• Accueil
  • > Archives pour juillet 2015

EDF : hausse de 2,5 % au 1er août

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 juillet 2015

 

Prix de l’électricité Ségolène Royal annonce une hausse

de 2,5 % des tarifs

 

Captureségolèneroyal

  « Non », c’est la réponse de Ségolène Royal au rapport

  de la Commission de régulation de l’énergie (CRE)

  qui préconisait une augmentation des tarifs d’EDF

  comprise entre 3,5 % et 8 %

  La ministre de l’Écologie et de l’Énergie a annoncé, sur BFMTV,

  que la hausse serait plafonnée à 2,5 % en moyenne au 1er août,

  que « pour certains consommateurs ce sera zéro, et notamment

  pour toutes les consommations des artisans, des commerçants,

  des petites entreprises ».

 

La CRE a estimé que le manque à gagner pour EDF était de 2,1 milliards d’euros du fait du contrôle

par le gouvernement de la hausse des tarifs. N’empêche que les ménages sont une nouvelle fois touchés

au porte-monnaie alors que déjà près de 4 millions d’entre eux le sont par la précarité énergétique.

Mais les concurrents d’EDF n’ont pas dit leur dernier mot. Ceux-ci ont déposé plusieurs recours juridiques

devant le Conseil d’État pour réclamer des augmentations plus importantes des tarifs d’EDF. M. B.

Publié dans Energie, France, PRECARITE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Pierre Laurent : invité politique de Christophe Bordet sur Sud Radio.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 juillet 2015

 

La France « n’a pas joué le rôle qu’elle devait jouer » dans la crise grecque

 

CaptureP.LaurentSénat

  Le secrétaire national du PCF, a estimé vendredi

  que la France n’avait « pas joué le rôle qu’elle devait jouer »

  dans la crise grecque, et souhaité qu’elle s’engage

  « en faveur du rééchelonnement et de l’allègement de la dette ».

  « La France n’a pas joué le rôle qu’elle devait jouer. Elle a pendant

  cinq mois laissé les Grecs seuls face au chantage des créanciers

  et de l’Allemagne, elle est rentrée très tardivement dans le débat,

  c’est vrai en jouant un rôle pour éviter le Grexit, mais en laissant

  l’Allemagne dicter toutes ses conditions », a affirmé Pierre Laurent,

  qui était l’invité ce matin de Christophe Bordet sur Sud Radio.

 

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans Allemagne, Grece, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

« La BCE a déstabilisé l’économie pour soumettre la Grèce aux exigences des créanciers » (Eric Toussaint)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 juillet 2015

humanite.fr

 

Eric Toussaint :

« La BCE a déstabilisé l’économie pour soumettre la Grèce

aux exigences des créanciers »

 

Entretien réalisé par 
Rosa Moussaoui – l’Humanité – 17 juillet 2015

Captureérictoussaint

 

 

  Maître de conférences à l’université de Liège,

  porte-parole du Comité pour l’annulation

  de la dette du tiers-monde (CADTM),

  Éric Toussaint est le coordinateur scientifique

  de la Commission pour la vérité sur la dette grecque.

 

 

 

 

Athènes, envoyée spéciale.

Avons-nous assisté ces dernières semaines, à Athènes, à un coup d’État financier, comme l’affirment

de nombreux observateurs, en Grèce et à l’étranger ?

Éric Toussaint Oui et non. Ce qui était décisif ici tenait à des décisions politiques, prises par des instances

politiques complices, bien sûr, des intérêts financiers. Ce n’est pas un coup d’État mené directement

par la finance, mais par les institutions, la Commission européenne, les chefs d’État

et de gouvernement des pays de la zone euro. L’Allemagne n’est pas seule impliquée. Il est clair que

l’Espagnol Mariano Rajoy ou le Portugais Pedro Passos Coelho, sans parler des gouvernements finlandais

ou letton, dévoués aux politiques néolibérales, tenaient à démontrer à leurs peuples respectifs que l’option

présentée aux Grecs et aux peuples d’Europe par Syriza ne pouvait pas fonctionner. Il s’agit donc bien

de décisions d’abord politiques.

Il est clair que les grandes banques privées, les multinationales voulaient aussi obtenir la démonstration

qu’il est impossible de tourner le dos à l’austérité. Mais il faut rappeler que les principaux créanciers de la Grèce

sont aujourd’hui des créanciers publics. Les banques ne sont plus aux premières loges, elles l’étaient jusqu’en 2012,

avant de se défaire des créances qu’elles détenaient. La restructuration de la dette en 2012 leur a permis

de s’en tirer à bon compte. Aujourd’hui, la Commission européenne, la Banque centrale européenne et les États

de la zone euro veulent absolument, en dépit de l’échec des politiques économiques imposées à la Grèce,

que le pays reste sur les rails du néolibéralisme. Le FMI aussi, bien entendu, qui est aussi une instance politique.

Alexis Tsipras espérait, en contrepartie de sa capitulation sur les politiques d’austérité, obtenir

des engagements sur un allégement de la dette. Les créanciers, eux, concèdent tout juste l’ouverture

en 2015 d’une discussion sur un éventuel réaménagement de la dette à partir de 2022.

Pourquoi cette intransigeance, alors que le FMI lui-même juge désormais la dette insoutenable ?

Éric Toussaint À mon avis, il pourrait y avoir une restructuration de la dette avant 2022. Les créanciers disent

« pas avant 2022 » parce qu’ils savent que ce plan ne va pas fonctionner, que le paiement de la dette sera

insoutenable. Ils la restructureront, cette dette. Mais en conditionnant cette restructuration à la poursuite

de réformes néolibérales. La dette est un moyen de chantage, un instrument de domination.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans EUROPE, Grece | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité : Londres, Addis-Abeba, Athènes…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 juillet 2015

 

Vers une dictature mondiale orchestrée par une poignée d’oligarques ?

 

Capturel'huma21713

L’éditorial de Patrick Apel-Muller.

 

David Cameron, le très conservateur premier ministre

britannique, a décidé d’aller plus loin encore

que Margaret Thatcher pour interdire le droit de grève.

Le projet de loi qu’il va présenter aux Communes veut

imposer, en préalable à tout mouvement, un scrutin

avec au moins 50 % de salariés participants

et une majorité absolue. Dans certains secteurs (santé,

éducation, énergie, transports, pompiers ou sécurité

aux frontières), il faudra même que les bulletins

favorables soient supérieurs à 40 % des inscrits.

Le recours aux « jaunes », des intérimaires embauchés

pour casser les grèves, sera également autorisé.

 

 

Il s’agit purement et simplement de liquider les syndicats en les réduisant à une fonction de témoignages.

Vous avez dit démocratie ?

À Addis Abeba, les pays riches ont imposé aux pays du Sud, lors d’une conférence sur le financement

du développement, de renoncer à la création d’un organisme de lutte contre l’évasion fiscale sous l’égide de l’ONU.

Sans doute ont-ils estimé qu’en installant M. Juncker à la tête de la Commission européenne, ils avaient choisi

un spécialiste à qui rien n’échappe en la matière. À leurs yeux, rien ne doit entraver la marche

des multinationales, surtout pas une instance internationale qui pourrait provoquer un effet de loupe

sur des pratiques qui ruinent des États. Ces deux événements advenus aux antipodes méritent d’être

rapprochés du sort fait à la Grèce. L’ordre libéral piétine la démocratie, les biens communs et le droit

des salariés à se défendre, pour mettre les peuples en coupe réglée. Pour cela, il faut détruire les grands

principes qu’on servait aux citoyens et remplacer les institutions sur lesquelles ils ont prise, comme la justice

de service public, par des tribunaux arbitraux dévoués à la loi du plus fort. C’est ce qui sous-tend le traité

transatlantique.

La crise sur la dette grecque a mis en relief la violence inouïe des oligarques. Elle a aussi déchiré

des illusions et dessillé des yeux. Athènes, blessée, continue de résister. D’autres allumeront

leurs flambeaux à sa flamme.

Publié dans EUROPE, Grece, l'Humanité, Liberalisme, SOCIAL, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Grèce : le coup d’État de l’Union européenne

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 juillet 2015

 

CaptureGréce14

 

Cliquer sur l’image pour lire le tract.

Publié dans Grece, PCF, POLITIQUE, TRACT | Pas de Commentaire »

Grèce : Yanis Varoufakis décrypte le texte imposé par l’Eurogroupe

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 juillet 2015

 

Yanis Varoufakis met en lumière les appétits des liquidateurs de la Grèce

 

CaptureYanisVaroufakis

 

  L’ex-ministre des finances grec, qui a rejeté l’accord à la Vouli

  hier soir, décrypte sur son blog les implications concrètes

  de chaque point du texte imposé par l’Eurogroupe.

  A travers ses remarques, l’économiste révèle les desseins

  prédateurs des bailleurs de la troïka. Il montre comment l’accord

  ouvre un boulevard à ceux qui ont pour projet de faire de la Grèce

  un paradis social et fiscal pour les entreprises transnationales

  qui convoitent des pans entiers du patrimoine industriel

  et des secteurs vitaux dont la privatisation est exigée.

 

 

A quelques heures du vote du Parlement sur l’accord du 13 juillet, Yanis Varoufakis, pour qui la démission,

n’est pas synonyme de mutisme, a publié une version intégrale du texte, avec ses remarques et annotations (en gras).

Loin du « plan de sauvetage », ce texte qui porte une lourde atteinte à la souveraineté du gouvernement grec,

constitue un coup d’arrêt à toute tentative de relance économique et éloigne encore davantage la résorption de

la crise humanitaire grecque.
(lire la version originale en anglais)

 

Quelques extraits :

 

Capturecharognards

 

• En ce qui concerne les marchés de l’énergie, procéder

  à la privatisation de l’opérateur du réseau de distribution

  d’électricité (ADMIE), à moins que l’on puisse trouver

  des mesures de remplacement ayant un effet équivalent

  sur la concurrence, comme convenu par les institutions

  [ADMIE sera liquidé au profit d’intérêts particuliers

  étrangers sous commandement des institutions];

 

 

Capturegrèce13

    • En ce qui concerne le marché du travail,

  entreprendre un réexamen rigoureux et une modernisation

  des négociations collectives [s’assurer qu’aucune

  négociation collective n’est possible], de l’action syndicale

  [qui doit être interdite] et, conformément à la directive

  pertinente de l’UE et aux bonnes pratiques,

  des procédures de licenciement collectif

[qui doivent être soumises aux caprices des employeurs], selon le calendrier et l’approche

convenus avec les institutions [c’est la troïka qui décide].

Sur la base de ces réexamens, les politiques du marché du travail devraient être alignées sur les meilleures

pratiques internationales et européennes, sans que cela se traduise par un retour aux politiques

antérieures qui ne sont pas compatibles avec les objectifs de croissance durable et inclusive

[il ne doit exister aucun mécanisme permettant aux salariés d’obtenir de meilleures

conditions des employeurs];

[..]

 

charb-grece

• Conformément aux ambitions du gouvernement

  grec, moderniser et considérablement renforcer

  l’administration publique grecque, et mettre en place,

  sous l’égide de la Commission européenne,

  un programme de renforcement des capacités

  et de dépolitisation de l’administration publique grecque

  [faire de la Grèce une zone sans démocratie

sur le modèle de Bruxelles, une forme de

gouvernement soi-disant technocratique, politiquement

toxique et macro-économiquement inepte].

Une première proposition devrait être présentée

d’ici le 20 juillet après discussion avec les institutions.

Le gouvernement grec s’engage à réduire encore

les coûts de l’administration publique grecque [diminuer les bas salaires tout en augmentant

légèrement les salaires des quelques apparatchiks proches de la troïka], conformément

à un calendrier convenu avec les institutions;

[Article complet sur humanite.fr]

 

Publié dans Austerite, EUROPE, FMI "affameur des peuples", Grece, Liberalisme, Privatisation, Troika | Pas de Commentaire »

André Chassaigne « Invité du matin » sur RFi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 juillet 2015

 

Captureandréchassaignerfi

 

André Chassaigne revient sur le vote du plan

d’aide à la Grèce au Parlement français

et la validation par le Parlement grec.

 

 

 

A écouter sur : http://www.rfi.fr/emission/20150717-andre-chassaigne-depute-communiste-puy-dome-politique/?aef_campaign_date=2015-07-17&aef_campaign_ref=partage_user&ns_campaign=reseaux_sociaux&ns_linkname=emission&ns_mchannel=social&ns_source=FB

 

 

Publié dans André Chassaigne, EUROPE, France, Grece, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Les avanies de la Grèce

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 juillet 2015

 

Les avanies de la Grèce

 

Pour une contribution à l’histoire des luttes de classe en Europe au XXIème siècle.

Par Didier Gil, professeur de philosophie en khâgne au lycée Fénelon.

 

CaptureGrèce12

  Les questions critiques sont désormais celles-ci :

  par quel type de violence le grand capital mondialisé

  s’y prend-il de nos jours pour imposer les impératifs

  de son profit ou de sa rente, et contraindre

  en conséquence à la défaite tout parti de la subversion

  sur le terrain, piégé et miné, de la soi-disant démocratie

  européenne ?

  Comment, dans ces conditions, un tel parti seulement

  subversif peut-il devenir un parti vraiment révolutionnaire,

capable de succès durables, non seulement politiques mais aussi économiques ?

 

Lire l’article sur humanite.fr

 

Publié dans Grece, IDEES - DEBATS - PHILO | Pas de Commentaire »

Grèce : Intervention de Pierre Laurent sur l’accord du 13 juillet

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 juillet 2015

 

CaptureP.LaurentSénat

 

  Notre vote est aujourd’hui un acte de lutte et de solidarité

  aux côtés du peuple grec, d’Alexis Tsipras et de nos camarades

  de Syriza.

  Nous sommes solidaires de leurs choix et assumons leur difficile

  et courageux combat.

  Nous sommes à leurs côtés pour dire non à l’expulsion de la Grèce.

  Mais nous disons d’un même mouvement, au nom de la France,

  que l’accord scandaleux imposé à Bruxelles n’est pas digne

  de l’Europe et qu’aucun maintien dans l’euro ne le peut légitimer.

  Le Groupe CRC votera majoritairement contre.

 

 

http://www.dailymotion.com/video/x2y42k6

Publié dans EUROPE, France, Grece, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE, Senat | Pas de Commentaire »

Grèce : le Comité central de Syriza rejette l’accord avec les créanciers

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 juillet 2015

 

Capturesyriza

 

  109 des 201 membres du Comité central

  de Syriza (54,23%) ont rejeté l’accord

  avec les créanciers européens –

  Stathis Kouvelakis, membre du Comité

  central de Syriza – traduction Nico Maury

 

Le 12 juillet à Bruxelles, un coup d’état a eu lieu, ce dernier a montré que le but des leaders européens était d’infliger une punition exemplaire à un peuple, qui a imaginé un autre chemin, différent du modèle néolibéral d’austérité. C’est un coup d’État dirigé contre toute une nation, contre la démocratie et la souveraineté populaire.

L’accord signé avec les « institutions » est le résultat des menaces d’étranglement économique immédiat et représente un nouveau protocole imposant des conditions humiliantes, odieuses et une tutelle destructrice pour notre pays et notre peuple.

Nous sommes conscients de l’asphyxie, les pressions qui sont exercées sur les grecs, nous considérons néanmoins que la fière des travailleurs issues lors du référendum n’autorise pas le gouvernement à renoncer sous les pressions exercées par les créanciers.

Cet accord n’est pas compatible avec les idées et les principes de la gauche, mais, au-dessus de toute autre chose, cet accord n’est pas compatible avec les besoins de la classe ouvrière. Cette proposition ne peut être accepté par les membres et les cadres de Syriza.

Nous demandons au comité central de se réunir immédiatement et nous invitons les membres, les cadres et les députés de Syriza à préserver l’unité du parti, sur la base de notre conférence, des décisions et de nos engagements en matière programmatique.

Athènes, 15 juillet 2015

Voir la liste des signataires sur le blog de Nicolas Maury

Publié dans EUROPE, Grece | Pas de Commentaire »

12345
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy