été retoquée samedi

par le Conseil constitutionnel. Reste celle du Front de

gauche émise lors de la campagne présidentielle :

instaurer un revenu maximum de 360.000 euros par an.

Petit rappel des faits de la campagne présidentielle 2012.


La mesure fiscale phare du candidat Hollande retoquée,

celle du Front de gauche tient toujours.

Le 27 février 2012, lorsque François Hollande annonce

pour la première fois sur TF1 « qu’au-dessus d’un million d’euros par mois, le taux d’imposition devrait être

de 75%. Ce n’est pas possible d’avoir ces niveaux de rémunération », le candidat socialiste tente de reprendre

la main alors que les propositions fiscales du Front de gauche commencent à faire mouche au moment où

la question de l’évasion fiscale est déjà d’actualité.

20 fois le salaire médian

En janvier, les mesures prônées dans l’Humain d’abord ont déjà été détaillées. « Suppression du bouclier fiscal,

augmentation de l’ISF et de l’impôt sur les revenus du capital, taxation des revenus financiers des entreprises,

mise en place du principe de modulation de l’impôt sur les sociétés et du taux des cotisations sociales patronales

en fonction des objectifs d’emploi, de formation et de salaires de l’entreprise, suppression des exonérations

de cotisations patronales qui ont montré leur inefficacité » font partie des priorités immédiates du Front de gauche,

note l’Humanité du 27 janvier 2012.

Pour plus de justice sociale, une mesure phare est envisagée : l’instauration, par la fiscalité, d’un « revenu maximum

fixé à 360 000 euros par an », équivalent à 20 fois le salaire médian. Le candidat du Front de gauche à la présidentielle

Jean-Luc Mélenchon la popularise en lançant « au dessus de 300.000 euros, je prends tout ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

A lire aussi :

Publié dans F. Hollande, France, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, POLITIQUE, Politique fiscale, Pouvoir d'achat, PS, Salaires | Pas de Commentaire »

12345...18
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy