Solidarité avec Manon, solidarité avec les 4 d’Amiens

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 juin 2016

 

Solidarité avec Manon (5 ans fermes requis par le procureur) et les 4 d’Amiens

Stop à la criminalisation des militantes et militants politiques et syndicaux

qui devient une marque de fabrique de ce gouvernement.

Je signe la pétition « Étudiants, pas criminels ! »

Capture.PNGManon

Image de prévisualisation YouTube

PCF – Parti communiste françaissur youtube

Procès étudiants d’Amiens :

Stop à la criminalisation de l’action politique et syndicale

Aujourd’hui, vendredi 10 juin, Manon Chemly doit être jugée pour avoir « lancé un micro sur un CRS » lors d’une manifestation contre la loi travail le 28 avril dernier.

Manon, 22 ans, est poursuivie avec Jules, un lycéen de 18 ans à la suite d’une évacuation musclée de la mairie picarde par les CRS, le 28 avril. Ils risquent 5 ans de prison ferme.

Ces charges sont totalement disproportionnées envers cette jeune femme, engagée comme des milliers d’autres jeunes dans le pays contre la loi travail, et qui affirme n’avoir jamais voulu nuire aux forces de l’ordre. Le PCF dénonce toute tentative de criminalisation des actions citoyennes et syndicales menées dans le pays alors même que l’immense majorité de la population est opposée à la loi travail. Le gouvernement doit cesser de bafouer la démocratie et retirer son projet.

Le PCF s’associe à la mobilisation de l’Union des étudiants communistes et tient à apporter son soutien à Manon, représentante de l’UEC à Amiens, et à Jules, lycéen de 18 ans poursuivi pour les mêmes raisons.

Publié dans Democratie, France, Justice, PETITION, SOCIAL, Solidarite | Pas de Commentaire »

Aux victimes de l’amiante : « Écoutez, nous vous avons déjà beaucoup donné, maintenant, mourrez en silence ! » (Basta !)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 avril 2016

 

CaptureBastaamiante

 

 

 

  par Nolwenn Weiler, Rachel Knaebel

 

A lire sur :  bastamag.net

 

- Lire aussi l’article « Risques toxiques :

comment les cancers des ouvriers sont

occultés par les industriels »,

de Nolwenn Weiler, 11 mai 2015

 

- A voir :

Scandale de l’amiante : des vies réduites

en poussière

Publié dans Basta!, France, Inegalite, Justice, Luttes, SOCIAL, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

Laurence Blisson : « une dérive vers un état d’urgence permanent »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 janvier 2016

 

CaptureLaurenceBlisson

  Laurence Blisson, magistrate et secrétaire générale

  du Syndicat de la magistrature, milite pour une justice

  indépendante, protectrice des libertés et égale

  pour tous.

  Au micro de L’Humanité.fr, elle réagit aux grands sujets

  d’actualité tels que la déchéance de la nationalité

  et la prolongation de l’état d’urgence.

  *

  *

 

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Publié dans France, Justice, LIBERTES, SOCIETE, Syndicats | Pas de Commentaire »

Condamnation des 8 syndicalistes de Goodyear : réaction de Fabien Roussel

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 janvier 2016

PCF Nord

               Prison ferme pour des ex Goodyear

 

CaptureMJCGoodyear

  Deux poids, deux mesures !

  Inacceptable !

 

  Huit anciens salariés de Goodyear Amiens

  jugés pour avoir séquestré deux cadres

  de l’entreprise en 2014 viennent d’être

  condamnés à deux ans de prison,

  dont neuf mois fermes, par le tribunal

  correctionnel d’Amiens.

 

 

Je suis totalement indigné d’apprendre que la « justice » vient de condamner huit ex-salariés de l’usine Goodyear

d’Amiens en lutte pour sauvegarder leur entreprise, leur outil de travail et leur emploi, à 9 mois de prison ferme

(et 15 mois avec sursis).

C’est une décision inique qui montre une nouvelle fois que s’applique en France une justice de classe

selon que l’on est ouvrier ou dirigeant, citoyen ou ministre, justiciable ou évadé fiscal. Ex-ministres,

grands patrons et autres fraudeurs à grande échelle, eux, s’en sortent toujours à bon compte.

Deux poids, deux mesures !

Les salariés de Goodyear se sont battus pour vivre dignement et empêcher l’usine de mettre la clé sous la porte.

L’histoire récente a pourtant donné raison à leur combat alors que le pays connaît un certain regain de l’industrie

automobile, particulièrement dans la région Nord Pas de Calais Picardie où les carnets de commande reprennent

de la vigueur et qu’il y aura besoin ici de ces ouvriers qualifiés dans leur domaine.

Ce jugement vise purement et simplement à servir d’exemple pour étouffer dans l’œuf toute tentative

de relever la tête contre les décisions les plus inacceptables.

Nous refusons cette justice à deux vitesses et sommes solidaires des salariés condamnés injustement.

Fabien Roussel

Publié dans France, Justice, PCF Nord, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Mille vaches : Manif du 17 juin en soutien aux 9 de la Conf’

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 juin 2015

 

Relaxe totale et immédiate des 9 de la Conf’ 

fermeture administrative immédiate de la ferme-usine des Mille vaches

*

Procès des 9 de la Conf’ – Intervention de Pierre Laurent

http://www.dailymotion.com/video/x2uek2y

*

Capturerelaxe9delaconf

 

Procès des 9 de la Conf’ – Montage vidéo de la manif à Amiens

http://www.dailymotion.com/video/x2uehyb

Publié dans Agriculture, France, Justice, Luttes, PCF, Pierre Laurent | Pas de Commentaire »

Le groupe Air Liquide condamné à plus de 700 000 € pour ses pratiques discriminatoires à l’encontre des militants de la CGT

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 avril 2015

CGT Nord

 

CaptureFNICCGT

 

  Le groupe Air Liquide condamné à

  plus de 700 000 € pour ses pratiques

  discriminatoires à l’encontre

  des militants de la CGT

 

 

Loin des discours pompeux et mensongers d’un « dialogue social » inexistant, quotidiennement les militants CGT

sont souvent les premières cibles de la vindicte patronale, subissant la répression, la discrimination

pour leur action de défense des sala­riés.

Mais un jour ou l’autre, il faut rendre des comptes : la direction d’AIR LIQUIDE paye pour ses actes.

En 2008, une consultation nationale des élus et manda­tés du groupe Air Liquide montre des situations anor­males,

quant à l’évolution salariale et professionnelle d’élus et mandatés CGT…

 

Lire la suite

Publié dans CGT, Discriminations, droit du travail, Justice, LIBERTES, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Acharnement judiciaire contre les salariés de Goodyear Amiens

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 février 2015

 

LA FNIC CGT CONDAMNE L’ACHARNEMENT DE LA JUSTICE

CAPITALISTE CONTRE LES SALARIÉS DE GOODYEAR

 

MWamen

  La FNIC CGT (Fédération Nationale des Industries Chimiques)

  dénonce l’acharnement judiciaire dont sont victimes

  nos Camarades de Goodyear Amiens et plus particulièrement

  le secrétaire général du syndicat CGT Mickael Wamen.

  Le seul crime qu’ils ont commis, c’est de défendre les 1143 emplois

  de l’usine GoodYear Amiens contre la rapacité des actionnaires

  ultra-riches de l’entreprise américaine Goodyear.

  Le 17 février 2015, notre Camarade Mickael Wamen s’est retrouvé

  en garde à vue de 9h00 à 19h00 au commissariat d’Amiens, pour des faits

  qui avaient pourtant été prescrits par un accord de fin de conflit

le 23 janvier 2014 !

[Lire la suite sur CGT Nord]

 

Publié dans CGT, France, Justice, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Des dirigeants d’entreprises pourront-ils bientôt être jugés pour crimes contre l’humanité ? (Basta !)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 décembre 2014

DROIT INTERNATIONAL

 

Des dirigeants d’entreprises pourront-ils bientôt être jugés

pour crimes contre l’humanité ?

 

par Olivier Petitjean 18 décembre 2014

 

pollutionChevron

 

  Les habitants de l’Amazonie équatorienne

  ont engagé une procédure auprès de la Cour

  pénale internationale de La Haye pour faire

  condamner les dirigeants du groupe pétrolier

  Chevron pour contribution à des crimes

  contre l’humanité.

 

 

 

Les Équatoriens obtiendront-ils justice et réparation pour la pollution dramatique

de leur environnement par l’entreprise états-unienne ? L’affaire est doublement symbolique :

c’est la première fois que cette instance pénale pourrait se pencher sur un crime de nature

environnemental, et qu’une telle procédure viserait le dirigeant d’une entreprise privée.

Entretien avec Eduardo Toledo, l’un des juristes qui assistent les victimes dans cette procédure.

En 2013, l’entreprise pétrolière états-unienne Chevron est condamnée à verser 9,5 milliards de dollars d’amende,

par la Cour nationale de justice d’Équateur. En cause, la pollution catastrophique occasionnée par les activités

de Texaco – depuis fusionnée avec Chevron – en Amazonie équatorienne, notamment le déversement de déchets

de puits de pétrole dans des fosses à ciel ouvert, de 1964 à 1990 (lire notre article).

Chevron, après avoir fait des pieds et des mains pour ne pas être jugée aux États-Unis, se prétend aujourd’hui

victime d’une conspiration, et refuse de payer cette amende en Équateur. En parallèle de cette procédure,

les victimes [1] ont décidé, en octobre 2014, de saisir la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye

pour qu’elle ouvre une enquête criminelle sur le PDG de Chevron, John Watson. Il est accusé comme d’autres

dirigeants de l’entreprise d’avoir délibérément refusé de remédier aux problèmes de pollution et

à leurs conséquences dévastatrices. Pour la première fois, un dirigeant d’entreprise privée est attaqué devant

la Cour pénale internationale. Et pour la première fois, cette instance est saisie pour un crime de nature

environnementale.

[Lire la suite sur Basta !]

Photo : Rainforest Action Network

Creative Commons License

Ce qu’a fait Chevron en Équateur est un crime, et pour que justice soit faite, il faut que ce crime soit reconnu comme tel

Voir le dossier « Chevron » de l’Observatoire des multinationales

- A lire aussi : Bientôt une loi française pour mettre fin à l’impunité des multinationales ?

 

Publié dans Amerique latine, Environnement, Justice | Pas de Commentaire »

Procès des militants de la Confédération paysanne : Témoignage d’un indigné

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 octobre 2014

 

RÉPRESSION SYNDICALE

Vaut-il mieux incendier un centre des impôts

ou démonter pacifiquement une salle de traite ?

 

par Léon Maillé 27 octobre 2014

 

CaptureprocèsConf  capture d’écran

 « Serait-il moins risqué d’incendier

  un centre des impôts ou les bâtiments

  de la Sécu agricole que de démonter

  symboliquement une usine

  à 1 000 vaches ? »

 

C’est la question posée par Léon Maillé, ancien berger et pilier de la lutte du Larzac, alors que s’ouvre le 28 octobre le procès de militants de la Confédération paysanne, accusés d’avoir démonté une salle de traite. Où est la justice, interroge-t-il, quand des actions non-violentes, à visage découvert, sans agressions verbales ou physiques, sont durement réprimées, et que d’autres beaucoup plus violentes commises par la FNSEA, syndicat agricole majoritaire, n’ont – étrangement – jamais donné lieu à des poursuites judiciaires ? Témoignage d’un indigné.

« Selon que vous serez puissant ou misérable (de la FNSEA ou de la Confédération paysanne, en langage moderne), les jugements de cour vous rendront blanc ou noir » dixit La Fontaine.

Ce 28 octobre à Amiens, neuf militants de la Confédération paysanne arrêtés manu militari comme des terroristes, seront jugés parce qu’ils ont symboliquement démonté la salle de traite de cette funeste usine à mille vaches… Le préfet de la Somme avait pourtant ordonné de détruire partiellement les installations, car sur zone archéologique. Qu’à cela ne tienne, l’usine a commencé à livrer son drôle de lait, véritable sous-produit puisque l’objectif est de faire un max de bouses pour alimenter un méthaniseur industriel.

À cette aberration agricole (imaginons en Aveyron une telle usine à vaches par canton, et on peut supprimer tous les autres élevages) s’ajoute une aberration judiciaire. En effet, les actions de la Conf’ s’inscrivent toujours dans la non-violence, à visage découvert, sans agressions verbales ou physiques, mais sont lourdement réprimées. Quant à celles de la FNSEA, jugez-en plutôt par vous-mêmes :

- Lire la suite sur Basta !

Creative Commons License

Publié dans Agriculture, France, Justice, Liberalisme, Syndicats | Pas de Commentaire »

Marinaleda : victoire contre les fascistes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 septembre 2014

 

Chroniques Latines

Le blog de Jean Ortiz

Les chroniques Latines de Jean Ortiz portent un regard loin des clichés sur les luttes de libération du continent

sud-américains… Toujours un œil vif sur l’Espagne et les enjeux sous-jacents du quotidien…

Retour vers la liste des billets du blog

 

Marinaleda : victoire contre les fascistes

 

gordillo

  Le maire de Marinaleda était poursuivi

  par le groupuscule fasciste « Mains propres »

  (tout un programme !) pour malversation

  de fonds publics ; en fait, le maire, Sanchez

  Gordillo, était accusé par des fachillons

  d’utiliser une partie de l’argent de la commune

  autogérée pour financer les déplacements

(en bus) des habitants, des ouvriers agricoles et syndicalistes, lorsqu’ils vont participer

à des manifestations ou des occupations de terres.

L’acharnement politique, judiciaire, répressif, contre Marinaleda et le Syndicat andalou des travailleurs

est permanent. Sanchez Gordillo et le porte-parole du SAT, Diego Cañamero Valle, ne s’étonnent plus

des coups qu’on leur porte depuis des années, même des plus absurdes.

Le 5 septembre 2014, Le Tribunal suprême de justice d’Andalousie (Séville) n’a pas donné suite

à la requête de « Mains propres ». Il a émis une ordonnance de non-lieu et renvoyé les fachillons

à leurs mains sales, à leur passé sanglant.

marinaleda

  Le tribunal considère que la mairie soutient effectivement 

  la participation de la population aux manifestations,

  marches, occupations… mais que tout ceci est décidé

  par les habitants en assemblées générales ouvertes

  à tous et que le conseil municipal ne fait qu’entériner

  les décisions de l’AG. 

Cela s’appelle : démocratie participative. Et pan sur les fachos !

Publié dans Espagne, Justice | Pas de Commentaire »

12345...18
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy