• Accueil
  • > Recherche : justice au coeur

Résultats de votre recherche

Pour une Europe de la solidarité : « Il paraît que les valeurs de l’UE sont humanistes. Il n’y a pas d’humanisme qui ne soit universel. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 septembre 2015

Communiqué PCF :

L’Europe et la France doivent arrêter de multiplier les entraves

à l’accueil des réfugiés

 

Aylan

 

  La photo du corps de Aylan, un garçon de 3 ans, retrouvé

  échoué mort sur une plage de Turquie dans le naufrage

  d’un bateau où avait embarqué sa famille dans l’espoir

  de rejoindre la Grèce provoque un électrochoc dans toute

  l’Union européenne.

  Les 20.000 morts depuis le début d’année pour avoir fui

  la guerre, la faim ou les dictatures ont désormais un visage

  et il est insoutenable.

  A présent beaucoup disent leur révolte. Tant mieux.

  La France que nous aimons n’est pas celle des Lepen, Estrosi

  ou Ciotti et consorts qui n’ont que des paroles de haine

  à l’encontre des migrants. Mais les déclarations de bonnes

  intentions ne suffiront pas.

 

L’Europe et la France doivent arrêter de multiplier les entraves à l’accueil de personnes qui fuient pour sauver

leur vie et celle de leur famille. La situation faite aux réfugiés de Vintimilles est à cet égard accablant

pour les autorités françaises.

La France doit modifier profondément sa politique internationale et européenne. Pour lutter contre les passeurs

et les trafics, il est urgent de créer des routes légales et sûres, de permettre la liberté de circulation.

Enfin pour répondre aux urgences humanitaires, il est urgent de créer des lieux d’accueil adaptés, y compris

à l’accueil des enfants et des personnes les plus fragilisées.

Plus que jamais, l’heure est à la mobilisation en faveur d’une politique sociale, juste, solidaire pour une Europe

de paix, de coopération et de justice.

Olivier Dartigolles, porte parole du PCF

 

 

Publié dans EUROPE, France, Monde, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Le libéralisme n’est pas une fatalité : mobilisation contre le TAFTA au coeur de l’Université d’été européenne des mouvements sociaux

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 août 2014

 

MOBILISATION

Lutter contre le traité transatlantique et ainsi dénoncer les accords

 

Aurélien Soucheyre – 22 août 2014

Attac

  La lutte contre le Tafta, au cœur

  de l’université d’été européenne

  des mouvements sociaux, doit

  s’ouvrir, selon ses participants,

  sur la contestation massive

  de la multiplication des accords

  commerciaux, libéraux

et bilatéraux signés actuellement à travers le monde.

Comme le démon, c’est un traité qui a plusieurs noms : Tafta, Ttip, GMT, etc. Autant d’appellations

que les participants à l’université d’été européenne des mouvements sociaux connaissent sur le bout

des doigts. Ils sont plus de 2 000, venus de toute l’Europe et du monde, à s’être rassemblés pour trouver

les moyens de lutter contre, du 19 au 23 août à Paris, à l’initiative d’Attac. C’est que ce partenariat

transatlantique de commerce et d’investissement, négocié secrètement entre l’Union européenne

et les États-Unis, aurait des conséquences désastreuses s’il était ratifié :

déréglementation des normes sociales, écologiques et alimentaires, casse des services publics

et soumission des États aux marchés, avec la possibilité pour les multinationales d’attaquer

en justice les gouvernements dont la politique limiterait de potentiels profits…

« La demande d’action 
et de mobilisation monte très vite »

« Très étonnamment, on ne s’attendait pas à ce que la campagne remporte un succès aussi fort face

à ce traité. Depuis un an qu’elle est lancée, des centaines de collectifs locaux au spectre très large

se sont créés. La demande d’action et de mobilisation monte très vite. Je pense que la victoire est possible,

tout comme il y avait eu une victoire contre l’accord multilatéral sur l’investissement (AMI), qu’une large

mobilisation avait fait échouer en 1998 », apprécie Aurélie Trouvé, coprésidente du conseil scientifique d’Attac.

« Sa mauvaise popularité devient même un moyen de dénoncer tous les traités bilatéraux qui sont signés

en catimini de par le monde, aux contenus là encore extrêmement nocifs, et qui cherchent tous à contourner

les réglementations des États et de l’Organisation mondiale du commerce », ajoute Dominique Plihon,

porte-parole d’Attac.

Dans toutes les langues, des experts de nombreux pays étaient présents dans les salles de l’université

Paris-VII pour condamner ces accords, contestés sur place, qui annihilent les outils de défense historiques

et imposent des standards d’investissement rois partout dans le monde aux dépens des peuples.

« Nous ne sommes pas contre des accords, au contraire. Mais nous défendons un système commercial qui,

au lieu d’être basé sur la concurrence et le libre-échange, serait basé sur la coopération et l’harmonisation

sociale, environnementale et démocratique vers le haut.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Photo : licence Creative Commons by-nc-sa 2.0, par Attac France.

Publié dans ECONOMIE, France, Liberalisme, Luttes, Monde | Pas de Commentaires »

À la Une de l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 février 2014

 

Ce lundi dans l’Humanité :

Ukraine, le vrai carburant du soulèvement

 

huma2402

Au lendemain du départ de Viktor Ianoukovitch,

notre envoyé spécial est allé à la rencontre

d’Ukrainiens qui n’en pouvaient plus

des injustices sociales et de l’arrogance

des oligarques.

« Pourquoi nous nous sommes soulevés ».

« Salaires et retraites de misère, chômage,

ça suffit.”

Si une majorité d’Ukrainiens ont soutenu le mouvement

qui a conduit à la destitution, samedi, du président

Ianoukovitch, la détresse sociale fut au centre

du mécontentement politique. C’est elle qui a porté

ces aspirations au changement que l’on retrouve

dans toutes les conversations.

Retrouvez le reportage de notre envoyé spécial à Kiev.

♦ Trois défis à relever d’urgence

Si un accord politique a ramené un calme précaire dans la capitale, le pays reste traversé de tensions fortes.

Les extrémistes sont en embuscade. L’Est parait peu enclin désormais à accepter les décisions de Kiev

et l’économie est exsangue.

♦ L’UE ne promet pas la lune aux manifestants… Juste la Grèce.

Face aux énormes problèmes économiques du pays, plusieurs ministres des Affaires étrangères européens

promettent d’aider l’Ukraine à obtenir… un prêt du FMI.

♦ Portrait : Ioulia Timochenko, une oligarque entrée en politique

A peine libérée de prison, l’ex-Première ministre et leader de la révolution orange fut au coeur des luttes

de clans qui ont fait système dans l’Ukraine de ses deux dernières décennies.

[Lire la suite]

 

Publié dans l'Humanité, Monde, POLITIQUE, Presse - Medias | Pas de Commentaires »

Vague de suicides dans le milieu financier

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 février 2014

 

Série de suicides dans le milieu financier

 

jpmorgan

 

  Une série de six suicides en quelques jours commence

  à inquiéter le monde de la finance. Que des traders

  trentenaires se défenestrent, et la crainte d’un nouveau

  krach boursier étreint le milieu de la finance.

 

C’est JP Morgan, l’énorme banque américaine au bilan annuel qui talonne le PIB français, qui connait la plus grosse hécatombe. Mardi, un jeune trader de 33 ans s’est défenestré de son bureau de Hong Kong. Quelques jours plus tôt, c’est carrément le directeur du département trading de JP Morgan qui avait mis fin à ses jours. Lui-même suivait de peu le suicide, au siège de JP Morgan à Londres, d’un vice-président de la banque d’investissement.
A la City également, un responsable de la Deutsche Bank s’est donné la mort au pistolet à clou. Deux autres financiers, dont un haut responsable de la banque d’investissement Russell, ont également fait des chutes fatales.  

Cette série de suicide interpelle les milieux d’affaires. La série des 11 spéculateurs qui s’étaient suicidés dans les semaines précédant le Krach de la crise de 1929 a laissé un cuisant précédant. Faut-il voir dans ces 6 suicides le présage d’un effondrement boursier ? Le Financial Post s’interroge et rapporte que Bank of America, Goldman Sachs, JP Morgan, Credit Suisse et autres grandes banques ont envoyé des messages à leurs jeunes traders pour les inciter à prendre du repos. Impossible toutefois de cerner le secteur par lequel viendrait le Krach. Les banquiers qui se sont donnés la mort sont de hauts responsables.  A l’exception du dernier en date, Trader sur la place de marché Forex (contradction de Foreign Exchange), là où s’échangent les devises nationales.

Une autre explication avancée est pour certains de ces suicides à la City est que des banquiers seraient impliqués dans le scandale dit du Libor. Sur le marché interbancaire, là où les banques se prêtent entre elles, ce sont les établissements bancaires eux même qui se concertent pour fixer les taux d’intérêts, à l’ouverture des marchés tous les matins. Dès 2005, plusieurs banques  se  sont mises à fausser sciemment les taux, à la hausse comme à la baisse. Les traders étant préalablement tenus au courant de la tendance, pouvaient spéculer en fonction. Une fraude qui a pris une nouvelle dimension en pleine crise des subprimes, ces banques ont utilisé ces manipulations de taux d’intérêts pour masquer leur très mauvaise santé et se refinancer à taux réduits. Aujourd’hui ces banques sont petit à petit cernées par la justice et de lourdes amendes tombent.

 

Publié dans Finance, Monde | Pas de Commentaires »

Justice pour les Fusillés pour l’exemple de la Guerre 14-18

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 octobre 2013

 

MONSIEUR LE PRÉSIDENT

RÉHABILITEZ LES FUSILLÉS POUR L’EXEMPLE

DE LA GUERRE DE 14-18

 

Motion pour la justice !

(signez la pétition en ligne sur le site de la Libre Pensée)

Justice pour les Fusillés pour l'exemple de la Guerre 14-18 dans F. Hollande 14-18

À l’initiative de la Libre Pensée, avec l’ARAC, l’UPF notamment, s’est tenu

un rassemblement à la Bourse du Travail de Paris, le 8 juin 2013,

pour la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple.

 

 

200 libres penseurs, pacifistes, internationalistes, syndicalistes, élus, membres des milieux artistiques étaient

présents. Ils exigent des plus hautes autorités de l’État que cette année 2013 voit enfin la réhabilitation

collective des Fusillés pour l’exemple de la Guerre de 1914-1918. Cette injustice collective dure depuis

99 ans, il est temps d’y mettre un terme.

- vingt-trois conseils généraux : 01 Aisne, 03 Allier, 07 Ardèche, 08 Ardennes, 09 Ariège, 11 Aude,

19 Corrèze, 21 Côte-d’Or, 25 Doubs, 24 Eure, 31 Haute-Garonne, 34 Hérault, 42 Loire, 58 Nièvre,

59 Nord, 60 Oise, 65 Hautes-Pyrénées, 69 Rhône, 70 Haute-Saône, 80 Somme, 87 Haute-Vienne,

91 Essonne, 94 Val de Marne - trois conseils régionaux : Champagne-Ardennes,

Assemblée de Corse, Limousin ont pris position dans ce sens.

- De très nombreux Conseils municipaux ont fait de même.

Autour du 11 novembre, chaque année, depuis près de 20 ans se tiennent un nombre croissant de rassemblements

devant les monuments pacifistes ou les lieux de mémoire, qui voient des milliers de partisans de la réhabilitation

collective des Fusillés pour l’exemple se réunir.

Tous ces faits montrent à l’évidence que les victimes de cette tragédie barbare sont restées dans la mémoire

collective des citoyens de ce pays. L’exigence de leur rendre justice n’en est que plus forte.

Les participants considèrent que la réhabilitation doit être collective, donc publique, et prise par une déclaration

politique venant du Président de la République.

[Lire la suite sur Moissac au Coeur]

 

Image de prévisualisation YouTube

sur youtube

Publié dans F. Hollande, France, HISTOIRE, POLITIQUE, Solidarite | 1 Commentaire »

Roms : La colère de Dominique Baudis

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 septembre 2013

 

Roms : le gouvernement n’applique pas les règles,

selon Dominique Baudis

 

Roms : La colère de Dominique Baudis  dans Discriminations capturecampromroubaix-300x173Le camp de Roubaix après le démantèlement (capture d’écran)

Le défenseur des droits Dominique Baudis a accusé

vendredi le gouvernement de ne pas appliquer

une circulaire du 26 août 2012 encadrant

le démantèlement des camps de Roms.

« Cette circulaire interministérielle d’août 2012 n’est pas

appliquée dans tous les cas, loin s’en faut »,

a-t-il déclaré en ouverture d’un colloque sur le sujet à l’Assemblée nationale.

Trop souvent les évacuations se produisent sans décision de justice préalable.

Trop souvent le délai des trois mois entre le jugement et le démantèlement n’est pas respecté »,

bien que ce délai soit « nécessaire » pour réaliser les diagnostics des populations.

La circulaire en question prévoit un diagnostic social des populations en amont des évacuations

et un accompagnement en aval. En juillet, le défenseur des droits avait déjà dressé ce bilan

et formulé des recommandations. « Hélas, à ce jour, nous n’avons toujours pas de réponse »

de Matignon, a-t-il regretté. « Confronté à ce silence (…), j’ai relancé le Premier ministre

dès cette semaine au sujet de notre bilan et de nos recommandations », a-t-il ajouté.

Ayrault : cette circulaire est « la politique du gouvernement »

L’ironie de la situation est que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a présenté ce jeudi cette circulaire

comme « la politique du gouvernement » pour trancher une polémique née après

des propos controversés du ministre de l’Intérieur. « Il y a tout dedans, y compris la fermeté,

y compris le respect du droit mais aussi tout le travail d’intégration, tout le travail d’accompagnement

social », avait dit le chef du gouvernement.

De quoi mettre en colère Dominique Baudis qui a dénoncé « l’irrationalité des arguments,

des comportements et des prises de position ».

Son ire est d’autant plus compréhensible après la passe d’armes entre Manuel Valls et sa collègue

au gouvernement Cécile Duflot.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Lire également :

 

Publié dans Discriminations, France, POLITIQUE, Racisme - Xenophobie, Sans Papiers - Immigration, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Chantage à l’exil

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 janvier 2013

 

Chic : Brigitte Bardot sur le départ ?

Le ridicule ne tue pas………

 

Chantage à l'exil  dans Humour humou11

 

L’ex-star du cinéma reconvertie dans la défense

des animaux va-t-elle quitter son refuge

de Saint-Tropez pour s’installer à Moscou ?

On en est encore loin, mais Brigitte Bardot a quand

même brandi la « menace ultime » : demander

la nationalité russe, suivant le très conversé

et très médiatique exemple de Gérard Depardieu.

Mais pas question d’exil fiscal pour Bardot : 

ce qu’elle demande, c’est de sauver de la tête de

deux éléphantes lyonnaises menacées d’euthanasie.

Par Moissac Au Coeur

 

 

 

Farce nationale : Bardot demande à son tour la nationalité russe

Publié dans Humour | Pas de Commentaires »

Censures du Conseil constitutionnel : « Elles concernent les hauts revenus ou les revenus du capital. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 janvier 2013

 

A propos des censures du Conseil constitutionnel,…

Par Patrick Le Hyaric !

 

Censures du Conseil constitutionnel :

 

Pour Patrick Le Hyaric, Directeur de l’Humanité,

Député européen, Vice-président du groupe

de la gauche unitaire européenne, les dernières

décisions du Conseil constitutionnel posent

beaucoup de questions qui méritent d’être méditées.

Bien au-delà de la petite écume médiatique

qu’on nous envoie au visage.

 

 

 

 

Les dernières décisions du Conseil constitutionnel posent beaucoup de questions qui méritent d’être méditées.

Bien au-delà de la petite écume médiatique qu’on nous envoie au visage.

La censure de la taxation à 75 %  pour les revenus de plus d’un million d’euros a été l’objet d’une émotion légitime

de l’immense majorité des contribuables, lourdement sollicités par l’effort fiscal.

Mais,  « de l’autre côté du périph », dans les «beaux quartiers», nul doute qu’elle a été l’occasion

de sabrer le champagne au-delà des fêtes de fin d’année.

L’annulation de cet élément de justice, même si sa portée est limitée, est d’autant plus amère comparée

aux 20 milliards de recettes fiscales supplémentaires attendues pour 2013 sur la base d’un accroissement des impôts

indirects et injustes, notamment, de la TVA et les taxes sur les carburants. Au moment même, où en ce début janvier,

les familles populaires devront payer plus cher le gaz, l’électricité, les transports, les timbres, la redevance télé, etc…

Elle est odieuse si on la met en rapport aux 20 milliards d’euros de crédit d’impôts, programmés sur trois ans, octroyés

sans aucune contrepartie aux entreprises. La ristourne fiscale de 30 et 40 millions d’euros faite au fossoyeur des hauts

fourneaux de Florange en fait partie. Elle est comme un emblème de ce qu’il ne faudrait pas faire pour redresser le pays

et l’emploi. C’est sans doute pour cela que cet élément n’est pas à la une des journaux radios-télévisés ? On préfère

nous passer le mauvais film de ceux qui cherchent la nationalité belge ou russe. Faut-il en rire ou en pleurer ?

[...]

A l’examen, c’est sur la nature des mesures retoquées qu’il faut porter attention. Au détail près, toutes les mesures

repoussées ont un commun dénominateur. Elles concernent les hauts revenus ou les revenus du capital.

Censurée la «charge excessive» sur les «retraites chapeau », ces retraites en or des grands patrons.

Censurée   la «charge excessive» sur les «bons anonymes», sur les gains des «stock-options», 

sur les « actions gratuites ».

Censurée la « charge excessive » sur les rémunérations des hauts-dirigeants des grandes entreprises

de même  que  celle sur  les  « plus-values immobilières sur les terrains à bâtir» dont bénéficient

les gros promoteurs.

En réaction à ces décisions, les porte-paroles de la droite et de l’extrême-droite, associés au syndicat des puissances

de l’argent ont affiché une mine triomphale. (…)

[Article complet sur Moissac au Coeur]

 

Publié dans France, POLITIQUE, Politique fiscale | Pas de Commentaires »

L’Édito de l’Humanité : Hollande, la promesse envolée et la chrysalide

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2012

 

Hollande, la promesse envolée et la chrysalide

 

L'Édito de l'Humanité : Hollande, la promesse envolée et la chrysalide  dans Austerite noel

Après la conférence de presse

de François Hollande, « le changement

n’est plus pour maintenant »,

et « l’électorat de gauche risque de ne

pas trouver dans ce plaidoyer pro domo

la réassurance que sa voix est respectée »,

estime Patrick Apel-Muller dans l’édito

de l’Humanité de ce mercredi.

 

 

Les têtes de chapitre du programme présidentiel

sont restées sur la table mais vides.

 

Comme une fois 
la promesse envolée reste l’enveloppe 
de la chrysalide. Hier, au Bourget, 
il fallait

résister aux marchés financiers ; désormais « il faut assurer la crédibilité de la France » devant leur évaluation.

Une des trois priorités absolues était la « réorientation de l’Europe » et nous n’avons plus en main que le traité

Merkozy serti d’un codicille de croissance. La justice sociale ? Peut-être… mais à ne pas confondre avec

« la mise en accusation de ceux qui ont apporté le plus à leur économie » – voilà satisfaits les grands patrons

et Mme Parisot – et ont gagné beaucoup d’argent.

François Hollande avait choisi hier de privilégier « l’esprit d’entreprise » et de mettre en cause « le coût du travail »

dans une formule un peu floue : « Il n’est pas tout mais est tout sauf rien. » En tout cas, rendez-vous en 2014

pour une hausse de la TVA qui pèsera sur les consommateurs, les salariés pour l’essentiel. 

[Lire la suite sur humanite.fr]

Illustration vue sur Moissac au Coeur

Publié dans Austerite, Emplois, F. Hollande, POLITIQUE, Politique nationale, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Pour l’encadrement des prix alimentaires

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 juin 2012

 

Pour l’encadrement des prix alimentaires

 

Pour l'encadrement des prix alimentaires dans Agriculture QuestionGouvernementPar André Chassaigne, Chronique publié dans le Journal La Terre.

La campagne électorale révèle quelques satisfactions :

selon un sondage paru dans le journal L’Humanité-Dimanche

la semaine dernière, 68 % des Français souhaitent un blocage

des prix des produits alimentaires de première nécessité.

C’est la mesure qu’ils plébiscitent et j’ai pu le constater

dans les réunions que j’anime au jour le jour.

Cette attente sociale très forte s’appuie sur une réalité concrète : pour beaucoup de ménages,

toutes les charges augmentent sans que leurs revenus ne bougent.

La hausse des prix alimentaires, supérieure à 4 % en moyenne en 2011, est aujourd’hui avec celle des prix de l’énergie

une injustice devenue insupportable.

L’encadrement des prix alimentaires est une mesure de justice que l’on peut prendre dès aujourd’hui pour redonner

du pouvoir d’achat aux plus modestes. Mais soyons attentifs à expliquer que ce doit aussi être un bon moyen d’agir concrètement

pour redonner un vrai prix rémunérateur pour les productions agricoles de base. L’intérêt des consommateurs n’est pas contraire

à celui des producteurs !

Alors l’encadrement des prix, cette mesure est-elle vraiment d’un autre temps,

comme le professent en cœur nos économistes libéraux ?

Inapplicable, diront bien évidemment les distributeurs et le secteur de l’agroalimentaire. Car, s’ils s’autorisent de telles hausses

annuelles des prix, en vidant les poches des plus modestes, c’est d’abord parce que l’Etat s’est défaussé de toutes ses prérogatives

sur la fixation des prix du panier de la ménagère. C’est un choix politique, qui consiste à laisser aux appétits financiers toute latitude

pour augmenter ses marges entre les prix qu’ils payent aux producteurs, et celui auquel il revend aux consommateurs.

[Lire la suite sur Moissac au Coeur]

 

Publié dans Agriculture, ECONOMIE, France, POLITIQUE, Pouvoir d'achat | Pas de Commentaires »

123
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy