• Accueil
  • > Recherche : pays assisté france

Résultats de votre recherche

STOP TAFTA : Journée internationale d’action

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 avril 2015

 

18 avril : Journée internationale d’action contre les traités

de libre-échange et d’investissement

 

PCF Nord

stoptafta

  Le collectif Stop TAFTA de la métropole lilloise appelle

  à une marche le 18 avril 2015 à Lille pour faire échouer

  le projet de Grand Marché Transatlantique (TAFTA, CETA) !

  Des accords internationaux sur le commerce international

  et l’investissement se négocient actuellement, dans la plus grande

  opacité, entre les États-Unis et l’Union Européenne (TAFTA),

  avec le Canada (CETA), et avec l’Afrique de l’ouest (APE).

 

Ces projets sont porteurs de grands dangers pour les citoyens du monde et mettent en péril nos services publics

et sociaux (TISA).

Ces projets d’accord sont largement inspirés par les multinationales, avec l’appui de la Commission Européenne,

de la BCE et du FMI et aussi par les gouvernements européens et outre-Atlantique.

Partout en France, en Europe, au Canada, aux États-Unis et ailleurs dans le monde, les mouvements sociaux

et écologistes, syndicats, partis politiques, paysans, citoyen.ne.s, se rassembleront le 18 avril pour montrer

leur opposition à ces projets d’accord.

Le 18 avril dès 14h30, c’est à la convergence de ces organisations et des citoyen.ne.s que nous assisterons

Grand’Place à Lille.

Nous entamerons alors une marche ludique, parodique et militante au travers des rues de Lille, à la rencontre

des sièges des multinationales et des lieux de pouvoir.

Chacun de nos arrêts sera le prétexte pour rappeler la puissance de ces multinationales, leurs intérêts cachés

pour ce Grand Marché Transatlantique mais aussi l’impact très négatif sur la population.

Les lieux de pouvoir ne seront pas oubliés qu’ils soient publics ou privés.

Le collectif Stop TAFTA est soutenu par : ATTAC métropole, Ligue des droits de l’Homme, Solidaires 59/62,

les Amis du Monde Diplomatique, RESO, Résistance Sociale, Confédération paysanne, Nouvelle Donne,

Collectif Houille-ouille-ouille, Objecteurs de croissance, Les Amis de la Terre Nord, Le collectif eau,

Mouvement Républicain et citoyen, PG, Fédération Nord du PCF, EDA…

 

Capturestoptafta2

https://www.collectifstoptafta.org/l-actu/article/le-18-avril-stop-tafta-stop-ceta

Publié dans ECONOMIE, Luttes | Pas de Commentaires »

IVG : un combat toujours d’actualité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 novembre 2014

 

IVG : un droit pour lequel il faut rester mobilisés

 

simone veil

  En ce jour marquant, du 40ème anniversaire

  de l’ouverture du débat sur l’Interruption Volontaire

  de Grossesse, je tiens à réaffirmer au nom du PCF,

  que ce droit chèrement acquis nécessite plus que jamais

  notre vigilance. Il s’agit sans aucun doute, de l’une

  des plus grandes conquêtes sociales de ce siècle, obtenue

  de hautes luttes, par la mobilisation des militantes

et des associations féministes, de femmes et d’ hommes politiques ainsi que par le courage

de Madame Simone Veil.

Or, on assiste depuis quelques temps à une recrudescence des mouvements anti-IVG,

et à une certaine banalisation de propos injurieux et culpabilisateurs pour les femmes. Annuellement,

en France, plus de 200 000 femmes ont recours à une IVG, chiffre stable depuis quelque temps.

Et pourtant, force est de constater qu’il est de plus en plus difficile d’avorter en France. Les restrictions

budgétaires qui ont cours, notamment dans le domaine de la santé publique ont des conséquences

graves sur le recours à l’avortement dans notre pays.

Un rapport du Haut conseil à l’égalité a montré que 130 établissements pratiquant les IVG ont fermé

dans notre pays au cours des dix dernières années.

Marie George Buffet, députée, a déposé un projet de résolution pour réaffirmer «  le droit fondamental

à l’IVG en France et en Europe ». C’est un point d’appui pour toutes celles et tous ceux qui défendent

ce droit, cette liberté.

Les communistes sont et resteront mobilisés pour que l’IVG bénéficie de moyens humains et financiers

permettant aux femmes d’avorter dans de bonnes conditions.

Laurence Cohen, responsable nationale du PCF, «  Droits des femmes/ Féminisme », 

sénatrice du Val de Marne

 

Lire également :

         (L’Humanité du 26 novembre 2004)

Publié dans avortement, Droits des femmes, France, PCF, SOCIETE | Pas de Commentaires »

« Nous avons les moyens de mener une autre politique » Barbara Romagnan, députée PS du Doubs

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 août 2014

 

Barbara Romagnan :

« Nous avons les moyens de mener une autre politique »

 

Propos recueillis par Julia Hamlaoui et Aurélien Soucheyre – 26 août 2014

 

Capturebarbararomagnan

 

  Barbara Romagnan Députée PS du Doubs

  « Je ne sais pas si un changement viendra du gouvernement,

  mais il me semble évident qu’une autre politique à gauche

  est possible avant 2017. »

  « Ce n’est jamais que la quatrième fois qu’on assiste

  à un remaniement sous François Hollande. Je ne suis pas surprise.

 

Les déclarations des ministres Arnaud Montebourg et Benoît Hamon ne pouvaient pas rester

sans conséquences. Mais ce qui est grave, c’est que le président de la République n’entend toujours pas

ce qui se passe dans le pays. Il reste sourd devant le peuple de gauche et n’ouvre pas les yeux

sur l’Europe. On est vraiment face à un déni de démocratie. J’attends toujours quelque chose de la part

de ceux qui ont été élus. Quand on prend des engagements, on les tient. D’autant plus qu’il y a de l’espoir :

la France est la cinquième puissance économique au monde. Nous avons largement les moyens humains

et financiers de mener une réelle politique de justice sociale. Il faut dégeler ce qui a été gelé

par le gouvernement, réaliser une réelle réforme fiscale progressiste et bien mieux répartir les richesses.

Jusqu’à présent, c’est le chemin inverse qui a été pris : sur le trimestre dernier, nous avons été

les champions du monde de l’augmentation des dividendes reversés aux actionnaires, avec une hausse

de 30 % par rapport à l’an passé.

Je ne sais pas si un changement viendra du gouvernement, mais il me semble évident qu’une autre politique

à gauche est possible avant 2017. Il y a un large espace pour reconstruire, en plus d’une diversité

de mouvements qui portent cette volonté d’alternative : écologistes, communistes, Nouvelle Donne,

associations et collectifs. Je suis mobilisée, je discute, je travaille et je vote avec les partenaires de gauche.

Une gauche qui ne gagne que quand elle est unie. »

 

Publié dans France, POLITIQUE, Politique nationale, PS | Pas de Commentaires »

« Contraception et avortement libres et gratuits partout en Europe »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 avril 2014

Communiqué du PCF

 

Europe/féminisme :

« Contraception et avortement libres et gratuits partout en Europe »

 

Les élections européennes vont être l’occasion d’examiner à la loupe les droits des Européennes et des Européens.

Hélas, les restrictions budgétaires, prônées par Bruxelles et suivies par tous les gouvernements, ont des conséquences très graves, notamment sur les services publics ce qui impacte en priorité les conditions de vie des femmes.

La France n’échappe pas à cette politique mortifère, malgré le coup de semonce des municipales. Dans cette situation de crise sociale, économique et politique, que pèsent les droits des femmes ?

La droite est à l’offensive pour défendre une conception profondément réactionnaire du rôle des femmes dans la famille comme dans la société. On assiste un peu partout à un déchainement haineux contre le droit à l’avortement, notamment en Espagne dans un contexte où plusieurs autres pays européens sont concernés soit par sa remise en cause soit par son interdiction : Pologne, Irlande, Malte, Chypre etc.

En France, ce droit chèrement acquis reste fragile tant par les coupes budgétaires des gouvernements successifs que par l’action des groupuscules extrémistes qui tentent par tous les moyens d’empêcher les femmes d’accéder à des centres IVG.

Durant les mois d’avril et de mai, des actions de solidarité sont menées, à l’initiative du Parti de la Gauche Européenne (PGE) et de son président Pierre Laurent, pour défendre ce droit des femmes à choisir d’avoir ou non un enfant.

Aussi, nous appelons toutes celles et tous ceux qui luttent pour une Europe féministe, à participer à une initiative solidaire et festive sur le thème :

« Contraception et avortement libres et gratuits partout en Europe »

Samedi 26 avril de 14h00 A 16h00

Parvis du siège du PCF

Rue Mathurin Moreau – Paris 19 – Métro Colonel Fabien

Ce moment festif sera ponctué de prises de parole d’associations féministes, de militantes et militants du Front de Gauche, de Patrick Le Hyaric, député européen sortant, Raquel Garrido Militante internationaliste PG, de délégations européennes. Il sera animé par Laurence Cohen, responsable nationale du PCF «  Droits des femmes/ Féminisme ».

Parti Communiste Français.

Publié dans Austerite, avortement, Droits des femmes, EUROPE, France, PCF, POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Les assistés du CAC 40 peuvent dormir tranquille

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 mars 2014

 

Aides publiques

Un pacte de rentabilité pour le CAC 40

 

L’HUMANITÉ – 18 mars 2014 – Clotilde Mathieu

Malgré l’opacité sur les crédits d’impôt recherche et compétitivité emploi, l’Humanité a obtenu leurs montants pour 16 multinationales du CAC. En 2013, malgré leurs 28 milliards d’euros de bénéfices, ces dernières ont gagné 1,72 milliard d’euros sur leur impôt.

Une véritable gabegie d’aides publiques.

Pour l’un 20 milliards d’euros, 5,8 milliards pour l’autre. A eux deux, le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) et le crédit d’impôt recherche (CIR) pompent plus de 25,8 milliards d’euros dans les caisses de l’état. Une cagnotte qui devrait s’amplifier dans les prochaines semaines.

Car le patronat presse. Il lui faut toujours plus. Et pourquoi pas 100 milliards d’euros, comme l’a suggéré Pierre Gattaz au mois de janvier  ? La compétitivité et l’emploi seraient en jeu. La ficelle est énorme.

Mais pas pour François Hollande, séduit par l’argument d’un « coût » du travail jugé trop élevé, qui n’hésite pas à reprendre également l’argument des marges historiquement basses, quitte à distribuer les deniers publics sans émettre le moindre critère d’attribution, ni d’évaluation.

Le comité de suivi ne dévoilera qu’une première estimation en 2017. En attendant, le gaspillage se poursuit et le chômage grimpe et les coupes budgétaires s’accentuent. Dans quelques semaines, les entreprises pourront se gaver de 10 milliards d’euros de crédit en plus, avec la mise en application du pacte de responsabilité.

De quoi ravir celles du CAC, puisque le pactole de crédits est déjà quasi équivalant aux 36 milliards d’euros que rapporte l’impôt sur les sociétés. Avec l’opacité qui règne sur le montant alloué à chaque dispositif, l’Humanité, avec l’aide de la CGT, n’a pu se pencher que sur 16 entreprises de l’indice vedette.

Les assistés du CAC

Le résultat donne la nausée. Malgré de bons résultats 28 milliards d’euros , pour une année de crise, les 16 se sont partagé 1,72 milliard de CIR et CICE, soit en moyenne 108 millions d’euros par groupe. Ce sont surtout les actionnaires qui ont ramassé la mise, avec 20 milliards d’euros.

En tête des assistés du CAC :

- Renault,

- Sanofi,

- Safran

- et Carrefour

- et, plus loin,Total, qui touche 90 millions d’euros d’aides publiques, dont 70 millions d’euros au titre du CICE. Avec 8,6 milliards d’euros de bénéfices, dont 49 % 1,3 milliard d’euros vont directement dans les poches des actionnaires, ce groupe a les moyens de ses investissements. Pourtant, en août, son PDG, Christophe de Margerie, annonçait qu’« un certain nombre de restructurations » auraient lieu en France.

Les rapports pleuvent pour dénoncer le CIR, la plus grande niche fiscale jamais créée dans le pays.

Car les multiples réformes réalisées sous Sarkozy ont fait de la France le plus grand paradis fiscal, sous prétexte de recherche. Les entreprises se sont ruées sur le dispositif. Le nombre de déclarants au CIR a été multiplié par 2 entre 2008 et 2012, alors que les effectifs de la recherche et du développement en France ont fondu dans la même période de 11 %.

L’exemple de Sanofi est éloquent.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Competitivite, ECONOMIE, Emplois, F. Hollande, France, Liberalisme, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Les mensonges du Point sur « la France des assistés »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 novembre 2013

 

Les mensonges du Point sur « la France des assistés »

 

Les mensonges du Point sur « la France des assistés » dans Politis assistanat-300x213Par Ingrid Merckx25 octobre 2013

 

Dans son dossier fustigeant la « fabrique des assistés »,

Le Point s’appuie sur des données en partie fausses,

rarement sourcées et compilées au profit d’une thèse

ultralibérale. Analyse avec ATD Quart Monde.

 

 

 

La France, pays d’assistés ? C’est l’un des préjugés les plus répandus, dénonce ATD Quart Monde.

« Chaque campagne électorale on y a droit, chaque mois de novembre paraît un sondage concluant

que 8 Français sur 10 pensent que la France est un pays d’assistés… », déplore Jean-Christophe Sarrot,

rédacteur en chef de Feuille de route, le mensuel du mouvement. « Une rengaine libérale fétide  », tranche

l’économiste Christophe Rameaux. Un propos « démagogique, destiné à flatter une partie de l’électorat

sur des conceptions populistes », analysait le sociologue Serge Paugam dans Politis en mai 2011,

en réaction aux déclarations de Laurent Wauquiez, alors ministre des affaires européennes, selon lequel

« dérives de l’assistanat [seraient] le cancer de la société française ».

Pour couper court aux rumeurs infondées, ATD Quart monde vient de publier l’ ouvrage « En finir avec les idées

fausses sur les pauvres et la pauvreté », qui reprend et contredit pas loin de 80 idées fausses sur ce thème

des « assistés fraudeurs et profiteurs ». L’hebdomadaire Le Point y avait fait écho sur son site.

Mais cette semaine, prenant à contrepied ce qu’il défendait la semaine dernière, Le Point fait sa Une du 24 octobre

sur le thème : « Les Assistés, comment la France les fabrique ? » Avec une réponse en trois points :

« Peut-on vivre sans travailler ? Ces riches qui en profitent. Le grand délire des allocations. »

À l’intérieur du magazine, une dizaine de pages dont une enquête de Béatrice Parrino, rédactrice en chef adjointe,

intitulée « Hors de contrôle et surdimensionnée, notre État providence décourage le travail ». Soit 8 colonnes

où les éléments d’enquêtes sont peu ou mal sourcés et les exemples utilisés dans le sens qui vient justifier la Une.

Lire la suite sur Politis

Vu sur :  PCF-Grésivaudan

 

Publié dans Politis, Presse - Medias, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Mariage homo : le Conseil des ministres dit « oui »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 novembre 2012

 

Mariage homo : le Conseil des ministres dit « oui »

 

Mariage homo : le Conseil des ministres dit

Première grande réforme de société du quinquennat,

le projet de loi ouvrant la voie au mariage et à l’adoption

pour les couples de même sexe a franchi mercredi l’étape

du Conseil des ministres alors qu’il reste l’objet

d’une opposition virulente de la droite et des églises

mais ne va pas assez loin pour les associations homosexuelles.

François Hollande a déclaré que ce projet devait être « un progrès pas seulement pour quelques-uns mais pour

toute la société ». Il a souhaité aussi que le débat soit « maîtrisé » et « respectueux des opinions comme

des croyances », selon des propos rapportés par la porte-parole du gouvernement Nadjat Vallaud-Belkacem.

Selon l’article 1er du projet de loi, « le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent

ou de même sexe« . De la possibilité de se marier, découlera, pour les couples homos, le droit d’adopter

ensemble un enfant. Exit donc, au grand dam des associations homosexuelles,

l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes ou les questions de filiation,

renvoyées par le gouvernement à une future loi sur la famille. Mais ce projet pourrait évoluer au Parlement,

qui l’examinera en janvier pour laisser plus de temps au débat. Le Parti socialiste a déjà promis un amendement

sur la PMA.

homo-300x225 mariage gay dans POLITIQUE

Ces jours derniers, les opposants ont haussé le ton,

le cardinal André Vingt-Trois taxant le projet de « supercherie »,

des propos qui lui ont valu les foudres de la gauche,

d’associations et d’internautes. Mais l’Eglise catholique marche

sur des oeufs car elle craint de se laisser entraîner par les intégristes,

comme l’Institut Civitas. 

Signe des crispations qui entourent le projet, la maire PS de Hantay

(Nord), qui devait célébrer samedi le mariage de deux femmes, a décidé

d’annuler « cet acte civil non autorisé par la loi », après avoir reçu des réactions « violentes » et « menaçantes ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Lire également :

 

Publié dans France, POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Nouveau record du chômage en Grèce

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juin 2012

 

La Grèce au régime spartiate

 

Nouveau record du chômage en Grèce dans Austerite image_crise_grece-300x150Le chômage grec vient de battre un nouveau record,

atteignant les 22,6%. Conséquence de la crise qui secoue

actuellement le pays, le taux de non-emploi n’est pas

le seul fléau auquel il doit faire face. Moins évidentes

mais plus sournoises, les externalités de la situation

grecque sont tout aussi alarmantes.

 Ça n’étonnera plus personne, mais ça n’en demeure pas moins inquiétant. Le taux de chômage grec a atteint un nouveau record au premier trimestre 2012. Selon l’Autorité des statistiques grecques (Ase), il côtoie désormais les 22,6%. C’est 9% de plus qu’au trimestre précédent. Un an plus tôt, au premier trimestre 2011, il n’était « que » de 15,9%. En douze mois, le pays a dû faire face à une hausse du chômage de 57%. Sur les onze millions d’habitants que compte l’archipel hellénique, 1.12 million sont actuellement au chômage.
Depuis 2010 et la lente descente aux enfers financière du pays, le chômage ne cesse d’augmenter. Première cible touchée, les 15-24 ans en subissent de plein fouet les conséquences : 52,7% de cette classe d’âge sont sans emploi. C’est à peine mieux chez leurs ainés, les 25-29 ans étant plus d’un tiers à ne pas trouver de travail. Les femmes sont davantage pénalisées, comptabilisant un taux de chômage de 26,5% contre 19,7% pour leurs homologues masculins. La majorité des chômeurs grecs sont désormais classés comme de « longue durée », comprendre : sans-emploi depuis plus d’un an.

Les îles grecques désertées par la crise

Autre phénomène collatéral de la crise, la saison touristique estivale de l’archipel s’annonce plus que morose. Refroidis par les récentes émeutes, les touristes étrangers sont beaucoup moins nombreux à effectuer des réservations à destination de la Grèce. Le passage des touristes par les aéroports hellènes a déjà chuté de 5%. Désormais, c’est la baisse du tourisme intérieur qui inquiète le pays. Ce tourisme domestique, qui représente 25% des revenus du secteur, est menacé par la baisse radicale du niveau de vie, consécutive aux mesures d’austérité. Dans les îles grecques, qui accueillaient chaque été un nombre important de touristes grecs, le taux de réservations accuse une baisse de 45%, quand il n’est pas carrément proche de zéro.
Pays au patrimoine culturel considérable, la Grèce compte sur son industrie touristique, dont les revenus représentent plus de 15% du PIB grec.

40% d’augmentation des suicides depuis 2011

Si établir un rapport direct peut s’avérer un raccourci dangereux, la brutale ascension de ces chiffres mérite d’être lue en parallèle avec l’explosion du taux de suicide national.
Jadis réputée pour être l’un des pays possédant le plus bas taux de suicide au monde, la Grèce assiste depuis quelques mois à une vague de passages à l’acte sans précédents. Rappelons qu’en 2004, le pays dénombrait un taux de 3,2% de suicide pour 100 000 habitants, alors que la même année, la France en comptait 18% pour le même ratio. A la veille de la crise, en 2008, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) classait la Grèce au 84° rang sur 104 des pays les plus touchés par le suicide. Or, depuis 2011, le ministère de la santé grec a recensé une hausse de 40%. Rien que pour l’année 2011, la ville d’Athènes a vu son taux de suicide augmenter de 25%.
Depuis le 1°janvier, les médias ont relayés plusieurs cas de suicides en public -générés entre autres par leurs situations financières délicates- et visant à interpeller les pouvoirs publics.

Charlotte Helias

Source : humanite.fr  14 juin 2012

 

Publié dans Austerite, Chomage, Emplois, Grece | Pas de Commentaires »

Pierre Laurent : « On ne laissera pas Sarkozy usurper la parole de la France »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 février 2012

 

 

Pierre Laurent : Le secrétaire national du PCF a appelé, hier soir,

les forces du Front de gauche à manifester,

devant l’Assemblée nationale,

contre le « coup de force » du chef de l’État

sur la TVA sociale.  

 

Vous appelez 
à un rassemblement 
à l’Assemblée nationale contre le vote des nouvelles mesures

de Nicolas Sarkozy. Pourquoi organiser une mobilisation si près de l’élection présidentielle ?

Pierre Laurent. La France va voter dans deux mois. Nicolas Sarkozy, qui se sait en danger, veut mettre le pays devant le fait accompli de sa politique. L’accélération et l’agressivité de son entrée en campagne sont des aveux de faiblesse. Nous ne le laisserons pas mener impunément un double coup de force. Primo, il veut faire adopter à marche forcée une série de lois antisociales, avec le vote, dès demain, mardi, de la TVA antisociale, suivi des accords de compétitivité qui démolissent le Code du travail. Secundo, il entend, en duo avec Angela Merkel, hâter l’adoption au Parlement, à partir du 21 février, des nouveaux mécanismes européens d’austérité, puis, début mars, d’un nouveau traité européen qui prévoit des sanctions automatiques et la mise sous tutelle des États qui ne se plieraient pas aux nouvelles règles. La Grèce nous montre où cela mène. Les élections présidentielle et législatives doivent mettre en échec ces projets, c’est-à-dire non seulement dégager Nicolas Sarkozy et les siens, mais rendre irréversible l’engagement de leur remise en cause par la nouvelle majorité. Le Front de gauche entame la riposte et le rassemblement dès aujourd’hui. C’est le sens de notre appel à se rassembler avec nos parlementaires devant l’Assemblée nationale, mardi 14 février, à 18 h 30.

Nicolas Sarkozy évoque la tenue de référendums sur de nouvelles obligations pour les chômeurs


et sur les droits des étrangers. 
Qu’en pensez-vous ?

Pierre Laurent. Quand il s’est agi de la réforme des retraites ou du traité de Lisbonne, le chef de l’État a « oublié » de consulter les Français. Il s’agit en réalité d’une opération politicienne, puisque les référendums en question ne verront pas le jour d’ici l’élection présidentielle. Le référendum sur l’indemnisation du chômage est une nouvelle tentative de culpabilisation des chômeurs et de division du salariat. La cause du chômage, ce ne sont pas les chômeurs, mais les stratégies financières de rentabilité responsables des délocalisations. La droite veut détourner le débat des vraies responsabilités du capitalisme financier dans la crise.

N’assiste-t-on pas à une compétition entre la droite et l’extrême droite pour le leadership

des idées réactionnaires ?

Pierre Laurent. Nicolas Sarkozy entre en campagne sur un projet d’ultradroite. Si son programme était poursuivi demain, ce serait le retour au Moyen-Âge social. Sur des points de plus en plus nombreux, sociaux ou sociétaux, les projets de la droite et de l’extrême droite deviennent interchangeables. Cela réduit à néant l’affirmation selon laquelle le FN constituerait une alternative à la droite. Ce sont désormais deux campagnes complémentaires, le rôle dévolu au FN étant de piéger « à droite » ceux qui cherchent à échapper à une alternance trop molle à leurs yeux. Le Front de gauche dérange ce calcul par sa campagne très conquérante et offensive. Nous marquons des points en portant l’aspiration à une alternative à la politique de Nicolas Sarkozy sur des bases de progrès humain, de solidarité et d’union républicaine progressiste. C’est la raison de l’écho grandissant que le Front de gauche rencontre dans le monde du travail. Nous sommes en train de mettre en échec l’opération de la droite et du FN.

[Lire la suite]

humanite fiscalité dans PCF  13 Février 2012

 

Publié dans Front de Gauche, PCF, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaires »

Dossier CGT : « Le Contrat social en 10 questions »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 février 2012

 

Le Contrat social en 10 questions

 

Patronat et gouvernement sont engagés dans une véritable campagne d’intoxication destinée

à démolir notre modèle social.

La CGT remet les pendules à l’heure avec ce dossier, extrait du journal Ensemble !, mensuel

des adhérents de la Cgt, rédigé par Eva Emeyriat et Laurent Mossino et paru en février 2012.

 


Le coût du travail en France est-il trop élevé ?

Les chiffres sont têtus. La Cour des comptes affirme que le coût du travail en France, compte tenu de la productivité horaire,

se situe en dessous de la moyenne de celui de l’Union européenne (à 15 comme à 27), au sein de laquelle notre pays réalise

70 % de ses échanges. Les chiffres sont têtus. La (…) 

Lire la suite

Source :  Site de la CGT  6 février 2012

 

Publié dans ECONOMIE, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaires »

123
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy