En finir avec le chômage et l’insécurité sociale !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 janvier 2017

 

Les député-e-s du groupe Front de gauche déposent

une proposition de loi de sécurisation de l’emploi et de la formation

Capture.PNGPCFchomageCapture.PNGPCFchomage1

 

► 5,8 millions de chômeurs inscrits à Pôle emploi fin 2016, un million de plus

qu’en 2012. Des millions de « travailleurs pauvres ». Nous ne nous résignons pas !

► Notre jeunesse vaut mieux que la précarité à vie. Libérons nos vies quotidiennes

de la flexibilité des horaires et des conditions de travail. Il y a urgence économique

et sociale à mettre fin au fléau du chômage. Sécuriser un revenu pour chacun ?

C’est possible mais seulement en sécurisant l’emploi et la formation !

► C’est l’emploi et la production des richesses dans l’entreprise qui permettent

de distribuer des revenus. Pour sécuriser les revenus, il faut éradiquer le chômage.

 

Comment  fait-on ?

Au lieu de rejeter les travailleurs sur le « marché du travail », c’est-à-dire au chômage, créons les conditions

pour que chacun puisse évoluer dans sa vie professionnelle, selon ses aspirations, sans perte de revenu

et sans jamais passer par la case « chômage ».

C’est cela la sécurité d’emploi ou de formation que le PCF propose de construire progressivement. Dans le cadre

d’un nouveau service public de l’emploi et de la formation, auquel chaque personne ayant fini sa scolarité serait

affiliée de droit (comme pour la sécurité sociale), chacun pourrait alterner périodes de travail salarié et périodes

de formation bien rémunérées, à la faveur d’une réduction générale du temps de travail.

Et ça se finance comment ?

Ce n’est pas le coût du travail qui écrase les entreprises, c’est le coût du capital (dividendes versés aux actionnaires,

intérêts payés aux banques et aux marchés financiers) !

Utilisons autrement l’argent public pour prendre le pouvoir sur le crédit bancaire et pour que l’argent des entreprises

serve à financer des programmes de créations d’emplois et de formations qualifiantes, de recherche et d’innovation.

Publié dans Chomage, France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

André Chassaigne, invité de Politique matin sur LCP – mardi 24 janvier 2017

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 janvier 2017

 

Capture.PNGLCPChassaignecapture d’image

 

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo (de 8′ à 29′)

 

 

 

 

 

 

 

Sur les élections législatives

« Quel est l’objectif recherché pour ces législatives ? Est-ce que c’est totaliser un certain nombre de voix

au niveau national pour financer une nouvelle organisation politique qui est les Insoumis

ou est-ce que l’objectif prioritaire, c’est de parvenir à avoir un groupe de députés anti-libéraux, progressistes,

communistes, front de gauche, insoumis à l’Assemblée nationale ? »

Publié dans André Chassaigne, France, législatives 2017, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Le droit à l’IVG dans la Constitution, une proposition de Jean-Luc Mélenchon

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 janvier 2017

 

Le droit à l’IVG dans la Constitution :

l’idée s’invite dans la campagne présidentielle

 

L’Humanité – 18 janvier 2017

Captureivgmanif

 

  La proposition de Jean-Luc Mélenchon de graver

  dans le marbre cette conquête obtenue de hautes

  et longues luttes permettrait de renforcer la digue

  contre les conservateurs et réactionnaires prêts

  à la fissurer jusqu’à sa destruction.

  Les loups sortent leurs griffes, de plus en plus voyantes,

  pour mieux porter le coup à une conquête qui a mis

  des décennies avant de devenir force de loi, le 17 janvier 1975.

  Depuis quarante-deux ans, les conservateurs, réactionnaires

  et autres intégristes religieux mènent inlassablement campagne

  contre ce droit à l’avortement chèrement acquis.

 

 

Une campagne sourde ou bruyante, selon le contexte politique plus ou moins favorable à l’émancipation humaine.

Mais une campagne constante, acharnée, tant la loi Veil les obsède. À quelques mois d’échéances électorales

cruciales pour le pays, ces voix revanchardes redoublent de propos pour bien ancrer dans les esprits la nécessité

de remettre en cause, de façon sournoise, cette loi.

[Lire la suite sur humanite.fr]

A lire également :

♦  IVG : le double langage du camp Fillon

 

Capture.PNGIVGFillon  (Capture d’image)

 

  A voir dans l’article :

  Pour Francois Fillon, l’avortement,

  c’est avant tout une question de (mauvaise) foi

 

 

♦  Anti-IVG.  La nouvelle arme, le numérique

♦  Des cintres et des affiches en faveur du droit à l’avortement accrochées dans les rues de Paris

 

“N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique

ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question.

Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes

votre vie durant” – Simone de Beauvoir

Publié dans avortement, Droits des femmes, France, Jean-Luc Melenchon, Présidentielle 2017, SOCIETE | Pas de Commentaire »

André Chassaigne : « Nous voulons conforter ce front de non-résignation »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 juin 2016

 

Capture.PNGA.Chassaigne

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

André Chassaigne, député du Puy-de-Dôme, est persuadé que de plus en plus de députés

socialistes finiront par rejoindre le front exigeant le retrait de la loi El-Khomri

sous la pression de l’opinion majoritaire engagée contre cette loi travail

qui va réduire les droits des salariés.

Publié dans André Chassaigne, France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

André Chassaigne sur France info (19 mai 2016)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 mai 2016

 

CaptureA.ChassaigneFranceinfo1

 

 

  André Chassaigne était l’invité ce matin

  de l’interview politique, sur France info,

  pour évoquer la proposition de loi

  des députés Front de gauche sur l’encadrement

  des rémunérations, la prolongation de l’état

  d’urgence et le combat pour le retrait de la loi Travail.

*

*

*

*

Salaires des patrons : « Il y a des abus terribles »

André Chassaigne – PCF

http://www.dailymotion.com/video/x4beva6

par France Infosur dailymotion

Publié dans André Chassaigne, France, Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Loi travail : les députés Front de Gauche « porte-voix » de la « mobilisation populaire »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 avril 2016

humanite.fr

Loi Travail :

les députés Front de Gauche « porte-voix » de la « mobilisation populaire »

 

Captureandréchassaigne

  Les députés Front de Gauche entendent être,

  dans l’hémicycle, des « porte-voix »

  de la « large mobilisation populaire »

  contre le projet de loi El Khomri,

  a affirmé mardi leur président André Chassaigne.

  Sur le projet de loi « Travail », qui « ne résoudra pas

  les problèmes de l’emploi, ne favorisera pas une politique

  industrielle et sera un encouragement pour une politique

  soumise à la finance », le groupe des députés

  Front de gauche défendra, comme dans le passé

sur la réforme des retraites, l’accord emploi (Ani) ou la loi Macron, « des amendements de suppression » ou

« des propositions alternatives pour plus de droits aux salariés », a-t-il dit en conférence de presse.

Mais les dix députés Front de Gauche ne porteront « en aucun cas des amendements pour discuter le niveau

de précarité », a insisté le député communiste du Puy-de-Dôme. 

« Nous sommes déterminés, d’autant plus que la mobilisation nous donne plus de force. Notre volonté est d’être

parmi les porte-voix – nous espérons que nous ne serons pas les seuls – d’une très large mobilisation populaire.

Il y a des centaines de milliers de gens qui nous soutiennent, sous des formes extrêmement diverses »,

a poursuivi M. Chassaigne.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans André Chassaigne, Assemblee nationale, France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Régionales : Message de Pierre Laurent

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 novembre 2015

 

Capturerégionales5

Image de prévisualisation YouTube

Parti Communiste Françaissur youtube

Publié dans Elections regionales, France, Front de Gauche, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Pour André Chassaigne, l’état d’urgence ne doit pas dissimuler « d’autres urgences »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 novembre 2015

 

André Chassaigne

« Le caractère extrêmement grave de la situation »

 

Entretien réalisé par Adrien Rouchaleou – l’Humanité – 23 novembre 2015

 

Captureandréchassaigne

 

 

  Pour André Chassaigne, président du groupe communiste

  à l’Assemblée nationale, l’état d’urgence ne doit pas

  dissimuler « d’autres urgences ».

 

 

 

Quelles ont été les motivations de votre vote en faveur du projet de loi ?

André Chassaigne D’abord, nous avons pris en compte le caractère extrêmement grave de la situation

avec toujours en tête que ce type d’attentats extrêmement meurtriers pouvait se reproduire. Nous avons pensé

que des mesures exceptionnelles étaient justifiées parce qu’il s’agissait de mettre tout en œuvre pour arrêter

les meurtriers, mais aussi démanteler les réseaux. Nous avons abordé ce débat avec la volonté chevillée au corps

d’offrir la meilleure des sécurités à nos concitoyens, sans mettre en péril les libertés auxquelles ils sont,

et nous sommes, tant attachés. C’est l’attente forte des populations que nous représentons. Dans les contacts

que les députés ont, notamment dans leur circonscription, ils font part d’une exigence très forte de tout mettre

en œuvre pour que les citoyens puissent voir leur sécurité garantie.

Enfin, notre décision s’est appuyée sur le texte lui-même. Même si les choses ont été faites dans l’urgence, nous

nous sommes livrés à une étude approfondie du projet de loi, qui se place dans l’État de droit. Nous avons considéré

que les mesures qui étaient proposées donnaient une garantie face à la question primordiale des libertés individuelles.

Bien sûr, nous avons tout à fait conscience que, même dans un cadre légal, l’état d’urgence restreint inévitablement

certaines libertés. Mais, en l’occurrence, nous avons considéré que les garde-fous étaient présents dans ce projet

de loi, notamment par sa limitation dans le temps (trois mois au maximum) et des garanties juridictionnelles,

avec des voies de recours devant le juge administratif.

Dans le texte que nous avons voté, les voies de recours sont supérieures à celles qui figuraient dans la loi de 1955.

Le juge des référés administratifs peut se prononcer rapidement et annuler des mesures prises.

Nous avons pris connaissance bien évidemment des appréciations des associations. Elles sont dans leur rôle et font

fort justement part de leurs inquiétudes, notamment sur les libertés fondamentales. Mais ces prises de position portaient

davantage sur la révision constitutionnelle que sur la prorogation de l’état d’urgence. Et nous l’avons dit et redit,

ce que nous avons voté sur l’état d’urgence n’anticipe en aucun cas un vote similaire sur la révision constitutionnelle.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans André Chassaigne, France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Face au terrorisme, agissons pour la sécurité, les libertés, la démocratie et la paix (Front de gauche)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 novembre 2015

PCF

Face au terrorisme, agissons pour la sécurité, les libertés,

la démocratie et la paix (Front de gauche)

 

les-heros-ordinaires-du-13-nov

  Le Front de gauche réaffirme sa condamnation des crimes abjects

  commis le vendredi13 novembre par de lâches assassins

  et renouvelle toutes ses condoléances aux familles et aux proches

  des victimes. En ciblant la jeunesse de Paris et de St Denis,

  les terrasses, les salles de concert et les stades, les terroristes

  ont visé la société française tout entière, la République elle-même

  dans ses principes de Liberté, d’Égalité et de Fraternité.

 

Ils veulent nous diviser, restons un peuple uni et solidaire, et refusons tout amalgame avec une partie

de nos concitoyens du fait de leur croyance réelles ou supposées. Le Front de gauche réaffirme l’enjeu

du combat contre toutes les formes de racisme.

La menace de nouveaux attentats est réelle et sérieuse. Les moyens nécessaires doivent être mis en œuvre

pour arrêter les responsables de ces crimes atroces, protéger les populations et prévenir de nouveaux attentats.

Cela peut et doit se faire dans le cadre de l’État de droit et sans remettre en cause les libertés

publiques et la démocratie.

Pour le Front de Gauche, la lutte contre le terrorisme est d’abord étroitement liée au combat pour la paix.

Il est nécessaire aujourd’hui d’ouvrir un large débat sur la politique étrangère de la France qui concerne

tous les citoyens. L’organisation de État Islamique s’enracine dans les guerres qui ravagent le Moyen-Orient

depuis plusieurs décennies, en particulier l’intervention américaine en Irak.

Nous affirmons, comme préalable, qu’aucune solution ne doit se faire en dehors du droit international

et de l’ONU dont l’action doit être refondée. Il est grand temps de mettre en place les moyens

pour aider les forces qui combattent réellement Daesh sur le terrain à commencer par les forces démocratiques

de Syrie et d’Irak dont les Kurdes sont le meilleur exemple. Au niveau économique, il faut assécher

les ressources financières et pétrolières qui sont aujourd’hui aux mains de Daesh.

L’état d’urgence vient d’être prolongé. Nous sommes mobilisés pour combattre toute dérive,

notamment concernant le champ d’application des perquisitions et assignations à résidences ainsi que le droit

de manifester qui est une liberté fondamentale.

Nous partageons la nécessité de maintenir la COP 21 et nous nous opposons à l’interdiction de la marche

mondiale pour le climat. L’État doit garantir le droit à cette mobilisation citoyenne dans la sécurité

car c’est une condition de la réussite de la COP 21.

Nous exprimons notre opposition à la proposition du Président de la République et du gouvernement

de constitutionnaliser un nouveau régime d’exception. La nécessaire sécurité de toute la population

ne doit pas reléguer au second plan les graves problèmes sur lesquels pourrait déboucher la prolongation

de l’état d’urgence de trois mois.

Ce n’est pas d’une refondation sécuritaire et autoritaire de la République en cherchant à s’entendre

avec la droite dont nous avons besoin, mais au contraire de la refondation d’une République sociale

et démocratique, de la construction d’une démocratie plus forte, qui permette réellement à chacun-e

de s’impliquer dans les affaires collectives. Nous avons besoin de plus d’égalité, de justice sociale,

de libertés.

Pour le Front de gauche, Parti communiste français

 

Publié dans France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Les députés du Front de gauche votent la prolongation de l’état d’urgence – Discours d’André Chassaigne à l’Assemblée

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 novembre 2015

 

Les députés du Front de gauche votent la prolongation de l’état d’urgence pour trois mois

mais refusent « toute dérive vers une forme de régime d’exception permanent. »

 

En définitive, au regard de la gravité des attentats, de l’intensité de la menace et de la nécessité

de mettre hors d’état de nuire les réseaux terroristes présents sur notre territoire afin de protéger

nos concitoyens, nous voterons la prolongation de l’état d’urgence.

La limitation temporelle et le contrôle juridique effectif des mesures exceptionnelles mises en place

fondent aujourd’hui cette décision difficile.

 

État d’urgence. Le discours d’André Chassaigne à l’Assemblée

 

 

Captureandréchassaigne

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo

  Extrait

  Si chacun admet que des circonstances exceptionnelles

  appellent des mesures exceptionnelles, la Raison et

  la Responsabilité appellent aussi à conserver un équilibre

  entre le maintien de la sécurité et respect des libertés

  publiques.

  Cette ligne de partage impose une vigilance toute

  particulière au moment même où l’émotion et

l’effroi pourraient nous guider aveuglément vers la tentation du choix de la sécurité au mépris

des libertés. Le choix n’est pas entre ces deux exigences fondamentales.

Outre, la prolongation de l’état d’urgence pour 3 mois auquel il pourra être mis fin, si son maintien

n’est plus nécessaire, le projet de loi prévoit la modification de plusieurs dispositions de la loi

de 1955 qui, notamment élargissent le régime de l’assignation à résidence et modifie le régime

des perquisitions.

Un amendement adopté en commission des lois prévoit un contrôle parlementaire de ces mesures

prises par le Gouvernement. Le caractère exceptionnel de ces mesures justifie, en effet,

un contrôle démocratique qui n’entrave en rien l’action des autorités. Ce dernier vient compléter

utilement la protection apportée par le juge des référés administratif qui se prononce

sans attendre et peut, le cas échéant, ordonner la fin de la mesure restrictive de liberté.

[Article complet sur humanite.fr]

 

Publié dans André Chassaigne, Assemblee nationale, France, Front de Gauche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

12345...78
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy