Turquie : Combien de femmes encore victimes du système ultra patriarcal défendu par l’AKP, parti du Premier ministre ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 février 2015

 

    Ozgecan Aslan, 20 ans, victime du patriarcat

 

Captureozgecan

  Aujourd’hui toute la Turquie se réveille

  sous le choc et en colère.

  Özgecan Aslan, un étudiante de 20 ans,

  a pris un minibus pour rentrer chez elle à Mersin,

  après les cours. Le conducteur et deux acolytes

  l’ont violée, poignardée et brûlée, avant de la jeter

  près d’un lac.

Les coupables ont été arrêtés, mais que va-t-il se passer ensuite ? Combien de femmes encore victimes

du système ultra patriarcal défendu par l’AKP en Turquie ?

[Lire la suite sur kedistan.fr]

 

Publié dans Droits des femmes, SOCIETE, Turquie | Pas de Commentaire »

Malgré les pressions, le journal turc « Cumhuriyet » publie Charlie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 janvier 2015

 

Malgré les pressions, un quotidien turc publie Charlie

 

turquiecharlie_0

 

  Le journal d’opposition turc, Cumhuriyet,

  a bravé mercredi, seul, les pressions

  et menaces qui se multiplient dans les pays

  musulmans en publiant des caricatures,

  dont une de Mahomet, du numéro de

  Charlie Hebdo paru ce matin, une semaine

  après l’attentat qui a décimé sa rédaction.

 

Le quotidien Cumhuriyet (République en turc), ennemi juré du président islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan, a distribué un encart de quatre pages en turc dans son édition papier du jour reprenant l’essentiel du numéro des « survivants » de Charlie Hebdo paru ce mercredi et notamment la caricature qui est à la « une » du journal et suscite, à nouveau, la colère du monde islamique. Cumhuriyet est, pour l’heure, le seul organe de presse à avoir osé cette publication dans un pays musulman.

« Dans ces pages, il n’y a pas de contenus susceptibles d’offenser quelque croyance que ce soit, qu’il s’agisse de celles des musulmans, des chrétiens ou des juifs », a estimé le rédacteur en chef du quotidien, Utku Cakirözer, dans un entretien à l’AFP. « Nous avons agi de manière très précautionneuse, par exemple en ne publiant pas la couverture de Charlie Hebdo » à la « une » du journal, a-t-il ajouté. Dans son billet, l’éditorialiste politique de Cumhuriyet, Hikmet Cetinkaya, a accompagné la reproduction de la caricature de quelques mots en forme d’éditorial: « le terrorisme est un crime contre l’Humanité, quelle que soit son origine. C’est pour cela qu’il (le prophète) tient dans sa main une pancarte « je suis Charlie ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans SOCIETE, Turquie | Pas de Commentaire »

Indonésie : 1 million de grévistes pour le SMIC à … 200 €

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 janvier 2015

 

Indonésie : 1 million de grévistes pour le SMIC à … 200 €

 

indonesie

  Vu de France, l’Indonésie, ce sont les catastrophes

  naturelles et aériennes qui occupent les écrans

  à Noël. Mais derrière ce paravent médiatique,

  il y a la catastrophe humaine cachée d’un pays

  soumis à un capitalisme mondialisé prédateur,

  héritier d’une dictature sanglante.

  Mais les esclaves modernes ne se résignent

  plus à leur sort.

Il est fini le temps où les patrons indonésiens – souvent sous-traitants ou fournisseurs de multinationales –

pouvaient compter sur une main-d’œuvre docile, terrorisée et abrutie par les trente honteuses

de la dictature sanglante et corrompue de Suharto.

Une grève nationale le 10 décembre 2014

L’Indonésie a connu une fin d’année 2014 agitée, ponctuée par une grève nationale massive le 10 décembre

dernier. 1 million de travailleurs ont répondu à l’appel des syndicats KSPI, KSBSI et KSPSI.

A Djakarta, la capitale, 50 000 personnes ont défilé en direction du Palais présidentiel pour exprimer

leur colère et leurs revendications, après des manifestations qui avaient déjà rassemblé plusieurs milliers

de travailleurs à la fin du mois de novembre.

  • Ils protestaient contre l’augmentation de 30% du prix de l’essence (soit le litre à 0,55 €)

et de l’énergie, dans un pays où 50 % de la population vit avec moins de 2 € par jour.

  • Ils réclamaient aussi un SMIC à 200€, alors que l’inflation officielle pour l’année 2013 a été de 8 %.
  • Ils dénonçaient les chiffres de l’Institut de statistique qui considère qu’un Djakartais peut vivre

décemment en dépensant 0,5 € par mois d’eau (pour boire, se laver, sans compter la vaisselle !),

3 € de viande pour une consommation de moins de 100 g (!) et 0,10 € pour les loisirs.

[Lire la suite sur CGT Dieppe]

 

Publié dans ASIE, Indonesie | Pas de Commentaire »

Pinar Selek enfin acquittée après 16 années de harcèlement judiciaire

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 décembre 2014

 

Pinar Selek à nouveau acquittée

 

l’Humanite.fr

pinar-selek

 

  La militante et sociologue turque Pinar Selek,

  réfugiée politique en France, a été à nouveau

  acquittée par la justice turque, ce vendredi.

  Elle était accusée depuis 1998 d’avoir participé

  à un attentat à la bombe sur le marché d’Istanbul.

 

 

Le 11 juin 2014, après une procédure longue de seize ans et ponctuée de plusieurs acquittements (2006, 2008,2011), la 9e cour de cassation ­d’Ankara a annulé la condamnation à perpétuité de Pinar Selek. Elle était accusée d’avoir participé, en 1998, à un attentat qui a fait sept morts et des centaines de blessés sur un marché d’Istanbul. Mais le même jour, la justice turque décidait de rejuger toute l’affaire devant une nouvelle cour pénale.

Le 5 décembre dernier, le procureur du tribunal d’Istanbul avait requis la réclusion à perpétuité contre la sociologue de 41 ans. L’audience de ce vendredi était concentrée sur les plaidoiries des avocats afin de prouver que l’explosion était accidentelle comme le précisent les rapports d’experts. Ce vendredi, la 15ème Cour pénale d’Istanbul a tranché et a prononcé l’acquittement de la militante féministe.

« Son acquittement n’est que justice » a déclaré Laurence Cohen, la responsable nationale du PCF aux droits des femmes, (…)

Lire le communiqué de Laurence Cohen (PCF)

Publié dans Turquie | Pas de Commentaire »

Procès de Pinar Selek : le procureur demande à nouveau la perpétuité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 décembre 2014

 

Procès de Pinar Selek : l’accusation à court d’arguments

 

Communiqué de presse du Collectif Solidarité Pinar Selek

 

Capturepinarselek  (Istanbul, au sortir du tribunal)

  Le procureur maintient son accusation sans fournir

  aucune argumentation. Il demande à nouveau la perpétuité.

  Sur cette base la défense dénonce l’absurdité d’un tel réquisitoire

  qui ne s’appuie sur aucun élément concret du dossier et ne tient

  pas compte des acquittements précédents !

  Ne pouvant plaider dans le vide et dans un temps contraint,

  les avocats ont demandé à exercer leur droit à la défense

sur la base de l’ensemble du dossier, ce qui exige une journée au minimum.

Les avocats veulent présenter leur plaidoirie qui démonte pièce par pièce toutes les preuves fabriquées

par l’accusation lors de ces 16 années d’acharnement judiciaire.

Le juge prend acte de cette demande et fixe le nouveau procès au 19 décembre 2014.

pinar selek1

Nous serons encore plus nombreux et nombreuses le 19 décembre

prochain pour dire haut et fort que Pinar Selek n’est pas seule !

Le 19 décembre, les lyonnais.e.s aussi seront encore

plus nombreux.ses avec Pinar Selek à Istanbul en délégation

et à Lyon à ses côtés en conférence de presse à la Mairie

du premier arrondissement.

Publié dans Turquie | Pas de Commentaire »

Bhopal : trente ans après la catastrophe, les victimes luttent toujours pour la justice

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 décembre 2014

 

Bhopal.

Le peuple martyr continue de se battre

 

Dominique Bari – Mercredi 3 décembre 2014

bhopal1   photo Magnum Raghu Rai¹

  Dans l’Humanité Dimanche. Minuit cinq.

  Le gaz fatal échappé de l’usine de pesticides

  se répand sur les bidonvilles endormis.

  Il va tuer plus de 20 000 Indiens

  et empoisonner un demi-million de personnes

  sur des générations. En cause, le groupe

  américain Union Carbide qui n’a jamais été

 condamné.

Les victimes, elles, luttent toujours pour la justice.

Nichée dans sa verdure, entourée de collines boisées, la capitale de l’État du Madhya Pradesh s’étire

paresseusement autour des rives de ses deux grands lacs. La vieille cité moghole, où régnèrent

jusqu’au milieu du XXe siècle des reines de légende, respire la sérénité, la douceur. Aucune brume ne trouble

la vallée où tout appelle au bien-être. Bhopal avait une histoire et une aura. Elle ne connaît plus qu’une date :

le 3 décembre 1984. Et qu’un nom : Union Carbide. Cette nuit-là, peu après minuit, un nuage meurtrier

envahit la cité, écrivant les premiers chapitres d’une des plus grandes catastrophes de l’ère industrielle.

« Union Carbide a volé nos vies, décimé nos familles, brisé notre avenir. Nous sommes à jamais marqués. »

Pradeeb n’était pas né lors de la nuit d’horreur, mais elle lui colle à la peau. Il la vit et revit tous les jours

à travers les siens et ses voisins. Sa mère est morte lorsqu’il était enfant, des suites de cette nuit funeste.

« Leurs souffrances quotidiennes sont un rappel constant de ce que fut la tragédie qui frappa

les plus pauvres de Bhopal ! » lance-t-il avec colère (1).

 

bhopalinfographie

  Une rue sépare le site de l’usine du bidonville

  de Jaya Prakash Nadar.

  La torchère meurtrière est toujours en place

  sur le terrain en friche. C’est de là que,

  dans la nuit du 2 au 3 décembre 1984, un peu

  après minuit, s’est échappé le gaz toxique.

  De l’isocyanate de méthyle (le MIC, à base

  de phosgène, le fameux gaz moutarde),

  qui s’échappe du réservoir E610 de l’usine

  où sont produits deux pesticides,

le Temik et le Sevin. De l’eau a pénétré dans la cuve et provoqué une réaction chimique.

Pas un des systèmes de sécurité, supposés prévenir tout désastre, ne fonctionne.

À cause d’un plan d’économies drastique et irresponsable, ils sont soit défaillants soit en réparation.

Devi Lal-Son, qui travaillait à la fonderie d’Union Carbide, se souvient très bien que, quelques jours

avant l’accident, des émanations de gaz avaient été repérées. « Personne n’a pris les mesures nécessaires »,

accuse-t-il. Quarante-deux tonnes de MIC se répandent alors dans la cité, une quantité deux fois supérieure

au stockage maximal autorisé.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 Reportage complet dans l’Humanité Dimanche, dès demain chez votre marchand de journaux.

¹ Photo prise par le photographe Magnum Raghu Rai dans la matinée du 3 Décembre 1984, après la nuit d’horreur

à Bhopal

Lire aussi :

 

bhopal

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter les sites

- http://www.bhopal.org

- http://www.bhopal.net

Publié dans Inde, Monde | Pas de Commentaire »

Les promesses brisées d’Apple

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 septembre 2014

 

INFORMATIQUE

               Les promesses brisées d’Apple

 

Pierric Marissal – 9 septembre 2014

Captureapple

  L’iPhone 6 tiendra-t-il ses promesses, se demande

  le monde aujourd’hui ?

  En matière de conditions de travail, Apple a piétiné

  les siennes.

  Le recrutement se fait à un large comptoir,

  où les postulants font sagement la queue, rangés

  derrière des cordons, comme dans la salle

d’embarquement d’un aéroport.

Jusqu’à 800 personnes peuvent signer en une seule journée. Pour préparer la présentation en grande

pompe aujourd’hui de l’iPhone 6, les sous-traitants d’Apple ont dû renforcer leurs effectifs de 100 000

ouvriers supplémentaires pour répondre à la frénésie consommatrice qui va frapper l’Occident.

Et comme beaucoup ne supportent pas les conditions de travail plus de quelques semaines, le recrutement

se fait à flux tendu. Dans la file, tous sont jeunes. Certains ont seize ans. Bien que ce soit contraire

au droit du travail chinois, les consignes sont de ne recruter personne au-delà de quarante-six ans.

À cet âge-là, on n’est plus assez productif. L’usine de Suqian, dans le nord-est de la Chine, appartient

à Catcher Technology, l’un des 18 sites d’assemblage d’Apple en Chine. Ce n’est pas la plus grande

des usines. À Shenzen, par exemple, Foxconn emploie 400 000 ouvriers. Mais 20 000 personnes viennent

y travailler quotidiennement, le relais entre équipe de jour et de nuit se passant à 8 h 30 et à 20 h 30. 

Pour la deuxième fois, les ONG China Labor Watch et Green America ont infiltré des travailleurs

dans cette usine d’assemblage de produits d’Apple. Ils ont rapporté leur douloureuse expérience

et s’appuient sur le témoignage de plus de 100 collègues. Le constructeur s’était engagé, il y a deux ans,

à améliorer les conditions de travail de ses sous-traitants. De nombreux suicides, accidents de travail

mortels et des empoisonnements aux produits chimiques avaient terni l’image «cool» que s’évertue

à entretenir Apple. Et le groupe, assis sur un trésor de guerre de plus de 150 milliards de dollars,

a largement les moyens d’aider.

«L’enquête de CLW a exposé plus de 20 violations du droit dans l’usine de Catcher», explique Li Qiang,

directeur de l’ONG. « L’an dernier, nous avons partagé nos résultats avec Apple, et la société a promis

de corriger les violations du droit des travailleurs chez Catcher. Mais rien n’a changé. Cette fois,

nous rendons nos conclusions publiques, dans l’espoir de mettre fin à l’exploitation des travailleurs

chinois qui fabriquent les produits Apple. »

[Lire la suite sur humanite.fr]

Le rapport de Green America (en anglais)

Publié dans Chine, Liberalisme, Monde | Pas de Commentaire »

Drame du Rana Plaza : 1138 morts, 2000 blessés et toujours pas d’indemnisation !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 avril 2014

 

 

Il y a un an, à Dacca au Bangladesh, le Rana Plaza, un immeuble dans lequel travaillaient 4 000 ouvrières

et ouvriers du textile, s’effondrait. 1138 personnes décédé-e-s et plus de 2000 blessé-e-s.

Retour en images sur le plus grand drame qu’ait jamais connu l’industrie textile.

Bangladesh – Drame du Rana Plaza : indemnisez les victimes!

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

 

 

24 avril 2014 : un an après le drame du Rana Plaza,

Auchan accusée d’avoir trompé ses consommateurs

 

Paris, 24 avril 2014

 

ranaplazaauchan

  Un an jour pour jour après l’effondrement du Rana Plaza

  qui a coûté la vie à 1138 personnes et en a blessé

  plus de 2000 autres, les associations Sherpa, Peuples Solidaires

  et Collectif Ethique sur l’étiquette déposent une plainte auprès

  du Parquet de Lille contre le Groupe AUCHAN et la société

  AUCHAN, afin de faire reconnaître que les engagements éthiques

  de l’enseigne constituent une pratique commerciale de nature

  à induire les consommateurs français en erreur

sur les conditions sociales de fabrication des produits qu’elle commercialise.

Alors qu’elle prétend contrôler les conditions de fabrication de ses produits et imposer à ses fournisseurs des règles

strictes quant aux conditions de travail et à la sécurité des ouvriers, l’entreprise française AUCHAN n’a pas su

ou voulu empêcher la sous-traitance de vêtements de sa marque propre « In Extenso » au Rana Plaza.

[Lire la suite sur peuples-solidaires.org]

Rana Plaza, 1138 morts : halte à l’impunité des multinationales

Lire également :

Un an après le drame du Rana-Plaza, les grandes marques d’habillement ont-elles changé leurs pratiques ?

 

Vous pouvez agir!

1 / Signez notre Appel Urgent  pour continuer à faire pression sur les multinationales concernées!

2 / Vous avez un compte Facebook? Rendez-vous sur notre page facebook et vous serez tenus informés des opérations en cours. Par exemple, le 17 avril dernier, nous lancions une opération de partage pour exhorter Auchan à participer à l’indemnisation des victimes, à l’aide de cette image.

3/Vous avez un compte Twitter? Suivez nous et retweetez nos messages d’interpellation aux grandes marques! Plus nos messages seront relayés, plus la cause des victimes se fera entendre. Exemple de tweet :  @AUCHAN_France @CarrefourFrance @benetton prenez vos responsabilités ! #Indemnisez les victimes du #RanaPlaza

4/Signez la pétition commune lancée par Peuples solidaires en partenariat avec  le Collectif Ethique sur l’étiquette, Sherpa, CCFD-Terre Solidaire, CGT, Terre des Hommes France pour inciter le gouvernement à mettre fin à l’impunité des multinationales.

Publié dans Bangladesh, Exploitation, Liberalisme, PETITION | Pas de Commentaire »

Japon : les SDF esclaves du nucléaire

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 janvier 2014

 

Des SDF pour décontaminer Fukushima

http://www.dailymotion.com/video/x19201g

sur dailymotion

par francetv info

En savoir plus :

L’article de France 24

Des SDF japonais embauchés pour nettoyer Fukushima

L’article de David Jimenez (El Mundo)

Les mendiants, esclaves du nucléaire au Japon

Publié dans Japon | Pas de Commentaire »

Turquie : La France doit s’opposer à l’extradition de Pinar Selek

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 décembre 2013

 

Turquie : La France doit s’opposer à l’extradition de Pinar Selek

 

pinar selek

 

  Le ministère de la Justice turc a lancé une procédure pour obtenir

   de la France l’extradition de l’écrivaine et sociologue Pinar Selek.

  Connue pour ses recherches sur les minorités, notamment

  kurdes, elle a fait l’objet d’une arrestation sous le prétexte

  d’ « activités terroristes ».

*

Après deux années d’emprisonnement préventif, elle est acquittée en 2006. Elle a dû quitter son pays et vit

depuis 2009, avec le statut de réfugiée politique, à Strasbourg. Mais le pouvoir islamo-conservateur et sa justice

instrumentalisée n’ont jamais renoncé. En 2013, Pinar Selek est condamnée, en appel, à la prison à vie.

Après avoir fait tirer sur son peuple sur la place Taksim, Erdogan s’acharne contre les droits de l’Homme

et la démocratie. Les démocrates turcs, kurdes et alévis connaissent une répression sans limite. Toute velléité

de liberté d’expression et d’opinion est bâillonnée.

En dépit de la violence de l’appareil politico-judiciaire turc, largement discrédité, des résistances s’organisent

sur place et les forces progressistes ont besoin de notre solidarité.

Le Parti communiste français demande solennellement au gouvernement français de s’opposer à l’extradition

de Pinar Selek.

Dans quelques jours, le président de la République, François Hollande, se rendra en visite officielle à Ankara.

Le PCF lui demande de renoncer au projet de coopération policière et judiciaire entre la France et la Turquie

dont on mesure aujourd’hui les conséquences liberticides. Il devra aussi faire entendre la voix de la France

pour exiger le respect de la démocratie et des droits du peuple kurde.

Lire également :

Publié dans F. Hollande, Justice, PCF, Solidarite, Turquie | Pas de Commentaire »

12345...7
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy