• Accueil
  • > Recherche : mobilisation 9 octobre solidaires

Résultats de votre recherche

Retraites : On y retourne les 28 octobre et 6 novembre !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2010

Source : cgtmaubeugeenvirons – 25 octobre 2010

logocgtmaubeuge.bmp 

   NOUS 

   NE  

   LÂCHERONS

   PAS !

 

Le projet de loi de réforme des retraites fait reposer l’essentiel de l’effort sur les salariés (22,6 milliards d’euros pour les salariés contre 4,4 milliards pour les entreprises et hauts revenus). Il ne répond ni aux questions d’emploi, en particulier des jeunes et des seniors, ni à la résorption des inégalités, ni au besoin de financement.

Les salariés devraient accepter de payer la facture de la crise financière et économique dont ils ne sont pas responsables.

Une réforme injuste et inefficace

  • Le recul de l’âge d’ouverture du droit à la retraite de 60 ans à 62 ans, combiné à l’augmentation de la durée de cotisation, va fortement pénaliser les salariés, et plus particulièrement ceux qui ont commencé à travailler jeunes.

  • Le recul de l’âge du taux plein de 65 ans à 67 ans va durement aggraver la situation des salariés qui ont eu des parcours professionnels morcelés, en particulier les femmes dont près de 30 % font valoir aujourd’hui leurs droits à la retraite à 65 ans pour éviter une pénalité sur leur pension.

  • Ce report des âges légaux va entraîner un prolongement du chômage pour les nombreux salariés qui ne sont plus en activité lorsqu’ils partent à la retraite, ce qui les pénalisera financièrement tout en reportant les charges financières sur d’autres comptes sociaux.
  • La pénibilité du travail n’est pas reconnue dans ses conséquences sur l’espérance de vie des salariés qui y ont été exposés.
  • Les fonctionnaires se voient imposer une hausse drastique du taux de leur cotisation, en période de gel des salaires, conduisant à une baisse importante et injuste de leur pouvoir d’achat.

Cette réforme est inacceptable !

Après la journée exceptionnelle du 19 octobre, les salariés, retraités, privés d’emploi, les jeunes… sont appelés à élargir et à amplifier la mobilisation pour qu’elle soit déterminante.

Une autre réforme JUSTE ET EFFICACE EST POSSIBLE !

Exigeons un autre partage des richesses créées par les salariés !!

A l’appel de la Cgt, Cfdt, Cftc, Cgc, Fo, Fsu, Solidaires, Unsa

Le 28 OCTOBRE, journée nationale unitaire de grèves massives et de manifestations.

  • A Maubeuge, 09 h 30, mail de la Sambre, rond-point face la mutuelle de la Sambre
  • A Lille Manifestation régionale unitaire – 14h 30 Porte de Paris

Le 6 NOVEMBRE, journée nationale unitaire de manifestations.

  • A Maubeuge – 14 h 30, mail de la Sambre, rond-point face la mutuelle de la Sambre
  • A Lille, manifestation régionale unitaire – 14 h 30 Porte de Paris

TRACT Retraites : On y retourne les 28 octobre et 6 novembre ! dans Luttes pdf tractul28octobredef11.pdf

Communiqué de presse pdf dans PRECARITE comqudu25octobre20101.pdf  (Maubeuge, toujours 14 h 30)

 

 

Publié dans Luttes, PRECARITE, RETRAITES, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaires »

Solidarité financière avec les grévistes : adresses et contacts

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 octobre 2010

Publié par : Moissac au coeur – 24 octobre 2010

Solidarité financière avec les grévistes : les adresses et contacts

 

Après un rapide tour d’horizon et pour répondre à de nombreuses demandes,

quelques précisions :

La mobilisation sociale contre la réforme des retraites

prend de l’ampleur.

Solidarité financière avec les grévistes : adresses et contacts dans Front de Gauche sine

Les manifestations, si massives et unitaires soient-elles, ne suffiront pas à faire reculer le pouvoir. Aussi les grévistes et les citoyens recherchent-ils d’autres modes d’action pour se faire entendre. L’adoption de la réforme par l’Assemblée et le Sénat n’y changera rien. Le vote par les parlementaires d’une réforme injuste et illégitime, contre la volonté populaire, est un inacceptable déni de démocratie.

Des salariés et des citoyens chaque jour plus nombreux entrent en résistance, dans l’Éducation nationale, les lycées et universités, la SNCF et les aéroports, les raffineries et les ports, le transport routier, dans d’innombrables grandes, moyennes et petites villes de France. Le blocage de l’économie devient possible. Or, l’argent est le nerf de la guerre. Il faut aider les grévistes à tenir, pour gagner contre cette réforme injuste et scélérate. Ceux qui ne peuvent faire grève peuvent soutenir financièrement ceux qui la font, même modestement. Les initiatives, déjà nombreuses, doivent se multiplier.

 

Nous appelons chacun à envoyer sans attendre des dons

aux syndicats qui mènent ces luttes.

 

Le site internet « Solidaires pour une grève efficace » » recense déjà certaines de ces initiatives, et vous pouvez lui signaler celles que vous connaissez. Nous incitons également les citoyens opposés à cette réforme à contacter les syndicats de branche ou les unions locales qui leur sont proches.

Déjà,

  • la Fédération Nationale des Industries Chimiques (FNIC-CGT, case 429, 263 rue de Paris, 93514-Montreuil)
  • SUD-Chimie (6 rue Louis Blanc, 76000-Rouen)
  • les syndicats de Total (Coordination CGT Total
  • Christine Kipfer, A0102, 24 cours Michelet, La Défense 10, 92069 Paris La Défense Cedex)
  • (SUD-Rail (17 bd de la Libération, 93200-Saint-Denis)
  • la CGT-Cheminots (263 rue de Paris, 93514-Montreuil)
  • la CFDT Route (FGTE-CFDT-UFR, 47-49 avenue Simon Bolivar, 75019-Paris)

font appel à cette solidarité citoyenne.

 

Tous ensemble, nous pouvons mettre en échec

l’arrogance et le mépris de ce gouvernement.

 

 

Publié dans Front de Gauche, Luttes, PCF, Salaires, Solidarite, Syndicats | Pas de Commentaires »

Un mouvement de contestation qui se durcit

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 octobre 2010

Accueil 22 octobre 2010
Un mouvement de contestation qui se durcit dans Luttes grandpuits

 

Le coordinateur CGT du groupe Total, Charles Foulard, a dénoncé une « entrave au droit de grève », après la réquisition de la raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne) qui, selon lui, va créer un « électrochoc ».

 

 

 

Un mouvement de contestation qui se durcit

 

Malgré les congés de la Toussaint, la mobilisation ne faiblit bien au contraire avec le blocage de plusieurs raffineries, l’appel de l’Unef à une nouvelle journée d’action mardi prochain pendant qu’au Sénat on vote la réforme dans la précipitation.

18h00. La grève à la raffinerie de Feyzin reconduite « sans date butoir ». La grève lancée le 13 octobre à la raffinerie Total de Feyzin (Rhône), près de Lyon, a été reconduite vendredi « sans date butoir » lors d’une assemblée générale.

17h45. Le plus grand centre de traitement de déchets de France bloqué. L’accès au centre de traitement de déchets d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), le plus important de France, est bloqué depuis jeudi soir par des opposants à la réforme

17h15. Raffinerie de Grandpuits : « évacuation scandaleuse » (PCF), « guerre sociale » (PG). Le PCF a dénoncé vendredi « l’évacuation scandaleuse » et « violente » des salariés de la raffinerie Total de Grandpuits (Seine-et-Marne), le Parti de gauche estimant que Nicolas Sarkozy, en « ami décomplexé du Medef, assume désormais sa guerre sociale« .

Cette « évacuation scandaleuse« , « violente » et « la réquisition de salariés constituent une très grave remise en cause du droit de grève, qui est pourtant un droit constitutionnel« , écrit le PCF dans un communiqué.

« Depuis plusieurs jours, Sarkozy – qui aime à se dire en guerre – a multiplié les déclarations agressives contre les blocages pacifiques mis en oeuvre par les salariés qui sont pourtant largement soutenus dans la population« , poursuit-il, estimant que « le pouvoir est pris dans une fuite en avant répressive dangereuse« .

« Le Front de gauche appelle le gouvernement à revenir à la raison et à ne pas entraîner le pays dans la violence en jouant sur des mécanismes de répression/provocation« , poursuit-il.

17h00. Plusieurs centaines de personnes ont défilé pour la défense des retraites et en soutien à l’hôpital Tenon, en grève depuis 4 semaines.
Parti de l’hôpital Tenon (20e arrondissement), le cortège, dont la banderole de tête était tenue par des salariés de l’hôpital, comprenait des membres de la fédération CGT des cheminots et de la RATP, ainsi que des militants de Solidaires, FO, la FSU et de l’organisation altermondialiste Attac.

16h10. Pour Didier Le Reste, secrétaire général de la CGT-Cheminots,  les départs en vacances vont « se passer pas trop mal »« perturbations limitées », sauf en cas de « provocations » de la part de la SNCF. avec des

15h20. L’Unef appelle les étudiants à une journée d’action mardi. L’UNEF a appelé les jeunes et les étudiants à une journée d’ »actions partout en France » mardi, avec notamment des rassemblements et des sit-in, pour montrer que la mobilisation se poursuit pendant les vacances de la Toussaint, lors d’une conférence de presse vendredi. « Mardi, on appelle les jeunes et les étudiants à multiplier les initiatives de mobilisation lors d’une journée nationale« , a déclaré le président du premier syndicat étudiant, Jean-Baptiste Prévost.

Cette mobilisation, qui intervient avant la journée interprofessionnelle de jeudi, prendra la forme d’ »actions partout en France: rassemblements devant les permanences parlementaires, sièges locaux du Medef, sit-in, actions coup de poing, actions en lien avec l’intersyndicale de salariés localement…« , a-t-il détaillé.

Les vacances de la Toussaint « ne sont pas une parenthèse dans la mobilisation. On va se donner les moyens de la poursuivre« , a-t-il ajouté

15h10. Grand Ouest : dépôts de carburant et grandes surfaces ciblés. Les manifestants du Grand Ouest contre la réforme, qui ciblaient déjà les dépôts de carburant, les dépôts de bus ou encore les ports, ont commencé à s’en prendre aux entrepôts des grandes surfaces comme en Basse-Normandie, où deux étaient bloqués vendredi.

14h30. La grève à la raffinarie Total de Donges reconduite pour une semaine. La grève lancée le 12 octobre à la raffinerie Total de Donges (Loire-Atlantique) a été reconduite en assemblée générale jusqu’au vendredi 29 octobre, a annoncé vendredi la CGT, qui promet aussi des actions symboliques en réponse au déblocage de la raffinerie de Grandpuits (Seine-Maritime).

france-total-greve-20100221 dans POLITIQUE

 

14h00. La commission mixte paritaire (CMP) Assemblée-Sénat se réunira lundi matin (Sénat)

13h15. Des manifestants envahissent le hall de la gare de Bordeaux. Une centaine de manifestants ont envahi le hall de la gare de Bordeaux vendredi à la mi-journée.

13h05. La police repousse des manifestants près de Clermont-Ferrand. La police a repoussé les manifestants qui bloquaient depuis vendredi matin une plate-forme logistique à Cournon d’Auvergne, dans le Puy-de-Dôme, à proximité d’un dépôt de carburant.

12h55. Réquisition à la raffinerie de Grandpuits : « un interdit pur et simple du droit de grève » pour la CGT. Le syndicat s’est indignée de la réquisition des salariés de la raffinerie de Grandpuits par le préfet de Seine-et-Marne, un acte qui constitue, selon elle, « un interdit pur et simple du droit de grève garanti par la Constitution ».

Selon un communiqué de la confédération de Bernard Thibault, « bousculés par la mobilisation massive des salariés contre leur réforme, le président de la République et le gouvernement se murent dans une posture de déni et dérivent vers une politique de répression et de violences policières« .

La CGT « condamne cet acte juridiquement illégal et politiquement insensé » que constitue « la réquisition des 169 salariés en grève à la raffinerie de Grandpuits« .

Elle estime que l’ordonnance de réquisition « détourne le contenu de la loi du 18 mars 2003 sur la sécurité intérieure, fortement encadrée par des décisions du Conseil constitutionnel et du Conseil d’Etat« .

En effet, affirme-t-elle, « l’arrêt de la production dans cette raffinerie ne porte en aucun cas atteinte à la sécurité ni à la santé publique« . « Il s’agit d’un interdit pur et simple du droit de grève garanti par la Constitution, en l’occurrence exercé au sein d’une entreprise privée dans un cadre démocratique et pacifique« , ajoute la CGT.

« La Confédération se joint à l’action juridique demandant l’invalidation de cette réquisition« , précise le communiqué.

Haussant nettement le ton, la CGT accuse le gouvernement « d’opérer un amalgame intolérable entre les manifestations et quelques actes de violence intervenus dans certaines villes« .

« Des militants sont poursuivis, arrêtés, placés en garde à vue, simplement pour avoir collé des affiches comme à Roanne! Les CRS chargent des queues de manifestations, sans aucune raison, comme à Lorient« , affirme-t-elle.

« La CGT appelle les salariés, les grévistes, à la vigilance du fait de la présence de provocateurs dans les initiatives syndicales« , déclare encore le communiqué.

12h40. La gare de La Rochelle bloquée par des manifestants. Environ 300 manifestants, au plus fort de l’action, bloquaient vendredi à la mi-journée la gare de La Rochelle, provoquant des perturbations sur le trafic ferroviaire

12h30. Débloge en force de la zone industrielle d’Amiens.

Le reportage de notre correspondant.

 

Lire la suite… »

Publié dans Luttes, POLITIQUE, RETRAITES, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaires »

Retraites : la colère gronde toujours

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 septembre 2010

Retraites : la colère gronde toujours  dans France sine

 

humanite dans RETRAITES 18 Septembre 2010 – Grégory Marin

Gauche et syndicats préparent la journée du 23,

et mettent la pression sur le Sénat.

 

Le texte de loi a été adopté à l’Assemblée nationale, mais « la bataille des retraites n’est pas terminée », promettait Jean-Marc Ayrault. Le président du groupe socialiste a rencontré, jeudi, le leader de la CGT, Bernard Thibault : « Nous nous retrouvons sur un certain nombre de points fondamentaux. » La gauche est solidaire des syndicats CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FSU, Solidaires, Unsa réunis jeudi en intersyndicale (FO, présent à la réunion et appelant à la mobilisation le 23, n’a pas signé le texte). Comme le PCF, le PS appelle à manifester le 23 septembre, pour mettre la pression sur le Sénat, qui doit examiner la loi le 5 octobre. Au palais du Luxembourg, les sénateurs centristes, qui détiennent la clé du vote, ont-ils vraiment les marges de manœuvre dont ils disent disposer ?

Le site internet du Figaro annonçait hier que l’âge de départ à la retraite à taux plein pourrait être maintenu à 65 ans pour les « parents de trois enfants et plus ayant interrompu leur carrière ». Une carotte pour accepter de laisser passer le gros de la réforme. D’autres catégories seraient visées, dans les secteurs ayant négocié des accords de pénibilité. Mais l’entourage du ministre du Travail rechigne : « On ne l’a pas refusé aux députés pour l’accorder aux sénateurs », peut-on lire sur le site du Figaro…

 

Publié dans France, RETRAITES | Pas de Commentaires »

24 juin 2010 : A réforme injuste, mobilisation massive !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 20 juin 2010

Contre une réforme injuste des retraites :

mobilisation massive le 24 juin 2010 !

 

Communiqué commun

des organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA (17 juin)

 

24 juin 2010 : A réforme injuste, mobilisation massive ! dans LuttesLe gouvernement a rendu public son projet de réforme des retraites.

Les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA, qui se réunissent régulièrement depuis octobre 2008, ont analysé ensemble ce projet. Quelle que soit leur appréciation sur les solutions à apporter pour l’avenir des retraites, elles affirment que la réforme proposée est inacceptable, injuste, essentiellement à la charge des salariés, comptable et de court terme, sans réponse aux vraies questions.

Le report brutal à 62 et 67 ans des âges légaux va fortement pénaliser les salariés et notamment ceux ayant commencé à travailler jeunes ; celles et ceux ayant des carrières incomplètes et chaotiques en particulier les femmes qui sont aujourd’hui 28% à travailler jusqu’à 65 ans pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

La situation financière actuelle de notre système de retraite est pour l’essentiel dûe à la crise, pourtant 85% des efforts sont demandés aux salariés. Les entreprises, les hauts revenus, les revenus du capital sont 5 fois moins mis à contribution que les salariés. Les fonctionnaires se voient imposer une augmentation drastique de leur cotisation conduisant à une baisse de leur pouvoir d’achat.

La réforme proposée ne répond ni aux questions d’emploi, en particulier des jeunes et des seniors, ni à la résorption des inégalités hommes-femmes, ni à la reconnaissance de la pénibilité… elle renvoie aux futures générations l’incertitude de la pérennité des régimes de retraites solidaires par répartition.

Cette réforme, loin de répondre à l’enjeu de société qu’est celui de l’avenir des retraites, est brutale et porteuse de recul social pour la quasi-totalité des salariés du privé, du public et des régimes spéciaux.

Pour combattre cette réforme, les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA appellent l’ensemble des salariés, des retraités, des privés d’emploi et des jeunes à participer massivement à la journée nationale de grèves et de manifestations du 24 juin 2010.

L’intersyndicale se réunira à nouveau le 29 juin pour faire le bilan du 24 juin, décider des initiatives et mobilisations possibles pendant l’été et à la rentrée.

MANIFESTATION A MAUBEUGE : 10 h – rond point Espace Rive Gauche

MANIFESTATION A LILLE : 14 h 30 – Porte de Paris

 

Publié dans Luttes, RETRAITES | Pas de Commentaires »

Journée pour les droits des femmes : une mobilisation inédite depuis 13 ans

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 octobre 2009

 » Ensemble pour une réelle égalité »

A l’appel du Collectif national pour les droits des femmes (CNDF) et de l’association Femmes solidaires, plusieurs milliers de personnes ont défilé dans les rues de Paris pour réaffirmer l’égalité des femmes et des hommes. Une égalité sur le papier, mais pas dans les faits, ont tenu à rappeler les manifestants, à l’instar des pratiques observées pour les salaires ou en politique, pour ce qui est de la parité. 

La vidéo de la manifestation vue par le Parisien
Publié par :
leParisien.fr 17 octobre 2009 – J. Cl.

 

Des milliers de manifestants pour le droit des femmes

 

L’idée est juste : rappeler aux hommes que les femmes sont leurs égales. Mais en 2009, il faut de nouveau battre le pavé pour le dire, le clamer, en espérant le faire concrètement reconnaître. A , sous de grosses gouttes de pluie froide, des milliers d’hommes et de femmes ont répondu à l’appel du du collectif national pour le droits des femmes (CNDF) et de l’association «Femmes solidaires» pour défendre les droits de 51,4% de la population française.

A l’heure où, à , l’ catholique défile en masse contre une réforme du droit à l’avortement, 15 000 personnes se sont mobilisées à Paris, selon les organisateurs, 2600 selon la préfecture de police. Mais on n’avait pas vu une telle mobilisation depuis 1996, quand le CNDF s’était constitué.

[Lire la suite]

Publié dans Politique nationale, PRECARITE, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Privatisation de La Poste : de lourdes menaces sur le devenir de ce service public

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 septembre 2009

A l’appel des syndicats CGT, Sud, CFDT, FO et CFTC, plusieurs milliers de postiers ont manifesté à Paris et dans les grandes villes de notre pays.

Privatisation de La Poste : de lourdes menaces sur le devenir de ce service public dans Luttes moton247

Fanny Doumayrou

Une Poste qui veut « vendre, vendre »

Cinq syndicats de La Poste appellent à la grève contre la privatisation. Hier, les guichetiers parisiens ont ouvert le mouvement, pour protester contre la dérive commerciale.

Des enveloppes « prêt à poster », des colis, mais aussi des livres, des cartes téléphoniques, des petites voitures, des stylos, des porte-clés, des DVD, des peluches… On n’est pas au bazar du coin, mais dans un bureau de Poste dernière génération. Car pendant que le gouvernement continue de marteler que La Poste n’est absolument pas en voie de privatisation, celle-ci gagne du terrain dans le fonctionnement de l’entreprise. La vente qui rapporte, supplantant allégrement le service au public qui ne rapporte rien. « Maintenant, il faut vendre, vendre, vendre » : l’expression revenait souvent, hier, dans la bouche des guichetiers de Paris, présents au rassemblement devant l’Hôtel des Postes de la rue du Louvre. En avant-goût du mouvement national d’aujourd’hui contre la privatisation (voir ci-dessous), quatre syndicats parisiens (CGT, SUD, FO, CFTC), ont lancé un mouvement de grève reconductible dans les 185 bureaux de Poste de Paris, pour protester contre leur transformation en véritables boutiques, aux dépens du service public mais aussi des conditions de vie des agents.

[La suite sur : humanite.fr/]

Un référendum populaire le 3 octobre

Face aux mauvais coups contre la Poste, les salariés ont réagi et les citoyens se sont organisés dans de nombreux collectifs de défense, sur l’ensemble du territoire.

Un Comité national contre la privatisation de La Poste s’est constitué, pour un débat public et un référendum sur le service public postal, rassemblant plus de soixante associations, l’ensemble des syndicats et des partis de gauche.

Ensemble ils appellent les citoyens à s’exprimer sur le devenir de La Poste en participant à une votation le 3 octobre.

 COMITÉ NORD : Touche pas à MA Poste! 59

La Poste ne doit pas être privatisée !

Consultation nationale samedi 3 octobre 2009

 Le Comité départemental du Nord* contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal appelle à la mobilisation des Citoyennes et des Citoyens à s’opposer à tout changement de statut de l’établissement public La Poste.

Le gouvernement entend, selon ses dires, « transformer La Poste en société anonyme à capitaux publics au 1er janvier 2010″ Après examen en Conseil des ministres le 29 juillet 2009, le débat parlementaire aura lieu à l’automne, avec le passage du projet de loi en octobre au Sénat et en novembre à l’Assemblée Nationale, et ce en une seule lecture !
 La volonté avouée est que le texte soit adopté avant la fin de l’année pour que le changement de statut de La Poste puisse s’opérer à cette date et que l’ouverture du marché se fasse au 1er janvier 2011.

[Lire la suite]

 

*Le Comité Nord existe depuis le 1er décembre 2008. Il se réunit une fois par mois.

Il regroupe pour le département du Nord :
- Les syndicats départementaux Poste FO, CFTC, SUD et CGT
- Les unions Syndicales départementales Solidaires, FO et CGT
- La FSU
- La Confédération Paysanne
- Les associations départementales ATTAC, Ligue des Droits de l’Homme,association de consommateurs Indecosa-CGT, collectif anti-libéral Lomme-Lambersart, Fédération des Associations Laïques Roubaix, association FO consommateurs, les Amis du Monde Diplomatique

- Les Partis politiques : Parti Communiste Français, les Verts, Parti Socialiste, les Alternatifs, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Radical de Gauche, Alternative Libertaire, Mouvement Républicain et Citoyen, Parti de Gauche.

Lire la profession de foi

profession de foi A4 3 octobre 2009

Affiche pour la consultation

Afffiche de la consultation citoyenne

 Pour signer la pétition, suivez le lien ci-dessous.

http://www.cgt.fr/spip.php?article34881

 

Publié dans Luttes, Politique nationale, SOCIAL | 2 Commentaires »

Les salariés de l’automobile dans la rue

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 septembre 2009

Plusieurs milliers de salariés de la filière automobile ont défilé aujourd’hui à Paris pour protester contre les licenciements qui touchent la branche depuis un an.

Ils répondaient à l’appel de la CGT de l’automobile, de la métallurgie et du caoutchouc, des salariés de Renault, Continental, Goodyear, Michelin, New Fabris…

Selon Xavier Reynauld, délégué syndical CGT de Renault Le Mans, 150 000 emplois ont été supprimés dans l’industrie dont 9 000 chez Renault.

Les manifestants ont également dénoncé  la criminalisation de l’action syndicale et la vague de suicides chez  Renault et France Télécom.


« La classe ouvrière en a marre d’en prendre plein la gueule »

« 150.000 emplois supprimés dans la filière automobile , le pognon aux actionnaires, tout ça au nom de la crise, on ne peut le tolérer », répétait au micro un responsable CGT.

« Y’en a ras-le-bol de ces guignols qui licencient et empochent les profits », reprenait la foule de salariés, souvent en tenue de travail, venus de Renault Le Mans ou Cléon, Peugeot-Citroën Aulnay, Ford Blanquefort mais aussi des sous-traitants Freescale Toulouse, Delphi et Valeo.

 

La CGT a proposé une nouvelle journée de mobilisation le 7 octobre, journée mondiale pour le travail décent. Une autre journée est prévue le 22 octobre pour l’avenir des emplois et de l’industrie.

Article paru dans l’Humanité du 16 septembre 2009 :

La filière automobile dans la rue

Continental, Goodyear, Michelin, et tout récemment Molex : l’ensemble de la filière automobile est appelé à défiler à Paris pour protester contre les licenciements qui touchent la branche depuis un an. Un tremplin avant deux journées d’action interprofessionnelle prévues les 7 et 22 octobre prochain.

Continental, Goodyear, Michelin, et tout récemment Molex : des noms qui riment avec plans sociaux et vagues de licenciement. L’année aura été dure pour la filière automobile : « 150 000 emplois ont été supprimés dans l’industrie depuis le début de la crise, ce qui représente une augmentation de 60% en terme de plans de licenciements. C’est du jamais vu en terme de destruction d’emplois » constate Mohamed Oussedik, secrétaire général en charge de l’industrie du verre et de la céramique à la CGT.

C’est pour dénoncer cette situation et demander une véritable « politique de l’industrie au niveau national » qu’il participera jeudi avec ses camarades des filières caoutchouc, plastique et métal , à une journée d’action nationale à l’initiative de la CGT. L’Union syndicale Solidaires se joindra également au cortège.

[Lire la suite…]

 

Publié dans Luttes, Politique nationale, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaires »

12
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy