• Accueil
  • > Archives pour janvier 2009

« Quand le président est irritable, le siège du préfet est éjectable ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 janvier 2009

Nouveau proverbe des habitants de Saint-Lô.

Après le préfet Jean Charbonniaud, c’est au tour du directeur de la police Philippe Bourgade d’être limogé, suite à la visite mouvementée de Nicolas Sarkozy à Saint-Lô, le 12 janvier. Il est vrai que plus de 2000 manifestants, du jamais vu à Saint-Lô depuis plus de 20 ans, l’avaient copieusement hué et sifflé. Que tous puissent voir et entendre les manifestants le soir même à la télé avait particulièrement irrité le président de la République, qui avait sans doute espéré être accueilli par une bande de « Sarkolâtres » brandissant son auguste portrait et agitant de petits drapeaux !

Le fait qu’en démocratie des opposants puissent manifester leur légitime colère à l’égard du pouvoir semble constituer un crime de lèse-majesté aux yeux du chef de l’Etat. Les sanctions sont donc tombées. Sanctions arbitraires condamnées par de nombreux élus de gauche comme de droite.

« Je trouve parfaitement lamentable qu’on puisse utiliser un représentant de l’Etat comme si on utilisait un kleenex. C’est scandaleux. » (JeanFrançois Legrand,  sénateur UMP)

« Je regrette cette sanction. Je trouve que, en plus, c’est malvenu. C’est un mauvais signal et ça donne vraiment l’impression du fait du prince, et je le regrette. » (Philippe Gosselin, député UMP)

(lu sur marianne2.fr)Vu le nombre de manifestants qu’il y avait hier, 29 janvier, dans toutes les grandes villes de France, on peut prédire pour bientôt une véritable hécatombe chez les préfets. Que dis-je : un plan social massif ! (La même idée est traitée par la dessinatrice Ciel sur Le Blog des Ratons)

Publié dans LIBERTES, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Poursuivre Israël pour crime de guerre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 janvier 2009

Poursuivre Israël pour crime de guerre dans GAZA - PALESTINE arton3414-dcdff

Les observateurs qui rentrent de Gaza y ont découvert une zone totalement dévastée. Toutes les habitations, les exploitations agricoles, etc, ont été détruites. Des témoignages, pour l’instant non vérifiés, font état de personnes qui auraient été exécutées sommairement. Des armes interdites contre les populations civiles, notamment au phosphore, ont été utilisées.

S’agissant du bilan humain, l’immense majorité des morts et des blessés est constituée par des habitants qui ne participaient pas au combat, en particulier des femmes et des enfants. Les combattants ne représentent qu’une partie infime des victimes. L’objectif affirmé par Israël de détruire le Hamas n’est donc pas atteint ni même crédible. C’est la population qui était visée. Tout ceci constitue un crime de guerre. Voire un crime contre l’humanité, s’agissant des exécutions sommaires si elles étaient prouvées. Le gouvernement et l’armée israélienne sont responsables et doivent être jugés. Mettre un terme à l’impunité dont jouit Israël depuis des décennies est une nécessité politique si la communauté internationale veut retrouver sa crédibilité.

Comment poursuivre Israël ? Pour l’instant l’obstacle est politique. Dans la mesure où les cadres légaux semblent manquer, ces poursuites dépendent de l’ONU et en particulier du Conseil de sécurité, qui doit se doter des moyens juridiques de juger Israël. Ce pays n’ayant pas ratifié le traité instituant la Cour pénale internationale, il faut pour poursuivre les responsables devant cette cour, une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU. Et la France, pays des droits de l’homme, se doit de la présenter. Dans un premier temps, elle doit également demander une enquête impartiale ainsi que le souhaitent les représentants de l’ONU sur place. Car la décision d’Israël de procéder à sa propre enquête ne peut être satisfaisante et impartiale, évidemment.

Un autre outil juridique est celui de la compétence universelle. Elle consiste à pouvoir juger, dans un autre pays que le sien, une personne qui a commis un crime à l’étranger. Chaque pays peut le faire quand les règles de procédure le permettent. En France, les règles de procédure actuelles ne permettent pas de juger des étrangers présumés coupables de crimes commis à l’étranger sauf pour ceux ayant la double nationalité. Or il semblerait que des Israéliens présumés coupables de crimes de guerre aient la nationalité française. Le ministre de la Justice devrait donc demander au parquet d’enquêter.

Publié dans GAZA - PALESTINE, POLITIQUE | 1 Commentaire »

Femmes solidaires : La pauvreté a un visage de femme

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 janvier 2009

Extrait du communiqué de l’association Femmes solidaires (26 janvier 2009)

[...] La journée d’action du 29 janvier 2009 se tient dans un contexte international et national de crise. La baisse du pouvoir d’achat, la précarité, la mise en place des franchises médicales, la baisse des allocations familiales, sont autant de coups portés en premier lieu aux femmes. Dans le monde, comme en France, 80 % des pauvres sont des femmes. Il y a des raisons objectives à ces données. Les femmes subissent les temps partiels imposés, les écarts de salaires, les contrats précaires. [...] Les féministes doivent mener une bataille singulière et acharnée contre la première violence faite aux femmes de notre pays : la pauvreté.

Les femmes solidaires exigent :

  • l’arrêt du travail le dimanche et du temps partiel imposé qui touchent en premier lieu les plus précaires, les femmes ;
  • des salaires décents pour vivre dignement ;
  • le respect de l’égalité salariale, le salaire des étant toujours inférieur de 20 % à celui des hommes ;
  • une revalorisation des retraites

(le 29 janvier) L’association Femmes solidaires sera présente sur le parcours de la manifestation parisienne.

Publié dans Luttes, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Droit du travail : Appel à la solidarité avec l’inspecteur du travail Gérard Filoche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 janvier 2009

Les soutiens affluent autour de Gérard Filoche, l’inspecteur du travail mis en examen après une intervention en entreprise en 2004.

A la mi-novembre, Gérard Filoche a appris qu’il était mis en examen pour « chantage » et « entrave au bon déroulement d’un comité d’entreprise », suite à une plainte déposée par la société Guinot, dans laquelle il était intervenu en 2004 pour une affaire de licenciement d’une déléguée syndicale.

« Je risque un an de prison et 3750 euros d’amende« , explique Gérard Filoche, pour qui, toutefois, ces accusations « ne tiennent pas debout« . « Ce jour-là, je suis venu non pas assister au CE mais prendre acte de sa décision et mener mon enquête contradictoire pour régler la situation avant mon départ en congés d’été. Sinon la déléguée mise à pied n’aurait pas eu de salaire avant la rentrée de septembre.« 

Une accusation d’ »entrave au comité d’entreprise » à l’égard d’un inspecteur du travail, « je n’ai jamais connu ça de toute ma carrière« , s’indigne Sylvie Denoyer, secrétaire générale de l’UNAS-CGT (inspection), qui dénonce l’absence de soutien de la hiérarchie. En effet, le ministère du Travail n’a pas accordé à Gérard Filoche la « protection fonctionnelle » qui permet à un agent mis en cause dans l’exercice de ses fonctions d’obtenir une aide pour les frais de justice.

La mission de l’inspection du travail est d’assurer l’application du Code du travail dans les entreprises. La mise en examen de Gérard Filoche est une nouvelle entrave à cette mission.

Signez la pétition sur Internet : www.solidarite-filoche.fr/

 

Publié dans LIBERTES, Luttes, PETITION | Pas de Commentaire »

« La malnutrition n’est pas une fatalité »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 janvier 2009

interview publiée dans Vivre DEBOUT n°42 – janvier 2009

(Le journaliste s’adresse à Jean ZIEGLER, sociologue, membre du COMITÉ CONSULTATIF DU CONSEIL DES DROITS DE L’HOMME DE L’ONU)

Vous dénoncez, depuis de nombreuses années, les ravages de la sous-alimentation et de la malnutrition. Qu’est-ce qui vous révolte ?

« En 2000, la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) dénombrait 785 millions de personnes gravement et en permanence sous-alimentées. Elles sont 923 millions aujourd’hui. Pourtant, l’agriculture mondiale pourrait nourrir 12 milliards d’êtres humains, soit le double de l’humanité. La faim n’est donc pas une fatalité. En Haïti, où le prix de la farine a augmenté en un an de 83 %, j’ai vu des familles réduites à manger des gâteaux de boue mélangée à un peu de sel et de déchets végétaux, pour caler l’estomac et tromper la faim. Sur tous les continents, les carences en vitamines et minéraux provoquent des maladies, comme le Kwashiorkor*, le rachitisme, l’anémie, la cécité. Chez les petits de moins de 5 ans, la malnutrition est particulièrement dévastatrice : les cellules du cerveau ne se développent pas, ou insuffisamment. Ce qui signifie que des centaines de milliers d’enfants, chaque année, sont condamnés à une vie d’invalidité cérébrale permanente. Si le tableau est sombre, il y a pourtant des raisons d’espérer. L’action des ONG mais aussi le poids d’une opinion publique mieux informée peuvent renverser la situation, forçant les Etats occidentaux  à libérer les fonds nécessaires. »

* Le kwashiorkor est un syndrome de malnutrition protéino-calorique sévère de la première enfance. Le terme, qui signifie enfant (kwashi) rouge (orkor) dans la langue des Ashanti du Ghana, se réfère à la rougeur de peau des enfants qui en sont frappés. Le kwashiorkor touche principalement le jeune enfant qui, âgé de 18 mois à trois ans, à l’arrivée d’un second enfant, est brutalement sevré et passe à une alimentation trop pauvre en protéines. (d’après Wikipédia)

 

Publié dans ECONOMIE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

26 janvier 1939 : Barcelone tombait aux mains des franquistes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 janvier 2009

Il y a 70 ans, Barcelone tombait. Plus de 500 000 personnes passeront la frontière pour tenter d’échapper à la répression. 275 000 seront internées dans des camps (Argelès, Saint-Cyprien, Bram, Gurs). Le camp de Gurs « accueillera », comme l’indique la plaque apposée à l’entrée « 23 000 combattants espagnols, 7000 volontaires des Brigades internationales, 120 patriotes et résistants français, 12 860 juifs immigrés internés en mai-juin 1940, 6500 juifs allemands du pays de Bade,    12 000 juifs arrêtés sur le sol de France par Vichy« .

La Guerre Civile espagnole, qui avait éclaté le 18 juillet 1936, se terminera  en mars 1939, avec la chute de Madrid après 28 mois de résistance. Au cours de ces  33 mois d’enfer plus d’un million de personnes trouveront la mort. Grâce au soutien des Etats-Unis pendant la Guerre Froide, Franco règnera d’une main de fer sur l’Espagne jusqu’à sa mort en 1975.

De nombreuses commémorations marqueront ce soixante-dixième anniversaire de la « retirada », la retraite. A l’heure de ces manifestations, n’oublions pas les millions de réfugiés d’aujourd’hui, réfugiés de guerres, réfugiés de la misère, réfugiés de l’inégalité dans le monde…

Pour plus d’infos : voir le site No Pasaran  et Rue89 qui publie ce jour un article de Nestor Romero

Dans son numéro 23 de juillet 2006, La Revue  de la Résistance éditée par l’A.N.A.C.R des Landes a consacré un dossier rendant « Hommage aux Guerilléros espagnols ». Voici un extrait de l’hommage du Président de l’ANACR des Landes aux combattants espagnols :

(Ils furent) « Les précurseurs de la lutte contre la malédiction du fascisme. Car, il faut s’en souvenir, ils furent les premiers à affronter les armes à la main le franquisme, ce fascisme ibérique, héritier des traditions d’intolérance et de cruauté de l’Espagne de l’Inquisition. Un fascisme ibérique qui partageait avec le national-socialisme du 3e Reich le même mépris pour la vie humaine et qui, comme lui fit couler des rivières de sang pour imposer et consolider sa dictature. Un fascisme ibérique qui prétendait comme ses acolytes de Berlin et de Rome, rayer de l’histoire le temps des lumières, c’est-à-dire les idées de liberté, d’égalité et de fraternité qui firent la grandeur de la Révolution de 1789. Oui, c’est l’honneur des républicains espagnols d’avoir été, les premiers à combattre militairement, la peste brune qui allait, quelques mois plus tard, déferler sur toute l’Europe. Et alors que les grandes puissances laissaient étrangler l’Espagne républicaine, Dolorès Ibarruri, plus connue sous le nom de La Passionaria, de passage à Paris, en 1938, pouvait lancer ce cri d’alarme : « Aujourd’hui, c’est nous, demain, ce sera vous ! » Pour le malheur des peuples, cet avertissement devint vite réalité… »

 

 

Publié dans EUROPE, HISTOIRE | Pas de Commentaire »

Liberté Hebdo

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 janvier 2009

arton21111.jpge d i t o – Bruno Cadez

« S’agissant des dividendes,
M. le Président…
»

En tremble-t-on encore dans les salons des grandes banques françaises et des groupes de l’automobile ?

Si c’est le cas, cela ne peut-être que de rire. Nicolas Sarkozy et le gouvernement ont fait mine ces jours-ci de s’opposer aux dirigeants de ces secteurs à propos des bonus qu’ils s’accordent grassement chaque année. Le projecteur médiatique a été porté sur le sacrifice consenti par quelques dirigeants de banque annonçant leur décision de renoncer à ces étrennes.  Pitoyable agitation. En fait, il s’agissait d’emballer le nouveau cadeau de 10 milliards d’euros accordé aux banques, alors qu’une banque comme la Société générale doublera son bénéfice en 2008 (2 milliards d’euros). Car en réalité, le pouvoir capitule, et refuse de contraindre celles-ci aux ruptures nécessaires avec une logique qui a abouti au désastre que l’on sait. Rupture qu’au contraire, le PCF propose à travers un pôle financier public et que ses militants ont essayé de populariser cette semaine auprès des salariés. Nicolas Sarkozy sert en réalité de bouffon à des dirigeants qui ne se voient aucunement empêchés de continuer à favoriser la spéculation à tous crins. Car pendant ce temps, lisait-on dernièrement dans « Le Monde », la presque totalité des grandes entreprises cotées à la Bourse de Paris ont continué en 2008 d’accorder des parachutes dorés à leurs dirigeants, malgré les réticences du Medef. La moralité de ces gens-là s’arrête quand disparaissent les caméras. Écoutons d’ailleurs Christian Streiff, le PDG de PSA Peugeot-Citroën (950.000 euros de bonus en 2007) : « l’Etat ne doit pas se substituer au management de l’entreprise, ni à ses actionnaires. C’est à eux qu’il appartient de trouver les meilleurs équilibres entre besoin de financement, rémunération en capital et attente des marchés ». Traduction : « merci pour les petits fours et les six milliards d’aide publique, mais s’agissant des dividendes, M. le président, mêlez vous de ce qui vous regarde ». Et, alors que sur le site de Renault-Sandouville, du chômage technique est de nouveau annoncé pour les deux mois à venir, Carlos Ghosn, le PDG du groupe, prévenait que 200.000 emplois pourraient être supprimés dans ce secteur en Europe. Il en profitait aussi pour exiger de nouveaux cadeaux fiscaux. Il est temps de sortir de ce mano à mano entre le pouvoir et les grands patrons.

Ce jeudi 29 janvier, il nous faudra être très nombreux à crier très fort que nous ne voulons pas payer leur crise.

Publié dans Politique nationale, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Selon Barack Obama, c’est le savoir qui doit guider la nation

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 janvier 2009

En définissant les Etats-Unis comme « une nation de chrétiens et de musulmans, de juifs, d’hindous et de non-croyants » et, ensuite, en affirmant « nous restaurerons la science au rang qui doit être le sien« , Barack Obama a signalé qu’il mettait fin à toute influence des fondamentalistes religieux sur le gouvernement de son pays.

En quelques mots, il a ainsi remis la religion à sa place de « choix individuel plutôt que de credo politique« , et pris position, discrètement mais fermement, dans les nombreux débats sur l’enseignement (de la théorie de l’évolution), la recherche (cellules souches), et la philosophie des sciences, où la droite chrétienne, avec le soutien de l’ancien président (George Bush), avait engagé les Etats-Unis.

extrait d’un article de Alain Giraud-Ruby dans Le Monde, 25-26 janvier 2009

 

Publié dans ETATS-UNIS | Pas de Commentaire »

Secours catholique : La pauvreté gagne du terrain

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 janvier 2009

publié dans L’Elu d’aujourd’hui, janvier 2009

Le Secours catholique compte sept millions de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté. L’association, qui fixe le seuil de pauvreté à 910 euros nets par mois pour une personne seule, estime aussi que deux millions d’enfants sont concernés*. En 2007, le Secours catholique a aidé 1,4 million de personnes soit 629 500 situations familiales de précarité. Le plus souvent, il s’agit de mères seules avec leurs enfants. Les chômeurs restent la catégorie la plus importante parmi les personnes accueillies, soit 42,6 % en 2007.

Autre enseignement du rapport : le travail ne suffit pas pour faire vivre l »ensemble de la famille, il n’assure plus un niveau de vie correct. « Cette situation dévalorise la notion du travail puisque travailler ne protège pas de la pauvreté« , selon le Secours catholique. Concernant l’âge des personnes accueillies, « l’étude 2007 confirme que les plus de 50 ans sont de plus en plus nombreux« . Entre 2006 et 2007, l’association a accueilli 1 % de personnes en plus dans la tranche 50-59 ans et 0,8 % parmi les 60 ans et plus alors que toutes les autres catégories d’âges sont en baisse.

* Revoir l’article : « Enfance et précarité »

Publié dans PRECARITE | Pas de Commentaire »

Avortement : restons vigilents

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 janvier 2009

L’Avortement, un droit, un choix, notre liberté

Le MFPF(Mouvement français pour le planning familial), la CADAC (Coordination des associations pour le droit à l’avortement) et l’ANCIC (Association nationale des centres d’interruption de grossesse et de contraception) avec le soutien de plus de 100 associations, syndicats et partis politiques ont appelé à une manifestation jeudi 15 janvier à Paris pour fêter les 30 ans de la loi Veil.

Trente ans après le vote de la loi Veil autorisant les interruptions volontaires de grossesse (IVG), le droit à l’avortement rencontre toujours des obstacles à son application : par exemple « l’insuffisance d’information et les difficultés d’accès à l’avortement et à la contraception » ainsi que les « régressions et remises en cause du système de santé dans son ensemble », comme le rappelle le tract d’appel à la manifestation.

Long délai avant l’intervention, refus de prise en charge… Tout est fait pour décourager  les patientes.* 

Le  délai légal du recours à l’avortement a été prolongé de dix à douze semaines de grossesse en 2001, mais bien souvent ces deux semaines ne remédient pas au fait que certains médecins restent réticents à pratiquer des IVG et que les structures d’accueil dans les hôpitaux publics sont notoirement insuffisantes. Des médecins constataient dans Le Monde du 9 décembre dernier que l’IVG reste « la dernière roue de la charrette » dans les hôpitaux et que « les médecins qui (y) pratiquent les avortements sont mal payés et mal reconnus ». L’avortement reste largement culpabilisé. Quant aux cliniques privées, elles pratiquent de moins en moins ce type d’intervention parce qu’il n’est pas considéré comme suffisamment rentable. 

Manifestantes et manifestants se sont donc mobilisés jeudi dernier :

  • pour en finir avec le tabou et la culpabilisation
  • pour l’application de la loi du 4 juillet 2001
  • pour la mise en place de campagnes régulières d’information sur la contraception et l’avortement
  • pour l’attribution des budgets spécifiques pour l’avortement
  • contre la remise en cause du système public de santé
  • pour que partout en Europe soit garantie la liberté d’avortement
  • pour affirmer notre solidarité avec toutes les femmes privées de ce droit dans le monde

Télécharger le tract au format pdf (685 ko)
http://www.planning-familial.org/actualites/manifestation15janvier.pdf

* voir l’article »Avortement : interruption volontaire d’assistance » de Etienne Liebig, dans SINÉ HEBDO n°20 – mercredi 21 janvier 2009

Publié dans Luttes, SOCIETE | Pas de Commentaire »

12345...7
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy