Goodyear : Un procès pour l’exemple, sur fond de criminalisation de l’action syndicale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 janvier 2017

 

                   Goodyear : L’action syndicale en procès

 

Cyprien Boganda – Humanité Dimanche

Capture.PNGrelaxegoodyear1

  Le 11 janvier, la cour d’appel d’Amiens rendra sa décision

  dans l’affaire Goodyear Amiens. La portée symbolique

  des poursuites, qui visent d’abord la CGT, n’échappe à personne :

  à travers l’exemple des huit salariés poursuivis comme des

  « délinquants » auteurs de « violences », il s’agit de décourager

  tous ceux qui, en France, s’opposent à la loi des multinationales.

  Ils n’oublieront jamais ce 12 janvier 2016, lorsque le tribunal

  correctionnel d’Amiens a rendu son verdict : deux ans de prison,

  dont neuf mois ferme, pour avoir retenu contre leur gré

  (mais sans violence) deux cadres de leur usine en voie de fermeture,

  en janvier 2014. Une décision historique par sa sévérité, qui avait

  déclenché une bronca parmi une bonne partie de la gauche

  et un silence assourdissant de la part du gouvernement.

 

Depuis, les huit anciens salariés ont contesté la décision auprès de la cour d’appel d’Amiens, qui doit rendre

son verdict le 11 janvier.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans CGT, France, Humanite Dimanche, SOCIAL | Pas de Commentaire »

L’éditorial de Patrick Le Hyaric : Monte la sève sociale !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mars 2016

 

Monte la sève sociale !

 

Capturemanif9marscapture d’écran (Paris)

  L’éditorial de Patrick Le Hyaric.

  La colère sourde et diffuse

  qui traverse les profondeurs

  des entreprises, des quartiers,

  des villages se mue en actions

  collectives.

  La question sociale est de retour.

  Elle l’est dans des conditions

  nouvelles et dans des termes

  nouveaux.

CapturemanifLille1manif de Lille (photo Jean-Luc Degremont)

  Dans de multiples secteurs, des professions

  de santé aux agriculteurs, des enseignants

  aux salariés des secteurs publics, de la justice

  jusqu’aux notaires, des actions citoyennes

  pour défendre l’environnement ou les libertés

  à des actions des élus contre les rationnements

  budgétaires ou encore à celle des artisans

  taxis, une vague profonde de contestation

  des choix décidés dans le cadre du libéralisme

  échevelé se déploie de multiples façons.

Cette situation est propice au débat sur des propositions nouvelles pour sortir des impasses actuelles. Nourries

de l’expérience que la stratégie de déréglementation libérale et des cadeaux permanents aux grandes entreprises

n’a strictement rien à voir avec l’efficacité économique et le recul du chômage. Une large majorité de nos concitoyens

rejette le pas supplémentaire que propose le pouvoir : la destruction du droit du travail.

 

Capturemanifvalenciennesmanif de Valenciennes (photo Jean-Claude Dulieu)

  Toute la politique mise en œuvre depuis le début

  du quinquennat n’a visé qu’à pressurer la valeur

  du travail rémunéré pour restaurer et gonfler

  les marges des grandes sociétés industrielles

  et financières.

  Comme au siècle dernier, où on expliquait que

  « les profits d’aujourd’hui feraient les emplois

de demain », les metteurs en mots du langage de l’exploitation capitaliste expliquent

que licencier sans entrave permettra de réduire le nombre de chômeurs ;

♦ qu’on ne va pas précariser, mais qu’on flexibilise ;

♦ que la démocratie, c’est organiser des référendums dans les entreprises avec un pistolet

sur la tempe des salariés ;

♦ que les heures supplémentaires sont presque des heures travaillées comme les autres ;

♦ que le temps d’astreinte n’est pas du travail et ainsi de suite.

Bref, un flot de mensonges pour camoufler le service aux puissances d’argent.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, Humanite Dimanche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

La Une de l’Humanité Dimanche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 novembre 2015

 

Ensemble contre la terreur et la guerre.

Un numéro exceptionnel de l’Humanité Dimanche

 

CaptureHD487

 

  Dès ce jeudi 19 novembre, chez les marchands de journaux,

  en kiosque et auprès des diffuseurs militants.

  28 pages après les attentats de Paris et Saint-Denis.

  Récits, témoignages et reportages.

  « Nos libertés contre la terreur », l’éditorial de Patrick

  Le Hyaric, directeur de l’Humanité.

 

  ♦ PATRICK CHAMOISEAU « Pour la juste démesure »

  Face aux attentats et à l’horreur, le poète et écrivain

  Patrick Chamoiseau refuse « l’illusion de la valeur armée

  qui se fait guillotine, de l’injuste et de la vengeance

  comme seules voies respirables » car « la vengeance

  ne reste qu’un épisode du crime originel ».

 

♦ DOUNIA BOUZAR. « Comment ces jeunes se font piéger par Daech »

Entretien avec l’anthropologue et ancienne éducatrice à la protection judiciaire de la jeunesse.

 

♦ ÉLIANE ASSASSI. « Nous avons aussi besoin d’un pacte social »

Entretien avec la présidente du groupe communiste, républicain et citoyen au Sénat.

 

♦ ALAIN CHOUET. « Les lois de surveillance existent. Reste à les appliquer »

Entretien avec l’ancien chef du service de renseignements de sécurité à la DGSE et spécialiste du Moyen-Orient.

Publié dans Humanite Dimanche, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

L’éditorial de Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 octobre 2015

 

Turbulences aériennes !

 

CaptureHD482

 

 

  « Dialogue social », encore une expression qui ne dit rien

  des réalités d’aujourd’hui. Comment en effet oser baptiser

  « dialogue » une convocation d’instances représentatives

  pour toujours demander aux organisations syndicales

  d’accepter ce que l’employeur a déjà décidé et annoncé

  par voie de presse plusieurs jours avant ?

  À Air France, il s’agit d’un nouveau plan de suppression

  de 3 000 postes après un précédent de 5 000 et avant

  un nouveau, encore caché, d’encore 3 000.

 

 

 

Où est le social là-dedans ? C’est de l’antisocial à l’état pur ! Que ces procédures soient désormais

baptisées de ce drôle de nom de « plan de sauvegarde de l’emploi » n’y change rien. Défense de rire !

Les penseurs du capitalisme sauvage twistent les mots pour cacher la profondeur des maux qu’ils sèment

dans les familles. Jamais la violence physique n’a fait avancer la cause ouvrière. À Air France, elle va encore

la desservir. Le complexe médiaticopolitique s’en donne à cœur joie. Les donneurs de leçons qui n’ont pas

à souffrir des fins de mois difficiles sont de sortie. Le chef de la droite, toujours aussi modéré dans ses propos,

n’hésite pas à parler de « chienlit », quand le chef d’un gouvernement qui se prétend de gauche appelle

à de lourdes sanctions contre des travailleurs syndiqués, baptisés « voyous ». En conséquence de quoi,

la police est dépêchée au petit matin à leur domicile pour les arrêter comme de dangereux criminels

devant leur famille, leurs enfants effarés, pour les placer en garde à vue. Inadmissible et révoltant !

Rien que cela !

Au fait, quel qualificatif doit-on employer pour celles et ceux qui sont jetés comme des éponges

dans la nuit d’errance de 6 à 8 millions de chômeurs ? Là est la véritable violence ! Là est l’insupportable !

Cet opprobre, lancé devant les caméras contre quelques salariés qui n’en peuvent plus, sert à bien empêcher

et à camoufler le débat de fond qui devrait s’instaurer sur le devenir de l’un de nos fleurons nationaux.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

 

Publié dans France, Humanite Dimanche, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Salariés, voilà à quelle sauce vous serez mangés cette année !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 avril 2015

 

Dialogue social, contrat de travail, licenciements… La feuille de route 2015 est prête

 

Dominique Sicot – Humanité Dimanche – 10 avril 2015

valls1

  Révélations.

  Salariés, voilà à quelle sauce vous serez

  mangés cette année !

  L’Humanité Dimanche « s’est procuré le projet

  du programme national réformes 2015 »

  que le gouvernement va transmettre

  à Bruxelles dans quelques semaines.

  Le Medef peux se lécher les babines !

 

 

«Recommandation 2 : réduction du cout du travail » : « (…) à réduire encore, d’une manière neutre sur le plan budgétaire, les coûts salariaux, en particulier aux niveaux les plus bas de l’échelle des salaires ».

« Recommandation 6 : marché du travail, dialogue social et formation » : «(…) prendre des mesures supplémentaires pour lutter contre la rigidité du marché du travail et plus particulièrement prendre des mesures pour reformer les conditions des accords de maintien de l’emploi en vue d’accroitre leur utilisation par les entreprises en difficulté ; prendre des mesures supplémentaires pour reformer le système d’assurance chômage ». Voilà quelques morceaux choisis du projet du « programme national de reformes 2015 » que le gouvernement français va transmettre en mai à la Commission européenne.

[...]

L’AUTO SATISFECIT EST TOTAL

Mais les recettes pour y parvenir s’inscrivent dans le cadre des politiques d’austérité que François Hollande s’était engagé à remettre en cause lors de sa campagne électorale de 2012, sans même s’y essayer une fois élu. La feuille de route présentée par le gouvernement français pour 2015 vise donc à réduire toujours plus les dépenses publiques et la protection sociale solidaire, à libéraliser et flexibiliser à tout va.

Dans ce projet de programme, le gouvernement français tient d’abord à rappeler à quel point jusqu’ici il a fait le job. (…)

II se félicite ainsi que, grâce au pacte de responsabilité et de solidarité, « les cotisations sociales versées par les employeurs (…) soient désormais quasi nulles au niveau du salaire minimum ». Et qu’en ajoutant le crédit d’impôt pour l’emploi et la compétitivité (CICE) et la non revalorisation du SMIC, «le coût du travail au niveau du SMIC » ait « progressé moins vite que le niveau moyen des salaires » et soit désormais proche de celui de l’Allemagne.

L’OCDE CONSEILLE LA FRANCE

Captureloimacron1

  II rappelle aussi, avec satisfaction, le gel du point d’indice (base de calcul

  du salaire des fonctionnaires) de la fonction du publique ; l’« assouplissement

  des régies d’ouverture du dimanche » prévu par la loi Macron ;

  la loi dite de « sécurisation de l’emploi» de 2013 qui a permis d’« apporter

  plus de souplesse et de sécurité juridique aux entreprises » – soit en clair

  de licencier plus vite et de limiter les recours en justice contre

  les « plans de sauvegarde de l’emploi». Tous les intéressés apprécieront !

 

L’OCDE, qui vient de prodiguer ses « conseils » à la France – simplifier et raccourcir les procédures de licenciement, instaurer un contrat de travail unique cassant les droits des CDI, réduire la durée d’indemnisation du chômage… -, et le MEDEF, en grande campagne sur le « poids » du Code du travail et «la peur d’embaucher » – prônant la fusion des instances représentatives du personnel et un contrat de travail incluant dès l’embauche des « motifs incontestables de licenciement » -, peuvent en revancher se réjouir. Le gouvernement s’apprête à satisfaire leurs désirs.

Les premières salves vont tomber dans la loi de « modernisation du dialogue social » qui sera présentée le 22 avril en Conseil des ministres, d’autres seront saupoudrées, dans les mois qui viennent, dans différents textes sous couvert d’« améliorer » la loi de sécurisation de l’emploi de 2013.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans ECONOMIE, France, Humanite Dimanche, Liberalisme, Politique nationale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

L’Humanité Dimanche fait peau neuve

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 avril 2015

 

Un nouvel Humanité Dimanche, acteur du combat pour l’égalité

 

Claude Baudry – l’Humanité – 9 avril 2015

 

unehdnew

 

 

  L’Humanité Dimanche fait peau neuve.

  Sans abandonner ses valeurs, ses rubriques

  et ses points forts, le magazine lance

  aujourdhui une nouvelle formule

  avec de grandes ambitions.

  Ainsi va la vie d’un journal. Hier, Jean-Pierre Darroussin

  était dans les murs de l’Humanité Dimanche,

  à la veille de la sortie de sa nouvelle formule. Il sera

  l’invité du prochain numéro. Mais l’invité du magazine

  aujourd’hui, c’est Alain Chamfort, en quelque sorte

  le parrain de ce nouvel HD présenté aux lecteurs.

 

 

 

« L’HD fait peau neuve, prévient Stéphane Sahuc, le rédacteur en chef de l’Humanité Dimanche. Nous adoptons le format plus pratique des autres magazines. Nous nous sommes servis de cette réduction de format pour modifier des choses dans le journal. Que les lecteurs n’aient pas d’inquiétude, rassure-t-il, ils ne vont pas perdre leurs repères et retrouveront dans leur magazine toutes les rubriques, tous les services dont ils ont l’habitude comme les pages Emploi, Histoire ou Plaisirs, ou les programmes télé. Mais avec une forme plus aérée offrant de nouvelles possibilités. » Ils vont aussi découvrir chaque semaine une chronique juridique qui sera faite par Daniel Roucoux et une chronique sur les grands enjeux de la planète assurée par Gérard Le Puill.

[Lire la suite]

 

Publié dans Humanite Dimanche, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Entretien avec Philippe Martinez, Secrétaire général de la CGT

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 avril 2015

 

CaptureMartinez

 

 

  Philippe Martinez , Secrétaire général

  de la CGT, donne le regard

  de son syndicat sur la situation de la société,

  le résultat des élections, les mobilisations…

 

 

 

 

Retrouvez l’intégralité de ce grand entretien dans l’Humanité Dimanche daté du 2 au 8 avril.

Réalisation : Abrahim Saravaki

Montée du Front national : le patronat aussi a sa part de responsabilité

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Publié dans CGT, F-Haine, France, Humanite Dimanche, Montée du fascisme, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Maintenant, le Medef veut faire les poches des veuves !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 mars 2015

 

Maintenant, le Medef veut faire les poches des veuves !

 

huma-dimanche

HUMANITÉ DIMANCHE – 12 mars 2015

 

 

babouse2

En pleines négociations sur le financement

des complémentaires, le patronat fait feu

de tout bois pour réduire toujours plus les pensions.

Le 1er avril, les retraites complémentaires des 14,7 millions

de pensionnés de l’AGIRC et de l’ARRCO n’augmenteront pas

d’un fil.

L’accord conclu par le patronat, la CFDT, FO et la CFTC

le 13 mars 2013, et censé prendre des mesures conservatoires

dans l’attente de la fin des négociations (ouvertes le 17 février

dernier) sur le financement des deux caisses, prévoit en effet

de minorer d’un point par rapport à l’inflation l’évolution des pensions.

Or celle-ci n’a été que de 0,9 % en 2014. Ce gel sonne comme un avant-goût de ce à quoi pourrait aboutir

la négociation en cours.

Le 5 mars, le MEDEF a en effet présenté ses propositions, dont l’objectif est de diminuer les pensions. Outre un gel

des retraites pour 2016, 2017 et 2018, le patronat veut repousser à 67 ans, contre 65 ans actuellement,

l’âge auquel un salarié pourra toucher 100 % de sa complémentaire.

POUR LE PATRONAT, IL FAUDRAIT ATTENDRE 67 ANS, CONTRE 65 ACTUELLEMENT,

POUR TOUCHER 100 % DE LA COMPLÉMENTAIRE.

Pour y parvenir, il mise sur l’instauration d’une progressivité du taux. À 62 ans, on ne pourrait prétendre

qu’à 60 % de sa pension, 68 % à 63 ans … Les pensions de réversion sont aussi dans son collimateur.

Pour faire bénéficier le conjoint survivant d’un taux de 60 %, le titulaire de la pension devrait renoncer

à vie à 5,5 % de sa pension. À défaut, le conjoint ne toucherait que 30%.

Les salariés ayant connu des périodes de chômage seraient soumis à la double peine car ils se verraient

attribuer uniquement le nombre de points correspondant aux cotisations versées par l’UNEDIC.

Nul doute que le MEDEF n’espère pas obtenir gain de cause sur toutes ces revendications, mais cette surenchère

devrait être suivie de « concessions » permettant d’arracher un accord. Car, si le secrétaire de la CGT,

Philippe Martinez, parle « de ligne de fracture » avec le MEDEF, la CFDT s’est déjà déclarée prête à faire

des économies.

Publié dans Austerite, France, Humanite Dimanche, Liberalisme, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Une « contagion Syriza » en Europe ; Banco !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 janvier 2015

CaptureHD1

 

Stéphane Sahuc :

Une « contagion Syriza » en Europe ; Banco !

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Captureeditowebhuma

 

Publié dans EUROPE, France, Grece, Humanite Dimanche, POLITIQUE, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

« L’urgence est de sortir de chez soi, de tendre la main, de comprendre, de dialoguer, de se rassembler pour un nouveau progressisme. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 janvier 2015

 

Nos chagrins et notre raison

 

L’éditorial de Patrick Le Hyaric – Humanité Dimanche

16 janvier 2015

 

Charlie-marche

  Contre la criminelle barbarie, le peuple uni

  a marché partout en France pour dire « Non ».

  Il a marché contre l’obscurantisme et pour être libre.

  Il a marché d’un même pas, en silence,

  contre l’exécution de journalistes, de policiers

  ou de français de confession juive, abattus

  parce que juifs.

 

Ce peuple de France, héritier de la Commune de Paris, des Lumières, de Voltaire, de la Révolution

et d’Hugo, refuse d’être soumis, refuse qu’on lui vole sa liberté d’expression, qu’on blesse

sa République. L’émotion et la solidarité populaire mondiale se sont manifestées partout en Europe,

en Afrique, en Amérique jusqu’à Gaza.

N’oublions pas que la même haine, la même terreur, inondent de sang les marchés

de Bagdad, de Kaboul ou d’Alep. Que les mêmes fanatiques ont tenté d’enrayer le processus

constitutionnel en Tunisie en y assassinant nos camarades. C’est également la même haine

qu’affrontent, avec un courage infini, les kurdes de Kobané et qui décime les populations de confession

musulmane en Lybie, en Syrie, en Irak ou en Algérie. Ces forces de terreur, apôtres de la réaction

la plus noire, sont nos ennemis comme ils sont les ennemis de tous les peuples et des musulmans,

chaque jour assassinés par eux.

Le peuple debout s’est rassemblé autour d’un seul et simple mot d’ordre :

« Je suis Charlie ». Ce cri de ralliement est devenu le symbole de la défense de la liberté d’expression

et de conscience, incluant le droit à l’humour, au rire, à l’irrespect, la laïcité et le droit au blasphème.

Ces trois mots sont devenus comme le manifeste de l’immense majorité de celles et ceux qui refusent

qu’on attaque notre République et son esprit rebelle.

[Lire la suite]

 

Publié dans Democratie, France, Humanite Dimanche, SOCIETE | Pas de Commentaire »

1234
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy