• Accueil
  • > Recherche : injustice sociale

Résultats de votre recherche

NOUS SOMMES TOUS DES SALARIÉS EN LUTTE

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 février 2016

LIBERTÉ HEBDO

L’Éditorial de Franck Jakubek

NOUS SOMMES TOUS DES SALARIÉS EN LUTTE

CaptureLibertéHebdo1205

 

A chaque fois que nous évoquons les combats

et les luttes menés par les salariés

et les syndicats face aux employeurs indélicats,

à la pression patronale, nous enrageons

de constater que ce sont toujours les mêmes

méthodes qui régissent la violence des rapports

sociaux dans l’entreprise.

Il est de bon ton de ne pas commenter

les décisions de justice. Mais quand l’injustice

frappe à nos portes, au-delà de l’indignation

et du sentiment de révolte, c’est l’envie de changer

le monde qui l’emporte.

Et les peines infamantes tombées sur les têtes

des huit salariés de Goodyear deviennent l’objet

d’un combat national pour l’ensemble du monde

du travail, pour tous ceux qui veulent

que ça change et que ça bouge.

 

La manifestation de soutien le 4 février à Paris, ou dans la région, en est un exemple. Et d’autres sont à venir.

Des comités de soutien se créent partout. Pour rendre à ces hommes leur dignité.

Pour faire prendre conscience à ceux qui nous gouvernent que tout ne tourne pas autour du capital.

Que l’Humain d’abord n’est pas qu’un slogan mais une réalité à faire vivre, à promouvoir.

Dans le Nord, le comité de soutien se réunira à l’Espace Marx, le 25 février à 18 h.

A l’heure où le gouvernement veut faire avaler la pilule d’une pseudo réforme du Code du travail, la solidarité

est plus que jamais nécessaire. Pas question de laisser dire ou faire croire que le monde de l’entreprise

s’organise gentiment dans un cadre de « dialogue social » serein entre employeurs de bonne volonté

et « collaborateurs » dévoués.

Non ! Cent fois non ! Les relations des salariés avec les employeurs sont basées sur des contrats impliquant

d’abord la subordination des premiers face aux seconds. Et les abus, volontaires ou non, sont nombreux et réels.

Les impacts sur la santé, la vie familiale ou sociale, sur les revenus sont redoutables.

On ne compte plus les crimes et les délits commis au nom du profit, du profit seul.

L’action syndicale, porteuse d’espoirs, de solidarité, de justice sociale, ne doit pas être criminalisée.

Le gouvernement s’est engagé, d’abord à Air France, puis chez Goodyear dans une pente dangereuse.

Les citoyens doivent s’exprimer plus encore sur cette infamie. Plus de 150 000 personnes ont déjà signé

la pétition lancée par la CCT réclamant l’abandon des poursuites des salariés.

Partout, là où nous sommes, la solidarité doit faire face au langage de la répression.

C’est la seule vraie alternative.

*****************************************************************************

Défendre ses droits et son emploi, ce n’est pas un crime : signez la pétition des Goodyear :

https://www.change.org/p/fran%C3%A7ois-hollande-l-appel-des-goodyear

Publié dans France, Liberte Hebdo, Luttes, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Extrême-droite / Médias – Jeux dangereux avec le Front national

Posté par communistefeigniesunblogfr le 5 novembre 2015

CapturePCFFDG

 

Dénonçons le mensonge d’un Front national converti à la défense des plus fragiles, des plus modestes.

Il prône des reculs sociaux, comme la suppression de l’aide médicale d’état, refuse dans les villes qu’il dirige

l’accès à la cantine pour les enfants de chômeurs, ou encore exige le déremboursement de l’IVG.

Partout, il défend la baisse des dépenses publiques et préfère rembourser les banques déjà gavées

plutôt que de satisfaire les besoins. 

 

Extrême-droite / Médias – Jeux dangereux avec le Front national

 

lardon-medias-lepen

  1. Alors que notre peuple rejette chaque jour

  un peu plus les politiques anti-sociales autoritaires

  du gouvernement, le Front national est utilisé

  par le pouvoir médiatique pour canaliser la colère

  populaire et la détourner des causes réelles :

  l’austérité et la concurrence généralisée.

  Les médias déroulent le tapis rouge au Front

  national et le repeignent complaisamment en parti

  anti-système alors qu’il en est un des défenseurs

  le plus farouche.

 

 

2. « Les Républicains » et le PS utilisent le Front national dans leur lutte politicienne pour conquérir

ou garder le pouvoir. Ils espèrent chacun en faire leur adversaire au second tour de la présidentielle.

3. En réalité, l’extrême droite se nourrit du désespoir populaire et de la dépression économique.

Son objectif n’est pas de s’attaquer aux injustices, de réduire les inégalités, mais au contraire

de les cataloguer : inégalités selon votre origine, votre sexe, vos croyances, vos convictions…

4. Le Front national s’oppose systématiquement aux salariés et défend l’ordre patronal.

Ses propositions s’attaquent toujours aux syndicats, aux conquêtes sociales,

par exemple lorsqu’il prétend augmenter votre salaire en piquant dans les financements

de la sécurité sociale plutôt que dans les profits.

[Lire la suite sur pcf.fr]

 

Publié dans F-Haine, France, PCF, POLITIQUE, Presse - Medias | Pas de Commentaires »

Le travail des enfants (photos, dossier)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 août 2015

 

25 vieux clichés saisissants du travail des enfants vu par Lewis Hine

 

hine_lewis_paris_gamin-web

 

 

  Lewis Hine est sans doute le photographe américain

  le plus important de l’âge industriel.

  Pionnier dans la photographie « sociale » ses clichés

  des ouvriers sur l’Empire State Building ont notamment

  fait le tour du monde.

  Mais Lewis Hine est aussi réputé pour avoir donné

  un visage à ces milliers d’enfants qui travaillaient

  dès le plus jeune âge avant l’abolition.

 

Lire la suite et voir les photos sur mrmondialisation.org

 

 

 

 

Ces clichés n’ont rien de vieux pour certains endroits du monde. Le travail des enfants est toujours d’actualité

pour des millions d’entre-eux.

 

8€/mois pour du t-shirt. Il photographie le travail des enfants…

 

artlimited_img66426-e1418629125134-920x593

 

 

  On estime que 168 millions d’enfants travaillent

  actuellement dans le monde (source).

  Même si c’est moitié moins qu’en 2000, c’est encore

  beaucoup trop. Certains d’entre eux réalisent

  des travaux particulièrement dangereux

  sans la moindre protection légale.

 

 

Un photographe du Bangladesh va se pencher sur cette réalité qui frappe son pays.

« Pour abolir le travail des enfants, vous devez le rendre visible. », c’est l’adage de GMB Akash, un photographe

bangladais concerné par les injustices subies par les enfants de son pays.

Abolir ne suffit pourtant pas toujours. Au Bangladesh, le travail des enfants est interdit depuis 1992.

Mais sur le terrain, la réalité est tout autre. Akash va voir lors d’un reportage un enfant de 12 ans se faire battre

car il était trop lent à la confection d’un t-shirt…

[Lire la suite et voir les clichés sur mrmondialisation.org]

 

 

Publié dans Pauvrete, Photographie | Pas de Commentaires »

André Chassaigne : « Le courage et la dignité du peuple grec face au chantage et à l’injustice est un message de résistance et d’espoir pour toute l’Europe. »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 juillet 2015

 

Débat sur la Grèce à l’Assemblée nationale.

Intervention d’André Chassaigne – mercredi 8 juillet 2015.

 

Grèce.

Captureandréchassaigne

 

  André Chassaigne :

 

  « Le courage et la dignité du peuple grec

  face au chantage et à l’injustice

  est un message de résistance et d’espoir

  pour toute l’Europe. »

 

 

 

Monsieur le Président,

Monsieur le Ministre,

Chers collègues,

 

Nous vivons un moment historique : la politique et la démocratie sont de retour en Europe !

Le courage et la dignité du peuple grec face au chantage et à l’injustice est un message de résistance et d’espoir pour toute l’Europe.

Les Grecs ont dit « Non » aux diktats de la Troïka, « Non » à l’Europe de l’austérité aveugle, générale et absolue, « Non » à l’Europe des financiers, principaux responsables de la crise qui frappe l’Europe des peuples.

La Grèce a dit « Non » aux humiliations. Elle a refusé de courber l’échine et relevé la tête.

Le peuple grec a signifié, en notre nom, qu’il est insupportable de voir M. Juncker, organisateur de la fraude et l’évasion fiscales lorsqu’il était premier ministre au Luxembourg, jouer les pères-la-vertu. 

Qu’il est insupportable de voir M. Draghi et la BCE se montrer inflexibles, alors même que l’actuel président de la BCE était responsable de Goldman Sachs en 2006 et a contribué à falsifier les comptes de l’État grec pour favoriser son entrée dans l’euro. 

Qu’il est encore plus insupportable de voir Mme Lagarde aussi intransigeante pour 1,6 milliard d’euros dus au FMI, alors qu’elle était si conciliante avec Bernard Tapie quand elle était ministre de M. Sarkozy.

Le dogmatisme n’est pas du côté de Tsipras, comme certains voudraient le faire croire. Il est de celui d’une Troïka autiste qui impose un cadre austéritaire et rigoriste, sans possibilité de négociation

A l’inverse, le gouvernement grec ne cesse de chercher la voie du dialogue et du compromis. 

Alexis Tspiras n’est ni radical, ni irresponsable.

Il n’est pas pour le statu quo. 

Son programme prévoit des réformes fiscales et économiques d’importance.

Il propose des mesures fortes de lutte contre la corruption et la fraude fiscale.

Il entend faire tomber les cartels et rétablir la justice sociale, dans un pays où 10% de la population détient 56% de la richesse nationale.

Il ne demande pas l’effacement de la dette, mais son rééchelonnement.

Il ne parle pas de quitter la zone euro, mais souhaite clairement continuer à négocier avec les créanciers de la Grèce.

Son sens des responsabilités et son volontarisme se heurtent aux ultimatums successifs de l’Eurogroupe et à une intolérable opération de diabolisation. Notre ministre de l’économie en a fourni une illustration en comparant Syriza au Front national. Quel manque de culture historique et politique ! 

Le référendum de dimanche dernier a révélé la vraie nature de la crise européenne. Elle n’est pas économique et financière. Elle est idéologique et politique.

Ce que craignent les dirigeants européens, c’est une contagion politique du référendum de dimanche, qui verrait les peuples reprendre le pouvoir pour mettre fin aux politiques d’austérité. Le processus est pourtant enclenché. Après la Grèce, le mouvement Podemos, en Espagne, prend le relais et montre la voie en remportant des victoires significatives à Madrid et Barcelone.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

 

Publié dans André Chassaigne, Assemblee nationale, EUROPE, France, Grece, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Tous dans la rue ce 1er mai contre le capitalisme prédateur et ses larbins

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 avril 2015

 

Des salaires du CAC40 à la manif du 1er mai

 

Gérard le Puill – 30 avril 2015

 

CaptureViehbacherChristoppher Viehbacher, le patron le mieux payé en 2014

Chômage en hausse, pouvoir d’achat en baisse,

grands patrons qui se goinfrent et larbins du capital

qui s’en enthousiasment, les travailleurs ont

de bonnes raisons de battre le pavé en 2015

le jour de la fête du travail.

Le début de semaine précédant les manifestations

du 1er mai dans toute la France aura été riche

en informations qui en disent long sur l’état de notre pays

rongé par les inégalités sociales, les injustices en tous genres

et le chômage de masse.

Le lundi 27 avril, nous apprenions  que le pays comptait en mars 15.5400 demandeurs d’emploi de plus

qu’en février.  Au 31 mars, la France métropolitaine comptabilisait 3.509. 800 chômeurs n’ayant pas

travaillé une seule heure durant le mois écoulé. Mais le nombre de gens inscrits à pôle emploi atteignait

5.290.50O en comptant ceux et celles qui avaient occupé un boulot précaire à temps trop partiel

pour être rayés de Pôle emploi. Le 30 avril, l’INSEE publiait son étude mensuelle indiquant que les dépenses

des ménages avaient reculé de -0,6% en mars, ce qui n’est pas de nature  à relancer l’emploi.

Mais tout ne va pas mal pour tout le monde.

Le 28 avril,  étaient rendus publics les salaires perçus en 2014 par les patrons du C40, les 40 plus grosses

entreprises françaises cotées en Bourse. Au sein d’une fourchette comprise entre 3,9 millions d’euros

et 1,16 million pour 39 de ces 40 nantis, le salaire moyen annuel atteignait 2.267.811€ par individu,

soit une moyenne mensuelle de 188.984€. Le quotidien « les Echos » publiait ce palmarès individuel

avec des graphiques à l’appui pour nous montrer que la part variable du salaire de ces PDG était souvent

plus élevée que la part fixe. Mais, comme cette part variable dépend à la fois du taux de profit au moment

de la clôture du bilan annuel et de l’évolution du prix de l’action en Bourse, faire pression sur les salaires

du plus grand nombre et licencier du personnel sans connaître de difficultés économiques

sont les deux moyens utilisés pour augmenter le salaire des patrons. Ce second moyen a encore été

utilisé pour l’année 2015 le 28 avril par les dirigeants suédois de Renault Trucks en annonçant 

591 suppressions d’emplois lors de la présentation des « perspectives 2015 ». Ce qu’un syndicaliste du groupe

a qualifié de « politique financière à court terme initiée par le fonds de pension Cevian».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

cgt 1-mai-20151er_mai

 

Publié dans ECONOMIE, France, Liberalisme, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaires »

Élections départementales : Le vote utile à gauche, c’est le vote Front de Gauche !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 mars 2015

PCF Nord

 

Le vote utile, c’est nous !

 

4 bonnes raisons de voter dimanche pour les candidats présentés ou soutenus

par le PCF et le Front de Gauche

 

Capturelibertéhebdo1

  1. Envoyer un message national fort pour dire

  « L’austérité est un échec et une injustice,

  nous n’en voulons plus ! ». Chaque voix en faveur

  des candidats qui se sont rassemblés pour dire non

  à l’austérité et exiger une autre politique authentiquement

  de gauche, obtenue dans chaque canton, comptera

  pour le score départemental et national.

 

2. Élire et réélire de nombreux conseillers départementaux,

qui se battront, dans chaque canton et dans le nord, pour préserver

et développer les politiques publiques de solidarité, de justice

et de progrès, et faire du Département un bouclier social, écologique

et culturel contre l’austérité.

 

3. Combattre efficacement la droite et l’extrême droite qui sont prêts à mettre en place leur politique

de régression sociale et de division, s’ils arrivent aux commandes du Département, comme ils le font déjà

là où ils sont élus. Le vote utile à gauche, c’est le vote Font de Gauche !

 

4. Redonner Espoir, quand tant de déception, de colère et de résignation prédominent chez toutes celles

et ceux qui ont voté et agi en 2012 pour un vrai changement politique. Dans de nombreux cantons, dans le Nord,

en France, des femmes, des hommes de gauche, communistes, écologistes, du Front de Gauche, socialistes,

citoyens engagés, ont décidé de s’unir, de travailler et d’être candidats ensemble, pour faire reculer l’austérité

et ouvrir une autre voie. Donnons de la force et un avenir à ce nouveau rassemblement.

 

Publié dans France, Front de Gauche, PCF, PCF Nord, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

La dernière lettre de Kader Ortakaya, une jeune combattante kurde assassinée par l’armée turque.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 novembre 2014

 

    La lettre d’une Kurde assassinée par l’armée d’Erdogan

 

Ce lundi dans l’Humanité, la lettre de Kader Ortakaya, une jeune combattante kurde

près de Kobané, assassinée par l’armée turque.

 

Suruç (frontière turco-syrienne), envoyé spécial.

lettreKaderOrtakaya 

  Elle avait vingt-huit ans. Elle s’appelait Kader

  Ortakaya. Elle rêvait d’un monde de paix,

  de liberté, de justice sociale. Kurde de Turquie,

  elle n’a jamais accepté l’injustice faite

  à son peuple, la répression policière,

  les arrestations, les tortures.

 

 

Jeune femme engagée, elle se démenait sans compter pour soutenir la résistance de Kobané face

aux obscurantistes, aux barbares de l’organisation de l’« État islamique ». Depuis près d’un mois,

avec d’autres membres de son mouvement, le Parti de l’initiative pour la liberté sociale (TÖPG),

elle se trouvait dans le village de Mahser, à la frontière entre la Turquie et la Syrie, à une portée

de pierres de Kobané. Une veille active qui visait à empêcher toute tentative de passage des éléments

de l’« État islamique » dans cette zone et à développer la solidarité avec ses sœurs et ses frères kurdes

de l’autre côté de cette ligne de partage tracée par les colonisateurs français et britanniques

il y a un siècle et qui a divisé les populations. Jeudi, sa vie s’est arrêtée. Avec un groupe de jeunes

elle a tenté de franchir pacifiquement cette frontière. L’armée turque, qui n’a pas un geste pour arrêter

l’afflux de djihadistes, a ouvert le feu. Ortakaya est tombée, le crâne transpercé par une balle

alors que son regard était tourné vers Kobané.

 

La dernière lettre de Kader Ortakaya

Quelques semaines avant d’être abattue par les gendarmes d’Erdogan, Kader Ortakaya, vingt-huit ans,

avait écrit une lettre poignante à ses parents expliquant les enjeux de son engagement.

« Ma chère famille, Je suis à Kobané. Cette guerre n’est pas seulement la guerre du peuple

de Kobané mais une guerre qui nous concerne tous. Je rejoins ce combat pour ma famille

bien-aimée et pour l’humanité. Si nous ne saisissons pas aujourd’hui que cette guerre est

aussi la nôtre, alors, demain, nous serons seuls quand les bombes frapperont nos maisons.

Gagner cette guerre signifie la victoire des pauvres et des exploités. »

Lire l’intégralité de la lettre de Kader Ortakaya dans l’Humanité lundi 10 novembre 2014

Publié dans l'Humanité, Monde | Pas de Commentaires »

Luxleaks : Déclaration de la fédération du Nord du Parti Communiste Français

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 novembre 2014

 

Le Luxembourg, plaque tournante de l’évasion fiscale

La Commission européenne est disqualifiée et discréditée

__________________________________________

Déclaration de la fédération du Nord du Parti Communiste Français

 

 

Un nouveau scandale éclabousse les dirigeants européens, complices de l’évasion fiscale qui prive les Etats de l’Union Européenne de 1 000 milliards d’euros par an.

« Le Luxembourg, plaque tournante de l’évasion fiscale » titre le Monde de ce jour. Révélée par une enquête approfondie réalisée par une quarantaine de média, le Luxembourg serait la plaque tournante d’un véritable système qui repose sur des accords secrets entre ce pays, des banques – dont des banques françaises – et des grandes multinationales qui ont pignon sur rue telles qu’Apple, Amazone, IKEA, Heinz, Pepsi…

Pour les millions de français qui subissent les politiques d’austérité imposée par les gouvernements successifs de ces dernières années, c’est une injustice de plus. Cette Europe, qui impose des réformes très dures pour les peuples est de plus en plus disqualifiée, comme ses dirigeants.

 Jean Claude JUNCKER, actuel Président de la Commission Européenne a été Premier Ministre du Luxembourg de 1995 à 2013 et Ministre des Finances pendant 10 ans ! Il a été élu à la tête de la Commission Européenne par un vote unanime des groupes PS et UMP ! Comment ces forces politiques, leurs députés européens, peuvent encore être crédibles aujourd’hui ?

Le budget de la France va être voté dans quelques jours. A la demande de cette Europe de la Finance, le gouvernement a accepté d’augmenter la purge d’austérité de 3,6 milliards en plus des 21 milliards déjà programmés. Gel des salaires, baisse des aides aux communes, hausse de la TVA, baisse des pensions, augmentation de l’âge de départ en retraite, casse des services publics, de la Sécurité Sociale, directive sur les travailleurs détachés,….La population de notre région souffre beaucoup de ces choix politiques imposés par Bruxelles.

Les députés et sénateurs du Nord Pas de Calais ne doivent pas voter le budget de la Nation proposée actuellement car il est soumis à une Commission Européenne corrompue. Il est temps de s’affranchir des Traités Européens et que la France retrouve toute sa souveraineté. Il est temps qu’une multinationale paye autant d’impôts qu’une femme de ménage ou qu’une petite entreprise.

 

Fabien Roussel

Secrétaire de la fédération du Nord du PCF

Publié dans PCF Nord, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

L’Édito de l’Humanité : Petite analyse psycho-tactique…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 mai 2014

 

Petite analyse psycho-tactique…

 

L’éditorial de Jean-Emmanuel Ducoin – 19 mai 2014

Nous entrons en effet dans une semaine décisive pour l’avenir de l’Europe,

donc de la France, avec le scrutin des élections européennes dimanche 25 mai.

 

valls-ue

  Les « gestes » tardifs laissent toujours une impression d’opportunisme,

  surtout à quelques jours d’une élection. Ainsi procéderions-nous

  intellectuellement s’il fallait établir une analyse psycho-tactique de la décision

  de baisser certains impôts sur le revenu, annoncée par Manuel Valls.

  Accordons-nous sur le fait qu’il convient plutôt de se féliciter

  de cette mesure de rattrapage, qui ne fera que réparer une injustice

puisque des centaines de milliers de foyers très modestes avaient été mis fiscalement à contribution.

Mais ne négligeons pas l’essentiel.

Ce « geste » n’ouvre en rien le chemin du combat social. Car cette petite baisse pèsera peu,

comparée aux augmentations de la TVA et au blocage des retraites et des prestations sociales

qui liquéfieront bientôt la consommation. Ne nous étonnons donc pas des commentaires enthousiastes

des éditocrates du business qui ignorent les nécessités vitales du peuple et oublient un peu vite

qu’une société humaine comme la nôtre reste un amoncellement de mémoire et de poches à rancune.

Et là, ce sera le cas. Des hausses d’impôts bien plus considérables sont encore à venir. Ils le cachent.

Et pour cause…

 

Captureeurope2

Nous entrons en effet dans une semaine décisive

pour l’avenir de l’Europe, donc de la France,

avec le scrutin du 25 mai. Prenons bien la mesure.

Non seulement, nous traversons plusieurs crises majeures

– crise de civilisation, crise de l’économie globalisée, crise

morale, etc. –, mais tout est mis en œuvre pour

nous détourner d’une réelle contestation de la domination de la finance. Peu ou pas de débats,

aucune controverse véritable sur les enjeux sociaux. Comme si les élections européennes n’existaient pas,

ou à la marge, réduites à un passage obligé.

Les libéraux de tout poil espèrent secrètement, sans oser le dire, un fort niveau d’abstention des milieux

populaires afin d’échapper à la sanction qu’ils méritent. Eux le savent : plus nombreux seront

les députés de la Gauche européenne, avec Alexis Tsipras, plus l’austérité reculera.

Publié dans Elections europeennes, EUROPE, France, l'Humanité, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Faire du 1er Mai 2014 un véritable événement au cœur d’un printemps social

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 avril 2014

 

La CGT appelle à un « mois de mai social »

 

Retraites, salaires des fonctionnaires, réformes ferroviaires,

la CGT multiplie les mobilisations

 

Sarah Sudre – 29/04/2014

cgt 1er mai

  Face au plan d’austérité annoncé par le gouvernement Valls,

  la Confédération générale du travail (CGT) en appelle

  à l’irruption des salariés sur la scène sociale.

  Évoquant un « ras-le-bol de s’en prendre toujours aux salariés »,

  l’organisation syndicale organise des mobilisations,

  tout au long du printemps.

 

 « Un beau » 1er mai 

La mobilisation contre la politique d’austérité de Manuel Valls va donner le ton de ce 1er mai 2014. 

La CGT, la FSU, Solidaires et Force ouvrière, qui généralement fait cavalier seul, défileront ensemble.

Cette unité a pour but de « donner corps à notre politique revendicative mais surtout à l’expression nécessaire

des salariés », explique Thierry Lepaon, le secrétaire général de la CGT. 

« Le gouvernement va devoir prendre en compte la colère des salariés qui monte dans le pays, insiste

Thierry Lepaon. « loin du discours tenu au Bourget par François Hollande », le Premier ministre a « tourné le dos 

aux travailleurs, préférant satisfaire le patronat ».

Face à cette « injustice sociale et économique », la CGT encourage l’irruption des salariés sur la scène sociale

dès le 1er mai et avec trois temps forts qui vont rythmer ce printemps « social ».

  • Le 15 mai, stop à la précarisation des fonctionnaires 
  • Le 22 mai, les cheminots prennent Paris
  • Le 3 juin, les retraités se mobilisent pour leur pouvoir d’achat

 

[Article complet sur humanite.fr]

 

Publié dans CGT, ECONOMIE, FO, France, FSU, Luttes, SOCIAL, Solidaires, Syndicats | Pas de Commentaires »

12345...7
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy