Manifestation des retraités (30/09/14)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 octobre 2014

 

Le 30 septembre 2014, partout en France

Les retraités exigent plus de pouvoir d’achat

 

Capturemanifretraités

   Capture d’écran (photoVDN)

  Quatre mois après la journée nationale d’action

  du 3 juin, des milliers de retraités manifestaient

  à nouveau ce mardi 30 septembre 2014, à Paris

  et en province.

  Mobilisés à l’appel de sept organisations syndicales

  et associations (CGT, FO, la CFTC, la CFE-CGC,

  la FSU, Solidaires, la Fédération générale

  des retraités de la Fonction publique)

et de deux associations (UNRPA et LSR), ils réclament une revalorisation de leurs pensions,

basée sur l’évolution du salaire moyen, dénoncent une accumulation de mesure impactant

leur pouvoir d’achat.

Près d’une centaine de rassemblements se sont donc tenus partout en France, essentiellement

devant les préfectures et sous-préfectures avec audiences et remises de communiqués ou motion…

Mais aussi parfois devant certains locaux de parlementaires, de conseils généraux, de centres d’impôts, etc.

[Lire la suite sur cgt.fr]

 

Capturemanifretraitéslille1

 

  Arras -Lille :

  manifestation de retraités

  pour défendre leur pouvoir d’achat

 

  Cliquer sur l’image pour lire l’article

  et voir la vidéo

 

Publié dans Austerite, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, France, FSU, Liberalisme, Luttes, POLITIQUE, Pouvoir d'achat, RETRAITES, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

Journée de mobilisation des retraités contre le plan d’austérité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 juin 2014

 

Retraités : « Nous ne sommes pas des nantis ! »

 

Journée de mobilisation des retraités contre le plan d’austérité

 

Capturemanif retraités

  Sarah Sudre – 3 juin 2014

  Des milliers de retraités se sont rassemblés, à Paris,

  pour un pique-nique géant avant la grande marche

  vers Montparnasse.

  Contre le plan d’austérité du gouvernement,

  les retraités dénoncent des conditions de vie

  déplorables, un pouvoir d’achat inexistant

  et le sentiment d’être « les bouc-émissaires

d’un système politique pas si à gauche que ça », d’après les organisations syndicales mobilisées

(CGT, FO, CFTC, FSU, Solidaires, USR, UNPA, FRC et CFE-CGC).

À 11 heures pétante, les retraités, venus de toute la France, ont envahi la place Joffre de Paris pour un pique-nique

géant. Merguez sur le grill, file d’attente pour un rafraichissement, déjeuner sur l’herbe par ici, applaudissements

pour les musiciens de la grande scène par là. Bref, une ambiance conviviale pour les milliers de retraités venus

se rassembler ce 3 juin 2014. Pour autant, le jour n’est pas à la fête, loin de là. Derrière le beau sourire de Gisèle,

retraitée de 69 ans et militante en Seine-Saint-Denis, se cache une âme en peine. Pire, on ne le voit pas mais Gisèle

est « en détresse, avec seulement 800 euros de pension « retraite » par mois ». Alors, elle a pris « exceptionnellement »

les transports pour venir exprimer sa colère et lancer un SOS au gouvernement. Un acte politique, social et

démocratique, soutenu par les quelques 20 000 retraités (9 000 selon la police) mobilisés aujourd’hui pour faire

entendre « un ras-le-bol généralisé », annoncé par le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Source photo : CGT Nord

*

Vidéos :

Publié dans Austerite, CFE-CGC, CFTC, CGT, ECONOMIE, FO, France, FSU, Liberalisme, Luttes, Pouvoir d'achat, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

3 juin – Paris : Manifestation nationale unitaire des retraités

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2014

 

3 juin

Manifestation nationale unitaire pour la revalorisation

des retraites

 

affiche3_juin

  Le mardi 3 juin 2014 sera l’occasion pour plus de 13 millions

  de retraités de manifester à l’appel unitaire de l’intersyndicale

  CGT-FO-CFTC-FSU-Solidaires-LSR-UNRPA-FGR-CGC

  contre le gel et pour la revalorisation des pensions et retraites.

  En annonçant, en avril, la suppression de la revalorisation des retraites

  qui devait avoir lieu en octobre, le Premier ministre assenait un nouveau

  coup au pouvoir d’achat de millions de retraités. Cette revalorisation a

  traditionnellement lieu en avril. Lors de la dernière réforme des retraites,

  elle a été repoussée au mois d’octobre.

 

Le gouvernement prétend faire des « économies » sur le dos de la protection sociale, de l’assurance

maladie, des collectivités locales et du fonctionnement de l’État. La réalité de la « croissance », c’est

celle du taux de pauvreté des retraités, du nombre toujours plus grand de ceux ayant recours

aux associations caritatives pour se nourrir, renonçant aux soins médicaux ou devant travailler

pour boucler les fins de mois.

Dès le 20 février dernier, l’Union confédérale des retraités CGT a remis 120 000 cartes de vœux

au président de la République pour dénoncer la baisse du pouvoir d’achat des retraités, catégorie

dont on sait l’importance dans le fonctionnement de l’économie nationale. Le gouvernement fait

la sourde oreille face aux revendications et à la colère des plus humbles, oubliant que la retraite

n’est pas un privilège, mais un droit.

La CGT se joint à l’intersyndicale pour appeler retraités et futurs retraités à manifester le mardi 3 juin

avec, dès 11h00, un rassemblement place Joffre, face à la tour Eiffel, pour un pique-nique militant.

 

Tract unitaire pour la mobilisation pour les retraites du 3 juin 2014

 

La réalité d’aujourd’hui pour les retraités c’est :

  • => Une pension mensuelle moyenne mensuelle de 1.550 euros pour les hommes et de 899 euros pour les femmes.
  • => 4,2 millions de retraités touchent le minimum contributif (629 euros), et leur nombre augmente chaque année : en 2012, 25 % des hommes et 50 % des femmes voient leur retraite liquidée sur cette base.
  • => Le taux de pauvreté des retraités ne cesse d’augmenter : 17 % vivent avec moins de 600 euros par mois et 10 % des retraités ont recours aux associations caritatives pour pouvoir se nourrir.
  • => 14% des retraités renoncent aux soins faute de moyens.
  • => De plus en plus de retraités sont contraints de prendre un travail pour boucler les fins de mois; en 6 ans, leur nombre a triplé.
  • => Même avec une retraite de 2000 euros par mois, par exemple, (niveau de retraite de plus en plus rare), les retraités sont de plus en plus contraints d’être plus attentifs à leurs dépenses : les charges incompressibles ne cessent d’augmenter (loyer, électricité, gaz, assurances, complémentaires santé, impôts…)

Actifs ou retraités, vivre dignement et mieux, passe nécessairement par la mobilisation et par la lutte.

(Source : cgt-dieppe.fr)

Publié dans Austerite, CFTC, CGT, FO, France, FSU, Luttes, Pouvoir d'achat, RETRAITES, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaire »

15 mai : journée de mobilisations unitaire dans la Fonction publique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 mai 2014

 

Pour les salaires, l’emploi, les missions publiques, contre l’austérité

 

CaptureCGT15mai   Cliquer sur l’image pour lire le tract unitaire

  Face à l’absence de négociations salariales dans la fonction publique

  et la dégradation de l’emploi public, cinq millions de fonctionnaires sont

  appelés à se rassembler, à manifester, le 15 mai prochain, à l’appel de sept

  organisations syndicales (CGT, CFDT, CFTC, FSU, Solidaires, Unsa, FA-FP).

  Concernant la politique salariale, les syndicats de fonctionnaires dénoncent

  le blocage de la valeur du point d’indice, le ralentissement des avancements,

  stagnation des grilles[ indiciaires.

  « La politique salariale privilégie l’individualisation des rémunérations

  au détriment du dispositif collectif. La part des primes et indemnités augmente

  par rapport au traitement de base ».

Sur le volet de l’emploi, ils dénoncent « la précarisation de l’emploi public et la multiplication des emplois à temps

incomplet ».

« Pour tous et partout sur le territoire », les organisations syndicales réclament « des services publics efficaces

qui répondent aux besoins d’aujourd’hui et qui anticipent ceux de demain. »

Publié dans Austerite, CFDT, CFTC, CGT, ECONOMIE, Emplois, Fonction publique, France, FSU, Liberalisme, Luttes, Salaires, SERVICES PUBLICS, SOCIAL, Solidaires, Syndicats, UNSA | Pas de Commentaire »

Fonction publique : journée nationale d’action le 15 mai

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 avril 2014

 

Fonction publique : journée nationale d’action le 15 mai

fonction publique

Les organisations syndicales CFDT – CGT – CFTC – FSU – SOLIDAIRES – UNSA- FA-FP, dénoncent une nouvelle fois, l’absence de négociations salariales dans la Fonction publique et la dégradation de la qualité de l’emploi public.

La politique d’austérité salariale menée par le gouvernement à l’égard des agents publics aboutit à une baisse incessante de leur pouvoir d’achat. Pourtant son amélioration est un objectif affiché du nouveau gouvernement.

Le contentieux salarial s’accumule et la poursuite du gel du point d’indice est inacceptable !

Les agents de la fonction publique jouent un rôle déterminant dans notre société. La qualité des services rendus aux usagers est leur préoccupation majeure.

La reconnaissance de leur travail ne peut donc plus attendre.

Le gouvernement doit ouvrir sans délai de réelles négociations sur les rémunérations et garantir des emplois publics de qualité correspondant aux besoins.

Les organisations syndicales exigent une revalorisation immédiate du point d’indice, la refonte de la grille indiciaire permettant la revalorisation de tous les métiers et des mesures de rattrapage.

Elles appellent les agents des trois versants de la Fonction publique à une journée nationale d’action et de mobilisation le 15 mai prochain, journée qui pourra prendre des formes diversifiées (rassemblements, manifestations, grèves, arrêts de travail…).

Paris, le 08 avril 2014

 

Publié dans CFDT, CFTC, CGT, Fonction publique, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires, UNSA | Pas de Commentaire »

La CGT Goodyear veut créer une Scop pour reprendre l’usine d’Amiens-Nord

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 février 2013

 

La CGT Goodyear veut créer une Scop pour reprendre

l’usine d’Amiens-Nord

 

La CGT Goodyear veut créer une Scop pour reprendre l'usine d'Amiens-Nord dans CFTC goodyearamiens

La CGT, syndicat majoritaire à l’usine

Goodyear d’Amiens-Nord a annoncé

son intention de créer une Scop

(société coopérative et participative)

à la place du projet de l’américain

Titan International, ce qui permettrait

de sauver 800 emplois sur les 1 200

que compte encore l’usine.

« On a travaillé à la possibilité de créer une Scop pour réaliser exactement le même projet que celui qui devait

être mis en oeuvre par Titan », a annoncé l’avocat Fiodor Rilov aux salariés rassemblés sur le parking

de l’usine pour cette nouvelle journée de mobilisation. « Ce projet ne pourra se mettre en place que

si une immense majorité des salariés de cette usine décide de s’en emparer », a ajouté l’avocat. Pour lui,

« le projet de Titan avait un seul défaut : il était porté par Titan (…) qui refusait de signer un engagement

sur la production ».

Ce rassemblement des salariés de Goodyear à l’appel de la CGT n’est que le début d’une « journée de lutte »

pour protester contre le projet de fermeture du site d’Amiens-Nord, qui emploie actuellement 1.173 salariés.

Une réunion doit se tenir « la semaine prochaine ou dans quinze jours » pour évoquer le projet de Scop, a indiqué

le représentant de la CGT, Mickaël Wamen. « L’activité de pneus agraires est parmi les plus rentables

pour Goodyear, qui fait des profits colossaux« , a estimé Me Rilov. « Il y a une possibilité économique

de poursuivre cette activité dans le cadre d’une Scop : il n’y a pas de contestation possible », a estimé l’avocat,

à une condition toutefois : « Goodyear doit accepter de donner à une éventuelle Scop la marque, (…)

tout ce qu’il était prêt à livrer gratuitement à Titan« . « S’ils nous disent non, il va falloir qu’ils expliquent

au juge pourquoi ils préfèrent licencier 1.200 personnes », a poursuivi le conseil de la CGT, devant quelque

300 salariés de Goodyear. « Cette usine existera tant qu’on y croira« , a estimé Mickaël Wamen.

Source :  humanite.fr

capturegoodyear Goodyear Amiens dans ECONOMIEInterview de Mickaël Wamen, délégué CGT

de Goodyear Amiens

 

capture d’écran

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo (à la fin de l’article)


Publié dans CFTC, ECONOMIE, Emplois, Luttes, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Solidarité avec les grévistes de PSA

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 janvier 2013

 

Urgence, solidarité avec les grévistes de PSA

 

Solidarité avec les grévistes de PSA   dans CFTC capture2

En visite à l’Humanité, une délégation

des travailleurs de l’usine d’Aulnay

en grève a témoigné de la détermination

du mouvement.

« Dites bien que nous sommes en grève totale. »

 

 

En visite hier au siège de l’Humanité, après une distribution de tracts dans l’usine voisine de Saint-Ouen,

une délégation de salariés de PSA-Aulnay (Seine-Saint-Denis), site condamné par le groupe à la fermeture,

a témoigné de la détermination du mouvement. Trois cents métallos poursuivent, activement, la grève

depuis neuf jours, alors que la direction a utilisé une large panoplie de moyens pour casser l’action, a

expliqué devant la rédaction du journal le secrétaire du syndicat CGT, Philippe Julien.

Après avoir décidé d’un lock-out (mise au chômage de tout le personnel), pour tenter de « désorganiser

la grève au moment où elle s’installait », les dirigeants du site ont fait assaut de propagande, traitant

les salariés en lutte de « casseurs », les accusant même de « dégradations » commises dans l’établissement

à un moment où… l’accès leur en était interdit !

Pas moins d’une centaine de vigiles ont été mobilisés, au mépris, semble-t-il, du respect de la réglementation

de sécurité. « Des méthodes patronales qu’on n’avait pas connues depuis longtemps », note Philippe Julien.

Pour lui, pas de doute, à l’heure où des menaces pèsent sur tant de sites industriels,

« PSA veut faire un exemple patronal en fermant une usine au moins-disant social ».

[Lire la suite]

 

« A PSA Aulnay, on est en grève totale »

Vidéo Stéphane Guérard

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

Journal l’Humanité  

Pour soutenir financièrement les grévistes, adressez vos dons à

« Soutien aux salariés de l’automobile du 93 » 19-21, rue Jacques-Duclos,
93600 Aulnay-sous-Bois.

 

 


Jean Pierre Mercier (PSA Aulnay) et Ali Kaya (Renault Flins)

invités au Grand Journal (extraits) (24/01/2013)

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

capture1 Grève dans Chomage

Capture d’écran

 

Les grévistes de PSA Aulnay s’adressent  aux usagers de la Gare du Nord

(25/01/2013)

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

capture Industrie automobile dans Competitivite

Capture d’écran


Publié dans CFTC, Chomage, Competitivite, Emplois, France, l'Humanité, Luttes, Politique industrielle | Pas de Commentaire »

Négociations emploi : La CGT et FO dénoncent « un jour sombre pour les droits des salariés », qui « renforce la précarité ».

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 janvier 2013

 

Négociations emploi :

 

l’accord trouvé instaure plus de précarité

 

Récit.

Négociations emploi : La CGT et FO dénoncent

Plus de flexibilité pour les entreprises

contre quelques droits nouveaux

aux salariés.

L’accord sur la réforme du travail satisfait

amplement les représentants du patronat.

Ceux de la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC

en donnent un avis positif.

La CGT et FO dénoncent « un jour sombre pour les droits des salariés »,

qui « renforce la précarité ».

 

Retour sur cette journée particulière pour le droit du travail.

[...]

22 heures 15. Après une ultime interruption de séance, un projet d’accord est trouvé

La CFDT et la CFTC se disent prêtes à signer. La CFE-CGC réserve sa réponse qui devrait être positive.

Lors des dernières modifications, le patronat a notamment cédé sur la revendication de la CFDT sur la taxation

des CDD d’usage. Pour Patrick Pierron, de la CFDT, « ce projet d’accord est ambitieux pour lutter contre

le chômage, favoriser l’emploi et lutter contre précarité ».

Interrogé sur les nombreuses flexibilités du texte, facilités pour licencier et en prime la création de dernière

minute d’un CDI intérimaire(!), le syndicaliste botte en touche.

L’avis de Joseph Thouvenel de la CFTC, est aussi positif.

Pour Marie-Françoise Leflon, de la CFE-CGC, « on a abouti à un accord plus équilibré qu’au début

de la négociation ».

De son côté, Patrick Bernasconi, pour le Medef, se réjouit. Il a obtenu un texte très largement en faveur

du patronat. « Nous allons être une meilleure référence en terme de flexisécurité pour le travail

et les entreprises », sourit-il.

Pour FO et la CGT, c’est un « non » ferme. 

Stéphane Lardy, de Force ouvrière, enrage : « C’était les soldes pour les droits des salariés« . 

Pour Agnès le Bot, de la CGT, « c’est un accord proprement inacceptable, à contrario de l’objectif initial

de sécurisation de l’emploi. Les entreprises seront plus libres de licencier. On va informer et mobiliser

les salariés ».

Les centrales syndicales consulteront leurs instances la semaine prochaine pour confirmer leur avis sur la signature.

[Article complet sur humanite.fr]


 

accord-emploi dans CFE-CGCCliquez sur l’image pour lire

l’accord final sur la sécurisation de l’emploi

Publié dans CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, Chomage, droit du travail, ECONOMIE, Emplois, FO, France, licenciements, PRECARITE, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Négociation emploi : Pas une seule avancée dans l’accord… sauf pour le patronat !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 janvier 2013

 

Négociations emploi 

 

  • Rien contre le chômage, le Medef a bloqué tout avancée

pour les salariés dans cet accord « AXA » signé par une minorité

syndicale

 

Rien contre le chômage, le Medef a bloqué tout avancée pour les salariés dans le contenu

des « accords de Wagram » signés par une minorité syndicale

L’encensement de cet « accord de Wagram » (il s’est tenu au siège du patronat !) par les médias ne durera pas,

l’accord est régressif, signé par une minorité de syndicalistes et ne fera pas un seul chômeur en moins.

Du point de vue de l’inversion de la courbe du chômage en 2013, ils sont hors sujet.

Il n’y a pas une seule avancée… sauf pour le patronat. C’est un « accord AXA ». 2,5 milliards pour AXA en 2016.

Et même pour les contrats courts, le patronat se met un différentiel de 45 millions dans la poche. Le plus grave

c’est que la loi Warsmann, article 40 présentée par Sarkozy le 31 janvier, publiée J0 le 22 mars, voit en quelque

sorte ses décrets d’application : les « accords dits de compétitivité » seront autant de ruptures de l’ordre public

social.

Appelons les directions de la CFDT, CGC, CFTC à ne pas faire bande à part, à ne pas le ratifier et à revenir

dans le cadre de l’unité syndicale !

Appelons les députés à ne pas s’engager dans la voie de ratification d’un pareil accord !

Mobilisons car rien de tout ça n’aboutira avant mai 2013 (le temps des ratifications, le temps du conseil

d’état, celui du conseil des ministres, et celui des assemblées et des recours).

Donc on a le temps d’expliquer, de combattre et de gagner !


Examinons ci dessous les 13 points (adoptés) qui portent malheur

[Lire la suite sur le blog de Gérard Filoche]

 

  • le code du travail chamboulé

 

moduler le temps de travail à la hausse en fonction des besoins de l’employeur

 

Négociation emploi : Pas une seule avancée dans l'accord... sauf pour le patronat ! dans Austerite travail

Le nouvel accord sur l’emploi trouvé ce vendredi

soir et qui devrait être signé par les représentants

du patronat d’un côté, de l’autre par la CFDT,

de la CFTC et de la CFE-CGC, fait pencher la balance

du côté de la flexibilité.

La sécurisation des parcours pour les travailleurs en prend

un sacré coup, malgré quelques petites avancées.

Voici les principaux points, qui pour s’appliquer, devront être traduits dans la loi.

Sécurisation des salariés et chômeurs

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Austerite, CFDT, CFE-CGC, CFTC, Chomage, Competitivite, droit du travail, ECONOMIE, France, licenciements, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Dans l’Huma d’aujourd’hui : Le Medef inflexible sur la sécurisation de l’emploi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 janvier 2013

 

Dans l’Humanité, ce jeudi,

le Medef inflexible sur la sécurisation de l’emploi

 

Dans l'Huma d'aujourd'hui : Le Medef inflexible sur la sécurisation de l'emploi dans CFDT huma1013

Les deux dernières séances de négociation sur

la sécurisation de l’emploi s’ouvrent ce jeudi.

Le gouvernement se fait plus pressant envers le Medef

pour aboutir à un accord et céder sur les contrats courts.

Mais le patronat maintient son cap et ouvre la voie

à une reprise en main du dossier par le législateur.

L’Humanité donne la parole aux syndicats.

 

A lire dans notre édition de ce jeudi :

   – Pas d’accord en vue si le Medef reste inflexible

   – La CGT, FO et la FSU se rassemblent devant le Medef

   – « Ca va être une bataille difficile, article par article »,

le point de vue de Patrick Pierreon (CFDT)

   – « Le Medef n’a de cesse de détourner le sens

de la négociation », le point de vue d’Agnès Le Bot (CGT)

   – « Nous avons fait suffisamment d’avancées en direction du patronat », le point de vue de Joseph

Thouvenel (CFTC)

   – « Nous voulons un changement de mentalité« , le point de vue de Marie-Françoise Leflon (CFE-CGC)

   – « Pas sûr qu’on aboutisse, en l’état, on ne signera pas« , le point de vue de Stéphane Lardy (FO)

 

Et, chaque jeudi, Cactus, notre supplément grinçant et sans concession

Publié dans CFDT, CFTC, CGT, Competitivite, droit du travail, ECONOMIE, FO, France, FSU, l'Humanité, Politique nationale, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

12
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy