• Accueil
  • > droit du travail
  • > Le gouvernement s’est laissé dicter une réforme de la médecine du travail par le patronat !

Le gouvernement s’est laissé dicter une réforme de la médecine du travail par le patronat !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 novembre 2014

 

Révélation :

Comment le patronat a prescrit à Valls la suppression

de la médecine du travail

 

Capturecisme

Dans son choc de simplification, le gouvernement s’est laissé dicter une réforme

de la médecine du travail par le Cisme, lobby patronal des services de santé au travail.

L’Humanité publie l’intégralité du document qui a servi à la dictée.

Un projet, une réforme, une politique du gouvernement « dictés par le patronat » : le propos peut

parfois paraître caricatural. Las, 
la réalité confirme, jour après jour, que la caricature est bien du côté

d’un gouvernement « de gauche » qui s’est engagé, bras dessus, bras dessous avec les employeurs,

dans une campagne de destruction des acquis sociaux. 
La preuve, cette fois, avec le projet de 
réforme,

en forme de laminage, des services de médecine du travail, annoncé dans 
le cadre du « choc de

simplification » la semaine dernière .

Jeudi 30 octobre, très précisément, les médecins du travail ont découvert de manière totalement brutale,

dans le chapeau des 50 mesures de simplification, deux items les concernant.

L’un prévoyant de mettre fin à la visite périodique obligatoire pour chaque salarié

chez le médecin du travail. L’autre suggérant de supprimer la possibilité pour ce médecin

de demander l’aménagement d’un poste de travail pour un salarié ayant des problèmes

de santé (voir notre édition du 4 novembre).

Or, le contenu et la formulation de ces mesures s’avèrent directement inspirés d’un document patronal

rédigé le 23 octobre, soit sept jours plus tôt, revendiquant cette réforme et appelant les employeurs

à la « mobilisation », afin de saisir « l’opportunité » du choc de simplification pour obtenir satisfaction.

Pari réussi.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Une Réponse à “Le gouvernement s’est laissé dicter une réforme de la médecine du travail par le patronat !”

  1. RH Santé dit :

    Bonjour,
    Je vous remercie pour cet article très intéressant et révoltant. Je ne comprends pas que le Gouvernement puisse sérieusement envisager de supprimer (petit à petit certes) la médecine de travail. Le médecin du travail est garant de la préservation des acquis sociaux du salarié et lui permet d’être en bonne santé afin d’assurer sa productivité. J’ai lu sur d’autres sites que l’idée était de faire réaliser la visite médicale d’embauche par le médecin traitant. Or, ce dernier n’a ni les qualités ni les compétences pour faire ce genre de diagnostic puisque ce n’est pas sa spécialité… J’espère sincèrement que nous n’aurons pas à vivre cette rupture sociale qui n’accorderait presque plus de protection aux salariés…

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy