• Accueil
  • > Recherche : rassemblement anti fasciste maubeuge

Résultats de votre recherche

Maubeuge : organisation d’un rassemblement contre l’extrême droite le 29 novembre (communiqué PCF-Maubeuge)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 novembre 2014

Communiqué de presse du PCF Maubeuge concernant

l’organisation d’un rassemblement contre l’extrême droite le 29 novembre.

 

Maubeuge, capitale de la résistance populaire antifasciste -

Le PCF soutient l’initiative

contre l’extrême droite du 29 novembre

*

Depuis quelques jours, sur les réseaux sociaux, des citoyens, dont certains sont membres de notre parti, ont lancé l’idée d’un rassemblement contre les idées nauséabondes véhiculées par l’extrême droite. La Cellule Albert Maton officialise aujourd’hui le soutien de notre parti.

Le Parti Communiste Français se veut l’héritier des jacobins de la Révolution Française, de la Commune de Paris et de la Résistance. Nous défendons les idéaux universalistes des Lumières, qui peuvent se résumer ainsi : chaque être humain est un citoyen, et tous les citoyens sont égaux.

A ce titre, nous combattons tous les extrémismes, toutes les intolérances religieuses, qui tendent à nier ce principe fondateur de notre pays.

A Maubeuge, et ailleurs en France, le Front National est à la parade. Notre territoire serait, à ses yeux, un fruit mûr qu’il suffirait de cueillir. Nous en sommes loin. Maubeuge fut la capitale nordiste de la résistance populaire au fascisme pendant la seconde guerre mondiale. Maubeuge, par la victoire de Wattignies, a sauvé la République en 1793.

Il n’y a pas de place dans notre ville pour les héritiers politiques du pétainisme, pour les descendants des généraux vendéens.

Depuis des décennies, les républicains de Maubeuge et du Val de Sambre sont fiers de vivre sur un territoire multiculturel. A leurs côtés, nous entendons continuer de faire de la Sambre/Avesnois une terre d’accueil.

Certes, les communistes sont conscients que le FN n’est que le dernier rejeton du système capitaliste. Nous combattons les politiques libérales de gauche et de droite qui ont permis à l’extrême droite d’exister.

Convaincus que le rassemblement fait la force, nous appelons au rassemblement du 29 novembre sur des bases claires :

  • Refus de toutes les intolérances
  • Refus du racisme, du sexisme, de l’homophobie, de toutes les discriminations
  • Défense de la devise républicaine : elle ne doit plus n’être que de simples mots, mais une orientation

politique à part entière pour notre ville, notre région, notre Nation.

C’est sur ces bases que nous appelons les partis, associations et syndicats républicains à co-organiser un rassemblement le 29 novembre.

 

LIBERTÉ ÉGALITÉ FRATERNITÉ

Républicains de l’Avesnois,

rassemblons nous le 29 novembre,

rendez-vous à 10h sur le parvis de l’Hôtel de Ville

Maubeugeois, pavoisez la ville aux couleurs tricolores !

 

Courriel de Xavier Dubois, Secrétaire de la cellule Albert Maton

Contact :

Cellule Albert Maton (PCF Maubeuge)

125, Rue d’Hautmont

59 600 MAUBEUGE

pcf.maubeuge@laposte.net

06 30 04 16 02

 

Publié dans Extreme-droite, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Parlementaires – Juste une mise au point

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 avril 2010

Texte publié sur :    PCF Maubeuge

Mise au point (à laquelle s’associe pleinement pcfmaubeuge)

Alain Groisne, secrétaire de la section de Maubeuge du PCF :

Que l’on dénonce et combatte avec vigueur des parlementaires qui votent sans complexe des contre-réformes ultra-libérales et particulièrement nocives pour le monde du travail, quoi de plus normal !

Que l’on critique sévèrement des parlementaires de la gauche molle qui se soumettent au sirènes libérales, c’est positif !

Mais, depuis quelques semaines, une énième campagne consistant à dénigrer la fonction d’élu ou de parlementaire, parfois sur un ton prétendument humoristique, parfois sur un ton violent et haineux, surfe sur internet.

Une telle campagne développée dans une période d’élections devrait nous mettre la puce à l’oreille. Elle peut être impulsée par des groupuscules anarchistes ou d’extrême gauche mais souvent cela émane de l’extrême droite, celle-ci n’hésitant pas à qualifier la classe politique de “tous pourris” pour gagner des électeurs mécontents.

La ficelle n’est pas nouvelle : l’extrême droite française, encouragée par une grande bourgeoisie soucieuse de préserver ses privilèges, l’utilise sans vergogne depuis la fin du 19ème siècle pour diviser et tromper les travailleurs, les citoyens. Cette idéologie nauséabonde – que l’on peut qualifier de fasciste – véhicule le racisme, le rejet de l’étranger mais aussi la haine des ouvriers, des intellectuels, des syndicats, la négation des libertés et de la démocratie, le mépris de la culture et de l’école laïque, l’abaissement de la femme (1) …

Il faut donc éviter ce piège qui nous est tendu en permanence.

Après la raclée que nous avons infligé à une droite aux relents pétainistes, travaillons au rassemblement d’une gauche populaire et citoyenne, combative et antilibérale. Rassemblons-nous aussi pour inventer une alternative au capitalisme, pour construire avec et pour les citoyens un projet répondant aux exigences et aux besoins du peuple.

Pour conclure, n’oublions pas que des parlementaires se battent aux côtés des travailleurs : de la sidérurgie à la construction navale ou de la lutte des LU à Calais à celle des salariés de TOTAL à Dunkerque. Dans une période moins récente mais douloureuse, certains d’entre-eux ont même payé de leur vie leur refus de la collaboration et de la trahison : Charles Michel, Gabriel Péri, Jean Catelas, députés communistes. Livrés aux nazis par Pétain et Pucheu (ministre de l’intérieur et dirigeant du patronat de la métallurgie), ils ont été assassinés comme l’ont été de remarquables dirigeants de la CGT : Jean-Pierre Timbaud, secrétaire de la métallurgie en région parisienne, Jean Poulmarch, secrétaire du syndicat des produits chimiques, Vercruysse Jules, secrétaire de la fédération du textile (2).

Oui, soyons vigilants car le ventre de la bête immonde est encore fécond.

_______________

1 – Pour mieux tromper, l’emballage peut être populiste, nationaliste ou démagogique (les Le Pen père et fille sont des spécialistes de cette comédie)

2 – Ces syndicalistes et Charles Michel, député, ont été fusillés le 22 octobre 1941 à la carrière de Chateaubriand par représailles parce qu’ils étaient communistes.

Publié dans Democratie, POLITIQUE, Politique nationale, Politique régionale, Union europeenne | Pas de Commentaires »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy