• Accueil
  • > Recherche : manif printemps erable

Résultats de votre recherche

Québec : Victoire du mouvement étudiant après six mois de lutte

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 septembre 2012

 

Québec :

le mouvement des étudiants triomphe après six mois de lutte

 

Québec : Victoire du mouvement étudiant après six mois de lutte dans Canada 2012-09-06quebec-etudiants-manif_0-300x150Six mois de lutte pour une victoire. Pauline Marois, leader

du Parti québécois qui a remporté mercredi les législatives,

a annoncé  la nuit dernière que son gouvernement allait

annuler la loi spéciale limitant les manifestations

et la hausse des frais de scolarité prévue

par le gouvernement précédent du libéral

Jean Charest. Le mouvement des étudiants québécois triomphe.

« Mon gouvernement va annuler la hausse des droits de scolarité par décret », a annoncé Pauline Marois,

devenue la première femme chef de gouvernement du Québec. « La loi spéciale dite loi 78 « n’aura donc plus lieu d’être,

j’ai l’intention de proposer son abrogation et je suis convaincue que les partis d’opposition vont être d’accord.

« Ça fait longtemps qu’on se bat pour obtenir ce gain, on peut dire mission accomplie », a commenté Martine Desjardins,

la présidente d’un des syndicats étudiants, la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), confirmant que

« la majorité des associations étudiantes avaient décidé de retourner en classe ».

La hausse des frais de scolarité, de 82% sur sept ans, décidée par le gouvernement libéral sortant de Jean Charest, a

été à l’origine du conflit étudiant déclenché en février dernier et a débouché sur une grève des cours et de nombreuses

manifestations, parfois violentes. Cette évolution du conflit a conduit le gouvernement libéral à faire voter le 18 mai une loi

spéciale, officiellement censée garantir le libre accès aux cours des étudiants non-grévistes mais imposant aussi

des limitations aux manifestations.

  • A lire aussi :

Québec : les libéraux chassés du pouvoir

Québec : après les manifs, la sanction des urnes ?

Comme conclusion au mouvement étudiant du printemps, les Québécois ont rejeté les libéraux

 

Publié dans Canada, Luttes, POLITIQUE, Quebec | Pas de Commentaires »

Au Québec, le gouvernement porte désormais le « carré de la honte »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mai 2012

 

Québec : Adoption de la loi 78, indigne d’une démocratie

 

Au Québec, le gouvernement porte désormais le Tout a commencé par la volonté affichée du gouvernement

québécois d’augmenter les frais d’inscription dans

les universités et la volonté contraire du peuple de favoriser

l’accès à l’enseignement supérieur. Après plusieurs mois

de mobilisations et des péripéties à n’en plus finir, c’est

une autre lutte qui s’invite après l’annonce du gouvernement

de vouloir mettre en place, pour en finir avec ces mouvements,

une loi spéciale mettant de toute évidence à mal les libertés

fondamentales que sont la libre association et la libre expression.

Un article de l’AJFER sur temoignages.re.

Depuis 1990, les universités québécoises ont tantôt connu des périodes de gel des frais d’inscription et des périodes

de fortes augmentations. A nouveau, la question du montant des frais d’inscription revient sur le tapis.

Une augmentation des frais d’inscription de 325 dollars par an pendant cinq ans !

Il est ainsi prévu une augmentation de 75% sur cinq ans des frais d’inscription dans les universités. Concrètement, cela

représente une augmentation de 1.625 dollars sur les cinq ans, soit plus de 325 dollars par an.

La mesure a entraîné la colère et la mobilisation des étudiants, mais aussi du corps enseignant et d’une grande partie

de la société civile. Selon les sondages, 80% de la population québécoises serait contre la réforme. Les associations

étudiantes demandent le gel des frais d’inscription et la mise en place d’un moratoire pour que puisse se tenir un vrai

débat sur les questions d’accès à l’éducation.

80% de la population se dit défavorable à cette réforme

Ainsi, depuis plus de trois mois, la population manifeste régulièrement. Le mouvement est symbolisé par un « carré rouge ».

Le 22 mars a eu lieu l’une des manifestations les plus importantes en rassemblant plusieurs centaines de milliers de

personnes, et ces dernières semaines, plus d’une vingtaine de manifestations nocturnes dans les rues du Québec sont

organisées, rassemblant, à chaque fois, des milliers de personnes. Mais au delà du nombre, c’est surtout sur la durée

que ce mouvement marque l’histoire : c’est la plus longue manifestation d’étudiants que n’ait jamais connu le Québec,

mouvement qualifié d’ailleurs de « printemps érable ».

Après une série de négociations en vain dont une qui a duré plus de 22h consécutives, la ministre de l’Éducation nationale

a démissionné de son poste, estimant qu’elle ne faisait plus partie de la solution. Dialogue rompu.

Le gouvernement choisit une loi matraque au lieu de la médiation

[Lire la suite]

 

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) et la Clinique

juridique Juripop ont lancé une vidéo lundi pour dénoncer la loi 78.

Voir la pétition en ligne, disponible sur www.loi78.com.

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.com

Publiée le 21 mai 2012 par

 

A lire également :

Projet de loi 78 : Un véritable manifeste contre les libertés fondamentales de tous les citoyens Québécois

Je porterai à présent un carré noir

Extrait :

Je porterai dorénavant un carré noir. [Ajout: sans enlever le rouge, bien entendu.Et les deux ensemble font un bien beau drapeau]

 Je le porterai d’abord en solidarité avec ces jeunes gens que l’on  a sans répit humiliés, battus, matraqués, et gazés et pour

ne jamais oublier ce qu’on leur a fait.

Je le porterai pour me rappeler que je suis en deuil de la démocratie, pour dire à tous et à toutes ma tristesse devant ce qui

ressemble désormais plus, et je pèse mes mots, à une association de malfaiteurs qu’à un Gouvernement (…)

 

Publié dans Canada, Quebec | Pas de Commentaires »

Les étudiants québécois rejettent l’accord du 5 mai

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 mai 2012

 

« Printemps érable » : les étudiants québécois reconduisent la grève

Alerte Rouge

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube.com

Publiée le  7 mai 2012 par

« Vos mensonges, nous les dynamitons
Nous refusons ce passé où déjà vous nous empaillez
Comme des trophées malheureux
Vous nous voulez civilisés nous vous savons barbares ­»
L’Afficheur hurle, Paul Chamberland, 1964

*

Après treize semaines de grève, un accord avait été trouvé le 5 mai entre le gouvernement et les étudiants québécois

au sujet de l’augmentation des frais de scolarité. Trois jours plus tard, l’accord est finalement rejeté par les associations

étudiantes. La grève a depuis repris dans plusieurs universités, prolongeant le conflit le plus long de l’histoire du Canada.

  • Pourquoi les étudiants font-ils grève ?

Au plus fort du conflit, près de la moitié des étudiants de la province, soit 180 000, étaient en grève « illimitée »

pour empêcher une hausse de 75 % des droits d’inscription sur cinq ans.

[Lire la suite sur lemonde.fr]

Lire également :

 

A (re)lire sur notre blog :   Manifestation monstre à Montréal

 

Publié dans Canada, Luttes | Pas de Commentaires »

Manifestation monstre à Montréal

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 mars 2012

 

22 mars : une marée rouge dans les rues de Montréal

200 000 manifestants (étudiants, professeurs, parents d’élèves, représentants syndicaux et politiques…) ont

déferlé pendant plus de quatre heures dans les rues de Montréal le 22 mars 2012, pour protester

contre une hausse des frais de scolarité de 75% imposée par le gouvernement Charest.

 

Image de prévisualisation YouTube

www.youtube.com/

par

 

Vers un Printemps Érable…

 

Le Printemps Érable serait-il en marche ? C’est du moins ce qui se profile outre-Atlantique où les étudiants québécois

disent qu’ils « ne reculeront pas » devant le gouvernement libéral.

Parce qu’ils sont « le peuple », scande Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de ce mouvement.

 

 

Un monde – une lutte – MOBILISATIONS ÉTUDIANTES TRANSNATIONALES

http://www.dailymotion.com/video/xpoxgp

www.dailymotion.com/video/xpoxgp

par ti-guy1100

 

Publié dans Canada | 1 Commentaire »

La Commune de Paris : Appel commun pour le Mur des Fédérés

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 mai 2011

Source : Les amis de la Commune de Paris

Samedi 28 mai

Montée au Mur des Fédérés

 

A partir de 1880, année de l’amnistie et du retour d’exil ou de déportation des anciens Communards, la manifestation de mai devant le Mur des Fédérés au cimetière du Père Lachaise est une tradition du mouvement ouvrier et démocratique. Cette  «montée au Mur » est l’occasion de rendre hommage aux Communards, de perpétuer leurs idéaux et de montrer la modernité de leur œuvre démocratique et sociale.
Depuis plusieurs décennies, les Amis de la Commune proposent à toutes les organisations du mouvement ouvrier et démocratique (associations, syndicats, partis politiques) de s’associer à cette cérémonie.

Rendez-vous à 14 h 30, devant l’entrée du cimetière du Père Lachaise, rue des Rondeaux, Paris 20e ; Métro Gambetta (*)

 

Appel commun pour le mur des Fédérés

Ils ont sauvé la République et fait vivre la démocratie.

Réhabilitons les communards

 

LES AMIS DE LA COMMUNE DE PARIS 1871

 

« L’histoire finira par voir clair et dira que nous avons sauvé la République ». Ces paroles d’Eugène Varlin,

prononcées la veille de sa mort, le 28 mai 1871 raisonneront à nos oreilles 140 ans plus tard, ce prochain 28 mai,

quand nous effectuerons la « Montée au Mur ». En tête de leurs écrits, les Communards affirmaient les principes

qui motivaient toute leur action : Liberté, Égalité, Fraternité la devise de République française, pour laquelle

ils luttaient.

La glorieuse épopée de la Commune inspire les combattants d’aujourd’hui pour la démocratie, la paix, le progrès

social, les droits au travail, à un logement décent, à la santé, à une vie et une vieillesse heureuses, des services

publics accessibles à tous, la laïcité, la culture, un enseignement de qualité pour tous les enfants et adolescents,

et aussi pour les adultes qui en ont été privés. Ces droits, nous les revendiquons pour toutes celles et ceux qui

vivent dans notre pays, quelles que soient leurs origines, leur sexe, leur nationalité, la couleur de leur peau,

leurs opinions philosophiques ou religieuses. Lors de ces luttes d’aujourd’hui, nous avons en mémoire l’œuvre et

les idéaux toujours vivants de la Commune de 1871, sa modernité et son actualité.

Il y a 140 ans, au printemps de 1871, le peuple de Paris prenait le pouvoir. Pour les représenter, les Parisiens

choisissaient, parmi leurs voisins et compagnons de travail, les hommes qui avaient lutté les années précédentes

contre le régime policier et guerrier du Second Empire, contre la féroce exploitation dont ils étaient victimes,

pour de meilleures conditions de vie et de travail. Un tiers de ces élus du peuple étaient des ouvriers, un taux qui

n’a jamais été atteint dans aucune assemblée élue depuis cette époque mémorable. Les femmes et les étrangers

ont participé formidablement à la Commune. En soixante douze jours, les élus de la Commune et la population

parisienne ont réalisé une œuvre démocratique, sociale, culturelle, humaniste, considérable qui a inspiré

l’ensemble du mouvement ouvrier et démocratique du XXe siècle et nous interpelle encore aujourd’hui.

Lire la suite

 

A (re)lire sur notre blog :

“Peuple de Paris Souviens-toi du sang versé En 1871 Pour la liberté !”*

 

La Commune de Paris : Appel commun pour le Mur des Fédérés dans Democratie sacreC

 

Signer la pétition initiée par les Amis de la Commune pour exiger la réhabilitation des Communards. (voir ce texte)

 

Les 3 dernières semaines de juin à Roubaix (59), la Fédération des associations laïques (FAL) présentera l’exposition des Amis de la Commune à la mairie.

Publié dans Democratie, France, HISTOIRE, PETITION | Pas de Commentaires »

PRINTEMPS DES POÈTES 2010

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 mars 2010

Entretien réalisé par Anna Musso

 

« On ne consacrera jamais assez de temps aux femmes »

La comédienne Dominique Blanc est la marraine du 12ème Printemps de Poètes qui est, cette année, dédié aux femmes. L’Humanité est partenaire de la manifestation.

Pourquoi avez-vous choisi d’être la marraine de la 12ème édition du Printemps des poètes, consacré, cette année, aux femmes poètes ?

Cela s’est passé de façon très simple : en juin de l’année dernière j’ai reçu un coup de téléphone de l’écrivain Jean-Pierre Siméon qui organise cette manifestation nationale depuis 12 ans (1). Lorsqu’il m’a expliqué que cette année était consacré aux femmes et m’a proposé le rôle de marraine, j’ai été très touché. J’ai accepté cette responsabilité. Je connais peu la poésie contemporaine féminine, j’ai donc pensé que ce serait une occasion formidable de me plonger là dans cet univers. Puis si ma petite renommée peut aider à faire connaître ces femmes poètes qui restent dans l’ombre, il faut y aller !

Que révèle le fait qu’il existe une journée pour les femmes, des manifestations dédiées aux femmes, un « créneau », somme toute, consacré aux femmes, sur la place de celles-ci dans notre société ?

Certains sont un peu consternés et d’autres en colères qu’il y ait justement une journée ou une semaine dédiée aux femmes. On ne consacrera jamais assez de temps aux femmes. Je ne veux pas dire que cela fait vingt siècles que l’on s’occupe des hommes mais un peu tout de même ! Il y a un éclairage des cultures au masculin dans toutes les régions du monde, alors il serait, désormais, assez passionnant de s’intéresser tout d’un coup, pour de vrai et concrètement au continent féminin. J’ai été très touché par l’exposition sur les artistes femmes mise en scène au Centre Pompidou à Paris [1] : j’y vois comme le signe de quelque chose de neuf dans nos sociétés. Il est et il sera toujours important de s’intéresser et d’être positif à ce type de démarche. Car on sait pertinemment qu’en cas de crise, la première population touchée, la plus vulnérable et la plus fragile économiquement, c’est les femmes. Il ne faut donc jamais cesser de s’y intéresser, de s’enthousiasmer, de se passionner.

[Lire la suite]

Notes :

[1] elles@centrepompidou

 

Du 8 au 21 mars dans toute la France. Plus d’infos sur http://www.printempsdespoetes.com

Quelques grandes dates :

1986 : « Le mariage de figaro » de Beaumarchais, mise en scène par Jean-Pierre Vincent

1991 : César meilleur second rôle dans « Milou en mai » de Louis Malle

1993 : César du meilleur second rôle pour « Indochine » de Régis Wargnier

1995 : Téléfilm « L’allée du roi » de Nina Companéez

1998 : Molière pour « Une Maison de poupée », d’Ibsen, mise en scène par Deborah Warner

1999 : César du meilleur second rôle pour « Ceux qui m’aiment prendront le train » de Patrice Chéreau.

1999 : « La voleuse du Saint Lubin » réalisé par Claire Devers

2001 : César de la meilleure actrice pour le film « Stand-By » de Roch Stephanik

2008 : Prix d’interprétation au Festival la Mostra de Venise pour « L’Autre » de Patrick-Mario Bernard et Pierre Trividic.

2010 : « L’autre Dumas » réalisé par Saffy Nebbou. Dominique Blanc est actuellement en tournée dans toute la France avec « La Douleur » de Marguerite Duras, mise en scène par Patrice Chéreau et Thierry Thieû Niang.

Publié dans Culture, Droits des femmes, Poesie | Pas de Commentaires »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy