• Accueil
  • > Recherche : sexe feignies

Résultats de votre recherche

Mariage pour tous : Nouvelle reculade de François Hollande – Victoire idéologique de la droite !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 novembre 2012

 

Mariage pour tous : Hollande ne recule pas, selon les socialistes

 

Mariage pour tous : Nouvelle reculade de François Hollande - Victoire idéologique de la droite ! dans Discriminations*

La ministre de la Justice porteuse de la loi sur le mariage

mixte et le premier secrétaire du Parti socialiste assure

ce mercredi matin la défense du président de la république,

qui a annoncé la veille être prêt à reconnaître

la « liberté de conscience » pour les maires hostiles

au mariage homosexuel.

 

La célébration du mariage « pour tous » sera assurée « dans chaque commune de France au nom de l’égalité des droits »,

a affirmé mercredi la garde des Sceaux Christiane Taubira. Le droit au mariage dans la commune de l’un des époux,

« inchangé depuis 1804, ne connaîtra aucune dérogation », déclare la ministre dans un communiqué,

alors que le président de la République avait évoqué mardi l’éventualité d’ »élargir » les possibilités de délégation

offertes aux maires.

Garanti pour tous

De son côté, Harlem Désir a nié tout recul de François Hollande sur le mariage pour tous. « Non, le président

de la République a rappelé hier que le droit au mariage pour tous serait garanti partout, dans toutes les communes.

Il a rappelé simplement que les maires ont la possibilité de déléguer, comme ils le font déjà, à leurs adjoints ou

d’autres membres du conseil municipal, la célébration d’un mariage », a expliqué le député européen sur Radio

Classique et Public Sénat ce mercredi matin.

« Il a donc voulu à la fois dire que la loi devrait s’appliquer d’une façon universelle – il défend ce mariage pour tous,

c’est un progrès de l’égalité, une protection pour toutes les familles- » et « il a voulu s’assurer que partout,

dans toutes les municipalités, ce droit au mariage soit effectif. L’État en est le garant, la loi sera bien appliquée partout. »

Les propos de François Hollande devant les maires de France.

« Les possibilités de délégation existent, elles peuvent être élargies et il y a

toujours la liberté de conscience. Ma conception de la République vaut pour tous

les domaines. La loi s’applique pour tous dans le respect, néanmoins, de la liberté

de conscience ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

Communiqué du PCF :

Clause de conscience : « une proposition humiliante »

François Hollande a annoncé hier devant les Maires de France son intention d’introduire une clause de conscience

pour les Maires qui refuseraient de célébrer des mariages de couples de même sexe. Cette proposition est scandaleuse.

Elle est humiliante pour les couples de même sexe qui aspirent à l’égalité. Surtout, elle constitue un recul terrible

du Président de la République sous la pression des lobbies réactionnaires qui se sont exprimés ce week-end,

souvent de manière violente.

Le PCF n’admet pas que la loi sur le mariage pour tous puisse souffrir d’exception. Aucune clause de conscience

ne saurait valoir dans ce domaine. Accorder la liberté de conscience aux Maires qui refusent le mariage pour tous,

c’est donner bonne conscience aux homophobes.

Le PCF mènera le combat pour que le projet de loi, trop timide, sur le mariage pour tous puisse bénéficier de réelles

avancées. C’est le sens des propositions de loi déposées dès cet été par Marie-George Buffet et André Chassaigne.

C’est d’égalité des droits et d’émancipation humaine dont il s’agit.

 

Publié dans Discriminations, F. Hollande, France, PCF, POLITIQUE, Politique nationale, SOCIETE | 1 Commentaire »

Mariage homo : le Conseil des ministres dit « oui »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 novembre 2012

 

Mariage homo : le Conseil des ministres dit « oui »

 

Mariage homo : le Conseil des ministres dit

Première grande réforme de société du quinquennat,

le projet de loi ouvrant la voie au mariage et à l’adoption

pour les couples de même sexe a franchi mercredi l’étape

du Conseil des ministres alors qu’il reste l’objet

d’une opposition virulente de la droite et des églises

mais ne va pas assez loin pour les associations homosexuelles.

François Hollande a déclaré que ce projet devait être « un progrès pas seulement pour quelques-uns mais pour

toute la société ». Il a souhaité aussi que le débat soit « maîtrisé » et « respectueux des opinions comme

des croyances », selon des propos rapportés par la porte-parole du gouvernement Nadjat Vallaud-Belkacem.

Selon l’article 1er du projet de loi, « le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent

ou de même sexe« . De la possibilité de se marier, découlera, pour les couples homos, le droit d’adopter

ensemble un enfant. Exit donc, au grand dam des associations homosexuelles,

l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes ou les questions de filiation,

renvoyées par le gouvernement à une future loi sur la famille. Mais ce projet pourrait évoluer au Parlement,

qui l’examinera en janvier pour laisser plus de temps au débat. Le Parti socialiste a déjà promis un amendement

sur la PMA.

homo-300x225 mariage gay dans POLITIQUE

Ces jours derniers, les opposants ont haussé le ton,

le cardinal André Vingt-Trois taxant le projet de « supercherie »,

des propos qui lui ont valu les foudres de la gauche,

d’associations et d’internautes. Mais l’Eglise catholique marche

sur des oeufs car elle craint de se laisser entraîner par les intégristes,

comme l’Institut Civitas. 

Signe des crispations qui entourent le projet, la maire PS de Hantay

(Nord), qui devait célébrer samedi le mariage de deux femmes, a décidé

d’annuler « cet acte civil non autorisé par la loi », après avoir reçu des réactions « violentes » et « menaçantes ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Lire également :

 

Publié dans France, POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Le maïs OGM de Monsanto, véritable poison, selon l’étude des chercheurs de l’Université de Caen

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 septembre 2012

 

Le maïs OGM de Monsanto,

véritable poison, selon une étude inédite

 

Le maïs OGM de Monsanto, véritable poison, selon l'étude des chercheurs de l'Université de Caen dans Agriculture mais-300x150Un maïs OGM de Monsanto soupçonné de toxicité.

Selon une étude française et présentée par ses auteurs

comme une « première mondiale », des rats nourris

avec ce maïs génétiquement modifié meurent plus

jeunes et souffrent plus souvent de cancers que les autres.

« Les résultats sont alarmants. On observe par exemple deux à trois fois plus de mortalité chez les femelles traitées.

Il y a deux à trois fois plus de tumeurs chez les rats traités des deux sexes », a expliqué Gilles-Eric Seralini, professeur

à l’Université de Caen, qui a dirigé l’étude. Deux cents rats ont été alimentés pendant deux ans maximum soit avec

un maïs OGM NK603 seul, soit avec ce maïs OGM traité au Roundup, soit avec du maïs non OGM traité au Roundup,

herbicide le plus utilisé au monde. Ces deux produits sont la propriété du groupe américain Monsanto.

Le maïs était introduit au sein d’un régime équilibré dans des proportions représentatives du régime alimentaire américain.

« Les résultats révèlent des mortalités bien plus rapides et plus fortes au cours de la consommation

de chacun des deux produits« , résume le chercheur, qui fait ou a fait partie de commissions officielles sur les OGM

dans 30 pays.

« Le premier mâle nourri aux OGM meurt un an avant le premier témoin. Le première femelle huit mois avant.

Au 17e mois, on observe cinq fois plus de mâles nourris avec 11% de maïs (OGM) morts », détaille-t-il.

4430189-300x224 Monsanto dans EnvironnementCôté tumeurs, elles apparaissant jusqu’à 600 jours avant

chez les mâles (au niveau de la peau et des reins)

et en moyenne 94 jours avant pour les femelles (au niveau

des glandes mammaires).

Les chercheurs ont constaté que 93% des tumeurs des femelles

étaient mammaires tandis que la majorité des mâles sont morts

de problèmes hépatiques ou rénaux.

Des tumeurs plus grosses que des balles de ping-pong

[Lire la suite sur humanite.fr]

Dans l’Obs : oui, les OGM sont des poisons !

http://www.dailymotion.com/video/xtpgxd

sur dailymotion

Par LeNouvelObservateur

OGM-J-en-veux-pas OGM

WC – comment élever des paysans

http://www.dailymotion.com/video/x5i40t

sur dailymotion

Par Mar666999

monsantoclaus

 

TOUS COBAYES ?

La bande annonce du film

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

par

 

Après « Nos enfants nous accuseront » et après « Severn », le troisième long métrage de Jean-Paul Jaud

s’attaque une nouvelle fois aux défis environnementaux, en donnant la parole aux agriculteurs japonais de Fukushima,

sénégalais ou français, aux scientifiques, aux politiques ou aux militants.

Autant de personnes qui s’expriment librement sur ces deux problématiques majeures, les OGM et le NUCLÉAIRE.

Narré par Philippe Torreton, ce film apporte une vision transversale entre ces deux technologies, génétique et nucléaire.

Il apporte des alternatives positives, mais surtout des réponses sans appel sur l’irréversibilité et la contamination

inévitable du vivant.

Source : http://cdurable.info/Tous-Cobayes-Jean-Paul-Jaud-Film-OGM-Nucleaire-Torreton.html

 

Publié dans Agriculture, Environnement | Pas de Commentaires »

Qui sont les électeurs du Front de gauche ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 avril 2012

 

Présidentielle

Qui sont les électeurs du Front de gauche ?

 

Qui sont les électeurs du Front de gauche ?  dans Front de Gauche 12-03-27_Lille_04-300x199

Exclusif. Le premier tour a marqué pour le Front de gauche

le franchissement d’une étape en obtenant avec 11,1 %

le score à deux chiffres visé en début de campagne.

Qui sont ces électeurs ? Comment la campagne de Mélenchon

a-t-elle été reçue par les catégories populaires ?

Une étude de l’institut CSA pour l’Humanité aide à mieux

comprendre la composition de cet électorat.

 

Un électorat actif

En regardant la sociologie de l’électorat de Jean-Luc Mélenchon, ce qui saute d’abord aux yeux est sa composition très majoritairement faite d’actifs. En se penchant sur les résultats par classe d’âge, la différence est très nette entre les électeurs en âge de travailler, parmi lesquels il réalise des scores conformes ou supérieurs à sa moyenne nationale, et les retraités chez qui, avec 8 % seulement des plus de 65 ans, il obtient des résultats nettement inférieurs.

Cette constatation d’un électorat actif est confirmée par l’étude du vote par catégorie socioprofessionnelle. Le candidat du Front de gauche réalise ses meilleurs scores parmi les employés et les ouvriers (respectivement 12 et 14 %). Yves-Marie Cann, directeur d’études au département opinion de l’institut CSA, y voit un signe que « la stratégie mise en œuvre par Jean-Luc Mélenchon au cours des derniers mois, en contestant à Marine Le Pen la mainmise sur le vote ouvrier, a porté ses fruits. Il a en tout cas été entendu par une partie des classes populaires qui ont voté pour lui à un niveau légèrement supérieur à la moyenne nationale ». Cela n’était pas acquis d’avance : en début de campagne, les études attribuaient au Front de gauche de meilleurs scores parmi les catégories socioprofessionnelles supérieures 
(CSP +) que parmi les catégories populaires.

Pour autant, Jean-Luc Mélenchon arrive aussi à attirer sur sa candidature des catégories qui ne lui sont pas naturellement acquises, parmi les CSP +, où il se situe à 11 %. Il y obtient son meilleur score, avec 14 % chez les professions intermédiaires.

 

votefdg1 CSA dans l'Humanité

 

Des jeunes plus convaincus que la moyenne

L’électorat de Jean-Luc Mélenchon est sensiblement plus jeune que la moyenne de l’électorat. Son meilleur résultat se trouve chez les 
18-24 ans avec 16 % des suffrages, soit un score de 5 points supérieur à sa moyenne nationale. Yves-Marie Cann y voit un phénomène important : « On a pu noter tout au long de la campagne que cette catégorie d’âge apparaissait dans les enquêtes très peu mobilisée, avec un fort potentiel d’abstention au premier tour ou une tentation du vote protestataire avec une tension entre un vote autoritaire, anti-universaliste, incarné par Marine Le Pen, et un vote qui, tout en conservant un caractère protestataire, paraissait beaucoup plus humaniste, incarné par Jean-Luc Mélenchon. À la lecture de cette étude, on note que ce dernier a su capter une proportion significative du vote des jeunes. »

Un vote qui reste cependant volatile : « C’est un électorat qui est en cours de socialisation, d’affiliation politique, explique le directeur d’études de CSA. Ce score est très encourageant mais il va falloir engager un processus de fidélisation au cours des prochains mois. »

 

votefdg2 dans POLITIQUE

 

Transformer l’essai

Un électorat du Front de gauche s’est-il durablement constitué à l’occasion de cette élection présidentielle ? Pour Yves-Marie Cann, « il faut encore transformer l’essai ». En ligne de mire : les élections législatives de juin. On sait par expérience que la participation y est traditionnellement plus faible que pour une élection présidentielle et que l’on y note une déperdition particulièrement élevée parmi l’électorat le plus jeune. La mission du Front de gauche consiste donc maintenant à remobiliser et à fidéliser à cette occasion les électeurs d’avril. Pour Yves-Marie Cann, le Front de gauche a de bonnes bases pour y parvenir : « L’élection présidentielle reste le scrutin mère du système politique français. Elle permet d’établir un rapport de forces qui influence le déroulé des cinq années suivantes. Avoir aujourd’hui un leader et une force politique avec un score à deux chiffres va permettre de peser sur le cours des prochaines années, surtout dans le cas d’une 
alternance.»

 

votefdg3 dans Presidentielle 2012

 

Sondage exclusif CSA/l’Humanité réalisé en ligne le 22 avril 2012. Échantillon national représentatif de 5 969 personnes âgées de 18 ans et plus inscrites sur les listes électorales, constitué d’après la méthode des quotas : sexe, âge, profession de la personne interrogée et après stratifi cation par région et catégorie d’agglomération. Le vote des catégories populaires est établi sur la base du vote des ouvriers et des employés, et des anciens ouvriers et employés à la retraite, soit 2014 invidus.

 

Mélenchon encaisse l’addition de 2007 en 2012. Un regard attentif des reports de voix entre 2007 et 2012 réserve quelques surprises. Pas du côté des communistes, l’électorat de Marie-George Buffet s’étant « massivement rassemblé » (80 %) autour du Front de gauche en 2012, note l’étude. Ni de celui d’Olivier Besancenot, qui a boudé la candidature Poutou pour se reporter, à 40 %, sur celle de Mélenchon. À la marge, l’électorat FN (3 %) et UMP (2 %) a également choisi le Front de gauche. Ce qui « interpelle », note Yves-Marie Cann. Le report de 10 % d’électorat de François Bayrou : un « glissement » rendu possible 
car le bulletin Bayrou en 2007 était perçu « comme une candidature antisystème » : « Il y avait une composante protestataire dans ce vote. ». De même pour les électeurs de Ségolène Royal, dont 12 % se sont reportés sur Jean-Luc Mélenchon, sans perte pour François Hollande, qui reste « à un niveau supérieur » à celui atteint par la candidate PS en 2007.

Adrien Rouchaleou

Source : humanite le 26 Avril 2012

Publié dans Front de Gauche, l'Humanité, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaires »

Les dangers de la tactique électorale de « Nicolas Le Pen »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mars 2012

 

Une odeur d’égout sur la campagne

 

Les dangers de la tactique électorale de Christian Piquet, Gauche Unitaire

À mesure que nous nous rapprochons du premier tour de cette présidentielle,

le fond de l’air devient franchement poisseux. Du fait, principalement, du choix

de campagne d’un Nicolas Sarkozy en quête désespérée du moindre propos

démagogique qui pourrait lui éviter le naufrage dont le menacent les sondages. 

 

Plus un jour ne s’écoule sans que le président sortant – et bientôt sorti, il faut l’espérer,

car que deviendrait le pays, cinq ans encore, sous cette tutelle, que ne viendraient

même plus perturber les contraintes liées à une réélection ? – n’enclenche une

de ces machines infernales qu’il a inventées dans le but de faire dérailler le débat public

et de se remettre du même coup à faire la course en tête.

Un jour, l’immigration… Le lendemain, les « assistés » que seraient les allocataires du RSA ou des indemnités de chômage…

Le surlendemain, la viande halal ou casher… Le jour suivant encore, les couples de même sexe… Pan après pan, le programme

de l’extrême droite se voit pillé, recyclé, reconverti en propositions réputées « républicaines » puisque portées par l’un

des principaux « partis de gouvernement ». À Villepinte encore, ce 11 mars, on aura entendu

fustiger les accords de Schengen, censés favoriser à l’excès la circulation des personnes au sein de l’Union européenne,

dans un discours au parallélisme impressionnant avec celui de Madame Le Pen. De sorte que les instituts de sondage peuvent

bien s’escrimer à vouloir convaincre l’opinion que la représentante du Front national serait en recul dans les intentions de vote,

c’est bel et bien l’idéologie inspirant ce parti qui reconfigure la confrontation électorale et pénètre sournoisement les consciences.

Prenons garde à ce qu’il est en train de nous arriver. Le Front de gauche a, depuis des mois, entrepris de démystifier le mensonge

prétendument social du FN et de faire reculer son influence dans un salariat ivre de colère à force d’avoir été piétiné dans sa dignité,

bafoué dans ses droits fondamentaux et impitoyablement écrasé par les logiques financières dominantes. Non sans résultat,

puisque nous serons ainsi parvenus à déstabiliser profondément la stratégie de « dédiabolisation » de la nouvelle direction frontiste,

au point que sa figure de proue aura fini par en revenir à ses thèmes de prédilection sécuritaires et xénophobes. Sauf que c’est

précisément ce dernier terrain qu’aura choisi d’investir l’appareil de l’UMP, avec la légèreté des Panzer du dernier conflit mondial.

[Lire la suite]

Source : Moissac au Coeur 13 mars 2012

 

Publié dans Front de Gauche, Gauche unitaire, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaires »

Chômeurs arrêtés au Fouquet’s : « Souvenir d’une sombre époque, les femmes et les hommes ainsi arrêtés ont été séparés. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 mars 2012

 

Chômeurs arrêtés au Fouquet’s : « attaque contre les libertés syndicales »

 

Chômeurs arrêtés au Fouquet's :

Pour protester contre la proposition de Nicolas Sarkozy d’organiser

un référendum anti-chômeurs, les organisations de chômeurs

ont envahi symboliquement le Fouquet’s.

Lors de cette manifestation pacifique, 70 militants ont été arrêtés

et accusés de « vols de petites cuillères » (sic) pour lesquels

ils risquent d’être poursuivis.

Aux cotés de leurs organisations (APEIS, AC et MNCP), je dénonce

cette atteinte au droit à manifester ainsi qu’une nouvelle attaque

contre les libertés syndicales.

Je veux dire mon adhésion totale à leur combat contre ce référendum scandaleux et démagogique.

Les manifestants doivent être libérés immédiatement du commissariat du 18eme arrondissement où ils sont

actuellement retenus.

Par Pierre Laurent, le 07 mars 2012

 

 

  • 70 manifestants arrêtés au Fouquet’s :

un coup de force insoutenable contre la démocratie

 

Communiqué de presse de Ian Brossat, Président du Groupe Communiste et élus du Parti de Gauche

au Conseil de Paris, et Gérald Briant, élus du 18ème Arrondissement, le 7 mars 2012

A l’occasion d’une occupation symbolique du Fouquet’s par des militants de plusieurs organisations de lutte

contre le chômage et la précarité, la police a procédé à une répression impitoyable en plaçant 70 manifestants

en garde à vue dans le 18ème arrondissement, accusés de « vol de petites cuillères ».

Cet acharnement policier contre les chômeurs et précaires est inadmissible. Il illustre une nouvelle fois

la politique menée par le Président de la République et son gouvernement :

le Fouquet’s est réservé aux dîners mondains post-électoraux, mais interdit d’entrée aux chômeurs et aux

précaires qui subissent de plein fouet la casse de l’emploi et des services publics.

Les élus Communistes de Paris s’insurgent contre cette répression indigne d’une démocratie, qui sanctionne

une fois de plus les citoyens les plus fragilisés.

Nous avons écrit ce jour au Préfet de Police de Paris pour exiger la libération immédiate de tous les manifestants,

et le respect absolu du droit de manifestation.

Place au Peuple  7 mars 2012

 

  • Il ne fait pas bon s’attaquer aux symboles de la richesse et du pouvoir !

Au bout d’une demi-heure d’occupation pacifique, après avoir pris la parole, les militants des associations de

chômeurs et syndicalistes présents ont décidé eux-mêmes de sortir du Fouquet’s. Dehors, un nombre

impressionnant de policiers les attendait. Les forces de l’ordre les ont aussitôt encerclés. Puis ils ont arrêté

Abdel, un militant de l’APEIS, accusé de vol avec violence alors qu’il n’avait rien fait. Pour finir, ils ont embarqué

une partie des manifestants en arguant de vol de couverts — si si, de vol de couverts, risible si ce n’était pas

aussi grave !

Souvenir d’une sombre époque, les femmes et les hommes ainsi arrêtés ont été séparés. Un car a embarqué

une vingtaine de manifestantes au commissariat du 11e arrondissement où elles ont été relâchées, une heure

plus tard, après à une mascarade de contrôle d’identité collectif. Une quarantaine de manifestants de sexe

masculin ont, eux, été emmenés au commissariat du 18e arrondissement : mais à cette heure 14h30, ils sont

toujours en garde à vue.

Démonstration est faite que sur les terres de Nicolas Sarkozy, les chômeurs et les précaires sont des délinquants,

sinon des voleurs, et des citoyens de seconde zone qui n’ont pas le droit de s’exprimer.

Nous exigeons la libération immédiate d’Abdel et de tous les manifestants qui n’ont rien fait d’autre que

d’exprimer pacifiquement leur ras-le-bol et leurs revendications.

DERNIÈRE MINUTE : A 16h, ils sont toujours retenus. Les vérifications d’identité bidon s’enchaînent (on leur a demandé au moins

trois fois de présenter leurs papiers).

Selon une source policière reprise par l’AFP, deux employés du restaurant auraient été blessés au moment où la police refoulait

les manifestants : c’est totalement faux, assure le MNCP. Hormis l’assaut des CRS, aucun des participants à cette action pacifique

n’a agressé ni blessé quiconque, et personne n’a dérobé quoi que ce soit au Fouquet’s.

Source :

actuchomage.org/des-chomeurs-et-des-precaires-sinvitent-au-fouquets-pour-faire-entendre-leur-voix

7 mars 2012

 

Publié dans Chomage, Democratie, Police, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Homophobie : « La déportation des homosexuels, une légende » pour Christian Vanneste / Communiqué du PCF

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 février 2012

 

 

Vanneste : « propos inqualifiables et indignes d’un élu de la République »

 

Homophobie : Le député UMP Christian Vanneste est un récidiviste en matière d’homophobie.

En déclarant que la déportation homosexuelle serait une « légende »

et n’aurait « jamais existé en France », il se roule désormais dans la fange

négationniste.

Décidément, la droite extrême a des problèmes avec l’Histoire.

Ces propos sont inqualifiables et indignes d’un homme. Alors que dire

quand ils viennent d’un élu de la République ?

Le président-candidat Sarkozy qui, pour s’assurer le ralliement de Christine Boutin,

nie aux couples de même sexe le droit au mariage et à l’adoption,

doit à son tour condamner sans équivoque ces propos.

Christian Vanneste doit être condamné pour ses propos. Le PCF et son collectif Fier-e-s et Révolutionnaires seront

aux côtés des associations mémorielles, de déportés luttant contre les discriminations LGBT dans les nécessaires

poursuites judiciaires qui seront engagées.

PCF  15 février 2012

 

Lire également sur humanite.fr/ :  

« La déportation des homosexuels, une légende » pour Christian Vanneste

 

 

Publié dans Extreme-droite, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Le programme du président-candidat : un florilège de mesures plus réactionnaires les unes que les autres

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 février 2012

 

Nicolas Sarkozy peaufine sa candidature réac et antisociale

 

Une du prochain « Fig Mag »

Le programme du président-candidat : un florilège de mesures plus réactionnaires les unes que les autres dans POLITIQUE 2012-02-09sarkozy-figaro-mag2-209x300Dans un entretien au Figaro Magazine à paraître samedi mais déjà éventé, intitulé

« Mes valeurs pour la France »,

le président de la République pour encore deux mois vise les chômeurs,

les immigrés et les homosexuels comme autant de marqueurs

et boucs émissaires pour son futur programme de probable candidat

de l’UMP à la présidentielle.

 

Toujours distancé dans les sondages par son rival socialiste, Nicolas Sarkozy

annonce au sujet de sa déclaration de candidature :

« J’ai dit que le rendez-vous approchait : il approche. Si la question est de savoir

si j’ai réfléchi, sur le fond et sur la forme, ma réponse est oui ».

Sa future campagne, articulée autour des « valeurs » de « travail », de « responsabilité »et d’«autorité»,

s’annonce comme un florilège de mesures plus réactionnaires les unes que les autres, si l’on en croit le Figaro magazine.

  • S’attaquer aux chômeurs plutôt qu’au chômage

Au lieu de s’attaquer au chômage, au plus haut depuis 12 ans (environ 10%) alors qu’il promettait de le ramener à 5% au début de son quinquennat, Nicolas Sarkozy préfère s’attaquer au chômeur, vu comme un fainéant profiteur du système. D’où son idée d’un « nouveau système dans lequel l’indemnisation ne sera pas une allocation que l’on touche passivement, mais la rémunération que le service public de l’emploi versera à chaque demandeur d’emploi en contrepartie de la formation qu’il devra suivre ».

Le mécanisme : « Passé un délai de quelques mois, toute personne au chômage sans perspective sérieuse de reprise d’emploi devra choisir une formation qualifiante », explique Nicolas Sarkozy. « Celle-ci sera définie par un comité national qui identifiera, avec des chefs d’entreprise et des syndicalistes, les secteurs d’avenir créateurs d’emplois. A l’issue de cette formation, qui sera obligatoire, le chômeur sera tenu d’accepter la première offre d’emploi correspondant au métier pour lequel il aura été nouvellement formé. »

En cas d’échec de discussions entre acteurs sociaux sur ce sujet, « il faudrait sans doute réfléchir à l’opportunité de s’adresser directement aux Français pour qu’ils donnent leur opinion sur ce système d’indemnisation du chômage et sur la façon dont on doit considérer le travail et l’assistanat », annonce le chef de l’Etat, qui n’a organisé aucun référendum depuis 2007.

  • S’attaquer aux immigrés plutôt qu’à la crise

Avec un bilan économique et social jugé sévèrement par les Français, Nicolas Sarkozy tente de reprendre la main en marquant sa différence avec François Hollande sur des sujets « sociétaux ». Et ce sont les immigrés qui trinquent. Le futur candidat propose:

  1. Le durcissement des conditions d’obtention d’un titre de séjour après mariage avec un Français, en introduisant des critères de « logement » et de « ressources » comme pour le regroupement familial. « Ainsi, nous combattrons plus efficacement les fraudes », souligne-t-il.
  2. La limitation des « prestations accordées aux demandeurs de droit d’asile. Elles seront limitées quand le demandeur ne coopérera pas avec l’administration, quand il déposera sa demande plus de trois mois après son entrée sur le territoire ou quand il refusera une offre d’hébergement. »
  3. Le dessaisissement des tribunaux judiciaires des affaires d’immigration au profit des tribunaux administratifs. Ces deux dernières mesures ferait de l’administration un acteur tout-puissant, car à la fois juge et partie, et aurait pour conséquence d’instaurer une justice expéditive.  

 Le président de la République réaffirme enfin son opposition au droit de vote des immigrés aux élections locales, en contradiction avec ce qu’il énonçait en 2005, comme nous le montre cette vidéo :

Image de prévisualisation YouTube

Ou cliquez ici

Pour toute justification, Nicolas Sarkozy use d’une simple constatation venue de nulle part: « Ce n’est vraiment pas le moment, avec tous les risques de montée du communautarisme »,

 

  • Pas de droits pour les homosexuels

Le locataire de l’Élysée se déclare « pas favorable » au mariage homosexuel ni à l’adoption par des couples de même sexe. « En ces temps troublés où notre société a besoin de repères, je ne crois pas qu’il faille brouiller l’image de cette institution sociale essentielle qu’est le mariage. »

« Je sais qu’il existe, de fait, des situations particulières avec des hommes et des femmes qui assument parfaitement leur rôle parental. Mais elles ne m’amènent pas à penser qu’il faudrait inscrire dans la loi une nouvelle définition de la famille », ajoute-t-il. L’électorat de Christine Boutin peut donc rentrer au bercail de l’UMP. L’électorat traditionaliste du Front national s’y retrouvera peut-être aussi.

 

 

 Source : humanite2010_logo3-300x82 chômage dans Presidentielle 20129 février 2012

 

Publié dans POLITIQUE, Presidentielle 2012, UMP | Pas de Commentaires »

Israël : les femmes victimes du « judaïsme taliban »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 décembre 2011

 

Israël : les femmes victimes du Dans la ville de Beit Shemesh, la discrimination envers les femmes prônée

par les « haredim »,des ultra-orthodoxes, a dégénéré ces derniers jours.

C’est dans cette même ville, située à 30 Km de Jérusalem, qu’est né

le phénomène effrayant des « femmes talibanes », juives orthodoxes

qui sont totalement recouvertes hormis les yeux, comme leurs consoeurs

des régimes les plus rétrogrades de l’Islam.

Depuis plusieurs semaines, les femmes y sont victimes d’agressions verbales

et physiques de la part des extrémistes religieux qui veulent imposer

la séparation entre hommes et femmes.

 

 

Lundi après-midi, des heurts ont éclaté entre les forces de l’ordre et plusieurs centaines d’hommes réclamant une séparation

stricte des sexes.

Dimanche, déjà, une équipe de télévision avait été agressée parce que les journalistes filmaient des panneaux enjoignant

les femmes à ne pas s’arrêter devant une synagogue. D’autres écriteaux les exhortent à se vêtir « modestement », c’est-à-dire

couvertes de la tête aux pieds, avec des manches et des jupes longues.

Image de prévisualisation YouTube

 

Le 16 décembre, Tanya Rosenblit, une jeune israélienne pourtant vêtue « modestement » a été agressée par un « haredim »

qui n’a pas supporté qu’elle se soit assise derrière le chauffeur.

Dans un reportage, diffusé le 23 décembre, un « intégriste juif » estimait qu’il était « permis de cracher sur une fille si elle n’est

pas correctement vêtue ». C’est ce qu’ a vécu, la semaine dernière, Hadassah Margolis, une petite fille de huit ans. Alors qu’elle

se rendait à l’école, elle été insultée et victime de crachats , sous prétexte qu’elle n’était pas « vêtue décemment ».

Image de prévisualisation YouTube

 

Source illustration : http://canaille-le-rouge.over-blog.com/

Lire également :

http://www.rfi.fr/une-grande-manifestation-israel-contre-segregation-femmes-imposee-ultra-orthod

http://www.lepost.fr/israel-la-revolte-de-femmes-contre-la-segregation-sexuelle-imposee-par-les-haredim-craignant-dieu.html#reactions

 

Publié dans Discriminations, Droits des femmes, Integrisme, Israel | Pas de Commentaires »

APPEL DU 7 SEPTEMBRE 2010

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 août 2010

Publié sur : http://ber60.over-blog.com/3 août 2010

 

APPEL DU 7 SEPTEMBRE 2010

 

Résistons à la mise par terre de notre sécurité sociale. Refoulons les forces assurantielles qui ont investi le pouvoir pour rafler le mise de centaines de milliards d’euros destinés aux retraites. Mettons en place des comités populaires de défense de la sécurité sociale. Bref, entrons en résistance contre l’ennemi qui a pour nom le profit.

Après des années de travail de sape contre la plus belle conquête ouvrière de la libération, la bourgeoisie française, celle qui avait collaboré avec les nazis durant la seconde guerre mondiale, s’apprête à prendre sa revanche et à briser notre sécurité sociale solidaire mise en place en 1945 par Ambroise Croizat, ministre du travail du Général de Gaulle, communiste et syndicaliste, en application des décisions du Conseil National de la résistance.

C’est donc un appel à tous les travailleurs, quel que soient leur âge, leur sexe, leurs professions, leurs catégories, d’entrer en résistance pour empêcher que la sécurité sociale, et particulièrement la retraite et l’assurance maladie, qui les protègent depuis plus de 65 ans, ne soit rayée de la carte des droits sociaux. C’est d’autant plus nécessaire que les bataillons des assurances privées sont déjà en train de fourbir et de peaufiner un système à l’américaine permettant de tirer de gros revenus sur la santé et sur les retraites par capitalisation en laissant de côté des millions de personnes qui ne pourront plus se payer une protection sociale faite alors pour les riches et les hauts revenus.

Le ver est dans le fruit depuis les ordonnances de De Gaulle en 1967, ce ver a demeuré à l’état végétatif un certain temps,  s’est développé à partir des premières restrictions de fonds comme le forfait hospitalier et les déremboursements sous les gouvernements de Mitterrand puis par les décrets Balladur de 1993 en plein été, ensuite par la réforme Juppé et celle de Bachelot concernant l’assurance maladie et la destruction d’hôpitaux publics pour les remplacer par des cliniques privées restreignant les droits aux soins comme le stipule pourtant la déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

Des individus se sont fourvoyés dans l’acceptation de ces remises en causes et certains ont fait allégeance avec les assureurs privés. Vous les connaissez, pour certains ils ont eu des responsabilités gouvernementales :  ce sont ces hommes-là que la droite utilise pour par exemple casser nos services hospitaliers publics en ce moment et certains proviennent de la mutualité française  ou de la gauche réformiste. L’histoire de France nous a appris que de tout temps des renégats ont servi contre les intérêts de la population et au profit d’une minorité de privilégiés mais les résistances ont su prendre le dessus sur le malheur, sur l’injustice, les souffrances  occasionnées. Si nous ne réagissons pas, le sinistre Denis Kessler, ancien vice-président du Medef, Président des sociétés d’assurances privées aura gagné son pari : exiger de Sarkozy qu’il remette en cause la plus belle conquête sociale : la sécurité sociale.

Ce personnage, en effet, au nom de sa classe, celle qui avait trahi en 1940 en s’accointant avec l’occupant, avec Vichy, veut sa revanche et mettre fin à ce compromis passé entre les gaullistes résistants et les communistes créant la sécurité sociale et d’autres conquêtes sociales. Nul doute que la pseudo réforme des retraites entraînant demain des départs pour les générations actuellement au travail se traduira par des retraites servies après 67 ans voir 70 ans. Nous en reviendrons alors à la retraite pour les morts que dénonçait la CGT en 1910. Il s’agit en fait, ni plus ni moins, de reprendre la partie de la valeur ajoutée que la bourgeoisie française a dû céder en 1945 aux salariés par la cotisation entreprise et non celle de l’employeur qui est une contre-vérité.

La valse des milliards actuellement dans les grands groupes industriels et financiers, les frasques de ceux-ci à l’exemple de l’Oréal avec l’affaire Bettancourt Woerth attestent que les capitalistes entendent récupérer cette manne des cotisations sécurité sociale pour leur profit aux risques de dégradation de la santé et du niveau de vie de la population.

La retraite est la première cible, après viendront l’assurance maladie puis les accidents  du travail car le patronat n’a jamais avalé la mise en place de ce risque particulier détenu avant guerre par les sociétés d’assurances.

Il est encore temps d’empêcher la catastrophe sociale derrière la remise en cause de cette grande conquête sociale de la libération. Il faut empêcher KESSLER, WOERTH,SARKOZY,PARISOT,ROCARD,EVIN de vendre au capital ce qui a fait l’honneur de notre pays dans le monde entier; nous n’avons pas besoin d’un « nouveau Montoire » et d’une capitulation savamment préparée par ceux qui pactisent avec les assurances privées.

J’appelle tous les travailleurs, hommes et femmes, jeunes et retraités, immigrés, sans papiers à se lever contre cette capitulation voulue et recherchée par cette cinquième colonne du capital qui dans le gouvernement s’apprête à obéir aux ordres de Kessler pour en finir avec ce compromis historique et rendre la retraite, la santé aux compagnies d’assurance.

Partout dans le pays doivent se mettre en place des fronts de défense de la sécurité sociale et des retraites, chaque salarié, chaque retraité doit se mobiliser pour bouter dehors la finance et les spéculateurs de la santé et des retraites.

Le 7 septembre, sera une journée nationale de lutte pour la défense de nos retraites.

Il y va de l’avenir de notre sécurité sociale.

Tous dans la rue ce jour-là.

Bernard LAMIRAND

 

Ambroise Croizat

 

dp8ccamm3hincaw0ajr1cadagp9ccal4jp8ycard31tvca6cgoaccamluk1jcayskv5jcac6fxm4cayqk2efcaly418zcal9gcz8cab6bf6gcapzh7cxcarfh0crca37w413caco8f74cawsclkccagexb08.jpgncpeca0nmnsjca3x6xodca61owbpca92wkn8caakonpecauknqiccaew0bjcca8oe3b2capmhy64cawnvym2caig1o6eca3bvqz3cae7au1tcas6frxncah2g55dcathf82kcam12j85carn2mcecac64pm1.jpg

 

“En deux ans de temps, de 1945 à 1947, il produisit avec une équipe de syndicalistes à ses cotés une quantité de lois sociales qui firent de la France le pays le plus développé sur les réalisations sociales.

La reconnaissance des travailleurs était telle que ceux-ci l’avaient baptisé:” le ministre des travailleurs” au lieu de ministre du travail. Une appellation que jamais plus en France on ne retrouvera depuis.

Sa principale réussite fut la sécurité sociale.” (Bernard Lamirand)

Voir sur notre blog l’article :

Ambroise Croizat, “le ministre des travailleurs”, honoré par la ville de Paris

 

Publié dans Luttes, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaires »

1234
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy