Loi travail : manifester est un droit constitutionnel !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 juin 2016

 

Capture.PNGloitravail2306

 

14h30 Porte de Paris à Lille

 

 

 

Capture.PNGmanif2306

 

 LA DERNIÈRE FOIS QU’UN GOUVERNEMENT

 A TENTÉ D’INTERDIRE AUX SYNDICATS

 DE MANIFESTER,

 C’ÉTAIT SOUS LE RÉGIME DE VICHY….

 

 

Capture.PNGcommuniqué2106

Publié dans CGT, Democratie, FIDL, FO, France, FSU, Luttes, Montée du fascisme, POLITIQUE, SOCIAL, Solidaires, Syndicats, UNEF, UNL | Pas de Commentaire »

Pour le respect du droit d’expression et de manifestation ! (PCF – MJCF)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mars 2016

 

Déclaration commune PCF et MJCF

 

violencespolicières 

  Au vu des nombreux incidents survenus le 17 mars,

  puis hier 24 mars dans plusieurs villes et facultés :

  violences, provocations policières, gardes à vue

  de syndicalistes, que nous condamnons, 

  le Parti communiste français et le Mouvement

  des Jeunes Communistes de France demandent 

  aux pouvoirs publics, garants de l’état de droit,

  d’assurer la protection de toutes et tous

  dans l’exercice du droit à manifester .

  Si les violences policières commises contre le jeune

  lycéen du Lycée Bergson à Paris le 24 mars semblent

  émouvoir un très grand nombre de citoyens,

  force est de constater que ces faits sont à inscrire

  dans un cadre délétère de criminalisation

du mouvement social qui, bien qu’entretenu par la droite pendant de longues années, semble continuer,

voire s’amplifier au cours de ce quinquennat.

Nous assistons depuis le début du mouvement de contestation contre la « Loi Travail » à une escalade

sans précédent des attaques contre les libertés et les droits fondamentaux de tous.

 

Captureviolencespolicieres2

  Lorsque la police violente la jeunesse de notre pays

  devant des lycées, envahit des amphithéâtres d’universités

  ou place en garde à vue des responsables syndicaux,

  ce sont bien les libertés de réunion, de manifestation et,

  au final, d’opinion et d’expression qui sont attaquées.

  Lorsque des administrations intimident des élèves

  ou leur parents pour ne pas qu’ils participent aux manifestations

  ou leur interdisent de se réunir, ce sont ces mêmes libertés

  qui sont bafouées.

 

 

Avant même ce mouvement, l’exemple des salariés d’Air France ou encore des salariés de Goodyear et Téfal

était déjà révélateur de ce climat.

L’acharnement du gouvernement à ne pas laisser voter la proposition de loi du Front de gauche visant à amnistier

certains délits commis lors de mouvements sociaux en fût une des traductions fortes.

Ces agissements sont les marqueurs d’un exécutif en rupture avec sa jeunesse, en rupture avec les forces

démocratiques qui composent le pays. La ligne jaune a déjà été franchie trop de fois pour que nous laissions

passer de nouveaux événements aussi tragiques.

Aussi , le PCF et le MJCF expriment leur attachement et leur engagement à faire respecter les droits

de  liberté d’expression et de manifestation dans notre pays.

Car ce n’est pas par la peur, la sanction et la répression que nous construirons le bien vivre ensemble,

que nous redonnerons confiance en nos institutions et en notre République, que nous ferons vivre

nos valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité .

Notre jeunesse vaut mieux que çà !

Le PCF et le MJCF appellent leurs militants à prendre toutes les initiatives possibles afin de permettre

la mobilisation la plus large le 31 mars pour exiger le retrait de ce projet de loi . 

Captureloielkhomri

 

Paris, le 25 mars 2016

Publié dans France, Jeunes Communistes, LIBERTES, Luttes, Montée du fascisme, PCF, Police, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

L’Édito de l’Humanité : « Le racisme bleu Marine de Robert Ménard »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 mai 2015

humanite.fr – 6 mai 2015

 

Le racisme bleu Marine de Robert Ménard

L’éditorial de Patrick Apel-Muller

 

Capturerobertmenard

 

 

  Il incarne la vague bleu Marine. Le maire de Béziers, Robert Ménard,

  s’est vanté d’établir des statistiques sur les confessions des élèves

  de sa commune.

 

 

Il incarne la vague bleu Marine. Le maire de Béziers, Robert Ménard, s’est vanté d’établir des statistiques

sur les confessions des élèves de sa commune, en se servant de leurs prénoms, et a affirmé que la ville

comptait « 64,6 % » d’écoliers de confession musulmane. Ainsi donc, celui qui se prétendit

« reporter sans frontières » constitue un fichage illégal à caractère religieux et ethnique au mépris des lois

de la République. Notre pays connut cela sous Vichy. L’édile pratique dans le plus parfait crétinisme raciste :

puisque cette petite se prénomme Malika, elle est musulmane ; David est assurément juif et Marion,

indéniablement catholique… Sous l’étiquette Marine transparaît la trame Jean-Marie ; on peut dire

que sa meute chasse de race.

Demain, la justice dira la violation de la loi, mais aujourd’hui, les plus élémentaires valeurs de la République

sont piétinées. Les sophistes médiatiques pourront toujours arguer que ce Ménard étant élu, il n’est pas

anti-républicain, ils auront du mal à le coiffer des lauriers de la démocratie. D’ailleurs, le Front national version

junior ne s’est pas montré prompt à condamner ce fichage et cette partition des enfants entre Mohamet,

Jéhovah et Jésus. À l’heure où ces lignes sont écrites, il préfère toujours le silence… Les Aliot et Philippot

qui flanquent la patronne ne trouvent pas le même profit à parader dans les médias que pour réduire au silence

le vieux leader de l’extrême droite. Mais ne nous y trompons pas, le maire de Béziers ne cherche pas tant

à transgresser qu’à accoutumer à ces divisions, qu’à banaliser le refrain de la haine.

« En même temps que le vieil ordre politique et social agonise, écrivait Jean Jaurès, une poussée

nouvelle de forces brutes, d’appétits ignobles ou de fanatisme meurtrier soulève l’écorce

crevassée de la vieille terre. »

Ménard est de ces remugles exhalés. Si loin de la liberté, de l’égalité et de la fraternité.

 

 

Publié dans l'Humanité, Montée du fascisme, Racisme - Xenophobie, SOCIETE | Pas de Commentaire »

A Haubourdin, le maire divers droite fait déverser des boues d’épandage sur un campement de Roms

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 avril 2015

Communiqué PCF Nord

 

        De la  boue d’épandage pour chasser les Roms

 

Capturevdnroms

 

  Nous apprenons avec effarement que ce jeudi matin

  des employés de la mairie de Haubourdin ont déversé,

  à la demande du maire de la commune, M. Delaby,

  des boues d’épandage (la presse parle de lisier)

  sur un terrain occupé par des familles de Rroms.

 

 

La boue est répandue à quelques mètres des familles, dont les enfants sont scolarisés. Si le déversement a été

stoppé à l’arrivée des médias, manifestement, l’intention était au départ de continuer jusqu’à obstruer

l’accès au camp.

M. Delaby porte gravement atteinte à la dignité humaine. Le rôle d’un élu est de faire reculer la pauvreté

et le mal-logement, de chercher des solutions pour faire vivre la solidarité dans sa ville, et non de s’attaquer

aux plus démunis en attisant la haine.

On franchit un palier supplémentaire dans l’indignité. M. Delaby ne se contente pas de pointer les Rroms

comme des boucs émissaires. Il dévoie la puissance publique et dénature sa fonction de maire en engageant

les services municipaux dans de telles actions.

Le Parti Communiste condamne ces actes haineux et abjects. Il appelle les citoyens d’Haubourdin

et de la métropole lilloise à manifester leur réprobation auprès de la mairie d’Haubourdin.

Nathalie CAPY,
Secrétaire de la section PCF de Loos-Haubourdin

Joseph DEMEULEMEESTER,
Membre du bureau départemental du PCF

Publié dans France, Montée du fascisme, PCF Nord, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

Entretien avec Philippe Martinez, Secrétaire général de la CGT

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 avril 2015

 

CaptureMartinez

 

 

  Philippe Martinez , Secrétaire général

  de la CGT, donne le regard

  de son syndicat sur la situation de la société,

  le résultat des élections, les mobilisations…

 

 

 

 

Retrouvez l’intégralité de ce grand entretien dans l’Humanité Dimanche daté du 2 au 8 avril.

Réalisation : Abrahim Saravaki

Montée du Front national : le patronat aussi a sa part de responsabilité

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitésur youtube

Publié dans CGT, F-Haine, France, Humanite Dimanche, Montée du fascisme, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

« Nous on va vous arracher la gueule »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 mars 2015

 

A l’extrême-droite, on aime les menaces anonymes !

Celles qu’on envoie, bien sûr !

 

pourri

 

Roger Martin est menacé par des nervis embarqués

dans les « wagons » du train du FN (1).

 

Dans un message téléphonique bardé d’injures, un correspondant anonyme, manifestement renseigné par la police promet : « nous on va vous arracher la gueule ». Naguère, des fascistes musculeux, chassant en meute, étaient passés à l’acte pour lui faire entrer dans le crâne (et dans les dents) l’idée qu’il se trompait de combat.
Roger Martin est un ami précieux et courageux. LGS a publié plusieurs articles de lui. Ce n’est pas un « antifaf-mirador ». Il est communiste. Il a des convictions et il les défend.

Le Grand Soir

23 mars 2015.
Il est 18 h. Ma femme et moi rentrons chez nous.
Deux messages nous attendent sur le répondeur.
L’expéditeur du second est signalé « masqué ».
Rien à voir cependant avec Zorro.
Une nouvelle fois, il s’agit d’un adepte de l’anonymat. Comme, vraisemblablement, son amour de la France ne s’étend pas à sa langue et qu’il redoute d’être trahi par ses fautes d’orthographe, il préfère le téléphone.

Pas de nom, pas de visage.
Seulement ceux de la haine et de la lâcheté.

Voici le mot doux de ce minable qui se cache derrière des « on » et des « nous » menaçants, sans doute en hommage à ses grands aînés du régime de Vichy, période faste où plus d’un million et demi de lettres anonymes furent envoyées !

Bon, monsieur Roger Martin, né le 19 février à Ranche, dans le 69, vous avez une Citroën C1 jaune, alors vous vous amusez beaucoup à arracher des affiches. Ben, maintenant on sait où vous loger, faites gaffe parce que nous on va vous arracher la gueule. Soyez démocrate, respectez les partis, partis politiques qui sont légaux et si vous êtes un enculé de gaucho de merde, on va se faire un plaisir de vous arracher la gueule !
Allez, ciao, connard de Martin !

Outre le fait que le fonctionnaire de police ou l’employé de la préfecture du Service des cartes grises qui a transmis mon identité à ce triste sire a commis une faute professionnelle caractérisée, je note cependant qu’il est temps pour mon honorable correspondant anonyme de changer ses prothèses auditives.
Je ne suis pas né à Ranche, mais à Ronchin, et il a entendu 69 là où la voix au téléphone lui disait 59 !

[Lire la suite sur Le Grand Soir]

L’enregistrement des menaces :
http://data.over-blog-kiwi.com/1/49/25/24/20150326/ob_00eb48_enregistr…

Publié dans Extreme-droite, France, Le Grand Soir, Montée du fascisme, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Emma, 20 ans, tabassée pour ses idées

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 mars 2015

Communiqué commun de la fédération de Seine-Saint-Denis et du Conseil National du MJCF.

 

Emma, 20 ans, tabassée pour ses idées

 

banlieuderesistance93

  *

 

  Ne laissons pas la violence l’emporter

  sur l’intelligence collective !

  Samedi 28 février, Emma, jeune communiste

  de Bobigny, a été violemment agressée, alors qu’elle rentrait

  à son domicile, par deux hommes qui l’avaient clairement identifiée

  comme militante communiste la menaçant, ainsi que tous les autres

  militants de « faire attention, les communistes ne sont plus seuls ».

  Dimanche, deux individus en voiture l’ont une nouvelle fois

  prise à parti, pour s’assurer qu’elle avait « retenu la leçon »

  avant de l’insulter.

 

 

Ce matin, c’est allé beaucoup trop loin. Notre camarade s’est fait tabassée à 7h du matin par trois individus

cagoulés en bas de chez elle alors qu’elle partait pour une initiative politique. Motif ? Elle n’aurait pas dû parler

ni déposer plainte.

Ce qui s’est passé n’est pas acceptable c’est pourquoi les jeunes communistes de Bobigny-Drancy

ont interpellé le Ministre de l’Intérieur et la Garde des sceaux par l’intermédiaire d’une lettre ouverte.

 

Le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, à lui aussi vivement réagit ce matin.

En pleine semaine d’action départementale sur les lycées, les jeunes communistes diffuseront

un tract partout dans la ville, et particulièrement auprès des jeunes, condamnant ces actes

et appelant à la liberté d’expression.

 

Nous déplorons et condamnons fermement ce climat de violence politique qui s’est installé,

depuis quelques mois, dans certaines villes de Seine-Saint-Denis et plus particulièrement

à Bobigny. Nous pensons à notre camarade, agressée parce que communiste. Ce n’est malheureusement

pas la première fois que les jeunes communistes de Bobigny font face à ce genre de violences physiques,

injures, menaces, intimidations, des méthodes de petits mafieux qui n’hésitent plus, pour conserver

ou gagner le pouvoir, à passer aux actes.

Les jeunes communistes ne se laisseront jamais intimider par quelques individus aux pratiques mafieuses

qui empoisonnent le quotidien de nos quartiers et qui gangrènent la vie politique locale.

Être jeune et communiste dérange donc à Bobigny.

Lutte contre le racisme, pour la reconnaissance de l’État palestinien, pour l’emploi des jeunes,

organisations de moments festifs, sportifs et d’éducation populaire, de débats, sont autant

d’événements et de combats politiques qui semblent poser problème à certains. Mais qu’ils sachent

une chose, rien ne pourra nous faire taire !

 

Publié dans Extreme-droite, France, Montée du fascisme, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Nouvelle agression d’une militante communiste

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 mars 2015

PCF-FDG

Après l’agression à Nanterre, la semaine dernière, d’une militante communiste,

c’est une autre femme, responsable locale du Mouvement des jeunes communistes (MJCF)

de Bobigny et Drancy (Seine-Saint-Denis), qui a été agressée et frappée par deux hommes.

 

Trop c’est trop : Les agressions politiques à Bobigny, ça suffit !

 

A près de trois semaines des élections départementales, la ville de Bobigny se distingue

une nouvelle fois par une agression d’une militante communiste en pleine campagne électorale !

Ainsi samedi, rentrant chez elle, une responsable locale du Mouvement des Jeunes Communistes de Bobigny/Drancy,

organisation très active à Bobigny et très impliquée dans la campagne du Front de Gauche, et adhérente du PCF,

a été agressée et frappée par deux hommes qui avaient repéré son appartenance politique auparavant

et l’ont menacée lui conseillant, à elle – et à nos camarades – « de faire attention » à nous. Le lendemain,

deux individus en voiture l’ont interpellée pour savoir, en l’insultant, si elle avait retenu la leçon.

Dans la circonscription de Bobigny, être communiste dérange. A tel point que chaque année connaît son lot

d’agressions de militants, ses tentatives d’intimidations ou ses menaces. A Bobigny, être dirigeante

d’une organisation comptant de nombreux jeunes qui militent sur des sujets comme la Palestine, la précarité

des jeunes ou la lutte contre l’islamophobie et les discriminations ne plaît pas à tout le monde !

Nous dénonçons la violence politique qui gangrène la vie politique locale.

Nous ne pouvons plus l’accepter et nous demandons à l’État de prendre ses responsabilités.

Il faut mettre fin au clientélisme et aux baronnies ! N’est pas né celui qui fera taire une communiste !

Une plainte a d’ailleurs été déposée.

Benjamin Dumas, Secrétaire de la section de Bobigny du Parti Communiste Français

Deniz Cumendur, Responsable du Mouvement des Jeunes Communistes de Bobigny/Drancy

Dimanche, 01 mars 2015

 

Publié dans Extreme-droite, France, Montée du fascisme, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Nanterre : Violente agression d’une militante communiste

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 février 2015

 

PCF-FDG

mardi 24 février 2015, par Pcf Nanterre

Mardi 24 février, Liliane, militante communiste bien connue à Nanterre, a été violemment agressée dans le hall d’un immeuble du centre-ville, alors qu’elle distribuait des tracts dans les boites aux lettres pour la campagne des élections départementales.

L’agresseur a d’abord interpellé notre camarade sur ses engagements politiques, l’amenant ensuite à vociférer des propos racistes et xénophobes. Puis il a asséné un violent coup de tête à cette militante de 84 ans, la faisant ainsi tomber dans les escaliers.

Notre camarade, choquée, a déposé plainte. Nous l’assurons de tout notre soutien et de notre amitié sincère.

Les communistes de Nanterre et de l’ensemble du département sont profondément indignés et condamnent avec la plus grande fermeté cette violence.

Cette agression survient dans un contexte de banalisation des idées nauséabondes, de la parole raciste, ordurière, de la violence. Hier de nombreux progressistes dénonçaient des propos identiques que font circuler des candidats d’extrême droite de l’Aude sur les réseaux sociaux.

C’est aussi le résultat d’un discours qui fabrique des boucs émissaires pour mieux dissimuler les véritables responsables de la crise.

Nous ne céderons pas à la peur et à la violence et continuerons de combattre avec la plus grande détermination les idées racistes et violentes, les discours de haine et de divisions. Nous souhaitons que la police retrouve au plus vite cet agresseur et qu’il soit traduit en justice.

PCF Hauts-de-Seine, mardi 24 février à Nanterre

Publié dans Extreme-droite, France, Montée du fascisme, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

Incitations à la haine, racisme, intox : des élus et cadres du FN se lâchent (Basta !)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 janvier 2015

EXTRÊME-DROITE

 

Incitations à la haine, racisme, intox :

des élus et cadres du FN se lâchent

 

par Sophie Chapelle  – 23 janvier 2015

 

manifbeaucaire

  Depuis les attaques contre la rédaction

  de Charlie Hebdo, des policiers

  et le supermarché casher à Paris,

  des élus et des cadres du FN se lâchent :

  mensonges, propos islamophobes,

  incitations à la haine, voire même apologie

  de terrorisme se sont diffusés sur les réseaux

sociaux, sur fond de tentative de récupération politique.

Voici un petit florilège de ces messages qui prennent pour cible, en vrac, les « fellouzes »,

les « gamins de banlieue », Christiane Taubira ou « les fascistes de gauche ». L’apparente

« dédiabolisation » vantée par certains médias semble bien lointaine…

Arrivera t-elle à tenir ses troupes ? Marine Le Pen, présidente du Front national, s’essaie à une certaine

retenue dans ses propos depuis les attentats du 7 janvier qui ont frappé des journalistes, policiers

et citoyens de confession juive. Dans un entretien au Monde, elle récuse «  tout amalgame » entre

« nos compatriotes musulmans attachés à notre nation et à ses valeurs » et « ceux qui croient pouvoir

tuer au nom de l’islam » [1]. Elle n’a pu cependant s’empêcher au lendemain du massacre de rappeler

qu’elle proposerait, si elle était présidente, un référendum sur la peine de mort. Avant de ressortir l’arsenal

de mesures prônées de longue date par le FN, à commencer par la réforme du code de la nationalité

avec la suppression du droit du sol, la suspension « immédiate » de Schengen et la déchéance de nationalité

pour « les binationaux condamnés pour des faits délictuels ou criminels ».

 

peinedemortwillem

  Qu’en est-il des propos des cadres, élus et candidats du FN,

  depuis le 7 janvier ? Sont-ils nombreux à tenir publiquement

  des discours islamophobes à l’instar d’Aymeric Chauprade,

  eurodéputé FN, qui a publié le 14 janvier une vidéo

  dans laquelle il affirme que

  « la France est en guerre avec des musulmans » ?

  « Une cinquième colonne puissante vit chez nous et peut

   à tout moment se retourner contre nous en cas de

  confrontation générale », ajoute t-il en se référant à la montée

   du nazisme dans les années 30. L’eurodéputé a été désavoué

  par Marine Le Pen qui a annoncé qu’Aymeric Chauprade n’était

  plus son conseiller international et demandé aux cadres du parti

de ne pas relayer cette vidéo polémique [2].

Sa nièce, la députée Marion Maréchal-Le Pen, s’est cependant empressée de la diffuser sur twitter le 20 janvier.

Ce pied de nez à l’autorité de la présidente du FN cache en réalité bien d’autres propos islamophobes,

antisémites ou xénophobes tenus par des élus, candidats et cadres du parti. Des membres qui n’ont de cesse

de lier islam, immigration, délinquance et terrorisme. Un échantillon de ces réactions a été relevé par le site

L’Entente, dont l’objet est d’observer le FN. Accrochez-vous…

[Lire la suite sur Basta !]

Le FN soutient Chauprade et sa théorie d’une 5e colonne islamiste

 

Publié dans Discriminations, Extreme-droite, F-Haine, France, Montée du fascisme, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

123456
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy