• Accueil
  • > Recherche : wolinski humanité

Résultats de votre recherche

Des cercueils, des dessins, des larmes et des rires (l’Humanité)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 janvier 2015

 

Capturehumatignous

 

 

Après Cabu et Michel Renaud, mercredi,

les obsèques de Tignous, Wolinski,

Elsa Cayat et Bernard Maris ont eu lieu

jeudi.

À Montreuil, au Père Lachaise, au cimetière

du Montparnasse, une foule émue

et nombreuse avait tenu à être présente.

 

 

 

 

CaptureTignous

  Bien avant le début de la cérémonie, ils sont déjà là,

  sur le parvis de mairie de Montreuil, nombreux, le cœur gros,

  sous le regard amusé de l’autocaricature de Tignous.

  Il pleut, on a sorti les parapluies et, comme si tout le monde

  s’était donné le mot, ils sont de toutes les couleurs,

  un arc-en-ciel fendant cette vilaine grisaille. 

  Là-haut, dans la salle des fêtes, on a encore peine à croire 

  que c’est Tignous qu’on entoure. Son cercueil a été recouvert 

  de dessins par des copains, des proches, des inconnus venus

 pour un dernier salut. Sur les écrans, les dessins défilent. Ils disent l’irréligieux, l’homme de gauche,

l’éditorialiste au trait féroce. Les notes de jazz d’Ibrahim Maalouf, présent, vacillent entre mélancolie 

et espérance. 

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

L’hommage de Corinne Rey dit Coco, dessinatrice à Charlie Hebdo et rescapée de l’attaque,

à Tignous lors de la cérémonie qui a lieu ce jeudi à Montreuil (Seine-Saint-Denis).

 

« Mon Titi, ça te ferait bien chier de nous voir tous là avec nos gueules ravagées. »

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans France, Hommages, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Hommage à Charlie-Hebdo – Maintenant, restons Charlie ! – Vœux de Pierre Laurent

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 janvier 2015

 

http://www.dailymotion.com/video/x2ejiku

par Conseil National du Parti communiste françaissur dailymotion

 

Lundi soir, des dessins de Cabu, Charb, Wolinski, Tignous, Honoré étaient projetés en grand format

sur le dôme du siège du parti communiste français, place du colonel Fabien à Paris.

La cérémonie des vœux  du PCF s’est transformée en hommage fraternel aux dix sept victimes des attentats.

« Nous avons perdu des amis chers, des amoureux de la liberté, des artistes et des compagnons de combat

contre toutes les haines et tous les obscurantismes » a déclaré la voix brisée par l’émotion  Pierre Laurent,

le secrétaire national en préambule de son discours.

Contre la haine,nous visons l’unité populaire pour les libertés

Publié dans France, Hommages, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Voeux du PCF – Hommage à Charlie-Hebdo

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 janvier 2015

Soirée retransmise en direct sur www.pcf.fr à partir de 18 h 30

 

Voeux de Pierre Laurent et du PCF –

Hommage et solidarité avec Charlie Hebdo

capturepcfcharlie

Les vœux du Parti communiste français du lundi 12 janvier, à 18 heures 30, au siège

du Parti communiste-Espace Niemeyer ( 2 place du Colonel Fabien 7019 Paris ), se transforment

en un grand moment d’hommage et de solidarité avec nos amis de Charlie Hebdo et leurs familles.

Hommage à Charlie-Hebdo avec les familles de Wolinski, Charb et Tignous, avec les responsables

du SNJ-CGT, Patrick Pelloux, l’équipe et les amis de Charlie-Hebdo.

La banderole de Charlie-Hebdo sera déployée et les toiles que Charb, Tignous, Coco avaient

réalisées en direct au stand national des communistes de la Fête de l’Humanité 2013 avec Lardon,

Louison, Lulu Inthesky et Duchemin seront exposées

Pierre Laurent, secrétaire national, s’adressera à toutes et tous dans cette situation grave

que connaît le pays.

Et maintenant ? Si nous sommes Charlie, il faut que nous poursuivions l’esprit

de Charlie-Hebdo

 

Publié dans France, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

A la Une de l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 janvier 2015

 

l'huma0801

Chers Georges Wolinski, Cabu, Charb, Tignous

et tous les autres, nous vous pleurons

et nous ne vous oublierons jamais,

fidèles à la puissance subversive de votre art

qui vient de vous coûter la vie.

Ce terrible drame et ces vies volées nous commandent

de défendre pied à pied les valeurs de liberté,

de tolérance, de fraternité et d’égalité.

Dans ces heures tragiques, dans un contexte

où les tensions ne cessent de monter, la République

une et indivisible, tolérante, laïque et sociale,

doit plus que jamais s’affirmer. Elle doit résister

et faire front contre ces lâches et ces barbares. 

Les barbares

 

« Nous pleurons des confrères, des collègues, des amis, des camarades »

Charb, Wolinski, Tignous… l’Humanité perd des amis de plumes

 

Publié dans France, l'Humanité, Presse - Medias, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Attentat meurtrier au siège de Charlie-Hebdo

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 janvier 2015

 

charliehebdo1

je-suis-Charlie-mutio

L’attentat a fait au moins douze morts dont deux policiers. Les dessinateurs Charb, Cabu, Tignous

et Wolinski figurent parmi les victimes ainsi que le journaliste Bernard Maris.

CapturedessinateurscharlieCaptureBernardMaris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charlie Hebdo : « Rien ne peut justifier une telle folie meurtrière »

(Pierre Laurent)

La carnage qui vient de frapper Charlie Hebdo nous met dans la stupeur.

Rien ne peut justifier une telle folie meurtrière.

Au nom du PCF, j’exprime avec force ma solidarité à toute l’équipe du journal et à tous les proches des victimes.

 

Le témoignage de la dessinatrice Coco

 

Laurence Mauriaucourt – Mercredi, 7 Janvier, 2015

L’Humanité.fr

 

La dessinatrice Corinne Rey, jointe par téléphone a vécu l’horreur de la fusillade.

Jointe par téléphone, alors qu’elle était encore sur les lieux de la fusillade, en état de choc, la dessinatrice Corinne Rey dite « Coco », témoigne : « J’étais allée chercher ma fille à la garderie, en arrivant devant la porte de l’immeuble du journal deux hommes cagoulées et armés nous ont brutalement menacées. Ils voulaient entrer, monter. J’ai tapé le code. Ils ont tiré sur Wolinski, Cabu… ça a duré cinq minutes… Je m’étais réfugiée sous un bureau… Ils parlaient parfaitement le français… Se revendiquait d’Al Qaïda ».

 

Attentat meurtrier à Charlie-Hebdo

La CGT horrifiée

mercredi 7 janvier 2015

Après l’odieux attentat ayant fait plus d’une dizaine de morts et plusieurs blessés au siège de l’hebdomadaire Charlie-Hebdo, ce mercredi matin, la direction confédérale de la CGT, son journal La Nouvelle Vie Ouvrière, et le SNJ-CGT, horrifiés, tiennent à assurer l’ensemble des journalistes et des personnels du journal, ainsi que tous leurs proches, de leur totale solidarité.

Profondément choquée par cet acte odieux, attristée et en colère, la CGT rappelle et salue le courage de ces hommes et ces femmes qui chaque jour, chaque semaine, malgré les intimidations et les menaces, défendent la liberté de pensée et la liberté d’expression dans notre pays.

Elle souhaite que les assassins soient au plus vite arrêtés et jugés, et que toute la lumière soit faite sur leurs motivations, ainsi que sur les conditions ayant permis que le siège de l’hebdomadaire ait pu être ainsi attaqué.

La CGT appelle à un rassemblement, ce mercredi 7 janvier, à 17 heures, Place de la République, à Paris.

Montreuil, le 7 janvier 2015

 

Publié dans France, SOCIETE | Pas de Commentaires »

L’Humanité : entretien avec Wolinski

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 janvier 2011

L'Humanité : entretien avec Wolinski   dans Dessin de presse logo-huma 28 janvier 2011

Rencontre – Humour 

Wolinski : « Le désir, c’est encore mieux que le plaisir ! » 

 

wolinski0.jpgDimanche soir, Arte diffuse J’étais un sale phallocrate, portrait de Georges Wolinski qui, depuis 1960, dessine la société en regardant sous la couette. Une vie de travail et de rires.

Entretien réalisé par 
Marion d’Allard

Dimanche soir, 
Arte diffuse J’étais 
un sale phallocrate, 
un documentaire 
dont vous êtes le personnage central. Comment 
ce projet est-il né ?

Georges Wolinski. Depuis près de vingt ans, j’entretiens d’excellentes relations avec Jérôme Clément (ancien directeur d’Arte – NDLR). J’ai même participé à la création de la chaîne à Strasbourg. Pendant qu’Arte faisait son « vernissage », je faisais des dessins. J’étais un sale phallocrate est un projet de Gloria Film auquel Arte s’est très vite associé. Ce n’est pas le premier film que l’on fait sur moi, je crois qu’il y en a eu trois avant celui-ci. C’est un bon film et, finalement, c’est moi qui suis le moins bien. Je me suis trouvé vieillissant et radoteur ! Mais parler, ce n’est pas mon métier.

Justement, quel est-il votre métier ?

Georges Wolinski. Mon métier, c’est de chercher des idées. J’ai passé toute ma vie à chercher des idées comme un cochon cherche des truffes. Chercher, ça évite de penser, de ressasser, d’avoir peur, c’est rassurant de chercher. Voilà mon métier. Un dessinateur de presse parle de l’actualité, des événements qui nous entourent et de la société dans laquelle nous vivons. Je suis humoriste et je parle de tout ça. Mais, attention, il ne faut pas confondre les humoristes et les caricaturistes, ce n’est pas la même chose. Un humoriste est un peu philosophe, un peu penseur, c’est un petit peu plus que de faire quelques dessins dans des journaux. Le but, c’est de faire – ce que j’ai fait à l’Humanité pendant des années – un dessin très simple dans lequel les lecteurs puissent se retrouver. Quand on regarde un dessin, d’abord on sourit, ensuite on se dit : « Tiens ? il a raison. »

Faut-il toujours être un peu insolent lorsqu’on est humoriste ?

Georges Wolinski. L’humoriste est forcément insolent. Mais il n’est pas forcément mal élevé et, surtout, il n’est jamais méchant. L’humour, ce n’est pas méchant ! C’est juste une façon de voir le monde et de ne pas croire tout ce qu’on nous raconte. Je pense en particulier aux religions. Vous savez, chaque fois que j’assiste à un sermon, je suis atterré par la bêtise des prêtres, ou plutôt, par la bêtise de ce qu’ils racontent. Certaines choses sont pour le moment inexplicables et comme c’est très difficile à admettre, les religions ont cru aider les hommes en leur mentant, en leur racontant des histoires pour pallier la peur de la mort, de l’infini, du néant… Je ne crois en rien. Mes dessins traduisent ça avec toujours le droit de rire et de faire rire de tout.

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

 

Publié dans Dessin de presse, Humour, Presse - Medias | Pas de Commentaires »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy