Retrouvez l’hommage à Georges Séguy secrétaire général de la CGT de 1967 à 1982.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 septembre 2016

 

                                Hommage à George Séguy

 

Capture.PNGGeorgeSeguy

 

 

 

  La CGT a rendu, mardi 20 septembre, dans le patio de la CGT

  à Montreuil, un hommage à Georges Séguy, secrétaire général

  de la CGT de 1967 à 1982.

  Y ont participé Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT

  et Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français

  en présence de la famille de Georges.

 

 

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube

la CGTsur youtube

Publié dans CGT, Hommages | Pas de Commentaire »

On a du mal à le croire, on a du mal à s’y faire, l’ami Lény Escudéro est décédé…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 octobre 2015

Patrick Le Hyaric

 

L’œuvrier de la chanson nous a laissés

*
CaptureLenyEscudero2capture d’écran

 

  On a du mal à le croire, on a du mal à s’y faire,

  il était si discret et si présent dans nos cœurs.

  L’ami Lény Escudéro est décédé. L’ouvrier devenu chanteur,

  l’artiste-œuvrier titulaire du prix de l’académie Charles Gros

  en 1971, le poète berçant nos soirées

  avec sa « Ballade à Sylvie » ou « Pour une amourette »,

  le citoyen du monde, réfugié de la guerre civile Espagnole,

qui chantait  » Le siècle des réfugiés » ou « Le bohémien », l’enfant de La Mayenne puis de Belleville, le militant

de la solidarité, le communiste dans l’âme comme il disait, l’ami de l’Humanité va nous manquer terriblement.

Lény l’authentique ne goutait pas aux systèmes du business, il aimait le public, les concerts.

Il terminait une biographie en plusieurs tomes, il appelait cela  » le début… la suite… et la fin… »

Il nous laisse là, la gorge nouée, les yeux mouillés. Nous ne t’oublierons pas Lény… Ta voix si émouvante

est en nous. Ton œuvre vivra.

 

Documentaire : Leny Escudero « tendre rebelle »

Image de prévisualisation YouTube

Juan Alonsosur youtube

J’ai vécu au siècle des réfugiés, une musette au pied de mon lit

avec la peur au ventre des réfugiés, des humiliés…

Publié dans Culture, Hommages | Pas de Commentaire »

Mort de Leny Escudero : Adieu l’ami !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 octobre 2015

 

Une voix engagée s’est éteinte.

Celui qui n’hésitait pas à afficher ses opinions et à élever sa voix pour les morts de Charonne

ou ceux de la Guerre d’Espagne est décédé vendredi à l’âge de 82 ans.

 

CaptureLenyEscudero1capture d’écran

  Communiste dans l’âme, Leny Escudero n’avait jamais

  totalement accepté les règles du show-business.

  Avec ses cheveux longs tombant jusqu’aux épaules,

  son visage émacié et son blouson noir, ce franc-tireur

  orgueilleux, se flattait d’avoir « fait parfois des concessions

  mais jamais de compromis ».

  Inlassable militant, Leny Escudero était capable de refuser

  des galas lucratifs pour aller construire un hôpital

  au Dahomey ou une émission de télévision pour soutenir

  une grève des cameramen.

*
Le chanteur et compositeur engagé Leny Escudero est décédé vendredi à 82 ans, a annoncé son épouse.

extrait de l’article de l’humanite.fr : Leny Escudero est mort

 

 

 

Publié dans Culture, Hommages, Musiqe | Pas de Commentaire »

Cinq ans après sa disparition, le monde de la chanson rend hommage à Jean Ferrat

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 février 2015

 

      Jean Ferrat, un hommage à plusieurs voix

 

CaptureFerrat

  Marc Lavoine, Patrick Bruel, Cali, Julien Doré, Raphaël,

  Benjamin Biolay et Catherine Deneuve… saluent

  la mémoire du chanteur disparu il y a cinq ans

  avec un bel album de reprises

  Cinq ans après sa disparition le souvenir de notre ami Jean Ferrat

  reste toujours aussi fort. Les mots du chanteur qui nous a

  quittés le 13 mars 2010 manquent et sa voix chaude, son regard

  profond et amical restent à jamais gravés dans nos cœurs.

 

Ferrat c’était la poésie, l’émotion, le cri et des milliers d’admirateurs de ce passeur d’une chanson libre, pudique,

amoureuse de la vie comme des vers d’Aragon auxquels il aimait mêler sa plume. Jean Ferrat incarnait

cette France fraternelle, toujours prête à s’engager pour un idéal commun. Il était porté par un immense public.

Une foule d’anonymes émus par sa disparition qui avaient tenu à saluer sa mémoire au cimetière

d’Antraigues-sur-Volane, tandis que quatre millions de téléspectateurs avaient suivi la cérémonie de ses obsèques

retransmise en direct à la télévision.

Permettre à cette œuvre exceptionnelle de se poursuivre

Par bonheur, il reste les chansons du poète qui a su magnifiquement chanter l’amour, l’injustice, la France

des travailleurs. Un répertoire célébré par plusieurs générations de chanteurs dont Enzo Enzo, Clarika, Jehan,

Sanseverino, Allain Leprest, André Minvielle, D’de Kabal et Francesca Solleville, lors d’un spectacle particulièrement

émouvant présenté par Michel Drucker, qui a toujours été très proche de Ferrat, à la Fête de l’Humanité

en septembre 2010.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Aujourd’hui, le monde de la chanson lui rend hommage avec un album de reprises de ses plus belles chansons

baptisé Des airs de liberté. Un projet auquel tenait Marc Lavoine, qui s’était lié d’amitié avec Jean Ferrat rencontré

lors de l’émission Stars 90, qui a réussi à convaincre Gérard Meys, ami et producteur depuis ses débuts,

de sortir ce disque collectif , à paraître lundi chez Sony Music.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

 

Publié dans Culture, Hommages, Musiqe | Pas de Commentaire »

« Georges Hage, un bel homme vient de nous quitter »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 janvier 2015

 

Par Fabien Roussel, secrétaire de la fédération du Nord du PCF.

 

Georges-Hage

  Georges Hage, un bel homme vient de nous quitter,

  un « honnête homme » au sens entier du terme ; intelligent,

  pétillant, subtil, éloquent, un homme fait de droiture et d’intégrité ,

  d’engagement sincère et de fidélité à un idéal révolutionnaire

  qu’il a défendu bec et ongle, tout au long de sa vie, aux côtés

  des salariés, des ouvriers, des habitants du Douaisis et de notre

  belle région du Nord Pas de Calais qu’il affectionnait tant et qu’il a

  représentés jusqu’aux plus hautes marches de la République,

  sur le perchoir de l’Assemblée Nationale lorsqu’il était député

  et même doyen de cette noble institution.

 

« Jo », ses nombreux amis et camarades l’appelaient ainsi avec un mélange de familiarité et de respect ; Jo était un homme simple viscéralement attaché à son Douaisis qui l’a vu naître le 11 septembre 1921. Fils de coiffeur de la rue Fortier à Douai, il a fait ses études à l’École Normale de garçons avant de devenir professeur d’éducation physique et sportive de cette même École. Professeur des professeurs en quelque sorte, un métier qu’il a beaucoup aimé, passionné de sport qu’il était et de handball en particulier. Tout au long de l’exercice de son métier il a exercé une forte influence sur nombre de normaliens ; nombreux sont ceux qui s’en souviennent.
Pédagogue, il avait un art très personnel de transmettre ses convictions et ses connaissances partout où il se trouvait et à destination de tous.

Conseiller général puis Conseiller régional, il était le porte-drapeau du combat des communistes et des républicains du Nord avant de devenir le député qu’il a été pendant 34 ans. 34 années au service de la République et surtout des ouvriers, des salariés, des familles dont il a toujours été si proche et ceux-ci le lui rendaient bien. C’est en 2009, tardivement, qu’il a été élevé au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur, une distinction qui l’a questionné.

Ceux qui l’ont côtoyé sont unanimes à dire que Georges Hage était d’abord un orateur de grand talent, plein d’esprit, un défenseur acharné de la langue française qu’il pratiquait avec une verve exceptionnelle. Il cherchait toujours le bon mot, le mot juste et, en fin politique qu’il était, savait à la perfection transmettre son message par l’humour qu’il maniait subtilement.

Georges courait après le temps pour accomplir sa lourde charge de responsable politique et de parlementaire exigeant avec lui-même et aussi avec ceux qui l’accompagnaient. C’était un perfectionniste, humaniste, anticolonialiste, progressiste. Il savait mener et gagner de grands combats. Renault Douai, l’Imprimerie Nationale, Wagon-Arbel, le Régiment d’Artillerie, la réindustrialisation de la région… Et combien d’interventions de haut niveau à l’Assemblée Nationale !

Les communistes du Nord saluent avec beaucoup d’émotion ce dirigeant si singulier, cet élu du peuple, cet amoureux des belles lettres qui a beaucoup donné pour la région et pour l’idée qu’il se faisait de la société des hommes libres, égaux et fraternels dont l’écho résonne si fortement aujourd’hui.

Nous voulons assurer à Odile, son épouse et à Julien, son fils, tout notre soutien et leur exprimons nos plus sincères et fraternelles condoléances.

Fabien Roussel Secrétaire de la fédération du Nord du PCF.

 

Lire aussi :

L’hommage du secrétaire national du PCF, Pierre Laurent

L’hommage de Jean-Jacques Candelier, député du Nord

Publié dans France, Hommages, PCF Nord | Pas de Commentaire »

Le magnifique hommage de Jacques Ralite à son ami Charb

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 janvier 2015

 

Jacques Ralite :

« Charb rêvait d’un monde où le peuple serait populaire !  »

 

jack-ralite

 

  L’ancien ministre communiste a rendu

  un magnifique hommage à Charb,

  rappelant les convictions fortes en matière

  de justice sociale et de liberté des peuples

  qui guidaient le crayon de son ami.

 

Ouvrant son hommage en citant Aragon, l’ancien ministre communiste a profondément touché

l’assistance par ces mots d’Aragon :

Contre le chant majeur, la balle, que peut-elle ?

Sauf contre le chanteur, que peuvent les fusils ?

La terre ne reprend que cette chair mortelle

Mais non la poésie !

Les premiers mots de l’allocution de Jacques Ralite sont : « je t’aime Charb… » la suite en audio

sur humanite.fr

 

Publié dans France, Hommages | Pas de Commentaire »

Le dernier adieu à Charb

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 janvier 2015

 

« Ils ont voulu tuer la culture, eh bien répondons leur par la culture.

Ils ont voulu tuer la liberté d’expression, répondons par la liberté d’expression.

Ils ont voulu tuer le rire et l’intelligence, répondons par le rire et l’intelligence.

Charb, ils t’ont abattu, mais on va continuer… » (Pierre Laurent)

 

Luz imagine les dessins de Charb

http://www.dailymotion.com/video/x2euvh2

par francetv infosur dailymotion

 

L’hommage de Patrick Pelloux à Charb

L’hommage de Jean-Luc Mélenchon

 

Ce matin, nous avions rendez-vous avec Charb (musique)

 

Si vous saviez comme ils sont les artistes…

Image de prévisualisation YouTube

 

Ce vendredi 16 janvier, nous étions plusieurs centaines à entourer Charb. Les survivants de Charlie Hebdo, ses parents, son frère, ses cousines, ses proches et ses moins proches, ses camarades, des politiques, des syndicalistes, des journalistes et nombre d’artistes, d’anonymes, venus saluer poing levé, en chansons, en larmes et en rires, en étreintes fraternelles et en douleur contenue, Stéphane Charbonnier. Chacun ses mots, chacun sa manière de saluer Charb, Chacha, Chouchou… (humanite.fr)

 

Publié dans France, Hommages, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Des cercueils, des dessins, des larmes et des rires (l’Humanité)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 janvier 2015

 

Capturehumatignous

 

 

Après Cabu et Michel Renaud, mercredi,

les obsèques de Tignous, Wolinski,

Elsa Cayat et Bernard Maris ont eu lieu

jeudi.

À Montreuil, au Père Lachaise, au cimetière

du Montparnasse, une foule émue

et nombreuse avait tenu à être présente.

 

 

 

 

CaptureTignous

  Bien avant le début de la cérémonie, ils sont déjà là,

  sur le parvis de mairie de Montreuil, nombreux, le cœur gros,

  sous le regard amusé de l’autocaricature de Tignous.

  Il pleut, on a sorti les parapluies et, comme si tout le monde

  s’était donné le mot, ils sont de toutes les couleurs,

  un arc-en-ciel fendant cette vilaine grisaille. 

  Là-haut, dans la salle des fêtes, on a encore peine à croire 

  que c’est Tignous qu’on entoure. Son cercueil a été recouvert 

  de dessins par des copains, des proches, des inconnus venus

 pour un dernier salut. Sur les écrans, les dessins défilent. Ils disent l’irréligieux, l’homme de gauche,

l’éditorialiste au trait féroce. Les notes de jazz d’Ibrahim Maalouf, présent, vacillent entre mélancolie 

et espérance. 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

L’hommage de Corinne Rey dit Coco, dessinatrice à Charlie Hebdo et rescapée de l’attaque,

à Tignous lors de la cérémonie qui a lieu ce jeudi à Montreuil (Seine-Saint-Denis).

 

« Mon Titi, ça te ferait bien chier de nous voir tous là avec nos gueules ravagées. »

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans France, Hommages, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Hommage aux victimes des attentats : intervention d’André Chassaigne à l’Assemblée nationale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 janvier 2015

 

Le député communiste a pris la parole mercredi devant les représentants du peuple français.

 

Image de prévisualisation YouTube

Députés du Front de gauchesur youtube

chassaigne1

Publié dans André Chassaigne, Assemblee nationale, France, Front de Gauche, Hommages, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Hommage à Charlie-Hebdo – Maintenant, restons Charlie ! – Vœux de Pierre Laurent

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 janvier 2015

 

http://www.dailymotion.com/video/x2ejiku

par Conseil National du Parti communiste françaissur dailymotion

 

Lundi soir, des dessins de Cabu, Charb, Wolinski, Tignous, Honoré étaient projetés en grand format

sur le dôme du siège du parti communiste français, place du colonel Fabien à Paris.

La cérémonie des vœux  du PCF s’est transformée en hommage fraternel aux dix sept victimes des attentats.

« Nous avons perdu des amis chers, des amoureux de la liberté, des artistes et des compagnons de combat

contre toutes les haines et tous les obscurantismes » a déclaré la voix brisée par l’émotion  Pierre Laurent,

le secrétaire national en préambule de son discours.

Contre la haine,nous visons l’unité populaire pour les libertés

Publié dans France, Hommages, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

12345...10
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy