• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 7 décembre 2014

Arthur chez les Quechuas : la belle histoire de l’oncle Didier

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 décembre 2014

 

Arthur chez les Quechuas : la belle histoire de l’oncle Didier

 

Chez les Quechuas du Pérou, où il est parti « en terre inconnue » pour France 2,

le voleur de patates Arthur a rencontré quelqu’un : et c’était lui.

Cette « authentique leçon de vie » n’a pas de quoi attendrir Didier Porte :

« La solidarité, ça marche à partir de 4500 mètres d’altitude, d’où le choix de la Belgique. »

*

http://www.dailymotion.com/video/x2btub0

Publié dans Humour | Pas de Commentaire »

« Les paysans ont de l’avenir » (webdocumentaire-Confédération paysanne)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 décembre 2014

 

AGRICULTURE PAYSANNE

Webdoc : Les paysans ont de l’avenir !

webdocconf'

 

Découvrez le Webdoc

« Les paysans ont de l’avenir », au cœur de l’agriculture paysanne picarde.

http://lespaysansontdelavenir.fr/

La Picardie,

ça n’est pas que les 1 000 vaches,

l’agriculture non plus !

Sous le feu des projecteurs avec l’implantation de l’usine des 1000 vaches, l’agriculture picarde jouit désormais d’une bien triste réputation. Ses promoteurs veulent nous faire croire que ces fermes géantes sont l’avenir d’une agriculture « moderne et compétitive ». Pourtant, nous, acteurs de terrain, savons bien que, en Picardie comme ailleurs, il existe une agriculture qui répond aux attentes des citoyens et  fait vivre des paysans fiers de leur métier.

Les réalisateurs Arthur Rifflet et Mathieu Eisinger ont réuni des témoignages de cette vitalité de l’agriculture paysanne picarde dans un webdocumentaire : Les paysans ont de l’avenir. Ces hommes et ces femmes nous parlent de leur métier et des thèmes qui leur sont chers : l’installation, les liens humains, l’agriculture paysanne, et l’engagement.

Leurs témoignages démontrent la raison d’être d’une lutte qui s’attache avant tout à préserver ce qui fait la vraie richesse de nos territoires : des paysans nombreux qui produisent, dans le respect de l’environnement, une alimentation de qualité, qui contribuent à créer de l’emploi et à rendre nos campagnes plus solidaires. Contre les « 1000 vaches » et l’industrialisation de l’agriculture, nous disons haut et fort que ces paysans et paysannes sont l’avenir de l’agriculture !

Confédération paysanne

Publié dans Agriculture | Pas de Commentaire »

Les « socialistes affligés » veulent reconstruire la gauche en rose, rouge et vert (Basta!)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 décembre 2014

 

Où va la gauche ?

Les « socialistes affligés » veulent reconstruire la gauche

en rose, rouge et vert

 

par Agnès Rousseaux 5 décembre 2014

liemhoangngoc

 

  Le Parti socialiste a-t-il encore un avenir ?

  François Hollande « impose sans débat

  à toute la gauche un putsch idéologique »

  en voulant administrer un « choc de

  compétitivité » au pays.

 

Manuel Valls joue les « pyromanes » en versant de l’huile sur le feu, et « l’incendie dévaste

désormais toute la gauche ». Tels sont les constats posés par Liêm Hoang Ngoc, économiste

et animateur du collectif des « Socialistes affligés ». Mais « il ne faut pas se détourner

de la gauche au motif qu’un gouvernement qui s’en réclame l’incarne si mal », affirme

l’ancien député européen PS. Car « il existe une majorité rose-rouge-verte prête à soutenir

un changement de cap ». Entretien.

Basta ! : Vous venez de publier, avec Philippe Marlière, l’ouvrage La gauche ne doit pas mourir !,

dans lequel vous analysez le virage à droite du gouvernement et l’échec des politiques menées,

ainsi que les tensions qui traversent la gauche. Le Parti socialiste va-t-il survivre à ce quinquennat ?

Liêm Hoang Ngoc [1] : Sans changement de cap d’ici 2017, la gauche risque de ne pas être au deuxième

tour de l’élection présidentielle. Un congrès du Parti socialiste a lieu en juin 2015. La bataille va être menée

par la gauche du parti, qui s’est réunie samedi dernier. « Vive la gauche » fédère toutes les composantes

de l’aile gauche du PS, allant même jusqu’aux aubryistes [2].

Allons-nous réussir à former un gros môle pour peser sur la ligne du parti ? Tout dépend de Martine Aubry.

Est-ce qu’elle va entrer en sécession pour fédérer la gauche du parti ? Ou bien y aura-t-il des motions

éclatées, ce qu’a toujours cherché à susciter la direction du parti, pour évider une forte opposition ?

Martine Aubry a toujours cultivé l’ambiguïté. Le Premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis,

cherche à l’inclure dans une grande motion allant jusqu’aux vallsistes, pour préparer un éventuel changement

de Premier ministre mais sans véritable changement de cap.

Vous avez organisé le 19 novembre une rencontre avec les autres forces de gauche – EELV,

Parti de gauche et Parti communiste – à laquelle ont participé notamment Jean-Luc Mélenchon,

Martine Billard, Pierre Laurent… Qu’en est-il ressorti ? Qu’attendez-vous de ces échanges ?

Que faisons-nous si nous perdons le congrès, s’il n’y a pas de changement de cap ? Si l’aile gauche échoue

à infléchir la ligne du PS et du gouvernement, la question se posera très vite de savoir si elle continue

à servir de caution en 2017 à un candidat qui sera comptable du bilan du gouvernement, donc du virage

à droite de la gauche au pouvoir.

[Lire la suite sur Basta !]

Creative Commons License

bandeaubasta

Publié dans Basta!, France, IDEES - DEBATS - PHILO, POLITIQUE, PS, socialistes affliges | Pas de Commentaire »

Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS, appelle les parlementaires à voter contre la « loi Macron »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 décembre 2014

 

  La gauche du PS en campagne contre la loi Macron

 

marie-noelle lienemann

  L’aile gauche du Parti socialiste lance une campagne

  pour appeler les parlementaires à voter contre le projet

  de loi « pour la croissance et l’activité » défendue

  par le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron,

  car elle constitue « la remise en cause de tous les combats

  historiques de la gauche » explique Marie-Noëlle Lienemann.

 

« Je demande, pas seulement aux (députés) frondeurs, à tous les socialistes » de « dire non à la loi Macron »,

a déclaré Marie-Noëlle Lienemann à des journalistes en marge de la clôture des « États généraux

des socialistes » à Paris. « Il y a trop de choses graves pour que l’on se contente de s’abstenir comme on a pu

le faire dans d’autres circonstances », a-t-elle dit, citant les lois de finances. « Parce que là, c’est vraiment

la remise en cause de tous les combats historiques de la gauche pour le droit du travail, les seuils sociaux,

le temps de travail, le travail de nuit et le travail du dimanche » (…)

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy