• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

Pour la Commission européenne, répondre à la crise, c’est supprimer les solidarités et satisfaire les marchés

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 septembre 2010

Pour la Commission européenne, répondre à la crise, c’est supprimer les solidarités et satisfaire les marchés  dans Austerite cropped-patrick-le-hyaric-huma3-new229 septembre 2010

Par Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité, député au Parlement européen

Pour la Commission européenne,

répondre à la crise, c’est supprimer les solidarités

et satisfaire les marchés 

 

Alors que cette année 2010 a été décrétée « année de lutte contre la pauvreté en Europe », et que le chômage ne cesse d’augmenter, la Commission européenne prépare pour cette fin de semaine un conseil économique et financier des plus antisociaux qui va accentuer la désindustrialisation, le chômage et la pauvreté.

Au moment du déclenchement de la crise, de nombreuses institutions ont salué le rôle des politiques de solidarité dans les pays européens comme « amortisseurs de la crise », pourtant la commission pousse à la destruction de ces solidarités.

Elle demande que la part de la dette d’un pays au-delà de 60% du PIB (la France était à 78% à la fin 2009), limite fixée par le Pacte de stabilité et de croissance, baisse à un rythme annuel de 5% pendant au moins trois ans. Dans le cas contraire, le pays serait sanctionné par une amende équivalente à 0,2% de son PIB. Mais la commission n’exige rien des banques à qui, sous différentes formes, ont été donnés en Europe près de 3000 milliards d’euros, c’est d’ailleurs l’une des causes essentielles de l’augmentation des dettes. Les banques sont passées faire des retraits à la caisse, et maintenant ce serait aux peuples de banquer ! Cette orientation est inadmissible, intolérable.

Par exemple, cette taxe équivaudrait pour la France à une ponction de 3.8 milliards d’euros. Soit le budget de l’agriculture ou la moitié de celui de la justice.

 dans ECONOMIE

Ce choix de la Commission qui doit être validé par les Etats est une aberration économique, sociale et politique. Nous appelons donc la France à ne pas le valider. Cette Commission est sourde aux souffrances des européens, des 75 millions de pauvres, des chômeurs, des travailleurs.

Au contraire, le message de la Commission est le suivant : « soit vous acceptez des sacrifices sans précédent soit vous paierez notre amende ». C’est déjà au nom de ces choix qu’est appliquée la super-austérité, avec le démantèlement des services publics et la casse des systèmes de retraite.

La Commission, avec ses calculs rigides et sans vision politique, ne propose aucun plan de relance, n’a pas pour réel objectif l’emploi et les salaires. Cette décision est en réalité un gage donné aux marchés financiers pour les rassurer sur l’argent qu’ils ont placé sur l’euro. On voit les dégâts en Europe, sur un an le nombre de personnes ayant un travail continue de diminuer.

Il faut au contraire changer radicalement de politique en changeant les fonctions de la BCE qui doit avoir un rôle de financeur des entreprises créatrices d’emplois, investissant dans la formation et l’emploi. Il faut lancer un grand plan de relance à l’échelle de l’Union, financé par la taxation des marchés financiers, qui passe par des associations d’entreprises européennes et de services publics européens, la mise en place d’objectifs en terme d’emplois, de développement industriel, de services utiles, et une vraie politique sociale.

Au pacte d’austérité, nous opposons un pacte de développement social et humain durable. Celles et ceux qui agissent aujourd’hui dans toute l’Europe à l’appel de la Confédération européenne des Syndicats, sont les ferments de l’indispensable Europe sociale.

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, EUROPE, RETRAITES, SOCIAL, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Georges Charpak n’est plus

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 septembre 2010

Georges Charpak, prix Nobel de physique, est mort mercredi à l’âge de 86 ans.

http://www.dailymotion.com/video/xf0hjv

Par BFMTV

http://www.dailymotion.com/video/xf0hjv_deces-de-gorges-charpak-prix-nobel_news

 

Georges Charpak n'est plus dans Hommages humanitefr le 30 Septembre 2010

 

Georges Charpak, sciences et conscience


Militant antifasciste à 15 ans, il refuse avec toute sa famille de porter l’étoile jaune en 1941, se procure de faux papiers au nom de Charpentier. Il rejoint la Résistance, avant d’être arrêté et envoyé à Dachau. Il reçoit le Nobel de physique en 1992.

Le prix Nobel de physique français et ancien résistant , qui s’est éteint mercredi à l’âge de 86 ans, militait pour le désarmement nucléaire et voulait diffuser plus largement les sciences grâce à une approche basée sur l’expérience concrète. « On n’a pas le droit des faire des études sans avoir été confronté aux sciences »: telle était la devise de ce passionné, né le 8 mars 1924 dans un ghetto juif de l’est de la Pologne et arrivé en France à l’âge de sept ans. Après la guerre et une formation d’ingénieur à l’école des Mines, Georges Charpak se destine à la recherche scientifique en France et à l’Organisation européenne de la recherche nucléaire (CERN) à Genève.

Il acquiert une formation théorique du plus haut niveau et met au point des machines de plus en plus complexes pour traquer la structure fondamentale de la matière. En 1992, l’Académie des sciences de Suède le récompense pour « son invention et le développement de détecteurs de particules, en particulier la chambre proportionnelle multifils » réalisée en 1968. « Quand j’ai reçu le prix Nobel, on m’a proposé de faire partie du jury de Miss France. J’avais dit non parce que je suis un petit bourgeois », déclarait-il en octobre 2008, les yeux bleus pétillants, dans son appartement de la rue Pierre-et-Marie Curie à Paris. Ce père de trois enfants à la carrure athlétique se demandait s’il n’avait pas « raté sa vie d’homme parce que j’étais un fanatique de la science et que je consacrais tout mon temps à ça », depuis l’époque où il intègre le laboratoire de Frédéric Joliot. Adhérent du PCF dans les années d’avant-guerre, il le quitte en 1956 « à partir du moment où j’ai perdu totalement confiance dans l’URSS qui n’était pas du tout la société idéale qu’on disait et où j’estimais que le PCF lui restait étroitement lié ».

La passion pour la recherche ne l’a jamais quitté. A 84 ans, il travaillait encore à la mise au point d’un appareil de radiologie permettant de recevoir 10 à 50 fois moins de rayons X, pour les enfants qui ont des problèmes de rachis (colonne vertébrale) et doivent souvent faire des radios. Inspiré par son collègue Leon Lederman du Fermilab de Chicago, il lance en 1996 l’opération La main à la pâte, pour rénover l’enseignement des sciences en le fondant sur le questionnement, en transformant les enfants en expérimentateurs. « C’est ça ma vraie profession, et j’ai réussi. On a démarré à l’Académie des Sciences avec 23 enfants de l’ambassade de France à Bogota et maintenant la Colombie va être couverte d’écoles de notre type », se réjouissait-il. En France, où il a publié huit livres entre 1993 et 2008, ses efforts ont été moins bien récompensés, car « il y a les rois des cons dans les ministères qui n’ont pas compris que ça avait un intérêt ».

Le désarmement nucléaire était l’autre engagement de sa vie. La guerre froide, « c’était vraiment un jeu de fadas, mais on a eu du pot, il n’y a pas eu l’hiver nucléaire. Aujourd’hui, tout a changé. Il y des armes qui font la taille d’un pamplemousse, faciles à transporter. La connaissance est disséminée un peu partout par le Pakistan ». Pour lui, il faut placer tous les armements nucléaires du monde sous contrôle international pour que des Etats comme l’Iran acceptent de jouer le jeu. De plus, quand « les États ont des têtes nucléaires en réserve, ils sont obligés d’en fabriquer tout le temps, parce que la vie moyenne du tritium est de 12 ans ». Si ces mesures ne sont pas prises, les terroristes auront bientôt « tout ce qu’il faut pour faire un très beau coup et faire chanter les grandes puissances ». L’usage civil du nucléaire paraissait en revanche « incontournable » à Georges Charpak, face aux besoins d’énergie de l’humanité.

 

Voir également sur Futura-Sciences : En video : hommage à Georges Charpak

 

Interview avec Georges Charpak sur l’atome.

http://www.dailymotion.com/video/x139cx

Par newtonblog

http://www.dailymotion.com/video/x139cx_video-interview-avec-georges-charpa_webcam

 

Publié dans Hommages, Sciences | Pas de Commentaire »

DÉMISSION DE PHILIPPE DE VILLIERS

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 septembre 2010

Par Fédération de Vendée du PCF – 30 septembre 2010

DÉMISSION DE PHILIPPE DE VILLIERS dans POLITIQUE LOGO_PCF85_12_06__09

Déclaration de Bernard Violain pour l’Exécutif

départemental du Parti Communiste Français

La Roche sur Yon le 30 septembre 2010

La démission du Président du Conseil Général de la Vendée s’inscrit dans un processus, qui s’est accéléré ces derniers temps, de graves dissensions à droite. Elle s’inscrit aussi dans un divorce aggravé avec la société civile vendéenne, notamment les milieux économiques.

Sur le fond, cette démission est surtout à mettre en relation avec la gravité de la crise sociale, économique et démocratique qui secoue la Vendée. Les Vendéennes et Vendéens connaissent les pires difficultés. L’emploi est en crise, l’industrie vendéenne connaît des soubresauts très inquiétants. L’agriculture est en berne, ainsi que la pêche…De nombreux indicateurs sont au rouge. C’est ça la véritable préoccupation du moment. Cette crise n’a d’autre origine que la course à la rentabilité financière conduite par les actionnaires des grandes entreprises, les fonds de pension, les donneurs d’ordre, les grands groupes capitalistes de l’agroalimentaire et de l’agro-industrie. Aucune politique locale ne leur résiste. C’est la vie de dizaines de milliers d’hommes et de femmes qui est brisée. Tout ceci conduit à d’autres difficultés dans les domaines culturels, sportifs, associatifs. La spirale du déclin et des tensions est engagée. Celles et ceux qui voyaient dans la Vendée un « modèle de réussite» sont mis face à de terribles réalités.

Cette crise départementale vient en rajouter à toutes les inquiétudes, les craintes et les colères qui s’expriment face aux choix de récession sociale et de reculs de civilisation impulsés par la droite gouvernementale et à laquelle de Villiers apporte non seulement son soutien mais appelle à aller encore plus loin.

La démission de de Villiers de ses hautes fonctions départementales met la gauche face à ses responsabilités. Il faut travailler à un projet crédible qui mette l’Humain au cœur de toutes les décisions. C’est dans ce sens que la Fédération du Parti Communiste Français construit d’arrachepied la nouvelle démarche du Front de Gauche, susceptible de redonner de l’espoir à toutes les forces de gauche du département qui veulent rompre définitivement avec toutes les politiques de droite, quelle que soit la couleur des exécutifs qui les mettent en place.

 

Publié dans POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

L’Humanité : 25 artistes offrent leur sensibilité et leur point de vue sur les mobilisations en cours

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2010

L'Humanité : 25 artistes offrent leur sensibilité et leur point de vue sur les mobilisations en cours dans Dessin de presse humanitefr le 29 Septembre 2010

Des images pour le mouvement social

Desrivi%C3%A8res%202 dans Luttes

 

L’Humanité a lancé cette invitation à 25 artistes.

La société commence à bouillonner, mue par la réaction à l’injustice de la rafale des projets réactionnaires en cours, de la casse du droit à la retraite à 60 ans à la chasse aux Roms, en passant par les « affaires » de l’été, sans oublier la loi d’airain des « marchés financiers ».
Graphistes, illustrateurs ou dessinateurs de presse, chacun offre dans ce cahier spécial à la fois sa sensibilité et son point de vue, en un geste qui se veut partie prenante des mobilisations en cours.

En les rassemblant également sur son site Internet, le journal entend aider à leur circulation dans les rues, sur les murs des villes, dans les bureaux, les ateliers ou les foyers. 

 

Anne Desrivières.

Site internet : http://www.duseldansmapiscine.fr/

 

Pour voir toutes les illustrations, cliquez sur le lien ci-dessous : 

http://humanite.fr/29_09_2010-des-images-pour-le-mouvement-social-454478

Publié dans Dessin de presse, Luttes, Presse - Medias, SOCIAL, Solidarite | Pas de Commentaire »

Manifestation du 2 octobre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2010

Courriel SNUipp

Le gouvernement joue avec le feu… et les chiffres de manifestants. Alors que la réforme des retraites est contestée par près de 70% de la population, que les journées des 24 juin, 7 septembre et 23 septembre ont montré la détermination des « grèvistes et manifestants », le gouvernement, incarné par l’Hyperprésident, ne change pas de cap.

Le problème des retraites est un faux problème. Le PIB ne cesse d’augmenter, les richesses doivent être mieux réparties.
Voici en lien l’intervention de Bernard Friot, économiste, lors du colloque FSU à Lille qui a réuni plus de 130 personnes :

http://sd59.fsu.fr/?Videos-du-Forum-sur-les-retraites

Toutes les organisations syndicales, de façon unitaire, appellent à nouveau à deux journées d’actions dont l’une sans recourir à la grève.
Alors, samedi 2 octobre, pas d’excuses…

On se voit tous à la manifestation

de Maubeuge 14h30 Rond Point du Mail de Sambre

on se rallie autour des drapeaux FSU…

Si on ne s’y voit pas de deux choses l’une :
Ou il y a beaucoup de manifestants, la foule est si dense qu’on ne peut pas se voir.
Ou, mais je ne le pense pas, tu serais d’accord avec la réforme comme le dirait FILLON au lendemain de la manifestation.

Pour info les autres manifs…

Douai : 9h30 Place d’Armes

Dunkerque : 15h00 Place Jean Bart

Maubeuge : 14h30, Rond Point mail de la Sambre

Valenciennes : 14h30 Musée

Lille (manifestation régionale) : 14h30 Porte de Paris

Publié dans Luttes, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Retraites : Les sénateurs CRC-SPG vont prendre le relais des députés pour faire entendre la voix du peuple

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2010

 

Accueil 28 septembre 2010

 

Retraites : les sénateurs CRC-SPG en résistance

 

Les sénateurs du groupe communiste et du parti de gauche (CRC-SPG) du Sénat ont averti mardi lors d’un point de presse qu’ils allaient « faire de la résistance » contre la réforme des retraites, « à l’unisson du mouvement social ».

« On va faire de la résistance, nous entendons mener la lutte, nous serons à l’unisson du mouvement social », a déclaré Guy Fischer. Le sénateur du Rhône a annoncé que son groupe allait déposer près de 400 amendements.

« Nous ne serons pas dans un débat d’aménagement », « notre objectif est de tout faire pour que le débat de fond continue sur la remise en cause du droit à la retraite », a expliqué la présidente du groupe, Nicole Borvo Cohen-Seat.

« On passera à 62 ans et en réalité avec le jeu de l’allongement de la durée de cotisation on aura plus de droit à la retraite », a-t-elle lancé.

« Si on n’a pas assez cotisé, on n’aura plus qu’à prendre des retraites par capitalisation ou se faire des compléments de retraite », s’est-elle indignée.

Ce serait « le recul social le plus important de l’après-guerre » et « notre groupe sera omni-présent », a insisté Guy Fischer. Pour lui les « aménagements » et les « propositions du président du Sénat, Gérard Larcher », sont « des propositions de diversion ». Il a accusé la majorité sénatoriale au travers des amendements du rapporteur UMP Dominique Leclerc de « mettre en cause d’une manière insidieuse la retraite par répartition » au profit de la « capitalisation ».

« A travers les amendements du rapporteur c’est la capitalisation qui, à court, moyen ou long terme sera mise en place » a-t-il affirmé. Il a indiqué que le rapporteur devait soumettre 129 amendements à la commission des Affaires sociales. « M. Sarkozy veut mettre à son tableau de chasse la retraite à 60 ans et le coeur de la réforme ne sera pas touché », a assuré Guy Fischer.

La commission des Affaires sociales du Sénat entame mardi l’examen du projet de loi de réforme des retraites voté le 15 septembre par les députés et qui viendra en discussion en séance à partir du 5 octobre.

**************************************************

Au Sénat, où le texte est examiné à partir du 5 octobre en séance publique, le crédit-temps limitant le temps de parole des parlementaires n’a pas cours. La discussion s’y annonce plus longue, deux semaines, voire trois, et plus serrée, l’UMP ne disposant pas de la majorité absolue. Ce qui laisse tout le temps aux opposants à la réforme de poursuivre et d’amplifier leur mobilisation. C’est dans ce contexte que les élus du groupe CRC-SPG vont prendre le relais de leurs collègues, députés communistes et du Parti de gauche. Avec l’intention de « faire entendre au Sénat ces millions de voix que le Président, son gouvernement et ses parlementaires ignorent », en faisant « la démonstration qu’avec une autre et une meilleure répartition des richesses, il est possible de garantir pour tous, la retraite à taux plein dés 60 ans ». (Source : http://www.groupe-crc.org/)

Publié dans Luttes, POLITIQUE, RETRAITES, Senat, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Euro-manifestation du 29 septembre à Bruxelles

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2010

Site national du PCF - 28 septembre 2010

Euro-manifestation :

« s’opposer aux politiques européennes visant à

faire payer la crise aux salariés »

 

Euro-manifestation du 29 septembre à Bruxelles dans Austerite

Alors que la crise économique et sociale s’aggrave avec 120 millions de personnes menacées de pauvreté, 23 millions de chômeurs dans l’Union européenne, une précarité galopante et les conséquences brutales de la mise en œuvre des plans d’hyper-austérité, la Commission européenne vient d’encourager les gouvernements à aller encore plus loin et plus vite, au nom de l’Agenda 2020.

Renforcement du pacte de stabilité, contrôle des budgets nationaux avant leur examen par les parlements, aggravation des sanctions : on y retrouve toute la panoplie des dogmes libéraux !

La journée européenne d’action du 29 septembre, à laquelle je participerai, sera l’occasion de réaffirmer, avec le Parti de la Gauche Européenne (PGE), l’opposition du PCF aux politiques visant à faire payer la crise aux salariés. Cette journée va permettre de faire grandir les convergences européennes de ripostes et d’alternatives.

Le Front progressiste européen, front solidaire, doit d’abord se fixer l’objectif de stopper l’offensive des dirigeants européens. Il doit aussi chercher des voies nouvelles, des réponses fortes et crédibles, au niveau exigé par les circonstances. Cette question sera à l’ordre du jour du prochain Congrès du PGE, les 4 et 5 décembre à Paris.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF et Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF, en charge des questions européennes au PCF, participeront à l’euro-manifestation organisée par la Confédération européenne des syndicats, mercredi 29 septembre 2010, à 12H30, Place Bara, à coté de la gare du Midi à Bruxelles.

Olivier Dartigolles, Porte-parole du PCF, responsable des questions européennes au PCF

Paris, le 28 septembre 2010.

 

Publié dans Austerite, EUROPE, Luttes, SOCIAL, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Lejaby : La stratégie du groupe mise à nue

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2010

Lejaby : La stratégie du groupe mise à nue  dans Luttes 28 septembre 2010 – L. G.

La stratégie du groupe mise à nue

 

Alors que l’entreprise est bénéficiaire, la direction délocalise pour accroître son profit.

Alors que l’entreprise est bénéficiaire, la direction de Lejaby préfère délocaliser pour augmenter les profits. Invoquant le prétexte habituel de la pression de la concurrence, le groupe autrichien Palmers, propriétaire de la marque française, affirme être obligé de délocaliser pour sauvegarder l’entreprise. Or, un rapport de l’expert-comptable pour le Comité central de l’entreprise estime que « le groupe Palmers présente des comptes solides et (que) Lejaby apparaît comme la locomotive de la profitabilité ». D’après le même document du CCE daté du 17 juin 2010, les prévisions de la direction montrent que, en l’état, le résultat d’exploitation de l’entreprise resterait positif en 2010 !

Pour les salariées, la stratégie économique du groupe est suicidaire. « Le problème de Lejaby, c’est la baisse des ventes », explique Marie-Christine Rochon, déléguée CGT à l’usine de Bourg-en-Bresse, l’un des trois sites menacés par le plan social. « Et ce n’est pas parce qu’ils vont délocaliser qu’ils vont relancer les ventes ! », poursuit-elle, insistant sur la nécessité de développer les activités de publicité et de marketing pour séduire un public de consommatrices plus large.

Pire, la fermeture des trois usines de la marque en Rhône-Alpes et la délocalisation des 
197 emplois vers l’Europe de l’Est, le Maghreb et l’Asie coûteraient plus cher que le maintien de la production en France. Alors que la direction chiffre le montant du plan de restructuration à 10,8 millions d’euros, les syndicats (CFDT, CGT, FO) rappellent que la production dans les trois usines concernées ne coûte que 6 millions d’euros par an, soit 8 % du chiffre d’affaires de Lejaby.

De plus, les salariées ont appris par une dépêche AFP que Palmers a assigné en justice le précédent propriétaire, Warnaco, pour tenter de faire annuler la vente de l’entreprise. Du coup, l’avocat des salariées tente de faire annuler le plan social au motif que la direction de Lejaby aurait dissimulé cette information. Le tribunal de grande instance de Lyon devra trancher le 19 octobre.

A lire également sur : humanite.fr/ :

 

Publié dans Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Près de 8 millions de Français vivent avec moins de 950 euros par mois !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 septembre 2010

Accueil 28 septembre 2010

Presque 8 millions à vivre sous le seuil de pauvreté

 

Près de 8 millions de Français vivent avec moins de 950 euros par mois ! dans ECONOMIE 2007_10_17__103_2Ce chiffre toujours aussi alarmant est publié dans une étude de l’Insee.

Près d’un ménage sur huit, dont près d’un tiers des familles monoparentales. Soit 7,836 millions de français qui vivent avec moins de 950 euros par mois. Les études de l’Insee, qui communique ici les chiffres de 2008, continuent d’être très inquiétantes, même si l’institut note que le taux de pauvreté, qui correspond à la proportion de personnes dont le niveau de vie est inférieur au seuil de pauvreté, a décru de 14,5% à environ 13% entre 1996 et le milieu des années 2000.

Le niveau de vie médian, qui partage la population en deux de telle façon que la moitié des personnes disposent d’un niveau de vie inférieur et l’autre d’un niveau de vie supérieur, s’élève à 19.000 euros par an, soit 1.580 euros par mois. Une hausse de 1,7% par rapport à 2007.

Les 10% de personnes les plus modestes ont un niveau de vie annuel inférieur à 10.520 euros et les 10% les plus aisées un niveau de vie d’au moins 35.550 euros, soit 3,4 fois plus.

La pauvreté touche 30% des familles monoparentales, soit plus de 1,6 million de personnes. Le plus souvent constitués d’une mère et de ses enfants, ces foyers ont le niveau de vie médian le plus faible. La moitié des personnes pauvres vivent au sein d’une famille monoparentale ayant un niveau de vie inférieur à 760 euros par mois.

 

Publié dans ECONOMIE, PRECARITE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

GRÈVES ET MANIFESTATIONS par Daniel Paquet

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 septembre 2010

Publié par : Moissac au coeur.elunet.fr/27 septembre 2010

URL de l’article : http://moissacaucoeur.elunet.fr/index.php/post/27/09/2010/GREVES-ET-MANIFESTATIONS-par-Daniel-Paquet

 

GRÈVES ET MANIFESTATIONS

par Daniel Paquet


Voici un article parut dans La Vie Réelle « Pause culturelle communiste publiée au Québec » sur les mouvements sociaux et les convergences au delà des frontières…

Une manière aussi de croiser nos expériences de luttes….

http://www.laviereelle.blogspot.com…

Impliqué dès 1975 dans le mouvement de revendications étudiantes, il a fallu se rendre à l’évidence que nous marchions sur le terrain médiatique et politique du gouvernement et des grands milieux d’affaires.

Si nous organisions une marche, on se dépêchait d’écouter les bulletins d’information, par exemple le Téléjournal de Radio-Canada –le plus sérieux de tous- pour savoir combien d’étudiants y avaient pris part et comment répondait le gouvernement. Tout se faisait par personne interposée.
Aussi, ces jours-ci, ça pique la curiosité de lire la Lettre d’information de Moissac au Cœur qui analyse la participation des travailleurs français (du secteur public et privé) contre leur gouvernement s’en prenant au régime de pension, dont ils semblent en général assez satisfaits. (25.09.2010).

 

Lire la suite… »

Publié dans Canada, France, Luttes, SOCIAL | 2 Commentaires »

12345...17
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy