Primaire du PS

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 janvier 2017

 

Primaire du PS : un premier débat à fleuret moucheté

 

Capture.PNGPSprimaires1Capture.PNGPSprimaires2

Pour le premier des trois débats télévisés qui rythmeront la primaire du PS d’ici

le premier tour le 22 janvier, les sept candidats ont évité la confrontation directe,

portant sur le quinquennat finissant une critique mesurée. 

Sur le plateau de télévision, pas trop de heurts, pas de règlement de compte cinglant, notamment à l’encontre

de celui qui incarnait à lui seul la quintessence du quinquennat, l’ex Premier ministre Manuel Valls.

Il en fut autrement dans les QG improvisés des soutiens aux sept candidats à la primaire du PS, où Manuel Valls

fut copieusement hué par les partisans de Hamon ou Montebourg.

Durant deux heures et demie sur TF1 et RTL, pour ce premier débat -deux suivront, dimanche soir et jeudi prochain-

ils se sont rarement interpellés, chacun avançant son programme avec l’objectif commun d’empêcher que le second

tour de l’élection présidentielle oppose la droite « brutale » de François Fillon, à l’extrême droite.

Des oppositions, il y en eut pourtant. Benoît Hamon et Arnaud Montebourg se sont engagés à abroger la loi travail,

adoptée sans vote l’an dernier via la procédure de l’article 49-3 de la Constitution. Manuel Valls a quant à lui confirmé

sa volonté de prolonger la politique menée lorsqu’il était premier ministre, en promettant d’ « aller plus loin, non pas

de changer de cap ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

A voir : le dessin de Placide

 

Publié dans France, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

Basta ! : Entretien avec Jean-Pierre Dubois, président d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 novembre 2015

ATTENTATS

« Modifier notre Constitution sur injonction de Daech,

c’est donner aux terroristes la victoire qu’ils espèrent »

 

par Agnès Rousseaux 19 novembre 2015

 

attentatsparis

  Comment lutter efficacement contre Daech

  et l’idéologie salafiste sans fouler du pied

  les principes du droit, sans renoncer

  à ce que nous sommes et avons bâti ?

  Quelles seront les conséquences sur notre

  démocratie déjà bien affaiblie de la révision

  de la Constitution et des mesures d’exception

  en préparation ?

  La réponse par les armes est-elle

vraiment la seule possible ?

Entretien avec le juriste Jean-Pierre Dubois, président d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme,

et secrétaire général adjoint de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH).

Basta ! : Les députés discutent ce jeudi du prolongement de trois mois de l’état d’urgence.

Quelle est votre réaction par rapport au discours de François Hollande devant le Parlement

réuni en Congrès, le 16 novembre, après les attentats meurtriers ?

Jean-Pierre Dubois [1] : Nous faisons face à une situation exceptionnelle, qui appelle à des mesures

exceptionnelles. Mais cela ne signifie pas des mesures d’exception. Cela suppose des moyens plus importants

qu’en temps normal, avec la restriction de certaines libertés si cela est absolument nécessaire. Mais tout cela

doit être décidé démocratiquement, et être accompagné à chaque fois de mesures de contrôle, politiques

et judiciaires, pour éviter toute logique non-démocratique. De ce double point de vue, le discours du président

de la République nous inquiète énormément. Le ton martial rappelle celui du président George W. Bush en 2001.

Nous sommes dans une logique d’impuissance guerrière, avec d’autant plus de gesticulations qu’on ne sait pas

quoi faire.

La peur et la vengeance sont toujours des défaites de la raison. C’est normal que tous, nous ayons

peur, mais nos responsables politiques doivent faire appel à la raison, ne pas être dans l’instantané

et dans l’émotionnel.

[Lire la suite sur Basta !]

Creative Commons License

Publié dans Basta!, Democratie, France, POLITIQUE, PS | 1 Commentaire »

Le congrès du PS a donné du grain à moudre à Maurice Ulrich

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 juin 2015

humanite.fr

Hollande/Congrès du PS :

le beurre, l’argent du beurre et le suffrage des électeurs !

Capturemauriceulrich

 

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Réalisation : Abrahim Saravaki

PS : les sympathisants regrettent le glissement à droite

Publié dans France, l'Humanité, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

Un peu d’humour avec Jean Ortiz dans l’HumA !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2015

 

Jean Ortiz – 24 mai 2015

Le Parti socialiste AAA gauche

Le blog de Jean Ortiz. 

 

CapturePS

  Ah la motion A, Ah qu’elle mène à tout,

  Ah quelle émotion la motion A, AAttrape tout,

  Ah la potion A, Ah la bonne motion A, Ah demain

  on RAse gratis, Ahahaha la motion qui décoiffe,

  Ah qu’elle RatAtisse large la motion A,

  Ahahaha que les rats restent sur le navire,

  Ah les médias, A le Parti socialiste « revient à gauche »,

  tout fini par Arriver, AAA remet les Rolex à l’heure,

  A gauchit la ligne A, et cette fois-ci sans calculs,

  AAA la sincérité, Ah que les autres A font flamber

les inégalités, les écarts de revenus, Ahahaha qu’ils méprisent les enseignants,

Ahahaha qu’ils aiment l’entreprise d’Amour fou, Ah de classe, Ahahaha que A c’est sérieux, aucune échéance,

seule la conviction motive A, Ahahaha le PS enfin cap A gauche de A qui va de gauche à droite et vice vers çà,

Ah que la soupe est bonne, Ahahaha la GAmelle mêle mêle.

Ah ! qu’avant, en termes militaires, manœuvre se disait « motion ». A vos ordres A, Ah ! les motions de Solferino,

A deux destinations : la corbeille à papier et les quotas de pouvoir entre généraillons, Ah ! leurs écuries,

leurs apostasies, leur conversion assumée, leurs Arrangements, Ah ! Valls se flatte en Allemagne d’avoir cassé la SNCF

et Air France, Ah ! « malgré l’opposition (…) des salariés ».

Ahahaha pauvres frondeurs frondés à gauche, A prépare la prochaine AAAlternance, lorsque la droite aura terminé

son mandat, place à A et à tous les A caporalisés…

Ahahaha qu’ils nous prennent pour des arions, Ahahaha l’arnaque, l’astuce, Ahahaha battre la droite en votant droite…

Ah ! qu’il en faut des tonnes d’abnégation militante, ou d’Avachissement, pour continuer à Avaler de telles Avanies.

 

Publié dans Humour, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

Déclaration de Pierre Laurent à propos du résultat sur le vote des motions du PS

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mai 2015

 

CaptureP.Laurent4

 

  Le PS a une nouvelle majorité. Elle est nette, j’en prends acte,

  mais elle est aussi hétéroclite et affaiblie. Il y a dans le résultat

  des votes une mauvaise et une bonne nouvelle.

  La mauvaise, c’est l’encouragement donné à la politique social-libérale

  gouvernementale. Le couple exécutif Hollande-Valls va utiliser

  ce vote comme un feu vert pour amplifier des choix néfastes

  pour la gauche et pour notre peuple.

 

La bonne, c’est que des dizaines de milliers de socialistes contestent ces choix.

Le PS reconnaît la perte de 40 000 adhérents depuis 2012, et environ 15 000 votants en moins.

Le résultat de la motion majoritaire est de plus de 15 points inférieur à celui de 2012. Les motions d’opposition

progressent.

Je continuerai à appeler tous les socialistes qui veulent d’autres choix à joindre leurs forces aux nôtres

pour reconstruire un nouveau projet de gauche alternatif aux choix Valls-Hollande.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

Publié dans France, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

Le PS réintroduit les travaux pénibles et dangereux pour les mineurs

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 avril 2015

 

vu sur le blog de Nicolas Maury :

 

Le PS réintroduit les travaux pénibles et dangereux pour les mineurs

 

jeunesmines

  Les jeunes de 15 à 18 ans pourront,

  grâce au Parti socialiste, participer

  à des travaux dangereux,

  sans déclaration, sans l’autorisation

 préalable de l’inspection du travail

et les entreprises pourront obtenir

des dérogations à l’interdiction

des travaux en hauteur pour tous les mineurs. La France « social-démocrate » est celle du XIXème siècle

Il n’y a pas à dire, la gauche au pouvoir, ça change la vie :

« Annoncé à l’occasion du Conseil de la simplification, le 30 octobre dernier, l’assouplissement de

la réglementation sur l’affectation des jeunes de moins de 18 ans en formation professionnelle

aux travaux dangereux va entrer en vigueur le 2 mai 2015, en vertu d’un décret du 17 avril.

Celui-ci acte la suppression de l’obligation d’obtenir l’autorisation préalable de l’inspection du travail.

Par ailleurs, un autre décret du même jour introduit des dérogations à l’interdiction des travaux

en hauteur pour tous les mineurs. »

(Lamy social quotidien, 21/04/2014).

Le texte de référence : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2344.xhtml

Publié dans droit du travail, France, Liberalisme, POLITIQUE, PS, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Pour François Hollande : “Un tract PCF des Années 70″

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 avril 2015

Vu sur Moissac au Coeur

 

“Un tract PCF des Années 70″ il a dit……

 

Hey Hollande, révise ton histoire….. Fier d’être communiste!

 

pcf70

  Cliquez sur l’image pour agrandir

Publié dans F. Hollande, France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Hollande : deux heures de « Supplément » pour rien !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 avril 2015

Communiqué du PCF

 

Hollande :

deux heures de « Supplément » pour ne rien ajouter à l’échec

de sa politique

 

CaptureHollande1

  Le travail du dimanche n’est pas une bonne chose. En deux heures

  de « Supplément », François Hollande n’aura rien ajouté, rien annoncé,

  rien changé ni ajouté à l’échec de sa politique.

  Face à une France qui doute et qui souffre, le chef de l’État observe,

  commente et « assume ses choix ». Il fait quelques bons mots. Pas trop,

  le « climat » n’est pas à la petite blague. Au bout d’une heure d’émission,

  après un reportage qui en disait long sur la colère de celles et ceux

  qui « basculent » avec le vote FN , il dit  » qu’est-ce que je dois faire ? ».

Et ne répond pas.

Un « supplément » sans changement de cap et sans imaginaire avec une démission totale

sur le chômage et les licenciements, le pouvoir d’achat et les vies qui vont mal,

la jeunesse qui devait être la grande priorité du quinquennat.

Enfin, au cours de ce long entretien, F.Hollande a cru judicieux d’amalgamer le FN aux « PCF

des années 70″ tout en essayant de se rattraper sans vraiment y parvenir. Triste moment pour lui.

Cette parole n’est pas qu’une offense aux militantes et militants communistes, ceux d’hier et d’aujourd’hui,

elle est aussi une lâcheté intellectuelle quant à la manière de combattre le FN.

Pour le redressement du pays, les forces de progrès sont appelées à agir, vite, pour des perspectives

et des solutions.

Olivier Dartigolles, porte parole du PCF

 

Francois HOLLANDE : demande d’excuses publiques/Signez la pétition.

Publié dans F. Hollande, France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Et si l’option sociale-libérale choisie par Normal Ier était une machine à autodétruire le Parti socialiste ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 avril 2015

 

Notabilisation(s)

Le bloc-notes de Jean-Emmanuel Ducoin.

L’option sociale-libérale de Normal Ier ? Une machine à autodétruire le PS.

 

macron-valls-hollande

  Désastre. Pour les journalistes aussi,

  chaque situation possède deux faces.

  L’une en pleine lumière, où l’exactitude

  et la minutie de la description s’avèrent

  à la fois possibles et nécessaires.

  Mais il y a aussi l’autre moitié dans l’ombre,

  que nous ne pouvons décrire sans forcer

  les portes du réel, souvent elles-mêmes

  emportées par l’irrésistible courant de

  conscience dès qu’elles s’entrouvrent.

 

Depuis dimanche soir, dans les états-majors socialistes (à Solférino, au Palais, à Matignon ou dans les cabinets

ministériels), tous nos interlocuteurs mélancolisent leurs propos, flirtant avec l’irrationnel, voire l’ultra-pessimisme,

comme si l’Histoire, à force de vouloir en sortir, les avait tous rattrapés à coups de crocs.

« S’il fallait raisonner par l’absurde, déclare un avocat du sérail reconverti en conseiller technique ministériel,

je dirais que nous avons subi une défaite cuisante dans laquelle chacun peut créditer sa propre analyse, et c’est

bien le drame. Nous sommes tous gagnants, car tous perdants ! »

Un ancien proche de Jean-Marc Ayrault, débarqué depuis l’arrivée de Manuel Valls, précise sans détour :

« Bien sûr que la gauche était dispersée à cette élection. Mais à quoi sert de le rabâcher pour justifier

une déculottée. L’important, c’est de comprendre pourquoi la politique du gouvernement actuel ne peut pas

rassembler sur sa gauche et plonge notre électorat dans l’abstention massive… »

Un énarque de la Cour des comptes, qui, par comparaison, se déclare plus « gauchiste que jamais depuis que Macron

a pris les commandes de Bercy » (sic), regrette pour sa part les options économiques libérales qui ruinent

« toute crédibilité auprès du peuple qui souffre » et ne renvoient que l’image consacrée d’une « gauche caviar

sur le retour ». Puis il ajoute, sans rire : « Regardez ce Macron. Il est brillant dans son genre, certes. Mais qu’y a-t-il

de gauche en lui ? Rien. Avec ce personnage, le libéral reste d’abord libéral, quant au socialiste, on se demande… »

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans F. Hollande, IDEES - DEBATS - PHILO, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité : « Le capitaine fracasse la gauche ! « 

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2015

humanite.fr – 9 mars 2015

 

         Le capitaine fracasse la gauche !

 

L’éditorial de Maud Vergnol :

CaptureValls3

 

  « « Où est la gauche ? », a même osé

  le fossoyeur en chef !

  Eh bien pas derrière celui qui s’obstine

  à la faire taire ! »

 

 

 

« J’ai peur que mon pays se fracasse contre le Front national », a opportunément déclaré, hier,

le premier ministre. Il n’est pas le seul. Car sa grossière opération diversion, à moins de deux semaines

des élections départementales, n’avait qu’un but : remettre dix balles dans la machine à voter « utile »,

en évitant le véritable débat démocratique sur le scrutin à venir.

Fidèle à sa stratégie mortifère, Manuel Valls, qui voulait supprimer les départements et semble aujourd’hui

en redécouvrir les vertus, a donc préféré remettre en selle sa meilleure ennemie, nous jouant le prologue

de 2017. On comprend que le locataire de Matignon soit angoissé par la déculottée électorale

qui guette le PS.

Comment pourrait-il en être autrement quand il s’acharne à trahir les intérêts populaires, qu’il impose

la loi Macron à coup de 49-3 et jette au feu tous les engagements de la campagne de 2012 ? Oui, Manuel

Valls a raison d’« avoir peur ». Pour la France surtout, car la peste brune qu’il a contribué à inoculer

en semant le désespoir pourrait bien continuer de se propager. Ses injonctions à « l’unitéééééé »

ne fonctionnent plus. Ainsi donc, pour combattre le FN, il faudrait travailler le dimanche et accepter

des baisses de salaire ?

« Où est la gauche ? », a même osé le fossoyeur en chef ! Eh bien pas derrière celui qui s’obstine à

la faire taire ! Loin de cet exécutif minoritaire dans le cœur de ceux qui ont voté en 2012 pour le changement.

La gauche, c’est celle qui, face à l’ostracisme des grands médias, au clientélisme de ses adversaires,

fait vivre la solidarité, la culture et
le lien social dans les territoires qu’elle anime. Ce sont 
ces militants

et candidats du Front de gauche, qui de « porte-à-porte » en marchés opposent l’alternative du progrès

et de la justice sociale aux réponses simplistes de ceux qui sèment la haine. C’est celle qui propose de faire

les poches des délinquants en col blanc plutôt que celles des précaires et des immigrés. C’est à cette gauche

que les électeurs peuvent redonner de la force en décidant de 
ne pas bouder les urnes le 22 mars.

 

Publié dans F-Haine, France, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

12345...28
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy