Les salariés-associés de Magnetic ouvrent leur porte pour partager leur expérience avec l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 août 2012

 

Scop : « Un associé a une voix, qu’il ait mis 8000 ou 30 euros »

 

Les salariés-associés de Magnetic ouvrent leur porte pour partager leur expérience avec l'Humanité  dans ECONOMIE img_1586-300x150Suite à un licenciement massif et convaincu que ces suppressions

d’emplois étaient dues à des fautes de gestion, un groupe

de développeurs-web décide de créer sa propre société.

Ils choisissent d’opter pour une Scop, promesse de démocratie

et de justice sociale en entreprise.

C’est ainsi que Magnetic apparait en 2010,

trois mois seulement après que ses fondateurs aient été remerciés par leur ancienne boite.

La Scop, société coopérative et participative, qui a perdu un peu de son identité ouvrière d’antan (jusqu’en 2010, société coopérative

ouvrière de production ) reste mal connue. Pourtant, avec à peu près 2000 Scop en France qui pèsent un chiffre d’affaires de

3.5 milliards d’euros environ, les Scop séduisent de plus en plus de monde et s’adaptent parfaitement à toute sorte d’activités

et de tailles d’entreprises. On compte parmi elles de grandes structures comme le  groupe Chèque Déjeuner ou la société Acôme.

La Scop Magnetic a bien voulu nous ouvrir ses portes pour partager avec nous son histoire et son expérience.

 

Olivier, membre fondateur de la Scop et chef de projet chez Magnetic, nous raconte les étapes de la création de sa société.

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

par

Olivier évoque pour l’Humanité différents aspects économiques d’une Scop.

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

par

De nouveaux articles et interviews sur les scops, en particulier sur Magnetic, sont à retrouver

les jours prochains sur l’humanite.fr, mais aussi dans les pages Travail de votre quotidien de lundi.

Bruno Rieth

Publié dans ECONOMIE, Emplois, l'Humanité, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Discours de Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français, lors du meeting de clôture des Estivales citoyennes du Front de Gauche.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 août 2012

 

« Le changement sera conquis de haute lutte ou le changement n’adviendra pas… »

 

http://www.dailymotion.com/video/xt44oq

sur dailymotion

Par lepartidegauche

Publié dans France, Front de Gauche, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

CGT : Mobilisation le 9 octobre pour la défense de l’industrie et de l’emploi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 août 2012

 

Thibault veut mobiliser le 9 octobre pour

« la défense de l’industrie et de l’emploi »

 

CGT : Mobilisation le 9 octobre pour la défense de l'industrie et de l'emploi dans CGT 012-300x224Bernard Thibault, a jugé alarmante mercredi, dans un entretien

à l’AFP, la situation économique et sociale de la France et a

annoncé des manifestations de la CGT le 9 octobre dans plusieurs

villes.

Il a également annoncé une mobilisation contre la ratification

du traité budgétaire européen.

« Il y a une forme d’alarme de notre point de vue sur la situation économique

et sociale », a affirmé M. Thibault au lendemain d’une assemblée générale

de rentrée de la CGT qui réunissait les fédérations et les unions départementales. « Depuis la conférence sociale » tenue en juillet,

« il y a une forte détérioration de la situation », selon lui.

« Cela confirme notre regret qu’à la conférence sociale il n’y ait pas eu d’autres annonces de la part du gouvernement pour faire face

à l’urgence en matière d’emploi, notamment sur les restructurations ». « Compte tenu de l’urgence de la situation », la CGT lance

« une première initiative le 9 octobre pour « la défense de l’industrie et de l’emploi », dans le cadre d’une « semaine de mobilisation

décidée par la Fédération européenne de l’industrie », a souligné le numéro un de la centrale. Des manifestations seront prévues

dans des grandes villes (Paris, Lyon, Bordeaux, etc).

« Il faut que le gouvernement prenne la mesure de l’urgence de la situation et des attentes », a-t-il dit.

« Le mécontentement était fort et a provoqué un changement de président de la République, il est normal qu’il y ait une impatience

importante vu la dégradation de la situation ».

Mobiliser aussi contre le Traité européen

Par ailleurs, la CGT va lancer « une campagne d’information et de mobilisation pour relayer la position de la Confédération européenne

des syndicats (CES), rejetant le traité européen, qui est susceptible d’être soumis à ratification dans les semaines à venir », a affirmé

M. Thibault.

« Nous allons militer pour une non-ratification par la France de ce traité, quelle que soit la procédure utilisée », a-t-il précisé.

Le gouvernement entend faire ratifier le texte par le Parlement tandis que le Front de gauche, Attac, L’Humanité et bien d’autres,

appellent à un référendum.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Voir également :

Mobilisation le 9 octobre

Publié dans CGT, Emplois, France, Luttes, POLITIQUE, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Roms : Les conditions de vie inacceptables dans les camps ne peuvent conduire à jeter à la rue des enfants, des femmes et des personnes âgées.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 août 2012

 

Sédentaires, les Roms ont besoin d’un logement

 

 Roms : Les conditions de vie inacceptables dans les camps ne peuvent conduire à jeter à la rue des enfants, des femmes et des personnes âgées. dans Discriminations roms_71Quelques jours après les annonces gouvernementales, reçues

favorablement tant par la gauche que par Bruxelles, quant à

l’accueil des Roms dans notre pays, le démantèlement d’un camp

de Roms à Evry (91) hier a bouleversé tous les démocrates.

En particulier, les 4 millions d’électeurs du Front de gauche

qui ont contribué par leur voix à la victoire de François hollande.

Les conditions de vie inacceptables dans les camps ne peuvent conduire à jeter à la rue des enfants, des femmes

et des personnes âgées. Les hébergements d’urgence pour une durée de quelques jours ne peuvent que rendre

les possibilités de logement un peu plus précaires, entraînant pour beaucoup d’entre eux la perte de leur emploi et même

l’accès à la scolarisation, et renvoyant ces populations à la mendicité.

Le PCF regrette que le gouvernement n’ait pas eu le souci des conséquences de cette expulsion, sur les conditions de vie

de ces hommes et ces femmes.

Être de gauche c’est se battre pour offrir les solutions. Les Roms sont sédentaires et comme nombre de nos compatriotes,

ils ont besoin d’un logement. Face à la crise du logement que connait notre pays il n’y a d’autre solution durable

que d’envisager un véritable plan Marshall de construction de logement sociaux.

À court terme il faut mettre en place un dispositif engageant l’état et les collectivités territoriales dans un esprit responsable

et solidaire.

D’ores et déjà, des villes et des départements ont engagé des expériences porteuses d’avenir et d’espoir. Il faut en prendre

la mesure et lancer une réflexion nationale et départementale s’appuyant sur ces expériences.

L’organisation de tables rondes nationales et départementales associant représentants du gouvernement, élus des collectivités

territoriales et associations qui agissent auprès des familles devient après les événements d’aujourd’hui le geste que doit

produire le gouvernement Ayrault.

Avant toute nouvelle initiative du ministre Valls, il faut imposer un moratoire sur les expulsions.

Communiqué du Parti Communiste Français 28 août 2012

http://www.dailymotion.com/video/xt3ywu

sur dailymotion

Par BFMTV

Lire également :

Publié dans Discriminations, France, Logement, PCF, POLITIQUE, Politique nationale, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Pourquoi je rejoins le groupe Communiste au Conseil Régional Nord-Pas de Calais, par Marie-Claude Marchand Conseillère Régionale PS

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 août 2012

 

Pourquoi je rejoins le groupe Communiste au Conseil Régional

Nord-Pas de Calais, par Marie-Claude Marchand

Conseillère Régionale PS

 

Pourquoi je rejoins le groupe Communiste au Conseil Régional Nord-Pas de Calais, par Marie-Claude Marchand Conseillère Régionale PS dans EUROPE 160Comme beaucoup d’élus de gauche, verts et socialistes, je suis pour une renégociation

du traité européen Merkel-Sarkozy, comme s’y était engagé le candidat François Hollande,

reflétant ainsi la volonté des valenciennois qui avaient affirmé en grande majorité

leur opposition à cette règlementation européenne en 2005.

Élue du Valenciennois, territoire particulièrement touché par des menaces lourdes

de suppressions d’emploi, l’application stricte de ce traité, dans sa rédaction actuelle,

amplifierait la concurrence entre tous les salariés d’Europe, comme c’est déjà le cas dans le secteur de l’automobile.

Sur le plan budgétaire national et régional, ce traité serait un carcan financier induisant une politique d’austérité généralisée

imposée par Bruxelles.

Les choix budgétaires et  économiques engageant la Nation doivent demeurer une décision issue du dialogue démocratique.

Il appartient aux élus de Gauche d’engager ce dialogue.

Aujourd’hui, je ne trouve plus dans le Parti Socialiste cette volonté de permettre à nos concitoyens de débattre et de donner

leur avis par référendum sur des sujets aussi cruciaux pour notre démocratie et pour construire notre Europe.

C’est pourquoi, forte de mes convictions et toujours fidèle aux valeurs de gauche, j’ai décidé de rejoindre le groupe Communiste,

Parti de Gauche Unitaire au Conseil Régional sous l’étiquette Divers Gauche.

Source : humanite.fr 29 août 2012

Source photo : nosdeputes.fr

Publié dans EUROPE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Jean-Luc Mélenchon sur France Info : « On ne discute pas avec le chef d’état-major de la réaction qu’est Laurence Parisot. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 août 2012

 

Mélenchon :

« On ne discute pas avec le chef d’état-major de la réaction

qu’est Laurence Parisot. »

 

Interrogé ce mercredi matin sur France Info, Jean-Luc Mélenchon « désapprouve absolument »

la visite de Jean-Marc Ayrault à l’Université du Medef.

Il revient également sur les contrats aidés et la tentative de baisser les prix des carburants.

Qu’on discute avec des chefs d’entreprises, c’est normal, c’est nécessaire. Mais qu’on aille parler avec le Medef,

« qui prétend parler au nom de l’économie, ce n’est pas une bonne idée, c’est un signe de faiblesse » explique Mélenchon.

En outre, il déplore que Jean-Marc Ayrault ait choisi, symbole de la rentrée politique du gouvernement,

d’aller à l’université du Medef. « On ne discute pas avec le chef d’état-major de la réaction qu’est Laurence Parisot.

On ne peut pas s’afficher dans ce genre d’évènement. Est-ce que le Premier ministre va aller au congrès de la CGT ? »

Jean-Luc Mélenchon revient aussi sur les mesures visant à limiter les prix des carburants. Pour le co-président du Parti

de gauche, ce n’est pas à l’État de baisser ses taxes. « C’était un excellent prétexte pour leur dire : ou bien vous baissez

les prix séance tenante, ou je renationalise tout de suite Total ». Rappelant que la constitution d’un pôle public de l’énergie

était dans le programme du Front de gauche.

« Distribuer du salaire n’est pas contre-productif au contraire c’est une mesure de relance »[…]. « Mais là ce qu’on est en train

de faire, c’est d’organiser une nouvelle forme de précarité ». Il souligne la durée des contrats trop limitée, rappelant qu’un CDD

d’un an pour un jeune sans formation, n’est pas suffisant pour se former.

Mélenchon critique les « risettes au Medef » d’Ayrault

http://www.dailymotion.com/video/xt4sfa

sur dailymotion

Par FranceInfo

Jean-Luc Mélenchon sur France Info : le 29 Août 2012

Publié dans Front de Gauche, Jean-Luc Melenchon, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Une école gratuite qui coûte très cher !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 août 2012

 

École

Où donc est passée la gratuité scolaire ?

 

Une école gratuite qui coûte très cher ! dans Education nationale rentree_0-300x150Alors que l’école gratuite est inscrite dans la constitution,

les dépenses imposées aux familles grèvent de plus en plus

leur budget. Cantine, fournitures, livres, clés USB, sorties…

Face aux exigences grandissantes du système éducatif,

le porte-monnaie des familles est de plus en plus sollicité.

Le principe de gratuité, inscrit dans la Constitution,

reste un combat à mener.

Cette année encore, le coût de la rentrée scolaire fait les gros titres des médias. La semaine dernière, l’association Famille

de France a fait part d’une progression de 2,9 % en 2012 par rapport à l’année dernière. Tandis que le ministère de l’Éducation

nationale concluait, de son côté, à une « hausse modérée » de 1,9 %. Ce matin, ce sera au tour de la Confédération

syndicale des familles (CSF) de livrer son analyse (lire notre entretien ci-contre). Un verdict que l’on n’imagine guère plus

optimiste.

Cette avalanche de chiffres, banalisés dans les JT où se bousculent les images de fournitures scolaires, ferait presque oublier

un principe tout bête : l’école n’est pas que laïque et obligatoire, mais aussi gratuite…

«  Aujourd’hui, cette école gratuite coûte très cher !»

L’obligation, établie depuis 1881, est inscrite au cœur de la République. On la retrouve dans le Code de l’éducation (articles

L. 132-1 et L. 132-2), dans l’article 26 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, dans l’article 28 de la Convention

internationale sur les droits des enfants et dans le préambule de la Constitution française du 27 octobre 1946 ! Seulement

voilà, du principe à la réalité, le fossé ne cesse de se creuser. « On peut même dire aujourd’hui que cette école gratuite coûte

très cher ! » ironise Jean-Jacques Hazan, le président de la FCPE.

Il y a les fameuses listes de fournitures de rentrée, parfois pléthoriques, qui débarquent de plus en plus tôt dans la scolarité

de l’enfant. Mais pas seulement. L’école ne s’arrête pas fin septembre. « À 5 euros le repas à la cantine, ça me fait 80 euros

à la fin de chaque mois et 800 euros à la fin de l’année, calcule Elsa, une maman croisée à l’entrée d’une grande surface

des Yvelines. Il y a aussi le transport en bus, la coopérative, une ou deux sorties… Franchement, je ne sais pas exactement

mais ça fait beaucoup ! »

Au jeu des dépenses, toutes les filières et niveaux d’études ne se valent pas. Les coûts de scolarité s’accroissent au fur et à

mesure : modérés en primaire, ils s’alourdissent au lycée, où la gratuité des livres n’est plus obligatoire, et culminent dans

les filières professionnelles et technologiques qui nécessitent l’acquisition de matériels spécifiques.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire aussi :

Publié dans Education nationale, France, Pouvoir d'achat, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Jeunes : l’avenir, c’est l’emploi durable

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 août 2012

 

Ce mercredi dans l’Humanité :

Jeunes : l’avenir, c’est l’emploi durable

 

Jeunes : l'avenir, c'est l'emploi durable dans Chomage hq29-235x300Le Conseil des ministres examine ce matin la création de 150 000

« emplois d’avenir » pour les 16-25 ans. Une bouffée d’oxygène

qui laisse entière la question d’une insertion pérenne dans l’emploi.

La jeunesse est-elle un coût à réduire ou l’avenir d’un pays ? Les jeunes sont-ils

condamnés à n’être que de la chair à profits ou au chômage de masse, qui en

est le corollaire ?

L’examen, parmi les dossiers prioritaires de la rentrée, au même titre que

le développement du logement social, du projet de « contrats d’avenir » par

le gouvernement est un des indicateurs d’un changement d’orientation politique

avec la précédente majorité, défaite en juin dernier. Celle-ci 
ne désarme pas,

quitte à se risquer au ridicule. Ainsi voit-on l’appendice de l’UMP dans les universités,

l’UNI, réclamer à cor et à cri le retrait pur et simple du projet au motif qu’il instituerait une double discrimination :

à l’égard des étudiants étrangers et à l’égard des étudiants non boursiers. On a pu mesurer, avec la circulaire Guéant, ce qu’il

en était du souci des étudiants étrangers sous le précédent pouvoir.

Que l’on lutte contre la ségrégation sociale et l’échec scolaire à l’université lui est intolérable. Du côté 
de l’UMP battue, qui a

supprimé 80 000 postes dans l’éducation en dix ans, laissé sans réponse la sortie du système scolaire de plus de 140 000

jeunes par an sans qualification, avait voulu imposer le CPE – remisé dans les conditions que l’on se rappelle –, on se masque

moins. Pour la droite, la « vraie question », 
à l’unisson des positions du Medef, est encore et toujours « le coût du travail »,

et la « lourdeur » des droits inscrits dans le « Code du travail ».

Quant à la lutte contre la précarité, les contrats mis en place à la hâte avant les élections ne duraient que huit mois, au lieu

des trois ans prévus par le projet qui sera examiné ce matin… Cela posé, le dossier mérite débat et il est ouvert.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans Chomage, Emplois, France, l'Humanité, POLITIQUE, Politique nationale, PRECARITE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Enfumage : La stratégie d’Unilever a « un goût de cynisme amer »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 août 2012

 

Scandale : la presse offre un coup de pub gratuit à Unilever

 

En plein scandale Fralib, la presse française offre des articles de publicité gratuite par dizaines au groupe.

Un réel enfumage qui tente de faire passer Unilever comme une entreprise attentive aux pauvres.

La faute à une dépêche AFP ce mardi matin, vantant les mérites d’un coup de marketing d’Unilever( Knorr, Magnum, Dove,

Lipton, Axe…).

Le groupe a réussi à faire passer son idée de réduire la quantité vendue par paquet, et donc le prix, pour une mesure sociale.

Le gros de la presse s’est empressée de reprendre l’équation : « moins de quantité = moins cher » comme si c’était génial

et une avancée sociale pour les pauvres européens, de plus en plus nombreux.

Un cadeau offert à ce groupe, une semaine après l’interview hallucinante dans le Figaro, dans laquelle le PDG refuse

sur des prétextes fallacieux de céder la marque Eléphant à ses ex-employés de Gémenos, tout en se permettant de menacer l’État.

Le site du quotidien belge Le Soir avait déjà dénoncé l’entourloupe avec l’aide du Centre de Recherche et d’Information

des Organisations de Consommateurs : Pauvreté en Europe : le Crioc dénonce le «  cynisme » d’Unilever

A noter toutefois un reportage de BFM-TV qui fait fort bien son travail, à l’inverse de la majorité des autres médias.

 

http://www.dailymotion.com/video/xt3vse

sur dailymotion

Par BFMTV

Merci aux Tweets d’Humour de droite pour avoir signalé l’affaire

Lire aussi :

Source : humanite.fr  28 août 2012

Publié dans ECONOMIE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Université d’été du PCF

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 août 2012

 

Université d’été du PCF

31 août02 sept.

 

Plus de huit mois d’intense campagne, nos neurones militants ont besoin d’un délassement studieux…

Bienvenue à l’Université du PCF, ce centre de réactivation neuronale d’été.

Une plaisanterie ?

Pas du tout… Le temps militant absorbe notre énergie parfois en ne nous laissant plus le temps de penser,

de lire, de rêvasser. Or sans tout cela, sans temps libre, sans ennui, la créativité s’étiole.

Alors nous vous avons préparé de nombreuses petites gourmandises pour vos esprits mais aussi de solides

plats de résistance pour affronter l’hiver.

Comme chaque année, vous nous direz que cela fait beaucoup, comme chaque année, nous vous répondrons,

choisissez librement, comme chaque année, nous serons heureux d’être ensemble.

 

Informations, programme et inscriptions sur le site de la formation : http://formation.pcf.fr/19312

 

Cliquez sur l’image pour agrandir

Université d'été du PCF dans France prog-unive-ete2012-definitif-pdf-image

Publié dans France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

123456
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy