• Accueil
  • > Basta!
  • > Quand les artistes libèrent la parole des employés et des ouvriers (Basta !)

Quand les artistes libèrent la parole des employés et des ouvriers (Basta !)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 mai 2015

ÉDUCATION POPULAIRE

Quand les artistes libèrent la parole des employés et des ouvriers

 

par Naly Gérard 26 mai 2015

 

redoute

  Étouffé par le management par les chiffres,

  méconnu des politiques, le travail « réel »

  se produit sur scène. Grâce à quelques

  compagnies théâtrales dans le Nord-Pas-de-Calais

  ou en Seine-Saint-Denis, des employés, ouvriers

  et cadres peuvent s’exprimer librement

  sur leur métier, le sens qu’ils donnent à leur travail,

  les contraintes que fait peser le management

par objectifs, les plans de restructuration et les luttes sociales. Bref, pouvoir parler de leur vie

et de leur ressenti sans qu’on leur renvoie un taux de chômage ou de croissance, ou une convocation

préalable à licenciement.

« Ce n’est pas parce que l’on a un plan social que l’on n’a rien à dire », proclame un écriteau tenu avec dignité

par un homme face à la caméra. La scène figure dans le spectacle Qui redoute la parole ? présenté à Roubaix

le 14 mars dernier. La soirée mêle témoignages filmés et spectacle vivant. Avec en vedette les salariés

de l’enseigne de vente par correspondance d’habillements et de linges. Elle montre que les salariés de La Redoute,

entreprise chargée d’histoire – elle a été créée en 1837 – mais en perpétuelle « restructuration » depuis plusieurs

années – 1178 postes doivent être supprimés d’ici 2017 – ont, en effet, des choses à raconter [1].

La compagnie HVDZ, implantée dans le Pas-de-Calais, et le Centre dramatique national itinérant,

Les Tréteaux de France, ont interrogé ces employés dans le cadre d’une recherche artistique sur la culture ouvrière

et le travail. Leurs témoignages vont servir de matière première au spectacle [2].

« La Redoute est emblématique du monde chaotique dans lequel nous sommes. Raconter ce qui s’y passe

peut permettre aux spectateurs de mieux comprendre comment nous vivons aujourd’hui », estime Guy Alloucherie,

de la compagnie HVDZ.

[Lire la suite sur Basta !]

Creative Commons License

Cet article vous a intéressé ? Basta ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy