Quand les artistes libèrent la parole des employés et des ouvriers (Basta !)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 mai 2015

ÉDUCATION POPULAIRE

Quand les artistes libèrent la parole des employés et des ouvriers

 

par Naly Gérard 26 mai 2015

 

redoute

  Étouffé par le management par les chiffres,

  méconnu des politiques, le travail « réel »

  se produit sur scène. Grâce à quelques

  compagnies théâtrales dans le Nord-Pas-de-Calais

  ou en Seine-Saint-Denis, des employés, ouvriers

  et cadres peuvent s’exprimer librement

  sur leur métier, le sens qu’ils donnent à leur travail,

  les contraintes que fait peser le management

par objectifs, les plans de restructuration et les luttes sociales. Bref, pouvoir parler de leur vie

et de leur ressenti sans qu’on leur renvoie un taux de chômage ou de croissance, ou une convocation

préalable à licenciement.

« Ce n’est pas parce que l’on a un plan social que l’on n’a rien à dire », proclame un écriteau tenu avec dignité

par un homme face à la caméra. La scène figure dans le spectacle Qui redoute la parole ? présenté à Roubaix

le 14 mars dernier. La soirée mêle témoignages filmés et spectacle vivant. Avec en vedette les salariés

de l’enseigne de vente par correspondance d’habillements et de linges. Elle montre que les salariés de La Redoute,

entreprise chargée d’histoire – elle a été créée en 1837 – mais en perpétuelle « restructuration » depuis plusieurs

années – 1178 postes doivent être supprimés d’ici 2017 – ont, en effet, des choses à raconter [1].

La compagnie HVDZ, implantée dans le Pas-de-Calais, et le Centre dramatique national itinérant,

Les Tréteaux de France, ont interrogé ces employés dans le cadre d’une recherche artistique sur la culture ouvrière

et le travail. Leurs témoignages vont servir de matière première au spectacle [2].

« La Redoute est emblématique du monde chaotique dans lequel nous sommes. Raconter ce qui s’y passe

peut permettre aux spectateurs de mieux comprendre comment nous vivons aujourd’hui », estime Guy Alloucherie,

de la compagnie HVDZ.

[Lire la suite sur Basta !]

Creative Commons License

Cet article vous a intéressé ? Basta ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Publié dans Basta!, Culture, documentaire, Luttes, SOCIAL, Theatre | Pas de Commentaire »

Reprise du THEATRE DE L’ETINCELLE et de son atelier théâtre « LE CLAIR DE LUNE »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 août 2013

Reçu par courriel

Reprise du THEATRE DE L'ETINCELLE et de son atelier théâtre

ATELIER THÉÂTRE « LE CLAIR DE LUNE »

*

theatre11 dans INFOS

THÉÂTRE DE L’ÉTINCELLE « Tréteaux & Personnages »
*
 *
Reprise des activités :  SALLE CABRI à Montplaisir  (Boulevard Pasteur, direction Auchan.
*
4ème rond point à gauche après l’Hôpital de Maubeuge)
*
 ♦  Lundi 2 septembre 2013  à 19 h 30 –  (pour la compagnie)
*
 ♦  Mercredi 4 septembre 2013 à 14 h  ATELIER THÉÂTRE Enfants & Ados
*
 ♦  Jeudi 5 septembre 2013 à 19h30  ATELIER THÉÂTRE ADULTES et ADOS + 15/16 ans DEBUTANTS
*
 
1.  ATELIER ADULTES ET ADOS 15 – 16 ans – DÉBUTANTS
*
Reprise le Jeudi 5 septembre à 19 heures 30
A la rentrée l’ATELIER THÉÂTRE ADULTES DÉBUTANTS (incorporant de grands adolescents) aura lieu Salle CABRI le JEUDI de 19h30 à 21h30
Il concernera les nouveaux arrivants et celles et ceux de 2è année qui le pourront.
Pour les plus anciens (VOLONTAIRES) cette participation sera un plus et ne pourra pas dispenser des autres soirées de répétitions.
*
2.  ATELIER ENFANTS et ADOLESCENTS DE MOINS de 15 ans
*
Reprise le mercredi 4 septembre 2013 à 14 heures
IL aura lieu  comme d’habitude- le mercredi de 14 heures à 16 heures – Salle Cabri
 
3.  ATELIER ADULTES EXPÉRIMENTÉS ET COMPAGNIE « THÉÂTRE DE L’ÉTINCELLE »
*
Les séances sont réparties entre lundi, Mardi et Mercredi ;
Un calendrier sera établi dès la semaine de reprise pour planifier (d’un commun accord) les séances d’atelier proprement dites et les répétitions de spectacles à venir : Deux Petites Dames vers le Nord, LA MACHINE INFERNALE, Les Mangeuses de Chocolat et les cafés-théâtre.
*
Le principe d’adhésion et de cotisation est inchangé. Adultes 20€ par mois x 9 mois d’octobre à Juin ; Moins de 16 ans 12€ par mois d’octobre à Juin. Pas de cotisation en Juillet, août et septembre.
*
*
Pour + d’infos : Théâtre de l’Étincelle « tréteaux et personnages » 263 route d’Assevent – 59600 MAUBEUGE Tél. : 03.27.66.68.25 ou 06.99.69.02.28

Publié dans Culture, INFOS, Theatre | Pas de Commentaire »

Fête de l’Humanité 2012

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 juillet 2012

 

Avant-goût en images de la Fête de l’Humanité 2012

les 14, 15 et 16 septembre à La Courneuve

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.com

par

 

Lire aussi :

Le site de la Fête de l’Humanité 2012

Tous nos articles sur la fête

Shaka Ponk : premiers pas 
à la Fête de l’Humanité

Peter Doherty, un rock qui casse les codes

Le spleen d’Hubert-Félix Thiéfaine sur la grande scène de la Fête de l’Humanité

Les histoires de Bénabar 
sur un rythme de fanfare

Achetez votre vignette en ligne

 

Publié dans France, Front de Gauche, l'Humanité, Litterature, Musiqe, PCF, POLITIQUE, SOCIAL, Theatre | Pas de Commentaire »

Jean Vilar, la culture et les communistes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 juillet 2012

 

Spécial Jean Vilar

Jean Vilar, la culture et les communistes

 

Jean Vilar, la culture et les communistes dans Culture cigale_couv-web-pdf-imagePar Pierre Laurent

Le premier acte de Jean Vilar lorsqu’il a

été nommé, en 1951, directeur du Théâtre

de Chaillot, a été de lui rendre le nom

qui lui avait été attribué en 1920  :

Théâtre national populaire. Tout est là.

Vilar concevait le théâtre – « nécessaire à la vie

de l’homme comme de manger »

dans son ouverture « à cette fraction majoritaire

de notre pays qu’on appelle populaire ». Il invitera

les acteurs sociaux à être « des militants qui,

dans les locaux des groupements populaires,

ouvriront, élargiront le dialogue entre notre profession et les classes populaires », et les artistes à sortir de la « solitude

peuplée qui est celle d’une compagnie théâtrale afin d’élargir l’influence sociale du théâtre ». « Nous ne serons jamais assez

dans le siècle », répétait-il (1).

Le compagnonnage de Vilar et des communistes débute dès 1947 lorsqu’il crée, avec le soutien du maire communiste de la ville,

la Semaine d’art en Avignon, devenue, dès 1948, le Festival d’Avignon, associant théâtre, danse, arts plastiques et même cinéma.

Notre complicité avec Vilar ne s’est jamais démentie jusqu’à sa mort en 1971. Elle se fondait sur des idées fortes que résume

la résolution du comité central du PCF à Argenteuil en 1966 : l’art et la création sont indispensables à l’émancipation humaine,

et une liberté totale doit être garantie à l’artiste comme à l’intellectuel. L’élévation du niveau culturel du peuple est

un objectif aussi impérieux pour réussir le changement de société que la lutte pour la justice sociale.

La philosophie et l’action de Vilar comme celle d’Aragon (qui contribua à faire d’Argenteuil un acte de rupture avec le stalinisme)

restent essentielles pour penser le monde. Les deux créateurs ont, en leur temps, fait preuve d’innovation. Il nous revient, pour leur

être fidèles, d’agir avec la même capacité d’invention. La contribution des communistes à l’élaboration, dans le cadre du Front de

gauche, d’un projet novateur pour l’art, la culture et l’information a été portée par cette ambition (2).

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Culture, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE, Theatre | Pas de Commentaire »

L’Humanité rend hommage à Jean Vilar

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juillet 2012

 

Numéro Spécial Jean Vilar

 

L'Humanité rend hommage à Jean Vilar dans Culture vilar

A l’occasion du centenaire de la naissance

du créateur du Festival d’Avignon, l’Humanité

de ce vendredi consacre 8 pages spéciales

à la figure emblématique du théâtre populaire

qui affirmait :

«Le théâtre n’est pas seulement qu’un divertissement,

un objet de luxe, mais le besoin impérieux de tout

homme et de toute femme».

(photos agence Bernand-Enguerand)

Voir les photos

 

 

 

 

 

Publié dans Culture, l'Humanité, Presse - Medias, Theatre | Pas de Commentaire »

La belle initiative d’Yvan Le Bolloch

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 mars 2012

 

Yvan Le Bolloch invite les salariés en lutte à son spectacle

Calamity Jane avec Clémentine Célarié au Théâtre de Paris.

Pour réserver vos places, contactez Laurence Sauvage par mail : frontdesluttes@yahoo.fr

 

http://www.dailymotion.com/video/xp87i9

par PlaceauPeuple

Publié dans Culture, POLITIQUE, Solidarite, Theatre | Pas de Commentaire »

Spectacle : « MOI PETIT POUCET » à Cousolre le 27 janvier 2012

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 janvier 2012

Reçu par courriel

Vendredi 27 janvier 2012 (19 heures 30)

Mairie de COUSOLRE

MOI PETIT POUCET

l’ARPAC et l’APE
vous convient
à un spectacle réellement magique…
Un conte connu de tous : Le Petit Poucet de Charles Perrault
mais comme vous ne l’avez jamais entendu…..
dit par Stéphane Boucherie comédien du Théâtre de l’Embellie
de Lille,
accompagné de Christian Vasseur, talentueux musicien.

A l’issue de la représentation, les artistes seront heureux d’échanger avec vous autour du verre de l’Amitié.                                                                

Le temps d’une heure, retrouvez le bon chemin en suivant les tout  petits, petits cailloux pour 3 tout petits, petits euros !

 

 

Publié dans Culture, INFOS, Theatre | Pas de Commentaire »

Culture – 232U

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 juillet 2011

Culture - 232U dans Culture header_x_rose header dans Musiqe
 

2-3-4.08.11 // Cadeaux d’anniversaire à domicile

visuel_TDC_NS2011 dans Theatre
Bon anniversaire !

10 ans de Nuits Secrètes, 10 ans de parcours avec le théâtre de chambre – 232U : pour fêter cet anniversaire, le théâtre de chambre – 232U a confectionné des gâteaux et … des cadeaux ! En amont du festival, ces cadeaux seront offerts à domicile aux habitants qui le souhaitent.

En quoi consiste le cadeau ? C’est une surprise artistique qui ne sera pas emballée quoique… Ce sont des artistes, acteurs, musiciens… qui viennent jouer des petites performances dans un salon, une cuisine ou toute autre pièce adéquate !
La seule participation demandée aux habitants pour faire un bon anniversaire est de sélectionner avec soin dix personnes invitées à partager ce cadeau à leur domicile et à souffler ensemble les bougies !

Pour accueillir une de ces petites fêtes d’anniversaire chez vous le mardi 2, mercredi 3 ou jeudi 4 août ou pour toute question à ce sujet, n’hésitez pas à nous appeler au :
03 27 68 07 26 ou 06 28 43 73 31.
Plus d’infos: www.theatredechambre.com

© 232U

 

5-6-7.08.11 // Parcours Secrets // Festival Les Nuits secrètes

visuel_nuits_secretes_2011Les Parcours Secrets sont une invitation au voyage et à la curiosité.

Artistes et voisins du théâtre de chambre – 232U composent ensemble depuis 10 ans des parcours secrets qui dérivent du réel dans des trajectoires poétiques qui passent par-dessus les frontières.

Cet anniversaire secret sera tout en douceur, un voyage en bleu cyan de rêves intimes, en bleu azur de lumières intérieures, en bleu sombre qui palpite en sourdine sous les peaux.
Une invitation au sensible concoctée par les artistes et les voisins du théâtre de chambre, au contact des corps et des pluies sucrées, des images et des parfums intrigants, des musiques distillées et du bruit des étoffes satinées…

Réservation obligatoire au 03 27 53 63 87.
Tarif: 6 euros le parcours.

Plus d’infos sur le festival:
www.lesnuitssecretes.com

Publié dans Culture, Musiqe, Theatre | Pas de Commentaire »

Olivier Py débarqué de l’Odéon : « un changement contre le changement », une mesure arbitraire contre « le théâtre de la démocratie »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 avril 2011

 Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a annoncé, vendredi 8 avril, qu’il « proposera au président de la République de nommer Luc Bondy à la direction du Théâtre de l’Odéon,

au terme du mandat d’Olivier Py, en mars 2012 ». 

Cette décision incompréhensible, tombée comme un couperet, a provoqué de nombreuses réactions indignées :

«Virer quelqu’un comme cela, sans concertation, surtout quand il n’a pas démérité, c’est choquant. La méthode est détestable.» (Patrice Chéreau)

«L’éviction d’Olivier Py relève du fait du prince. Elle est caractéristique du mépris et de l’arbitraire avec lesquels ce gouvernement traite ceux qui n’ont pas

le bonheur de lui plaire.» (Martine Aubry)

32 personnalités du monde de la culture ont signé un texte intitulé : «Le théâtre de la démocratie victime de procédés fort peu démocratiques» , publié dans Le Monde du

14 avril 2011.

 

Communiqué du PCF

Source : Site national du PCF11 avril 2011

Éviction d’Olivier Py du Théâtre de l’Odéon :

« la montée de l’arbitraire va de pair avec le désengagement de l’état »

Olivier Py débarqué de l'Odéon :

Le ministre de la culture vient de procéder à l’éviction d’Olivier Py de la direction du théâtre de l’Odéon, contre l’avis du conseil d’administration de ce

théâtre national, au mépris de tous les usages professionnels, et sans qu’aucun grief puisse être retenu à son encontre. Un an avant la fin d’un mandat

que chacun s’accorde à considérer comme exemplaire, ce « fait du prince » révèle l’atmosphère de fin de règne que l’on respire dans les allées du

pouvoir.

En quatre ans Olivier Py, tout en développant son œuvre personnelle, a toujours veillé à l’ouverture aux jeunes artistes, au renouvellement des publics,

à sa mission de pédagogie et au renouvellement des formes d’appropriation de la création par tous. Ajoutons qu’il n’avait pas la langue dans sa poche ! Motif qui nous paraît au moins

aussi sérieux que son inimitié supposée avec l’actuel ministre. Ce limogeage inattendu, contre l’avis des membres du Conseil d’administration du Théâtre national de l’Odéon, vient à

la suite d’autres mesures comme la nomination surprise de Macha Makeiff au Théâtre de la Criée de Marseille, alors que Catherine Marnas s’était vu promettre ce poste, ou la

nomination surprise, annulée depuis, d’une directrice surnuméraire au Théâtre national de Chaillot…Nous assistons à un étonnant parallèle : la montée de l’arbitraire va de pair avec

le désengagement de l’état. Plus le ministère de la culture se désengage de ses missions, plus il se livre à l’arbitraire des nominations dans l’opacité. En réalité, sa mission

première est d’opposer les professionnels de la culture entre eux ! Il est urgent de refonder une politique culturelle qui articule le soutien sans faille à la création avec le souci

permanent de son partage par tous, une politique de la culture où la démocratie et la transparence iraient de pair avec l’affirmation de la responsabilité publique.

Le Parti communiste français, au sein du Front de Gauche, s’y emploie.

Alain Hayot, Responsable des questions de Culture pour le PCF

 

Publié dans Culture, Democratie, PCF, Politique nationale, Theatre | Pas de Commentaire »

Une nouvelle étoile brille et flamboie au firmament des stars

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 mars 2011

 

Annie Girardot  s’est éteinte hier à l’hôpital Lariboisière. Elle avait 79 ans.

 

Source photo : dazibaoueb

annie GirardotHommages

« C’était la plus grande actrice du cinéma français de l’après-guerre. Elle restera mon plus beau souvenir

de metteur en scène et mon plus beau souvenir d’homme. C’était une femme extraordinaire aussi bien

devant la caméra que derrière ». (Claude Lelouch)

 

«J’ai travaillé avec elle, je l’aimais infiniment… une colossale et magnifique actrice d’une générosité,

d’une présence, d’un tempérament, d’une nature originale et vraiment extraordinaire. (…)  Je retiendrai

d’elle que c’était quelqu’un qui avait un énorme caractère, une autorité terrible et puis une vie assez 

passionnée, assez tourmentée, quelqu’un d’extraordinairement attachant…. je trouve que c’est une grande

perte pour la profession…» (Robert Hossein)


«Annie Girardot est morte d’aimer, d’aimer passionnément et pleinement son métier. Le théâtre et le cinéma

auront été sa vie. Girardot inoubliable entre autres dans Rocco et ses frères, Docteur Françoise Gailland

Traitement de choc et plus récemment dans le rôle de la mère de La pianiste de Michael Haneke.

Merci Annie Girardot.» ( Christophe Girard)

 

« L’inoubliable interprète de Rocco et ses frères, de Mourir d’aimer s’en est allée. Elle a marqué son époque,

symbolisant de façon éclatante la femme des années 70 (…). Actrice de théâtre, chanteuse, travaillant pour

la télévision comme pour le cinéma, elle avait su marier avec talent popularité et exigence de qualité.

Jusqu’au bout, elle fut d’une  incroyable dignité malgré une terrible maladie qui s’attaque à ce qu’il y a

de plus terrible pour un comédien : sa mémoire » (Pierre Laurent)
 

Vidéorama : http://www.20minutes.fr/article/678165/cinema-annie-girardot-retour-carriere-video

 

http://www.dailymotion.com/video/x6xysg

http://www.dailymotion.com/video/x6xysg_annie-girardot-cesar-du-meilleur-se_shortfilms#from=embed


Annie Girardot, l’inoubliable (l’Humanité – 18 / 09 / 2008)

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=ULR4J1J5Prs&feature=player_embedded#at=98

 

Publié dans Cinema, Hommages, Theatre | Pas de Commentaire »

12
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy