Honduras : « nous luttons pour qu’un jour nos enfants vivent mieux que nous… »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 mars 2010

Publié par : PRIMITIVI – 30 mars 2010

 

Honduras :

« les palmiers nous ont sauvés des balles »

 

Source : Radio Progreso Mujeres campesinas del Bajo Aguán : “las palmas nos salvaron de las balas”
Traduction : Primitivi

Radio Progreso, une des figures radiophoniques de la résistance, rapporte sur son blog le témoignage des femmes de la communauté de La Concepción, région du Bajo Aguán. Communauté chassée des terres en friche que le gouvernement de Zelaya lui avait mis à disposition en 2009. Après putsch de juin 2009 les latifundistes ont chassé les paysans pauvres de ces terres en friche qu’ils déclarent leur appartenir (NB : les latifundistes n’ont aucun titre de propriété sur ces terrains qui appartiennent à l’État).

Suite à cela les familles de la communauté de La Concepción ont décidé de s’installer dans la palmeraie de Miguel Facussé, un des latifundiste. Celui-ci a réagit en leur envoyant ses gardes privés et la police pour les déloger par la force, tirs à balles réelles, disparitions et assassinats sont l’arsenal répressif utilisé [1], mais les familles résistent car elles n’ont pas le choix.

Honduras :

 “Nous sommes menacés par les agents de Mr Miguel Facussé et par les policiers” dit Lidia Ramos, tandis qu’elle se rappelle la triste journée du vendredi 12 février [2], quand plusieurs agents de sécurité et policiers envoyés par l’entrepreneur Miguel Facussé ont tiré contre les familles qui étaient installées dans la palmeraie de palmier africain La Concepción à Tocoa, province de Colomb [3].

“Ils ont tiré comme des fous. Nous avons couru avec les enfants pour nous couvrir derrière des palmiers. Mais nous restons ici, nous appuyons nos époux et nous luttons pour qu’un jour nos enfants vivent mieux que nous, nous le faisons pour eux, pour leur avenir”, ajoute Lidia.

[Article complet : primitivi.org/]

 

Publié dans Amerique latine | Pas de Commentaire »

Mesnil-Amelot 2 : Manifestation du 29 mars contre la prison de la honte

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 mars 2010

La Cimade - 31 mars 2010

 

http://www.dailymotion.com/video/xcred1

 

Conférence de presse du jeudi 25 mars

Les Intervants de cette conférence étaient:

Le Syndicat de la Magistrature avec Patrick Henriot

le Syndicat des Avocats de France avec Marianne Lagrue

Migreurope  avec Sara Prestianni

RESF avec Richard Moyon.

Prise de parole de Clémence Richard, intervenante  de la Cimade au CRA du Mesnil-Amelot 1.

Clémence Richard, j’interviens, en tant que permanente de la Cimade, au centre de rétention du Mesnil-Amelot 1 depuis 5 ans. Vous allez avoir avec les autres intervenants à la table des analyses politiques et juridiques, je vais pour ma part tenter de vous apporter mon point de vue de terrain au regard du quotidien des personnes retenues, des atteintes à leurs droits et à leur dignité que posent la construction d’un tel camp. Comme il a été dit, le CRA du Mesnil-Amelot II aura une capacité de 240 personnes, ce sera le plus grand centre de rétention de France depuis l’incendie de Vincennes.

[Lire la suite sur : lacimade.org/]

 

Pétition contre l’ouverture du centre de rétention du Mesnil-Amelot 2

> Signer la pétition |

 

Publié dans LIBERTES, Politique nationale, Sans Papiers - Immigration, Solidarite | Pas de Commentaire »

Des nouvelles de Salah Hamouri

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 mars 2010

Vu sur : Des nouvelles de Salah Hamouri dans International dazibaoueb_logo_700

publié par roland (webmaster) – 31 mars 2010

Source : France Palestine Solidarité

Salah HamouriComité national de soutien à salah Hamouri

Privé de livres et de journaux français, notre jeune compatriote, emprisonné depuis 5 ans par les autorités d’occupation israéliennes, est maintenant aussi privé de courrier. C’est honteux ! ÉCRIVONS LUI QUAND MÊME !

Salah aura 25 ans le 25 avril prochain.

Il ne peut plus, comme déjà indiqué, ni recevoir des livres ni lire des journaux français.

Tout est bloqué, pour lui mais aussi pour tous ses compagnons d’infortune.

A cela j’ajoute un nouveau fait : depuis un mois et demi il est privé de son courrier. Tout le courrier qu’il reçoit étant traduit pour informer de son contenu l’administration pénitentiaire, il lui a été indiqué « qu’il n’y a plus de traducteur disponible. »

Voilà le sort de notre compatriote qui est l’objet d’une illégale « détention arbitraire », mesure formellement condamnée dans le rapport Goldstone car contraire au droit.

 

Combien de temps encore « là-haut » on se refusera d’écouter les dizaines de milliers de Français qui disent « Ca suffit Monsieur le Président de votre propre arbitraire ! Agissez pour sa libération sans condition ! Recevez sa famille ! »

Le 25 avril : encore un anniversaire en prison pour Salah…

On lui écrit !

Par milliers !

Salah Hamouri

Doar nah Guilboa

10900-Beit shean

Israël

www.salah-hamouri.fr

intro : C. Léostic, Afps

Publié dans International, LIBERTES, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Grève à la polyclinique du Val de Sambre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 mars 2010

La Voix du Nord31 mars 2010 – J.-M. BOUTILLIERfoule-en-colere

 

La polyclinique du Val de Sambre de Maubeuge paralysée par une grève


 Les salariés de la polyclinique ont rejoint l'hôtel de ville où  une délégation a été reçue par le maire.

Photo La Voix du Nord

 

C’est une situation inédite qui a été vécue hier à la polyclinique du Val de Sambre, située

route de Mons à Maubeuge : son fonctionnement a été paralysé par une grève suivie

majoritairement et ses patients ont été transférés vers d’autres établissements hospitaliers.

Quand ils n’ont pas été renvoyés chez eux.

 

Grève à la polyclinique du Val de Sambre dans INFOS Mini-fleches-31 [Article complet : lavoixdunord.fr/]

 

Publié dans INFOS, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

EL COMUNERO

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 mars 2010

 El Comunero :

 Pour défendre la république, mi abuelito s’engagea à 18 ans aux côtés de CNT’istes. Seul communiste de son régiment, il hérita du surnom gentiment moqueur de « comunero » (« le coco », « le communard »). (Thomas Jimenez)

 

http://www.elcomunero.fr/

 

EL COMUNERO dans Culture elcomunero-2bLes dictatures triomphent lorsqu’elles cassent la transmission de la mémoire des luttes entre les générations. Franco, pour l’Espagne, a failli y parvenir, heureusement, des petits enfants proches des « abuelos » , titillent leur mémoire…

La quête de Thomas, à la recherche des faits et gestes de son grand-père andalou et de ses compagnons de lutte participe de cette résistance à l’oubli. Et cela, non dans un but passéiste, mais avec la volonté de puiser dans ce vivier, le courage de changer le monde d’aujourd’hui.

El comunero, surnom que ces amis anarchistes ont donné à ce militant communiste, en dit long sur la tradition séculaire de combat des paysans des terres d’Espagne. Le parler andalou de l’aïeul résonne entre les chants de la Guerre et révolution d’Espagne, arrangés musicalement par le savoir faire et la passion de su « nieto ». Que la tierra te sea leve, comunero !

Progreso Marin

Présentation de l’album : http://www.elcomunero.fr/spip.php?article3

 

http://www.dailymotion.com/video/x7gaqz

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Les fils vivants de la République espagnole (l’Humanité – 18 novembre 2008)

« Tirer les fils de cette mémoire, c’est aussi l’obsession du musicien Thomas Jimenez, parti à la quête des faits et gestes de son grand-père communiste andalou et de ses compagnons de lutte. Pour résister à l’oubli, il a choisi un terrain poétique, en revisitant des chants républicains qui ont fait retentir dans la bourse du travail, archicomble, sa « volonté de puiser dans ce vivier le courage de changer le monde d’aujourd’hui ». Le disque s’intitule El Communero. En mémoire de son « abuelito » – ainsi surnommé par ses camarades. »

(Rosa Moussaoui)

Publié dans Culture, HISTOIRE, Musiqe | 1 Commentaire »

Licenciement pour raisons médicales chez Toyota

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mars 2010

Article paru le 30 mars dans l’Humanité – par Fanny Doumayrou

Licenciement pour maladie  : Toyota démasqué

 

Un salarié du constructeur automobile, licencié après une série d’arrêts maladie, a obtenu en justice sa réintégration. La cour d’appel de Douai a jugé que la désorganisation de la production invoquée par la direction n’était qu’un prétexte.

Lorsqu’en 2006 il perd coup sur coup son père et son oncle et se voit régulièrement arrêté par son médecin pour état dépressif, Eddy Cail, ouvrier à l’usine Toyota d’Onnaing (Nord), s’attend « à un peu de compréhension de la part du management ». Embauché à l’ouverture du site en 2001, il s’était « toujours donné » et faisait partie des 80 agents de production promus TM3, autrement dit ouvriers hautement qualifiés, sur un effectif de 3 100 CDI. « Au lieu de ça, ils ont voulu me virer », constate le salarié, syndiqué CGT. En juin 2008, Toyota le licencie en invoquant les « perturbations » générées par ses absences « dans le fonctionnement de l’entreprise » et « la nécessité de procéder à son remplacement définitif ».

L’affaire, banale dans le monde de l’entreprise, aurait pu s’arrêter là si Eddy Cail, soutenu par la CGT de l’usine, n’avait décidé d’engager un combat qui « puisse servir aux autres ». Défendu par l’avocate Marie-Laure Dufresne-Castets, le salarié saisit les prud’hommes en référé pour faire reconnaître que le vrai motif de son licenciement est sa maladie. Comme le Code du travail interdit depuis 1990 le licenciement en raison de l’état de santé, le salarié peut demander la nullité de la sanction et sa réintégration dans l’entreprise. Il perd en première instance, mais en juin dernier la cour d’appel de Douai ordonne sa réintégration, en jugeant que « c’est en réalité l’absentéisme pour raisons médicales » qui a amené Toyota à le licencier. Selon la cour, « avec un effectif de 3 600 salariés dont 600 intérimaires », Toyota « ne peut soutenir une désorganisation du travail résultant de l’absence de l’un de ses 3 000 salariés occupant une fonction d’agent de production, certes utile mais non essentielle et facilement remplaçable ». Depuis juillet dernier, Eddy Cail pointe de nouveau à l’usine. Et il a touché de Toyota le salaire de son année au chômage.

[Lire la suite]

 

Publié dans ECONOMIE, Luttes, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

L’insulte faite aux Conti

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mars 2010

 

À la une dans l\'Humanité

Thomas LemahieuE


Continental :

un reclassement à… 137 euros par mois en Tunisie

 

L'insulte faite aux Conti dans Chomage contivoyous-2

La direction leur propose d’aller trimer en Tunisie pour 137 euros par mois. Écœurés, les 1 120 salariés de l’usine de Clairoix (Oise) appellent, par la voix de leurs représentants, Christine Lagarde à s’associer à leur plainte contre Continental pour licenciements sans cause réelle ni sérieuse.

Quand il s’agit de montrer qu’elle ne rechigne devant rien pour reclasser

les 1 120 salariés de l’usine de Clairoix (Oise), qu’elle a décidé de fermer

au printemps dernier et dont elle délocalise la production en Roumanie ou en Inde, la direction de la multinationale de

pneumatiques Continental ne lésine pas sur les moyens. Elle vient d’adresser à 600 licenciés picards une proposition de

« reclassement » dans l’une de ses filiales à Bizerte, en Tunisie : Continental cherche à recruter sur la rive sud de la

Méditerranée soixante « opérateurs de production » pour un salaire brut de 137 euros sur treize mois. Pour Xavier Mathieu,

délégué CGT des « Conti », « c’est du cynisme au moment où, d’après nos comptages, le cabinet de reclassement qui devait,

selon les engagements pris à l’époque, reclasser au moins 80 % des salariés sur des postes pas inférieurs à 80 % de leurs

anciens salaires, n’a réussi qu’à reclasser une dizaine d’entre nous ». « Ils font tout pour dégoûter les salariés et les faire sortir

du plan social », dénonce Christian Lahargue, lui aussi membre du comité de lutte.

[Lire la suite sur : humanite.fr/]dscn4948.jpg


Continental :

Marie-George Buffet dénonce un reclassement à 137 euros

par mois

 

arton4692-410fd dans Luttes

Le fabricant de pneumatiques Continental a proposé à ses salariés de l’Usine de Clairoix victime d’un plan social des reclassements au sein du groupe en Tunisie pour 137 euros par mois. Quelle générosité ! Un tel cynisme en dit long sur le mépris de la direction de Continental à l’égard de ses salariés. Pris en flagrant délit de provocation, la direction de Continental tente de se justifier en évoquant l’obligation légale de proposer toutes les offres d’emplois disponibles au sein du groupe. Je voudrais rappeler que le recours à la cruauté mentale ne figure pas dans la loi ! L’État qui a multiplié les fausses promesses et le laisser faire à l’égard de ce patronat-voyou se doit de réagir au plus vite dans cette affaire inadmissible. Les salariés de Continental ont le droit à un emploi qualifié, à des salaires corrects et surtout à un peu plus de respect.

Marie-George Buffet, Secrétaire nationale du PCF

Paris, le 30 mars 2010

 

Publié dans Chomage, Luttes, PCF, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Action Boycott des produits de beauté AHAVA

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mars 2010

CAPJPO-EuroPalestine

Strasbourg :

Action Boycott AHAVA devant le magasin Sephora

(Vidéo)

Bravo au Collectif BDS de Strasbourg pour son action Boycott AHAVA, ces fameux produits de la mer morte, étiquetés « made In Israël », alors qu’ils proviennent de la colonie de Mitzpe Shalem dans les territoires palestiniens occupés. Les magasins Sephora, qui les distribuent, sont parfaitement au courant de leur origine et de leur importation illégale, mais ils ferment les yeux, tout comme le gouvernement français, également alerté. (voir la vidéo du Collectif BDS de Strasbourg)

http://fr.youtube.com/watch ?v=hcjmQsGU0OA

Image de prévisualisation YouTube

Action Ahava menée samedi 27 mars à Strasbourg devant Sephora, au centre ville.

Excellent accueil de la population. La direction du magasin a appelé la Police qui a laissé poursuivre la distribution du tract ci-dessous aux passants… et passantes !

[Lire la suite sur : europalestine.com/]

 

http://jplpboycott.canalblog.com/tag/ahava

Les produits cosmétiques Ahava sont distribués en France par Séphora. Ils sont produits dans une colonie israélienne installée en territoires palestiniens occupés, dans des conditions illégales.

Tract 1 : BDS_67_appel au boycott

Tract 2 : Les secrets cachés … des produits de beauté AHAVA

Lille 3 à 500 manifestants pour le boycott des produits israéliens

 

Publié dans GAZA - PALESTINE, INFOS, Solidarite | Pas de Commentaire »

Siné Hebdo : Dernier numéro le 28 avril

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mars 2010

http://www.sinehebdo.eu/

Le n°82 en kiosque le 30 Mars 2010…

Siné hebdo n°82

SINE HEBDO S’ARRÊTE !

Dernier numéro le mercredi 28 avril

“Les jeux sont faits, les dés sont jetés, rien ne va plus… On ferme !” Siné

Ainsi débute la Zone de Siné cette semaine.

Bien que le chiffre des ventes soit resté tout à fait honorable en ces temps de crise économique (37 000 ventes), Siné Hebdo perd chaque semaine de l’argent.
Tout aura été tenté : impression sur un papier moins cher, réduction des piges acceptée unanimement par tous les collaborateurs et appel aux dons lancé le 10 mars dernier.

Mais cela ne suffit pas. La décision a donc été prise de fermer le journal. On n’allait tout de même pas risquer qu’un administrateur  judiciaire impose sa loi à Siné Hebdo ! Cette aventure collective se devait  d’être exceptionnelle jusqu’au bout.

Cependant, grâce à l’argent des généreux donateurs, Siné Hebdo sortira encore 4 numéros (en plus de celui-ci), et le dernier (28/04, n° 86) sera l’objet d’un enterrement joyeux lors de la manif du 1er mai où toute l’équipe de Siné Hebdo vendra ce collector en fanfare !

“Si c’est la fin de Siné Hebdo, ce n’est pas la fin des haricots ! (…) À côté des étrangers sans papiers, renvoyés comme des malpropres dans leur pays d’origine, (…), des pauvres hères obligés de roupiller dans des boîtes en carton près des poubelles, des chômeurs longue durée réduits à la mendicité (…), des milliers de paumés en cabane attendant des années pour être jugés… on est des petits vernis, des veinards, presque des privilégiés, nous ne l’oublions jamais (…)” Siné

 

Vu sur :
Siné Hebdo : Dernier numéro le 28 avril dans Presse - Medias dazibaoueb_logo_700

publié par roland (webmaster) – 30 mars 2010

SINE HEBDO VALISE RTL.jpg

Siné Hebdo va nous manquer

 

 

Auteur : Chimulus - Source : Chimulus dessin de presse

 

 

 

A lire sur  leJDD.fr/ :   Sine Hebdo rend les armes

Publié dans Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Pôle Emploi : « pour faire baisser les chiffres du chômage, rien de tel que les radiations. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mars 2010

Lu sur : Plume de presse – 28 mars 2010 – Olivier Bonnet

 

Énorme !

Chômage : le scandale des radiations arbitraires massives


couv40 000 chômeurs radiés chaque mois : c’est le monstrueux chiffre lancé par le présentateur du 19/20 de France 3 du 24 mars dernier, Laurent Bignolas, précisant une source syndicale. Le journal consacre son dossier du jour à  La pression du chiffre  à Pôle emploi. Il commence par un entretien avec Gaël Guiselin, pseudonyme d’un agent de Pôle emploi, auteur du livre  Confessions d’une taupe à Pôle emploi (avec la journaliste Aude Rossigneux), que son éditeur présente ainsi :

« Et si Pôle emploi empêchait de retrouver du travail ? Alors que la crise économique a fait exploser le compteur du chômage, rien ne va plus. Agents débordés, déprimés, manque d’information et de formation, culte de la rentabilité et privatisation des missions : la fusion ANPE-Assédic est très difficile. Le leitmotiv ? Faire du chiffre. (…)

[Lire la suite sur : plumedepresse.net/]

 

Voir également sur : actuchomage.org/Pôle Emploi : Objectif Radiations

Publié dans Chomage | Pas de Commentaire »

12345...20
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy