Résultats de votre recherche

Solidarité avec le peuple grec

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 juin 2015

 

Capturegrèce1

Capturecocogrèce1Capturecocogrèce2

 

Capturegrèce

 

 

La raison est à Athènes

 

L’éditorial de Maud Vergnol – l’Humanité – 16 juin 2015

 

 CaptureTsipras2

  Le gouvernement d’Alexis Tsipras tient bon pour sortir

  son pays du bourbier ­mémorandaire. Il faut dire que l’enjeu,

  politique, est de taille. Et la question, désormais, n’est pas

  tant de savoir si la Grèce peut parvenir à rétablir

  ses comptes mais bien comment elle compte s’y prendre.

 

Le compte à rebours avant le défaut de paiement de la Grèce place la troïka face à ses ­responsabilités.

Prendra-t-elle le risque d’un « Grexit », quitte à faire trembler l’Europe libérale sur ses bases ? Fébrile, la ­propagande

grise sort l’artillerie lourde. « Athènes joue avec les nerfs des Européens », s’époumone notre confrère du Figaro,

quand la secrétaire générale du Parti social-démocrate (SPD) allemand invective le ­gouvernement Tsipras

« d’irresponsable ».

Ces remontrances sont prodiguées par de fieffés ­démocrates qui savent de quoi ils parlent :

ils ont imposé des traités européens rejetés par le suffrage universel. Placez sur leur route un gouvernement

qui respecte la souveraineté du peuple, et les voilà tous déstabilisés ! Quand il avait fallu moins de 24 heures

à François Hollande pour aller capituler à Berlin, le gouvernement d’Alexis Tsipras tient bon pour sortir son pays

du bourbier ­mémorandaire. Il faut dire que l’enjeu, politique, est de taille. Et la question, désormais, n’est pas tant

de savoir si la Grèce peut parvenir à rétablir ses comptes mais bien comment elle compte s’y prendre.

« Il tient maintenant uniquement à la partie grecque de répondre aux propositions généreuses des institutions »,

a osé hier le porte-parole du ministre allemand des Finances. La générosité des institutions ?

Une avalanche de mesures aussi inefficaces qu’éculées : privatisations à tout-va et baisse des retraites

et des salaires. Bref, de l’austérité en boîte dont on connaît le bilan à l’avance :

dette qui ne cessera d’enfler, explosion de la grande pauvreté et des inégalités sociales,

catastrophe sanitaire, croissance atone et envolée du chômage… Pressions, basses manœuvres,

Dans cet ultime rapport de forces, la France pourrait jouer un rôle décisif pour sortir l’Europe du cauchemar

austéritaire. Au lieu de cela, François Hollande préfère chuchoter aux oreilles d’Angela Merkel et mêler sa voix

aux assassins de l’espérance grecque.

Publié dans EUROPE, FMI "affameur des peuples", Grece, POLITIQUE, Solidarite, Troika, Union europeenne | Pas de Commentaires »

Loi sur le renseignement : Cinq personnalités dénoncent les graves atteintes aux libertés (l’Humanité)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2015

 

Le refus d’une société sous surveillance

 

Alexandre Fache – l’Humanité – 4 mai 2015

Captureloirenseignement3

 

Militant des droits de l’homme, magistrat, syndicaliste,

élus… Cinq personnalités expliquent leur opposition

au projet de loi sur le renseignement, soumis au vote

de l’Assemblée demain. Toutes dénoncent de graves

atteintes aux libertés et une efficacité douteuse

pour lutter contre le terrorisme.

La littérature de science-fiction peut se révéler glaçante.

Elle le devient encore plus quand le législateur vient à

s’en inspirer, consciemment ou non.

 

Soumis au vote des députés demain, le projet de loi sur le renseignement pourrait bien accoucher d’un monde

coincé entre le 1984 de George Orwell, dans lequel chacun est placé sous surveillance permanente,

et le Minority Report, de Philip K. Dick, où les autorités prétendent pouvoir stopper les crimes avant même

qu’ils ne soient commis.

Très mobilisés contre un texte jugé non seulement dangereux mais aussi inefficace pour lutter contre le terrorisme,

une pléiade d’associations (comme la LDH, la Quadrature du Net, Amnesty International, Attac…), de syndicats

(CGT, Solidaires, Confédération syndicale des familles…) et de partis politiques (PCF, PG, EELV…) appellent

à se mobiliser, ce lundi, pour refuser « cette menace pour les libertés politiques et les mobilisations à venir ».

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans l'Humanité, LIBERTES, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Non à la surveillance généralisée !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 avril 2015

loirenseignement

 

Loi renseignement, on est tous suspect – KillForPetrol

Image de prévisualisation YouTube

Kill for petrolsur youtube

Renseignement : Malaise au pays des droits de l’homme et des services spéciaux

Un exposé pédagogique :

une loi liberticide qui aura toutes les chances d’être inefficace.

Cliquer sur l’image ci-dessous pour lire le tract.

Captureloirenseignement2

Publié dans France, SOCIETE | Pas de Commentaires »

Apartheid social/Valls : « Non assistance à territoires en danger »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 janvier 2015

 

Apartheid social/Valls : « Non assistance à territoires en danger »

 

Olivier Dartigolles – 20 janvier 2015

valls-langue_de_bois

Lors de ses vœux à la presse, Manuel Valls a parlé

« d’apartheid territorial, social, ethnique

qui s’est imposé à notre pays ».

Comme ancien maire d’Évry, il ne découvre rien.

Il connaît même par le détail les processus à l’œuvre

depuis tant d’années.

 

Comment aujourd’hui apporter de réelles solutions sans interroger les politiques et les choix à l’origine

des « ghettos » évoqués ce matin par le premier ministre. Quand il n’y a plus ni l’emploi, ni les services

publics, ni le maillage associatif ; quand les opérations de rénovation urbaine sont ressenties

comme un simple coup de peinture pour camoufler la noirceur des vies ; quand les engagements

sur les priorités – à la jeunesse, au vivre ensemble – sont trahies pour une politique « pro-business » ;

alors on a envie de dire au premier ministre : maintenant, agissez.

Agissez avec un changement de politique. Agissez avec un collectif budgétaire, en urgence,

pour la jeunesse et les quartiers populaires. Agissez pour l’Égalité et la Fraternité en mettant

un coup d’arrêt à des politiques injustes, inefficaces dont se nourrissent les monstres.

Il n’est plus possible, comme le fait Manuel Valls, d’ouvrir les yeux sur les quartiers populaires et de fermer

les crédits et les financements pour leur avenir.

Le premier ministre a aujourd’hui beaucoup parlé de cohérence. Sur cette question, il est davantage

en situation de non assistance à territoires en danger.

Publié dans France, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

Hollande face à l’échec de sa politique

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 novembre 2014

 

Hollande sur TF1 : un long face à face avec ses échecs

 

hollande 1

L’émission de François Hollande a été un long face à face

avec ses échecs. A une chômeuse de 60 ans, il ne propose

rien : ni le relèvement de son allocation de solidarité,

ni le droit à la retraite à 60 ans. À une patronne qui propose

de supprimer 3 millions d’euros de ses impôts et cotisations

sociales, il lui donne raison.

 

 

François Hollande n’a fait tout au long de l’émission que confirmer les politiques qui nous enfoncent

dans l’impasse. On annonçait de nouveaux chantiers, il n’en a annoncé aucun sur les grandes urgences

du pays : le chômage, le pouvoir d’achat, la relance industrielle, la transition écologique.

L’annonce vague d’un référendum éventuel sur la création d’un service civique universel ou celle

d’une candidature de Paris aux JO de 2024 sont plus apparues comme des sujets de diversion

que comme des grands projets de conviction. François Hollande croit en sa politique mais il est le seul

dans ce cas.

Après le vide de l’émission de ce soir, il est plus que jamais urgent de préparer une alternative

de gauche à l’échec programmé de François Hollande et Manuel Valls.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

 

Face à une chômeuse, Hollande fait naufrage

 

hollande-gattaz-et-consorts

  Le président de la République s’est montré incapable

  de répondre aux préoccupations d’une employée

  au chômage, jeudi, sur TF1. Il a en revanche comblé

  le Medef sur le financement de la politique familiale

  et annoncé un futur service civique universel

  aux contours inquiétants.

 

À qui n’a pas eu le courage d’endurer les quatre-vingt dix minutes de bavardage présidentiel, jeudi soir

sur TF1, il suffira d’avoir vu la séquence où le chef de l’État s’adresse à une chômeuse âgée de Drancy

pour mesurer le naufrage de la politique élyséenne. On se souvient de Lionel Jospin pour qui l’État

ne pouvait « pas tout » ; avec François Hollande, l’État ne peut plus rien. Du moins pour les victimes

d’une politique toujours plus dure aux plus modestes.

Nulle question piégée de la part de l’ex-employée de bureau, mais cette interpellation simple :

comment faire pour avoir droit à une retraite quand l’âge de départ est sans cesse repoussé et

le nombre d’annuités allongé, et que l’on survit au chômage à soixante ans avec un minima social

de moins de 500 euros par mois ?

Face à la pudeur de cette « séniore » qui ne demandait qu’à travailler et avoir droit à une retraite,

le chef de l’État n’avait rien à proposer, sinon le refrain usé d’un énième contrat aidé « qui s’ajoutera

à votre ASS » (allocation spécifique de solidarité) pour les personnes qui n’ont pas acquis

toutes leurs annuités.

Une rustine inefficace (31 000 contrats de génération ont été signés à ce jour, très loin de l’objectif de

500 000 à la fin du quinquennat présidentiel, a-t-il été rappelé durant l’émission) pour un problème

qui va frapper un nombre de travailleurs âgés de plus en plus important « dès lors que l’âge de

la retraite va être repoussé », a reconnu lui-même François Hollande. Et si les entreprises ne les

embauchent toujours pas, eh bien, le chef de l’État les y « incite » fermement…

Rien, en revanche, sur les contreparties au pacte de responsabilité, sur les moyens de combler

des carrières incomplètes, sur le montant des retraites ou même des minimas sociaux.

[Lire la suite sur humanite.fr]

Publié dans F. Hollande, France, POLITIQUE | Pas de Commentaires »

La Sécurité sociale principal contributeur du plan d’« économies » de 21 Milliards d’euros réalisé pour satisfaire Bruxelles

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 octobre 2014

Communiqué du PCF – 28 octobre 2014

 

Vote du budget : « lourde atteinte portée à notre protection sociale »

 

Le Budget de la sécurité sociale vient d’être voté à l’Assemblée nationale.

C’est une atteinte lourde portée à notre modèle social d’accès aux soins et de protection sociale.

Alors que le déficit de la sécurité sociale atteint les 15 milliards d’euros, aucune mesure visant à améliorer les comptes n’est envisagée dans le texte voté. Pire, la protection sociale est sévèrement attaquée pour financer les cadeaux aux entreprises.

C’est une remise en cause nette de l’universalité de la politique familiale. Moduler les allocations familiales en fonction des revenus porte directement atteinte aux principes même de la sécurité sociale : la solidarité et l’universalité.

Le PCF a fait des propositions qui peuvent être mises en place immédiatement : réduire les exonérations de cotisations sociales patronales qui sont inefficaces et coûtent plusieurs milliards d’euros par an, et faire contribuer les revenus financiers des entreprises au même niveau que les salaires.

Alors que la Cour des Comptes évalue entre 20 et 25 milliards d’euros le niveau de la fraude patronale aux cotisations sociales, le gouvernement ne se fixe comme ambition que d’aller chercher 76 millions.

Il est temps, comme l’a souligné André Chassaigne, Président du groupe GDR à l’Assemblée nationale, que les socialistes et les écologistes abstentionnistes nous rejoignent sur un vote d’opposition à la politique menée par Manuel Valls.

 

Lire également :

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, Liberalisme, PCF, SOCIAL | Pas de Commentaires »

« L’alternative à gauche est nécessaire et possible » Julien Bayou, Porte-parole d’Europe Écologie-Les Verts

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 août 2014

 

ALTERNATIVES

Julien Bayou :

« L’alternative à gauche est nécessaire et possible »

 

Capturejulienbayou

 

  Julien Bayou Porte-parole d’Europe Écologie-Les Verts :

  « Il y a des concordances entre les frondeurs du PS,

  les écologistes, qui ont quitté le gouvernement après avoir

  constaté que l’écologie n’était pas prise en compte,

  et le Front de gauche, qui dès le départ n’avait pas souhaité

  y participer. »

 

 

« D’habitude, un ministre qui n’est pas d’accord est démissionné. Là, c’est tout le gouvernement

qui démissionne. Cela montre l’extrême fragilité de la ligne Hollande-Valls, qui sera tout aussi fragile

avec le nouveau casting si aucun changement réel de politique n’est opéré. Il faudra bien à un moment

donné que François Hollande se rende compte que sa politique n’est pas seulement injuste

mais également inefficace. L’alternative à gauche est donc nécessaire, elle est aussi possible.

Elle est en train de voir le jour. Il y a des concordances entre les frondeurs du PS, les écologistes,

qui ont quitté le gouvernement après avoir constaté que l’écologie n’était pas prise en compte,

et le Front de gauche, qui dès le départ n’avait pas souhaité y participer. De plus en plus de monde,

y compris syndicats, collectifs et associations, conteste les orientations de cette première moitié

de quinquennat. À tel point qu’au moment de voter le prochain budget, je ne peux pas dire aujourd’hui

si le premier ministre aura une majorité.

Arnaud Montebourg et Benoît Hamon sont des chefs de file au PS, et la fronde va sans doute prendre

de l’ampleur. C’est légitime, car François Hollande applique une resucée du programme de 1995 d’Alain

Juppé. Il n’y a pas encore eu d’alternance politique, et on en a aujourd’hui besoin. C’est urgent.

Alors au-delà d’une redistribution des rôles, dont les Français se moquent éperdument, il faut

que l’alternative se construise à gauche. Les chômeurs en ont besoin, et l’écologie en a besoin,

car elle a rendez-vous avec l’histoire en 2015 lors de la conférence climat qui aura lieu à Paris. »

Source : humanite.fr

Publié dans Europe Ecologie les Verts, France, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaires »

Croissance zéro pour un maximum de chômage, de dette et de déficits (Olivier Dartigolles)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 août 2014

 

Croissance zéro pour un maximum de chômage,

de dette et de déficits

(Olivier Dartigolles) 

 

CaptureBabouse

  Il y a tout juste un mois, lors de son intervention

  du 14 juillet, François Hollande parlait une nouvelle

  fois de croissance et de relance, de petits mieux

  pour des jours meilleur tout en maintenant le cap

  d’une politique injuste et inefficace.

  Pour Manuel Valls, alors que les indicateurs

  économiques et sociaux présentent tous, semaine

  après semaine, les uns après les autres,

  une très grave aggravation pour la France

dans un contexte européen plombé par l’austérité, la solution serait  » le pacte de responsabilité,

tout le pacte et encore plus loin que le pacte ». 

   Après la publication du nullissime chiffre de croissance pour le second trimestre, tous les Diafoirus

de la saignée budgétaire se retrouvent sans rien, les bras nus car ni le chômage, ni la dette, ni les déficits

ne sont réduits. Ils ont tout faux et sur toute la ligne. Michel Sapin, l’ami de la finance, en appelle

aujourd’hui à l’Europe après avoir soutenu JC Junker à la tête de la commission européenne.

Quelle mascarade ! 

   Puisque cette politique est en échec, alors qu’elle sème désolation et souffrance et qu’elle prive

d’une dimension essentielle, l’espoir, le gout de l’avenir et du progrès, il faut tout simplement en changer.

Il est possible de redresser notre pays et l’Europe avec des réformes allant dans le sens opposé

à ce qui est fait aujourd’hui. Il y a urgence à s’y atteler. 

Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF

Publié dans Austerite, ECONOMIE, France, Liberalisme, PCF, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaires »

L’Édito de l’Huma : Ceux qui détruisent la gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 juin 2014

 

Ceux qui détruisent la gauche

 

Par Patrick Apel-Muller  - humanite.fr - 16 juin 2014

 

pcf2

  Dans un alignement de caserne, la presse contrôlée

  par les grands groupes industriels et financiers a repris

  mot à mot les éléments de langage du pouvoir.

  « Il faut savoir arrêter une grève ».

 

  « La gauche peut mourir », a lancé Manuel Valls.

  Comment ne pas en faire le constat quand, malgré le cri de détresse

  et de colère de l’électorat de gauche, un président de la République

  et son premier ministre s’acharnent à en détruire les valeurs,

  à en brouiller les repères, à la dévitaliser ?

 

Élues la rose au poing, les deux têtes de l’exécutif en ont arraché les pétales pour finir

sur un « pas du tout » destiné aux milieux populaires et sur un « à la folie » susurré au Medef. 

Pendant que l’hôte de Matignon tentait de faire peur aux élus socialistes qui rechignent afin qu’ils taisent

leurs indignations, la droite accourait au secours du gouvernement contre les grévistes ! Xavier Bertrand

appelait à la « fermeté » contre une « grève totalement indécente » et des cheminots 

« jusqu’au-boutistes ». Hervé Mariton, un autre des nombreux prétendants à la présidence de l’UMP,

incitait sa formation à avoir « une attitude responsable », à « essayer de faire en sorte que

le gouvernement s’en sorte » en laissant « passer ce texte » au Parlement. Comment, en effet˜, la droite

pourrait-elle refuser que sa politique soit appliquée ? 

Dans un alignement de caserne, la presse contrôlée par les grands groupes industriels

et financiers a repris mot à mot les éléments de langage du pouvoir. « Il faut savoir arrêter une

grève »¹, titre en éditorial le Monde, décalquant l’injonction présidentielle. À sa suite et avec une imagination

de photocopieuse, les grands médias reprennent les clichés sur « la journée noire » et le « refus de la réforme »…

Mais au contraire, les cheminots ont bien une réforme dans leur manche, audacieuse celle-là, défaisant

la dette qui plombe le système ferroviaire, rétablissant l’unité du service public sans laquelle il devient inefficace !

Mais cela, il faut le cacher aux citoyens, rien n’étant plus dangereux, semble-t-il,  que la souveraineté populaire.

C’est pourtant là, dans le coude à coude des luttes, dans les échanges qui éclosent dans la gauche fière

de l’être, dans la construction d’alternatives au libéralisme que l’espoir germera. Pour que la gauche

et notre peuple aient de beaux jours devant eux.

 

 

¹ Dans leur plagiat, ils oublient, ou font semblant d’oublier, la suite de cette citation.

Voici la déclaration de Maurice Thorez dans son intégralité :

«Si le but est d’obtenir satisfaction pour les revendications de caractère économique,

tout en élevant progressivement le mouvement des masses dans sa conscience et son organisation,

alors il faut savoir terminer une grève dès que satisfaction a été obtenue.

Il faut même savoir consentir au compromis si toutes les revendications n’ont pas encore été

acceptées, mais si l’on a obtenu la victoire sur les plus essentielles et les plus importantes

des revendications.» (11 juin 1936) (source)

Publié dans France, l'Humanité, POLITIQUE, Presse - Medias | Pas de Commentaires »

Résistances aux antibiotiques : un danger mondial

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 mai 2014

 

L’usage inapproprié des antibiotiques est une grave menace

pour la santé publique selon l’OMS.

 

Sarah Sudre – 2 mai 2014

antibiotiques

 

  L’OMS vient de publier un rapport mondial, alarmant, sur les conséquences

  de la résistance aux antibiotiques. Devenu inefficace chez certaines personnes,

  l’usage inapproprié des antibiotiques est, aujourd’hui, une grave menace

  pour la santé publique, d’ici ou d’ailleurs.

 

Le rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé, intitulé, Antimicrobial resistance : global report on surveillance (Résistance aux antimicrobiens: rapport mondial sur la surveillance) alarme toutes les régions du monde sur notre capacité à résister aux antimicrobiens. Il évoque une réalité certaine sur la résistance aux antibiotiques de sept bactéries différentes, responsables de maladies graves courantes telles que les infections hématologiques (septicémie), les diarrhées, les pneumonies, les infections des voies urinaires et la gonorrhée, dont « chacun, quelque soit son âge et son pays, peut-être touché ». Parce qu’aujourd’hui, « le monde s’achemine vers une ère post-antibiotiques, où des infections courantes et des blessures mineures qui ont été soignées depuis des décennies pourraient à nouveau tuer», a déclaré le Dr Keiji Fukuda, Sous-Directeur général de l’OMS pour la sécurité sanitaire. Si dans des pays où l’accès aux soins reste difficile, expliquant l’inefficacité des antibiotiques en raison de doses administrées trop faibles, dans les pays riches, en revanche,  leur utilisation est devenu excessive, empêchant l’organisme de se créer ses propres anticorps.

*
Certes, l’antibiotique, véritable pilier de la santé de chacun, permet  «  de vivre plus longtemps, en meilleure santé, et de bénéficier de la médecine moderne », décrit le rapport de l’OMS. En revanche, l’Organisation prévient qu’il faut aujourd’hui « modifier la façon dont nous produisons, prescrivons et utilisons les antibiotiques », au risque de ne plus pouvoir et ne plus savoir guérir les personnes souffrantes.

[Lire la suite sur humanite.fr]

 

Publié dans SANTE, SOCIETE | Pas de Commentaires »

12345...7
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy