• Accueil
  • > Recherche : rentre scolair

Résultats de votre recherche

Transports scolaires : Elle est où la gratuité ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 septembre 2016

 

Transport scolaire, ça coûte de plus en plus cher aux familles

 

Capture.PNGtransportscolaires

 

La légendaire gratuité des transports scolaires

assurée par les départements a-t-elle vécu ?

Cette année c’est le bouquet pour les parents d’élèves !

Cette rentrée scolaire 2016, les parents d’élèves ont

constaté une augmentation considérable des tarifs

des transports scolaires.

 

Certes ce service public de l’éducation, assuré et géré par les départements depuis 1982, est à la charge des familles. Mais l’article L-3111-10-code-des-transports dit bien que « le département peut participer au financement des frais de transport individuel ers les établissements scolaires dont ils ont la charge ou avec lesquels ils ont passé une convention ».

C’est ce qu’ils font tous jusqu’à présent mais de moins en moins voire plus du tout. Pire, tous ont augmenté de façon considérable les tarifs (tous les tarifs qui varient selon le quotient familial, le trajet, le statut de l’élève interne, demi-pension etc.) et donc la participation des familles remettant en cause le principe de la gratuité de l’accès à l’enseignement public.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Dans le Nord, la mobilisation des parents d’élève et la pétition de la fédération du PCF « Pour le transport gratuit des collégiens » ont fait revenir le conseil départemental  sur sa décision de ne plus assurer la gratuité. Il est vrai que le désengagement de l’Etat, l’explosion de l’ardoise RSA ont mis dans le rouge les finances du département.

Cependant rien n’est acquis puisque le conseil départemental demande aux communes de prendre le relai pour assurer la gratuité à hauteur d’un aller-retour par jour et par élève vivant à plus de 3 km de son collège de rattachement, soit les familles paient !

 

Publié dans SOCIETE | Pas de Commentaires »

Pour la gratuité des transports scolaires : rassemblement à Douai le 17 juin

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 juin 2016

PCF Nord

*

Pas d’argent ? Pas de transport : Pas d’école !

Grand rassemblement populaire pour La gratuité des transports scolaires 

Douai – Vendredi 17 Juin à 18h30 – Place d’armes

 

Capture.PNGgratuitetransportsscolaires

 

Collégiens : La nouvelle majorité de Droite au conseil départemental

du Nord vient de voter la fin de la gratuité des transports scolaires

à partir de la rentrée 2016.

Lycéens : Le président du SMTD et une partie de sa majorité persiste

à faire payer les transports scolaires dans le Douaisis

alors même que le Conseil régional vient de confirmer sa participation

financière…

C’est une mesure d’économie injuste faite encore une fois sur le dos

des familles qui subissent déjà de plein fouet la crise et les politiques

d’austérité.

La fin de la gratuité des transports des collégiens et des lycéens,

c’est 200 à 400 euros par an pour les 6 000 familles concernées

dans le Douaisis dès la rentrée de septembre prochain !

 

Pourtant des solutions existent et peuvent être rapidement mise en place ! Nous en avons déjà fait la démonstration.

Exigeons du Président du Conseil Départemental et du Président du SMTD d’assumer la gratuité du transport

scolaire pour les Collégiens et les Lycéens afin de garantir l’égalité de tous dans notre arrondissement.

Publié dans INFOS, PCF Nord, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Coût de la rentrée scolaire

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2015

 

Rentrée scolaire.

Une épreuve pour les classes populaires

 

L’Humanité – Mehdi Fikri – 20 août 2015

 

rentree-scolaire

 

 

  Les familles démunies peinent à faire face

  au coût de la rentrée scolaire.

  Les associations demandent la revalorisation

  de l’ARS et le classement des fournitures

  comme produit de première nécessité.

 

 

 

« Non, l’école n’est pas gratuite en France », rappelle Perrine Bouhelier, chargée de l’éducation à la Confédération

syndicale des familles (CSF). Au contraire, le coût de la rentrée scolaire pèse lourdement sur le budget des parents.

Les premières victimes sont 1,2 million d’enfants de familles pauvres. Une inégalité supplémentaire dans une France où,

selon les enquêtes Pisa, « la corrélation entre le milieu socio-économique et la performance scolaire est bien plus

marquée que dans les autres pays de l’OCDE ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

♦  Rentrée scolaire 2015-2016 enquête Familles de France.org

♦  ARS : communiqué de presse de la Confédération syndicale des familles

CaptureCSF

Clic sur l’image pour lire

Publié dans France, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Assurance scolaire : Faut-il en souscrire une ou pas ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2015

 

L’assurance scolaire oui ou non ?

 

Daniel Roucous – humanite.fr – 20 août 2015

 

Capturerentrée1

 

  Chaque année se pose la question de savoir

  s’il faut en souscrire une ou pas ?

  La réponse est non et oui !

 

 

Ce qui est obligatoire est que l’enfant soit bien assuré. De ce fait tout dépend des conditions écrites

dans le contrat d’assurance « multirisques habitation » des parents. Celui-ci couvre au moins la responsabilité

civile de l’enfant pour les dégâts qu’il serait amené à commettre à des choses ou des tiers dans le cadre

de l’activité scolaire. Et donc oui, ça fait doublon avec une assurance scolaire qui couvre ce même genre de risque.

Par contre l’assurance responsabilité civile seule ne couvre pas les dommages qui peuvent être

causés à l’enfant par un tiers, une chute, une blessure au cours de gym ou la casse des lunettes etc.,

ni le vol et le racket. Ceux-ci sont couverts par une assurance « dommages » telles une individuelle accident

ou une assurance tous risques ou une GAV (garantie des accidents de la vie) que peut comporter l’assurance

« multirisques habitation ». Bien lire les conditions du contrat ou voir avec son assureur. 

Le cas échéant, oui l’assurance scolaire est conseillée (pas obligatoire).

Par contre, une assurance extra-scolaire est obligatoire et exigée par les chefs d’établissements pour les sorties

facultatives (visite de musée, promenade, voyages, classe de découverte etc.)

Les parents qui optent pour une assurance scolaire doivent savoir :

  ♦ qu’ils ont le choix de l’assureur (ce peut-être le leur) qui ne peut être imposé par l’établissement scolaire.

Mais une assurance collective ou groupée avec d’autres parents d’élèves peut être avantageuse,

  ♦ que l’assurance scolaire est annuelle (année scolaire) et donc doit être renouvelée (ou pas) chaque année,

  ♦ qu’il faut avertie l’assureur en cas de changement d’établissement.

 

En savoir + sur : 

http://www.economie.gouv.fr/files/directions_services/dgccrf/documentation/fiches_pratiques/fiches/assurance_scolaire_sept2013.pdf

A lire : l’assurance sur le trajet de l’école

Publié dans Education nationale, Infos pratiques | Pas de Commentaires »

Rentrée scolaire : près de 7 000 postes non pourvus

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 septembre 2014

 

ÉDUCATION

La promesse de 60 000 postes reste au banc de l’école

 

Sylvie Ducatteau – 5 septembre 2014

 

Captureprofs   capture d’écran

 

  Le candidat François Hollande jurait

  qu’il créerait 60 000 emplois

  dans l’éducation nationale en cinq ans.

  C’est mal parti.

 

 

Sur fond de crise 
du recrutement, près de 7 000 de ces postes ne sont pas pourvus. Une pénurie qui frappe d’abord les établissements en zone prioritaire.

«Il y aura bien un enseignant en face de chaque élève ! » Eh bien non ! Le premier faux pas de la toute nouvelle ­ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, ne s’est pas fait attendre. Sa déclaration, le jour de la rentrée des classes des enseignants, a été contredite dès le lendemain par les faits. À Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), par exemple, vingt classes, dont plusieurs inscrites dans les nouveaux réseaux d’éducation prioritaire (REP+), n’avaient ni maître ni maîtresse le jour de la rentrée. Peut-être n’a-t-elle pas eu le temps d’ouvrir la dizaine de dossiers chauds hérités de son prédécesseur Benoît Hamon. C’est peu probable tant le gouvernement a reçu d’alertes. Et sait depuis longtemps qu’il lui sera quasi impossible de tenir la promesse phare du président Hollande de créer 60 000 postes dans l’éducation nationale (dont 5 000 pour le supérieur et 1 000 dans l’enseignement agricole).

Dégradation de l’image

Syndicats d’enseignants et organisations de parents d’élèves le répètent depuis des mois. « Il n’y a pas assez d’enseignants à tous les niveaux. La crise du recrutement est là et perdure. » Le constat de la Cour des comptes, dressé en mai dernier, est sans appel : sur les 22 000 postes créés depuis 2012, 7 000 n’ont pas été « consommés ». La Fédération syndicale unitaire (FSU) a également sorti la calculette. Rien que pour cette année, il manque, au final, 404 professeurs des écoles, 3 640 certifiés et agrégés, 64 professeurs d’éducation physique et sportive, 1 069 professeurs des lycées professionnels… Au total : 5 177 futurs enseignants n’ont pas pu être recrutés faute de candidats et de réussite aux concours 2014, alors même qu’une session exceptionnelle avait été organisée en plus. Pour les syndicats, la crainte est forte, désormais, de voir ces moyens budgétaires non utilisés repris par le gouvernement Valls et son grand argentier Emmanuel Macron…

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Education nationale, France, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Humour et Politique…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 septembre 2014

 

Rentrée des classes au PS

Rentree-scolaire-au-PS

vu sur PCF Hénin-Beaumont

 

Publié dans Humour, POLITIQUE, PS | Pas de Commentaires »

Rentrée scolaire : le budget des familles, principale victime

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 août 2014

 

La rentrée scolaire va faire mal au porte-monnaie

 

Sylvie Ducatteau – 27 août 2014

rentree-scolaire

La Confédération syndicale des familles

table sur une hausse des dépenses

de scolarité de 1,35 % pour cette année.

Une augmentation difficile à assumer

pour les foyers modestes.

Guère réjouissant. La Confédération syndicale

des familles (CSF) a annoncé une hausse générale

de 1,35 % du coût de la rentrée scolaire 2014.

 

Publiée hier, cette enquête annuelle intègre les dépenses à la rentrée puis au cours de l’année. Si le prix

des fournitures baisse de 0,27 %, les tenues de sport et les dépenses liées aux assurances scolaires,

en hausse de 12 %, font grimper la facture. Ce sont notamment les changements de cycle – CP, 6e

et seconde – qui coûtent le plus cher :

150 euros pour l’entrée à l’école primaire, 325 euros pour l’entrée au collège et 655 euros

en moyenne pour l’entrée en seconde.

Les dépenses s’envolent même à plus de 800 euros pour les élèves qui intègrent des ­secondes

techniques.

La CSF a une nouvelle fois revendiqué la baisse de la TVA à 5,5 % sur les fournitures scolaires. « L’école

étant obligatoire, ces fournitures sont des produits de première nécessité », argumente la présidente

de l’association, Marie-Françoise Martin.

Certains ménages 
sont obligés d’emprunter

Cette mesure serait bienvenue au regard du poids de la rentrée sur le budget des familles au Smic

ou moins.

Une famille dont un parent perçoit le Smic et le RSA consacre plus de 28 % de son budget

à la scolarisation de ses trois enfants au collège et à l’école primaire.

Pour une personne seule, bénéficiaire du RSA, c’est la moitié de ses revenus.

Et près de 110 % pour une famille (ressources Smic 35h) de cinq ­enfants (en CM2, en 4e,

en 2e bac pro industriel, en 1re scientifique et l’un en BTS).

« Les revenus n’y suffisent pas. Certaines familles sont contraintes à emprunter », déplore Catherine

Conat, responsable politique du secteur éducatif du CSF.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Education nationale, France, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Réforme du métier d’enseignant : autre sujet explosif pour Peillon

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 novembre 2013

 

Réforme du métier d’enseignant :

                          autre sujet explosif pour Peillon

 

peillon

Déjà aux prises avec la fronde contre les nouveaux rythmes

scolaires, Vincent Peillon lance lundi les discussions

avec les syndicats sur la réforme du métier d’enseignant,

autre sujet très sensible.

 

Les attentes des syndicats d’enseignants sont fortes et la tâche de Vincent Peillon, déjà aux prises avec

la très contestée réforme des rythmes scolaires, sera difficile. « Il y a des débats lancinants depuis 20 ou 25 ans :

le statut, la bivalence… dont chacun sait quand il les manie que ça bloquerait tout le système », avait déploré

le ministre de l’Éducation en septembre. « Il faut changer l’image qu’on a du métier des enseignants », avait-il

expliqué : « ils ont une diversité de tâches, qui n’est pas uniquement de faire cours (…) il faut reconnaître

ces différentes activités ».

Pour Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU, première fédération de l’éducation, « il s’agit de travailler

pour une amélioration des conditions de travail des personnels ». « Tout ce qui serait de l’ordre de l’alourdissement,

de la déstabilisation, de l’annualisation ou de toute autre idée saugrenue qui pourrait apparaître ici ou là,

nous les combattrons », a-t-elle averti. Elle souhaite que les personnels puissent « reprendre la main » sur leur métier

et entend rappeler la revalorisation. De son côté, Christian Chevalier, secrétaire général du SE-Unsa prévient

le ministre : « Si vous demandez aux enseignants de faire des activités supplémentaires, il faudra du grain à moudre ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

Lire aussi :

(Réseau école du PCF)

Publié dans Education nationale, France, SOCIETE | Pas de Commentaires »

À vendre : salle de classe avec mobilier pour cause de fermeture

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 septembre 2013

 

À vendre : salle de classe avec mobilier pour cause de fermeture

 

À vendre : salle de classe avec mobilier pour cause de fermeture dans Education nationale captureventesalledeclasseCapture d’écran

Afin de protester contre

la fermeture d’une classe

deux jours après la rentrée,

des parents d’élèves ont

mis en vente, jeudi,

dans une petite annonce

parue en ligne,

une salle de classe de leur école maternelle à Montaigu en Vendée.

L’annonce, intitulée « Salle de classe avec mobilier – Occasion » et dotée d’une photo, a été postée jeudi sur un site

de petites annonces en ligne.  « Puisque l’argent prime sur les bonnes conditions d’enseignement, la classe

de petite section est mise en vente », précise l’annonce, en soulignant : « Pour le prix, merci de vous adresser

directement au Directeur académique de la Vendée ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Lire aussi :

 

Publié dans Education nationale, France, Luttes | Pas de Commentaires »

Rentrée scolaire : Passer des discours aux actes !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 septembre 2013

 

Cliquez sur les images pour agrandir

Rentrée scolaire : Passer des discours aux actes ! dans Education nationale ecole0ecole1 dans PCF

Publié dans Education nationale, PCF, TRACT | Pas de Commentaires »

12345...7
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy