• Accueil
  • > Recherche : manif strasbourg

Résultats de votre recherche

Mobilisation du 9 avril : violences policières à Strasbourg

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 avril 2016

 

reportage de La Feuille de chou :  http://la-feuille-de-chou.fr/archives/87002

 

 

Capturestrasbourgviolencespolicieres

capture d’écran

Répression policière manif 9 avril 2016 à Strasbourg

Image de prévisualisation YouTube

Durgavideossur youtube.com

 

Mobilisation du 9 avril à Strasbourg : la répression et l’arbitraire policier,

derniers remparts d’un gouvernement qui va tomber

 

Communiqué des Étudiants communistes du Bas-Rhin.

 

uec67

 

  La manifestation de ce samedi 9 avril,

  sixième rendez-vous de lutte

  contre la loi Travail, s’est terminée

  à Strasbourg sous le signe de la violence

  et de l’arbitraire policier.

 

 

 

 

CaptureLukoviolencespolicières

 

  Quatre arrestations ont eu lieu à Place Kléber

  à la fin du cortège, alors que les manifestants

  commençaient à se disperser. La police, avec l’aide

  de l’armée, a également encerclé le camion sono

  de la CGT pour aller chercher une militante

  et l’interpeller, matraquant et gazant tout ce qui

  bougeait autour.

  Ces arrestations ont été ciblées et programmées

  à l’avance, car peu avant celles-ci, plusieurs

  manifestants ont pu voir les policiers regarder

sur leurs iPad des visages de manifestants.

Un rassemblement exigeant la libération immédiate des camarades arrêtés a été convoqué

dans la foulée pour 15h30 Place de la Bourse, pas loin du commissariat Heyritz (commissariat central).

Une délégation des manifestants a été reçue. Peu avant 20h, trois des quatre interpellés ont été libérés.

[Lire la suite sur uecstrasbourg.over-blog.com]

 

Publié dans France, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Quand Valls explique sa réforme à la jeunesse

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 mars 2016

 

Le gouvernement parle à sa jeunesse à coups de matraque

et de gaz lacrymogène

 

Captureviolencespolicieres2

 

Capturetolbiac

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des étudiants et des lycéens ont été victimes d’exactions policières, à l’issue des manifestations

du 17 mars. Bien loin du « dialogue » prôné par le gouvernement.

Le gouvernement a balayé d’un revers sa volonté « d’écouter » sa jeunesse, jeudi dernier, dans les rues

et aux abords des universités. Des étudiants et des lycéens ont été les cibles de violences policières,

alors qu’ils manifestaient pour exiger le retrait du texte de loi travail. À Paris, Strasbourg, Caen, Rennes

et Marseille, des CRS ont attaqué des jeunes à coups de matraque et les ont arrosés de gaz lacrymogène

et de gaz poivre, bloquant le déroulement d’assemblées générales.

Des manifestants ont été gravement touchés à Strasbourg, où cinq jeunes ont été blessés, dont des militants

communistes. Parmi eux, une lycéenne de 18 ans, Lola, a reçu un coup de matraque sur le crâne, sur le site

de la faculté de droit. Elle raconte : « Environ cinq CRS nous ont bloqué l’accès. Nous leur avons demandé

tranquillement de pouvoir entrer pour se réunir en assemblée générale. Et d’un coup, une dizaine de CRS

supplémentaires ont avancé droit vers nous ! Ils ont commencé à taper dans le tas, en donnant des coups

de matraque, en lançant des bombes au poivre… Pourtant, il ne s’était rien passé qui pouvait justifier

une telle attaque ! » En sang, la lycéenne a été transférée à l’hôpital, jeudi, elle est indignée :

« Quand je suis tombée par terre, des CRS m’ont enjambée et certains me marchaient carrément dessus.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans ECONOMIE, France, l'Humanité, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Mobilisation contre l’austérité : 30 000 à Paris, 100 000 dans toute la France pour dire « STOP à l’austérité »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 novembre 2014

 

Image de prévisualisation YouTube

Journal l’Humanitéyoutube

*

         L’alternative se construit aussi dans la rue

*

Julia Hamlaoui (Paris), Philippe Jérôme (Nice) et Clotilde Mathieu (Nantes)

*

manif15nov1

 

À l’appel du collectif 3A (Alternative à l’austérité)

100 000 personnes ont défilé, samedi, à travers

la France, pour exiger une autre politique

que celle conduite par Hollande et Valls.

Reportage à Paris, Nice et Nantes.

 

Photo Pierre Pytkowicz

 

 

De Paris à Toulouse, en passant par Marseille, Lyon ou encore Avignon, ce sont quelque 100 000 manifestants qui, selon les organisateurs, ont arpenté les rues de France, samedi, à l’invitation du collectif 3A (Alternative à l’austérité). Responsables politiques, syndicaux, associatifs, militants et citoyens de gauche se sont retrouvés pour « refuser la politique d’austérité » et « défendre une alternative sociale, écologique, politique ».

À la veille de la manifestation, le collectif, issu de la mobilisation du 12 avril dernier, se félicitait déjà d’un premier « succès ». « Jamais depuis l’élection de François Hollande aucun appel de ce type n’avait rencontré une telle diversité de signataires », saluait-il dans un communiqué. Les cortèges du week-end l’ont confirmé. Alors que le budget de l’État pour 2015 sera soumis au vote des députés, demain, les dirigeants du Front de gauche, du NPA, de Nouvelle Donne mais aussi des écologistes, certains socialistes, étaient à Paris en tête de 30 000 manifestants aux côtés de syndicalistes et de responsables 
associatifs derrière une banderole commune « Non au budget Hollande-Medef ». À Toulouse, 5 000 à 6 000 personnes ont défilé, selon la CGT. Près de 1 500 militants se sont réunis à Nantes, 300 à Bordeaux, 200 à Nice et Strasbourg… Au total, une trentaine de manifestations ou rassemblements dans le pays.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Luttes : Les salariés de l’ex-Seita en cortège à Paris

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 septembre 2014

 

seita   par Kareen Janselme – 23 septembre 2014

 

  Arrivés de Carquefou, Bergerac, Le Havre, Riom,

  Fleury-les-Aubrais, 200 salariés d’Altadis sont venus

  manifester devant l’Assemblée nationale et le siège

  de leur direction contre le PSE.

 

 

«On est des courageux ! » Levé à 3 heures, parti à quatre de Nantes, du courage, il en a fallu à Antoine

Dacunha, cinquante ans, pour venir manifester son écœurement à Paris hier matin face à la fermeture

de la dernière plus grosse usine de cigarettes de France, à Carquefou (Loire-Atlantique).

327 emplois sont directement concernés et près de 700 seraient supprimés au niveau du bassin

nantais.

« On ne comprend pas pourquoi on est licencié. Imperial Tobacco fait des bénéfices : 576 millions

l’an dernier. Quand le site de Strasbourg a fermé, il y a cinq ans, j’ai déjà été muté à Nantes. Puis me voilà

licencié à nouveau… » Comme 159 collègues, ce salarié de la filiale Seita a roulé toute la nuit en car,

puis marché vers l’Assemblée nationale pour dénoncer une délocalisation partielle vers la Pologne d’un site

viable, à la trésorerie saine.

« Depuis le début, le gouvernement est aux abonnés absents alors que la collectivité territoriale

de Loire-Atlantique s’est prononcée très clairement, précise Aymeric Seassau, conseiller régional (PCF)

et adjoint à la mairie de Nantes qui les accompagne. La direction d’Imperial Tobacco n’a pas voulu venir voir

les élus à Nantes. Nous voilà à Paris pour aider la direction à retrouver le chemin du dialogue social.

Le site est viable. On ne peut pas parler de coût du travail quand la masse salariale pour un paquet

de cigarettes produit en Loire-Atlantique représente quatre centimes d’euro. La saignée industrielle,

ça suffit. »

Gare Saint-Lazare, les élus communistes Didier Le Reste et Éliane Assassi, qui, en mai, avait déjà adressé

un courrier à Arnaud Montebourg et François Rebsamen, sont venus les rejoindre. Tout comme des salariés

de Riom, du Havre, de Fleury-les-Aubrais et du laboratoire de recherche de Bergerac (Dordogne),

site également sans avenir.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans Emplois, France, Liberalisme, licenciements, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Manifestation pour Gaza : Malgré les vacances, la mobilisation ne faiblit pas !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 août 2014

 

Plusieurs milliers de manifestants ont défilé à nouveau samedi après-midi, à Paris et partout en France pour demander la fin de l’attaque israélienne et la levée du blocus sur Gaza.

Ils étaient quelques milliers à Paris, rassemblés place Denfert-Rochereau, pour se rendre aux Invalides. Des militants, toujours motivés pour réclamer l’arrêt de l’ »agression israélienne » et la « levée » du blocus de Gaza, une bonne ambiance.

Dans le cortège, on retrouvait des militants et banderoles des différentes organisations du Front de gauche, du NPA, des jeunesses communistes, des Verts et bien entendu des associations comme l’AFPS, EuroPalestine, le Mouvement de la paix, le Mrap. Des syndicats, CGT et Sud principalement, étaient également présents.

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

 

CapturemanifPalestine9août  capture d’écran

  Plusieurs citoyens israéliens étaient également

  présents pour dénoncer la politique de Netanyahu,

  aux côtés notamment de l’Union juive française

  pour la paix (UJFP).

  Yael Lerer, éditrice, participe à la manifestation

  parisienne avec une vingtaine d’autres Israéliens.

  Sur leurs pancartes on peut lire, écrit en français,

  arabe et hébreu : « Citoyens israéliens solidaires

  avec Gaza. Levez le blocus! ».

 

« C’est la deuxième manifestation que nous faisons en tant que citoyens israéliens solidaires avec Gaza. Nous sommes contre les massacres, contre l’occupation, contre le blocus. En tant que citoyens israéliens, c’est très important pour nous de sortir pour le dire. La manif d’aujourd’hui est très importante. La pression internationale est plus importante qu’avant. Il faut dire à monsieur Hollande, qu’en soutenant automatiquement le gouvernement israélien, il ne nous aide pas. Il ne nous rend pas service. Au contraire. » 

[...]

D’autres rassemblements de soutien ont eu lieu à Marseille, Strasbourg, Lille, Lyon, mais aussi à Dijon, Nantes, Angers, Orléans, Quimper, Vannes et Châlons-en-Champagne…

[Lire l’article complet sur humanite.fr]

 

Manifestation de Lille

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

 

Un deuxième rassemblement a eu lieu ce samedi à Maubeuge, place Vauban. Prochaine action le 26 août.

 

CaptureFrancePalestine

capture d’écran

Publié dans France, GAZA - PALESTINE, Solidarite | Pas de Commentaires »

Manifestation des intermittents à Strasbourg

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 juin 2014

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Cheminots : la lutte continue

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 juin 2014

 

soutien-aux-cheminots

 

  Les cheminots ont de nouveau reconduit leur grève

  mardi pour 24 heures. 3500 cheminots ont manifesté

  à Paris près de l’Assemblée nationale

  pour « faire pression sur les députés », et dans plusieurs

  villes en France, à l’appel de la CGT et SUD-Rail.

 

 

CapturecheminotsparisClic sur l’image (capture d’écran) pour voir la vidéo

  Ce matin, à l’appel de la CGT et de Sud Rail, des centaines

  de cheminots se sont rassemblés à Paris, près de l’Assemblée

  nationale pour dire non à la réforme ferroviaire

  dont l’examen a commencé cet après-midi.

 

D’autres manifestations ont eu lieu à Nantes , Strasbourg, Metz, Lille…

Lille, ce matin

CapturecheminotslilleCapturecheminotslille2

Photos Marc Dubois – CGT Nord

Près de 200 cheminots Sud Rail et CGT ont manifesté devant la gare Lille-Flandres avant de se rendre

à l’hôtel de ville et de voter, à l’unanimité, la poursuite de la grève.

 

SNCF : l’autre réforme que défendent les grévistes

 

Capturecheminotslille1   Lille, ce matin (phto Marc Dubois)

  Alors que le projet ferroviaire entame son parcours

  parlementaire à l’Assemblée nationale, et que la grève

  des cheminots, lancée 
depuis une semaine, a été

  reconduite pour 24 heures, la CGT oppose au texte

  gouvernemental sa propre réforme du rail.

  Décryptage.

 

Voici les propositions pour un réel service public qui devraient être discutées au parlement. 

Aux prises avec des mouvements sociaux d’une ampleur inédite depuis 2012, le pouvoir n’entend pas

lâcher sur ses « réformes ». La bataille du rail devrait entrer dans une nouvelle phase avec la présentation,

à partir d’aujourd’hui, du projet de réforme ferroviaire devant l’Assemblée nationale, que le gouvernement

a refusé de reporter, ne serait-ce que de quelques jours, ce qui aurait permis de donner des chances

à la négociation d’aboutir avec les cheminots.

Il espère ainsi porter un coup décisif à un mouvement que ni la campagne de dénigrement de la grève

relayée médiatiquement auprès de l’opinion, ni la désinformation sur le prétendu « conservatisme »

des cheminots n’ont réussi à enrayer. L’exécutif a-t-il fait le bon calcul ? Rien n’est moins sûr, car le débat

dans l’Hémicycle pourrait aussi permettre de faire la lumière sur les enjeux et les dangers, encore largement

méconnus du grand public, de la réforme gouvernementale, et sur les propositions alternatives

dont les cheminots sont porteurs.

Contrairement aux affirmations rassurantes du gouvernement sur l’unité préservée du service public,

l’UMP et l’UDI ont d’ailleurs bien compris le parti qu’ils pouvaient tirer d’un texte qui « n’est qu’une étape »

vers la « séparation des infrastructures et de la mobilité » (le rail et le train), dixit le député Laurent

Furst (UMP).

En clair, « la préparation de l’éclatement du système » à des fins de « libéralisation complète

du rail », explicite André Chassaigne (PCF-Front de gauche), qui y voit motif à « installer tous les garde-fous

possibles pendant toute la discussion du texte ».

D’où, aussi, la nécessité d’un débat public autour de la réforme et des alternatives en présence dont celle

défendue par la CGT-Cheminots, car elle concerne, au-delà des personnels, la sécurité de l’ensemble

des usagers des chemins de fer.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

 

Didier Le Reste, ancien secrétaire national de la CGT Cheminots, sur Europe 1

http://www.dailymotion.com/video/x1znphj

sur dailymotionpar Europe1fr

*

Pour Gérard Filoche, membre du bureau national du PS et ancien syndicaliste de la CGT,

les grévistes « défendent le service public pour les usagers ».

« Tous les gens ont leurs transports en jeu derrière cette grève ».

Capturegérardfilochelci

Clic sur l’image pour voir la vidéo

*

La SNCF pour les nuls : Quelques évidences sur la SNCF, les cheminots, la grève,… en vidéo !

Image de prévisualisation YouTube

sur youtubelaveritay

Pétition :  Soutien aux cheminots

Publié dans CGT, ECONOMIE, France, Liberalisme, Luttes, PETITION, SOCIAL, Sud-Rail, Transports - SNCF | Pas de Commentaires »

Le 1er mai : un temps fort pour nos revendications (Thierry Lepaon)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 avril 2014

 

294 manifestations et rassemblements en France

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

MyCGT

Avec 294 manifestations, défilés et rassemblements recensés ce 29 avril, le 1er mai s’annonce

d’ores et déjà d’une ampleur plus grande qu’en 2013 où 279 manifestations s’étaient déroulées.

Ces manifestations sont organisées majoritairement sur la base de l’appel unitaire confédéral CGT, FSU, Solidaires.

Et l’on note également un élargissement du front syndical dans certaines villes.

Ainsi, l’UNSA appelle aux manifestations de Béziers (Hérault), Dax (Landes), Bastia (Haute-Corse), Limoges

(Haute-Vienne), ainsi qu’aux manifestations dans les Hautes-Pyrénées, en Vendée.

La CFE-CGC appelle à la manifestation de Decize, dans la Nièvre.

La CFDT appelle à la manifestation de Berck (Pas-de-Calais), Strasbourg (Bas-Rhin), Limoges (Haute-Vienne)

et aux manifestations dans les Hautes-Pyrénées.

La CFTC appelle à la manifestation de Perpignan, dans les Pyrénées Orientales et à la manifestation d’Avignon

(Vaucluse).

Dans certains départements, FO a décidé de se joindre aux appels unitaires : en Ile-de-France, en Ardèche,

dans l’Aude, le Calvados, la Charente-Maritime, la Corse du Sud, la Haute-Corse, la Creuse, la Dordogne,

à Montpellier (Hérault), en Ile et Vilaine, dans l’Indre, l’Indre-et-Loire, les Landes, la Haute Loire,

la Loire-Atlantique, la Manche, la Meuse, l’Oise, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées Atlantiques, les Pyrénées Orientales,

la Saône et Loire, la Haute Savoie, la Seine-Maritime, le Tarn et Garonne, le Var, la Vendée.

Concernant les organisations de jeunesse L’UNEF appelle de manière unitaire dans les départements de la Gironde,

du Puy-de-Dôme, de la Sarthe, de la Seine-Maritime.

L’UNL appelle de manière unitaire dans les départements de l’Oise, de la Seine-Maritime.

La JOC participera à la manifestation de la Roche-sur-Yon, en Vendée.

Source : CGT  29 avril 2014

Publié dans CGT, France, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Combien ça vaut un œil, François ? Une tribune de Nico Cué, secrétaire général de MWB-FGTB

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 février 2013

 

Combien ça vaut un œil, François ?

Combien ça vaut un œil, François ? Une tribune de Nico Cué, secrétaire général de MWB-FGTB dans Belgique capturestrasbourgcaptureflashball1 ArcelorMittal dans DemocratieCaptures d’écran

Une trentaine de cars venant de Florange, Liège et Luxembourg avaient fait le déplacement hier pour

soutenir une délégation de représentants syndicaux largement animée par la MWB, venus rencontrer

les groupes parlementaires européens dans le cadre du dossier Mittal.

Mais des mots d’ordre autoritaires avaient été donnés aux chiens de garde.  Les forces de police étaient

mobilisées en surnombre et dès la frontière des fouilles méticuleuses étaient organisées dans les bus

syndicaux.

Matraque au point, fusils électriques armés, la chasse aux pétards et présumés boulons était lancée.

La récolte et les résultats seront ridicules au vu des moyens déployés !

Ridicules ?  Non, catastrophiques !

Passons ici les heures de provocations policières empêchant nos gars de s’approcher du parlement européen,

passons ici les arrestations musclées qui amènent à réfléchir sur le sens du mot démocratie, passons ici

sur la mise en garde à vue de 2 camarades qui ne seront relâchés que très tard dans la nuit après avoir été

soumis aux questions d’un procureur …

Passons…  Passons car ici, une nouvelle vitesse semble avoir été enclenchée

Nous apprenons ce matin que parmi les 14 blessés, John David, jeune intérimaire de la ligne galva 7, a perdu

à jamais l’usage d’un œil vraisemblablement des suites d’une balle en caoutchouc tirée à hauteur de tête !

Aux témoignages de nos camarades ayant vécu les affrontements en direct, se joignent peu à peu les récits

des journalistes présents sur place, pourtant rodés à l’exercice des manifs mais cette fois outrés

par la tournure de celle qu’ils viennent de vivre !

Des consignes différentes auraient-elles été données cette fois  aux troupes du maintien de l’ordre ? 

Bloquer jusqu’à blesser est-il devenu bloquer jusqu’à meurtrir ?

Les Métallos Wallons et Bruxellois de la FGTB se réveillent groggy et nauséeux !

Ils pensent d’abord avec tristesse à leur camarade blessé dans sa chair et lui témoignent, à lui ainsi qu’à toute

sa famille, leur plus profond soutien.

Ils pensent aussi au Président de la République, aux ministres de l’Intérieur, aux Maires des villes un peu partout

en Europe où ils seront amenés à se déplacer dans les mois à venir.  Ils leur conseillent vivement de réfléchir

à l’accueil qu’ils leur réserveront.

Nous voulons plus d’Europe sociale, en le criant parfois !  Nous voulons sauver des emplois

et le pouvoir d’achat de milliers de travailleurs dans nos régions.  Oui nous sommes mobilisés

et nerveux.  Notre nervosité face à vos décisions est toute légitime !

Vos armes quant à elles vous salissent et jamais ne nous feront taire !

Source : l’humanite.fr

Publié dans Belgique, Democratie, France, Luttes, Police, POLITIQUE, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaires »

ArcelorMittal : Touché par un tir de flash-ball, un manifestant belge perd l’usage d’un oeil

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 février 2013

 

ArcelorMittal :

un manifestant belge perd l’usage d’un oeil

 

ArcelorMittal :  Touché par un tir de flash-ball, un manifestant belge perd l'usage d'un oeil dans Belgique capturearcelormittalPhoto : Olivier Nicola Castiglione

Un jeune intérimaire belge d’ArcelorMittal de 25 ans,

John David, blessé lors de la manifestation

des métallos mercredi à Strasbourg, a perdu l’usage

de son œil après avoir été touché par un tir

de flash-ball.

 

captureflashball ArcelorMittal dans ECONOMIECapture d’écran

¹

 


 

John David, 25 ans, travaille en intérim sur le site de Flémalle, dans l’agglomération de Bruxelles. Il était venu

mercredi à Strasbourg pour la manifestation des « métallos » venus de Liège (Belgique), de Florange (Moselle)

et du Luxembourg. « On a appris ce matin qu’il avait perdu définitivement l’usage de son œil », a indiqué à l’AFP

un syndicaliste wallon du syndicat belge FGTB, Jean-Michel Hutsebaut.

« Les récits affluent pour dire que les forces de police tiraient avec des balles en caoutchouc à

hauteur d’homme, à hauteur de la tête« , a-t-il ajouté, dénonçant « un pas inacceptable qui a été franchi ».

L’incident a eu lieu lors d’un face-à-face tendu avec les forces de l’ordre, qui empêchaient les manifestants

d’approcher du Parlement européen. Le jeune homme, dont le visage était en sang, avait été évacué

par deux collègues avant l’arrivée des pompiers, selon un journaliste de l’AFP, témoin de la scène.

« Il est toujours à l’hôpital civil de Strasbourg, où il devrait rester encore 5 à 6 jours en soins », a précisé

à l’AFP Fabrice Jacquemart, porte-parole de la FGTB Métal.

 

¹  Le flash-ball est une arme de quatrième catégorie (comme les armes de poing ou le pistolet à impulsions

électriques Taser). En 2009, la Direction centrale de la Sécurité publique avait rappelé la proscription

de viser « au niveau du visage ou de la tête » et la nécessité d’une utilisation « proportionnée »

 

Une page Facebook a été créée en soutien à John David

Flash-ball…? Usage non réglementaire ?

 

captureallezlesgars manifestation dans EUROPE

Capture d’écran

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

« Allez les gars « 

 

 

Publié dans Belgique, ECONOMIE, EUROPE, France, Luttes, POLITIQUE, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaires »

1234
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy