Une première qui en appelle d’autres : La CFDT et la CGT bloquent l’entrepôt d’Amazone de Lauwin-Planque

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2016

 

Capture.PNGVdNLauwinPlanque

 

Cliquer sur l’image pour lire l’article.

Publié dans CFDT, CGT, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Chez Mory Ducros : « On reste à la CFDT, il y a trop de boulot à faire »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 juin 2014

 

Chez Mory Ducros :

« On reste à la CFDT, il y a trop de boulot à faire »

 

JOSEPH KORDA – 30 mai 2014

mory_ducros

 

  Après un conflit fratricide qui s’est achevé par la signature d’un accord

  bancal, les syndicalistes du transporteur attendent le congrès

  de pied ferme.

 

 

Ils n’ont pas quitté la CFDT parce qu’ils estiment sans doute que cette centrale syndicale,

c’est avant tout la leur, et qu’elle doit pouvoir fonctionner démocratiquement.

À l’hiver dernier, pourtant, ils ont subi un revers cinglant en se voyant imposer un signataire de dernière

minute qui a mis à plat tous leurs efforts de négociation.

Eux, ce sont les salariés et militants de Mory Ducros. « On se battait pour un accord qui soit favorable

à ceux qui partent, mais aussi à ceux qui restent, expliquait Éric Jahier, délégué CFDT du site d’Ormes

(Loiret). Avec cet accord, on se retrouve avec une prime supra-légale pas digne d’un grand groupe

comme le nôtre et une nouvelle convention collective au ras des pâquerettes. »

UN DÉLÉGUÉ DÉBARQUÉ

De fait, alors qu’Arnaud Montebourg, à l’époque ministre du Redressement productif, garantissait

des conditions de cessions favorables aux salariés, 3 000 d’entre eux sont partis avec une enveloppe

minimale, tandis qu’un peu plus de 2 000 étaient maintenus dans une structure exsangue. Et c’était

dans ce contexte tendu que la fédération transports avait décidé de débarquer Rudy Parent, le délégué

Mory Ducros qui refusait de signer l’accord bancal, pour le remplacer par André Milan, secrétaire général

de la fédération (« HD » n° 399). Un putsch qui pourrait trouver son aboutissement dans les travées

du prochain congrès. « On attendait une réunion de notre branche pour exprimer notre mécontentement,

mais il n’y a eu qu’une rencontre avec la direction de la fédération, qui n’a rien entendu, regrette Stéphane

Boudeaud, un autre délégué du site d’Ormes. On attend de voir ce qui va se passer au congrès, mais,

en tout état de cause, il va falloir redonner à notre branche une véritable autonomie. »

Pour ces militants, la sérénité ne pourra revenir que si les dirigeants reconnaissent leurs erreurs et en

tirent les conséquences. D’autant plus que les appréhensions nées de cette signature se sont, depuis,

concrétisées. « Au lendemain de la reprise, la direction a fait tomber tous nos accords, on ne sait plus

du tout ce qui se passe, explique Stéphane Boudeaud.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans CFDT, France, Liberalisme, SOCIAL | Pas de Commentaire »

15 mai : journée de mobilisations unitaire dans la Fonction publique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 mai 2014

 

Pour les salaires, l’emploi, les missions publiques, contre l’austérité

 

CaptureCGT15mai   Cliquer sur l’image pour lire le tract unitaire

  Face à l’absence de négociations salariales dans la fonction publique

  et la dégradation de l’emploi public, cinq millions de fonctionnaires sont

  appelés à se rassembler, à manifester, le 15 mai prochain, à l’appel de sept

  organisations syndicales (CGT, CFDT, CFTC, FSU, Solidaires, Unsa, FA-FP).

  Concernant la politique salariale, les syndicats de fonctionnaires dénoncent

  le blocage de la valeur du point d’indice, le ralentissement des avancements,

  stagnation des grilles[ indiciaires.

  « La politique salariale privilégie l’individualisation des rémunérations

  au détriment du dispositif collectif. La part des primes et indemnités augmente

  par rapport au traitement de base ».

Sur le volet de l’emploi, ils dénoncent « la précarisation de l’emploi public et la multiplication des emplois à temps

incomplet ».

« Pour tous et partout sur le territoire », les organisations syndicales réclament « des services publics efficaces

qui répondent aux besoins d’aujourd’hui et qui anticipent ceux de demain. »

Publié dans Austerite, CFDT, CFTC, CGT, ECONOMIE, Emplois, Fonction publique, France, FSU, Liberalisme, Luttes, Salaires, SERVICES PUBLICS, SOCIAL, Solidaires, Syndicats, UNSA | Pas de Commentaire »

Fonction publique : journée nationale d’action le 15 mai

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 avril 2014

 

Fonction publique : journée nationale d’action le 15 mai

fonction publique

Les organisations syndicales CFDT – CGT – CFTC – FSU – SOLIDAIRES – UNSA- FA-FP, dénoncent une nouvelle fois, l’absence de négociations salariales dans la Fonction publique et la dégradation de la qualité de l’emploi public.

La politique d’austérité salariale menée par le gouvernement à l’égard des agents publics aboutit à une baisse incessante de leur pouvoir d’achat. Pourtant son amélioration est un objectif affiché du nouveau gouvernement.

Le contentieux salarial s’accumule et la poursuite du gel du point d’indice est inacceptable !

Les agents de la fonction publique jouent un rôle déterminant dans notre société. La qualité des services rendus aux usagers est leur préoccupation majeure.

La reconnaissance de leur travail ne peut donc plus attendre.

Le gouvernement doit ouvrir sans délai de réelles négociations sur les rémunérations et garantir des emplois publics de qualité correspondant aux besoins.

Les organisations syndicales exigent une revalorisation immédiate du point d’indice, la refonte de la grille indiciaire permettant la revalorisation de tous les métiers et des mesures de rattrapage.

Elles appellent les agents des trois versants de la Fonction publique à une journée nationale d’action et de mobilisation le 15 mai prochain, journée qui pourra prendre des formes diversifiées (rassemblements, manifestations, grèves, arrêts de travail…).

Paris, le 08 avril 2014

 

Publié dans CFDT, CFTC, CGT, Fonction publique, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires, UNSA | Pas de Commentaire »

La CFDT ratifie le pacte de responsabilité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 mars 2014

 

La CFDT ratifie le pacte de responsabilité

 

cfdt2

  La CFDT appelle le gouvernement à faire connaître rapidement

  ses « intentions » sur les baisses de charges des entreprises

  et le « calendrier » de la mise en oeuvre du pacte.

  Le Bureau national (direction) de la CFDT « vient de voter la signature

  du relevé de décisions sur le pacte de responsabilité », a annoncé

  la centrale dans un tweet.

  Dans un autre message, la centrale syndicale explique :

 

Capturetweetcfdt  Pour fonder sa décision, la CFDT souligne, dans un communiqué,

  que ce texte « reprend des points essentiels » qu’elle avait

  revendiqués et « permet d’aller plus loin dans le dialogue social

  et économique ».

  « Il s’agit maintenant pour le gouvernement de faire connaître

  très rapidement ses intentions sur les baisses des prélèvements

  et de fixer un calendrier de mise en œuvre du pacte »,

ajoute le communiqué. La CFDT prévient qu’elle sera aussi vigilante « sur le suivi de la trajectoire de baisse

des prélèvements dans le respect des engagements des entreprises via l’observatoire tripartite », dont la création

est prévue par le pacte.

Le texte ne chiffre pas les créations d’emplois attendues des entreprises, en échange des 30 milliards de baisses

d’impôts ou de charges, prévus par le pacte de responsabilité. Il prévoit simplement l’ouverture de « discussions

au niveau des branches professionnelles en vue d’aboutir à un relevé de conclusions, ou des négociations en vue

d’aboutir à un accord précisant des objectifs quantitatifs et qualitatifs en termes d’emplois ».

Mainmise idéologique

Anticipant la décision de la CFDT,  le numéro un de la CGT Thierry Lepaon dénonce, dans un entretien

à l’Humanité dimanche une « mainmise presque idéologique » du gouvernement sur les syndicats signataires du pacte

de responsabilité, dont la CFDT. « 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

L’intégralité de Thierry Lepaon dans l’HD

A lire aussi :

Pacte de responsabilité : la CFTC signe le relevé de conclusions

Un pacte « irresponsable » pour la CGT

Publié dans CFDT, CGT, ECONOMIE, France, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Pacte de responsabilité : des exigences communes pour laCGT, la CFDT, la FSU et l’Unsa

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 janvier 2014

 

Pacte de responsabilité : les exigences des syndicats

 

lepaon1401Thierry Lepaon, à Matignon, en novembre dernier

 Quatre syndicats, la CGT, la CFDT, la FSU et l’Unsa,

 se sont accordés mardi sur des revendications communes

 notamment sur l’emploi, réclamant la « conditionnalité »

 des aides aux entreprises, et porteront ces demandes

 lors du débat sur le « pacte de responsabilité » proposé par François Hollande.

Dans une déclaration signée par leurs numéros un, les quatre organisations affirment qu’elles « porteront

ces revendications et objectifs communs lors des discussions qui se dérouleront dans le cadre du pacte

de responsabilité ».

Le texte a été publié peu avant la conférence de presse du président François Hollande qui devrait préciser

le contenu de ce pacte, axé sur une baisse de charges contre des embauches. Les quatre centrales revendiquent

« une plus grande clarté et une plus grande cohérence dans le financement et les aides apportés aux entreprises

pour soutenir l’investissement et l’emploi ». Elles réclament également « la généralisation de la conditionnalité

des aides et exonérations fiscales aux entreprises à la mise en œuvre d’objectifs d’investissement économique

et d’investissements sociaux » portant sur « la création d’emplois, la qualification des salariés, des politiques

salariales dynamiques ».

Les quatre centrales demandent, par ailleurs, l’ouverture d’une « négociation interprofessionnelle pour relancer

une dynamique en faveur de l’emploi des jeunes et de l’emploi des seniors » et demandent un « bilan » des dispositifs

déjà en vigueur en faveur des jeunes.

En matière de rémunération, « en articulation avec leur exigence de conditionnalité des aides aux entreprises »,

elles demandent « l’ouverture » de négociations dans des branches « qui n’ont pas négocié et abouti sur ce sujet

depuis moins de 5 ans ». Les objectifs seraient « la reconnaissance de la qualification des salariés, la résorption

des inégalités salariales, notamment entre les femmes et les hommes ». Sur le plan fiscal, elles estiment

« indispensable de réhabiliter l’impôt » et préconisent un « nouveau barème de l’impôt sur le revenu », une « évaluation

des niches fiscales », une « réforme de la fiscalité locale », une « véritable fiscalité écologique », et le « renforcement

des moyens de lutte contre la fraude et l’évasion fiscale ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire aussi :

Publié dans CFDT, CGT, ECONOMIE, Emplois, F. Hollande, France, FSU, Politique fiscale, Pouvoir d'achat, Salaires, SOCIAL, Syndicats, UNSA | Pas de Commentaire »

Mory Ducros en faillite : plus de 5 000 emplois menacés

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 novembre 2013

 

Mory Ducros en redressement judiciaire :

               des milliers d’emplois dans la balance

 

CaptureMory

La direction du transporteur Mory Ducros, a officiellement annoncé vendredi

avoir demandé son placement en redressement judiciaire. L’entreprise tient

ce vendredi un CCE extraordinaire, les syndicats redoutent un large plan

social pouvant menacer 3000 emplois.

 

 

Pas moins des deux tiers des effectifs de l’entreprise, le n°2 du transport de messagerie en France qui compte

5200 salariés, seraient donc menacés selon la CFDT, 7000 en prenant en compte les emplois indirects.

Mory Ducros se trouve en cessation de paiement: « la société a décidé de solliciter auprès du Tribunal de commerce

de Pontoise l’ouverture d’une procédure collective », a annoncé la direction dans un communiqué.

« Cela correspond à une procédure de redressement judiciaire », a précisé une porte-parole du transporteur, jointe

par l’AFP. Selon Fabian Tosolini, secrétaire national de la Fédération des transports de la CFDT, « le CE a démarré

dans une ambiance glaciale » avec « une direction très tendue ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

TRACT CFDT CGT L APOCALYPSE SOCIAL MORY DUCROS

« Il y a potentiellement 84 Florange en France », avertit la CGT de Mory Ducros en dépôt de bilan

 

Publié dans CFDT, CGT, ECONOMIE, Emplois, France, licenciements, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

PSA Aulnay : les salariés suspendent la grève mais ne renoncent pas à défendre leur droit.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 mai 2013

 

Fin de grève à PSA Aulnay : la CGT fière de la lutte menée

 

PSA Aulnay : les salariés suspendent la grève mais ne renoncent pas à défendre leur droit. dans CFDT psagaredunord

« Cette longue grève est une véritable fierté

pour les centaines de salariés qui y ont participé.

C’est la fierté d’avoir mené un combat juste

et légitime » estime la CGT de PSA Aulnay

ce vendredi après l’annonce de la signature

d’un accord entre le syndicat et la direction

du site pour mettre fin à la grève de quatre mois.

 

 

« Depuis 4 mois, les salariés ont montré qu’il est possible de relever la tête et de se battre collectivement,

de ne pas se faire écraser, même s’ils n’ont pas réussi à faire reculer PSA sur la fermeture de l’usine ou à obtenir

un CDI pour tous et une pré-retraite dès 55 ans. Il aurait fallu pour cela une lutte qui se généralise »,

relève Jean-Pierre Mercier dans un communiqué.

Grève juste

Le délégué syndical de PSA Aulnay pointe aussi les succès de cette lutte. « C’est le combat pour l’emploi et pour

protéger les conditions d’existence face à une direction qui licencie dans le seul but d’augmenter les profits.

Le soutien extraordinaire de dizaines de milliers de travailleurs est la preuve la plus éclatante que cette grève

était juste et que nombre de militants et de travailleurs s’y reconnaissaient. »

Dans les faits aussi, cette grève s’achève sur des avancées pour les personnels en lutte qui ont démarré

le mouvement le 16 janvier dernier à l’appel de la CGT, suivie par la CFDT et Sud, qui a depuis quitté le mouvement :

  • Réintégration des 4 salariés licenciés. 
  • Annulation des procédures de licenciements contre les délégués.
  • Annulation de toutes les poursuites pénales et disciplinaires.
  •  Garanties écrites concernant les mutations.
  • Indemnité forfaitaire supplémentaire pour ceux qui choisiraient de quitter l’entreprise avant le 31 mai.

 

PSA Aulnay: la lutte continue pour les salariés
*
*

« On va continuer à manifester dans l’usine », promet la CGT ce vendredi après l’annonce de l’accord

signé ce vendredi entre la direction de PSA Aulnay et le syndicat qui met fin à la grève de quatre mois.

Invités de l’Humanité début février, trois salariés du site en lutte expliquaient les raisons de leur combat.

Des raisons qui tiennent toujours.

Dans le communiqué publié ce vendredi, la CGT explique la levée de la grève, mais pas la fin du mouvement

de contestation de la fermeture de l’usine et du plan social synonyme de plus de 11.000 suppressions

de postes.

« Les salariés de PSA Aulnay (…) ont voté en assemblée générale la suspension de la grève », indique la CGT.

Le travail doit reprendre dès mardi matin, indique Philippe Julien, secrétaire général de l’usine cité par l’AFP.

« Mais de 7 heures à 9 heures, on va manifester dans l’usine », a-t-il expliqué, affirmant qu’il y avait eu

« une résistance globale de l’usine et des salariés au plan social, bien au-delà des grévistes », ces quatre

derniers mois.

Publié dans CFDT, CGT, ECONOMIE, Emplois, France, licenciements, Luttes, Politique industrielle, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Nouvelle action-surprise des PSA Aulnay

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 mai 2013

 

Des grévistes de PSA d’Aulnay-sous-Bois manifestent

à la direction du travail à Paris

 

Nouvelle action-surprise des PSA Aulnay dans Austerite psa0705

Plusieurs dizaines de salariés de l’usine

PSA Peugeot Citroën d’Aulnay-sous-Bois

en grève depuis trois mois ont occupé

mardi matin des locaux, à Paris,

de la délégation générale à l’emploi et

à la formation professionnelle.

 

 

Une délégation, composée notamment de représentants des syndicats CGT et CFDT, a été reçue

par des responsables de la délégation générale à l’emploi, avec l’objectif de « faire pression

sur la direction de PSA et sur le gouvernement » et d’obtenir mardi un texte de protocole de fin de conflit.

Rodolphe Feger, ouvrier et délégué CGT à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), a expliqué que les manifestants

étaient « venus demander l’intervention de l’État » entre la direction et les ouvriers d’Aulnay, en grève

depuis plus de trois mois. Les grévistes réclament que PSA « efface l’ardoise » contre les salariés faisant

l’objet de procédures disciplinaires et que les grévistes ne soient la cible d’ »aucune discrimination » par la suite

dans le déroulement du plan social prévu pour l’usine, vouée à la fermeture. Quatre salariés ont été licenciés

et des procédures sont en cours pour trois autres, des délégués syndicaux. Enfin, les grévistes réclament

que l’ensemble des salariés, grévistes ou non, bénéficient de l’APLD (activité partielle de longue durée)

déclenchée pour avril et mai à Aulnay. Le ministère du Travail a obtenu de PSA qu’il remette un texte mardi

après-midi, « ce qui reste à voir », a commenté Jean-Pierre Mercier, délégué CGT à l’issue de la rencontre,

mais aucune date de négociations n’a encore été fixée, selon cette source.

[Lire la suite sur humanite]

 

A Paris le 1er mai

psa1ermai austérité dans CFDTpsa1ermai0 automobile dans CGT

 

Publié dans Austerite, CFDT, CGT, ECONOMIE, Emplois, France, licenciements, Luttes, Politique industrielle, SOCIAL, Solidarite, Syndicats | Pas de Commentaire »

CCE / Arcelor Mittal : Mittal avec l’accord de Jean Marc Ayrault s’apprête à donner le coup de grâce à la sidérurgie française

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 avril 2013

 

Les syndicats d’ArcelorMittal dénoncent toujours le projet industriel

 

CCE / Arcelor Mittal : Mittal avec l'accord de Jean Marc Ayrault s'apprête à donner le coup de grâce à la sidérurgie française dans CFDT florange1

Alors qu’un Comité central d’entreprise

doit être tenu ce jeudi à Paris

pour entériner la mort des hauts fourneaux

de Florange, les élus du personnel

dénoncent « l’erreur » du projet industriel

d’ArcelorMittal et demandent

au gouvernement de « revoir sa copie ».

Adjurant le gouvernement de « revoir sa copie », Philippe Verbeke, délégué CGT, a mis en avant

« le rapport explosif de Secafi qui invalide totalement le projet ». « La filière liquide peut redémarrer

dès aujourd’hui par rapport à la situation du marché », a-t-il souligné, jugeant que cela n’avait

« aucun sens de rester dans un schéma comme celui-là ». Pour le syndicaliste, le gouvernement

« a pu se tromper parce qu’il n’avait pas tous les éléments en mains mais si on laisse filer

très rapidement ce sera irréversible ».

« La balle est dans le camp des politiques » affirme la CGT

Même son de cloche pour son homologue de la CFDT, Jean-Marc Vécrin, qui dit toujours croire

« à une possibilité de redémarrer avec de l’acier propre, avec le projet européen Ulcos » de captage

et d’enfouissement de CO2. « La balle est dans le camp des politiques », selon lui. Le délégué s’attend

à une reprise d’activité, sur Dunkerque et Fos (Bouches-du-Rhône), mais « on est déjà tellement limite

qu’on va devoir importer des brames » (matière première pour la fabrication de tôles, ndlr).

« Pour Mittal le problème est structurel ; pour nous il est conjoncturel. (…) Cela fait 24 mois qu’on dit

que la stratégie n’est pas bonne », a-t-il ajouté.

« Une mise sous cocon, c’est un arrêt définitif », souligne FO

Dans son rapport, le cabinet Secafi estimait que l’arrêt de la filière liquide à Florange allait « aboutir

à un déficit de capacité du groupe ». « Le rapport Secafi est clair : Mittal se coupe de sa capacité

de production en France et en Europe », a insisté Jean-Marc Vécrin. Plus résigné, Norbert Cima (FO) a

estimé que les salariés avaient « été trahis par le gouvernement en place ». « Aujourd’hui nous allons acter

la fin de la sidérurgie lorraine et ses conséquences sur toute la vallée de la Fensch », a-t-il déclaré.

« Une mise sous cocon, c’est un arrêt définitif. On ne pourra plus redémarrer »

[Lire la suite sur humanite.fr]

Communiqué du PCF – 11 avril 2013 :

CCE / Arcelor Mittal : un projet mortifère cautionné par le gouvernement

Aujourd’hui se tient la réunion du CCE d’Arcelor- Mittal qui va être lourd de conséquences pour l’emploi

industriel et la sidérurgie française. En effet, l’ogre financier Mittal va annoncer son projet industriel

mortifère pour les prochaines années, s’appuyant sur l’accord obtenu fin 2012 avec le premier ministre

et son gouvernement. Fermeture de la phase liquide de Florange, mise au cocon pour 6 ans des hauts

fourneaux, redéploiement de l’activité de décapage et de laminage de Basse Indre vers le site Mosellan…

Bref Laskhsmi Mittal avec l’accord de Jean Marc Ayrault s’apprête à donner le coup de grâce à la sidérurgie

française, véritable colonne vertébrale de toute l’industrie.

Après le rapport Faure qui épinglait sévèrement les choix financiers de Mittal, le rapport indépendant

du cabinet Secafi Alpha souligne les grands risques d’échec du projet Mittal. Se taire, c’est cautionner

le plan de casse de Mittal et hypothéquer l’avenir industriel de la France. En effet, nul n’ignore

que la demande d’acier ne va pas faiblir à l’avenir et que l’exportation coutera très chère à notre pays.

Monsieur le Premier ministre, la moralisation de la vie politique aux yeux des salariés de la sidérurgie,

de Dunkerque à Basse Indre, en passant par Florange, c’est réouvrir le dossier de la sidérurgie et retirer

la parole donnée par l’État à Mittal. Les salariés et leurs organisations syndicales sont porteurs

de propositions concrètes et sérieuses. Elles restent plus que jamais d’actualité.

Lire également :

RIP ArcelorMittal : Hollande nous a trahis, la CFDT nous a lâchés

 

capturearcelormittal1 ArcelorMittal dans CGT

Vidéo : Cliquez sur l’image (capture d’écran)

 

 

Publié dans CFDT, CGT, ECONOMIE, Emplois, France, Luttes, PCF, Politique industrielle, SOCIAL | Pas de Commentaire »

12345
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy