Attentats. La liberté d’expression est notre meilleur rempart contre la barbarie (SNJ-CGT)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 novembre 2015

snj_cgt

 

  Attentats.

  La liberté d’expression est notre meilleur

  rempart contre la barbarie

 

 

Communiqué du SNJ-CGT

Des attentats commis en plein centre de Paris, à quelques pas du massacre des « Charlie », par une poignée de fanatiques barbares, ont frappé avant tout la jeunesse, un lieu de concert, un stade et des restaurants. Le SNJ-CGT s’incline devant les 129 morts et les 352 blessés et assure leurs familles et leurs proches de toute sa solidarité.

Devant le Congrès, le président de la République a annoncé, lundi 16 novembre, de graves mesures attentatoires aux libertés : prolongation pendant trois mois de l’état d’urgence et inscription dans la Constitution de mesures d’exception. Les réponses sécuritaires chères à la droite et à l’extrême droite ont pourtant tragiquement échoué depuis 2001. La loi sur le renseignement, votée cet été, était déjà un nouveau pas dans la surveillance généralisé des citoyens et des journalistes.

Comme le souligne le Syndicat des avocats de France, « porter atteinte aux libertés pour lutter contre le terrorisme, c’est précisément faire le jeu des terroristes ». Il n’est pas besoin de lois nouvelles pour lutter contre les extrémismes mais de moyens humains, que les politiques d’austérité ont laminés.

Dans ces circonstances dramatiques, le rôle des journalistes est de provoquer et d’animer des débats pluralistes. Rien ne doit les empêcher d’interpeller, de questionner sur :

  • Les conséquences des interventions militaires de la France dans le monde
  • La vente d’armes, notamment aux dictatures militaires ou religieuses du Proche et Moyen-Orient
  • Les alliances tournantes de la diplomatie française
  • Les relations commerciales avec des États qui financent Daesh et dont l’idéologie constitue le terreau du terrorisme et de l’obscurantisme.

Les journalistes ne doivent pas être au service d’une propagande guerrière mais au contraire être les défenseurs du vivre ensemble. Le SNJ-CGT les appelle à défendre au quotidien les valeurs de solidarité, de paix et de fraternité, valeurs essentielles de la démocratie.

Plus que jamais, le SNJ-CGT poursuivra ses combats pour l’indépendance des rédactions, pour la protection des sources et pour les droits des journalistes.

Montreuil, le 17 novembre 2015

Publié dans France, LIBERTES, SNJ-CGT | Pas de Commentaire »

Monsieur Hollande, serez-vous celui qui laissera fermer le journal de Jaurès ? (SNJ CGT)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 novembre 2013

 

Monsieur Hollande, serez-vous celui qui laissera fermer le journal de Jaurès ?

(SNJ CGT)

 

Monsieur Hollande, serez-vous celui qui laissera fermer le journal de Jaurès ? (SNJ CGT) dans Democratie jaures-assassine-202x300

Monsieur le Président de la République,

En  2012, alors candidat à l’Élysée, vous vous engagiez auprès

de notre syndicat à « garantir le pluralisme et la liberté de l’information ».

Aujourd’hui toute la presse en appelle à votre arbitrage concernant

la rupture annoncée du « moratoire postal », qui représente une charge

nouvelle de 45 millions d’euros imputée aux éditeurs de presse et menace donc

la survie de nombreux titres. 

Depuis plusieurs années, le système de distribution de la presse est en danger

de mort. Pourtant les principes qui le régissent visent à ce que tous les journaux,

quels que soient leurs moyens, leur diffusion, leur ligne éditoriale,

puissent être distribués dans les mêmes conditions sur tout le territoire national afin d’être accessibles à tous.

Le gouvernement de gauche doit être au rendez-vous de ce tournant décisif pour la démocratie.

Car il n’y a pas de citoyenneté sans liberté et pluralisme de la presse.

La presse française va mal. Nous sortons d’une période noire, avec la disparition de titres emblématiques

comme France Soir ou La Tribune. D’autres sont au bord du gouffre.

Aujourd’hui, plus aucune entreprise de presse ne vit uniquement de la vente des journaux qu’elle produit.

Les rédactions s’appauvrissent et il devient de plus en plus difficile de permettre à la presse écrite de jouer

son rôle.

Les aides publiques à la presse ne doivent donc pas être considérées comme un supplément

d’âme pour l’État, ou conditionnées à des exigences gouvernementales, mais bien comme la garantie

d’un service public, d’autant plus indispensable en ces temps de crise, de recherche d’alternatives.

La presse d’opinion, et l’Humanité en particulier, pourrait être la  première à en payer la facture, face à

une concentration au profit de groupes bancaires et de grandes fortunes françaises. Notre journal, l’Humanité,

est un des titres garants du pluralisme, un des rares à s’opposer au déferlement de la pensée unique, érigée

dans la plupart des médias en ligne éditoriale.

Notre journal, c’est celui de Jean Jaurès, Monsieur le Président.

Notre journal, c’est celui du peuple de gauche qui a contribué à votre élection.

Ne soyez pas celui qui prendra la responsabilité de porter atteinte à la démocratie en sacrifiant

le pluralisme de la Presse.

Rendez-vous devant l’Assemblée Nationale- Place Edouard Herriot

Le Mercredi 13 novembre à 10h

Publié dans Democratie, France, l'Humanité, PETITION, POLITIQUE, Presse - Medias, SNJ-CGT | Pas de Commentaire »

Le papier ne sent pas bon ! (communiqué du SNJ-CGT)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 février 2013

 

Le papier ne sent pas bon ! (communiqué du SNJ-CGT) dans Presse - Medias dskSNJ-CGT - 26 février 2013

Que Mme Marcela Iacub éprouve le besoin d’étaler sa nauséeuse

aventure sentimentale et sexuelle avec Dominique Strauss-Kahn,

c’est son affaire.

Qu’elle ait trouvé un éditeur, Stock, et un magazine pour en faire

la promotion, en l’occurrence Le Nouvel Observateur,

ne grandit ni l’un, ni l’autre, mais l’opération est symptomatique

des mœurs des mondes de l’édition et de la presse

pour « faire des coups éditoriaux ».

Les médias se sont déjà largement fourvoyés en étalant les turpitudes sexuelles de l’ancien patron du FMI

et, aujourd’hui, ils persévèrent. Au nom de la nécessaire amélioration de la vente de papier !

Ceux qui se gaussaient de TF1 utilisent les mêmes ressorts, raillés par les Guignols de l’info sur Canal + :

« Du cul, du cul, du cul ».

Faut-il s’en étonner quand on sait que le patron du Nouvel Observateur a fait fortune (déjà) dans le Minitel

rose !

Le rôle des journalistes n’est pas de faire des coups, mais de hiérarchiser l’information. Or, « l’œuvre » de

Mme Iacub ne mérite pas une telle campagne de promotion, même si M. Joffrin, le directeur du magazine

tente de voir en lui un bon livre, alors même que l’actualité politique et sociale est largement fournie

en événements qui intéressent la vie quotidienne des citoyens français.

Le SNJ-CGT ne donne pas de leçon de morale, mais les principes professionnels dépassent largement

la morale aussi étroite que celles de Mme Iacub et de M. Joffrin.

snj-cgt dans SNJ-CGTPour le SNJ-CGT, l’information n’est pas une marchandise comme les autres.

Elle ne doit jamais se vautrer dans la fange des soues où se vautrent certains

cochons.


Publié dans Presse - Medias, SNJ-CGT | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy