• Accueil
  • > Recherche : quel parti politique feignies

Résultats de votre recherche

« L’Humanité », le défi permanent !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 avril 2016

Conseil national du PCF – 18 Avril 2016

CaptureHuma21905

Le Conseil national du PCF a adopté, vendredi 15 avril,

une motion spéciale de soutien au journal L’Humanité.

La question de l’existence et de l’indépendance

de « l’Humanité » sont posées ; dernier quotidien

national à ne pas être adossé à un grand groupe

financier, le journal fondé par Jean Jaurès

est un marqueur essentiel dans le débat démocratique.

Sans cette voix, que serait la réalité du pluralisme

et de la Presse indépendante des intérêts 

des puissances financières ?

A cette question, les adhérents du PCF, les progressistes

de notre pays peuvent – doivent – apporter une réponse

forte et nous les appelons à agir.

 

 

Nous les appelons à souscrire. Car c’est un geste d’urgence dans la situation actuelle. Chacune et chacun,

en fonction de ses moyens (petits ou grands), peut participer à passer les semaines et mois à venir.

Nous les appelons à s’abonner. Car c’est se donner des moyens incomparables de décrypter l’actualité

des luttes sociales et politiques, d’en saisir tous les enjeux, de mieux les maîtriser. C’est se donner des moyens

pour être des passeurs efficaces des idées communistes, dans une fonction singulière qu’est celle d’un journal.

Dans une situation politique complexe, nous avons tous et toutes besoin d’argumentation, d’exemples

lors des discussions et de la richesse de la diversité d’approches dans la critique de l’ordre existant.

Nous les appelons à organiser la diffusion et gagner des lecteurs. Car c’est à la fois construire la pérennité

du journal et utiliser cet outil unique dans la bataille idéologique. Quelle meilleure façon de contrer

les « prêts à penser » du MEDEF et du libéralisme, qui vampirisent l’espace médiatique ?

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, l'Humanité, PCF, Presse - Medias | Pas de Commentaires »

Panama papers : Des militants d’Attac bloquent une agence de la Société générale à Paris

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 avril 2016

 

     Panama papers : Attac bloque une agence Société Générale

 

AttacSocietegenerale

  Des militants d’Attac ont bloqué jeudi l’accès

  d’une agence de la Société Générale,

  près du métro Bourse à Paris, pour dénoncer

  »l’organisation industrielle de l’évasion fiscale »

  par cette banque. Ils demandent également

  à être reçus par le ministre des Finances

  Michel Sapin pour évoquer les mesures

 nécessaires à prendre pour en finir

avec l’évasion fiscale.

Vers 8H30, les militants ont fait irruption dans l’agence bancaire et en ont bloqué l’entrée par un ruban rouge

et blanc ainsi qu’une banderole déclarant: « les peuples se lèvent face à la finance », décliné en cinq langues.

Ils ont scotché, sur le frontispice de l’établissement, des pancartes sur lesquelles on pouvait lire :

« banque bloquée pour cause d’évasion fiscale », « fraude fiscale, crime social » ou encore « protéger les lanceurs

d’alerte c’est bien, stopper l’évasion fiscale c’est mieux ».

« La Société Générale fait partie du top 5 des banques qui organisent de façon industrielle l’évasion fiscale,

qui représente 60 à 80 milliards d’euros par an en moins dans le budget de la France. L’enjeu n’est plus d’obtenir

ses engagements à cesser cette activité frauduleuse mais d’exiger du gouvernement français qu’il interdise

aux banques de travailler dans les paradis fiscaux », a expliqué à la presse Thomas Coutrot, porte-parole d’Attac.

« Les amendes ne servent à rien. Il faut que les banquiers risquent la prison », a-t-il ajouté, lançant un appel

au « blocage des 103 agences de banque privée de la Société Générale » en France, des établissements

spécialisés dans la gestion de patrimoine des entreprises et clients particuliers fortunés.

Thomas Coutrot a estimé qu’ »au moment où le gouvernement prélève tout l’argent qui lui manque

par une politique d’austérité pour combler le déficit public, creusé par l’évasion fiscale des plus riches »

et « autorise les grands groupes à licencier sur la seule base des profits réalisés en France », la « dérive financière »

devient un terrain naturel de la convergence des luttes sociales.

[Lire la suite sur humanite.fr]

     ♦  france.attac.org

     ♦  “Panama papers” : la Société générale doit s’expliquer !

 

Publié dans ECONOMIE, France, SOCIAL | Pas de Commentaires »

« Ce gouvernement bafoue les droits des salariés » (Steve Doudet)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 janvier 2016

 

steve doudet  (photo La Marseillaise)

  Avocat au barreau de Marseille, il dénonce

  les peines d’emprisonnement prononcées,

  sans précédent depuis près de 70 ans.

  Steve Doudet a défendu les salariés de Sodexo,

  société de restauration des cantines scolaires,

  devant le tribunal des prud’hommes de Marseille,

  licenciés pour avoir exercé leur droit de grève.

 

La Marseillaise. Quel est votre première réaction quant aux peines prononcées contre les salariés de Goodyear ?

Steve Doudet. Ce sont des peines d’une très grande sévérité. Car elles sanctionnent d’emprisonnement

des salariés en lutte, un fait qui n’a eu de précédent qu’en 1948 lors des grandes grèves de mineurs.

Des travailleurs réhabilités par la République cinquante années plus tard. Je conteste en premier lieu les sanctions

à l’encontre des salariés de Goodyear d’un strict point de vue juridique : l’article 132-24 du code pénal

demandant aux magistrats de bien prendre la mesure des circonstances de l’infraction et de la personnalité

de ses auteurs. Or, nous sommes bien dans un cas d’expression d’une détresse sociale, sans préméditation

de la part des salariés condamnés. Cela n’a pas été pris en compte, pas plus que le fait qu’il s’agit de personnes

sans casier judiciaire, qui ne demandent qu’à travailler pour pouvoir vivre. A cela il faut encore ajouter que,

dans ce cas, il n’y a pas de victimes, les cadres de Goodyear ayant retiré leur plainte. Force est de constater

que cette décision appartient au procureur de la République qui est là pour faire appliquer les décisions de l’État.

Et il est à déplorer que le tribunal ait suivi les décisions du Parquet.

La Marseillaise. Il y aurait donc une volonté politique clairement affichée…

Steve Doudet. Il est impossible de dissocier cet événement de la politique actuelle du gouvernement qui va

à l’encontre des intérêts et des droits des salariés. Avez- vous déjà entendu le Premier Ministre condamner

la délinquance en col blanc ? Les projets de réforme du code du Travail témoignent du mépris des engagements

présidentiels de 2012. La suppression des peines d’emprisonnement pour délits d’entrave aux droits des salariés

de la part des employeurs n’est qu’un exemple de cette volonté politique, de choix clairement assumés

par ce gouvernement.

[Lire la suite sur PCF 13]

Article original

 

Publié dans France, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Relaxe et amnistie pour les militants syndicaux

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 janvier 2016

Déclaration du Parti Communiste Français du 13 Janvier 2016.

 

Goodyear : Le PCF exige l’annulation de ce jugement inique

et l’amnistie pour les militants syndicaux

 

CaptureMJCGoodyear1

  La peine infligée hier aux huit salariés de Goodyear accusés

  de défendre leur entreprise et l’emploi est d’une extrême gravité

  et appelle à une riposte d’ampleur : comme tout récemment

  à Air France, elle est une atteinte insupportable aux droits

  des salariés, des syndicalistes de défendre leurs emplois,

  en défendant par là même l’intérêt des populations

  et des territoires saignés par les choix de grands groupes

  dont la seule boussole est la rémunération des actionnaires

  au détriment de l’intérêt général.

  Elle est aussi plus largement, au même titre que le projet

  de déchéance de la nationalité,une atteinte à la République

  et à ses valeurs : peut-on faire vivre les valeurs de liberté,

  d’égalité, de fraternité en criminalisant l’action syndicale,

  en interdisant aux salariés d’intervenir sur les choix

de leur entreprise ? Contester les choix stratégiques patronaux, avancer d’autres propositions doivent-ils

devenir un délit puni de prison ferme ?

Nous ne l’acceptons pas, nous ne le supportons pas ; nous n’acceptons pas que la dérive sécuritaire

dans laquelle le gouvernement cherche à nous enfermer s’accompagne de violations des droits syndicaux

et citoyens, des Droits de l’Homme.

Le Parti communiste français, ses parlementaires, ses élus, ses militants expriment avec une immense fraternité

leur soutien et leur solidarité aux salariés de Goodyear. Ils exigent l’annulation de ce jugement inique et, au-delà,

l’amnistie pour tous les militants syndicaux condamnés, conformément à l’exigence portée par le Groupe

Communiste Républicain et Citoyen au Sénat. Ils portent l’exigence de moratoires immédiats

dès l’annonce de licenciements ou suppressions d’emplois pour permettre aux salariés

et à leurs représentants, aux populations et élus des territoires concernés de débattre

de propositions, à égalité avec les représentants des directions et avec des droits renforcés

en ce domaine.

Nous sommes disponibles et mobilisés pour toute action, tout débat en ce sens, pour que se lève dans ce pays

l’espoir d’une alternative aux politiques d’austérité et à la mainmise de la finance sur les choix économiques

et industriels du pays. Disponibles et mobilisés pour une extension des droits et des libertés au lieu de politiques

de répression et d’étouffement des contestations.

Pour une République dont il est désormais urgent de redonner sens, celui de la démocratie et des droits pour tous.

Paris le 13 Janvier 2016

Publié dans France, Luttes, PCF, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Face au terrorisme, agissons pour la sécurité, les libertés, la démocratie et la paix (Front de gauche)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 novembre 2015

PCF

Face au terrorisme, agissons pour la sécurité, les libertés,

la démocratie et la paix (Front de gauche)

 

les-heros-ordinaires-du-13-nov

  Le Front de gauche réaffirme sa condamnation des crimes abjects

  commis le vendredi13 novembre par de lâches assassins

  et renouvelle toutes ses condoléances aux familles et aux proches

  des victimes. En ciblant la jeunesse de Paris et de St Denis,

  les terrasses, les salles de concert et les stades, les terroristes

  ont visé la société française tout entière, la République elle-même

  dans ses principes de Liberté, d’Égalité et de Fraternité.

 

Ils veulent nous diviser, restons un peuple uni et solidaire, et refusons tout amalgame avec une partie

de nos concitoyens du fait de leur croyance réelles ou supposées. Le Front de gauche réaffirme l’enjeu

du combat contre toutes les formes de racisme.

La menace de nouveaux attentats est réelle et sérieuse. Les moyens nécessaires doivent être mis en œuvre

pour arrêter les responsables de ces crimes atroces, protéger les populations et prévenir de nouveaux attentats.

Cela peut et doit se faire dans le cadre de l’État de droit et sans remettre en cause les libertés

publiques et la démocratie.

Pour le Front de Gauche, la lutte contre le terrorisme est d’abord étroitement liée au combat pour la paix.

Il est nécessaire aujourd’hui d’ouvrir un large débat sur la politique étrangère de la France qui concerne

tous les citoyens. L’organisation de État Islamique s’enracine dans les guerres qui ravagent le Moyen-Orient

depuis plusieurs décennies, en particulier l’intervention américaine en Irak.

Nous affirmons, comme préalable, qu’aucune solution ne doit se faire en dehors du droit international

et de l’ONU dont l’action doit être refondée. Il est grand temps de mettre en place les moyens

pour aider les forces qui combattent réellement Daesh sur le terrain à commencer par les forces démocratiques

de Syrie et d’Irak dont les Kurdes sont le meilleur exemple. Au niveau économique, il faut assécher

les ressources financières et pétrolières qui sont aujourd’hui aux mains de Daesh.

L’état d’urgence vient d’être prolongé. Nous sommes mobilisés pour combattre toute dérive,

notamment concernant le champ d’application des perquisitions et assignations à résidences ainsi que le droit

de manifester qui est une liberté fondamentale.

Nous partageons la nécessité de maintenir la COP 21 et nous nous opposons à l’interdiction de la marche

mondiale pour le climat. L’État doit garantir le droit à cette mobilisation citoyenne dans la sécurité

car c’est une condition de la réussite de la COP 21.

Nous exprimons notre opposition à la proposition du Président de la République et du gouvernement

de constitutionnaliser un nouveau régime d’exception. La nécessaire sécurité de toute la population

ne doit pas reléguer au second plan les graves problèmes sur lesquels pourrait déboucher la prolongation

de l’état d’urgence de trois mois.

Ce n’est pas d’une refondation sécuritaire et autoritaire de la République en cherchant à s’entendre

avec la droite dont nous avons besoin, mais au contraire de la refondation d’une République sociale

et démocratique, de la construction d’une démocratie plus forte, qui permette réellement à chacun-e

de s’impliquer dans les affaires collectives. Nous avons besoin de plus d’égalité, de justice sociale,

de libertés.

Pour le Front de gauche, Parti communiste français

 

Publié dans France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Attentats : entre le marteau et l’enclume (Ivan du Roy – Basta !)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 novembre 2015

RÉSISTANCE

Attentats : entre le marteau et l’enclume

par Ivan du Roy 15 novembre 2015

Extraits

 

Captureattentatsparisjeanjulien

  Le marteau s’est abattu. Un coup assourdissant,

  encore plus terrifiant que le précédent, il y a dix mois.

  Ensanglantant une fois de plus Paris et sa banlieue :

  au moins 129 morts, une centaine de blessés dans un état

  très grave. L’attaque contre des quartiers multiculturels

  parisiens et le Stade de France en Seine-Saint-Denis a

  été revendiquée par l’État islamique.

  Les évènements n’étaient même pas encore terminés

  que les droites extrêmes ont commencé leurs basses œuvres

  de récupération politique.

 

Le marteau s’est abattu. Un coup assourdissant, encore plus terrifiant que le précédent, il y a dix mois. Ensanglantant une fois de plus Paris : au moins 129 morts, une centaine de blessés dans un état très grave. Ce vendredi 13 novembre, entre 21h20 et 21h50, la capitale française et sa banlieue nord ont été attaquées en six endroits différents. Au moins sept personnes ont tué méthodiquement (écouter ce témoignage sur le Bataclan).

Les cibles étaient des hommes et des femmes attablés à des terrasses de cafés et de restaurants des quartiers du multiculturel Est parisien, des spectateurs et spectatrices d’un concert de rock californien du Bataclan – proche de la place de la République où se tient traditionnellement nombre de rassemblements de solidarité – et d’une rencontre amicale de football au Stade de France, en Seine-Saint-Denis, département le plus pauvre de France. Vu de l’étranger, c’est « le cœur du Paris progressiste, pas les Champs-Élysées ou Notre-Dame, fréquentés par les touristes, ni la rive Gauche, bourgeoise et conservatrice » qui a été visé (lire ici en anglais).

[...]

Récupération politique

Et c’est là qu’est l’enclume sur laquelle nous risquons d’être fracassés. Elle a déjà vibré à l’écho du marteau. L’enclume, ce sont ceux qui veulent faire avancer le pays sur le chemin de l’arbitraire, de la répression aveugle, de la stigmatisation et suspicion généralisée. Plusieurs leaders de la droite extrême n’ont même pas attendu que l’ensemble des victimes soient identifiées. « Immense drame à Paris, voilà où nous a conduit le laxisme et la mosqueïsation de la France », a clamé le revenant Philippe de Villiers. « Derrière les auteurs de ces tueries, il faudra pointer les vrais responsables qui, eux, sont politiques ! », a renchérit Wallerand de Saint-Just, trésorier du FN et candidat du parti en Ile-de-France.

Les évènements étaient encore en cours que la récupération politique commençait : « Identité nationale, Marine au pouvoir vite ! », s’exclamait le député du Rassemblement bleu marine Gilbert Collard, accusant « ceux qui gouvernent directement ou par leurs idées aujourd’hui en France » d’être « des traîtres à notre nation, et à désormais nos vies ». Alors que la stupeur et l’effarement envahissaient les rues de la capitale ce soir du 13 novembre, les charognards s’en donnaient déjà à cœur joie, sans aucune pudeur (lire ici et ).

Les droites extrêmes font le jeu de l’État islamique

[...]

Ces droites extrêmes font le jeu de l’État islamique : amplifier la peur et la suspicion, pointer l’Islam comme ennemi mortel. Pour l’EI, la France est « une nation qui opprimerait délibérément son importante communauté musulmane. Ce dernier argument est un axe de propagande essentiel pour l’EI », soulignait le juge Marc Trévidic. Néo-conservateurs et extrême droite relaient, de fait, allègrement cette propagande. « Ceux qui partent faire le jihad agissent ainsi à 90 % pour des motifs personnels : pour en découdre, pour l’aventure, pour se venger, parce qu’ils ne trouvent pas leur place dans la société… Et à 10 % seulement pour des convictions religieuses : l’islam radical. La religion n’est pas le moteur de ce mouvement et c’est ce qui en fait sa force », expliquait encore le magistrat.

Nous voilà donc pris entre le marteau et l’enclume. Mais nous ne sommes pas encore écrasés, loin de là : en témoignent les mouvements spontanés de solidarité, locaux ou internationaux, qui se sont propagés le soir même des attaques. Le combat contre la peur, l’obscurantisme, l’égoïsme et le repli sur soi s’annonce quotidien.

Ivan du Roy

Illustration : Jean Julien

[Article complet sur bastamag.net]

 

Creative Commons License

Publié dans Basta!, France, IDEES - DEBATS - PHILO | Pas de Commentaires »

Le FN, avec Air France, a montré sa convergence avec le patronat (décryptage)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 octobre 2015

 

   Pourquoi le Front national est-il l’ennemi du monde du travail ?

 

demasquons-le-front-national

  Le FN, avec Air France, a montré sa convergence

  avec le patronat.

  Décryptage par Alain Hayot, délégué national

  à la culture du PCF, Valérie Igounet, historienne,

  spécialiste du négationnisme et Mourad Lafitte,

  réalisateur.

 

Marine, Marion, Jean-Marie, ou l’ordre inégalitaire établi    

par  Alain Hayot Délégué national à la culture du PCF

Le poids du lepénisme pèse lourdement sur l’air du temps. Il éclaire la vraie nature du parti du clan Le Pen,

plus uni que ne le laisse voir la tragi-comédie qu’il nous sert. Le FN donne le la au débat politique.

On le mesure entre autres aux ignobles propos de Nadine Morano ou au fait que Sarkozy prétend combattre

le FN tout en calquant sa vision sociétale sur celle des lepénistes.

[…]

Ainsi du monde du travail où la situation à Air France a montré la convergence du FN avec le patronat,

le gouvernement, les forces politiques et les médias qui s’en sont pris avec une violence inouïe aux salariés.

Là encore, les Le Pen, Philippot ou Collard ont étalé leur haine de classe. Contrairement au discours social

qu’ils tiennent, ils n’ont pas eu un mot de solidarité avec les salariés, encore moins d’attention à leur détresse

face aux licenciements. Philippot en a même rajouté en menant une charge contre les syndicats,

accusés de politiser les enjeux. Comme si l’économie et l’emploi ne dépendaient pas de choix politiques.

Ainsi des élus régionaux FN qui ont systématiquement voté contre toutes les délibérations qui allaient

dans un sens social et culturel au service des populations et des territoires et dont toutes les interventions

transpiraient la haine et le racisme.

Il est désormais clair, pour ceux qui en doutaient encore, que la dédiabolisation ne consiste pas

à changer la nature du FN. En s’adaptant aux enjeux contemporains, il s’agit une réponse d’extrême

droite, nationaliste et populiste, xénophobe et autoritaire aux peurs engendrées par la crise

capitaliste et sur laquelle la famille Le Pen est sur la même longueur d’onde.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans F-Haine, France, IDEES - DEBATS - PHILO, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Régionales : Les communistes partout en campagne

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 octobre 2015

 

Nos régions en commun, c’est parti !

 

Capturerégionales

 

  Les élections régionales auront lieu dans neuf semaines.

  Les communistes sont désormais partout en campagne.

  Comme l’avait décidé le conseil national du PCF en juin,

  les communistes ont travaillé dans les 13 régions

  avec le même objectif :

 

constituer des listes citoyennes de large rassemblement à gauche, rassemblant toutes les forces

du Front de gauche et toutes les autres forces de gauche et écologistes disponibles

pour combattre l’austérité et promouvoir des politiques régionales de développement social,

solidaires et écologistes.

Partout, ils ont ratifié, ou sont en train de le faire, démocratiquement par leurs votes, les choix de listes

et de candidatures auxquels leurs efforts unitaires ont abouti.

[…]

Partout, les candidat-e-s et futur-e-s élu-e-s présenté-e-s et soutenu-e-s par le PCF ont à cœur

de co-construire des propositions innovantes et réalistes pour chacune des régions dans le cadre de

« fabriques coopératives », forums citoyens, réunions thématiques…  

[...]

CaptureFabienRoussel

 

 

  ♦ Dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Fabien Roussel est tête de liste

 Front de gauche.

 Les responsables EELV ont choisi de rejeter la main tendue.

 La liste Front de gauche rassemble des personnalités régionales,

 syndicalistes, associatifs, élu-e-s locaux.

 Elle est présentée samedi 3 octobre, au grand Palais à Lille.

 

 

 

  ♦ En Ile-de-France, Pierre Laurent, secrétaire national du PCF porte les couleurs du FDG dans un trio

avec Clémentine Autain, porte-parole d’Ensemble ! Et Eric Coquerel co-coordinateur du PG.

La liste est présentée lundi 5 octobre à Paris à la Bellevilloise.

 

Dans deux régions, le rassemblement associe Front de gauche et EELV :

  • En Midi Pyrénées-Languedoc-Roussillon, après un vote favorable des communistes à plus de 60 %

dans les 13 départements. Gérard Onesta (EELV) conduira une liste de large rassemblement avec EELV, FDG, NGS,

Parti occitan et des citoyens. Marie-Pierre Vieu pour le PCF-FDG coordonnera le porte parolat.

  • En PACA, Sophie Camard (EELV) et Jean-Marc Coppola (PCF) conduiront en binôme une liste

de rassemblement inédite, intitulée «la Région coopérative, sociale, écologiste et citoyenne» pour les élections

régionales de décembre 2015.

[Communiqué complet sur PCF.FR]

 

Publié dans Elections regionales, France, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Quand le lobby bancaire met la main sur la haute administration (Basta !)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 octobre 2015

 

Collusion et pantouflage :

quand le lobby bancaire met la main sur la haute administration

 

par Agnès Rousseaux 28 septembre 2015

 

Capturefinances

Hollande le souhaite :

  c’est un ancien de chez BNP qui va être

  nommé à la tête de la Banque de France

  et de l’autorité de contrôle des banques,

  si le Parlement l’approuve.

  Conflit d’intérêt ? Collusion ?

  Menace pour la régulation bancaire ?

 

 

Une décision symbole de la porosité entre banquiers et instances chargées de leur contrôle,

qui explique en partie le laisser-faire coupable et l’inaction des régulateurs et responsables

politiques face à la finance.

Enquête sur les ressorts de l’influence considérable du lobby bancaire sur la haute fonction

publique et nos dirigeants politiques.

François Villeroy de Galhau, ex-directeur général délégué de BNP Paribas, va devenir président de la Banque

de France. Cette nomination, voulue par François Hollande, doit être entérinée le 29 septembre

par les Parlementaires. La décision a provoqué la colère de 150 économistes :

« Il est totalement illusoire d’affirmer qu’on peut avoir servi

l’industrie bancaire puis, quelques mois plus tard, en assurer

le contrôle avec impartialité et en toute indépendance, écrivent-ils

dans une tribune. Nos gouvernants sont-ils à ce point prisonniers

des intérêts financiers qu’ils laissent à la finance le pouvoir

de nommer les siens aux fonctions-clés des instances censées

la réguler ? »

Depuis la crise financière de 2008, rien n’a été fait pour éviter les collusions et conflits d’intérêt.

Les banquiers se retrouvent à la tête des instances de régulation financière. Dans l’autre sens,

hauts fonctionnaires ou responsables politiques sont toujours plus nombreux à partir travailler

pour les banques.

[Lire la suite sur bastamag.net]

 

Publié dans Basta!, Finance, France, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Regroupement PCF / Gauche unitaire pour en finir avec les logiques d’émiettement des forces de gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 septembre 2015

 

Le PCF et la GU confirment officiellement leur regroupement

 

Gérald Rossi – Humanite.fr – 10 septembre 2015

 

CapturePicquetLaurent

 

 

  Pierre Laurent et Christian Picquet ont commenté

  devant la presse les raisons de ce rapprochement.

  Par ailleurs il a été précisé que le prochain congrès

  du PCF se tiendra du 2 au 5 juin prochains.

 

 

 

 « Ce matin, le conseil national du PCF a pris acte à son tour de la décision de la Gauche unitaire (GU)

de rejoindre le parti communiste. Ses dirigeants et militants vont prendre leur place normalement dans le vie

du parti et de ses instances ». C’est ainsi que Pierre Laurent, le secrétaire national a confirmé à la mi-journée

devant la presse ce que Christian Picquet, jusque là dirigeant de la GU, a qualifié « d’acte politique important ».

 Après un congrès tenu en juin, la GU avait le week-end dernier tenu « une réunion de ratification ».

 Autrement dit, la Gauche unitaire, créée  en 2009 à partir d’un courant du Nouveau parti anticapitaliste

(NPA, ex LCR), et qui avait intégré le Front de Gauche, a cessé d’exister en tant que telle. Car, comme le précise

Christian Piquet, « nous sommes clairement adhérents du PCF, à l’intérieur du PCF (…) il est clair aussi

que cela s’appuie sur la conviction largement partagée qu’il faut en finir avec les logiques d’émiettement

des forces de gauche, d’un éparpillement entretenu jusqu’à l’absurde, chacun campant sur quelques particularités ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, Gauche unitaire, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

12345...39
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy