En finir avec le chômage et l’insécurité sociale !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 janvier 2017

 

Les député-e-s du groupe Front de gauche déposent

une proposition de loi de sécurisation de l’emploi et de la formation

Capture.PNGPCFchomageCapture.PNGPCFchomage1

 

► 5,8 millions de chômeurs inscrits à Pôle emploi fin 2016, un million de plus

qu’en 2012. Des millions de « travailleurs pauvres ». Nous ne nous résignons pas !

► Notre jeunesse vaut mieux que la précarité à vie. Libérons nos vies quotidiennes

de la flexibilité des horaires et des conditions de travail. Il y a urgence économique

et sociale à mettre fin au fléau du chômage. Sécuriser un revenu pour chacun ?

C’est possible mais seulement en sécurisant l’emploi et la formation !

► C’est l’emploi et la production des richesses dans l’entreprise qui permettent

de distribuer des revenus. Pour sécuriser les revenus, il faut éradiquer le chômage.

 

Comment  fait-on ?

Au lieu de rejeter les travailleurs sur le « marché du travail », c’est-à-dire au chômage, créons les conditions

pour que chacun puisse évoluer dans sa vie professionnelle, selon ses aspirations, sans perte de revenu

et sans jamais passer par la case « chômage ».

C’est cela la sécurité d’emploi ou de formation que le PCF propose de construire progressivement. Dans le cadre

d’un nouveau service public de l’emploi et de la formation, auquel chaque personne ayant fini sa scolarité serait

affiliée de droit (comme pour la sécurité sociale), chacun pourrait alterner périodes de travail salarié et périodes

de formation bien rémunérées, à la faveur d’une réduction générale du temps de travail.

Et ça se finance comment ?

Ce n’est pas le coût du travail qui écrase les entreprises, c’est le coût du capital (dividendes versés aux actionnaires,

intérêts payés aux banques et aux marchés financiers) !

Utilisons autrement l’argent public pour prendre le pouvoir sur le crédit bancaire et pour que l’argent des entreprises

serve à financer des programmes de créations d’emplois et de formations qualifiantes, de recherche et d’innovation.

Publié dans Chomage, France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Un p’tit zapping du meilleur du pire de Pierre Gattaz (Attac)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 juin 2016

 

Capture.PNGElKhomriGattazCapture.PNGMacronGattaz

 

Zapping : le meilleur du pire de Pierre Gattaz

Image de prévisualisation YouTube

Frédéric Lemairesur youtube

Capture.PNGtousparis

 

Publié dans Chomage, Democratie, France, Liberalisme | Pas de Commentaire »

Avril 2016 : Record historique du truquage des chiffres du chômage

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 mai 2016

 

Il y a trois sortes de mensonges :

les petits mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques !

 

CGT

Chiffres du chômage avril 2016 :

Quatre fois plus de radiations pour faire baisser le chômage

 

Capture.PNGCGTchiffreschomage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec 45,2 % des cessations d’inscriptions pour défaut d’actualisation contre 10 % en moyenne,

nous enregistrons, selon la DARES, une « hausse inhabituellement forte » des radiations.

Selon la même source, ce sont 190 000 demandeurs d’emploi qui ont été sortis des statistiques :

à rapprocher d’une soi-disant baisse du chômage de 57 100 personnes.

 

Babouse5

Dans une période de renégociation

de la convention assurance-chômage

et de débat parlementaire sur le projet

de loi travail, une manipulation semble

être à l’œuvre pour obtenir une baisse

artificielle du nombre de demandeurs d’emploi.

La CGT a déjà mis en garde celles

et ceux qui veulent à tout prix faire baisser

le chômage par des changements

de catégories (de A vers B ou C),

par des entrées en formation

ou par des manipulations de chiffres.

La CGT poursuit son appel à la mobilisation pour le retrait de la loi travail, pour une convention d’assurance-chômage

favorable aux demandeurs d’emploi et pour une autre politique d’emploi qui permette de vérifier

une véritable baisse du nombre de demandeurs d’emploi.

Montreuil le 25 mai 2016

 

Publié dans Chomage, ECONOMIE, France, Manipulation, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Rapport de la Cour des comptes sur l’assurance-chômage / Réaction et propositions de la CGT

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 janvier 2016

 

Captureericaubin

 

  A quelques semaines d’une négociation pour rééquilibrer les comptes

  de l’Unedic, la Cour des comptes sort un rapport suggérant, entre autres,

  de baisser les allocations accordées aux demandeurs d’emploi.

  Difficile de ne pas y voir un lien.

  Réaction et propositions de la CGT par Eric Aubin administrateur CGT

  à l’Unedic.

 

 

Image de prévisualisation YouTube

la CGTsur youtube

Publié dans CGT, Chomage, ECONOMIE, France, Liberalisme, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Chômeurs, à vos poches !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 janvier 2016

 

Rapport de la Cour des Comptes / Chômeurs à vos poches !

 

A quelques semaines des négociations sur la convention d’assurance chômage, et le jour même

où François Hollande présentait son plan pour l’emploi, la Cour des Comptes a dévoilé ses recettes

pour combler le déficit du régime d’assurance chômage.

Au menu : baisse du taux de remplacement (montant de l’allocation par rapport au dernier salaire,

réduction de la durée d’indemnisation pour les chômeurs âgés et pour l’ensemble des demandeurs d’emploi…..).

Le montant estimé du déficit est de 30 milliards fin 2016, 35 milliards en 2018. Juste le même montant

que le CICE (crédit d’impôt compétitivité emploi) dont on sait qu’il a servi, pour l’essentiel, à nourrir

les dividendes et autres spéculations. Ce chiffre-là, la Cour des Comptes ne le voit pas. Comme beaucoup d’autres.

 

chomage5

 

 

  Au moment où le Président de la République présentait son énième plan

  pour l’emploi, la Cour des Comptes dévoilait, pour appuyer les propos

  de celui-ci, quelques-unes de ses propositions afin de réduire le déficit

  de l’assurance chômage.

  Pas de réelle surprise. Dans le viseur, l’indemnisation des chômeurs

  jugée trop longue, trop élevée, trop coûteuse, qu’il convient de diminuer.

 

 

 

Après le coût du travail, le coût du chômage !

Et de comparer, pour bien prouver la solidité de ses arguments,la situation des chômeurs d’autres pays

européens loin de bénéficier d’autant de largesses que leurs homologues français.

Cette attaque n’est pas nouvelle. Elle revient régulièrement avant chaque mauvais coup porté au monde

du travail et chaque renégociation de la convention d’assurance chômage. Pour le coup, la Cour des Comptes

joue tout de même petit bras ! Sûr qu’en cherchant bien, elle trouverait des pays, en dehors de l’Europe,

où le chômage est encore moins indemnisé, voire pas du tout ! Pourquoi se gêner ? C’est bien connu,

il y a toujours plus malheureux et plus pauvres que soi ! Plus riches aussi !

Les privilégiés ne sont pas chez les privés d’emploi

Car au moment où le Président de la République présentait son énième plan pour l’emploi et la Cour des Comptes

sa proposition de réduire les allocations chômage, OXFAM (ONG spécialisée dans la lutte contre la pauvreté

et pour la justice sociale) révélait, elle, dans son rapport annuel, que les inégalités dans le monde ont atteint,

en 2015, des sommets inégalés.

62 ultra-riches possèdent plus que 3,5 milliards de personnes dans le monde, soit 1760 milliards

de dollars (en augmentation de 44% depuis 2010). 1% de la population mondiale détient un patrimoine

supérieur à celui des 99 autres.

Et la France n’est pas en reste. 10 % des plus riches se sont accaparés plus de la moitié

de l’augmentation des richesses depuis l’an 2000.

L’étrange cécité de la Cour des Comptes

Curieusement ces chiffres-là, la Cour des Comptes ne les voit pas !

Pas plus que les 200 milliards d’aides diverses versées aux entreprises dont on attend toujours le bilan

de leur utilisation. Pas plus que les 50.5 milliards d’euros de dividendes versés en 2014 aux actionnaires

par les sociétés non financières. Pas plus que les 3,49 millions de personnes, sur les 6,13 millions inscrites

à Pôle emploi qui ne perçoivent aucune indemnité chômage, et que l’on ne peut décidément pas accuser

de vider les caisses de l’UNEDIC !

[Lire la suite sur  PCF Nord]

 

Publié dans Chomage, France, PCF Nord, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Pierre Laurent face à Jacques Attali

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 octobre 2015

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Parti Communiste Françaissur youtube

Publié dans Chomage, ECONOMIE, France, IDEES - DEBATS - PHILO, Pierre Laurent, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

A défaut de créer des emplois, le gouvernement va supprimer les chômeurs !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 octobre 2015

 

INDÉCENT !

Les chômeurs ont besoin de travail pas d’être traqués

 

lasserpe-controle-chomeurs

 

  ► Le gouvernement a trouvé une idée géniale

 pour inverser la courbe du chômage :

 à défaut de créer des emplois, il va supprimer

 les chômeurs.

  ► Plutôt que de traquer les chômeurs, poursuivons

 les entreprises qui touchent des fonds publics

 sans créer d’emplois. Baissons le coût du capital

 au nom de l’efficacité sociale, pas le « coût du travail ». 

  ► Le 8 octobre les salarié-e-s, manifesteront

 pour  exprimer leurs attentes, leur exaspération

 grandissante face à une situation qui ne cesse

 de se dégrader et pour exiger une autre répartition

 des richesses qu’ils produisent.

 

 

FLIQUER NE CRÉE PAS D’EMPLOI

A dater du 28 septembre, Pôle Emploi met en place un nouveau dispositif de contrôle des chômeurs.

Une brigade de contrôleurs vérifiera les démarches du demandeur d’emploi. Première sanction: 15 jours

de radiation pour le premier manquement et, s’il se répète, six mois de radiation. Ce dispositif testé

en Poitou-Charentes, a conduit à la radiation de 13 % de chômeurs.

[Lire la suite sur PCF.FR]

 

Publié dans Chomage, ECONOMIE, France, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Haro sur le code du travail !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 septembre 2015

PCF.FR

 

Rapport Combrexelle :

« Le chômage n’a rien à voir avec l’épaisseur du code du travail »

 

code du travail

  Poursuivant une campagne sur la baisse du « coût du travail »

  – sous-entendu la baisse des salaires et des prestations sociales –

  qui serait un obstacle à la compétitivité de nos entreprises,

  on assiste depuis plusieurs semaines, à une nouvelle surenchère.

  C’est maintenant haro sur le code du travail orchestré par la publication

  de différents livres et rapports (Badinter, Lyon-Caen, Institut Montaigne,

  fondation Terra Nova et aujourd’hui le rapport de Jean-Denis Combrexelle).

  Tous dénoncent avec vigueur un code du travail, trop épais, trop complexe,

  qui limiterait le nécessaire dialogue social, et constituerait un obstacle

  à la reprise de l’emploi. Il faudrait dès lors permettre aux accords collectifs

  de déroger à la loi quitte à revenir sur tous les acquis obtenus

par les travailleurs et leur inscription dans le code du travail. A force de devancer ses fantasmes

ultra-libéraux les plus fous, c’est le Medef qui va finir par être mis au chômage technique par ce gouvernement !

Le chômage n’a rien à voir avec l’épaisseur du code du travail. Proférer de telles balivernes ne grandit pas

ceux qui se risquent à de tels raisonnements aussi indigents.

Pour permettre à chacun de voir son droit au travail reconnu, il est urgent de sortir des politiques

d’austérité menées en France comme dans toute l’Europe, de réduire à 32 heures la durée légale

du travail et d’accroître les investissements indispensables pour orienter notre économie

dans la transition énergétique nécessaire pour lutter contre le réchauffement climatique.

 

Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF

Publié dans Chomage, droit du travail, France, Liberalisme, PCF, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité du 4 mai 2015 : « L’emploi, mais quel emploi ? »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2015

 

L’éditorial de Paule Masson – l’Humanité – 4 mai 2015

 

« La bataille pour l’emploi ne peut pas être porteuse de perspectives

si elle s’identifie à la destruction des droits sociaux. »

 

Capturehumourpatrons

 

  La Grande-Bretagne est devenue un pays riche

  plein de pauvres. Dans le temple du libéralisme

  européen, les conservateurs se targuent d’avoir

  remis le pays sur pied « grâce » à l’austérité.

  Le chômage est, il est vrai, à son plus bas niveau

  depuis 2008 (5,6 %). L’emploi repart, mais à quel prix ?

 

 

Là est peut-être la seule question qui vaille. Car la croissance britannique repose sur un océan de précarité.

Les contrats à zéro heure ont prospéré sur le dos de la crise. L’employeur ne craint pas d’embaucher

puisqu’il ne garantit aucun travail, aucun horaire stable au travailleur, qui n’est rémunéré qu’en fonction

des missions acceptées et à un taux nettement inférieur aux contrats classiques. Des jobs de la misère,

funeste baume sur les statistiques du chômage qui alimentent comme jamais l’exclusion sociale

alors que Londres s’enorgueillit d’être la capitale des milliardaires.

precaire

  Quand la reprise d’un travail ne permet pas de vivre

  dignement, l’objectif de l’inversion de la courbe

  du chômage devient un indicateur stérile.

  Peu de chômeurs, beaucoup de pauvres…

  La sentence nourrit aussi l’optimisme des libéraux

  en Allemagne, où le taux de sans-emploi a été ramené

sous la barre des 5 %, tandis que la pauvreté est

à son plus haut niveau depuis la réunification.

Les mini-jobs ont contribué à dévaster les garanties entourant le contrat de travail :

15 heures hebdomadaires payées 400 euros… Du sous-emploi à revendre pour ce pays érigé en « modèle »

de compétitivité en Europe.

La bataille pour l’emploi ne peut pas être porteuse de perspectives si elle s’identifie à la destruction

des droits sociaux. Outre-Rhin, les manifestations du 
1er Mai ont porté la défense du salaire minimum.

En France, même sous la pluie, les cortèges ont bruissé d’inquiétudes face à la désocialisation de l’emploi.

La piqûre de rappel est toujours fortifiante pour ceux qui résistent à l’austérité.

 

Publié dans Allemagne, Chomage, Emplois, EUROPE, Grande Bretagne, Liberalisme | Pas de Commentaire »

22, v’là le sous-Smic! Le président du Medef ressert sa vieille idée

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 avril 2015

 

SALAIRES

CaptureBabouse-Medef

 

Dans un entretien au magazine Challenges,

Pierre Gattaz propose de permettre

aux entreprises d’embaucher à 80 % du Smic

des adultes qu’elles formeraient pendant

une durée déterminée. « Je préconise de créer

des contrats de professionnalisation sur mesure,

en permettant aux entreprises d’embaucher à 80 %

du Smic, comme c’est la règle pour les moins

de vingt-six ans, déclare le patron des patrons.

L’entreprise les formerait pendant une durée de

dix-huit à vingt-quatre mois, un investissement lourd.

Et leur rémunération devrait être complétée par l’indemnité de chômage ou le RSA pour atteindre le Smic. »

Par ailleurs, le président du Medef estime qu’il n’y a « pas assez de différence entre le salaire

et l’indemnisation chômage ». Ce qui lui permet de remettre sur la table les revendications patronales

les plus éculées sur la dégressivité des allocations et sur les sanctions contre les chômeurs

« qui refusent plusieurs fois un job correspondant à leurs qualifications ».

T. L. – humanite.fr

Publié dans Chomage, ECONOMIE, France, Liberalisme, Salaires, SOCIAL | Pas de Commentaire »

12345...21
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy