• Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

« Les Français sont en train de se battre pour l’avenir de l’Europe »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 octobre 2010

Reçu par courriel le 31 octobre 2010

Traduction de l’article de Mark Weisbrot, co-directeur du Center for Economic and Policy Research.

L’article original a été publié en anglais dans The Guardian le 20 octobre.

Les manifestants français ont raison :

il n’est pas nécessaire de repousser l’âge de départ à la retraite.

Par Mark Weisbrot, économiste, co-directeur du Center for Economic and Policy Research (CEPR), Washington.

En descendant dans les rues pour défendre leurs droits à la retraite face aux mesures régressives préparées par le gouvernement de Nicolas Sarkozy, les Français luttent pour tous nos droits sociaux. 

Les manifestations qui secouent la France depuis quelques semaines mettent en lumière certaines différences avec la situation aux États-Unis. Les Français ont décidé, outre les grèves de grande envergure et les arrêts de travail qui se multiplient, de descendre par millions dans la rue pour défendre des acquis durement gagnés en matière de retraite. Il faut souligner que les protestations se font de manière pacifique et que seulement un très faible pourcentage de manifestants est responsable de dommages matériels et d’actes de violence, ce que les médias omettent parfois de distinguer. La colère populaire des français est orientée de façon positive, à la différence des États-Unis où elle va se traduire par l’élection prochaine de représentants politiques qui feront leur possible pour accentuer les souffrances des travailleurs et de la classe moyenne. 

Il était étonnant de voir les français élire Nicolas Sarkozy en 2007. Cet homme avait fait campagne sur l’idée que la France avait besoin d’une plus grande « efficacité » économique. Son modèle était les États-Unis. En réalité, il n’aurait pu choisir pire moment pour se tromper. La bulle immobilière était déjà en train d’exploser aux États-Unis, causant bientôt non seulement une grande récession outre-Atlantique, mais entraînant également la plupart des économies mondiales dans une grave crise. 

Pourtant, Nicolas Sarkozy a bénéficié d’un fort soutien des grands medias. Ces derniers, enchantés par le modèle américain, ont contribué à promouvoir un grand nombre de mythes qui ont jalonné sa campagne présidentielle. Certains d’entre eux affirmaient que la protection sociale française et les allocations chômage étaient « incompatibles avec une économie globale » et que les employeurs recruteraient davantage si l’on pouvait licencier plus facilement et si on réduisait les impôts des riches. 

Sarkozy a récemment abandonné l’une de ses mesures les plus impopulaires : la suppression du bouclier fiscal et l’aménagement de l’impôt sur la solidarité. Mais il y en aura d’autres. Pendant sa campagne, il avait promis de ne pas relever l’âge de départ à la retraite. En le faisant, il a déclenché une indignation générale. Désormais,  l’âge minimal de départ en retraite sera de 62 ans au lieu de 60 ans, et de 67 ans au lieu de 65 pour une retraite sans décote (dans le système étatsunien, la plupart des gens opte pour une retraite partielle qui est accessible à partir de 62 ans. Les personnes nées après 1959 ne percevront une retraite à taux plein qu’à partir de 67 ans).

Une nouvelle fois, la plupart des médias pense que les Français sont irréalistes et qu’ils devraient accepter ce programme comme les autres peuples. L’espérance de vie augmente. Nous devons donc travailler plus longtemps argumentent-ils. Ce point de vue est partiel. C’est un peu comme si l’on ne donnait que la moitié d’un résultat de baseball (ou de football, si vous préférez). Il est important de comprendre que la productivité et le PIB auront eux aussi augmenté en même temps et qu’il est donc en effet possible pour les Français de choisir de passer plus de temps à la retraite et de financer ce choix de société. 

L’âge de départ à la retraite a été modifié pour la dernière fois en 1983. Depuis lors, le PIB par habitant a augmenté de 45%. L’allongement de l’espérance de vie est très limité en comparaison. Le nombre d’actifs par retraité est passé de 4.4 en 1983 à 3.5 en 2010, mais la croissance du revenu national était largement suffisante pour compenser ces évolutions démographiques, incluant celle de l’espérance de vie.

Allons chercher plus loin: la croissance du revenu national lors des 30 ou 40 prochaines années sera bien suffisante pour payer l’augmentation des coûts des retraites liés aux changements démographiques. Elle laissera même aux futures générations la possibilité de profiter de meilleures conditions de vie comparées à celles des gens aujourd’hui. Il s’agit d’abord d’un choix de société qui concerne la question de savoir comment les gens veulent vivre leur retraite et se doter des moyens de la financer.

Si les Français veulent conserver l’âge de départ à la retraite tel quel, il existe de nombreuses façons de financer ce projet dans le futur sans pour autant augmenter l’âge de départ. Une d’entre elles, proposée par la gauche française (et que Sarkozy dit appuyer au niveau international), serait de taxer les transactions financières. Un impôt sur la spéculation pourrait générer des millions de dollars de revenus – un tel instrument existe au Royaume-Uni-, tandis qu’il découragerait simultanément les transactions spéculatives sur les actifs et ses dérivés. Les syndicats français et les manifestants demandent au gouvernement de prendre en compte ces approches.

Il est donc parfaitement raisonnable de considérer que l’allongement de l’espérance de vie puisse se traduire pour les travailleurs par un temps de retraite plus long. Et c’est ce qu’espère la plupart des citoyens français. Il est possible que tous n’aient pas fait de l’arithmétique mais ils se rendent compte intuitivement qu’étant donné que les richesses du pays augmentent année après année, ils ne devraient pas passer plus de temps de vie à travailler.

L’allongement de l’âge de départ à la retraite est une mesure hautement régressive qui frappera durement les travailleurs. Les actifs les plus pauvres, qui ont une espérance de vie plus courte, sont ceux qui perdront la plus grande proportion d’années de retraite. Les travailleurs qui devront se retirer tôt à cause du chômage ou d’autres difficultés penseront que la baisse de leur pension est une conséquence de ce changement. Et bien sûr, cette baisse n’aura pas d’impact sur les plus riches de la société, qui pour la plupart ne dépendent pas vraiment du système public de retraites, mais de leurs revenus accumulés.

 

Lire la suite… »

Publié dans IDEES - DEBATS - PHILO, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 octobre 2010

Source : PCF Maubeuge – 31 octobre 2010

Calonne-Ricouart (Pas-de-Calais)

georgesibraahimabdallah.jpg 

Georges Ibrahim Abdallah doit être libéré !

 

Il entrait ce dimanche 24 octobre dans sa 27e année d’incarcération ! Georges Ibrahim Abdallah est le plus ancien prisonnier politique de l’Etat français. Désormais, une banderole exigeant sa libération flotte sur le front de l’hôtel de ville à l’initiative du comité « Libérez-les ! » de soutien aux prisonniers et réfugiés politiques (59 – 62).

Déployée depuis le samedi 23 octobre, elle le sera jusqu’au samedi 4 décembre, date de la manifestation internationale de solidarité, qui se déroulera à Lannemezan (Pyrénées) où Georges Ibrahim Abdallah est détenu pour complicité dans la mise hors d’état de nuire « d’un représentant des services secrets israéliens et d’un attaché militaire américain » à l’époque de la colonisation du Liban par Israël. « Militant communiste libanais, Georges Ibrahim Abdallah demeure une figure emblématique de la lutte contre l’impérialisme et le sionisme au Proche-Orient. Aussi, Israël et les Etats-Unis font pression sur l’Etat français pour empêcher sa libération. Ces puissances l’appréhendent comme une menace pour leurs intérêts impérialistes dans la région » rappelle le comité « Libérez-les ! » au cours de la réception qui fait suite au déploiement de la banderole. Il rajoute que ce militant de la cause palestinienne était libérable depuis… 1999 et que sept de ses demandes de libération conditionnelle avaient été rejetées depuis. Ignoble persévérance ! Il est aussi question des « mesures répressives répétées et des condamnations toujours plus longues qui frappent d’autres militants, les Basques notamment, en France comme en Espagne ». « Les prisonniers politiques, encore emprisonnés en Europe, ne sortent plus de prison », révèle le comité « Libérez-les ! » qui s’offusque du véritable acharnement « pour l’exemple » ! Enfin, il dénonce les opérations « anti-terroristes de propagande » comme celle qui envoya en prison les militants de Tarnac ou encore, dressant un judicieux parallèle avec l’actualité, « la répression, la criminalisation et les violences perpétrées à l’encontre de militants engagés en Europe dans des mouvements sociaux ».

[Lire la suite sur : pcfmaubeuge.unblog.fr/]

A lire également :

Campagne Internationale pour la Libération de George Ibrahim Abdallah
Par Mouvement de Soutien à la Résistance du Peuple Palestinien

http://ism-france.org/news/article.php?id=14310&type=campagne&lesujet=Prisonniers

Publié dans GAZA - PALESTINE, LIBERTES | Pas de Commentaire »

Un bien joli conte

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 octobre 2010

Vu sur : Un bien joli conte dans BD dazibaoueb_logo_700publié par roland (webmaster) - 30 octobre 2010

 

Gwion le premier pingouin du monde

Auteur : Fañch Ar Ruz - Source : Le blog de Fañch

gwion_dessine dans Culture

Et bien voilà mon conte Gwion le premier pingouin du monde / Gwion Kentañ erev ar bed est enfin édité !
Il aura fallu une certaine dose d’entêtement (j’ai écrit ce conte en 1997), mais c’est désormais chose faite -)

Le livre est édité en breton par les éditions Keit Vimp Bev (bientôt également téléchargeable gratuitement) et en français par mes soins. Le conte est sous licence creative commons by-nc-nd, ce qui veut dire que vous avez toute latitude pour le photocopier, le diffuser, le partager en respectant les termes de la licence, of course. Je tiens à préciser que l’édition en français aura été possible en partie grâce au Mécénat Populaire, donc merci à celles et ceux qui m’aident ainsi à créer en liberté. Vous pouvez télécharger le livre en haute définition en cliquant ici

Pour acheter le livre Que ce soit pour la version bretonne ou la version française, vous pouvez soit me contacter par mail, soit l’acheter en ligne: http://boutique.fanch-bd.com avec une dédicace si vous le souhaitez -)

Pour voir le livre, cliquez sur le lien ci-dessous :

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=17209

Publié dans BD, Culture, Litterature | Pas de Commentaire »

Ça Val-se à France Inter !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 octobre 2010

Source : http://linuxmanua.blogspot.com/29 octobre 2010

Censure 

Et hop un 3ème humoriste viré aujourd’hui de France Inter suite à une chronique au napalm sur MAM et Sarkozy

Pour mémoire, Gérald Dahan avait été recruté il y a 2 mois pour remplacer Guillon et Porte virés eux aussi pour non sarko-compatibilité.


La direction de France Inter, nommée par le monarque, pensait recruter un lêche-cul, en la personne de Dahan. Jusqu’à aujourd’hui :

http://www.dailymotion.com/video/xfet2e

http://linuxmanua.blogspot.com/2010/10/censure.html

 

Vu également sur ce site :

Travail Famille Sarkozy … le retour de la chanson censurée de Mano Solo
http://www.dailymotion.com/video/xbtoux

http://linuxmanua.blogspot.com/2010/02/travail-famille-sarkozy-le-retour-de-la.html

Publié dans Censure | Pas de Commentaire »

Purge sociale européenne

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 octobre 2010

  Purge sociale européenne dans Austerite cropped-patrick-le-hyaric-huma3-new2 30 octobre 2010 – Par Patrick Le Hyaric

Purge sociale européenne

 

 dans ECONOMIECombien de fois les promoteurs du traité de Lisbonne n’ont-ils pas expliqué, avec morgue et suffisance, que leur texte était si sacré qu’il était intouchable ? Intouchable ! Évidemment, s’il s’agissait d’y inclure le moindre progrès social ou démocratique. Or, voilà que subitement le Conseil des chefs d’État et de gouvernement, engage une procédure pour modifier ce traité, de telle sorte qu’il devienne encore plus un instrument d’application de sacrifices décuplés pour les peuples.

Il décide de pérenniser le fonds dit « de stabilité financière » et, décision gravissime, de le placer sous la tutelle du FMI. Ce fonds ne servait jusqu’ici qu’à mettre de l’argent public sur la table -440 milliards d’euros pour l’instant- pour permettre aux États, pillés par les réductions d’impôt sur le capital et les taux d’intérêt bancaires usuraires, de rembourser les banques qui les pratiquent, tout en continuant d’abaisser les impôts des plus fortunés et d’appliquer de véritables purges sociales à tous les autres. Aux mesures en cours, comme la casse des systèmes de retraite, le blocage ou la baisse des rémunérations du travail, les hausses d’impôts indirects, la réduction de l’emploi public, les privatisations, dans tous les pays européens, va s’ajouter la violence de nouveaux plans de super austérité.

La modification du traité de Lisbonne, à l’instigation de Mme Merkel et de M. Sarkozy, vise à permettre à la Commission de Bruxelles et au Conseil européen de s’ériger en police de la mise en œuvre de ces programmes d’appauvrissement des peuples et en tribunal d’application des peines.

  • Celles-ci prendront la forme de ponctions sur les budgets nationaux et de suspension du droit de vote au Conseil européen de l’État considéré comme fautif.
  • Le texte adopté prévoit explicitement que les pays engageant un plan de casse des retraites soient récompensés.

Ceci n’est rien d’autre qu’un coup d’état à froid d’institutions européennes non élues au service de la dictature de la finance.

Très significatifs sont les actes de la Commission européenne ces dernières heures.

  • Elle demande au gouvernement français d’élargir le bouclier fiscal aux résidents étrangers. Quel symbole !
  • Elle envisage la création d’un fonds de pension européen pour les retraites par capitalisation. Cela rend encore plus claire la  loi sarkozyste contre les retraites.
  • Elle veut diminuer le budget de l’Union européenne.

Voilà les symboles crus de l’Europe antisociale et autoritaire Après le rejet du traité européen de 2005, c’est aujourd’hui, encore plus qu’hier, le refus de cette Europe du capital contre le travail qui s’exprime dans le grand mouvement social en France. Il n’est pas isolé. Il se développe également en Espagne, au Portugal, en Italie, en Grèce, en Roumanie, après la manifestation européenne du 29 septembre à Bruxelles.

Cette solidarisation des peuples contre l’Europe autoritaire, antisociale, devrait prendre de l’ampleur. En s’enracinant dans chaque pays contre cette guerre sociale, ces mouvements sociaux appellent à changer radicalement les traités européens. Puisque le Conseil européen lui-même déclare désormais qu’on peut changer celui de Lisbonne, mettons le pied dans la porte pour une Europe sociale, solidaire, démocratique et écologique.

Peuples de tous les pays européens unissons-nous. Ensemble, faisons plier le petit cénacle des institutions européennes au service exclusif des puissances d’argent.

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, EUROPE, FMI "affameur des peuples", RETRAITES, SOCIAL, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Samedi 6 novembre à Paris : Mobilisation nationale pour la défense du droit à l’avortement

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 octobre 2010

Rendez-vous à 14 h, Place d’Italie à l’initiative de l’A.N.C.I.C., de la C.A.D.A.C., et du Planning Familial

A.N.C.I.C. : Association nationale des centres d’interruption de grossesse et de contraception  http://www.ancic.asso.fr/

C.A.D.A.C. : Collectif national pour les droits des femmes  http://www.collectifdroitsdesfemmes.org/

La manifestation pour la défense du droit à l’avortement et contre le démantèlement de l’hôpital public est soutenue par de nombreuses associations féministes, des syndicats et des partis politiques ; elle fera convergence avec le mouvement social à Bastille.

Plus que jamais, la mobilisation continue !

*************************************************

Source : http://www.osezlefeminisme.fr/

Samedi 6 novembre à Paris : Mobilisation nationale pour la défense du droit à l'avortement dans Droits des femmes pdf img1.pdf
Édito – Numéro 10 – octobre 2010

UN ENFANT SI JE VEUX

 

35 ans après l’adoption de la loi Veil légalisant l’avortement, 9 ans après la loi de 2001 qui a allongé les délais légaux et permis aux mineures d’avorter sans l’accord parental, on pourrait penser que le droit à l’avortement, liberté fondamentale des femmes à disposer de leur corps, est définitivement acquis.

Et pourtant, en 2010, ce droit obtenu de haute lutte par les femmes est encore attaqué. L’accès à l’avortement est de plus en plus difficile : centres d’interruption volontaire de grossesse regroupés ou fermés, délais d’attente pour un premier rendez-vous qui s’allongent, les médecins qui pratiquent des avortements moins nombreux, loi de 2001 non appliquée… Et surtout, aucune volonté politique de remédier à ces difficultés.

Le dossier de ce mois-ci revient donc sur ces remises en cause, ainsi que sur les différentes idées reçues qui pèsent encore sur les femmes, entravant l’exercice libre et serein de ce droit.

Au vu de cette réalité, les association féministes se mobilisent :

  • parce que l’avortement est au cœur de l’émancipation des femmes, de leur droit à choisir d’avoir ou non un enfant,
  • parce que nous refusons que la logique économique prenne le pas sur les droits des femmes,
  • pour défendre le droit à l’avortement « où je veux, quand je veux, comme je veux »,

nous serons dans la rue le 6 novembre prochain à Paris, et espérons vous

y retrouver nombreuses et nombreux.

 

Numéro 10

24/10/2010 

Télécharger

 

Publié dans Droits des femmes, LIBERTES, Luttes, SOCIETE | Pas de Commentaire »

« Un pouvoir brutal, indigne. Sarkozy, qu’as-tu fait de la France ? »*

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 octobre 2010

* vu dans le cortège parisien du 28 oct.

« Un pouvoir brutal, indigne. Sarkozy, qu’as-tu fait de la France ? »* dans Austerite 29 octobre 2010

Une France malade du «reaganisme» de Sarkozy 

 

La contre-réforme des retraites accentue 
le sentiment d’injustice et de régression qu’a fait avaler un régime sarkozyste 
« brutal et indigne » 
aux Français. Ils en témoignent à Paris.

Un malaise profond de la société française. C’est le sentiment qui prime. Dans les cortèges, comme à Paris, de plus en plus de slogans, de pancartes, d’affiches pointent d’autres sujets de mécontentement : baisse du pouvoir d’achat, des pensions et des aides sociales, liens affichés entre pouvoir et argent… Points de crispation sous-jacents depuis des années, que la présidence Sarkozy a exacerbés.

Sur le gilet de chantier de Catherine, 65 ans, la même question que celle qui tourne en boucle dans sa tête : « La France, pays des droits de l’homme ? » Pas vraiment « malheureuse », cette Thiaisienne compte pourtant les coups : « Divorcée, ma demi-part fiscale va être supprimée, comme l’a été mon allocation logement, quand on m’a mise à la retraite à 63 ans, après deux ans de chômage. » Un pouvoir d’achat en baisse malgré les promesses sarkozyennes, et le loyer qui augmente… de quoi provoquer une froide colère qui « ne s’éteindra même pas » en 2012.

Les problèmes d’emploi et de salaire restent des « préoccupations majeures, malgré ce mouvement qui les a éclipsées – dans les médias plus que dans le quotidien des gens », sourit Antoine, chômeur, la quarantaine sportive. Mais dans le mille-feuille antisocial, on trouve toujours un problème plus grave qui chapeaute le précédent. « Le problème des salaires passe derrière celui de l’emploi, qui cède devant celui des retraites, plus universel. » Mais celui dont « tout découle », c’est « l’inégalité de la répartition des richesses ».

Sarko_medef_pcf_ dans ECONOMIE

L’idée d’une « meilleure répartition des richesses » s’ancre dans la population. « On commence à ouvrir les yeux, à voir que tout se connecte pour revenir aux bourses mondiales », lâche un cadre, « primo-manifestant », au pied d’une affiche sur laquelle trois « Sylvestre » des Guignols, caricatures de capitalistes, se partagent la planète.

Mireille Guérin est facilement repérable sous son panonceau « Union des magouilleurs pourris : rendez l’argent de la vieille ! » « Tout est détourné au profit des riches. Bouclier fiscal, exonération des heures supplémentaires, maintenant disparition programmée de l’ISF… » Son ras-le-bol fait écho à ce que confiait un peu plus tôt Catherine : « C’est comme si Sarkozy portait une grosse étiquette sur son front : “Je vous méprise”. »

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

Affiche ajoutée par « Feignies ensemble… »

Publié dans Austerite, ECONOMIE, Luttes, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Molex : 283 personnes à la rue pour financer quelques actionnaires

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 octobre 2010

Alors que Molex vient de cesser de financer le plan social, l’équipementier a annoncé, mercredi, une hausse de 15 % des dividendes versés aux actionnaires après un bénéfice record de 75 millions de dollars, au 3e trimestre 2010. Une véritable provocation pour les salariés de Villemur-sur-Tarn qui s’étaient battus durant 11 mois.

« Ces annonces, alors que le groupe vient de refuser d’honorer le financement du plan social, laissant les représentants du personnel de l’entreprise Molex Villemur-sur-Tarn sans aucune ressource depuis fin août 2010, sont indécentes et scandaleuses.

Elles sont la traduction sans pudeur d’une évolution d’une économie mondiale de plus en plus dominée par l’obsession de la rentabilité du capital à des taux d’usure, au mépris des salariés. » ( Martin Malvy, Président de la région Midi-Pyrénées, source : Toulouse 7.com)

 

Site national du PCF – 28 octobre 2010

Hold-up des actionnaires de Molex : 283 victimes

Molex : 283 personnes à la rue pour financer quelques actionnaires dans ECONOMIE

Molex vient de dénoncer l’approche soi-disant « très agressive » de la France à son encontre. Ce qui est agressif, c’est d’oser afficher sa fierté à faire des bénéfices monstrueux lorsqu’on a mis des centaines de salariés dans la rue.

L’attitude de l’équipementier américain est inadmissible. Il s’agit là d’une véritable délinquance sociale et elle doit être condamnée.Les Français ne sont pas dupes de l’attitude du gouvernement dans ce conflit. Christian Estrosi peut bien verser des larmes de crocodile mais le pouvoir tout entier a accompagné ce hold-up des actionnaires contre l’emploi.

Le PCF a toujours soutenu les Molex et il reste aux côtés des salariés pour que justice leur soit rendue. Plus que jamais des pouvoirs nouveaux doivent être donnés aux salariés et à leurs représentants dans les entreprises pour garantir l’utilité sociale des investissements. Les licenciements boursiers doivent être interdits. Les parlementaires communistes ont déposé en avril 2009 une proposition de loi en ce sens. Cette proposition apportera une réponse immédiate aux urgences exprimées par les salariés.

Parti communiste français, Paris, le 27 octobre 2010.

Publié dans ECONOMIE, Emplois, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

« La démocratie, c’est respecter la souveraineté populaire »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 octobre 2010

Site national du PCF – 28 octobre 2010

Vote/Retraites

« La démocratie, c’est de respecter la souveraineté populaire »

 

Après le Sénat, la réforme des retraites vient d’être votée à l’Assemblée Nationale. Monsieur Woerth affirmait quelques heures avant ce vote, lors des questions d’actualité que « la démocratie, c’est le Sénat ; la démocratie c’est l’Assemblée Nationale ; la démocratie c’est le gouvernement de la Ve République ».

Non, Monsieur Woerth, lorsque une majorité du peuple français s’oppose à une réforme, lorsque des millions de citoyens, de salariés manifestent et décident de faire grève pour faire valoir leur droit à la retraite à 60 ans à taux plein, la démocratie, c’est de les écouter, c’est de respecter la souveraineté populaire. Or, depuis des mois, les salariés et leurs représentants syndicaux sont méprisés et l’éteignoir est mis sur la question du financement du système de retraites pour préserver les intérêts privés et donner des gages aux marchés financiers.

La démocratie aura été de bout en bout bafouée sur un enjeu majeur pour l’avenir de nos concitoyens. Le vote qui vient d’avoir lieu ne répond en rien à cet enjeu et entache grandement la légitimité du gouvernement. Je demande solennellement au Président de la République de ne pas promulguer la loi et j’appelle les Français-e-s à participer massivement à la journée de mobilisation de demain et à celle du 6 novembre pour faire entendre leurs exigences.

Les élu-e-s et militant-e-s communistes mobilisés dans les rues de France. A Paris, le Front de Gauche (PCF, PG, GU) présent à Paris, à la Porte Saint-Martin.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF

Paris, le 27 octobre 2010.


http://www.dailymotion.com/video/xffkyx

 

Publié dans Democratie, POLITIQUE, RETRAITES | Pas de Commentaire »

7e journée de grèves et de manifestations : les salariés, les retraités, les jeunes, toujours aussi déterminés

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 octobre 2010

Un cinglant démenti pour toux ceux qui annonçaient un simple

« baroud d’honneur de salariés résignés »

A Maubeuge, plus de mille personnes ont manifesté leur détermination et leur colère contre le gouvernement et sa réforme. Plusieurs ronds-points ont été occupés et le dépôt de Stibus a été bloqué pendant trois quarts d’heure.

 

dscn7095.jpgdscn7093.jpgdscn7089.jpgdscn7096.jpgdscn7106.jpgdscn7105.jpgdscn7072.jpgdscn7104.jpg

Sur PCF Maubeuge

 

7e journée de grèves et de manifestations : les salariés, les retraités, les jeunes, toujours aussi déterminés dans Luttes a14.vignette Album: 28 octobre 2010 – Maubeuge 1
Une belle Manif où 1200 citoyens font la démonstration de leur détermination et de leur colère
74 images
Voir l’album
b107.vignette dans RETRAITES Album: 28 octobre 2010 – Maubeuge 2
Une belle Manif où 1200 citoyens font la démonstration de leur détermination et de leur colère
70 images
Voir l’album

photos joëlle Innocent

 

La manifestation de Lille a réuni 10 000 personnes.

 

dscn7127.jpgdscn7267.jpgdscn7256.jpgdscn7236.jpgdscn7286.jpg

Voir les autres photos dans l’album (accueil, menu à gauche)

Publié dans Luttes, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

12345...10
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy