• Accueil
  • > Recherche : oui egalite mariage

Résultats de votre recherche

« Les maires, trop souvent des hommes »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 avril 2014

 

Marie-George Buffet

 

          « Les maires, trop souvent des hommes »

 

Entretien réalisé par Gérald Rossi – 22/04/2014

 

MGBuffet

 

  Pour la députée communiste, l’égalité hommes-femmes

  n’est pas encore au niveau nécessaire, soixante-dix ans

  après le droit de vote accordé aux femmes.

  Une révision des textes et des mentalités s’impose.

 

 

Marie-George Buffet La moitié de l’humanité n’est plus niée. Lors des deux guerres mondiales les femmes ont remplacé les hommes dans les entreprises, elles ont participé à la Résistance. Alors, que sous la pression de ministres communistes, le général de Gaulle ait reconnu leur place dans la société est une date historique. Nous étions très en retard sur d’autres pays comme la Turquie, l’Australie (en 1902), etc., mais c’est dès 1925 que le PCF présentait des femmes dans différentes mairies comme Gentilly, Malakoff en région parisienne ; il a eu des femmes élues maires adjointes, et ces choix étaient sanctionnés par les préfets, mais ils témoignent d’une volonté politique.

Il y a soixante-dix ans, le 21 avril 1944, le Conseil national de la Résistance accordait le droit de vote aux femmes en France. Pourquoi, après tant d’années, souligner cet anniversaire ?

Marie-George Buffet Parfaitement, parce que soixante-dix ans après, c’est toujours un combat. Pour le droit de voter et d’être élues, mais aussi pour la défense de la maîtrise de son corps, je pense à la contraception, au droit à l’IVG. Car là aussi, en dépit des lois, des mentalités rétrogrades tentent des remises en cause. On l’a vu dans les débats sur le mariage pour tous et toutes. J’ai entendu dire à l’Assemblée que le rôle de la femme était simplement de procréer ! Lors de la campagne des municipales, au-delà de la condamnation par les hommes et les femmes des quartiers populaires de la politique menée par François Hollande, on a senti, dans le contexte de la crise économique, que les idées les plus conservatrices pouvaient avoir un écho. Le débat doit être permanent.

Vous venez de lancer un appel aux femmes disant : mêlez-vous de politique, investissez-vous dans l’action collective pour faire entendre vos exigences et faire valoir vos droits

Marie-George Buffet Oui, c’est vrai par exemple sur les salaires : les femmes sont plus diplômées que les hommes à la sortie de l’université, mais c’est l’idée de salaire d’appoint qui domine toujours, justifiant alors la place des femmes au foyer. Certes, il y a des textes, qui sont tous incitatifs. Je suis pour une loi qui fasse obligation au patronat de mettre fin à ces situations.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Communiqué FSU

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 février 2014

 

Communiqué de presse – 31 janvier 2014

Journée de retrait de l’école : la FSU dénonce l’instrumentalisation

de L’École par l’extrême droite

 

logoFSU3

 

Certaines mouvances extrémistes appellent les parents d’élèves à retirer leurs enfants

de l’école une journée par mois pour refuser la prétendue « théorie du genre ».

 

Leur propagande est un tissu de mensonges, de calomnies et de manipulations. Cette campagne agressive

et réactionnaire, qui vise à effrayer les parents d’élèves, a malheureusement eu de premiers effets dans certains

établissements scolaires avec parfois des chiffres d’absentéisme importants.

La FSU réaffirme que l’application à l’école de la « théorie du genre » est une invention des réactionnaires.

Elle s’indigne d’une confusion, volontairement entretenue, entre le souci légitime du service public d’éducation

de lutter contre les discriminations filles/garçons et cette théorie.

Après les mobilisations contre l’ouverture du mariage à tous les couples, les réactionnaires déplacent leur combat

d’arrière-garde sur le terrain de l’école. Ils s’en prennent au dispositif « ABCD égalité », destiné à lutter

contre les stéréotypes de sexes à l’école primaire, et remettent en cause toute éducation à l’égalité et au respect,

ainsi que l’éducation affective et sexuelle. En fait c’est l’égalité qu’ils refusent ! En assignant les enfants à des rôles

strictement définis par leur sexe, ils leur dénient le droit à l’épanouissement personnel, le droit d’affirmer leurs goûts,

de choisir leurs loisirs, leur métier…

C’est bien le rôle de l’école de lutter contre les préjugés et les stéréotypes facteurs d’inégalités, d’exclusion et parfois

même de violence. C’est aussi le rôle de l’école de former les futur-es citoyen-nes aux valeurs d’égalité entre les filles

et les garçons. L’éducation à l’égalité et à la sexualité, présente depuis longtemps dans les programmes

de l’éducation nationale, ne doit pas être remise en cause !

La FSU n’acceptera pas que l’École soit le terrain d’une instrumentalisation des élèves et des familles à des fins

partisanes extrémistes. Elle dénonce cette tentative visant à saper la confiance entre l’école publique et les parents.

La FSU estime qu’il serait dangereux pour les élu-es de jouer avec l’École en cautionnant ces actions.

La FSU apporte son soutien aux équipes éducatives confrontées à cette action « JRE », ainsi qu’à la FCPE

et à ses représentant-es ayant reçu des menaces explicites.

Publié dans Education nationale, Extreme-droite, FSU | Pas de Commentaires »

Mariage homo : le Conseil des ministres dit « oui »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 novembre 2012

 

Mariage homo : le Conseil des ministres dit « oui »

 

Mariage homo : le Conseil des ministres dit

Première grande réforme de société du quinquennat,

le projet de loi ouvrant la voie au mariage et à l’adoption

pour les couples de même sexe a franchi mercredi l’étape

du Conseil des ministres alors qu’il reste l’objet

d’une opposition virulente de la droite et des églises

mais ne va pas assez loin pour les associations homosexuelles.

François Hollande a déclaré que ce projet devait être « un progrès pas seulement pour quelques-uns mais pour

toute la société ». Il a souhaité aussi que le débat soit « maîtrisé » et « respectueux des opinions comme

des croyances », selon des propos rapportés par la porte-parole du gouvernement Nadjat Vallaud-Belkacem.

Selon l’article 1er du projet de loi, « le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent

ou de même sexe« . De la possibilité de se marier, découlera, pour les couples homos, le droit d’adopter

ensemble un enfant. Exit donc, au grand dam des associations homosexuelles,

l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes ou les questions de filiation,

renvoyées par le gouvernement à une future loi sur la famille. Mais ce projet pourrait évoluer au Parlement,

qui l’examinera en janvier pour laisser plus de temps au débat. Le Parti socialiste a déjà promis un amendement

sur la PMA.

homo-300x225 mariage gay dans POLITIQUE

Ces jours derniers, les opposants ont haussé le ton,

le cardinal André Vingt-Trois taxant le projet de « supercherie »,

des propos qui lui ont valu les foudres de la gauche,

d’associations et d’internautes. Mais l’Eglise catholique marche

sur des oeufs car elle craint de se laisser entraîner par les intégristes,

comme l’Institut Civitas. 

Signe des crispations qui entourent le projet, la maire PS de Hantay

(Nord), qui devait célébrer samedi le mariage de deux femmes, a décidé

d’annuler « cet acte civil non autorisé par la loi », après avoir reçu des réactions « violentes » et « menaçantes ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Lire également :

 

Publié dans France, POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaires »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy