Le droit à l’IVG dans la Constitution, une proposition de Jean-Luc Mélenchon

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 janvier 2017

 

Le droit à l’IVG dans la Constitution :

l’idée s’invite dans la campagne présidentielle

 

L’Humanité – 18 janvier 2017

Captureivgmanif

 

  La proposition de Jean-Luc Mélenchon de graver

  dans le marbre cette conquête obtenue de hautes

  et longues luttes permettrait de renforcer la digue

  contre les conservateurs et réactionnaires prêts

  à la fissurer jusqu’à sa destruction.

  Les loups sortent leurs griffes, de plus en plus voyantes,

  pour mieux porter le coup à une conquête qui a mis

  des décennies avant de devenir force de loi, le 17 janvier 1975.

  Depuis quarante-deux ans, les conservateurs, réactionnaires

  et autres intégristes religieux mènent inlassablement campagne

  contre ce droit à l’avortement chèrement acquis.

 

 

Une campagne sourde ou bruyante, selon le contexte politique plus ou moins favorable à l’émancipation humaine.

Mais une campagne constante, acharnée, tant la loi Veil les obsède. À quelques mois d’échéances électorales

cruciales pour le pays, ces voix revanchardes redoublent de propos pour bien ancrer dans les esprits la nécessité

de remettre en cause, de façon sournoise, cette loi.

[Lire la suite sur humanite.fr]

A lire également :

♦  IVG : le double langage du camp Fillon

 

Capture.PNGIVGFillon  (Capture d’image)

 

  A voir dans l’article :

  Pour Francois Fillon, l’avortement,

  c’est avant tout une question de (mauvaise) foi

 

 

♦  Anti-IVG.  La nouvelle arme, le numérique

♦  Des cintres et des affiches en faveur du droit à l’avortement accrochées dans les rues de Paris

 

“N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique

ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question.

Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes

votre vie durant” – Simone de Beauvoir

Publié dans avortement, Droits des femmes, France, Jean-Luc Melenchon, Présidentielle 2017, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Pour le ministre des Finances allemand, la démocratie en France est un obstacle !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 avril 2015

 

Pour Schäuble, la démocratie en France est un obstacle

Julia Hamlaoui – L’Humanité – 20 avril 2015
*
Austérité
*
wolfgang-schauble


  « La France serait contente que quelqu’un force

  le Parlement, mais c’est difficile, c’est la démocratie. »

  La déclaration du ministre des Finances allemand

  Wolfgang Schäuble, lors d’un débat à Washington

  en fin de semaine dernière, a fait écho dans l’Hexagone

pendant le week-end. Si du côté du gouvernement on a joué les offusqués : « L’Allemagne n’a en aucun cas

d’ordre à donner à la France », a réagi le ministre des Finances. « Ces propos ne sont pas prononcés

au hasard, a jugé le PCF. Ils vont de paire avec le programme de réformes présenté cette semaine

devant la Commission européenne, prévoyant un plan d’austérité de 4 milliards d’euros et

une nouvelle loi de déréglementation du droit du travail. »

« Le bourreau de la Grèce et de l’Espagne voudrait étendre à la France ses remèdes mortels.

Voilà à quel abaissement nous mènent la faiblesse et le suivisme », dénonce également Jean-Luc

Mélenchon, du Parti de gauche, qui souhaite voir ledit ministre présenter des excuses.

 

Propos de Wolfgang Schauble : Grèce-France, même combat (PCF)

Publié dans Allemagne, Jean-Luc Melenchon, PCF, POLITIQUE | 1 Commentaire »

Européennes : le Front de gauche « plus que jamais déterminé »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2014

 

Européennes :

le Front de gauche « plus que jamais déterminé »

 

Réaction de Pierre Laurent

http://www.dailymotion.com/video/x1wpy7z

sur dailymotion

Les responsables du Front de gauche tirent les leçons des résultats. L’inquiétude transparaît forcément, l’émotion parfois, mais toujours la détermination à reprendre le travail, à élargir à gauche le front anti-austérité. (Vidéo).

« Les résultats de ce soir sont une alerte très grave pour tous les démocrates. Il y a une cause européenne et une cause nationale », a analysé Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste. Parmi les sombres résultats de ces élections, le Front de gauche s’est simplement stabilisé. Une déception puisque les ambitions étaient autres, mais le Front de gauche reste la seule formation de gauche à ne pas chuter, même si, malgré un score identique à celui de 2009, le groupe perd un député. Le Front de gauche compte désormais trois élus, tous eurodéputés sortants : Marie-Christine Vergiat, Patrick Le Hyaric et Jean-Luc MélenchonYounous Omarjee, qui a obtenu 23,29% des suffrages à la Réunion, rejoint également le groupe parlementaire de la GUE. 

Lors d’une réunion de la coordination du parti ce lundi, le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, « a insisté sur la nécessité et la volonté de multiplier les contacts tous azimuts dans les prochains jours auprès de celles et ceux qui ne se retrouvent pas dans la politique du gouvernement ».  »On souhaite vraiment ce processus de dialogue et de travail » avec « l’ensemble des forces de gauche », « les socialistes, les écologistes » , « les féministes, les acteurs du monde social », a-t-il ajouté en précisant qu’il fallait « discuter des formes que cela peut prendre ». Le PCF va proposer à ses partenaires du Front de gauche de « se retrouver lundi prochain pour tirer ensemble les conséquences des européennes et de la dernière séquence électorale et se fixer des objectifs politiques ».

Après avoir analysé les résultats, Pierre Laurent s’est dit déterminé à refonder une dynamique Front de gauche. « Nous sommes plus que jamais déterminés à poursuivre notre  voie avec le Front de gauche. Nous sommes même prêts à passer à une nouvelle étape (…) à élargir notre front, à nous adresser à toutes ces femmes et ces hommes pour reconstruire une alternative à gauche. Et cela à l’évidence ne pourra pas se faire dans les pas d’une politique menée par François Hollande et Manuel Valls, qui conduit au désastre constaté ce soir. «  

Au cours de cette conférence de presse, le co-président du PG Jean-Luc Mélenchon a laissé court à son émotion. « D’aucuns ont réussi à faire croire que c’étaient les immigrés, que c’étaient les mœurs, que c’était la nature du mariage qui posait problème dans ce pays. Si bien qu’en France, comme dans de nombreux autres pays d’Europe, c’est une vague brune qui se lève. (…) De toutes les fautes innombrables faites par l’équipe à l’Élysée, le crime le plus impardonnable est de nous avoir volé nos mots. Si bien que la gauche est à son plus bas niveau depuis je ne sais pas combien de temps. « 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Elections europeennes, France, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Procès des faux tracts du FN : délibéré le 3 avril

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 février 2014

 

Procès des faux tracts : jugement le 3 avril prochain

 

Marine-Le-Pen-Aveux

 

  Le Tribunal de Grande Instance de Béthune a différé

  ce jeudi  son jugement au 3 avril prochain après avoir

  entendu toutes les parties sur le fond dans l’affaire

  des faux tracts lors des législatives 2012,

  opposant Jean-Luc Mélenchon à Marine Le Pen.

 

Le but avoué de Raquel Garrido, avocate de Jean-Luc Mélenchon, est d’obtenir « l’inéligibilité » de Marine Le Pen.

La seule manière, selon elle, d’empêcher le Front national de continuer ces pratiques.

L’accusée, comme à chaque séance, n’était pas présente. Son avocat, Wallerant de Saint-Just, a à nouveau

débuté le procès par une tentative de report. Notamment pour des raisons étranges :

CapturePG

Le TGI de Béthune en a décidé autrement, estimant que cette affaire des faux tracts serait bien jugé ce jeudi,

sur le fond. La stratégie de défense de Marine Le Pen devenait alors assez simple. Premier argument :

ce tract n’est pas attribuable directement à sa cliente : « Madame Le Pen n’est pas auteure de ces infractions.

Vous n’en apportez aucunement la preuve » lance Wallerant de Saint-Just. Problème, l’avocat se heurte

aux déclarations de sa propre cliente, qui les avait revendiqués par deux fois : « J’ai envoyé mes 100 militants,

j’assume ce coup de communication ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

de Jean-Luc Mélenchon…

Publié dans F-Haine, France, Jean-Luc Melenchon, Justice, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Municipales : le PCF et le PG dépassent leurs désaccords

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 janvier 2014

 

Alternative

Municipales, le PCF et le PG dépassent leurs désaccords

 

front-de-gauche1

Réunion PCF-PG vendredi dernier à Paris

  Après des mois de crise due aux différences

  stratégiques sur les municipales, le Parti communiste

  français et le Parti de gauche veulent aller de l’avant.

 

 

Après des mois de polémique, le Front de gauche est en passe de dépasser, sans les effacer, les divergences entre le PCF et le Parti de gauche (PG) quant à la stratégie des uns et des autres pour les élections municipales.

« Rassembler »

Pour le PCF, il s’agit, sans en rabattre sur la condamnation de la politique de François Hollande et les mobilisations nécessaires pour ouvrir une alternative, de «rassembler les forces de gauche pour mettre en œuvre, au plan local, des politiques utiles aux populations», comme l’a rappelé, samedi soir, sur France 2, Pierre 
Laurent, secrétaire national, dans l’émission On n’est pas couché de Laurent Ruquier.

Dans certains cas, cela peut se faire avec le PS, le plus emblématique de ces cas étant Paris, dans d’autres non, comme à Marseille. Une position qui s’est trouvée confortée au sein du Front de gauche, Christian Picquet, dont le parti de la Gauche unitaire vient de rejoindre la liste Hidalgo (PS) à Paris, déclarant sur son blog : «Dans toutes les communes où cela est possible, le Front de gauche doit s’adresser aux autres forces de gauche afin de confronter les projets et chercher les alliances qui dès le premier tour permettront de donner force à un éventuel projet commun.»

Volonté d’apaisement.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Elections municipales, France, Front de Gauche, Gauche unitaire, Jean-Luc Melenchon, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Mélenchon parti de la Gauche Européenne (Regards)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 décembre 2013

 

Mélenchon parti de la Gauche Européenne

 

Union-fait-la-forcePar Guillaume Liégard| 16 décembre 2013

 Il y a des jours, franchement, où la moutarde vous monte au nez.

 Et bien c’est mon cas. Depuis mercredi 11 décembre, je suivais

 les travaux du congrès du Parti de la Gauche Européenne réuni

 à Madrid. Créé en 2004 à Rome, le PGE regroupe des partis

 communistes, socialistes ou Rouge et Vert d’une vingtaine de pays

 européens. Et dans l’ensemble je trouvais que cela se passait bien,

très bien même.

 

D’abord parce que le congrès a décidé de choisir Alexis Tsipras comme candidat à la présidence de la Commission européenne. C’est un signal fort, celui de la résistance sans concessions aux politiques d’austérités. C’est aussi un encouragement à nos amis grecs qui peuvent demain porter au pouvoir, avec Syriza, un parti qui n’entend pas se plier aux diktats de la troïka.

Ensuite le dimanche 15 décembre, la motion [1] sur l’écosocialisme portée par cinq organisations [2] a été adoptée avec 48% de votes pour et 43% de votes contre. Au regard des traditions productivistes de bon nombre de partis communistes, ce résultat représente une petite surprise et c’est une belle victoire, notamment pour le PG qui a fait de l’écosocialisme, le cœur de son projet politique. Il faut souligner que les partis à l’initiative de ce texte ont la particularité d’être des formations relativement récentes et, à l’exception du PG, elles sont le regroupement de plusieurs forces politiques d’histoires différentes.

Évidemment, tout cela était trop simple et le congrès devait aussi élire le président du PGE. Dans son intervention à la tribune, Martine Billard co-présidente du PG a mis en avant « le refus d’une image brouillée » pour annoncer que la délégation du PG voterait contre la candidature de Pierre Laurent. Jusque là rien de bien nouveau sous le soleil, la divergence politique est connue, sa traduction par un vote de défiance était logique et attendue. Mais après la réélection de Pierre Laurent à la tête du PGE, le Parti de Gauche dans un communiqué a annoncé qu’il suspendait sa participation au PGE (…)

[Lire la suite sur regards.fr]

Lire également : Front de gauche : il est encore temps

 

Publié dans Jean-Luc Melenchon, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Y-a t-il de la tension entre Jean-Luc Mélenchon et le Parti communiste ? (Andrée Oger)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 octobre 2013

 

Y-a t-il de la tension entre Jean-Luc Mélenchon et le Parti communiste ?

 

Y-a t-il de la tension entre Jean-Luc Mélenchon et le Parti communiste ? (Andrée Oger) dans Front de Gauche melenchonlaurent-300x168

 

par Andrée OGER, conseillère générale communiste

Municipales 2014, vote du Budget au Parlement :

serait-ce la guerre entre Mélenchon

et les communistes ?

 

 

Quelques phrases un peu dures de Jean-Luc Mélenchon sur les prochaines élections municipales ou le vote

du Budget 2014 ont permis à la presse de trouver un moyen de parler négativement du Front de Gauche.

Y-a t-il du vrai là-dedans ?

Courte Histoire du jeune Front de Gauche

Lorsqu’on se penche sur le Front de Gauche, il faut avoir à l’esprit la jeunesse de ce rassemblement lancé fin 2008

par le Parti communiste pour rassembler ceux qui, à gauche, ne se satisfaisaient d’un certain fatalisme alors que

le système capitaliste connaissait la pire crise de son Histoire.

Après 5 ans d’existence, le Front de Gauche a su se faire connaître. Son plus beau fait d’armes reste la campagne

présidentielle d’avril 2012 et les 4 millions de voix recueillies par son candidat, en l’occurrence Jean-Luc Mélenchon.

11,10 % des électeurs ont ainsi choisi l’alternative à gauche à une sociale-démocratie engluée dans sa dérive libérale.

Un exploit !

Force est de reconnaître les qualités de Jean-Luc Mélenchon, sa vivacité d’esprit, sa répartie, ses qualités de tribun !

Mais, le Front de Gauche ne se résume pas à un homme, fusse-t-il Jean-Luc Mélenchon!

Le Front de Gauche, c’est tout à la fois un rassemblement de partis politiques autonomes

et un mouvement qui a vocation à rassembler largement les travailleurs, les militants sociaux

et politiques.

Aujourd’hui comme en 2008, la force principale du Front de Gauche reste le Parti communiste, à la fois en termes

de puissance d’organisation, en termes d’élus, nationaux et locaux, et en termes de militants. Le PCF, c’est

aujourd’hui 130 000 adhérents quand la deuxième grosse composante du Front de Gauche, le Parti de Gauche

de Jean-Luc Mélenchon, ne revendique « que » 12 000 adhérents, à peine 10 % des chiffres communistes !

Cela se sent sur le terrain : les communistes collent Front de Gauche, distribuent Front de Gauche et organisent

des réunions Front de Gauche. Souvent seuls.

Se fâcher avec les communistes serait une stratégie suicidaire pour Jean-Luc Mélenchon et pour le Front de Gauche !

Alors, pourquoi ses propos acerbes de Jean-Luc Mélenchon à destination de ses alliés communistes ?

Peut-être faut-il mettre ça sur le compte de débats au sein de la gauche combative ?

D’analyses divergentes ?…

Le Front de Gauche n’est pas une armée au service d’un seul homme, d’un tribun. C’est, on l’a vu, la somme

de forces politiques à l’Histoire différente et de citoyens de tous horizons. Forcément, cela crée des débats,

parfois des disputes ! 

Lire la suite

 

Publié dans Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, Parti de gauche, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Les évolutions du vote pour le Front de gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 août 2013

 

GAUCHE

Électorat à la loupe.

     Les évolutions du vote pour le Front de gauche

 

Les évolutions du vote pour le Front de gauche dans France fetef

Dans une note détaillée, l’institut de sondages

CSA pointe un vote Front de gauche toujours

ancré sur les terres historiques du PCF,

mais aussi en voie d’élargissement, 
avec un socle

électoral qui s’accroît.

 

*

Une nouvelle phase s’ouvre dans la géographie du vote Front de gauche. Se livrant à une étude fine

des scrutins nationaux depuis 2007, Yves-Marie Cann, politologue et directeur adjoint du pôle opinion

de l’institut CSA, relève un élargissement récent du socle électoral de la coalition.

« À l’issue des élections européennes de juin 2009, la géographie du vote Front de gauche présente

de nombreuses similitudes avec celle du Parti communiste, écrit le politologue, tant les zones de force

semblent se superposer quasiment parfaitement. À son origine, la dynamique électorale du Front

de gauche s’appuie, en effet, sur les bastions historiques du Parti communiste. »

Le premier tour de la présidentielle de 2012 témoigne d’un renouvellement en apparence assez limité,

avec une carte électorale qui « démontre que le Front de gauche prend à nouveau appui, au moins

en partie, sur sa capacité à mobiliser sur des territoires déjà empreints d’une tradition de vote en faveur

du Parti communiste et de ses représentants ». Tout en témoignant d’une « capacité à emporter

sur son nom une partie de l’électorat socialiste ».

À ce phénomène s’ajoute une nouveauté, « un processus d’autonomisation des votes par rapport

aux terres communistes », note Yves-Marie Cann. Entre 2009 et 2012, « le candidat du Front de gauche

est ainsi parvenu à élargir son socle électoral, en particulier dans le quart nord-ouest du pays.

C’est notamment le cas en Loire-Atlantique et dans le Finistère. L’ouest du Maine-et-Loire ainsi que le nord

de la Vendée n’échappent pas à ce phénomène. Les gains de voix apparaissent en revanche beaucoup

plus limités dans le Trégor et le centre Bretagne, historiquement plus favorables au PCF. » Des gains

qui pourraient s’expliquer en partie par le poids de l’emploi public dans ces territoires, comme celui

de l’emploi industriel.

Mais plus au sud, où le Front de gauche enregistre fréquemment ses meilleurs scores, l’élargissement

de la base électorale se vérifie lui aussi. Singulièrement « sur les terres à dominante socialiste

de la Haute-Garonne, du Lot et de l’Ardèche ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Municipales 2014 : Le débat se poursuit au sein du Front de gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2013

 

Mélenchon fait du pied aux Verts pour les municipales 2014

 

Municipales 2014 : Le débat se poursuit au sein du Front de gauche dans Europe Ecologie les Verts eelv_3

Jean-Luc Mélenchon, co-président du PG,

s’est prononcé en faveur d’alliances

avec les écologistes, sans les socialistes,

aux élections municipales de 2014

dans plusieurs villes.

 

 

Pierre Laurent de son côté a réaffirmé l’idée de listes d’union de la gauche dès le premier tour,

selon les projets locaux.

Le débat stratégique se poursuit, au sein du Front de gauche, quant à l’attitude à adopter au premier

tour des municipales de 2014. Le parti de gauche reste partisan de listes autonomes Front de gauche

systématiques, là où c’est possible, dès le premier tour. Et c’est dans cette logique que Jean-Luc

Mélenchon a fait du pied sur France 2 aux Verts qui souhaiteraient faire liste commune avec le Front

de gauche.

« Je pense que nous pouvons dès le premier tour faire des listes avec des écologistes dans de très

nombreuses villes ». « J’espère voir ça se réaliser parce que les élections municipales sont des élections

locales mais elles peuvent avoir un impact national donc nous pourrions, à travers les élections municipales,

commencer à construire cette majorité alternative que j’appelle de mes vœux », a expliqué le co-président

du PG.  

j-l-melenchon Eva Joly dans France

Jean-Luc Mélenchon rebondit sur la tension forte

entre Verts et socialistes au sein du gouvernement

après les critiques adressées par les deux ministres

EELV et par Eva Joly au ministre de l’Intérieur,

Manuel Valls, pour ses propos sur la politique

migratoire.

Ce matin encore, l’ancienne candidate EELV à la présidentielle jugeait dans Le Parisien que Valls

« marche sur la corde raide du populisme » et l’accusait de « funambulisme idéologique ».

 

pl_3 municipales 2014 dans Front de GaucheSi le candidat du Front de gauche à la présidentielle de 2012 exclut toute alliance

avec le Parti socialiste dès le premier tour, le secrétaire national du PCF,

Pierre Laurent, réaffirme une autre stratégie.

« L’objectif doit rester de faire élire des majorités de gauche en rassemblant

communistes, Front de gauche, écologistes, socialistes et forces citoyennes

pour empêcher droite et extrême droite de conquérir des villes », a-t-il expliqué

dans un entretien publié ce jeudi dans Libération.

 

« Nous savons que ces majorités seront traversées par des débats, c’est pourquoi cette construction

d’alliances au premier ou au second tour doit passer par des projets locaux et de la place pour les élus PCF

et Front de gauche. « 

Une différence de vue au Front de gauche qui n’est pas dramatisée. L’accord pour proposer une  alternative

aux politiques d’austérité est bien plus fort, et cela devrait se vérifier aux Européennes. Les débats au sein

du Front de gauche sur les élections municipales se poursuivront lors des universités d’été et à la Fête

de l’Humanité.

Publié dans Europe Ecologie les Verts, France, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Unité de la gauche : Olivier Dartigolles (PCF) répond à Pierre Assouline (PS) et lui propose un débat

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 août 2013

 

Unité de la gauche, le PCF invite le PS à débattre

 

Unité de la gauche : Olivier Dartigolles (PCF) répond à Pierre Assouline (PS) et lui propose un débat dans France dartigollesBousculé par Jean-Luc Mélenchon ce week-end

dans une interview accordée au JDD, le PS,

par la voix d’Assouline, accuse le co-pérsident du PG

de chercher à empêcher l’unité de la gauche

et enjoint le PCF à se dissocier de l’ancien candidat

du Front de gauche.

Olivier Dartigolles lui répond par un appel au débat

« Pour la première fois, un gouvernement qui se dit de gauche va faire reculer une conquête sociale.

C’est un drame » rapportait Jean-Luc Mélenchon au JDD à propos de la réforme des retraites à venir.

Un rappel cruel à la réalité qui n’a guère plus au PS, qui accuse en retour l’ancien candidat du Front

de gauche à la présidentielle de n’avoir d’ennemi qu’à gauche. « Ses rentrées politiques et ses tentatives

de rebond se suivent et se ressemblent : haro sur les socialistes, avec un style et des mots

qui ne fracassent rien d’autre que le débat démocratique. » dénonce Pierre Assouline, porte parole

du Parti socialiste en réponse. En accusant le PG de chercher à empêcher l’unité de la gauche, le PS

appelle le PCF à se désolidariser « de ces propos et de ces outrances. »

Mélenchon s’en prend également à Manuel Valls qui a selon lui « pollué une partie de l’été avec la question

du voile. […] En plus il se permet de gourmander publiquement la ministre de la Justice et de la repeindre

en laxiste. C’est incroyable : il en est à défendre la politique de sécurité de Nicolas Sarkozy ! ».

Et n’en déplaise à Assouline, Olivier Dartigolles du PCF lui répond en jugeant que « les sujets traités

par Manuel Valls au cours des dernières semaines ne font pas partie de ces urgences. L’activisme estival

du ministre de l’intérieur ne doit pas nous détourner de l’essentiel : l’emploi, les salaires et le pouvoir

d’achat, les retraites. » Il rappelle que « depuis la victoire de la gauche, rassemblée au second tour

de l’élection présidentielle après 10 années avec la droite aux affaires, nous ne cessons d’appeler

à une politique de gauche pour le changement ». « Je me rends, pour le PCF, à l’Université d’été du PS

qui se tiendra le week-end prochain à La Rochelle. David Assouline accepterait-il d’en débattre

à cette occasion ? »

Source : humanite.fr


Publié dans France, Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, PCF, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

12345...19
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy