• Accueil
  • > Recherche : université pcf

Résultats de votre recherche

El Khomri/Luttes : Le PCF appelle à l’amplification des mobilisations

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2016

 

♦  Déclaration du Comité exécutif national du Parti communiste français

*

010 

  La mobilisation contre la loi El Kromri s’amplifie :

  blocage des raffineries, grève à la SNCF, à La Poste,

  à la RATP, chez les routiers, des actions locales,

  dans des universités, dans des entreprises…

  Plusieurs manifestations et actions se préparent

  dans les jours et semaines qui viennent.

  Nous soutenons toutes les initiatives, toutes les grèves

  de branches, de secteurs, locales qui voient le jour.

  Nous encourageons les adhérent-e-s du parti à participer

  en fonction de leurs moyens à la solidarité financière avec les grévistes.

Ce mouvement s’amplifie parce que le cœur du projet de loi  El Khomri, avec notamment l’inversion de la hiérarchie

des normes, est confirmé par le gouvernement, la droite et le patronat. Après le passage en force en première

lecture à l’Assemblée nationale, le texte va passer au Sénat le 13 juin. L’ambition de la majorité de droite est

de réécrire le projet de loi en renforçant son caractère libéral, anti-social, pour essayer de le faire adopter

en deuxième lecture à l’Assemblée nationale.

Face au bras de fer qui est engagé, nous appelons à réussir la manifestation nationale

du mardi 14 juin à Paris. Nous appelons l’ensemble des communistes, des organisations locales,

départementales, régionales du parti, l’ensemble des élu-e-s communistes à préparer et à participer

à la manifestation. Réussir le 14 juin, c’est donner du poids à nos revendications, en s’appuyant sur les élu-e-s

communistes à l’Assemblée nationale et au Sénat qui ne lâchent rien pour obtenir le retrait du projet de loi.

D’ici là, nous vous invitons à participer à la votation proposée par les organisations de jeunesse

dont la JC et l’UEC, ainsi qu’aux différentes manifestations, rassemblements comme le 26 mai, et 6 juin.

 

♦  Pierre Laurent était l’invité de Nathalie Levy dans News & Compagnie

sur BFMTV (24mai 2016)

 

Blocage des raffineries : Pierre Laurent soutient le mouvement et veut l’amplifier

 

Capture.PNGBFMTVP.Laurent  Cliquer sur l’image pour voir la vidéo

 

  Pierre Laurent très offensif face à des journalistes

  de BFM acharnés à défendre le gouvernement

  et à dénigrer le mouvement social !

Publié dans France, Luttes, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Pour le respect du droit d’expression et de manifestation ! (PCF – MJCF)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mars 2016

 

Déclaration commune PCF et MJCF

 

violencespolicières 

  Au vu des nombreux incidents survenus le 17 mars,

  puis hier 24 mars dans plusieurs villes et facultés :

  violences, provocations policières, gardes à vue

  de syndicalistes, que nous condamnons, 

  le Parti communiste français et le Mouvement

  des Jeunes Communistes de France demandent 

  aux pouvoirs publics, garants de l’état de droit,

  d’assurer la protection de toutes et tous

  dans l’exercice du droit à manifester .

  Si les violences policières commises contre le jeune

  lycéen du Lycée Bergson à Paris le 24 mars semblent

  émouvoir un très grand nombre de citoyens,

  force est de constater que ces faits sont à inscrire

  dans un cadre délétère de criminalisation

du mouvement social qui, bien qu’entretenu par la droite pendant de longues années, semble continuer,

voire s’amplifier au cours de ce quinquennat.

Nous assistons depuis le début du mouvement de contestation contre la « Loi Travail » à une escalade

sans précédent des attaques contre les libertés et les droits fondamentaux de tous.

 

Captureviolencespolicieres2

  Lorsque la police violente la jeunesse de notre pays

  devant des lycées, envahit des amphithéâtres d’universités

  ou place en garde à vue des responsables syndicaux,

  ce sont bien les libertés de réunion, de manifestation et,

  au final, d’opinion et d’expression qui sont attaquées.

  Lorsque des administrations intimident des élèves

  ou leur parents pour ne pas qu’ils participent aux manifestations

  ou leur interdisent de se réunir, ce sont ces mêmes libertés

  qui sont bafouées.

 

 

Avant même ce mouvement, l’exemple des salariés d’Air France ou encore des salariés de Goodyear et Téfal

était déjà révélateur de ce climat.

L’acharnement du gouvernement à ne pas laisser voter la proposition de loi du Front de gauche visant à amnistier

certains délits commis lors de mouvements sociaux en fût une des traductions fortes.

Ces agissements sont les marqueurs d’un exécutif en rupture avec sa jeunesse, en rupture avec les forces

démocratiques qui composent le pays. La ligne jaune a déjà été franchie trop de fois pour que nous laissions

passer de nouveaux événements aussi tragiques.

Aussi , le PCF et le MJCF expriment leur attachement et leur engagement à faire respecter les droits

de  liberté d’expression et de manifestation dans notre pays.

Car ce n’est pas par la peur, la sanction et la répression que nous construirons le bien vivre ensemble,

que nous redonnerons confiance en nos institutions et en notre République, que nous ferons vivre

nos valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité .

Notre jeunesse vaut mieux que çà !

Le PCF et le MJCF appellent leurs militants à prendre toutes les initiatives possibles afin de permettre

la mobilisation la plus large le 31 mars pour exiger le retrait de ce projet de loi . 

Captureloielkhomri

 

Paris, le 25 mars 2016

Publié dans France, Jeunes Communistes, LIBERTES, Luttes, Montée du fascisme, PCF, Police, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaires »

A la une de Liberté Hebdo

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 septembre 2015

CaptureLibertéhebdo1183

 

A lire dans Liberté hebdo cette semaine :

♦  Forges de Fresnes, Sambre et Meuse : ces industries qu’on assassine

♦  Royaume-Uni : Panique au Parti Travailliste, la chronique d’Eric Bocquet

♦  Discrimination et répression syndicales : comment lutter ? Entretien avec Christelle Mioux, de la CGT Nord

♦  Les militants PCF font leur rentrée (aussi) : retours sur l’université d’été du PCF aux Karellis, la réunion

de rentrée du PCF du Pas-de-Calais…

♦  Grand Marché Transatlantique : A Dunkerque et Lille, plusieurs rassemblements pour dire non au projet

d’accord de libre échange ‪#‎TAFTA

♦  Transmanche : Le pavillon français réduit à peau de chagrin

♦  Lycées : le syndicat UNL Nord mobilise contre les classes surchargées

♦  C’est à lire : petites histoires pour éveiller les enfants

♦  Et comme chaque semaine : les dessins de Babouse, Philippe Hollevout, Mimolette, et la chronique

de Jérôme Leroy

Publié dans Liberte Hebdo, Presse - Medias | Pas de Commentaires »

Démission de Geneviève Fioraso : un bilan clairement désastreux

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 mars 2015

 

Démission de Geneviève Fioraso :

« NVB aura fort à faire pour réparer les dégâts »

 

Capturefioraso

  Nous avons appris hier la démission de Mme Fioraso

  du gouvernement pour raison de santé.

  Mme Vallaud –Belkacem aura fort à faire pour réparer

  les immenses dégâts matériels et moraux qui ont mis

  notre potentiel de Recherche et d’Enseignement Supérieur

  dans un état de découragement et de démotivation

  jamais atteint.

 

Comme Ministre de l’Enseignement Supérieur Geneviève Fioraso a amplifié considérablement

les effets de la Loi sur les Libertés et Responsabilités des Universités (LRU), mise en place

par Valérie Pécresse. Elle a en outre ajouté aux missions de l’Université, l’Innovation et le transfert

technologique lesquels sont les marques de l’asservissement du savoir à la marchandisation.

Mme Fioraso est restée sourde aux graves préoccupations des Présidents d’Université

dont les établissements sont dans un état épouvantable suite à une politique d’austérité

renforcée sacrifiant l’avenir des jeunes, de l’emploi scientifique, et du pays.

Enfin, Geneviève Fioraso a fait passer le Crédit d’Impôt Recherche à 6 Milliards d’euros sans tenir

compte des critiques qui montent aujourd’hui de toutes parts.

Le PCF n’aura de cesse de chercher à sortir notre pays de l’ornière économique, sociale et politique

dans laquelle le gouvernement Hollande- Valls, sourd aux besoins du pays, l’a enfoncé.

Le PCF prend et prendra toute initiative pour que, à l’instar de la Grèce, la France voit enfin la possibilité

de réaliser une politique de gauche. Il n’est que temps d’en créer les conditions.

 

 

Publié dans Enseignement superieur, France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Le rassemblement de la gauche sur des choix anti-austérité doit démarrer maintenant

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 octobre 2014

 

Pierre Laurent :

« Le rassemblement sur des choix antiaustérité doit démarrer

maintenant »

 

pierrelaurent1606

 

  Les adresses du secrétaire national du PCF

  aux militants socialistes ont été à nouveau

  chaleureusement applaudies, ce week-end,

  dans les assemblées des Landes et de l’Essonne.

 

 

Week-end chargé pour le secrétaire national du PCF. Dans l’Essonne, samedi, Pierre Laurent a été reçu

par Marie-Noëlle Lienemann et Emmanuel Maurel aux travaux de Maintenant la gauche. Et dans les Landes,

dimanche, il a participé à ceux de l’autre courant de l’aile gauche du PS, Un monde d’avance.

À chaque fois, les militants socialistes lui font le même accueil, qui ne se dément pas depuis son allocution

à l’université d’été du PS à La Rochelle, fin août. Ses interventions, qui en appellent au rassemblement

sans préalable de tous ceux qui ne se résignent pas à la politique conduite par François Hollande

et qui veulent renouer avec l’aspiration majoritaire de ceux qui l’ont élu en 2012, sont saluées par de longs

applaudissements.

« Dans le contexte politique actuel, l’eau monte très vite, et on ne peut pas rester au milieu du gué,

ce ne serait pas responsable. La politique du gouvernement Hollande-Valls nous conduit dans une impasse

dramatique et tous les voyants sont dans le rouge, leur a-t-il déclaré ce week-end. Les forces existent

à gauche, et nous ne pouvons pas attendre une inflexion qui n’est pas à l’ordre du jour pour ceux

qui nous gouvernent. Le rassemblement de la gauche sera possible seulement sur des choix antiaustérité.

C’est l’urgence d’une construction qui doit démarrer maintenant. Pas un rassemblement de circonstance

mais au long cours. Voilà le chantier qui est maintenant devant nous », à ouvrir sans « ultimatums »

ni « raccourcis ».

Un discours qui répond à une attente indéniable chez les militants socialistes.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans France, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Pierre Laurent appelle à « dialoguer sans condition avec tous ceux à gauche qui ne se reconnaissent pas dans la politique actuelle ».

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 septembre 2014

 

Pierre Laurent :

« Le temps est venu de passer à la construction commune

de solutions »

 

pl4

  Dans l’Humanité Dimanche.

  Pour le secrétaire national du PCF, l’enjeu est

  de « débloquer une situation que Manuel Valls

  s’emploie à verrouiller en imposant le silence ».

  Pour cela il appelle à « dialoguer sans condition

  avec tous ceux à gauche qui ne se reconnaissent

pas dans la politique actuelle ».

Humanité Dimanche. Quels enseignements tirez-vous de votre intervention à l’université d’été

du PS à La Rochelle ?

Pierre Laurent. Je suis allé à La Rochelle parce que je sens que le cap du gouvernement Valls provoque

une inquiétude et une contestation grandissantes au sein du Parti socialiste. Mon sentiment est qu’on ne

peut pas laisser les socialistes s’enfoncer dans le désespoir et dans l’amertume, ni s’épuiser

dans une contestation interne sans perspectives. C’est d’autant plus vrai après le coup de force

du changement de gouvernement et le discours de Valls au MEDEF. Il est évident que de très nombreux

militants socialistes et des millions d’électeurs ne peuvent plus se reconnaître dans cette politique. Il fallait aller leur parler, leur tenir un langage de vérité. J’ai dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. L’accueil extrêmement positif que j’ai reçu, au-delà de ce que j’attendais, m’a confirmé qu’il y a une attente très profonde d’une relance, d’un espoir de gauche. Mon discours, pourtant très clair et dur sur la politique gouvernementale, a été vécu comme un geste d’espoir. Je crois que ce geste politique peut contribuer à débloquer une situation politique que Manuel Valls s’emploie à verrouiller en imposant le silence sur le cap gouvernemental.

HD. La crise politique actuelle n’est-elle pas surtout une crise d’alternative ?
P. L. Pour des millions de gens, il n’y a de perspective ni du côté de la droite et de l’extrême droite, ni de celui de la politique du gouvernement censé représenter la gauche. En vérité, cette politique est de droite. Elle n’a jamais été voulue par ceux qui ont voté pour le changement. Mais pour le moment, les gens ne voient pas une alternative potentiellement majoritaire. Beaucoup partagent notre constat et notre diagnostic sur la responsabilité de la finance. Mais ils n’identifient pas les propositions qui peuvent être opposées à cette politique et comment mettre suffisamment de forces en mouvement pour les mettre en oeuvre. Nous avons la responsabilité de lever ce double blocage. C’est pour ça que je dis à tous ceux qui ne se reconnaissent pas dans les politiques du gouvernement, au Front de gauche, aux écologistes, aux socialistes : nous ne pouvons plus nous contenter de juxtaposer nos critiques. Le temps est venu de passer à la construction commune de solutions.

HD. Quelles sont-elles ?
P. L. Le gouvernement échoue car il refuse de s’attaquer au pouvoir de la finance. Plus un seul euro ne doit aller à des cadeaux fiscaux pour le capital. Chaque euro dépensé doit être investi pour la relance sociale, les salaires, la protection sociale. Il faut baisser la TVA, reconstruire l’impôt sur le revenu progressif et celui sur les sociétés. Il faut établir une fiscalité modulée qui sanctionne ceux qui privilégient les dividendes, encourage ceux qui créent des emplois et augmentent les salaires. Le deuxième axe : encourager les investissements d’avenir pour le pays. Nous ne dépensons pas assez pour la recherche, la formation et l’éducation. Le gouvernement massacre la demande mais laisse aussi dépérir la qualité de notre offre productive. La seule chose qu’il soutient, ce sont les profits qui vont aux dividendes, à la finance. Il faut, au contraire, investir dans l’industrie et dans la transition écologique, pour des services publics de qualité, condition pour avoir une offre productive de qualité.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, Humanite Dimanche, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Discours de Pierre Laurent à l’Université du PS – La Rochelle 2014

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 septembre 2014

 

 

http://www.dailymotion.com/video/x24zy4j

par Conseil National du Parti communiste françaissur dailymotion

Publié dans France, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaires »

Pierre Laurent à La Rochelle : « Le contrat de 2012 vient d’être déchiré »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 août 2014

 

Pierre Laurent à La Rochelle :

 

         « Le contrat de 2012 vient d’être déchiré »

 

Pierre Laurent avait prévenu dans l’Humanité et dans le Monde, il irait à La Rochelle

pour « pour tenir aux socialistes, abasourdis par le spectacle de ce début de semaine,

un langage de vérité » . Il a tenu parole.

Lors de la séance plénière de l’Université d’été du parti socialiste à laquelle étaient conviés l’ensemble

des dirigeants de la gauche, du radical Jean-Michel Baylet, en passant par l’écologiste Emmanuelle Cosse,

l’ex-communiste Robert Hue, le chevénementiste Jean-Luc Laurent et l’écolocentriste Jean-Luc Bennahmias,

Pierre Laurent, le secrétaire national du PCF n’a pas mâché ses mots : 

« Depuis quand la seule feuille de route de la gauche est celle du Medef et des promoteurs

immobiliers ? (…) Est-ce à Pierre Gattaz de nous aider à penser le monde de demain ? »

a-t-il- interpellé.

Le Secrétaire national du PCF a parlé clair à l’assistance socialiste :

« La politique du nouveau gouvernement conduit par Manuel Valls est une voie sans issue« .

Et d’insister :

« Le contrat de 2012 a été rogné jour après jour. Aujourd’hui, il n’est pas rogné bout par bout,

il vient d’être déchiré cette semaine devant les Français« .

CapturePierre Laurent1

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo

 

Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d’Europe-Écologie Les Verts (EELV) qui lui a succédé à la tribune a également averti la salle qui clamait « unité, unité, unité » après le discours de Pierre Laurent : « Si c’est pour défendre un programme social-libéral à la fin, je ne vois pas pourquoi faire l’unité (…/…) En revanche, nous serons toujours présents pour appliquer le programme de 2012″.

Surtout, la numéro un des Verts consacre une bonne partie des dix minutes de son intervention à défendre la loi Alur, portée par sa collègue Cécile Duflot et retoquée par le gouvernement la veille. « Les annonces d’hier sur le logement m’ont mises extrêmement en colère, lance-t-elle. Camarades, vous devez empêcher que la loi Alur soit détricotée ». 

Un message que la maire de Lille, à sa façon, Martine Aubry avait devancé, en taclant Manuels Valls dans un communiqué : « Paris n’est pas la seule ville de France à avoir besoin d’une régulation de ses loyers …:… Comme Paris, Lille a besoin d’une régulation de ses loyers. La loi Alur le permet », martèle Martine Aubry, qui rappelle que cette mesure de la loi Alur constituait « l’engagement 22 de François Hollande » pendant la campagne.

Fabrice Savel  – 31 août 2014 – humanite.fr

Publié dans France, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaires »

L’Édito de l’Humanité (29/08/14)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 août 2014

 

Au pied du mur

 

Éditorial par Maud Vergnol

 

valls-hollande-medef

 

Mesurons bien l’ampleur des enjeux

de ce week-end décisif pour la gauche.

Assommé, le Parti socialiste se réunit

à La Rochelle, quelques jours seulement

après la décision brutale de Manuel Valls

de composer un commando austéritaire

de choc.

 

 

Le paysage politique français ne sera plus le même lundi. Mesurons bien l’ampleur des enjeux

de ce week-end décisif pour la gauche. Assommé, le Parti socialiste se réunit à La Rochelle, quelques jours

seulement après la décision brutale de Manuel Valls de composer un commando austéritaire de choc.

Le chemin d’Épinay à Jouy-en-Josas, où le premier ministre est allé prêter allégeance au patronat, a pris

quelques détours. Mais après des années de navigation à vue, et à l’épreuve du pouvoir, François Hollande

aura finalement fait prendre un raccourci à la composition d’un « blairisme » à la française.

Pour les militants socialistes, le choc est rude. Leur secrétaire national, Jean-Christophe Cambadélis,

qui assure dans un entretien au Monde que « nous sommes dans une conjoncture de décomposition politique »,

ne pourra pas longtemps ménager la chèvre et le chou. Et il a beau s’en défendre comme un beau diable

en appelant « les socialistes à ne pas surjouer leurs différences », la fracture idéologique est bien là.

Alors comment le cœur des militants socialistes 
accueillera-t-il ce week-end Manuel Valls, le minoritaire

de l’aile droite, propulsé premier ministre après deux ans de quinquennat Hollande ? Les communistes,

qui tiennent ce week-end leur université d’été, font le choix de leur tendre la main.

« Si vous ne voulez pas, vous socialistes, être les spectateurs de la destruction de votre propre

parti, de la déroute de l’ensemble de la gauche, vous pouvez, avec nous, entreprendre la reconstruction

d’une alternative de gauche », interpelle le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, dans nos colonnes.

Car face à cette rupture dans l’histoire politique française, le risque est réel de voir la gauche s’effacer

du paysage, comme dans d’autres pays européens. Il existe pourtant un formidable espace à conquérir

pour tous ceux qui croient encore au progrès social. Et le Front de gauche en est un outil précieux.

 

Publié dans France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaires »

Construire un autre chemin pour le pays

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 août 2014

 

Pierre Laurent :

« Le coup de force de Valls peut réveiller beaucoup d’ardeurs »

 

Entretien réalisé par Julia Hamlaoui

 

P.Laurent1

  Alors que s’ouvre, aux Karellis (Savoie),

  l’université d’été du PCF, son secrétaire national,

  Pierre Laurent, estime que « la critique

  de la politique gouvernementale est maintenant

  massive » et que la « responsabilité

du rassemblement » incombe notamment

au Front de gauche.

Vous avez déclaré que « l’échec sera une nouvelle fois au rendez-vous », après l’annonce

du nouveau gouvernement. Pourquoi ?

Pierre Laurent Cet échec est programmé parce que ce gouvernement est plus étroit et plus droitier

que jamais. Le premier gouvernement Valls a été incapable de rassembler les Français autour du cap

du pacte de responsabilité, incapable de rassembler la gauche et même les socialistes. C’est aussi

un échec économique. Le chômage progresse, la création de richesses est en panne, la demande

intérieure est moribonde. Ces résultats catastrophiques sont le fruit de l’austérité, de la baisse

des salaires, des cadeaux accrus accordés à la finance. Le nouveau gouvernement, qui avec l’expulsion

des récalcitrants est plus minoritaire que jamais, prévoit d’amplifier tous ces axes politiques.

Nous irons donc inévitablement vers son échec. C’est pourquoi il est pour nous hors de question

de laisser faire, nous devons agir et rassembler sans tarder.

Manuel Valls affirme pourtant qu’il ne s’agit pas d’une politique d’austérité…

Pierre Laurent C’est une affirmation qui fait rire l’Europe entière. Quand on diminue les dépenses

publiques de 50 milliards d’euros et quand on s’apprête à sacrifier l’investissement public des collectivités

locales, quand les salaires sont tirés sans cesse à la baisse par le chômage, la précarité

et la déréglementation sociale… ne pas admettre qu’il s’agit d’une politique d’austérité est tout

simplement un mensonge.

Par ricochet, cette situation élargit-elle le spectre du rassemblement à gauche en faveur

d’une politique alternative ?

Pierre Laurent La brutalité avec laquelle vient d’être opéré le coup de force de Manuel Valls

pour constituer un gouvernement à sa botte peut réveiller beaucoup d’ardeurs dans le pays.

La critique de la politique gouvernementale est maintenant massive mais cette critique ne suffira plus.

Il faut maintenant construire le rassemblement. (…)

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Lire également :

 

Publié dans France, Liberalisme, PCF, Pierre Laurent, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

12345...8
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy