• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 14 novembre 2014

Quand les banques de « l’économie sociale » financent la bombe atomique (Basta !)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2014

ARMEMENT

 

Quand les banques de « l’économie sociale »

financent la bombe atomique

 

par Rachel Knaebel 13 novembre 2014

 

missile titanII

  L’organisation néerlandaise Pax a analysé

  les financements dont profitent les industries

  de l’armement impliquées dans la fabrication,

  le stockage et l’entretien d’armes nucléaires.

  La plupart des grandes banques françaises,

  dont les banques mutualistes, figurent parmi

  ces investisseurs. Certaines, comme BNP Paribas,

  se sont pourtant dotées de charte leur interdisant

  de financer des armes dites « controversées »,

  dont l’arme atomique.

  Ailleurs en Europe, des fonds d’investissement

  ont banni ce type de pratiques.

 

 

 

Les sociétaires des grandes banques mutualistes françaises l’apprécieront-ils ? Le Crédit agricole, le groupe

Banque populaire-Caisses d’Épargne (BPCE) et le le Crédit mutuel financent directement ou indirectement

l’industrie de l’armement nucléaire, à hauteur d’environ 7 milliards de dollars (5,6 milliards d’euros).

C’est ce que montre le dernier rapport (à lire ici, en anglais) de l’ONG néerlandaise Pax rendu public

le 7 novembre sous le titre Don’t Bank the Bomb (Ne financez pas la bombe).

L’ONG a examiné le financement de 28 entreprises qui travaillent, entre autres, dans la fabrication,

la maintenance ou le stockage des missiles et têtes nucléaires. Et ce en France, aux États-Unis, en Inde,

au Royaume Uni et en Israël. Résultat : au cours des trois dernières années, 411 banques, compagnies

d’assurances ou fonds de pension du monde entier ont mis à la disposition des fabricants d’armes

nucléaires plus de 400 milliards de dollars.

Des armes pourtant reconnues comme controversées par les banquiers

La banque française BNP Paribas arrive parmi les dix plus grands pourvoyeurs de fonds aux producteurs

d’armes nucléaires. La banque a investi 7 milliards de dollars ces trois dernières années dans une quinzaine

d’entreprises américaines et européennes, dont évidemment les géants français Safran et le groupe

Airbus (ex EADS). La BNP s’est pourtant imposée une politique d’investissement responsable en matière

de défense (voir ici).

Le document en question indique que la banque ne souhaite pas participer au financement de transactions

portant sur les armes dites « controversées », c’est-à-dire les armes à sous-munitions, les mines

antipersonnelles, les armes chimiques et biologiques et les armes nucléaires. La banque y assure aussi

ne pas vouloir être impliquée dans la fourniture de produits et services financiers à des entreprises engagées

dans « la fabrication, le commerce ou le stockage d’armes controversées. » Mais la BNP prend bien soin

d’ajouter en note que cette ligne de conduite ne vaut pas pour « les sociétés contribuant aux programmes

nucléaires des États de l’Alliance atlantique (l’Otan) autorisés à posséder des armes nucléaires en vertu

du Traité de non-prolifération », c’est-à-dire les États-Unis, le Royaume Uni et la France. Le tour est joué !

D’autres grandes banques françaises investissent au sein de ces grandes entreprises nationales et

internationales d’armement sans même avoir vraiment adopté de politique en la matière. C’est le cas de

la Société générale, qui a prêté plus de 3,6 milliards de dollars à six fabricants d’armes depuis 2011.

Les banques de « l’économie sociale » aussi ne craignent pas d’investir dans l’arme atomique. Les industries

concernées ont reçu 4,7 milliards de dollars du Crédit agricole, 1,4 milliard de BPCE et 853 millions

du Crédit mutuel. Qu’en pensent leurs sociétaires ?

[Lire la suite sur Basta !]

Creative Commons License

Publié dans Finance, Nucleaire | Pas de Commentaire »

Les vrais assistés au paradis fiscal

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2014

 

L’éditorial de Patrick Le Hyaric – l’Humanité Dimanche

 

luxembourg

 

  Oui, le grand capital international s’est choisi

  M. Juncker à la tête de la Commission européenne

  car il sait qu’il est pour eux un homme sûr et

  qu’avec lui, avec ses 37 000 euros de salaire mensuel,

  ses égoïstes intérêts seront bien défendus !

 

 

Les vrais assistés au paradis fiscal

 

Après le Secours populaire, le Secours catholique a alerté, la semaine dernière, sur l’aggravation de la pauvreté. Au même moment, un consortium d’une quarantaine de journalistes révélait l’ampleur d’une évasion fiscale, organisée par le grand duché du Luxembourg.

De son côté, M. Gattaz appelle le grand patronat à descendre dans la rue contre un prétendu « ras le bol fiscal » alors que 58 grands groupes français détournent de l’argent qui devrait revenir à la collectivité publique et qui est soustrait des ressources du pays pour alimenter le feu de la destructive spéculation financière.

La collision entre ces deux événements est brutale. Le choc est violent !

Le Luxembourg, pays de 549 000 habitants, abrite 104 000 entreprises. La fraude fiscale représente 40% de ses richesses mais le taux de pauvreté y est passé de 16% des habitants à 19% en deux ans. Les entreprises ? Ce sont simplement de petites plaques dorées à l’entrée de bâtiments, camouflant de colossales fortunes et surtout des millions de milliards d’argent créé par le travail manuel et intellectuel dans le monde entier, détournés du bien commun. Dans le lot des 340 multinationales qui viennent placer leur argent volé au chaud dans ce pays, les géantes transnationales nord-américaines plébiscitent ce paradis fiscal qui leur sert par ailleurs de porte d’entrée dans l’Union européenne, loin des détecteurs de fraude de l’administration fiscale nord-américaine. Une part de ces détournements sert aux mastodontes des États-Unis à racheter les sociétés européennes comme on vient aussi de le voir la semaine dernière quand, en toute discrétion, le gouvernement a permis à Général Electric de placer une partie des activités du groupe Alstom dans ses puissantes mâchoires.

[Lire la suite sur le blog de Patrick Le Hyaric]

 

alstom4

 

Publié dans EUROPE, Finance, Liberalisme, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

L’alternative à l’austérité marche le 15 novembre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2014

 

L’alternative à l’austérité marche le 15 novembre

 

affiche_15_nov_2

  Dans l’Humanité Dimanche.

  « Le temps est venu de passer à l’action »,

  dit Pierre Laurent, secrétaire national du PCF,

  à tous ceux qui refusent l’austérité.

  La marche du 15 novembre, réunissant politiques,

  syndicalistes, associations et citoyens,

  sera une première réponse.

 

Extrait

Avant cette échéance (les prochaines élections départementales, ndlr), les organisations

du Front de gauche, aux liens quelque peu distendus ces derniers mois, ont convenu

d’organiser dans tout le pays « des assises citoyennes de la transformation sociale »

pour faire émerger une alternative.

 « DES ASSISES CITOYENNES DE LA TRANSFORMATION SOCIALE » SERONT

 AUSSI ORGANISÉES POUR CONTRER LA POLITIQUE DE DROITE.

Pour l’heure, difficile de mesurer les convergences possibles avec les autres sensibilités de la gauche.

Le PS, certain de subir une large défaite aux prochaines élections, pèse de tout son poids pour empêcher

les alliances sans lui, afin d’éviter le scénario catastrophe de se retrouver minoritaire à gauche.

Si nombre de contestataires au PS inscrivent leur action dans le cadre du futur congrès du parti

où ils espèrent changer la majorité, les liens continuent de se nouer avec les communistes. Les écologistes,

qui jouent un rôle clé dans l’éventuelle recomposition à gauche, sont pour l’heure sur la réserve,

tiraillés entre une aile droite favorable au gouvernement et une aile gauche qui verrait d’un bon œil

un rapprochement avec le FG.

Mais outre les convergences entre forces politiques, c’est sur le terrain citoyen que le FG veut faire bouger

les choses. La manifestation du 15 novembre « contre l’austérité et pour une alternative sociale, écologique

et politique » sera un signe de l’état des forces mobilisées dans un contexte de mouvement social atone.

À l’appel de 250 personnalités politiques, syndicales ou associatives, une trentaine de manifestations sont

annoncées sur le territoire. Parmi les participants, le Front de gauche, le NPA, Nouvelle Donne…

mais également plusieurs dirigeants écologistes, dont un député (Sergio Coronado) et une députée

européenne (Karima Delli). Les Socialistes affligés de Liêm Hoang-Ngnoc seront également de la partie,

mais seront les seuls représentants socialistes organisés. Côté syndical, des unions départementales et

des fédérations CGT, mais également des syndicalistes SUD ou FSU ont répondu à l’appel. En Loire-Atlantique,

l’intersyndicale CGT-Solidaires-FSU a décidé de se joindre à l’appel, « c’est historique », selon le responsable

départemental du PCF. Au moins une hirondelle en attendant le printemps du peuple.

[Article complet sur humanite.fr]

 

Pour une alternative à l’austérité Hollande-Medef !

Appel de Pierre Laurent à la manifestation du 15 novembre

et à une contre semaine d’actions du 1er au 8 décembre

http://www.dailymotion.com/video/x2a35vc

par Conseil National du PCFsur dailymotion

Publié dans Austerite, France, Front de Gauche, Luttes, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Les banques françaises folles amoureuses des paradis fiscaux

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2014

 

Les banques françaises folles amoureuses des paradis fiscaux

(Olivier Dartigolles – PCF)

 

banques

 

  Les banques françaises aiment la douceur

  du climat irlandais, la profondeur des eaux

  des Iles Caïmans et l’hospitalité du Luxembourg.

 

 

Selon une étude réalisée par un collectif d’ONG, les banques françaises réalisent un quart de leur chiffres d’affaires international dans des paradis fiscaux pour un montant total estimé à 13,7 milliards d’euros. A la lecture de ce document, on mesure l’ampleur de cette « Evasion/Optimisation fiscale » en bande organisée. La Société générale a triplé le nombre de ses filiales dans ces paradis et s’approche du record détenu par la BNP avec 170 adresses. Le taux de filiales le plus élevé est réalisé par le Crédit mutuel tout juste devant le crédit agricole.

Le climat irlandais semble des plus vivifiant puisque un salarié du Crédit agricole y réalise une productivité 13 fois supérieure à la moyenne du groupe. Selon le journal Sud-Ouest dans son édition du jour, les eaux des Iles Caïmans sont très appréciées par les banques françaises mais elles semblent très dangereuses puisque aucun salarié n’y est déclaré. Sans surprise, on retrouve le Grand-Duché de J.C Juncker, nouveau président de la Commission européenne, dans les favoris de ce guide du routard d’un exotisme fiscal qui a pour principal objectif de ne pas payer l’impôt en France.

Après les révélations faites il y a peu de jours avec l’affaire LuxLeaks, la transparence et la lutte contre l’évasion fiscale devrait être une grande priorité nationale et européenne. Derrière les belles déclarations, il y a les actes. Hier soir, à l’Assemblée nationale, le gouvernement a repoussé des amendements au projet de Budget 2015 pour obliger les entreprises à déclarer leurs mécanismes et stratégies d’optimisation fiscale.

Publié dans ECONOMIE, Finance, France, Liberalisme, PCF | Pas de Commentaire »

Solidarité avec tous les démocrates et progressistes marocains (communiqué PCF)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2014

 

Le PCF réaffirme sa solidarité avec tous les démocrates

et progressistes marocains

 

maroc

  L’évolution de la situation au Maroc suscite une profonde inquiétude

  chez les démocrates et progressistes marocains et français.

  Le régime a fait le choix de renforcer la répression à l’égard de tous

  celles et ceux qui contestent sa politique, tant en matière économique

  et sociale que dans le domaine des droits humains.

Sont particulièrement visés les militants des associations de défense des droits de l’homme comme l’AMDH, la LMDHH, Amnesty International-Maroc, Freedom-now, ATTAC-MAROC…

Le rapport d’Human Right Watch de 2012 relate de nombreux cas de répression et de violences subies par les militants et les populations marocaines.

 

CaptureMustaphaMeziani

 

  L’usage de la torture est mentionné dans le rapport 2013

  du rapporteur spécial de l’ONU. Le nombre de prisonniers

  politiques ne cesse d’augmenter. La mort récente de l’un

  d’entre eux après une grève de la faim constitue

  un véritable crime.

 

 

maroc_wafaa_charaf_2

  La condamnation à deux ans de prison de Wafaa Charaf,

  jeune militante, pour avoir soutenu des salariées licenciées

  pour activité syndicale, et dénoncé la responsabilité

  de la police dans son enlèvement, est un véritable déni

  de justice.

  La corruption reste endémique.

Par ailleurs, la montée du mécontentement des Marocains face aux conséquences de la politique libérale du régime ne peut plus être ignorée. Le 29 octobre, une grève générale des salariés et diplômés-chômeurs a été lancée par l’ensemble des syndicats et a connu un grand succès.

Enfin, le Roi, dans une interview récente, s’en prend violemment à tous ceux qui contestent sa politique d’occupation au Sahara occidental et les qualifie à plusieurs reprises « de traîtres à la Patrie ».

Dans ces conditions, le Forum mondial des droits de l’homme qui doit se tenir à Marrakech du 27 au 30 novembre s’apparente à une tentative de diversion, pour masquer et faire oublier la réalité de la politique liberticide du régime. Les autorités françaises ne peuvent cautionner et se prêter à une telle opération de camouflage.

Le Maroc ne peut pas continuer à s’enfoncer dans la spirale de la répression qui renverrait le pays à ses pires années noires.

Le Maroc, allié de la France, partenaire stratégique de l’OTAN, ne doit bénéficier d’aucune complaisance d’aucune sorte.

Les liens étroits qu’il entretient avec l’UE à travers l’accord d’association, lui impose de respecter les droits de l’homme. Jusqu’à quand l’UE va-t-elle accepter de fermer les yeux sur leur violations répétées ? Si aucune amélioration se fait jour, cet accord doit être suspendu.

Le PCF renouvelle son soutien et sa solidarité à tous les démocrates et progressistes marocains qui luttent, dans des conditions difficiles, pour un Maroc démocratique et de justice sociale.

Publié dans Droits de l'homme, Maroc, PCF, POLITIQUE, Solidarite | Pas de Commentaire »

Là-bas rebondit sur le net, et ça marche !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2014

 

 Le parti des fâchés tout rouge

 

7/11/2014

CapturelàbasCliquer sur l’image pour voir la vidéo

Salle comble et motivée pour soutenir

LÀ-BAS en route vers la toile.

Vous étiez plus de 500 à la maison

des Métallos, le 31 octobre.

Merci à toutes et à tous ! Et d’abord

cette excellente nouvelle, plus de 6 000

abonnés en six semaines !

 

Bravo à vous qui participez ainsi à la construction d’un nouveau média critique, indépendant et engagé. Mais ne lâchons rien, nous en sommes au tiers du chiffre nécessaire pour faire décoller LÀ-BAS et son 7-9 NEUF. Nous pouvons y arriver, mais tout dépend de vous ! C’est uniquement avec vos abonnements que nous construisons ce site et l’équipe qui va le faire vivre.

Alors abonnez-vous, faites abonnez, faites circuler sur vos réseaux, soutenez la différence, la vraie.

[Lire la suite sur la-bas.org]

Rendez-vous lundi 17 novembre 2014 à LILLE (18 heures à l’École Supérieure de Journalisme, 50 rue Gauthier-de-Châtillon, avec le Club de la Presse du Nord-Pas de Calais)

 

Publié dans France, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy