Hongrie : Face à la colère des étudiants, le gouvernement fait marche arrière…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 décembre 2012

 

Hongrie :

le gouvernement du conservateur Viktor Orban bousculé par les étudiants

 

Hongrie : Face à la colère des étudiants, le gouvernement fait marche arrière... dans Austerite hongrietudiantManifestation d’étudiants à Szeged, le 10 décembre 2012

Sous la pression des étudiants, le gouvernement

hongrois a fait marche arrière concernant sa réforme

de l’éducation supérieure, jugée élitiste,

mais les concessions du pouvoir risquent d’être

insuffisantes pour apaiser la colère des jeunes.

 

Depuis le 5 décembre date de la réforme de l’enseignement supérieur, qui prévoit l’introduction de frais

de scolarité et une réduction du nombre d’étudiants bénéficiant d’une aide de l’État, les étudiants hongrois

ne décolèrent pas. Les manifestations se sont alors succédées, prenant de l’ampleur, et touchant la plupart

les villes universitaires du pays.

« Orban avait promis le contraire, il avait déclaré que tout le monde avait le droit à l’éducation

supérieure gratuite » avant les élections de 2010, indique à l’AFP André Paloc, un leader du mouvement

des étudiants à l’Université Lorant Eötvös (ELTE) de Budapest. 

« Les nouvelles mesures du gouvernement ferment complètement les portes de l’ascenseur social« 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Austerite, Enseignement superieur, Hongrie | Pas de Commentaire »

La Hongrie de Viktor Orban protège-t-elle le nazi Laszlo Csatary?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 juillet 2012

 

Laszlo Csatary, photo du site du Sun

La Hongrie de Viktor Orban protège-t-elle le nazi Laszlo Csatary? dans Hongrie nazi-300x150La justice hongroise ne semble pas très pressée de se saisir

du dossier Laszlo Csatary, criminel de guerre nazi débusqué

dimanche par les journalistes anglais du Sun

sur des informations du centre Simon-Wiesenthal.

Ce n’est peut-être pas un hasard pour ce pays où la droite

nationaliste de Viktor Orban est au pouvoir.

Contacté par l’AFP, le Procureur adjoint de Budapest Jenö Varga s’est borné à déclarer ce lundi « étudier les informations

qui nous ont été transmises, notamment par la presse ». Il ne découvre pourtant pas l’affaire. Le Centre Simon-Wiesenthal,

du nom du célèbre chasseur de nazis, juif autrichien décédé en 2005, a transmis dès septembre 2011 les informations

dont il disposait sur cet ancien chef de la police dans le ghetto de Kosice (Kassa en hongrois, Kaschau en allemand),

situé aujourd’hui en Slovaquie, où 15.700 juifs avaient été pour certains assassinés et pour l’immense majorité déportés

vers le camp d’extermination nazi d’Auschwitz, en Pologne, pendant l’occupation par l’Allemagne nazie de ce qui était alors

la République de Tchécoslovaquie.

Informations transmises en septembre 2011

Efraïm Zuroff, directeur du centre Wiesenthal en Israël, explique même avoir envoyé la semaine dernière de nouvelles pièces

à conviction au Parquet de Budapest sur l’implication de Laszlo Csatary dans la déportation de juifs. Depuis, « rien ne s’est

passé et je suis très frustré, tempête Efraïm Zuroff. A l’âge de Csatary, la santé peut se dégrader d’un jour à l’autre. Il faut agir

rapidement. (…) Le temps qui passe ne diminue en rien sa culpabilité et la vieillesse ne doit pas constituer une protection

pour les auteurs de l’Holocauste ».

La France fait pression sur Budapest

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Lire également :

Fin de cavale pour le criminel nazi Laszlo Csatary

Le vrai visage du nouveau gouvernement hongrois

Tous les articles de l’Humanité sur Viktor Orban

 

http://www.dailymotion.com/video/xs6n5u

sur dailymotion.com

Par BFMTV

 

Publié dans Hongrie, INFOS, Israel | Pas de Commentaire »

Hongrie : Plongée dans la haine

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 janvier 2012

 

A ceux qui ont collé une étoile jaune sur ma boîte aux lettres

La culture de la haine règne dans la Hongrie de Viktor Orbán, s’inquiète Boris Kálnoky,

journaliste au quotidien allemand die Welt, d’origine magyare.

Le mot « juif » y est devenu une insulte.

09.01.2012 | Boris Kalnoky | Die Welt

[Lire la suite sur courrierinternational.com/]

 

Pour info :

Le Jobbik (« Les meilleurs » en hongrois) puise directement ses idées dans l’idéologie des années 30 et 40. Son modèle, c’est le «Parti des Croix fléchées » : pronazi, anti-communiste, antidémocrate, anti-libéral.

Le Jobbik lutte contre le « cosmopolitisme », responsable de tous les maux, contre l’Europe, contre les Juifs, contre les Roms. Il est pour le retour des valeurs chrétiennes, de la famille et de l’autorité. Très proche du programme du Fidesz de Viktor Orban qui a repris la plupart de ses idées. La même stratégie de récupération qui tente l’UMP chez nous.

 

http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2012/01/04/les-relations-ambigues-du-fn-et-du-jobbik/#xtor=RSS-32280322

 

Publié dans Hongrie | Pas de Commentaire »

Hongrie : Le peuple hongrois a besoin de notre soutien

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 janvier 2012

Hongrie : Le peuple hongrois a besoin de notre soutien  dans EUROPE humanite2010_logo2-300x82 14 janvier 2012 – Entretien réalisé par Fabien Perrier

 

« La défense des minorités hongroises n’est pas inscrite dans la Constitution »

 

attila-200x300 dans Hongrie

Entretien avec Attila Trasciatti, membre du Parti des travailleurs hongrois

et député européen au sein du groupe de la Gauche Unitaire Européenne.

Il revient sur les raisons qui ont poussé les Hongrois à descendre

dans la rue, avant tout économiques pour lui.

Et il explique pourquoi il faut rester solidaires avec les Hongrois.

 

Quelles sont les raisons de la mobilisation ?

Les Hongrois n’ont plus ce qu’ils avaient avant les élections :

je parle des libertés individuelles et collectives mais aussi de l’économie hongroise.

Orban s’en prend aux salaires, c’est ce qui a poussé les hongrois à se mobiliser.

 

Les premiers touchés ont été les fonctionnaires, policiers, pompiers  enseignants et les médecins. La politique économique

n’était pas menée dans l’intérêt de la population mais contre elle.

L’autre cause de la colère est la loi sur la liberté des médias qui a surtout mobilisé dans Budapest. C’est la première fois

depuis 1989 qu’il y a une censure sur les médias ; les télévisions et radios de gauche ont eu moins d’argent public. Ensuite,

il y a la modification de la Constitution. Nous sommes seulement la Hongrie et plus la République hongroise.

La défense des minorités hongroises n’est pas inscrite dans la Constitution. Au contraire, il est écrit que la Hongrie doit

continuer tout ce qui a été commencé pendant ses 1000 ans d’Histoire avec le Roi Étienne… Elle est anachronique.

C’est une Constitution basée sur la religion chrétienne.

Mais en même temps, elle veut réguler les lois du travail, celles sur les syndicats et les manifestations. Il ne sera plus possible

d’organiser librement une manifestation syndicale. Cette Constitution est comparable à celle de Horthy dans les années 30.

[Horthy est le dictateur de la Hongrie des années 30, allié des nazis et des fascistes italiens,ndlr]

Mais c’est surtout, la situation économique pousse à la mobilisation. Il y a maintenant 1,5 millions de personnes qui risquent

de perdre leur maison. Par exemple, si tu n’as pas payé l’électricité pendant 3 mois mais que la maison t’appartient,

ils peuvent la saisir. Les clochards seront envoyés en prison car il est illégal de vivre dans la rue. Mais ils n’ont pas la possibilité

de trouver un travail normal, de payer pour avoir un petit appartement.

Ce durcissement économique et politique semble fédérer. Comment Orban peut-il rester en place ?

[Lire la suite sur humanite.fr/]

 

12-01-12hd294_0 dans POLITIQUE

Retrouvez dans l’Humanité Dimanche de cette semaine un dossier complet sur :

La Hongrie, laboratoire d’une fascisation de l’Union Européenne ? A acheter en PDF.

Retrouvez également notre entretien avec Gaspard M. Tamas, chercheur à l’Institut

de philosophie de l’Académie hongroise des Sciences :

En Hongrie : « La République est dans la rue »

 

 A lire également :

Hongrie : mobilisation sans précédent contre la « dictature d’Orban »

Hongrie : un nouveau Horthy en herbe ?

 

Publié dans EUROPE, Hongrie, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Europe : les nouveaux habits du fascisme

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 janvier 2012

Lu sur : Europe : les nouveaux habits du fascisme dans EUROPE dazibaoueb_logo_7009 janvier 2012

publié par Marc L. (Webmaster)

 

Qu’est-ce que le fascisme ?

 

 

Paxton-206x300 dans HongrieAuteur : Edwy Plenel - Source : Médiapart.fr

L’Europe, la Hongrie et le fascisme d’aujourd’hui : l’alarme de Paxton

 

Membre de l’Union européenne depuis 2004, la Hongrie est dotée depuis

ce début d’année d’une nouvelle Constitution. Imposé par la droite extrême

du premier ministre Viktor Orban, ce texte liberticide est bien plus

qu’une régression démocratique. C’est une alarme pour tous les Européens

sur ce que serait un fascisme d’aujourd’hui, son nouveau credo

et ses nouveaux atours.

 

Démonstration par le détour d’un livre trop peu commenté de l’historien

américain Robert O. Paxton,Le Fascisme en action (Seuil, 2004).

Auteur notamment du célèbre La France de Vichy (Seuil, 1973), qui rappela

combien la majorité des élites françaises de 1940 avaient accompagné la Collaboration,

Robert O. Paxton (lire ici sa notice Wikipédia) publia cette étude, titrée The Anatomy of Fascism pour sa version

anglaise, dans le contexte particulier de l’après-11 Septembre et de la présidence de George W. Bush, marquée

par un crispation essentialiste, missionnaire et guerrière, de la nation américaine.

 

Tout le propos du livre est de répondre à cette question aussi complexe à éclairer qu’elle est simple à formuler :

«Qu’est-ce que le fascisme?».

Et, après y avoir répondu en revisitant les deux fascismes qui s’imposèrent, l’italien et l’allemand, de se demander

quelles formes prendrait un fascisme d’aujourd’hui.

[Lire la suite sur dazibaoueb.com/]

 

Publié dans EUROPE, Hongrie, IDEES - DEBATS - PHILO, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy