Agriculture : Procès Lactalis contre la Confédération Paysanne – Les « contrats de servage » de Lactalis

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 mai 2011

Source : Confédération Paysanne

 

URL de l’article : http://www.confederationpaysanne.fr/proces-lactalis-contre-confederation-paysanne_1-actu_1821.php

Procès de Lactalis contre la Confédération paysanne de la Loire

à Saint-Etienne le 1er juin 2011 : Nous défendrons la liberté syndicale

27 mai 2011

Agriculture : Procès Lactalis contre la Confédération Paysanne - Les

 

Mercredi 1er juin 2011, au Tribunal de Saint-Etienne, Lactalis, géant de l’industrie laitière veut faire condamner le syndicat Confédération paysanne et son Secrétaire général au moment des faits, Philippe Marquet, paysan éleveur laitier, et demande 14 000 € de dommages et intérêts.

Lactalis, est le 3ème groupe laitier mondial, ce sont 126 laiteries dans 24 pays, un chiffre d’affaires de 9,4 milliards d’euros, des profits tenus secrets et le collecteur de la moitié du lait dans le département de la Loire.

Les actions syndicales menées en 2009 contre l’effondrement du prix du lait que Lactalis payait entre 22 et 26 centimes d’euros le litre, ont été nombreuses dans les départements de la Loire et du Rhône, ainsi que dans tous les départements producteurs de lait en France.

Deux ans après, la situation est toujours critique, et aujourd’hui Lactalis veut faire condamner les paysans pour le blocage de son usine d’Andrézieux-Bouthéon.

Il s’agit en réalité de réprimer ceux qui défendent l’agriculture paysanne, et de décourager toute idée de résistance.

Le 1er juin 2011, un grand rassemblement aura lieu de 10h à 22h place Jean Jaurès à Saint-Etienne et devant le Tribunal de Grande Instance.

Dans l’après-midi, auront lieu des débats et des interventions de soutien.

Nous invitons tous ceux et celles, qui défendent la liberté d’action syndicale, à nous rejoindre.

 

 

A lire également sur : bastamag.net/

Lactalis : ces contrats laitiers qui asservissent les paysans

Par Sophie Chapelle (30 mai 2011)

Le 1er juin, Lactalis, géant de l’industrie laitière, assigne au tribunal un paysan qui a osé s’opposer à l’entreprise. La domination des industriels du lait sur toute la filière risque encore de s’aggraver prochainement avec la signature obligatoire de « contrats » entre producteurs et industriels. Des contrats iniques, avec des clauses anti-grève, et qui entraînent une dépendance totale des agriculteurs. De véritables « contrats de servage », dénoncés par les syndicats et critiqués par le ministre de l’Agriculture. Enquête.

[Lire la suite]

 

arton1577-13191 dans Luttes

lait

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Agriculture, Luttes | Pas de Commentaire »

« Désobéissons à l’Union européenne » (Aurélien Bernier)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 mai 2011

Lu sur : PCF-Grésivaudan - 31 mai 2011

La désobéissance européenne doit être le grand sujet politique de 2012

Texte d’Aurélien Bernier, porte parole du Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP),

publié dans l’Humanité Dimanche du 19 au 25 mai 2011.

 

Tous les partis et mouvements de la gauche radicale s’accordent pour dénoncer l’ultralibéralisme

de l’Union européenne. La critique n’est pas nouvelle. François Denord et Antoine Schwartz ont

décrit dans L’Europe sociale n’aura pas lieu la vraie nature de la construction européenne [1].

Après guerre, les intérêts des États-Unis, qui veulent faire barrage au communisme et promouvoir

le libre-échange, croisent ceux du grand patronat européen, qui cherche à se reconstruire.

Leur stratégie, c’est « l’Europe », dont les fondements libéraux ne datent pas des années 1980, mais du traité de Rome.

Après la période de compromis des Trente glorieuses, où les puissances économiques concèdent aux peuples

des avancées sociales par peur de la « tentation communiste », l’effritement puis l’effondrement du bloc de l’Est permet

d’appliquer enfin le projet européen d’origine. Margaret Thatcher elle-même estime dans ses mémoires que l’Acte unique

de 1986-87 « donne une substance réelle au traité de Rome » et « ravive sa finalité libérale, libre-échangiste et dérégulatrice ».

 

article_d_Aurelien_Bernier-ec702 dans IDEES - DEBATS - PHILO

Pour garantir qu’aucun État ne déviera de cette trajectoire,

l’Union européenne utilise un outil imparable : le droit.

Là aussi, la démonstration est connue. Dans les colonnes

du Monde diplomatique, notamment, Bernard Cassen et

Anne-Cécile Robert ont prouvé que l’ordre juridique

européen est parfaitement verrouillé. Depuis le milieu

des années 1960, la supériorité du droit communautaire

sur le droit national, qui ne fut jamais explicitement prévue

dans les traités, est affirmée par la Cour de justice des

communautés européennes. Les juges décidèrent que les

traités, les règlements et les directives devaient primer sur

le droit national. Seule la Constitution nationale conservant

une valeur supérieure à celle du droit européen, les dirigeants

français la réforment en 2008 pour la rendre compatible

avec le traité de Lisbonne ! La conclusion est claire et nette :

toute politique de gauche est impossible au regard

du droit européen.

 

 

 

Développer un « pôle public bancaire », comme le propose à juste titre le Front de gauche, contredit une

directive européenne, la directive « services ». Et donc, aucune loi ne peut être votée en ce sens sans être

déclarée inconstitutionnelle ! Il en va de même pour la renationalisation de producteurs d’énergie comme

Gaz de France, pour la taxation des transactions financières ou pour une fiscalité environnementale qui

remettrait en cause la libre-concurrence.

arton13024-7fc97 dans POLITIQUELe problème de la gauche est donc qu’elle s’apprête à aller aux élections avec un programme

inapplicable, dont chaque mesure, si elle parvenait au pouvoir, serait censurée par le Conseil

constitutionnel…

À moins qu’elle ne revendique, dès la première page de son manifeste,

la désobéissance européenne.

Comprenons bien que cette désobéissance européenne n’est ni une formule

de style ni un mouvement d’humeur. Elle est l’aboutissement d’un

raisonnement imparable : puisque la Constitution française fait allégeance au Traité de Lisbonne,

ce qui empêche juridiquement toute politique de gauche, il faut la réformer pour restaurer la

primauté du droit national sur le droit communautaire.

Seul ce renversement de la hiérarchie des normes juridiques permettra à une gauche radicale de voter des lois pour

mener des politiques différentes de la droite et des socio-libéraux. Pourtant, la désobéissance européenne est

toujours absente des débats.

Lire la suite sur M’PEP.org/

 

Publié dans France, IDEES - DEBATS - PHILO, POLITIQUE, Presidentielle 2012, Union europeenne | Pas de Commentaire »

« Mettons Lagarde au RMI »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 mai 2011

 

Rassemblement le 3 juin à Bercy (15h)

lag1.jpg

 

Le « Front uni contre la vie chère » poursuit le mouvement ! C’est pourquoi, vendredi 3 juin, en ouverture de sa conférence nationale sur les choix stratégiques et des candidatures pour les élections de 2012, une délégation conduite par Pierre Laurent déposera les 25.000 premières pétitions contre la vie chère. A cette occasion, Pierre Laurent, Didier Le Reste, Marie-George Buffet et des centaines d’élu-e-s et militant-e-s communistes dénonceront, grâce à un concert de casseroles vides, la probable nomination de la ministre Lagarde, à la tête du FMI. Une ministre qui aujourd’hui encore multiplie les rodomontades contre les pétroliers qui continuent de refuser la baisse du prix du baril, sans jamais prendre de réelle mesure. Avec une telle amie des marchés financiers à la tête d’un FMI qui organise l’austérité généralisée, les peuples ont du souci à se faire.

 

Publié dans ECONOMIE, FMI "affameur des peuples", PCF, POLITIQUE, Politique nationale, PRECARITE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Indignados : « Grande nervosité chez les dirigeants européens face à une situation explosive.»

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 mai 2011

- 30 mai 2011Olivier Dartigolles – PCF

Indignados :

« grande nervosité chez les dirigeants européens face à une situation explosive.»

 

Indignados :  « Grande nervosité chez les dirigeants européens face à une situation explosive.»  dans Espagne indignados_puerta_del_sol_espagne_manifestation_inside

A en croire Alain Juppé, il ne pourrait y avoir d’été européen suite au printemps arabe.

Pour le ministre des Affaires étrangères, en Europe, nous sommes en « démocratie ».

J’étais aujourd’hui à Puerta del Sol et le mouvement populaire et citoyen dénonce

à juste raison la crise du système politique et du bipartisme.

Les manifestants espagnols demandent ici, comme les milliers de jeunes qui se sont

rassemblés Place de la Bastille cet après-midi à Paris, que vive une vraie démocratie.

Les peuples ne veulent pas de l’hyper austérité et tous les gouvernants européens, de droite comme de gauche,

sont sanctionnés quand ils mettent eu œuvre les politiques exigées par l’union européenne, les marchés financiers

et les banques.

D’une certaine manière, les déclarations d’Alain Juppé témoignent d’une très grande nervosité chez les dirigeants

européens face à une situation de plus en plus explosive.

Le PCF soutient la lutte engagée par « Los Indignados » et appelle à la plus grande mobilisation partout en Europe,

comme place de la Bastille cet après midi, contre les politiques d’hyper austérité et pour une réelle démocratie

en Europe.

Olivier Dartigolles, Porte-parole du PCF et responsable des questions européennes

 

Publié dans Espagne, EUROPE, France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Précarité : des milliers d’étudiants vivent en dessous du seuil de la pauvreté

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mai 2011

Accueil 26 mai 2011

 

Précarité : un quart des étudiants touché

 

Précarité : des milliers d'étudiants vivent en dessous du seuil de la pauvreté dans Enseignement superieur %25C3%25A9tudiant

Selon une enquête de la Mutuelle des étudiants, les conditions de vie

des étudiants se dégradent, un quart d’entre eux déclarant rencontrer

des difficultés pour « joindre les deux bouts » pour leurs dépenses

courantes et pour se soigner.

La précarité sociale des étudiants est aujourd’hui un véritable fait de

société et la période des études n’est plus « une sorte de sas

d’insouciance dorée entre l’adolescence et l’entrée dans la vie active »,

souligne Gabriel Szeftel, président de La Mutuelle des étudiants.

Les étudiants sont 26% à déclarer avoir « rencontré de réelles difficultés

pour faire face aux dépenses courantes »: alimentation, loyer ou encore

factures d’électricité. Ils dépendent dès lors beaucoup de leur famille

puisque pour 73% des étudiants, celle-ci « constitue la principale source de revenus loin devant les aides sociales »

dont bénéficient « seulement 38% des étudiants » (bourses sur critères sociaux, aide au logement, allocations familiales) ».

Le salariat étudiant « ne permet pas d’éviter la précarité » car près de la moitié des étudiants vit avec moins de 400 euros par mois.

 

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

Source illustration ajoutée : PCF Grésivaudan


Lire également :

Publié dans Enseignement superieur, PRECARITE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Venezuela : Interview de Aloha Núñez, vice-ministre vénézuélienne pour les peuples indigénes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2011

Lu sur : Venezuela : Interview de Aloha Núñez, vice-ministre vénézuélienne pour les peuples indigénes dans Amerique latine dazibaoueb_logo_700

publié par roland (webmaster) – 29 mai 2011

 

Venezuela : 

“Avant la révolution, les indigènes n’étaient même pas

reconnus comme faisant partie de la société »

Source : La revolución vive

Interview par Brasil de Fato de la vice-ministre vénézuélienne pour les peuples indigènes Aloha Núñez

 

4442499399d0386cd76aojwb dans Peuples indigenesDe passage au Brésil où elle assistait a une réunion de l’Organisation

du Traité de Coopération Amazonienne (OTCA), la vice-ministre du

Pouvoir Populaire pour les Peuples Indigènes du Venezuela,

Aloha Nuñez (photo) a conversé avec « Brasil de Fato ».

La vice-ministre Aloha Núñez, 27 ans, est une indigène Wayuu

(état du Zulia).

Par : Vinicius Mansur de Brasília (DF)

 

Q/ A combien s’élève la population indigène au Venezuela ?

R/ Selon le recensement effectué en 2001, nous sommes entre 2 et 3 pour cent de la population, c’est à dire un peu

plus de 500 mille indigènes. Mais ces chiffres ne correspondent pas à la réalité car ce recensement ne parvient pas

à rendre compte de toutes les communautés. Le fait est qu’il n’était pas facile de s’avouer indigène ; c’étaient les

débuts de la révolution et avant celle-ci, pas question de droit ni de reconnaissance pour les peuples indigènes.

Dire que l’on était indigène provoquait le rejet. Aujourd’hui les choses sont différentes.

Il existe une Loi Organique pour les Peuples Originaires. Nous avons des droits. En 2001, le recensement faisait état

de l’existence de 36 peuples indigènes . A présent, 44 ont été reconnus ainsi que 2800 communautés indigènes

contre 2400 à l’époque.

Q/ Il y a-t-il un mouvement indigène organisé au Venezuela ?

R/ Oui, il existe plusieurs organisations indigènes tant au niveau régional que national. Chaque peuple ou tout du

moins chaque région compte avec des organisations représentant leur état respectif. Au niveau national,

nous comptons sur des organisations comme le Conseil National Indigène du Venezuela,

le Front Indigène Waike’puru ou la Confédération Bolivarienne Indigène du Venezuela.

Q/ Comment décrire la relation de ces mouvement avec la révolution bolivarienne ?

R/ La lutte des peuples indigènes a commencé il y a très longtemps. C’est à travers notre mobilisation sur tout le

continent américain, quand commença la lutte pour les droits des peuples originaires à l’ONU,

quand la convention 169 de l’Organisation Internationale du Travail fut obtenue, que les organisations indigènes

acquirent une certaine visibilité. Ensuite vint la révolution. Avant d’être élu à la présidence, le commandant Chavez

s’était engagé auprès des peuples originaires afin de faire tout ce qui était possible afin d’arriver au règlement

de la dette historique accumulée. L’ouverture du président vis-à-vis des communautés indigènes date des débuts

de la révolution. Elle se manifesta à travers cet engagement et ensuite, dès son arrivée au pouvoir,

quand il convoqua l’assemblée constituante et y impliqua la population indigène.

[Lire la suite sur : dazibaoueb.fr/]

 

Publié dans Amerique latine, Peuples indigenes, Venezuela | Pas de Commentaire »

Barcelone : « la place est au peuple ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2011

Source : Primitivi - 29 mai 2011

Paco Ibanez pour les Indignés de Barcelona

Les indignés plus fort que le Barça !


Ce soir dimanche, Paco est venu jouer pour les indignés de Barcelona qui occupent la plaza catalunya depuis 15 jours. Avant hier, malgré la victoire du Barça en coupe des champions, les manifestants n’ont pu être délogés par la police !! Vous pouvez vivre en direct ce truc fou qui est en train de se passer en Espagne ici : http://giss.tv:8000/acampadacat.ogg des vidéos des brutalités policières ici : http://barcelona.indymedia.org/news…


photo : Eric Alvarez creative commons récup sur indy barcelona

Barcelone :

Depuis 2 semaines, le campement des indigné-e-s occupe la Plaça Catalunya dans le centre de Barcelona.

Au début, avec un discours très citoyen genre « indignez-vous », la dynamique collective basée sur la démocratie directe (les réus générales de parfois 5 ou 6000 personnes prennent les décisions au consensus -40), l’autogestion de l’espace (avec des dizaines de tentes bibliothèque, garderie, salle de classe, cuisine, hacklab, jardin potager, clinique, et un sans fin d’autres initiatives) et l’autonomie a peu à peu donné un caractère profondément révolutionnaire (? !) à cette révolte…

Tous les secteurs en lutte, santé, logement, féministes, éducation, etc. se regroupent ainsi dans la 40aine de commissions thématiques (rassemblant entre 10 et 150 personnes). C’est un peu compliqué à raconter en deux mots mais en gros des milliers de personnes de tous horizons, générations et manières de voir le monde, partageant un même malaise et une même rage se sont rencontrées et à tâtons ont construit ensemble l’espace autonome le plus immense, hétérogène et enthousiasmant que j’ai jamais vu. Et le pouvoir tremble un peu…

Ce matin la police est venue pour « nettoyer » la place en vue du match de football de demain (ici le Barça c’est une véritable religion).

A 7h, les centaines de personnes qui dormaient sur place se sont ainsi vu encerclées par la police, pendant que les services municipaux détruisaient toutes les structures et remplissaient leurs camions de nos affaires.

Rapidement ont commencé à se rassembler des centaines de personnes solidaires et le nombre n’a fait qu’augmenter pour arriver à peut-être 10000 autour de 13h.

[Lire la suite sur : primitivi.org/]

Voir également :

sur primitivi.org/121 blessés sur l’acampada (vidéo et photos)

 

Paco Ibanez : La poésie est une arme : http://www.dailymotion.com/video/x4qngi_paco-ibanez-la-poesia-es-un-arma_music

Fils d’un sympathisant anarchiste espagnol qui fut interné avec d’autres républicains dans le camp d’Argelès par les autorités de Vichy, Paco Ibanez émigre en France avec sa famille en 1948 après la deuxième guerre mondiale. Comme Leny Escudéro et Serge Utgé-Royo commence alors un véritable exil.

Paco Ibanez commence sa carrière de compositeur dans les années 50 en accompagnant la chanteuse Carmela (surnommée la Piaf espagnole) dans les cabarets parisiens, en mettant en musique des textes de Frédérico Garcia Lorca, Antonio Machado et Pablo Néruda.  (Source : artaba sur dailymotion)

Publié dans Espagne, INFOS | 1 Commentaire »

Manuel Zelaya de retour au Honduras après deux ans d’exil forcé

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2011

 

Manuel Zelaya de retour au Honduras après deux ans d'exil forcé dans Amerique latine post-3-1306640429

Deux ans après le coup d’État,

Manuel Zelaya est rentré au Honduras

où l’attendaient des dizaines de milliers de partisans.

Vidéo :_Manuel Zelaya de retour au Honduras

 

« Oui nous avons pu !!! »

crie le peuple hondurien

 

Source : La Révolucion VIVE – 28 mai 2011

Auteur : Thierry Deronne

Creative Commons License

IMG_SECC_225x150_58536934 dans Honduras

Un coup de tonnerre vient de trouer le silence sépulcral des médias européens

et des médias privés honduriens qui avaient tenté de justifier le coup d’état

et qui avaient critiqué l’appui de Lula au président Zelaya.

Celui-ci vient en effet de vaincre tous les obstacles pour rentrer dans son

pays, le Honduras, un des plus pauvres du continent.

 

Ce retour n’est dû qu’à la force croissante des latino-américains, aux syndicats, aux mouvements paysans,

indigènes et aux organisations populaires progressistes du Honduras, au travail constant des médiateurs du

Venezuela, de la Colombie, du Brésil, du Nicaragua…

Les États-Unis avaient cru que le coup porté à l’unité de l’ALBA en organisant il y a deux ans ce coup d’État avec

leurs élèves locaux de la School of Americas, puis en finançant la dictature et ses mercenaires, pourrait durer

et servir de tête de pont pour reconquérir leur influence perdue en Amérique Latine. Mais ni le black-out médiatique,

ni les assassinats sélectifs, ni la terreur généralisée, n’ont pu empêcher l’effort conjugué de la résistance

hondurienne et des gouvernements latino-américains.

[Lire la suite sur : larevolucionvive.org.ve/]

 

Publié dans Amerique latine, Honduras, INFOS | Pas de Commentaire »

Présidentielles : Quel choix pour les communistes ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2011

Présidentielles : Quel choix pour les communistes ? dans Democratie humanite le 26 Mai 2011

Présidentielles 

chassaigne_4 dans PCF

Chassaigne pour un choix ouvert

 

Mardi, le député PCF, candidat à l’investiture présidentielle du Front de gauche,

a souhaité que plusieurs noms soient soumis au vote des communistes par

la conférence.

André Chassaigne est toujours candidat pour représenter le Front de gauche à l’élection

présidentielle afin, dit-il, de porter une « démarche politique différente, plus en accord

avec la conception que se font les communistes  du Front de gauche » qu’avec celle de

Jean-Luc Mélenchon. Une démarche faite de liens tissés sur le terrain et de

coélaboration citoyenne du programme à mettre en œuvre.

Le député communiste du Puy-de-Dôme l’a réaffirmé au cours d’un débat avec une cinquantaine de participants,

 mardi soir, à Paris, face à André Gerin, député du Rhône, lui-même également candidat, mais dans le cadre

d’une candidature autonome du PCF.

André Chassaigne a également confirmé son intention, affichée depuis le début, de respecter la décision qui sortira

de la conférence nationale du PCF, au nom de l’unité de son parti et de la réussite de la campagne du Front de gauche.

Mais, pour lui, cela ne doit pas aboutir à une désignation par défaut d’un « candidat naturel autoproclamé »,

excluant d’emblée la possibilité qu’un communiste puisse porter les couleurs du Front de gauche à cette élection.

Rappelant le succès avec lequel il a mené la liste de rassemblement aux régionales de mars 2010 en Auvergne,

le député communiste estime que « rien n’empêche que la conférence laisse le choix aux communistes entre plusieurs

noms sur le bulletin de vote, pour que le choix s’effectue dans la plus totale transparence. C’est la condition pour que les

communistes se mobilisent pour faire campagne en faveur des candidats retenus à la présidentielle et aux législatives »,

indique André Chassaigne, qui se fait le relais des « inquiétudes » et de « l’insatisfaction » quant aux conditions de

préparation de la conférence nationale et au mode de désignation du candidat. Dans la salle, on salue l’initiative :

« Si son nom est sur le bulletin, ça veut dire qu’André va au bout. Ce serait une bonne nouvelle, car cela changerait la donne. »

De son côté, André Gerin a réaffirmé son opposition à une démarche du Front de gauche qui se limite à ses yeux à

« un rassemblement avec ou à côté du Parti socialiste ». Pour lui, désigner Jean-Luc Mélenchon reviendrait à investir

un « dirigeant socialiste ». André Gerin compte donc porter sa candidature « jusqu’au bout », c’est-à-dire jusqu’au vote

des communistes, les 16, 17 et 18 juin. Sans présager de sa décision de se maintenir ou non si la conférence faisait figurer

le nom d’André Chassaigne sur le bulletin de vote soumis aux communistes : « Ce serait un élément à prendre en compte. »

S. C.

Image de prévisualisation YouTube

À lire également sur PCF Arras :

En route vers la présidentielle 2012 : les communistes du Pas-de-Calais ont tenu leur assemblée départementale


Publié dans Democratie, PCF, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Gaz de mine : Communiqué du PCF – Fédération du Nord

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2011

Source : PCF NordFabien Roussel - Secrétaire Départemental du PCF

Gaz de mine

Les richesses du bassin minier vendus à une poignée d’actionnaires

COMMUNIQUE DU PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS – FÉDÉRATION DU NORD

LE GAZ DE MINE : Les richesses du bassin minier vendus à une poignée d’actionnaires

Le sous-sol du Bassin minier appartient à la Nation ! Son exploitation ne peut se faire

au bénéfice des grandes familles de milliardaires, dont Albert FRERE, le célèbre

milliardaire Belge, ami intime du Président de la République et actionnaire principal

de la société australienne EGL qui détient 100% de GAZONOR.

 

Dans un communiqué du 24 février 2011, le Parti Communiste Français dénonçait la hausse du prix du gaz alors

que notre région regorge d’un gaz naturel dont devraient bénéficier les familles de notre région. Des dizaines de

milliers de mineurs, qui ont parfois laissé leur vie dans ces galeries, et les Charbonnages de France, entreprise

publique, ont laissé un réseau interminable de galeries minières dans le sous-sol du Nord Pas de Calais. C’est ce

réseau de galeries qui rend possible l’extraction du gaz de mine qui n’a rien à voir avec le gaz de schiste.

Au lieu de rester dans le giron public, Jean Louis BORLOO, ministre en 2008, avec l’aval du gouvernement, a

vendu à une entreprise australienne, European Gas Limited (EGL) l’exploitation de notre sous-sol pour enrichir

les actionnaires de cette multinationale dont le plus connu est Albert FRERE.

L’exploitation du Gaz de Mine doit d’abord bénéficier aux populations. Notre région souffre plus que d’autres !

Ses richesses doivent au moins lui revenir au lieu d’enrichir de puissants milliardaires.

Le Parti Communiste Français mettra tout en œuvre pour dénoncer ce nouveau scandale de la Présidence de

Nicolas SARKOZY qui a vendu notre bassin minier à Albert FRERE, un de ses amis intimes, membre du club du

Fouquet’s.

Avec ses élus, le Parti Communiste demande que les richesses du Bassin minier reviennent d’abord aux familles

de ce territoire qui a tant donné par le passé.


Publié dans PCF, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

12345...9
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy