Quand les artistes libèrent la parole des employés et des ouvriers (Basta !)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 mai 2015

ÉDUCATION POPULAIRE

Quand les artistes libèrent la parole des employés et des ouvriers

 

par Naly Gérard 26 mai 2015

 

redoute

  Étouffé par le management par les chiffres,

  méconnu des politiques, le travail « réel »

  se produit sur scène. Grâce à quelques

  compagnies théâtrales dans le Nord-Pas-de-Calais

  ou en Seine-Saint-Denis, des employés, ouvriers

  et cadres peuvent s’exprimer librement

  sur leur métier, le sens qu’ils donnent à leur travail,

  les contraintes que fait peser le management

par objectifs, les plans de restructuration et les luttes sociales. Bref, pouvoir parler de leur vie

et de leur ressenti sans qu’on leur renvoie un taux de chômage ou de croissance, ou une convocation

préalable à licenciement.

« Ce n’est pas parce que l’on a un plan social que l’on n’a rien à dire », proclame un écriteau tenu avec dignité

par un homme face à la caméra. La scène figure dans le spectacle Qui redoute la parole ? présenté à Roubaix

le 14 mars dernier. La soirée mêle témoignages filmés et spectacle vivant. Avec en vedette les salariés

de l’enseigne de vente par correspondance d’habillements et de linges. Elle montre que les salariés de La Redoute,

entreprise chargée d’histoire – elle a été créée en 1837 – mais en perpétuelle « restructuration » depuis plusieurs

années – 1178 postes doivent être supprimés d’ici 2017 – ont, en effet, des choses à raconter [1].

La compagnie HVDZ, implantée dans le Pas-de-Calais, et le Centre dramatique national itinérant,

Les Tréteaux de France, ont interrogé ces employés dans le cadre d’une recherche artistique sur la culture ouvrière

et le travail. Leurs témoignages vont servir de matière première au spectacle [2].

« La Redoute est emblématique du monde chaotique dans lequel nous sommes. Raconter ce qui s’y passe

peut permettre aux spectateurs de mieux comprendre comment nous vivons aujourd’hui », estime Guy Alloucherie,

de la compagnie HVDZ.

[Lire la suite sur Basta !]

Creative Commons License

Cet article vous a intéressé ? Basta ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Publié dans Basta!, Culture, documentaire, Luttes, SOCIAL, Theatre | Pas de Commentaire »

Fralib : 1336, comme 1336 jours de lutte !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 mai 2015

 

Capturefralib4

 

 

  Après 1336 jours de lutte contre Unilever,

  les SCOP TI lancent leurs propres marques de thés

  et d’infusions aromatisés 100% naturels,

  fabriqués dans l’usine de Gémenos.

 

 

 

C’est désormais à nous consommateurs de participer à cette belle aventure en choisissant les thés

et infusions de la coopérative SCOP TI dans les rayons des grandes surfaces et réseaux spécialisés !

En devenant  des « consom-acteurs »

 

 

Capturefralib3

 

 

  Cliquer sur l’image

  pour voir la vidéo

  Réalisation :

  Romain Gicquiaux & Musique :

  Alexandre Mosca

 

 

 

*

 

LUTTES SOCIALES

Les anciens de Fralib et leur coopérative lancent le thé

de la transformation sociale et écologique

 

par Emmanuel Riondé, Jean de Peña 27 mai 2015

 

Capturefralib2

  Après quatre années d’un rude combat,

  la soixantaine de coopérateurs de la Société

  coopérative ouvrière provençale thé et infusions,

  les ex-Fralib, lancent 1336 et ScopTI, leurs nouvelles

  marques. Exit les actionnaires d’Unilever,

  l’ancienne multinationale propriétaire, les arômes

  artificiels et le management néolibéral.

 

Bienvenue à la politique salariale décidée au consensus, au tilleul bio et au thé centenaire.

A Carcassonne, les anciens employés de la Fabrique du Sud se sont engagés dans le même type d’aventure,

pour la fabrication de crèmes glacées. Reportage auprès de ces coopératives en quête d’une nouvelle éthique,

de véritable progrès social et environnemental.

[Lire la suite sur Basta !]

Creative Commons License

 

1336 : la nouvelle marque dévoilée des ex-Fralib

http://www.dailymotion.com/video/x2rj5hm

vidéo France 3 Provence-Alpessur dailymotion

 

Publié dans CGT, ECONOMIE, Emplois, Luttes, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

L’absence des communistes au Panthéon, « une faute politique » (Pierre Laurent)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 mai 2015

 

“ Rien ne peut expliquer l’absence de la principale composante de la Résistance intérieure. Je ne peux y voir

qu’une volonté délibérée d’effacer ou minorer le rôle communiste, une très probable volonté de réécrire

l’Histoire de cette période pour des profits politiciens d’aujourd’hui. Je pense que c’est une faute politique

parce que l’enseignement majeur de la Résistance, c’est précisément que face au danger fasciste

et pétainiste de l’époque, la victoire n’a été possible que dans un effort d’unification. ”

CaptureLaurentPantheon

Liberation.fr

 

 

Publié dans France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Troubles de la mémoire

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 mai 2015

Tribune de Jean Casanova

humanite.fr – 27 mai 2015

 

                                  Troubles de la mémoire

 

Capturepantheon

  Je suis reçu aujourd’hui au siège du Haut Comité

  des Célébrations Nationales, hébergé au Service

  des Archives de France, par Pierre Vora,

  son Président. Il a bien voulu accepter de répondre

  aux interrogations, elles sont nombreuses,

  relayées à la lecture des revues de presse,

  celles de journalistes ou de blogueurs anonymes,

interrogations touchant au 27 Mai décrété Journée Nationale de la Résistance.

 

Extrait de l’entretien :

Diriez-vous qu’à l’occasion de la commémoration de l’anniversaire de la création du Conseil National

de la Résistance, père fondateur de l’État Social à la française, et nous comprenons tous

l’importance de cette commémoration, diriez-vous que le choix, pour leur entrée au Panthéon,

de ces 4 héros de la Résistance (Jean Zay, Pierre Brossolette, Germaine Tillon

et Geneviève Anthonioz-De Gaulle), geste mémoriel, pose un problème historique ?

Le nom du monument Panthéon vient du grec pantheion qui signifie « de tous les dieux ». Prévu à l’origine,

au XVIIIe siècle, pour être une église qui abriterait la châsse de Sainte- Geneviève, ce monument a maintenant

vocation à honorer les grands personnages ayant marqué l’histoire de France. Y sont notamment inhumés

Voltaire, Jean-Jacques Rousseau, Victor Hugo, Sadi Carnot, Émile Zola, Jean-Jaurès, Jean Moulin,

Pierre et Marie Curie, André Malraux et Alexandre Dumas.

Dans votre énoncé, il y a deux questions. La première est celle de la qualification pour un Homme, un seul

quels que soient ses mérites, du droit à exercer un tel choix. C’est déjà un problème. Certes, il ne les a pas

tirés de son chapeau. Il y a eu en aval un travail historien de sélection et la liste proposée par le Comité

en charge de cette sélection comportait 10 noms, tous aussi méritants. Mais la décision en dernier ressort

d’un seul est un problème.

Capturerésistance6

 La deuxième question porte sur la sincérité

 du choix. Les 4 noms retenus sont

 d’authentiques figures aptes à symboliser

 la Résistance. Mais pourquoi 4 et non 6 ou 8 ?

 Et même 10, mais ne prêtons pas le flanc

 à l’hypocrite rétorsion : et pourquoi pas 100 ?

 Nos 4 héros sont incontestables. Je ne veux

 cependant pas éluder votre question,

 celles du journal L’Humanité et de ce poète

blogueur. Et c’est là que ressurgit l’épineux problème de la Mémoire.

La Mémoire est sélective, elle est donc politique, et l’absence parmi nos panthéonisés de Marie-Claude

Vaillant-Couturier et de Missak Manouchian, bien que recommandés par le Comité, doit être analysée et interprétée

comme le refus d’installer la famille communiste aux côtés des familles gaulliste et socialiste dans la grande geste

héroïque de la Résistance.

[…]

La signification de cette éviction est évidemment très lourde. Elle est porteuse de fracture  dans l’identité

nationale, et c’est un paradoxe douloureux en cette journée anniversaire de la création du CNR.

[Article complet sur humanite.fr]

 

Publié dans France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

La Résistance a besoin de toutes ses couleurs

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 mai 2015

 

Aujourd’hui, 4 grands résistants entrent au Panthéon. Nous les saluons fraternellement.

Pour ce qui est de la tentative d’effacement de l’apport des communistes dans la résistance

par l’actuel président, F. Hollande, nous, nous n’oublierons pas ! (PCF Nancy)

 

       La Résistance a besoin de toutes ses couleurs


 Capturehuma21677

 

A lire dans l’Humanité de ce mercredi 27 mai :
Un numéro spécial de l’Humanité

*
La Résistance a besoin de toutes ses couleurs

 

♦  À l’occasion de la Journée nationale de la Résistance,

Geneviève Anthonioz de Gaulle, Germaine Tillion, Jean Zay

et Pierre Brossolette entrent au Panthéon aujourd’hui.

♦  En excluant la résistance communiste, les autorités

affaiblissent le sens de l’événement.

♦  Les réactions des historiens Frédéric Genevée,

Roger Martelli et Denis Peschanski.

 

 

L’éditorial de Patrick Apel-Muller :

La rose OU le réséda

« L’histoire à mains nues prend place au Panthéon, le temple glacé des grands hommes, où deux femmes viendront rejoindre un silence très masculin. »

L’histoire à mains nues prend place au Panthéon, le temple glacé des grands hommes, où deux femmes viendront rejoindre un silence très masculin. Germaine Tillion, Geneviève Anthonioz-de Gaulle, Jean Zay et Pierre 
Brossolette sont quatre facettes d’un courage qui a conduit des hommes et des femmes, une poignée d’abord dans l’hébétement d’une défaite, à relever la tête, à refuser l’ordre noir, à jouer leurs vies pour l’avenir. Le ferment semé a levé et la France a fait nation, combattants des villes et des campagnes, résistants immigrés et antifascistes de toujours. Des ruines a surgi le progrès social ; de la misère une dynamique économique et d’invention démocratique.

La leçon de la Résistance vaut pour plus d’une journée. Elle fut rappelée avec éclat, il y a quelques années, par quelques-uns de ses acteurs illustres dans un texte, « Créer c’est résister. Résister c’est créer », qui valait comme un appel à refuser les injonctions au fatalisme, de résignation à l’impuissance, de démission devant la loi des puissants. Et comme une invitation avec René Char, à composer « l’avenir sans croire au poids qui décourage ». Durant les quatre ans de cendres, de sang et de deuils, les animateurs des maquis surent aussi confluer, sans renoncer à leur histoire ou à leurs rêves, adoptant le vers d’Aragon : « Fou qui songe à ses querelles au cœur du commun combat. »

Cette leçon-là, hélas, n’a pas été retenue par le président de la République, qui, choisissant d’incontestables héros, a décidé de retoucher la photo et de ne retenir aucun des communistes qui furent pourtant au premier rang des soldats de l’ombre et des martyrs. Dommage d’avoir choisi de séparer « la rose et le réséda » et d’avoir préféré la querelle à l’histoire.

humanite.fr

Publié dans HISTOIRE, PCF | Pas de Commentaire »

Humour

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2015

legorafi.fr

Jean-Yves Le Drian interpellé à Barbès en train de vendre

des Rafale à la sauvette

 

Captureledrian

 

  Cliquer sur l’image pour voir la vidéo

Publié dans Humour | Pas de Commentaire »

Attaque sans précédent contre les hôpitaux publics – Alain BOCQUET et les parlementaires de la Région interpellent Marisol TOURAINE

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2015

Capturehopitalpublic

 

 

CaptureAlainBocquet

 

Mesures drastiques imposées aux hôpitaux publics –

Alain BOCQUET et les parlementaires de la Région

interpellent Marisol TOURAINE

 

Madame la Ministre,

C’est avec beaucoup d’inquiétude mais aussi beaucoup d’incompréhension que nous avons  pris connaissance

par voie de presse, des mesures drastiques imposées aux hôpitaux publics et qui vont frapper plus fortement

que d’autres la région Nord-Pas-de-Calais. Ainsi ce sont 33 M€ d’économies qui vont être réalisées

au détriment de la santé publique de la population par le « virage ambulatoire » amenant une réduction

du nombre de lits pour des séjours encore plus courts.

Autre source d’économies : la masse salariale où là encore, le Nord-Pas-de-Calais se situe parmi les régions

auxquelles le gouvernement demande le plus d’efforts, avec les conséquences en termes d’emplois,

de missions à assumer avec moins de personnel du fait du  non remplacement des départs à la retraite.

Autant d’orientations qui se traduiront par une dégradation supplémentaire intolérable des conditions de travail

des personnels soignants, techniques, administratifs et des conditions d’accueil et de traitement des usagers.

Faut-il vous rappeler Madame la Ministre, les indicateurs de santé du Nord-Pas-de-Calais ?

Faut-il vous rappeler que l’espérance de vie y est de quatre années inférieure à celle de la moyenne

nationale ?

Que la région a le triste record du plus grand nombre de décès par maladie veineuse, insuffisance

cardiaque, insuffisance rénale, diabète….

Que le pourcentage d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) est le plus élevé avec 59.5 décès

pour 100 000 habitants contre 45.8 nationalement.

La péréquation des moyens affectés à la santé publique s’impose plus que jamais  puisque la situation loin

de s’améliorer se dégrade. Lors de votre venue à Lille en janvier 2014, les Élus Communistes et Républicains

vous avaient alertée  sur la nécessité d’une véritable stratégie territoriale de santé pour la région, adaptée

aux enjeux spécifiques. La Fédération hospitalière de France, qui revendique d’ailleurs un plan d’urgence

pour le Nord-Pas-de-Calais  l’a rappelé : « la moitié des établissements publics sont dans une situation

difficile » et les dix-neuf hôpitaux de la région ont de plus en plus de mal à boucler leur budget ;  

le système de la tarification à l’activité doit être revu,  système d’économie à outrance et véritable

plaie pour les hôpitaux publics tenus d’accueillir l’ensemble de la population.

[Lire la suite sur PCFNord]

 

Publié dans Austerite, France, PCF Nord, POLITIQUE, SANTE | Pas de Commentaire »

Hommage à l’appel « Créer, c’est résister. Résister c’est créer »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2015

 

              « Créer, c’est résister. Résister c’est créer »

 

CaptureRésistance2

 

  Il y a plus de 10 ans, d’anciens membres

  du Conseil national de la résistance (CNR),

  Lucie Aubrac, Raymond Aubrac, Henri Bartoli,

  Daniel Cordier, Philippe Dechartre,

  Georges Guingouin, Stéphane Hessel,

  Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London,

  Georges Séguy, Germaine Tillion,

  Jean-Pierre Vernant, et Maurice Voutey,

lançaient un appel solennel : « Créer, c’est résister. Résister, c’est créer ».

Cet appel, venant de figures de la Résistance aussi marquantes, résonne aujourd’hui avec une acuité

et une modernité qui n’a pas faibli. C’est pourquoi, si la plupart de ces figures sont aujourd’hui disparues,

leur voix ne doit pas s’éteindre. Elle peut trouver un nouvel écho.

A l’heure où quatre figures de la Résistance vont faire leur entrée au Panthéon, le Parti communiste

français et le dessinateur Lardon ont décidé de réaliser ce petit film afin d’illustrer ces paroles lumineuses,

adressées avec « affection » aux jeunes générations.

 

http://www.dailymotion.com/video/x2rew0e

Publié dans France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Pierre Laurent invité du 12-13 sur France 3 (24 mai 2015)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2015

 

http://www.dailymotion.com/video/x2riige

Publié dans France, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Gérard Le Puill : « L’économie de proximité doit redevenir un impératif »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2015

 

CaptureG.LePuill

 

  L’auteur montre que si la mondialisation capitaliste

  s’oppose en permanence à la préservation des ressources

  naturelles, il reste néanmoins aux états et aux citoyens

  des marges de manœuvre pour éviter les catastrophes

  liées au réchauffement climatique :

 

cela passe par l’économie circulaire, l’agro-écologie, le covoiturage, l’autoproduction et implique une prise conscience

qui nous amène à modifier nos habitudes de consommation.

Un plaidoyer vibrant pour inciter chacun à agir dès maintenant.

 

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Publié dans ECONOMIE, Environnement | Pas de Commentaire »

1234
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy