Combat Monsanto : « L’Agent Orange et la guerre du Vietnam. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 août 2013

 

L’Agent Orange et la guerre du Vietnam.

 

Combat Monsanto : combat-monsanto.org

De 1962 à 1971, on estime que 80 millions de litres de défoliant

ont été déversés sur 3.3 millions d’hectares de forêts et de terres.

Plus de 300 villages ont été contaminés et 60% des défoliants

utilisés étaient de l’Agent Orange, représentant l’équivalent

de quatre cents kilos de dioxine pure…

En 2005, l’hôpital Tu Du a recensé 800 cas d’enfants nés

avec des malformations, ce qui est largement supérieur à la moyenne

internationale. Aujourd’hui, d’après les autorités vietnamiennes

150.000 enfants souffrent de malformations supposément dues la dioxine

et 800.000 personnes sont malades.

Monsanto partenaire de l’armée américaine ; l’Agent Orange, désherbant ou arme chimique ?

Après les révélations sur la toxicité de la dioxine TCDD émise lors de la fabrication de l’herbicide 2,4,5-T,

Monsanto ne remet pas en cause sa production et bien au contraire, elle entre en contact avec le Pentagone

pour développer l’usage militaire de son herbicide … L’économie de guerre a toujours été une importante

manne financière pour la poignée de firmes multinationales qui dominent le marché des produits chimiques.

Les chercheurs de Monsanto entrevoient déjà les avantages de leur puissant herbicide en temps de guerre,

car il permet l’éradication des cultures et donc d’affamer les armées et les populations ennemies.

Après des essais de l’herbicide réalisés en 1959 au Vietnam par l’armée américaine, celle-ci semble satisfaite

puisque au bout de deux ans 90% des arbres et buissons ont été détruits sur les zones aspergées.

Ces tests déclenchent le feu vert de l’ « Opération Ranch Hand » qui commence officiellement le 13 janvier 1962.

Dans un premier temps le but de l’opération est de dégager les routes, les voies d’eau et les frontières

du Sud Vietnam pour tracer un no-man’s land face aux VietCongs, et dans un second temps de détruire

les récoltes censées approvisionner les « rebelles ».

De 1962 à 1971, on estime que 80 millions de litres de défoliant ont été déversés sur 3.3 millions d’hectares

de forêts et de terres. Plus de 300 villages ont été contaminés et 60% des défoliants utilisés étaient

de l’Agent Orange, représentant l’équivalent de quatre cents kilos de dioxine pure. Or, selon une études

de l’université Columbia (New York) publiée en 2003, la dissolution de 80 grammes de dioxine dans un réseau

d’eau potable pourrait éliminer une ville de 8 millions d’habitants [1]…

Monsanto connaissait les dangers de la dioxine présente dans l’Agent Orange.

[Lire la suite sur Le Grand Soir]

 

Publié dans Environnement, ETATS-UNIS, Vietnam | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy