Le droit à l’IVG dans la Constitution, une proposition de Jean-Luc Mélenchon

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 janvier 2017

 

Le droit à l’IVG dans la Constitution :

l’idée s’invite dans la campagne présidentielle

 

L’Humanité – 18 janvier 2017

Captureivgmanif

 

  La proposition de Jean-Luc Mélenchon de graver

  dans le marbre cette conquête obtenue de hautes

  et longues luttes permettrait de renforcer la digue

  contre les conservateurs et réactionnaires prêts

  à la fissurer jusqu’à sa destruction.

  Les loups sortent leurs griffes, de plus en plus voyantes,

  pour mieux porter le coup à une conquête qui a mis

  des décennies avant de devenir force de loi, le 17 janvier 1975.

  Depuis quarante-deux ans, les conservateurs, réactionnaires

  et autres intégristes religieux mènent inlassablement campagne

  contre ce droit à l’avortement chèrement acquis.

 

 

Une campagne sourde ou bruyante, selon le contexte politique plus ou moins favorable à l’émancipation humaine.

Mais une campagne constante, acharnée, tant la loi Veil les obsède. À quelques mois d’échéances électorales

cruciales pour le pays, ces voix revanchardes redoublent de propos pour bien ancrer dans les esprits la nécessité

de remettre en cause, de façon sournoise, cette loi.

[Lire la suite sur humanite.fr]

A lire également :

♦  IVG : le double langage du camp Fillon

 

Capture.PNGIVGFillon  (Capture d’image)

 

  A voir dans l’article :

  Pour Francois Fillon, l’avortement,

  c’est avant tout une question de (mauvaise) foi

 

 

♦  Anti-IVG.  La nouvelle arme, le numérique

♦  Des cintres et des affiches en faveur du droit à l’avortement accrochées dans les rues de Paris

 

“N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique

ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question.

Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes

votre vie durant” – Simone de Beauvoir

Publié dans avortement, Droits des femmes, France, Jean-Luc Melenchon, Présidentielle 2017, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Le 29 avril 1945, les femmes votent pour la première fois !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 avril 2015

 

Le vote des femmes n’a que 70 ans

 

Adrien Rouchaleou – l’Humanité – 29 avril 2015

 

Capturevotedesfemmes(capture d’écran)

  Les Français votent depuis plus de deux siècles.

  Mais les Françaises n’ont gagné ce droit que beaucoup

  plus récemment.

  Mais au fond, cette question, « Ginette, comment voteras-tu ? »,

  tout le monde (ou presque) se la pose. Depuis longtemps,

  les opposants au suffrage réellement universel ont fait

  leur argument d’une prétendue incapacité des femmes

  à se saisir des enjeux politiques.

Ainsi, le Dr François Labrousse, sénateur de la Corrèze, estime en 1922 que « la puissance, la profondeur

dans les idées, la logique absolue, le raisonnement rigoureux, l’abstraction sont des qualités de l’esprit

que la plupart des femmes ne peuvent présenter. (…) La femme est surtout un être émotif et sensible ».

La même année, son collègue Paul Régismanset, de Seine-et-Marne, s’étonne : « Les suffragettes affirment

que les Françaises veulent donner leur avis (….). Cela m’étonne car lorsque trois femmes sont réunies,

elles se mettent aussitôt à parler chiffons. »

Même à gauche, certains – en particulier, les radicaux – craignent de voir les femmes voter car elles le feraient

comme le curé le leur a dit. Quant à la deuxième Internationale, elle ne connaît que la lutte de classe

et ne tolère pas l’autonomie des féministes.

Plus d’un siècle et demi de lutte pour l’égalité politique

Le débat est en fait déjà vieux : il date de la Révolution. Il faut pourtant se souvenir que des femmes avaient

voté aux États généraux de 1789. L’année suivante, Condorcet s’exprime dans le Journal de la société :

« Pourquoi des êtres exposés à des grossesses et à des indispositions passagères ne pourraient-ils exercer

des droits dont on n’a jamais imaginé de priver les gens qui ont de la goutte tous les hivers et qui s’enrhument

aisément ? » Pourtant la République créera la figure du citoyen en oubliant totalement la citoyenne.

S’en suivra plus d’un siècle et demi de lutte pour l’égalité politique, avec ses grandes figures :

Olympe de Gouges, évidemment, avec sa Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne en 1791 ;

Jeanne Deroin, candidate aux élections législatives de 1849, parce que « la cause du peuple et la cause

des femmes sont intimement liées », Hubertine Auclert et son journal la Citoyenne…

[Lire la suite sur humanite.fr]

Le pouvoir hypnotique de la domination

Publié dans Droits des femmes, France, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Les inégalités hommes-femmes en France dans le monde du travail

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 mars 2015

 

   Travail : les inégalités hommes-femmes en France

 

humanite.fr – 8 mars 2015

 

Captureégalitésalaires

 

  Si les inégalités entre les hommes

  et les femmes en France face à l’accès

  au travail se sont estompées, l’écart

  entre les salaires lui demeure.

 

De même, les femmes se voient de plus en plus imposer des contrats à temps partiels. Infographies.

 

CaptureinégalitéssalairesNPDCCaptureécartsalairesHF

 

Les inégalités de salaires moyens et des cadres

en région Nord-Pas-de-Calais

 

A voir sur humanite.fr

Publié dans Droits des femmes, France, Inegalite, Salaires, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Communiqué du comité V’là la facture

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 mars 2015

 

V’là la facture des politiques anti-sociales !

 

2 mars par Collectif V’là la facture

Capturev'la lafacture

 

Le 6 mars prochain, à l’occasion du lancement

de la Marche Mondiale des Femmes à Bruxelles

et dans le cadre de la journée internationale

des droits des femmes, le comité « V’là la facture »

lance son action qui vise à mettre en lumière

les impacts pour les femmes des mesures d’austérité

mises en place au nom d’une dette largement illégitime.

Cette dette n’a pas servi au bien-être de la société

et nous ne la paierons pas.

 

 

Lire la suite sur CADTM

Publié dans Austerite, Droits des femmes, ECONOMIE | Pas de Commentaire »

Turquie : Combien de femmes encore victimes du système ultra patriarcal défendu par l’AKP, parti du Premier ministre ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 février 2015

 

    Ozgecan Aslan, 20 ans, victime du patriarcat

 

Captureozgecan

  Aujourd’hui toute la Turquie se réveille

  sous le choc et en colère.

  Özgecan Aslan, un étudiante de 20 ans,

  a pris un minibus pour rentrer chez elle à Mersin,

  après les cours. Le conducteur et deux acolytes

  l’ont violée, poignardée et brûlée, avant de la jeter

  près d’un lac.

Les coupables ont été arrêtés, mais que va-t-il se passer ensuite ? Combien de femmes encore victimes

du système ultra patriarcal défendu par l’AKP en Turquie ?

[Lire la suite sur kedistan.fr]

 

Publié dans Droits des femmes, SOCIETE, Turquie | Pas de Commentaire »

Attaqué par les obscurantistes, le droit à l’avortement est toujours fragile

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 janvier 2015

 

L’IVG en France, un droit à défendre (infographie)

 

CaptureIVG

En France, le droit à l’avortement dans les meilleures

conditions possibles est très menacé.

Les centres pratiquant l’IVG qui ferment sont

dramatiquement nombreux, le secteur privé

se désengage, jugeant l’activité peu rentable, et de plus

en plus de femmes ne peuvent plus choisir

leur méthode d’avortement.

[Voir l’infographie]

 

17 janvier 1975-17 janvier 2015, la loi sur l’avortement a 40 ans.

MANIFESTATION NATIONALE POUR LES DROITS DES FEMMES.

En avant toutes ! Nous devons continuer le combat !

 

Extrait :

Captureivgmanif

  Le combat des femmes pour le droit à disposer

  de leur corps est un combat permanent.

  Le droit à l’avortement est toujours fragile. En Espagne,

  il a bien failli ne plus exister. Sans les manifestations massives

  de rue et la solidarité internationale, les femmes de ce pays

  ne pourraient plus accéder à ce droit.

  En France, de nos jours, la loi Bachelot sur l’hôpital dite loi

  « Hôpital Patients Santé Territoire » entraîne, entre autres,

  la fermeture de nombreuses maternités où sont pratiquées les IVG.

Ces fermetures compliquent l’accès à l’avortement et tendent

  à le réduire gravement.

Prenant appui sur la crise financière de 2008, les gouvernements successifs nous imposent des politiques

d’austérité. Tout en faisant des cadeaux au patronat, ils détruisent les services publics :

réduction de personnel et de moyens, privatisations, fermeture de structures notamment dans la santé.

Les conséquences de ces choix politiques touchent de plein fouet les femmes.

[Lire la suite sur collectifdroitsdesfemmes.org]

 

Marie-Laure Brival :

« Il faut abolir la clause de conscience de la loi sur l’IVG »

 

brival

  Le 17 janvier 1975 marquait la fin de la

  « maternité obligatoire » pour les femmes

  et leur donnait le droit de disposer de leur corps.

  Mais, nous rappelle la chef de service de gynécologie

  de la clinique des Lilas, 40 ans après, la loi Veil

  demeure perfectible et son application reste soumise

  à la course à la rentabilité financière imposée

  par la loi « patient santé territoire » et la « tarification

à l’acte »

Si aujourd’hui une femme sur trois a avorté ou avortera dans sa vie, le regard porté par la société

et beaucoup de médecins est encore stigmatisant. Il est sous-entendu qu’avec tous les moyens

de contraception disponibles, elle devrait faire attention…

Et avec les Manifs pour tous et leur cortège de réactionnaires, on a redécouvert qu’une partie de la société

refusait encore aux femmes une sexualité séparée de la reproduction.

Dans une Europe où les réacs se sentent pousser des ailes, en Espagne, le gouvernement de droite

a tenté, l’année dernière, de torpiller ce droit.

En France, en janvier 2014, lors du vote de la disparition de la notion de « détresse » pour justifier une IVG,

des membres de l’UMP ont dénoncé « une banalisation », qui tend à en faire « un droit comme les autres » !

Marie-Laure Brival, gynécologue et chef de service à la clinique des Lilas, rappelle que malgré une série

d’évolutions positives, la loi Veil reste diversement appliquée en France :

« Une loi qui n’a cessé d’évoluer dans le bon sens mais appliquée de manière inégale »

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans avortement, Droits des femmes, SOCIETE | Pas de Commentaire »

IVG : un combat toujours d’actualité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 novembre 2014

 

IVG : un droit pour lequel il faut rester mobilisés

 

simone veil

  En ce jour marquant, du 40ème anniversaire

  de l’ouverture du débat sur l’Interruption Volontaire

  de Grossesse, je tiens à réaffirmer au nom du PCF,

  que ce droit chèrement acquis nécessite plus que jamais

  notre vigilance. Il s’agit sans aucun doute, de l’une

  des plus grandes conquêtes sociales de ce siècle, obtenue

  de hautes luttes, par la mobilisation des militantes

et des associations féministes, de femmes et d’ hommes politiques ainsi que par le courage

de Madame Simone Veil.

Or, on assiste depuis quelques temps à une recrudescence des mouvements anti-IVG,

et à une certaine banalisation de propos injurieux et culpabilisateurs pour les femmes. Annuellement,

en France, plus de 200 000 femmes ont recours à une IVG, chiffre stable depuis quelque temps.

Et pourtant, force est de constater qu’il est de plus en plus difficile d’avorter en France. Les restrictions

budgétaires qui ont cours, notamment dans le domaine de la santé publique ont des conséquences

graves sur le recours à l’avortement dans notre pays.

Un rapport du Haut conseil à l’égalité a montré que 130 établissements pratiquant les IVG ont fermé

dans notre pays au cours des dix dernières années.

Marie George Buffet, députée, a déposé un projet de résolution pour réaffirmer «  le droit fondamental

à l’IVG en France et en Europe ». C’est un point d’appui pour toutes celles et tous ceux qui défendent

ce droit, cette liberté.

Les communistes sont et resteront mobilisés pour que l’IVG bénéficie de moyens humains et financiers

permettant aux femmes d’avorter dans de bonnes conditions.

Laurence Cohen, responsable nationale du PCF, «  Droits des femmes/ Féminisme », 

sénatrice du Val de Marne

 

Lire également :

         (L’Humanité du 26 novembre 2004)

Publié dans avortement, Droits des femmes, France, PCF, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Attaque inacceptable contre le droit à l’IVG d’un élu socialiste de Bagnolet (communiqué Femmes Solidaires)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 novembre 2014

Reçu par courriel

 

Chères amies, vous avez ci-joint le communiqué de presse de Femmes solidaires national et de Bagnolet,

suite à une attaque inacceptable contre le droit à l’IVG d’un élu de la majorité municipale socialiste de Bagnolet.

Nous appelons, particulièrement les amies de la région parisienne à nous rejoindre demain samedi

à la manifestation nationale contre les violences faites aux femmes à l’appel du CNDF :

RDV femmes solidaires à 14 h à la Bastille, angle du bld Beaumarchais en direction de la République !

Amitiés,
Catherine

Cliquer sur l’image pour agrandir.

Capturefemmessolidaires5

Publié dans avortement, Droits des femmes, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Congé parental : de qui se moque-t-on ? (Laurence Cohen)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 octobre 2014

 

               Congé parental : de qui se moque-t-on ?

 

conge parental-Nono

A partir d’un réel besoin de réformer

le congé parental, le gouvernement met en place

une mesure particulièrement injuste :

il sera de 18 mois pour chaque conjoint

sans augmentation de l’indemnité versée

qui s’élève à 566 euros ! 

Au nom de la réduction des déficits publics,

le gouvernement fait des choix austéritaires

qui vont frapper de plein fouet les familles

et singulièrement les femmes. 

*
 
Les mêmes, si prompts à prendre en exemple d’autres pays européens pour faire passer la pilule

de l’austérité, oublient de dire que celui ou celle qui prend un congé  parental perçoit, en Allemagne,

67 % de son salaire net et en Suède 80 % ! 
 
Face à l’inégalité criante des salaires en France, quel père va pouvoir s’arrêter de travailler 18 mois

sans conséquences lourdes pour le budget familial ?

Utiliser l’aspiration légitime à faire avancer l’égalité entre les femmes et les hommes pour faire des économies

sur le dos des familles et pour réduire le temps d’un des parents près de son enfant est scandaleux !
 
Faire bouger les mentalités passe par une politique sociale digne de ce nom qui ne s’attaque pas au pouvoir

d’achat des familles ! Il faut augmenter l’indemnité du congé parental, créer 400 mille places de crèches,

mettre en place un véritable service public de la petite enfance et impulser une vraie politique d’égalité

professionnelle.
 
Pour y parvenir, nous avons des solutions :

le gouvernement doit  avoir le courage politique de s’en prendre aux 25 milliards d’euros

annuels de fraude aux cotisations patronales.

Laurence Cohen,
responsable nationale du PCF, Droits des femmes/ Féminisme 

 

Publié dans Austerite, Droits des femmes, ECONOMIE, France, Liberalisme, POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

PLFSS : communiqué de Femmes Solidaires

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 octobre 2014

 

Cliquer sur l’image pour agrandir

Capturefemmessolidaires4

 

Publié dans Austerite, Droits des femmes, France, Inegalite, Liberalisme, Pauvrete, POLITIQUE, Pouvoir d'achat, SANTE | Pas de Commentaire »

12345...11
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy