Résultats de votre recherche

Nouvelle attaque des néolibéraux contre le Smic

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 avril 2014

 

Menaces sur le Smic !

 

augmentersmicetsalaires   Par Pierre Khalfa

  Le Smic est régulièrement la cible d’attaque de la part des économistes

  néolibéraux. Fin 2012 déjà, un rapport du groupe d’experts chargés

  de faire des recommandations au gouvernement sur le sujet proposait

  une remise en cause de son indexation actuelle et avançait comme pistes

  possibles d’évolution une régionalisation ou la création d’un « Smic jeune »[1].

 

Un de ces « experts », Gilbert Cette sort aujourd’hui un livre, « Changer de modèle »,  avec deux autres économistes, Philippe Aghion et Elie Cohen, dans lequel il reprend ce type de préconisation avec pour argumentation qu’un salaire minimum trop élevé peut nuire à l’emploi. Mais ce sont les déclarations le 2 avril sur LCP de Pascal Lamy, ex directeur de l’Organisation mondiale du commerce et adhérent de longue date du Parti socialiste, qui ont fait le plus sensation. Que nous dit-il ? Qu’à ce « niveau de chômage, il faut aller vers plus de flexibilité, et vers des boulots qui ne sont pas forcément payés au Smic (…) un petit boulot, c’est mieux que pas de boulot ». Certes le nouveau ministre des finances Michel Sapin a déclaré n’être pas favorable à cette proposition, mais combien de temps cette position sera-t-elle tenue dans un contexte où le président de la République s’est totalement converti au dogme de la compétitivité.

Le débat sur le Smic est donc relancé et il faut une fois de plus reprendre l’argumentation face aux contrevérités qui nous sont régulièrement assénées[2]. Le Smic remplit trois fonctions : limiter la grande pauvreté salariale, garantir le pouvoir d’achat et lutter contre les inégalités salariales. Toute augmentation du Smic permet à la fois une diminution de l’éventail des salaires et une réduction des inégalités salariales entre les femmes et les hommes car les femmes sont près de deux fois plus souvent au SMIC que les hommes. S’attaquer au Smic, c’est donc s’attaquer aux femmes. Alors que le gouvernement affiche l’ambition de réduire les inégalités salariales entre les sexes, et alors qu’elles ne diminuent plus depuis le milieu des années 1990, c’est au contraire une nette revalorisation du Smic qui serait indispensable pour réduire ces inégalités.

[Lire la suite sur PCF Grésivaudan]

Article original

Publié dans Austerite, ECONOMIE, Liberalisme | Pas de Commentaires »

« La violence des riches atteint les gens au plus profond de leur esprit et de leur corps »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 novembre 2013

 

LUTTE DES CLASSES

Monique Pinçon-Charlot : « La violence des riches atteint les gens

au plus profond de leur esprit et de leur corps »

 

Qui sont les riches aujourd’hui ? Quel impact ont-ils sur la société française ? Pour la sociologue Monique Pinçon-Charlot, les riches font subir au reste de la société une violence inouïe. Une violence banalisée grâce à un renversement du langage : les riches seraient des victimes, menacées par l’avidité du peuple. Elle dénonce un processus de déshumanisation, une logique de prédation, une caste qui casse le reste de la société. Et invite à organiser une « vigilance oligarchique » : montrer aux puissants que leur pouvoir n’est pas éternel.

Basta ! : Qu’est-ce qu’un riche, en France, aujourd’hui ?

Monique Pinçon-Charlot [1] : Près de 10 millions de Français vivent aujourd’hui en-dessous du seuil de pauvreté. Celui-ci est défini très précisément. Mais il n’existe pas de « seuil de richesse ». C’est très relatif, chacun peut trouver que son voisin est riche. Et pour être dans les 10 % les plus riches en France, il suffit que dans un couple chacun gagne 3000 euros.

Nous nous sommes intéressés aux plus riches parmi les riches. Sociologiquement, le terme « riche » est un amalgame. Il mélange des milieux très différents, et regroupe ceux qui sont au top de tous les univers économiques et sociaux : grands patrons, financiers, hommes politiques, propriétaires de journaux, gens de lettres… Mais nous utilisons délibérément ce terme. Car malgré son hétérogénéité, ces « riches » sont une « classe », mobilisée pour la défense de ses intérêts. Et nous voulons aujourd’hui contribuer à créer une contre-offensive dans cette guerre des classes que mènent les riches et qu’ils veulent gagner.

Pourquoi est-il si difficile de définir cette classe ?

La richesse est multidimensionnelle. Bourdieu parlait très justement de capital – capital économique, culturel, symbolique –, c’est ce qui donne du pouvoir sur les autres. A côté de la richesse économique, il y a la richesse culturelle : c’est le monde des musées, des ventes aux enchères, des collectionneurs, des premières d’opéra… Jean-Jacques Aillagon, président du comité des Arts décoratifs, vient d’être remplacé par un associé-gérant de la banque Lazard. Dans l’association des amis de l’Opéra, on retrouve Maryvonne Pinault (épouse de François Pinault, 6ème fortune de France), Ernest-Antoine Seillière (ancien président du Medef, 37ème fortune de France avec sa famille) [2]…

[Lire la suite sur Basta ! ]

 

A lire :

« La violence des riches atteint les gens  au plus profond de leur esprit et de leur corps » dans ECONOMIE pincon1-205x300

La violence des riches,

Chronique d’une immense casse sociale,

Éditions Zones / La découverte, 2013, 256 pages, 17 euros.

 

Les éditions Zones permettent de lire l’intégralité des ouvrages en ligne,

ou de les acheter si on veut soutenir ou ne pas se tuer les yeux.

C’est ici (lien).

 

 

 

captureriche-223x300 monique pinçon-charlot dans POLITIQUE

Le Mot de l’éditeur : Riche, pourquoi pas toi ?

 

Être riche, c’est avoir de l’argent, pardi ! Pourtant, après avoir gagné au loto,

Philippe Brocolis s’aperçoit que ce n’est pas si simple à définir, la richesse.

Avec l’aide des sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot,

la famille part à la conquête d’un monde qui lui est totalement étranger…

la bourgeoisie.

D’après les écrits de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, Marion Montaigne

mène avec un humour corrosif une enquête fiction humoristique sur l’argent,

la reproduction des élites, la violence symbolique.

Publié dans ECONOMIE, POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Réforme des retraites : Les sénateurs communistes mènent la bataille contre le texte

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 octobre 2013

 

RETRAITES

Au Sénat, la réforme des retraites aura du mal à trouver du soutien

Réforme des retraites : Les sénateurs communistes mènent la bataille contre le texte dans France humour8-300x246

 

Jour J pour les sénateurs, qui débutent aujourd’hui les débats

sur la réforme des retraites. Après son rejet en commission

mercredi dernier, le texte pourrait être complètement rejeté

par le Sénat, où le PS n’est pas majoritaire.

 

 

Alors que le palais du Luxembourg entame aujourd’hui les discussions sur la réforme des retraites,

la partie s’annonce déjà difficile pour la majorité. Ce texte avait été voté avec difficulté à l’Assemblée le 15 octobre,

la commission des Affaires sociales du Sénat en a rajouté une couche mercredi en le rejetant. Ses membres n’ont

approuvé que quatre articles sur cinquante-deux. Résultat : les représentants des groupes PS, CRC (communiste,

républicain et citoyen) et Verts ont préféré voter contre le projet. Les radicaux de gauche, eux, se sont abstenus.

Le groupe CRC relève un détail significatif : parmi les articles maintenus figurait l’allongement de la durée

de cotisations, sur lequel « PS et UMP s’accordent ». Groupes écologiste et communiste se sont également

opposés à l’article 4, qui reporte la revalorisation des pensions à six mois. Article voté en seconde délibération

à l’Assemblée.

L’article 6, concernant la pénibilité, a été conservé à l’unanimité. Et sur le projet désossé, seule la droite s’est

prononcée pour. Côté PS, la tactique s’est résumée à voter contre le texte du gouvernement pour éviter

de perdre du temps sur la restitution des articles supprimés par voie d’amendements…

C’est donc, jusqu’au 5 novembre, la version du projet de réforme adopté par les députés que le Sénat examinera

en séance en première lecture. Pas de surprise attendue cependant. Car si à l’Assemblée les socialistes ont

été les seuls à voter le texte, le faisant passer de justesse avec 270 voix pour, sans celles de dix-sept députés

de l’aile gauche du PS qui se sont abstenus, au Sénat, c’est une autre paire de manches, le PS n’y étant pas

majoritaire. Pour faire passer ce texte, les socialistes ont besoin des sénateurs des groupes du rassemblement

démocratique et social européen (à majorité radicaux), écologiste et ­communiste (CRC).

L’UMP a déjà annoncé voter contre, comme à l’Assemblée. Idem pour les ­communistes. « Le gouvernement

s’entête à faire peser l’essentiel du coût de sa réforme sur les salariés en allongeant la durée de cotisations.

Nous leur proposerons pour notre part de taxer les revenus financiers et la spéculation », avance le sénateur

PCF du Nord-Pas-de-Calais, Dominique Watrin. Les Verts, eux, hésitent encore à suivre cette voie ou à s’abstenir.


[Lire la suite sur humanite.fr]

captureretraites1-300x170 dominique watrin dans POLITIQUE

Publié dans France, POLITIQUE, RETRAITES, Senat | Pas de Commentaires »

Retraites : les principales régressions sociales dans le projet de loi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 septembre 2013

 

Retraites :

les principales régressions sociales dans le projet de loi

 

En 2010, les députés socialistes avaient fustigé la réforme des retraites qui allongeait déjà la durée de cotisation

Retraites : les principales régressions sociales dans le projet de loi dans Austerite retraitesps2010

Le gouvernement a transmis ce jeudi au Conseil

d’État son « projet de loi garantissant l’avenir

et la justice du système des retraites ».

L’intitulé pompeux du projet de loi peine à

masquer les vrais reculs sociaux.

Le point sur le texte.

 

 

Le projet de loi a beau réaffirmé dans son l’article 1 le « choix de la retraite par répartition au cœur

du pacte social qui unit les générations (…) Tout retraité a droit à une pension en rapport avec les revenus

qu’il a tirés de son activité ».

Les articles suivants atténuent le propos. Le texte qui sera examiné en Conseil des ministres entérine :

 

humour8 financement des retraites dans ECONOMIE

  • l’allongement de la durée de cotisation à partir de la génération

née en 1958 qui devra cotiser 167 trimestres pour obtenir une retraite

à taux plein pour atteindre progressivement 172 trimestres

(43 ans, génération née en 1973).

 

  • la hausse des cotisations acquittées par les salariés. Elle ne figure

pas dans le projet mais sera intégrée dans le projet de financement

de la sécurité sociale pour 2014. Les entreprises seront aussi mises

à contribution. Mais Pierre Moscovici leur a déjà promis, la semaine dernière à l’université d’été

du Medef que les relèvement des cotisations patronales pour abonder le régime général des retraites

et pour financer la contribution pénibilité, ce nouveau dispositif mis en place dès 2015, serait compensé

intégralement. Ce qui fait qu’au final, l’effort de financement ne sera supporté que par les salariés.

 

  • L’imposition des majorations de 10% des pensions pour les retraités ayant élevé trois enfants

ou plus (projet de budget). Les retraités sont eux-aussi mis à contribution.

 

  • Le report de six mois de la revalorisation annuelle des pensions de retraite, du 1er avril

au 1er octobre, sauf pour le minimum vieillesse. Un tour de passe-passe qui permet de faire des économies

sur les pensions des retraités.

 

Le projet de loi entérine les quelques mesures présentées par le gouvernement comme

des avancées sociales pour les Français. A savoir :

 

  • la création d’un compte personnel de prévention de la pénibilité en cas d’exposition effective

à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels. Les points acquis pourront être utilisés

pour la formation, pour un départ anticipé à la retraite (au maximum deux ans avant l’âge légal de 62 ans),

ou pour un complément de revenu en cas de réduction du temps de travail.

  • l’aide à l’acquisition de trimestres pour les salariés à faible rémunération et à temps partiel.

Il faudra cotiser 150 heures au Smic au lieu de 200 actuellement pour valider un trimestre

  • la validation des trimestres d’apprentissage et possibilité de racheter jusqu’à 12 trimestres,

dont 4 à tarif préférentiel pour les jeunes entrant dans la vie active.

  • la mise en place progressive, d’ici à 2017, pour les exploitants agricoles de la garantie

d’une pension égale à 75% du Smic

  • la simplification de l’accès des assurés à l’information sur leurs droits. Un service en ligne

donnera accès à tout moment à un assuré à son relevé actualisé.

Un comité de surveillance des retraites, de cinq membres désignés pour 5 ans, sera créé. Il rendra

chaque année à la mi-juillet un rapport au gouvernement et au parlement dans lequel figureront

des recommandations. Elles pourront porter sur l’évolution de la durée d’assurance vieillesse

ou sur le niveau du taux de cotisation d’assurance vieillesse, de base et complémentaire dans la limite

de bornes fixées par décret.


[Lire la suite sur humanite.fr]

 

retaites réforme des retraites dans POLITIQUE

« Avec ce gouvernement tel qu’il est, les choses peuvent

avancer si l’on crée les conditions, le rapport de force pour cela.

Il faut aider la gauche à avoir une politique de gauche ».

Thierry Lepaon

la-retraite-tous-ensemble retraite à 60 ans dans RETRAITES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, POLITIQUE, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Manifestation des Goodyear devant le siège social de GDTF à Rueil-Malmaison

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 février 2013

 

Les Goodyear manifestent pour conserver l’usine d’Amiens Nord

 

Manifestation des Goodyear devant le siège social de GDTF à Rueil-Malmaison dans Emplois

Plusieurs centaines de salariés de l’usine

Goodyear Nord ont manifesté devant

le siège social du fabricant de pneus où

la direction présentait les mesures

d’accompagnement de la fermeture

du site au comité central d’entreprise.

Les Goodyear étaient soutenus

par des salariés en lutte de PSA,

ArcelorMittal, Sanofi ou le collectif Licenci’elles,

mobilisés contre les plans sociaux.

Le point sur cette mobilisation sociale.

  • Les Goodyear mobilisés pour leurs emplois…

Quelque 750 salariés des 1.173 salariés de l’usine d’Amiens, dont la fermeture a été annoncé fin janvier,

ont pris la route peu avant 06 heures du matin à bord d’une dizaine de bus affrétés par la CGT en direction

du siège de Goodyear France à Rueil-Malmaison, où se tenait le comité central d’entreprise (CCE).

Ils y ont reçu le soutien de près d’un millier de salariés de différentes entreprises au prise avec les plans

sociaux, comme PSA, Sanofi…

« C’est la première journée de lutte pour faire voir qu’on veut se battre pour notre emploi. 750 personnes

se sont motivées pour aller au siège. On veut se battre pour garder notre CDI », avait expliqué auparavant

Mickaël Mallet, délégué du personnel.

Malgré le retrait de l’offre de reprise de Goodyear Nord par Titan, société américaine spécialisée

dans les pneus agricoles, les « Goodyear » venus d’Amiens-Nord croient en l’avenir de leur usine.

« Titan c’était du vent. La direction n’a pas réussi à placer un plan social et a sous-traité le plan social à

Titan. Ce qui les intéressait, c’était la marque. Caser des bonhommes, ils s’en foutaient. (…). Mais je reste

confiant. Il y a des lois en France, on ne ferme pas une boîte comme ça », a réagi Cédric Soares, 32 ans,

salarié non syndiqué, alors que le comité central d’entreprise de Goodyear venait de s’achever.

  • … vont se battre contre les licenciements

Tout faire pour éviter le Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), nom moderne donné au plan social,

que la direction veut imposer, telle est la ligne de conduite des syndicats.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Le groupe Goodyear vient d’annoncer que les résultats du quatrième trimestre 2012 ont été

exceptionnels, largement supérieurs aux attentes et, mieux encore, que l’année 2013 va

voir le groupe réaliser un bénéfice net après impôts de 1.5 milliards de dollars !!!!!!

-Preuve que notre Groupe se porte très bien, la rémunération du PDG Monde a évolué à une vitesse

fulgurante, la direction dit qu’il n’y a pas de versement de stocks options, mais il existe des centaines

de possibilités de verser du fric en voici la preuve :

 »Rémunération totale de Richard J. Kramer, Président Directeur Général de Goodyear :

2009 : 5 553 042 $

2010 : 10 134 391 $

2011 : 12 223 070 $

Source : « Goodyear – Notice of 2012 Annual Meeting of Shareholders and Proxy Statement »

(document légal obligatoire disponible sur site internet de Goodyear) À lire dans capital.fr: »

GOODYEAR TIRE & RUBBER bat le consensus….

Source : blog.cgt-goodyear-nord.com

 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir la vidéo

capturepsa3 Goodyear Amiens dans licenciements

 

anim-g11 dans SOCIAL

 

 

Humour
source : goodyear.exprimetoi.net

Publié dans Emplois, licenciements, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Rassemblement pour la libération de Nadir Dendoune détenu en Irak

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 février 2013

 

À la Fontaine des innocents, un rassemblement

pour exiger la libération de Nadir Dendoune

 

Rassemblement pour la libération de Nadir Dendoune détenu en Irak dans Irak nadir2Rosa Moussaoui, photo Camille Millerand

Au dixième jour de détention de notre confrère,

syndicats de journalistes, responsables politiques

ou simples citoyens ont exigé sa libération,

avec RSF et son comité de soutien.

 

Pour conjurer l’inquiétude, l’humour. Nadir, tes oreilles ont sifflé, vendredi soir, à la Fontaine des Innocents.

Nous t’épargnerons les mots d’esprit à tes dépends, juste des expédients pour atténuer l’angoisse.

Samedi, notre confrère, Nadir Dendoune, journaliste indépendant, arrêté le 23 janvier à Bagdad, dans l’exercice

de son métier, purgeait son dixième jour de détention dans une caserne militaire, sans motif sérieux,

sans inculpation, sans possibilité de se défendre, sans contact avec l’extérieur. Pour de simples photos, disent

les autorités irakiennes.

Ses proches, ses amis, ses confrères, ou simplement des citoyens révoltés par l’injustice qui lui est faite,

se sont rassemblés, vendredi soir, à la Fontaine des innocents, à Paris. Avec un simple mot d’ordre :

« Libérez Nadir ». Des organisations professionnelles, des représentants de la gauche, des artistes, des élus

et des habitants de la Seine Saint Denis, son département, ont témoigné par leur présence de leur solidarité

avec ce personnage atypique, attachant, chaleureux. On pouvait croiser, dans la foule, des amis de

l’Ile-Saint-Denis, des responsables syndicaux, des poètes du béton, séquanodyonisiens du cru,

comme Hocine Ben ou Thomas Pitiot.

Christophe Deloire, le directeur général de Reporters sans frontières, a rappelé que Nadir était « parti en Irak

comme journaliste français, pour faire son travail de journaliste ». « Il est inadmissible qu’il se retrouve depuis

dix jours en détention pour avoir fait son métier. Quel que soit l’endroit où ils se trouvent les détenus finissent

toujours par entendre le bruit qui est fait à des milliers de kilomètres de là », a-t-il lancé, en exigeant

de nouveau sa libération.

Patrick Le Hyaric, le directeur de l’Humanité, a regretté l’apathie des médias télévisés, trop lents à se faire

l’écho de l’injustice faite à notre confrère. En d’autres temps, avec d’autres journalistes, on vit réactivité

plus prompte…

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Irak, l'Humanité | Pas de Commentaires »

Dans l’Huma d’aujourd’hui : « L’impossible réquisition du 103, rue de Turenne »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 décembre 2012

 

Dans l’Humanité ce jeudi :

l’impossible réquisition du 103, rue de Turenne

 

Dans l'Huma d'aujourd'hui :

Vide depuis quinze ans, cette propriété de Monique Piffaut,

douzième femme la plus riche de France, échappera

aux réquisitions lancées par Cécile Duflot.

Cet immeuble, toujours inoccupé, illustre les failles de la loi

qui surprotège le droit de propriété.

Selon Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole du DAL :

« Les réquisitions doivent devenir un outil d’intervention

de l’urgence ».

 

Les réquisitions promises par la ministre 
du Logement,

Cécile Duflot, sont apparemment lancées. 
Pensez-vous

qu’elles puissent se faire rapidement ?

Jean-Baptiste Eyraud. Nous sommes un peu inquiets, 


parce qu’on voit les délais se rallonger.

On parle maintenant de mars ou avril.

Je ne comprends pas pourquoi le gouvernement a choisi d’appliquer la procédure de réquisition de 1998

au lieu de l’ordonnance de 1945. Cette dernière est beaucoup plus facile à mettre en œuvre, c’est celle

qui a été utilisée par Jacques Chirac. Elle est plus directe et limite les recours des propriétaires.

Mais le gouvernement a choisi d’utiliser la procédure de 1998, donc c’est beaucoup plus long…

Un amendement avait été présenté à l’Assemblée par André Chassaigne (pour lever les obstacles à la mise

en œuvre de la procédure de réquisition avec attributaire – NDLR), mais il a été supprimé dans la loi Duflot… 


Cela nous inquiète. C’est pour ça que, lors de notre manifestation d’avant-hier, on a remis un pied-de-biche 


à Mme Duflot comme cadeau de Noël, pour qu’elle 
trouve la bonne voie : au pied-de-biche, ça va vite !


C’est de l’humour, bien sûr.

[Lire la suite de l’entretien]

À lire également dans l’Humanité de ce jeudi 27 décembre 2012

Parlement : les réformes sociétales, c’est maintenant
Avant ses voeux, Hollande rappelé à ses résolutions
La liberté syndicale au bon vouloir des maires
Les relations d’EDF avec la Chine sous l’oeil de Bercy
Entretien avec l’avocat, Fabien Arakelian sur l’état des prisons françaises
L’école privée cible le mariage gay
Egypte : les islamistes ont-ils gagné ?
Enquête : États-Unis-Chine, la nouvelle guerre du Pacifique
Nos séries des Fêtes :
Cuisines en fêtes avec Yves Camdeborde : les poulardes de Pierre Duplantier
Ça sent le sapin par Patrick Bard : l’homme aux semelles de pneus

Publié dans l'Humanité, Logement, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Gaspard Proust à Louvroil

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 mars 2011

Courriel

Miniature de l'élément

 

 

Gaspard Proust, humoriste produit par Laurent Ruquier, dynamite les travers humains dans un seul-en-scène vitriolé

qui associe impertinence et élégance. Un ton nouveau à découvrir.


Après avoir remporté plusieurs prix de festivals humoristiques, on le retrouve régulièrement à la TV et à Europe 1.

Il écume désormais les salles de spectacles à travers le pays.

« Proche de la perfection, nous avons ri d’un bout à l’autre.
Bravo, vivement le prochain spectacle »

Un spectateur de billetreduc.com

Une soirée placée sous le signe de l’humour, à ne surtout pas manquer !!

Informations et réservations : 03/27/64/12/45

billetterie.louvroil@gmail.com

 

L’équipe de l’Espace Culturel JC Casadesus

 

 

Publié dans INFOS | Pas de Commentaires »

« Grippe B » : les banquiers réagissent !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 août 2009

Pour décompresser un peu, lire le billet plein d’humour de Seb Musset sur les banquiers.

Extrait

Grippe B, le plan A

De : I.M.V.I.S

A : Collaborateurs du secteur bancaire
Sujet : Comportement à adopter face à l’épidémie de méfiance.

IMVIS – Institut pour le maintien et la vigueur de l’indécence sociale.


Coconut Island, le 25 août 2009

« Chers collaborateurs du secteur bancaire,

A l’approche de la rentrée, en raison de la profonde divergence entre nos réalités et celles de nos clients, le niveau de défiance de l’opinion envers nos institutions bancaires est relevé au niveau 6 sur le sol français.

Les contre-feux Kerviel et Maddoff montrant leurs limites, le semestre de crise se confirmant comme plus bénéfique que jamais pour notre secteur, malgré les efforts de notre médiateur pour empapaouter le client, il convient de se mobiliser pour protéger nos intérêts mais aussi votre intégrité physique.

Lire la suite sur sebmusset.blogspot.com/

Publié dans Humour | Pas de Commentaires »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy