Marine Tartuffe

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 septembre 2014

 

Vu sur Moissac au Coeur

Marine Tartuffe

Marine Le Pen n’a pas de mots assez durs contre l’élite. Mais elle scolarise sa fille

de 15 ans dans le sélect établissement catholique Notre-Dame-d’Orveau.

courrierouest

 Ah, « ce système qui mange ensemble,

 qui a été élevé ensemble, qui met

 ses enfants dans les mêmes écoles » !

 Marine Le Pen n’a pas de mots assez durs

 contre cette élite qu’elle dit combattre

 « sans relâche »… Mais elle scolarise sa fille

 de 15 ans dans le sélect établissement

 catholique Notre-Dame-d’Orveau, à Nyoiseau

 (Maine-et-Loire), nous apprend

le Courrier de l’Ouest (30 août).

Enfants d’ambassadeurs, de stars ou de politiques (Villiers, Madelin…) sont passés par ce haut lieu

de reproduction sociale. Curieux choix pour la candidate « antisystème » qui ne jure que par la « laïcité ».

 

politis1317

Article publié dans Politis n°1317

 

Sommaire

Publié dans France, POLITIQUE, Politis, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Immunité Dassault…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 janvier 2014

 

Immunité de Dassault : et le responsable est…

 

dassault

  Qui est le sénateur socialiste qui a voté contre la levée

  de l’immunité de Serge Dassault ? Qui est celui qui s’est abstenu ?

  Depuis l’annonce, hier, du vote du bureau du Sénat s’opposant

  à la levée de l’immunité parlementaire du sénateur UMP

  de l’Essonne par 13 voix contre 12 et une abstention, la question

  est posée par de nombreux politiques et médias (par exemple ici,

  ou encore ici). Car ce vote s’est déroulé à bulletin secret,

contrairement à tous les principes d’une démocratie représentative qui imposent aux élus la publicité

de leurs votes afin que les « représentés » puissent leur demander des comptes.

Suite au recoupement réalisé par le tumblr « Qui a sauvé Dassault ? », et sous réserve que les sénateurs interrogés

n’ont pas menti, les coupables seraient…(roulement de tambour)… Alain Anziani, sénateur (PS) de la Gironde,

et Jacques Gillot, sénateur (divers gauche), membre de la commission des Affaires étrangères et de la Défense,

et président du conseil général de la Guadeloupe. À gauche, ce sont les deux seuls élus qui ont refusé de faire

connaître leur vote.

[Lire la suite sur Moissac au Coeur]

Article original

Publié dans France, POLITIQUE, Politis, Senat | Pas de Commentaire »

« En droit, il n’existe pas d’infractions politiques » (Politis)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 novembre 2013

 

« En droit, il n’existe pas d’infractions politiques »

 

« En droit, il n’existe pas d’infractions politiques » (Politis) dans CGT capturebonnetsrouges-150x150

Les « Bonnets rouges » seront-ils épargnés par la justice

après les destructions de portiques écotaxe ?

Politis a interrogé l’avocat des Conti…

Onze bornes et quatre portiques de collecte de l’écotaxe

ont été détruits par les « anti-écotaxe », en Bretagne, mais aussi

dans les Landes et dans le Nord [1].

Près de vingt ans après l’incendie du Parlement de Bretagne, à Rennes en 1994, par des marins-pêcheurs

en colère, que risquent les auteurs de ces dégradations ?

Politis.fr a posé la question à Me Ralph Blindauer, l’un des avocats des salariés de Continental, poursuivis

en avril 2009 pour le saccage de la sous-préfecture de Compiègne.

[Lire l’article]

Dans un entretien vidéo au Progres.fr, le 5 novembre à Roanne, Thierry Lepaon, secrétaire national de la CGT

a déploré « un traitement différencié entre le cinq de Roanne et les Bretons ».

http://www.dailymotion.com/video/x16tosl

sur dailymotion

Publié dans CGT, France, Justice, Politis | Pas de Commentaire »

Les mensonges du Point sur « la France des assistés »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 novembre 2013

 

Les mensonges du Point sur « la France des assistés »

 

Les mensonges du Point sur « la France des assistés » dans Politis assistanat-300x213Par Ingrid Merckx25 octobre 2013

 

Dans son dossier fustigeant la « fabrique des assistés »,

Le Point s’appuie sur des données en partie fausses,

rarement sourcées et compilées au profit d’une thèse

ultralibérale. Analyse avec ATD Quart Monde.

 

 

 

La France, pays d’assistés ? C’est l’un des préjugés les plus répandus, dénonce ATD Quart Monde.

« Chaque campagne électorale on y a droit, chaque mois de novembre paraît un sondage concluant

que 8 Français sur 10 pensent que la France est un pays d’assistés… », déplore Jean-Christophe Sarrot,

rédacteur en chef de Feuille de route, le mensuel du mouvement. « Une rengaine libérale fétide  », tranche

l’économiste Christophe Rameaux. Un propos « démagogique, destiné à flatter une partie de l’électorat

sur des conceptions populistes », analysait le sociologue Serge Paugam dans Politis en mai 2011,

en réaction aux déclarations de Laurent Wauquiez, alors ministre des affaires européennes, selon lequel

« dérives de l’assistanat [seraient] le cancer de la société française ».

Pour couper court aux rumeurs infondées, ATD Quart monde vient de publier l’ ouvrage « En finir avec les idées

fausses sur les pauvres et la pauvreté », qui reprend et contredit pas loin de 80 idées fausses sur ce thème

des « assistés fraudeurs et profiteurs ». L’hebdomadaire Le Point y avait fait écho sur son site.

Mais cette semaine, prenant à contrepied ce qu’il défendait la semaine dernière, Le Point fait sa Une du 24 octobre

sur le thème : « Les Assistés, comment la France les fabrique ? » Avec une réponse en trois points :

« Peut-on vivre sans travailler ? Ces riches qui en profitent. Le grand délire des allocations. »

À l’intérieur du magazine, une dizaine de pages dont une enquête de Béatrice Parrino, rédactrice en chef adjointe,

intitulée « Hors de contrôle et surdimensionnée, notre État providence décourage le travail ». Soit 8 colonnes

où les éléments d’enquêtes sont peu ou mal sourcés et les exemples utilisés dans le sens qui vient justifier la Une.

Lire la suite sur Politis

Vu sur :  PCF-Grésivaudan

 

Publié dans Politis, Presse - Medias, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Réforme des retraites : salariés et retraités lourdement mis à contribution

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 août 2013

 

           Réforme des retraites : les salariés paieront

 

Par Thierry Brun – le 27 août 2013 in POLITIS.fr

Réforme des retraites : salariés et retraités lourdement mis à contribution dans ECONOMIE retaites

Les salariés et les retraités seront lourdement

mis à contribution dans le cadre de la nouvelle

réforme des retraites annoncée par Jean-Marc Ayrault.

Le discours était prêt dans l’après-midi,

ainsi que le dossier de presse. Les informations ont fuité

bien avant que le Premier ministre présente officiellement

le contenu de la nouvelle réforme, censée « rétablir durablement

l’équilibre » du régime des retraites par répartition après 2020.

 

Discours_de_Jean-Marc_Ayrault

 

Le gouvernement ne remet pas en cause la réforme Fillon de 2010 et promet de ne pas changer les règles

pour les personnes partant à la retraite en 2020. Le long discours de Jean-Marc Ayrault a consisté à rassurer,

mais sans modifier l’objectif de l’augmentation de la durée de cotisation pour bénéficier d’une retraite

à taux plein, qui atteindra 43 ans entre 2020 et 2035.

Une durée inatteignable pour une grande partie des salariés qui n’auront d’autre choix, pour les plus aisés

d’entre eux, que de se tourner vers les fonds de pension et les systèmes par capitalisation, un souhait

de la Commission européenne.

Jean-Marc Ayrault estime que ce système

       « est plus juste car il tient compte de l’âge de début de la carrière professionnelle,

       il ne bloque pas les personnes ayant acquis toutes leurs annuités ».

Magnanime, le premier ministre a écarté une augmentation de la CSG, qui « pèserait sur l’ensemble

des ménages », y compris les retraités. Et lui préfère une augmentation des cotisations sociales :

       « Elles augmenteront de 0,15 point en 2014, puis de 0,05 chacune des années

       suivantes jusqu’en 2017. En 2017, l’accroissement sera donc limité à 0,3 point.

       Tous les régimes seront concernés, celui des fonctionnaires, les régimes spéciaux,

      comme le régime général ou par exemple celui des indépendants, selon des modalités

      propres ».

Concernant les retraités, « il n’y aura pas non plus d’augmentation du taux de CSG qui leur est

applicable. Nous ne toucherons pas plus à l’abattement de 10% dont ils bénéficient

sur leur impôt sur le revenu car cette mesure rendrait beaucoup de retraités imposables ».

Cependant, le coût de la réforme, non dévoilé par Jean-Marc Ayrault, est évalué à 3,8 milliards d’euros

en 2014, dont 2,8 seront supportés par les salariés et les retraités (voir le tableau de financement

ci-contre), sans compter le coût de la réforme de 2010 qui poursuit l’allongement de la durée

de cotisation pour obtenir une retraite à taux plein et allonge aussi l’âge de départ à la retraite,

lorsque la durée d’assurance n’est pas atteinte, de 65 à 67 ans, entre 2016 et 2023.

Tableau de financement de la réforme Ayrault

Vu sur Moissac au Coeur

 

Publié dans ECONOMIE, France, Politis, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Les vœux de Politis…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 janvier 2013

 

Les vœux de Politis... dans F. Hollande politis11

 

La cérémonie des voeux…

…telle que j’aurais aimé la vivre.

 

Par Bernard Langlois

 

« Mes chers compatriotes.

« Si je m’adresse à vous ce soir, dans le JT de ce pauvre Pujadas, c’est uniquement pour respecter

une tradition à laquelle, braves gens, vous avez la faiblesse de tenir : les vœux de bonne année.

« Mais je n’ai rien à vous souhaiter que de continuer à serrer les fesses et à bouffer des cailloux.

Soyez courageux, ne vous suicidez pas trop nombreux (et si vous le faites, épargnez au moins votre famille),

ne cédez pas au modèle du carnage dans les collèges et les maternelles à la mode US.

« Une minorité d’entre-vous va continuer à bien vivre, voire de mieux en mieux pour certains. Les autres,

la grande masse des autres, continuera à patauger dans la médiocrité, quand ce n’est pas dans la misère.

« Je n’y peux rien, vous le savez bien.

« Vous avez voté pour moi pour vous débarrasser d’un individu malfaisant qui faisait honte à la France

et à son histoire. Et vous avez bien fait.

« Mais vous voyez bien que je suis moi-même, et mes équipes, totalement impuissant à faire mieux.

« Comme lui avant moi, devant le chômage que rien n’endigue, les usines qui ferment, les villages qui meurent,

les sans-logis, sans-pain, sans-rien qui croissent et se multiplient, les prisons qui explosent dans la honte,

les hôpitaux et les écoles qui ferment, je ne peux rien.

« Je ne peux rien, car comme lui, j’ai prêté serment d’allégeance à l’Empire, à son protectorat européen

dont je suis, es-qualités, un des cogérants. Et donc à la ploutocratie régnante, dont je ne peux être,

à la place où je suis, que l’humble serviteur.

 

politis2 dans Humour

[Lire la suite sur politis.fr]

 

 

 

Publié dans F. Hollande, Humour, POLITIQUE, Politis, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy