• Accueil
  • > Recherche : placé duflot ensemble

Résultats de votre recherche

« Course à l’échalote » chez les écolos ?!

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 décembre 2010

21 décembre 2010 – Lina Sankari

 

Les écolos entre fins de mois et fin du monde 

 

L’eurodéputée Eva Joly tente de prendre de l’avance sur son potentiel rival écologiste, Nicolas Hulot. Dès janvier, elle entamera des déplacements sur les questions sociales.

Comme au Parti socialiste, l’idée chemine chez certains dirigeants écologistes d’avancer la date de désignation du candidat. Tandis qu’Europe Écologie-Les Verts (EELV) devrait se prononcer, en janvier, sur l’organisation de cette désignation en vue de la présidentielle, les esprits s’emballent. Déjà, début décembre, Cécile Duflot envisageait de « raccourcir le temps où les candidats sont connus. Chez nous, la situation est quand même très décantée ». Une manière de mettre sur orbite Eva Joly, de contrecarrer les ambitions d’Yves Cochet et surtout de Nicolas Hulot, qui doit prendre sa décision « avant l’été ».

D’aucuns chez les anciens Verts refusent d’attendre le messie. D’autant que l’animateur d’Ushuaïa, même à 82 % d’opinions favorables, donne peu de gages de son inscription dans un projet de gauche. Une position à « clarifier », selon l’eurodéputé Yannick Jadot. Nicolas Hulot tente néanmoins de rassurer EELV : « Ils m’ont déjà reproché, à juste titre, à la dernière présidentielle de leur avoir fait de l’ombre. J’essayerai de ne rien faire qui puisse les handicaper. » En 2007, il ne s’était finalement pas engagé dans la course afin de faire signer à l’ensemble des candidats son « pacte écologique ». Dominique Voynet avait pour sa part atteint 1,57 % des voix.

Dès janvier, Eva Joly devrait prendre de l’avance sur les questions sociales grâce à une série de déplacements autour de la souffrance au travail, la justice sociale et les migrations. Elle a par ailleurs d’ores et déjà indiqué qu’elle était favorable à un revenu maximal. En termes d’emploi, en revanche, elle porte le thème de la décroissance « des choses néfastes ». Eva Joly réfléchit aussi à l’alliance de deux électorats pour l’instant éloignés et aux intérêts parfois antagonistes : « Comment réconcilier ceux qui ont peur des fins de mois et ceux qui ont peur de la fin du monde ? »

Enfin, l’eurodéputée cherchera à consolider son réseau auprès de leaders historiques, tels Noël Mamère, et du reste de la galaxie écologiste avec José Bové. Dans l’entourage de Daniel Cohn-Bendit, on considère que la candidature d’Eva Joly pourrait sortir la formation politique des seules thématiques environnementales et surtout aider à talonner un peu plus le PS.

 

Publié dans Europe Ecologie les Verts, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy