• Accueil
  • > EUROPE
  • > Hongrie : Le peuple hongrois a besoin de notre soutien

Hongrie : Le peuple hongrois a besoin de notre soutien

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 janvier 2012

Hongrie : Le peuple hongrois a besoin de notre soutien  dans EUROPE humanite2010_logo2-300x82 14 janvier 2012 – Entretien réalisé par Fabien Perrier

 

« La défense des minorités hongroises n’est pas inscrite dans la Constitution »

 

attila-200x300 dans Hongrie

Entretien avec Attila Trasciatti, membre du Parti des travailleurs hongrois

et député européen au sein du groupe de la Gauche Unitaire Européenne.

Il revient sur les raisons qui ont poussé les Hongrois à descendre

dans la rue, avant tout économiques pour lui.

Et il explique pourquoi il faut rester solidaires avec les Hongrois.

 

Quelles sont les raisons de la mobilisation ?

Les Hongrois n’ont plus ce qu’ils avaient avant les élections :

je parle des libertés individuelles et collectives mais aussi de l’économie hongroise.

Orban s’en prend aux salaires, c’est ce qui a poussé les hongrois à se mobiliser.

 

Les premiers touchés ont été les fonctionnaires, policiers, pompiers  enseignants et les médecins. La politique économique

n’était pas menée dans l’intérêt de la population mais contre elle.

L’autre cause de la colère est la loi sur la liberté des médias qui a surtout mobilisé dans Budapest. C’est la première fois

depuis 1989 qu’il y a une censure sur les médias ; les télévisions et radios de gauche ont eu moins d’argent public. Ensuite,

il y a la modification de la Constitution. Nous sommes seulement la Hongrie et plus la République hongroise.

La défense des minorités hongroises n’est pas inscrite dans la Constitution. Au contraire, il est écrit que la Hongrie doit

continuer tout ce qui a été commencé pendant ses 1000 ans d’Histoire avec le Roi Étienne… Elle est anachronique.

C’est une Constitution basée sur la religion chrétienne.

Mais en même temps, elle veut réguler les lois du travail, celles sur les syndicats et les manifestations. Il ne sera plus possible

d’organiser librement une manifestation syndicale. Cette Constitution est comparable à celle de Horthy dans les années 30.

[Horthy est le dictateur de la Hongrie des années 30, allié des nazis et des fascistes italiens,ndlr]

Mais c’est surtout, la situation économique pousse à la mobilisation. Il y a maintenant 1,5 millions de personnes qui risquent

de perdre leur maison. Par exemple, si tu n’as pas payé l’électricité pendant 3 mois mais que la maison t’appartient,

ils peuvent la saisir. Les clochards seront envoyés en prison car il est illégal de vivre dans la rue. Mais ils n’ont pas la possibilité

de trouver un travail normal, de payer pour avoir un petit appartement.

Ce durcissement économique et politique semble fédérer. Comment Orban peut-il rester en place ?

[Lire la suite sur humanite.fr/]

 

12-01-12hd294_0 dans POLITIQUE

Retrouvez dans l’Humanité Dimanche de cette semaine un dossier complet sur :

La Hongrie, laboratoire d’une fascisation de l’Union Européenne ? A acheter en PDF.

Retrouvez également notre entretien avec Gaspard M. Tamas, chercheur à l’Institut

de philosophie de l’Académie hongroise des Sciences :

En Hongrie : « La République est dans la rue »

 

 A lire également :

Hongrie : mobilisation sans précédent contre la « dictature d’Orban »

Hongrie : un nouveau Horthy en herbe ?

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy