• Accueil
  • > Archives pour septembre 2009

Sarkozy et les jeunes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 septembre 2009

Dominique Bègles

 

Péril pour les jeunes

Le chef de l’État a annoncé un dispositif qui réactive la logique du SMIC jeune, du CIP et du CPE, dénoncés en leur temps par toute une classe d’âge.

À Avignon, Nicolas Sarkozy a baratiné. Comme on le dit d’un camelot ou d’un VRP en quête d’un segment de clientèle. Là, c’étaient les jeunes. Devant un parterre trié sur le volet par l’UMP locale. Le souci présidentiel ? Intervenir sur une tranche d’âge qui ne fait sociologiquement pas partie de son électorat le plus fidèle, celui-ci s’identifiant majoritairement parmi les plus de cinquante ans. Sauf à considérer que ce n’est pas aux jeunes que le président s’est adressé mais à leurs parents, soucieux et en proie au doute.

Au-delà de la préoccupation électorale, la démarche propositionnelle (l’enveloppe affichée est de 500 millions d’euros) n’est pas tant marquée par une soif de justice que par une inspiration idéologique déjà en oeuvre avec l’affaire du CPE, lancé en son temps, par Dominique de Villepin.

Officiellement, le thème du discours est une déclaration « de guerre sans merci contre le décrochage scolaire », axe d’une bataille censée être en faveur « des 18-25 ans, dans un premier temps en rupture avec le système éducatif (100 000 par an, selon le président) et ensuite livrés à la précarité des petits boulots ». La campagne militaire a aussi un champ précis : « le triangle des Bermudes », où se retrouvent ces jeunes, « puisque aucun processus n’est prévu pour eux ». Il s’agirait donc d’une sorte d’ingérence humanitaire en faveur de catégories de la population (qui alimentent à hauteur de 24 % le nombre total de demandeurs d’emploi, ce qui fait tache dans les statistiques) que le président unifie et montre du doigt sous le vocable de « décrocheurs », qu’ils aient quitté l’école à seize ans ou qu’ils aient abrégé leur cursus universitaire. La question de savoir pourquoi ils ont arrêté leur formation ne sera pas posée ni celle de la réalité des emplois auxquels ils devraient pouvoir prétendre.

Le dispositif présidentiel pour les plus jeunes (seize à dix-huit ans) prévoit « un droit à la formation ou à l’emploi avec un suivi », et des conseils délivrés par « un grand service public de la formation ». La contrepartie est « d’accepter toute formation ou emploi qui sera proposé ». Non précisé mais implicite : quel que soit le salaire ! C’est là qu’intervient la plus grosse supercherie du plan Sarkozy : l’extension du RSA pour les moins de vingt-cinq ans. Il ne s’agit que de la partie « chapeau » de cette allocation et non de la part de l’ex-RMI. Autrement dit, l’allocation compensatoire ne peut concerner que ceux qui ont déjà travaillé. Ce qui est restrictif. Pis, le président place des mines. Il faudra avoir travaillé un minimum de deux ans sur une période de trois ans… Ce qui exclut une quasi-majorité de jeunes pour lesquels il est très difficile d’opposer deux ans d’expérience. En revanche, pour la minorité susceptible d’entrer dans le dispositif, le risque est d’offrir à des employeurs une nouvelle aubaine à l’embauche à bas salaires sur des petits emplois. Les étudiants se verront attribuer le versement d’un dixième mois de bourse à condition d’être dans un cursus de dix mois, ce qui ne concerne que 9 % d’entre eux. La condition est une totale assiduité sous contrôle, ce qui exclut les étudiants contraints de travailler tout en poursuivant des études.

La seconde supercherie du discours présidentiel est dans la proposition de création d’un service civique. D’abord parce que l’idée n’est pas nouvelle puisqu’une proposition de loi en ce sens va prochainement être discutée au Sénat. L’objectif est l’intégration de 10 000 jeunes dès 2010. À terme, 10 % d’une classe d’âge (70 000 personnes). Autant de moins pour le nombre officiel de chômeurs. On notera que, fin avril, Nicolas Sarkozy avait déjà présenté « un plan d’urgence pour l’emploi des jeunes », dont le taux de chômage avait commencé à s’envoler dès janvier 2008. Ce plan était principalement axé sur la relance des formations en alternance, via une incitation financière versée aux employeurs qui embauchent un jeune en apprentissage ou en contrat de professionnalisation. Avec le succès que l’on sait. 


Publié dans Politique nationale, PRECARITE | Pas de Commentaire »

Communiqué de presse Cimade

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 septembre 2009


26 Septembre 2009 – Evacuation de la « jungle » à Calais : premières victoires du droit

Mercredi 23 septembre 2009, 138 ressortissants afghans, interpellés à Calais, étaient placés dans neuf centres de rétention administrative.

Les juges des libertés et de la détention (JLD) se sont prononcés sur le respect des droits des personnes : 117 décisions de libération ont été rendues. Les juges ont considéré que les personnes n’avaient pas pu exercer leurs droits et, qu’une partie d’entre elles étaient mineures et ne pouvaient donc être placées en rétention.

Plusieurs tribunaux administratifs ont par ailleurs annulé des arrêtés de reconduite à la frontière au motif du non-respect du droit de demande d’asile.

Sur injonction du Garde des sceaux les procureurs ont systématiquement fait appel des décisions des JLD.

Ces jugements démontrent, s’il en était besoin, l’absurdité de l’opération de police menée à Calais et mettent en évidence qu’une telle opération ne peut être respectueuse du droit des personnes.

Soixante-dix-neuf Afghans placés en rétention ont d’ores et déjà été libérés. La Cimade demande à nouveau aux pouvoirs publics de libérer les 59 personnes encore placés en rétention et de prendre les mesures nécessaires à leur protection et à leur sécurité.

Publié dans Justice, Politique nationale, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

Honduras : État d’exception décrété par le gouvernement de facto

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 septembre 2009

Source photo : bellaciao.org/fr/

Honduras : État d'exception décrété par le gouvernement de facto dans Amerique latine 20090925_0006-91e60

Publié sur : http://www.primitivi.org/

Le gouvernement de facto suspend les garanties constitutionnelles

Comme un coup de griffe donné à la liberté d’expression, à la liberté d’association et de locomotion, ce sont les mesures imposées par le gouvernement de Micheletti Bain, qui à travers un communiqué diffusé sur les chaînes nationales de télévision et de radio, a annoncé les mesures qui suspendent des garanties constitutionnelles.

Dernière mise à jour (28 sept 22h30) visible ici : Honduras, les putschistes deviennent plus violents, le Brésil pousse le Conseil de Sécurité de l’ONU afin d’en finir.

Tegucigalpa, Honduras. Après Le retour du président renversé, Manuel Zelaya Rosales et les manifestations qui se sont déroulées pour soutenir sa réintégration à la charge présidentielle, le gouvernement de Micheletti a imposé une série de mesures drastiques à la population hondurienne.

La déclaration oblige les habitant à rester enfermé durant la journée dans les habitations. Cette suspension est prévue pour durer au moins 30 jours et pour 45 jours maximum.

Roberto Micheletti a annoncé sur la radio nationale et une chaîne de télévision la suspension des garanties constitutionnelles qui protègent le peuple honduriens et gère la relation démocratique entre la population et les forces gouvernantes.

[La suite sur primitivi.org/]

 

Honduras : déclaration du Rapporteur de l’ONU, et dépôt d’un recours

contre l’état d’urgence.

mardi 29 septembre 2009, par Primitivi

Le Rapporteur Spécial pour la liberté d’expression de l’ONU, Frank La Rue, déclare “Un Coup d’État est incompatible avec la liberté d’expression”. Le dirigeant du Front de Résistance contre le Coup d’État au Honduras, Juan Barahona, a affirmé que l’appel à une Assemblée Constituante « ne se négocie pas ». L’avocat Fredín Fúnez, membre de la Résistance Nationale Contre Le Coup d’Étatl a déposé un recours contre le décret d’état d’urgence émis dimanche par le gouvernement de facto. A l’assemblée de l’OEA les Etats-Unis prennent une position curieuse.

-Lire l’article-

 

Publié sur : ARTICLE XI

 

vignette_hon dans LIBERTES Cela fait trois mois exactement que Manuel Zelaya a été évincé du pouvoir par un coup d’état à l’ancienne mode latino-américaine. Trois mois que le peuple est dans la rue, manifeste contre un pouvoir illégitime. Aujourd’hui, ils seront plusieurs centaines de milliers à arpenter Tegucigalpa en narguant la répression. Retour en images sur une révolte qui atteint son point crucial.

Honduras : décisive journée de lutte contre le coup d’état

lundi 28 septembre 2009, par Francesca Randazzo, Roverto Barra & Lémi

Honduras1-62262 dans Solidarite

Aujourd’hui, lundi 28 septembre, journée plus que déterminante pour l’avenir politique du Honduras. Cela fait désormais trois mois pile-poil que l’ancien président du Congrès Micheletti squatte violemment le pouvoir suite à son Golpe de estado, et la Résistance compte bien faire entendre sa voix. Une journée de mobilisation sans précédent qui pourrait faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre.

[Lire la suite sur article11.]

 

Publié dans Amerique latine, LIBERTES, Solidarite | Pas de Commentaire »

Prison : « étranger, toi qui entre ici, abandonne tout espoir »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2009

Lu sur bakchich.info/

L’écho des cabanes / Catherine Charles

Prison :  

En prison, il ne fait pas bon être l’ami de Ferrara

29 septembre à 12h42

A l’heure où se joue le grand loto pénitentiaire des petites lois votées entre amis, des hommes continuent de mourir ou de crier en vain à l’aide, dans l’opacité des brumes pénitentiaires.

Loïc Delière fait partie de ceux là. Il y a deux jours, il a été jeté à l’isolement, coincé sous le mitard, avec pour tout vêtement un caleçon et comme pitance un repas qui lui est servi sans couvert. Comme on donnerait la gamelle à un chien. Jeté dans une cellule dont il a dû lessiver les murs tachés de sang et des matières non identifiables qui s’y trouvaient, pour espérer pouvoir y dormir. Une cellule flanquée d’un parquet éventré auquel il manque une latte sur deux dans cette vieille abbaye, anciennement baptisée « le cimetière des durs ». Tout un programme !

Comme le dit Dante dans son enfer : « étranger, toi qui entre ici, abandonne tout espoir ».

Bienvenue à Clairvaux !

[Lire la suitesur bakchich.info/]

Publié dans Justice, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Lait, légumes, fruits… Qui a intérêt à mettre les producteurs sur la paille ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2009

Envoyé par Nicole Dacosse

Des millions de litres de lait déversés dans les champs, des tonnes de légumes et de fruits jetés à la décharge : quel gâchis ! Voilà un spectacle désolant alors qu’en France des gens ne mangent pas à leur faim et se privent de ces produits. Images du désespoir de producteurs au bout du rouleau qui ont essayé d’alerter les pouvoirs publics sur leur situation et n’ont pas été entendus.

Le prix d’achat du lait aux producteurs est passé de 32,3 centimes en 2007 à 14,7 centimes en juin 2009 alors que le prix de revient est de 30 à 40 centimes le litre : les producteurs travaillent à perte !

Et pourtant les prix à la consommation  ne baissent pas ! Pourquoi ?

La baisse des cours a profité aux intermédiaires : les marges des industriels de la filière lait (Danone, Nestlé…) ont explosé passant de 39,2 % fin 2007 à 52,1 % en juin 2009. Celles des distributeurs (Auchan, Carrefour…) de 16, 7 % à 17, 1 % par litre vendu dans le commerce.

Les prix agricoles ont baissé de 13 % entre juin 2008 et juin 2009 : l’avons-nous constaté ? Sûrement pas !

Quelques exemples :

Le chou-fleur que nous payons 1, 50 euro est acheté 30, voire 15 centimes au producteur.

Au mois d’août, les pommes de terre primeur achetées 3 centimes le kilo étaient revendues 94 centimes.

Le veau acheté 1 euro la bête était revendu 21 euros le kilo.

Le désespoir des agriculteurs est à rapprocher de celui des salariés jetés de leur entreprise et prêts à des gestes extrêmes sur leur outil de travail et sur eux-mêmes tandis qu’à l’autre bout de la chaîne certains s’attribuent des primes équivalentes à plusieurs années de SMIC. Bel exemple du libéralisme et du capitalisme que les traités européens successifs ont mis en place contre l’avis de la majorité des citoyens.

**************************************

A lire sur : bastamag.net/

Comment l’Europe néo-libérale élimine les producteurs laitiers

Par Agnès Rousseaux (28 septembre 2009)

Lait, légumes, fruits... Qui a intérêt à mettre les producteurs sur la paille ? dans Agriculture refusons_braderlait-5f0f0

 

Des « fermes-usines à lait », produisant quatre fois plus que la moyenne nationale actuelle, avec des vaches gavées au soja, au maïs et aux compléments énergétiques. C’est le modèle que défend actuellement la Commission européenne. Un modèle anti-social et anti-écologique. En pleine crise du lait, des milliers de producteurs se mobilisent pour sauver leurs exploitations. Et tenter, peut-être, d’infléchir le scénario du pire.

[Lire la suite]

 

Les nouveaux seigneurs de l’industrie laitière

Par Ivan du Roy (28 septembre 2009)

Pendant que nombre de producteurs de lait ont bien du mal à boucler leurs fins de mois, quand ils ne sont pas déjà en faillite, quelques grands groupes industriels ou coopératifs se partagent le gâteau laitier et fromager. A qui appartiennent-ils ? Subissent-ils eux aussi les contrecoups de la crise du lait ? Contrairement aux apparences, le lait est un business qui rapporte gros. Pour une infime minorité.

[Lire la suite]

Publié dans Agriculture, EUROPE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Une engueulade salutaire…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2009

Publié sur : lesmotsontunsens.com/


Sarkozy Chabot France 2 reportage Sarkozy Faurecia taille vidéo Sarkozy / Chabot : Oeil pour oeil… sarkozy chabot reportage france2 video 5664


Sarkozy / Chabot : Oeil pour oeil...

Vengeance d’Arlette Chabot suite à l’altercation de mercredi dernier ou volonté de montrer son indépendance envers Nicolas Sarkozy ? Toujours est-il qu’hier, la rédaction de France 2 a tapé fort. Une engueulade qui tourne à l’électrochoc…

[Lire la suite sur lesmotsontunsens.com/]

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Au-delà des hommes et de la méthode, c’est la privatisation qui tue !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2009

N’oublions pas que c’est la privatisation des entreprises publiques avec comme objectif affiché l’augmentation des profits qui amène à leur tête ces « nettoyeurs » impitoyables qui utilisent le harcèlement pour virer plus facilement les salariés.(Relire les articles du 18 septembre)

N’oublions pas que ces patrons, pour la plupart, ont été « choisis » par Nicolas Sarkozy !

Suicides au travail : les députés PCF réclament la démission de Lombard

Les députés PCF ont réclamé mardi la démission du PDG de France Télécom, Didier Lombard, au lendemain du 24e suicide chez l’opérateur en 18 mois, demandant par ailleurs la création d’une commission d’enquête parlementaire.

« Après le nouveau suicide d’un salarié de France Télécom (…) le PDG et le directeur général doivent démissionner. Ces patrons qui vont jusqu’à parler de « mode du suicide » portent une lourde part de responsabilité dans la souffrance au travail source de tels drames », a déclaré le porte-parole des députés PCF, Roland Muzeau, dans un communiqué.

« Le management à coup d’évaluation individuelle, d’objectifs inatteignables, de mobilité forcée, voilà ce qui est en cause », a-t-il ajouté.

Selon le député des Hauts-de-Seine, une commission d’enquête parlementaire « s’impose tout autant » : « en se retirant de l’entreprise pour ne plus détenir que 23% du capital, l’État a largement contribué à ces drames humains ». « La commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale doit également être saisie en urgence du dossier ».

« Les mêmes maux provoquant les mêmes effets, la privatisation de La Poste conduirait à une concurrence tout aussi acharnée avec pour seul objectif les profits, au mépris total des salariés », a souligné Roland Muzeau.


Publié dans PCF, SOCIETE, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

24e suicide à France Télécom : « Il est inacceptable de mourir au travail, de mourir pour le travail. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2009

Olivier Mayer

24e suicide à France Télécom

Travail . Un salarié de cinquante et un ans a mis fin à ses jours, hier, en Haute-Savoie, en laissant une lettre qui accuse le climat au sein de son entreprise. Les syndicats demandent l’arrêt immédiat des restructurations.

Un homme de cinquante et un ans, employé de France Télécom, s’est suicidé hier matin en se jetant d’un pont sur l’autoroute A41 à Alby-sur-Chéran (Haute-Savoie). Dans sa voiture, il a laissé une lettre d’adieu à son épouse dans laquelle, selon la préfecture de Haute-Savoie, « il explique que c’est le climat au sein de son entreprise qui a rendu propice le passage à l’acte ». C’est le 24e suicide d’un employé de France Télécom depuis février 2008. Ce père de deux enfants travaillait dans le même département que le salarié de France Télécom qui, sous le nom de Dydo 5403, son numéro de code à France Télécom, avait adressé une « lettre ouverte au PDG », qu’avait publiée l’Humanité à sa une, le 15 septembre.

Les syndicats ont immédiatement réagi, dénonçant les conditions de travail dans la centrale d’appels téléphoniques d’Annecy-le-Vieux où il travaillait. « Il avait changé de poste, il y a quelques semaines, passant d’un service technique à ce poste d’accueil commercial », explique Lucien Hislaire, de la CGT des postes et télécommunications de la Haute-Savoie. Le syndicaliste dénonce le « climat délétère » existant dans ces services de France Télécom : « Un climat d’oppression qui règne depuis la privatisation : les restructurations en cascade, la valse des collègues et des services qui ne s’expliquent que par la recherche d’une rentabilité maximale. » Lucien Hislaire rappelle que son syndicat de Haute-Savoie dénonçait, « il y a juste un an, les 13 suicides en 2007 et 2008 chez France Télécom ».

 

Lire la suite… »

Publié dans Politique nationale, Souffrance au travail, Syndicats | Pas de Commentaire »

Les Français et la pauvreté : Enquête IPSOS / Secours Populaire

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2009

L’Humanité -25 septembre 2009

1026 euros par mois,

le seuil de pauvreté selon les Français

Une étude Ipsos pour le Secours Populaire montre que pour les Français, un salaire approchant le SMIC (1050 €) s’apparente à la pauvreté.

Réalisée par Ipsos pour le Secours Populaire auprès de 1 009 Français âgés de 15 et plus, cette troisième vague du baromètre de la pauvreté montre qu’avec la crise, la crainte de connaître une situation de pauvreté est devenue majoritaire.

Les Français sont désormais majoritaires à avoir fait l’expérience de l’imminence de la pauvreté…

En 2007, 45% des Français déclaraient qu’il leur était déjà arrivé, à un moment de leur vie, de penser qu’ils étaient sur le point de connaître une situation de pauvreté. En 2009, ils sont désormais 53%. Cette hausse de 8 points en 2 ans traduit les effets fortement anxiogènes de la crise et une multiplication des situations précaires notamment liée à la hausse du chômage. La proportion des Français qui dit avoir déjà connu « réellement » une situation de pauvreté reste quant à elle stable (30%). Elle est plus importante chez les femmes (32%) que chez les hommes (27%).

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

 

Lire le résumé de l’étude au format powerpoint :

Document PowerPoint - 993.5 ko

Publié dans PRECARITE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Privatisation de la poste : Sondage CSA / L’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 septembre 2009

 

affiche_votation.jpg

Privatisation de la poste : Sondage CSA / L'Humanité dans La Poste arton2751490


 


 

 Sondage réalisé

du 23 au 26 septembre

 

L’opinion des Français à l’égard du changement de statut de la Poste. L’intégralité du sondage publié dans l’Humanité du 29 septembre 2009.

 

Les résultats à lire en cliquant ci-dessous :

Document PDF - 431.3 ko

 

Publié dans La Poste, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

12345...13
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy