Manifestation du 1er mai 2015 : « Pour un autre projet social ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 mai 2015

 

Manifestation unitaire du 1er mai 2015

Image de prévisualisation YouTube

MyCGTsur youtube

La pluie qui tombait sur la France n’aura pas découragé les manifestants à participer aux nombreuses initiatives, très souvent unitaires, organisées, le vendredi 1er mai 2015.

A travers tout le territoire, 301 initiatives ont rassemblé plus de 110 000 manifestants pour exiger un autre projet social.

 

 

humanite.fr

Un premier mai pour planter l’idée d’augmenter les salaires

 

Laurence Mauriaucourt – 1er mai

 

Capture1ermai2015Paris

 

  Augmenter les salaires, embaucher

  pour enfin partager mieux les richesses

  et enrayer toutes les formes de pénibilité

  imposée aux salariés, tels étaient

  les préoccupations du cortège parisien

  ce vendredi 1er mai.

 

 

Malgré le pont, la pluie et les récentes mobilisations, il y avait fierté à être présent sur le pavé à l’occasion

de cette journée internationale des droits des travailleurs à l’appel de la CGT, de la FSU, de l’UNSA

et de Solidaires de la place de la République à celle de la Nation.

La CGT, qui formait le gros du cortège, ne s’y est pas trompée plaçant « la réussite » de « cette journée de lutte »

sous le signe de l’engagement réitéré contre « la loi Macron » et pour « l’augmentation des salaires et des pensions,

la création d’emplois qualifiés ». Des propos que chacun des manifestants avec qui nous avons échangé porte

sans équivoque.

Pour exiger une autre politique, « un autre projet social », le syndicat dirigé par Philippe Martinez avance

la proposition de lancer « un plan d’investissement pour une vraie relance économique, la promotion des services

publics, une autre répartition des richesses et une protection sociale de haut niveau ».

Soit « autant de revendications auxquelles les projets gouvernementaux et patronaux comme le Pacte de

compétitivité, la loi Macron, le projet de loi sur le dialogue social ou le projet de loi Santé tournent le dos :… »

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Gérard Filoche : « A la fin, ce sont les militants qui gagnent »

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Gérard Filoche, membre du bureau national du PS mais également syndicaliste, est très vite monté en puissance contre le projet de loi Macron.

Si les salariés connaissaient les 106 articles de la loi Macron, ils seraient par millions à cette grande manifestation du 1er mai 2015 souligne t-il.

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Marie George Buffet, députée PCF de la Seine Saint-Denis s’est associée à la grande manifestation de ce 1er mai 2015.

Elle nous livre son jugement de la politique gouvernementale et assure qu’il est temps d’obtenir des propositions alternatives et une autre politique de gauche.

*

Dans son édition de lundi, l’Humanité reviendra en détail sur les motivations des manifestants issus d’entreprises en lutte dans diverses régions de France.

Publié dans CGT, ECONOMIE, France, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires, UNEF, UNSA | Pas de Commentaire »

15 mai : journée de mobilisations unitaire dans la Fonction publique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 mai 2014

 

Pour les salaires, l’emploi, les missions publiques, contre l’austérité

 

CaptureCGT15mai   Cliquer sur l’image pour lire le tract unitaire

  Face à l’absence de négociations salariales dans la fonction publique

  et la dégradation de l’emploi public, cinq millions de fonctionnaires sont

  appelés à se rassembler, à manifester, le 15 mai prochain, à l’appel de sept

  organisations syndicales (CGT, CFDT, CFTC, FSU, Solidaires, Unsa, FA-FP).

  Concernant la politique salariale, les syndicats de fonctionnaires dénoncent

  le blocage de la valeur du point d’indice, le ralentissement des avancements,

  stagnation des grilles[ indiciaires.

  « La politique salariale privilégie l’individualisation des rémunérations

  au détriment du dispositif collectif. La part des primes et indemnités augmente

  par rapport au traitement de base ».

Sur le volet de l’emploi, ils dénoncent « la précarisation de l’emploi public et la multiplication des emplois à temps

incomplet ».

« Pour tous et partout sur le territoire », les organisations syndicales réclament « des services publics efficaces

qui répondent aux besoins d’aujourd’hui et qui anticipent ceux de demain. »

Publié dans Austerite, CFDT, CFTC, CGT, ECONOMIE, Emplois, Fonction publique, France, FSU, Liberalisme, Luttes, Salaires, SERVICES PUBLICS, SOCIAL, Solidaires, Syndicats, UNSA | Pas de Commentaire »

Fonction publique : journée nationale d’action le 15 mai

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 avril 2014

 

Fonction publique : journée nationale d’action le 15 mai

fonction publique

Les organisations syndicales CFDT – CGT – CFTC – FSU – SOLIDAIRES – UNSA- FA-FP, dénoncent une nouvelle fois, l’absence de négociations salariales dans la Fonction publique et la dégradation de la qualité de l’emploi public.

La politique d’austérité salariale menée par le gouvernement à l’égard des agents publics aboutit à une baisse incessante de leur pouvoir d’achat. Pourtant son amélioration est un objectif affiché du nouveau gouvernement.

Le contentieux salarial s’accumule et la poursuite du gel du point d’indice est inacceptable !

Les agents de la fonction publique jouent un rôle déterminant dans notre société. La qualité des services rendus aux usagers est leur préoccupation majeure.

La reconnaissance de leur travail ne peut donc plus attendre.

Le gouvernement doit ouvrir sans délai de réelles négociations sur les rémunérations et garantir des emplois publics de qualité correspondant aux besoins.

Les organisations syndicales exigent une revalorisation immédiate du point d’indice, la refonte de la grille indiciaire permettant la revalorisation de tous les métiers et des mesures de rattrapage.

Elles appellent les agents des trois versants de la Fonction publique à une journée nationale d’action et de mobilisation le 15 mai prochain, journée qui pourra prendre des formes diversifiées (rassemblements, manifestations, grèves, arrêts de travail…).

Paris, le 08 avril 2014

 

Publié dans CFDT, CFTC, CGT, Fonction publique, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires, UNSA | Pas de Commentaire »

Pacte de responsabilité : des exigences communes pour laCGT, la CFDT, la FSU et l’Unsa

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 janvier 2014

 

Pacte de responsabilité : les exigences des syndicats

 

lepaon1401Thierry Lepaon, à Matignon, en novembre dernier

 Quatre syndicats, la CGT, la CFDT, la FSU et l’Unsa,

 se sont accordés mardi sur des revendications communes

 notamment sur l’emploi, réclamant la « conditionnalité »

 des aides aux entreprises, et porteront ces demandes

 lors du débat sur le « pacte de responsabilité » proposé par François Hollande.

Dans une déclaration signée par leurs numéros un, les quatre organisations affirment qu’elles « porteront

ces revendications et objectifs communs lors des discussions qui se dérouleront dans le cadre du pacte

de responsabilité ».

Le texte a été publié peu avant la conférence de presse du président François Hollande qui devrait préciser

le contenu de ce pacte, axé sur une baisse de charges contre des embauches. Les quatre centrales revendiquent

« une plus grande clarté et une plus grande cohérence dans le financement et les aides apportés aux entreprises

pour soutenir l’investissement et l’emploi ». Elles réclament également « la généralisation de la conditionnalité

des aides et exonérations fiscales aux entreprises à la mise en œuvre d’objectifs d’investissement économique

et d’investissements sociaux » portant sur « la création d’emplois, la qualification des salariés, des politiques

salariales dynamiques ».

Les quatre centrales demandent, par ailleurs, l’ouverture d’une « négociation interprofessionnelle pour relancer

une dynamique en faveur de l’emploi des jeunes et de l’emploi des seniors » et demandent un « bilan » des dispositifs

déjà en vigueur en faveur des jeunes.

En matière de rémunération, « en articulation avec leur exigence de conditionnalité des aides aux entreprises »,

elles demandent « l’ouverture » de négociations dans des branches « qui n’ont pas négocié et abouti sur ce sujet

depuis moins de 5 ans ». Les objectifs seraient « la reconnaissance de la qualification des salariés, la résorption

des inégalités salariales, notamment entre les femmes et les hommes ». Sur le plan fiscal, elles estiment

« indispensable de réhabiliter l’impôt » et préconisent un « nouveau barème de l’impôt sur le revenu », une « évaluation

des niches fiscales », une « réforme de la fiscalité locale », une « véritable fiscalité écologique », et le « renforcement

des moyens de lutte contre la fraude et l’évasion fiscale ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire aussi :

Publié dans CFDT, CGT, ECONOMIE, Emplois, F. Hollande, France, FSU, Politique fiscale, Pouvoir d'achat, Salaires, SOCIAL, Syndicats, UNSA | Pas de Commentaire »

SNCF : Journée nationale d’action le 12 décembre 2013

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 novembre 2013

 

Réforme ferroviaire :

quatre syndicats appellent à la grève le 12 décembre

 

greves-sncf

 

La CGT, l’Unsa, Sud-Rail et FiRST, hostiles au projet de réforme

ferroviaire, accusent la SNCF « de tenter de mettre en œuvre

la réforme » avant le débat prévu au Parlement au premier

semestre 2014.

 

 

« Les présidents de la SNCF et de RFF mettent en œuvre la réforme avant la réforme, c’est insupportable, ils ne doivent pas s’affranchir du débat démocratique », a expliqué à l’AFP Gilbert Garrel, secrétaire général de la fédération CGT-cheminots. Selon les syndicats, les plans « Excellence 2020 » à la SNCF et « Réseau 2020″ à RFF sont des « tentatives de mettre en oeuvre la réforme » en « s’attaquant aux métiers, à la sécurité et aux conditions de travail des cheminots ». Les syndicats estiment en outre que le projet de réforme est « non financé ». « Le financement du projet se fera sur le dos des cheminots » par la recherche de gains de productivité qui « dégradera les conditions sociales et de travail des cheminots », avance Gilbert Garrel.

[...]

Le préavis déposé par la CGT, l’Unsa et Sud-Rail, rejoints par FiRST, court du mercredi 11 décembre à 19 heures au vendredi 13 décembre à 8 heures.

[Article complet sur humanite.fr]

Lire aussi :

Publié dans CGT, France, Luttes, Sud-Rail, Syndicats, Transports - SNCF, UNSA | Pas de Commentaire »

14 novembre : Communiqué commun des organisations syndicales régionales Nord Pas-de-Calais

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 novembre 2012

Reçu par courriel

 

Communiqué commun des organisations syndicales régionales Nord Pas-de-Calais

CFDT – CGT – FSU – SOLIDAIRES – UNSA

*

Le 14 novembre sera une journée d’action à l’appel de la Confédération Européenne des syndicats pour l’emploi et la solidarité en Europe.

Avec l’ensemble du syndicalisme européen, les organisations syndicales régionales du Nord Pas de Calais expriment leur ferme opposition aux mesures d’austérité qui font plonger l’Europe dans la stagnation économique, voire la récession.

Ces mesures, loin de rétablir la confiance, ne font qu’aggraver les déséquilibres et créer des injustices. Elles mettent à mal le modèle social européen par ailleurs mis en cause par la concurrence et parfois le dumping dans les domaines de la fiscalité, du coût du travail et des conditions sociales.

En France, c’est un nombre de chômeurs qui ne cesse de croître depuis 17 mois avec encore une hausse record en septembre. Notre région n’est pas épargnée avec 375 000 demandeurs d’emplois. Les plans de licenciements se multiplient. La précarité s’accroît, des millions de salariés n’accèdent à l’emploi qu’en CDD pour des durées de plus en plus courtes. 11 millions de personnes sont touchées par l’exclusion ou la pauvreté dont de nombreux retraités. Les salaires dans le privé et le public stagnent, tout comme les retraites et les pensions.

Les traitements de choc infligés aux travailleurs conduisent à la destruction des droits sociaux.. La cohésion sociale, les services publics, le dialogue social et le respect des valeurs garanties par la Charte des droits fondamentaux sont mis en cause. Cette situation est insupportable et menace la construction européenne elle-même.

L’Europe doit bâtir ses politiques sur la solidarité et garantir les moyens du progrès social.

Avec la Confédération Européenne des syndicats, nous exigeons :

• une véritable coordination des politiques économiques et des mesures de solidarité concrètes avec les pays les plus en difficulté en intégrant systématiquement la dimension sociale aux décisions européennes 

• la négociation d’un « Contrat social » revendiqué par la CES au niveau européen, incluant des mesures mettant fin à la concurrence sociale entre les Etats, en instaurant des standards sociaux européens, en particulier un salaire minimum dans chaque pays ;

• des mesures de relance au plan européen afin de renouer avec une croissance durable et favoriser l’emploi ;

 

Les organisations syndicales régionales CFDT, CGT, FSU, SOLIDAIRES, UNSA s’inscrivent pleinement dans la grande journée de mobilisation interprofessionnelle rassemblant les salariés du privé et du public, les retraités et les chômeurs pour manifester leur volonté de voir apporter des réponses concrètes aux difficultés que vivent tous les travailleurs en France et en Europe.

Elles appellent à un RASSEMBLEMENT à 10H15 à LILLE Grand Palais -à l’occasion de la tenue du World forum, suivi d’une MANIFESTATION RÉGIONALE.

Des prises de paroles de syndicalistes précèderont le départ de la manifestation.

Lille, le 31 octobre 2012

Publié dans Austerite, CFDT, CGT, EUROPE, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats, UNSA | Pas de Commentaire »

14 novembre : mobilisation contre l’austérité en France et dans toute l’Europe

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 novembre 2012

 

14 novembre :

mobilisation contre l’austérité en France et dans toute l’Europe

 

14 novembre : mobilisation contre l’austérité en France et dans toute l’Europe dans Austerite aust2

Les cinq grands syndicats français prévoient

une centaine de manifestations et rassemblements

le 14 novembre en France, dans 77 départements.

A l’appel de la CES et de plus de 40 organisations

syndicales, des manifestations auront lieu dans 23

pays européens pour protester contre les politiques

d’austérité qui mènent le continent droit dans le mur.

Outre les manifestations, les organisations CGT, CFDT, FSU, Unsa et Solidaires, rejointes par la CNT, ont

également appelé à des grèves sectorielles, en particulier dans les services publics. « A ce jour, sur 77

départements, nous recensons 100 manifestations et rassemblements », indique la CGT.

 

afiche CES dans CFDT

« Cette journée européenne d’action et de solidarité a pour objectif de demander aux dirigeants

de montrer leur volonté de s’atteler véritablement à la détérioration de l’emploi et de répondre

à l’angoisse sociale grandissante des citoyens européens. L’austérité est une impasse totale

qui doit être abandonnée. La protection sociale et les salaires ne peuvent plus être sacrifiés.

Il y a urgence sociale, il est temps d’écouter ce qu’ont à dire les citoyens et les travailleurs et

de changer de cap. » explique la Confédération Européenne des Syndicats (CES).

 

Grèves, manifestations, mais aussi des actions de sensibilisation et d’information sont prévues.

Étant donné sa gravité dans certains pays comme la Grèce et l’Espagne où il dépasse les 50 %, le chômage

des jeunes sera également au cœur de la journée.

A Bruxelles, les leaders syndicaux belges et de la CES rencontreront les ambassades de Grèce, du Portugal,

d’Irlande et d’Allemagne dans la matinée du 14, avant de manifester devant Parlement Européen.

Une quarantaine d’organisations syndicales issues de 23 pays sont impliqués dans cette journée européenne

d’action et de solidarité.

La CES met cette journée sous le signe de l’opposition à l’austérité, mais elle se veut également

force de proposition, pour l’emploi et la solidarité :

  • Une gouvernance économique au service d’une croissance durable et d’emplois de qualité,
  • La justice économique et sociale via des politiques de redistribution, la fiscalité et la protection sociale,
  • Des garanties d’emploi pour les jeunes,
  • Une politique industrielle européenne ambitieuse orientée vers une économie verte bas carbone

et vers des secteurs d’avenir, porteurs d’emplois et de croissance,

  • L’intensification de la lutte contre le dumping social et salarial,
  • La mise en commun de la dette au moyen d’euro-obligations,
  • La mise en place effective d’une taxe sur les transactions financières pour lutter contre la spéculation

et permettre des politiques d’investissements,

  • L’harmonisation de l’assiette fiscale avec un taux minimum pour les entreprises en Europe,
  • La lutte contre l’évasion et la fraude fiscales,
  • Le respect des négociations collectives et du dialogue social,
  • Le respect et la garantie des droits sociaux et syndicaux fondamentaux.

 

humanitefr mobilisation européenne du 14 novembre dans CGT le 9 Novembre 2012

Lire également :

afiche2-227x300 dans EUROPE

  → le communiqué commun des cinq organisations syndicales françaises

*
  → Le tract du CES en français

*

  → L’appel du PCF et du PGE à se joindre à la mobilisation :

14 novembre,  « l’Europe des travailleurs hausse le ton »

 

 

 

Publié dans Austerite, CFDT, CGT, EUROPE, France, FSU, Luttes, PCF, POLITIQUE, SOCIAL, Solidaires, Syndicats, UNSA | Pas de Commentaire »

Les syndicats CGT, CFDT, FSU, Unsa et Solidaires appellent à manifester contre l’austérité le 14 novembre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 octobre 2012

 

5 syndicats appellent à manifester contre l’austérité le 14 novembre

 

Les syndicats CGT, CFDT, FSU, Unsa et Solidaires appellent à manifester contre l'austérité le 14 novembre dans Austerite 19bd857f-300x150Manifestation contre le Traité européen du 30 septembre 2012 (photo SG/l’Humanité.fr)

Les confédérations CGT, CFDT, FSU, Unsa et Solidaires ont appelé

ce vendredi les salariés, retraités et chômeurs à manifester

le 14 novembre dans le cadre de la journée européenne contre

l’ »austérité » et pour des « mesures de solidarité »

avec « les pays les plus en difficulté ».

Dans une déclaration commune, l’intersyndicale se range derrière le mot d’ordre lancé par la Confédération européenne des syndicats (CES)

et condamne les « mesures d’austérité qui font plonger l’Europe dans la stagnation économique » et « ne font qu’aggraver les déséquilibres

et créer des injustices ». Les syndicats « appellent partout en France à manifester selon des modalités permettant la participation

la plus large », sans les préciser.

L’intersyndicale incite les « salariés du privé et du public, les retraités et les chômeurs » à « manifester leur volonté de voir apporter

des réponses concrètes aux difficultés que vivent tous les travailleurs en France et en Europe et en solidarité avec les travailleurs espagnols,

portugais et grecs ». Elle dénonce « les traitements de choc infligés aux travailleurs, notamment en Grèce, en Espagne et au Portugal » qui

« montrent l’impasse de politiques qui conduisent à la destruction des droits sociaux ».

Un appel à la grève générale a été lancé à cette date au Portugal et des actions sont également prévues en Grèce et en Espagne.

 

Communiqué commun CFDT-CGT-FSU-Solidaires-Unsa

Publié dans Austerite, CFDT, CGT, Espagne, EUROPE, France, FSU, Grece, Luttes, POLITIQUE, Politique nationale, Portugal, SOCIAL, Solidaires, Syndicats, UNSA | Pas de Commentaire »

1er mai : 288 cortèges syndicaux annoncés dans toute 
la France

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 avril 2012

 

Travail

Où manifester le 1er mai en France ?

 

1er mai : 288 cortèges syndicaux annoncés dans toute 
la France   dans CFDT colere-202x300288 cortèges syndicaux annoncés dans toute 
la France, c’est, déjà, 


58 de plus qu’en 2011.

Retrouvez notre carte de France des manifestations et rassemblements.

Les fédérations UMP du pays organisent à la hâte les déplacements vers le rassemblement

voulu par Nicolas Sarkozy, le 1er mai, en début d’après-midi, au pied de la tour Eiffel.

Un rassemblement qui apparaît comme la provocation de trop envers les syndicats. Promettant

d’être « puissant », le cortège syndical s’élancera, lui, de la place Denfert-Rochereau, à 15 heures.

L’appel de l’intersyndicale (CGT, CFDT, FSU, Unsa, Solidaires) est rejoint par de très nombreuses

organisations : syndicat étudiant (Unef), de médecins généralistes (SMG), partis de gauche,

associations telle la Confédération nationale du logement.

 

1ermaicgt-300x129 1er mai dans CGTEn tout, en France, quelque 288 cortèges sont prévus. « Soit 58 de plus que

l’année dernière et ce, dans tous les départements du pays », précise la CGT

qui tient à jour une carte interactive sur son site Internet.

« Pour la fin du CDD de Sarkozy en 2012 ! » clame l’union locale CGT d’Alès (Gard).

 

Les appels locaux de la CGT, diffusés cette semaine, fustigent le bilan du dernier quinquennat, jugé « antisocial », « répressif »,

« relayant toutes les revendications du patronat ». Côtés salariés, les revendications portées par la CGT sont claires :

Smic à 1 700 euros, retour à une retraite à taux plein à 
60 ans, lutte pour une meilleure protection sociale et contre

la précarité, le racisme et la xénophobie. Même rejet face au bilan sarkozyste et même ambiance revendicative dans les rangs

de la FSU et de Solidaires. Prônant l’« apaisement », la CFDT a, quant à elle, rappelé jeudi, qu’elle « s’interdit tout choix partisan,

toute consigne de vote ». « Quel que soit le candidat élu le 6 mai, il devra faire face à la crise des dettes publiques et aux grandes

mutations à l’œuvre dans l’économie mondiale. Pour les salariés confrontés aux problèmes d’emploi et de pouvoir d’achat, il n’y aura

pas d’état de grâce », affirme la centrale syndicale, qui participera aux manifestations du 1er Mai « persuadée que des choix de justice

sociale peuvent être faits pour changer le quotidien des salariés ».

La carte des manifestations du 1er mai 2012

 

Source : humanite Sarkozy dans Emplois le 27 Avril 2012 – Laurence Mauriaucourt

 

Publié dans CFDT, CGT, Emplois, FSU, Luttes, Pouvoir d'achat, Salaires, SOCIAL, Solidaires, Syndicats, UNSA | Pas de Commentaire »

Pour un 1er mai de revendications sociales

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 avril 2012

 

1er mai : les syndicats répondent au candidat Sarkozy

 

Pour un 1er mai de revendications sociales dans CFDT 1ermai-300x150L’organisation par le candidat de droite d’un contre 1er mai,

soit disant pour les « vrais travailleurs », fait violemment réagir.

Une fois encore, Sarkozy tente de monter les travailleurs les uns

contre les autres, dénaturant l’action du 1er mai, journée

internationale de mobilisation née des syndicats américains

qui ont conquis par la lutte, un 1er mai 1886, le progrès social de la journée de 8 heures.

Tous les syndicats, centrales et fédérations locales, veulent un 1er mai social. Augmentation des salaires et des retraites

avec comme socle, le SMIC à 1 700 bruts, des services publics de qualité et de proximité pour favoriser le développement

économique, la lutte contre le racisme… C’est ce qu’exprime le tract unitaire de l’intersyndicale réunissant la CFDT, la CGT,

l’Unsa, Solidaires et la FSU. Mais individuellement, les centrales syndicales vont plus loin et condamnent le bilan du Sarkozysme,

comme  le détournement du 1er mai qu’il tente de faire.

Réunie ce mardi 24 avril, la Commission exécutive confédérale de la CGT s’est exprimée ainsi :

« Ce 6 mai, les salariés sont de nouveau appelés aux urnes. Pour la CGT, au vu du bilan et des projets du président de la

République, sa réélection ouvrirait, à coup sûr, une nouvelle séquence de lourds reculs sociaux inspirés des exigences patronales.

Battre Nicolas Sarkozy en élisant un nouveau président de la république est nécessaire. C’est contribuer à créer un contexte

plus favorable aux revendications et au progrès social qui nécessiteront toujours des mobilisations syndicales. C’est réaffirmer

la légitimité de l’action syndicale dans un pays démocratique. 

La CGT dénonce la provocation du président de la République qui vise à détourner et à récupérer le 1er mai par l’annonce

d’un rassemblement de ses partisans, à Paris, ce jour-là, sur le thème fallacieux du « vrai travail ». Cette opération n’a d’autre

objectif que de diviser les salariés et stigmatiser leurs organisations syndicales. »

Le syndicat Solidaires s’est lui très clairement exprimé contre l’initiative Sarkozyste : L’Union syndicale Solidaires réaffirme

ses exigences en matière d’emploi, de salaires, de fiscalité, de services publics, de protection sociale, de luttes contre

les discriminations ou de refondation de l’Union européenne… […] L’Union syndicale Solidaires constate qu’il est temps de

tourner la page de Nicolas Sarkozy au vu de son bilan et de ce qu’il propose dans cette campagne électorale.

L’Union syndicale Solidaires exigera du nouveau gouvernement des mesures ambitieuses pour contrer le poids de la finance

et répondre aux urgences sociales. […]

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans CFDT, CGT, Emplois, FSU, Luttes, Salaires, SOCIAL, Syndicats, UNSA | Pas de Commentaire »

12
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy